Jump to content

Orion38

Membre
  • Posts

    324
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

A propos

  • Résidence
    Isère
  • Occupation
    Chercheur
  • Matériel
    Dobson Orion 300/1500
    Newton SW 150/750 sur HEQ5
    Canon 1000D défiltré
    Jumelles Nikkon Aculon 10x50
    Jumelles 20x80

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

Orion38's Achievements

  1. Je suivrais le fil avec attention, ayant aussi récupéré une paire de TS 100mm / 90° Les miennes ont par contre une tronche et une couleur différente : https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/jumelles/jumelles-ts-apo-triplet-20x100mm_detail Merci pour tes retours en tout cas!
  2. Merci pour vos conseils, plein de pistes intéressantes, j'en trouverai bien une qui convient!
  3. Pas franchement d'accord avec ça, c'est trop généralisé, assez réducteur, et finalement peu représentatif de la réalité de la recherche publique. Dire que la recherche est "très fortement orientée" par le lobbying est même carrément faux. Il y a bien sur des effets de mode, mais ceux-ci sont se créent assez naturellement. Quand un nouveau champ prometteur apparaît, il est logique que de nombreuses études se mettent à bosser sur des sujets similaires, ça répond rarement à l'impulsion de telle ou telle entité. Le drug delivery il y a une quinzaine d'années par exemple, ou la cryo-EM plus récemment. Et si dans l'absolu, un chercheur du public ne peut pas chercher ce qu'il veut peu importe l'intérêt, il est quand même très libre... Evidemment, il faut que cela soit pertinent et que cela ait un intérêt fondamental ou appliqué mais bon, ça me semble être la base... Un chercheur est payé pour faire progresser la connaissance, pas s'amuser dans son coin à faire des trucs inutiles Je ne dis pas qu'il n'y a pas de problème et que tout est blanc immaculé, mais le monde de la recherche académique et publique est relativement préservé des considérations politiques et financières qu'on retrouve par exemple fortement dans la recherche pharmaceutique privée.
  4. Et les millions de chercheurs du public ?
  5. La grande majorité des chercheurs n'exerce aucune activité de lobbying et n'a aucun intérêt personnel. Et lorsque les décideurs prennent des décisions contraires à l'intérêt global et à ce que préconiserait nos connaissances (c'est arrivé 2-3 fois dans l'histoire je crois), il est du rôle de chacun de le dénoncer et de faire en sorte que ça change. Y compris lorsqu'on est scientifique. Et même surtout lorsqu'on est scientifique, si l'on est en possession d'informations allant en ce sens. Comme dans le cas du changement climatique?
  6. Salut Daube-sonne, Bonne idée, merci, je ne savais pas qu'on pouvait faire ça! Je testerai ce soir Ah bah oui, que je suis bête... La notion de pupille de sortie s'applique comme sur n'importe quel télescope. Si on vise 6 mm de pupille de sortie, ça nous fait un grandissement minimum de x16. A x22, on est à 4,5, y'a encore de la marge. Mais c'est vrai qu'on est limité par le coulant 31.75. Je comprends maintenant pourquoi on voit souvent revenir les 24mm/68° dans ce cas de figure. J'avais un ES 24mm/68° y'a quelques mois, je regrette de l'avoir vendu du coup! Ok, les ES sont peut-être la bonne solution... L'avantage c'est qu'on en voit passer pas mal en occasion et que ça se revend bien si ça ne va pas. Au niveau des grossissements, si je pars des 82° que j'ai, ça ferait du x35 pour le 14 mm, du 56 pour le 8.8mm et du x75 pour le 6.7. Et x20 donc pour un 24mm/68°. Ca semble raisonnable et pas mal étagé. Niveau budget en occasion, ça rajouterai environ 500 euros à la facture, 300 si je garde les 22mm de base au lieu des 24mm/68°. Merci pour tes commentaires! Romain EDIT : Les Explore Scientific 62° LER 26 mm sont peut-être une solution attrayante aussi. Un champ et un grossissement similaire mais un tarif plus bas.
  7. C'est à se demander à quoi il ressemblerait dans notre ciel nocturne s'il était hébergé par la Voie Lactée. Ca serait effectivement un beau bébé!
  8. Bonjour à tous, Certains d'entre vous ont sûrement suivi que j' avais acquis récemment une paire de TS 100 mm, je commence donc à me poser la questions des futurs oculaires. Avec un budget modéré si possible. La focale de l'engin est de 500 mm et les oculaires fournis permettent un grossissement de x22 (soit une focale de 22 mm environ). Les deux petites barlow également fournies avec permettent d'avoir accès à un grossissement de x44. Plusieurs questions : - Quelle grossissement approximatif est-il raisonnable d'espérer sur ce genre de jumelles? Le corps est monobloc si je ne dis pas de bêtise, je suppose donc que le parrallélisme ne doit pas trop bouger... 60x? 80x? - Les oculaires de base méritent-ils d'être changés? Ils ont l'air un peu étroits en terme de champ. De l'ordre de la cinquantaine de degrés peut-être, des plossl? - Les deux glasspaths Svbony peuvent-ils être utilisés ou bien c'est à balancer dans la plus proche poubelle, pour se concentrer sur des oculaires de qualité? Pouvoir doubler le nombre de grossissement accessibles à moindre coût est quand même attrayant, surtout avec les oculaires par paire... - Pierro-Astro conseille la série des TS-WA, vous en pensez quoi? Le prix est contenu (une centaine d'euros la paire) et le champ est sympa (70°). - Quid des ES 82°? J'ai déjà le 14, le 8.8 et le 6.7 que j'utilise sur mon Dobson. A la limite, en occasion, en acheter un supplémentaire ne coûterait pas plus cher qu'acheter une nouvelle paire dédiée aux jumelles. Serait-ce la meilleur option? - Y'a t-il un intérêt à chercher un grandissement inférieur, de 10x par exemple? Ces jumelles en sont-elles optiquement capables d'ailleurs? Merci d'avance pour la discussion P.S : Je précise qu'avec ce temps infâme, je n'ai pas pu tester sur le ciel et que je ne suis pas prêt de pouvoir le faire... Du coup je discute avec vous de ces questions, même celles pour lesquelles la meilleure réponse serait "mets l'oeil dans le tube et tu verras!". Ca me défrustre! EDIT : Ajout d'une reflexion à propos des ES 82°
  9. @ursus Simple phénomène de déni, qui permet à ceux qui refusent de faire les efforts nécessaires de dormir paisiblement. Il est plus simple et plus rassurant de nier la réalité plutôt que de l'affronter et de devoir bouleverser son quotidien. Exactement comme un deuil. Le temps qu'il faut pour sortir de cette étape de déni et accepter les faits est ensuite différent suivant chaque personne... Il y a aussi une petite catégorie de personnes qui a parfaitement conscience des faits et qui choisit de s'en foutre, pour son intérêt personnel. C'est autrement plus détestable... @ursus désolé, message modifié pendant que tu répondais ;)
  10. Sans grande surprise malheureusement... Si la majeure partie des experts du globe ont préconisé le confinement, ce n'était pas un hasard.
  11. S'il fallait répondre en un mot à cette question, ce serait : le temps. Une étude fausse sera toujours mise à mal, tôt ou tard. Une étude solide résistera à tout ce qu'on pourra lui envoyer dans le museau : les théories de la relativité, de l'évolution ou encore le changement climatique en sont de bons exemples. Tout ça n'est malheureusement pas très compatible avec le contexte politique et sanitaire actuel qui impose d'avoir des certitudes, et tout de suite! La science est malheureusement très mauvaise à ce petit jeu, ce qui lui vaut de se faire malmener ces derniers temps, souvent bien injustement...
  12. Ca n'inspire personne mes histoires de plomberies?
  13. Est-ce que quelqu'un sait ce que veux dire le monsieur? Quand il n'a plus rien à dire, il se met à s'exprimer exclusivement avec des smileys, un langage assez peu riche et que j'ai bien peine à comprendre. EDIT : Et comme d'habitude, comme prédit dans mon précédent message, on attend toujours tes sources contradictoires...
  14. En quoi je te prie ? Si tu as de meilleures sources ou études décrivant l'impact carbone moyen d'un français, je t'en prie, fais nous en part ! Mais comme d'habitude avec toi, je pense qu'on est partis pour attendre un moment Ah, et croire que quelque chose est forcément faux parce que cela vient d'une agence gouvernementale est ridicule. Complotisme à deux ronds. Au passage, pour coller un peu au thème, une nouvelle étude récemment parue dans Nature estime à 3.1 millions le nombre de morts évités grâce aux "mesures non-pharmaceutiques" (confinement, etc...) dans les 11 pays européens considérés. https://www.nature.com/articles/s41586-020-2405-7
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.