roninfight

Membre
  • Content Count

    1,135
  • Joined

  • Last visited

About roninfight

  • Rank
    Astram à tendance geek
  • Birthday 06/17/1986

A propos

  • Résidence
    HK
  • Intérêts
    astro, info, bricolage, l'asie
  • Occupation
    RAD
  • Matériel
    114/900 Paralux, au placard
  • Site Web
  1. L.O.L. Merci elegac pour m'avoir signalé ce post qui m'a fait presque autant rire que cette autre citation qu'on avait pu voir apparaître dans une interview réalisée par Les Echos : "Les banquiers d'affaires sont des prostitués de luxe" Et merci Jeff pour cette belle tranche d'humour
  2. Ah tiens, j'habite en plein milieu du gros truc blanc en bas à droite. Ah tiens, c'est peut-être pour ça que je vois que 3 étoiles dans le ciel quand y'a pas de nuages. Blasé des grandes villes pour l'astro
  3. roninfight

    Déontologie et terraformation

    Point de vue développé assez en profondeur par le personnage d'Ann et ses "rouges" (si je me plante pas) justement, dans Mars la Verte
  4. roninfight

    Déontologie et terraformation

    Histoire d'étendre la question plutôt que de donner moi même une réponse, si vous avez un peu de temps et que vous aimez la science-fiction (dans le sens premier du terme, de la science encore fictionnelle pour nous), je vous recommande très fortement la lecture de la trilogie suivante : Mars la Rouge Mars la Verte Mars la Bleue Par Kim Stanley Robinson. Dès points de vue très intéressant sont introduits sur la terraformation de Mars, partant de l'implantation pas si irréaliste que ça, d'une centaine de colons sur Mars, et se déroulant sur plusieurs centaines d'années. Vous aborderez des sujets passant à la densification de l'atmosphère marsienne, les conséquences de la moindre pesanteur sur les génération d'être humains, le creusement de trou jusqu'au manteau supérieur de mars, l'exploration de pôle, la mise en place d'ascenseurs spaciaux, de loupe solaire, et de plein d'autres choses. Ce serait oublier d'ailleurs les aspect économiques abordés sur Terre avec les Transnationnales, sociétés devenues tellement puissantes qu'elles peuvent acheter les états, et la mise en place parallèle sur Mars d'une éco-économie basée sur les principes de l'écologie. Bref, cette trilogie est un Must selon moi sur la question, à lire donc de toute urgence si le sujet vous intéresse et que vous ne connaissiez pas cet auteur
  5. roninfight

    Valles Marineris, le film

    C'est ce que je lui dis tout le temps J'ai la chance d'être arrosé régulièrement par ses flux d'images d'essais sous Terragen 1 ou 2, et y'a du bon potentiel chez lui, c'est clair. Moi j'attends un vrai projet Terragen 2, quand il maîtrisera bien le logiciel, qui est quand même vachement plus complexe que le 1, pour avoir vaguement tenté les deux moi même
  6. roninfight

    Mars et Terragen

    T'as regardé de ce côté là, Erwan ? http://www.divx.com/fr/technologies/h264 ________________________________________________________ Et maintenant, quelques petites considérations techniques quant à l'utilisation de Terragen 0.9 Le projet s'est déroulé sur 6 mois, de début Août 2008 à fin Janvier 2009, avec un gros trou de mi-septembre à Janvier. Plusieurs ordi et plusieurs générations technologiques se sont succédés pour les calculs. Je vais maintenant les passer en revue et vous donner quelques comparaisons, qu'on ne trouve nul part chez l'éditeur de Terragen. 4 PC de type Desktop (en tour) 2 Pentium 4, 1.6Ghz de la génération Willamette, FSB 400, 256ko cache L2 embarquant 512mo et 768mo (respectivement) de SDRAM PC133 1 Pentium 4, 2.6Ghz de la génération Northwood, FSB 400, 512ko cache L2 embarquant 512mo de DDR PC2700 (333Mhz) 1 Pentium 4, 2.8Ghz de la génération Prescott, FSB 533, 1mo cache L2 embarquant 1Go DDRPC3200 (400Mhz) 2 PC portables -1 Core 2 duo 1.73Ghz d'Erwan embarquant 1Go de DDR2 -1 Core 2 duo 2.26Ghz Centrino 2 (processeur P8400) embarquant 3Go de DDR2 PC6400 (400Mhz) Quelques explications sur le fonctionnement de la mémoire des ordinateurs. Si vous êtes déjà calés, vous pouvez passer cette partie. Tout le monde connait les processeurs, sait qu'on mesure leur vitesse en Ghz (en fait il s'agit de fréquence = nombre de cycles par seconde qu'ils peuvent exécuter), et tout le monde est au fait qu'on a maintenant des processeurs multi-cores qui se comportent comme plusieurs processeurs travaillant ensemble sur la même machine. Tout le monde connait aussi la mémoire RAM ou mémoire vive, qui est importante pour les performances de l'ordinateur, mais qui n'est pas permanente et s'efface quand l'alimentation est coupée. En revanche, peu de personnes savent ce qu'on appelle la mémoire cache. Il faut savoir que si la mémoire ram est environ 1000 fois plus rapide que la mémoire morte (disque durs ou mémoire flash), mais elle reste environ 1000 fois moins rapide que les processeurs. Or le processeur a toujours besoin d'accéder à la mémoire, pour savoir quoi faire ensuite, et accéder aux données dont il a besoin. Imaginez que le processeur demande une information à la ram à un instant t. Cela lui prend un laps de temp n, assez court, mesuré en nano-seconde. Il doit ensuite attendre 1000 fois n pour que la mémoire ram lui réponde ! Pendant ce temps il ne peut rien faire, et votre ordinateur est ralenti de 1000 fois pendant que votre processeur se tourne les pouces. Cette explication est grossière, mais devrait vous faire comprendre l'importance capitale de la mémoire cache. La mémoire cache est une mémoire directement embarquée dans le processeur. Elle est en quantité limitée car très chère, mais aussi très rapide (presque autant que le processeur pour la plus rapide). Cette mémoire est décomposée en plusieurs niveaux que l'on note L1, L2, L3 (L pour "level" en anglais). L1 plus rapide que L2 plus rapide que L3, mais la hiérarchie est inversée pour leur capacité. NB, la mémoire de cache L3 n'est présente le plus souvent que dans des processeurs les plus performants, comprenez par là souvent les processeurs conçus pour les serveurs. Ne vous étonnez pas si vous n'en n'avez pas, je dirais presque que c'est normal pour le moment De cette façon, au lieu d'aller piocher directement dans la RAM, le processeur va juste aller voir dans le cache L1 si l'information est présente. Si elle n'y est pas, elle sera chargée de la ram dans la L2, puis dans la L1. Comme ça, ça a l'air un peu contreproductif, mais il existe ce qu'on appelle des "prédictions de branchement" qui permettent de "prévoir" à l'avance ce que le processeur va demander comme information, et donc charger à l'avance ce qui est nécessaire. C'est un peu comme la météo, pas toujours juste, mais la plupart du temps ça marche bien. Maintenant, si vous avez resisté jusque là, vous allez facilement comprendre que plus un processeur embarque de mémoire cache, plus il pourra charger à l'avance d'information, et moins il perdra de temps à attendre qu'elle arrive. Donc il sera plus performant, mais aussi plus cher Performances sur le cas concret du projet Terragen Maintenant les considérations en terme de performances. Ma logique au début du projet avait été de me dire qu'étant donné que Terragen n'utilise que le processeur pour générer les images, celui qui tourne le plus vite produira le plus d'images en un temps donné. Or c'était complètement faux. Complètement ? Ok, pas tout à fait. Voilà la hiérarchie que j'ai observée les 2 P4 à 1.6Ghz << P4 à 2.5 Ghz < P4 à 2.8Ghz <~ Core 2 duo Erwan à 1.73Ghz << Core 2 duo à 2.26Ghz Où s'est située mon erreur ? Tout d'abord j'ai émis l'hypothèse fausse que les core 2 duo ne pourraient utiliser qu'un seul des 2 cores pour faire les caculs. Effectivement, Terragen 0.9 n'a pas été développé pour tourner sur plus d'un seul core, mais il suffit de lancer 2 fois le logiciel, et paramètrant dans le gestionnaire des tâches pour que chaque instance ne s'exécute que sur un des 2 cores. Donc sur les core 2 duo, on calculait 2 images en même temps. Les P4 les plus bas à 1.6Ghz n'arrivaient à générer que 5-6 images par tranche de 24h. Les P4 de génération suivante étaient beaucoup plus performants, avec une vingtaine-trentaine d'images par jour chacun. Le core 2 duo d'Erwan à 1.73Ghz arrivait en moyenne à générer une images toutes les 50 minutes environ. Le core 2 duo à 2.26Ghz générait en moyenne une image toutes les 14 minutes, soit une centaine d'images par jour. Comment expliquer de telles disparités ? Pour les 2 premiers P4, à 1.6Ghz, il faut se rappeler que l'un avait 2 fois plus de mémoire ram que l'autre, et cela n'a engendré absolument aucune différence au niveau des performances de Terragen. On peut donc en conclure que la quantité de mémoire n'est pas déterminante, du moment que le minimum est présent. Je ne connais pas ce minimum, mais sur mon core 2 duo, chaque instance occupait environ 300 et quelques mo de ram, donc pas grand chose au final. Entre la première génération de P4 et les suivante, le FSB (front side bus, "tuyau" par lequel passent les communications entre le processeur et les autre scomposants, à commencer par la mémoire ram) étaient assez semblables. C'est donc plutôt la vitesse du processeur et la vitesse (et génération suivante de ram) qui sont en cause pour l'augmentation des performances. Entre les 2 P4 de génération 2 et 3, la petite différence de performances s'explique sans doute par la différence de 300Mhz de vitesse de processeur et un FSB légèrement plus rapide (533 au lieu de 400). La ram étant de même génération et de performance équivalente, on a déjà vu que la taille importait assez peu. La mémoire cache a doublé par contre, mais pas les performances. Mais je n'ai aucun doute qu'elle est aussi en cause de la montée en performances Entre la génération de processeur Intel Netburst (comprendre les Pentium 4) et la génération Core (core 1 et core 2 puis maintenant core i7), il y a eu des modifications profondes de l'architecture matérielle. La consommation électrique a été réduite tandis que les performances ont été accrues et la dissipation thermique (aka la perte d'énergie dissipée en chaleur) diminuée. Bien entendu, ce ne sont que les conséquences visible d'une totale refonte de l'architecture Intel. Tout ce qu'on peut en voir, c'est que Terrragen a bien bénéficié du passage à cette nouvelle architecture Core. Comment expliquer les différences entre mon portable et celui d'Erwan Bon, je n'ai pas toutes les caractéristiques techniques de son portable, mais le mien est plus récent, et embarque logiquement plus de mémoire cache L1 et L2 que le sien, une fréquence 500Mhz plus haute sur chaque core, et 2Go de ram supplémentaire. Est-ce que cela suffit à expliquer les différences ? A mon goût, non. Autant je vois 50 raisons pouvant expliquer la différence de performances sur Terragen entre un Pentium 4 et un Core 2, autant je ne sais pas trop quoi invoquer entre deux Core 2. Si vous avez votre avis sur la question, et que vous avez lu jusque là (bravo d'ailleurs) je serais ravi de l'entendre. En conclusion Bon si en gros cela vous a donné envie de vous mettre à Terragen, et que vous avez le choix de la (les) machine(s) effectuant les rendus, privilégiez un processeur récent avec un bon cache et une fréquence pas trop basse. La quantité de ram importe peu, mais prévoyez quand même dans les 350mo par coeur pour terragen. Préférez une mémoire de dernière génération (encore que j'ai pas testé la DDR3) plutôt qu'une très grosse mémoire d'une génération vétuste. La carte graphique est bien entendue, complètement inutile pour Terragen. Voilà, je suis très heureux d'avoir participé à ce projet, qui m'a appris pas mal mine de rien. Quand on aura réussi à encoder la vidéo avec les derniers codecs, on vous en fera profiter en full-résolution. La suite ? Peut-être un petit projet Terragen 2, mais on en est pas encore là. Erwan expérimente toujours avec ce logiciel, qui mine de rien est vachement plus complexe (et complet) que le premier. Une chose est sûre, les calculs vont encore être allongés avec Terragen 2, donc il faudra soit des ordinateurs plus puissants, soit une grande patience, soit intégrer d'autres volontaires dans le projet, si projet il y a.
  7. roninfight

    Mars et Terragen

    Gros déterrage de topic pour un petit état des lieux. Sur plus de 4500 images à calculer, 2330 ont été faites depuis le début du projet. Cela nous place à environ la moité en nombre d'image, mais pas à la moitié en temps, sachant que la grille n'a plus été accessible à partir de fin Août. Mais les temps changent et Io a été remis en service ce soir même et nous comptons bien sur lui pour terminer le boulot. Il faudra voir si je ne peux pas y inclure Europe, qui a l'occasion pourrait filer un coup de boost. Calysto et Ganymède ne sont plus et ont été rendu à leur usage respectif. Ils n'ont pas été super performants (P4 1.6Ghz 512mo) pendant cet été, mais ont travaillé sans relâche et ont donc, à eux deux, produit quand même une bonne partie des images. J'en profite pour vous présenter le petit dernier, Thémisto, qui joue dans une autre catégorie puisqu'équipé d'un processeur core 2 duo. Je ne sais pas encore si il viendra en renfort sur ce projet où si on utilisera son temps de repos habituel pour faire des expérimentations avec Terragen 2. A voir avec elegac. ------ Maintenant je vais répondre aux questions qui étaient restées en suspens plus haut. POV ? Ca a rien à voir avec Terragen. Povray déjà utilise la carte graphique et fait surtout du ray tracing. Ceci dit en passant, ça m'étonnerait très fortement que tu calcules plusieurs milliers d'images par heure similaires à celles qu'on génère avec Terragen. Un studio comme Pixar qui génère toutes les images de ses films par des procédés similaires possède des centaines (voir milliers) de serveurs optimisés pour ces calculs et qui ne font que ça jour et nuit. Et ils sortent pas des films tous les jours Quant à la vitesse, tu ne peux pas te contenter de ralentir la vidéo, et je t'explique pourquoi. A l'heure actuelle, chaque seconde de vidéo représente 25 images, ce qui est au dessus de ce que l'oeil humain est capable de distinguer. Si tu ralenti, ne serait-ce que par 2 la vitesse, ça te paraitra déjà très sacadé, et la longueur de la vidéo doublera, au détriment de sa qualité. Comme l'a dit elegac, la taille de cette vallée sur Mars est gigantesque, et si on avait diminué la vitesse de parcours au début (plutôt que de diminuer le nombre d'images par seconde), avec le même nombre d'image final, on aurait parcouru bien moins de distance, et sans doute pas pu faire un tour complet de la vallée. La solution aurait bien sûr été de doubler la longueur de la vidéo, mais cela revenait à doubler le temps de calcul total, qui se chiffre déjà en mois avec plusieurs machines Voilà, j'espère qu'on pourra vous présenter la vidéo finale dans un futur pas trop lointain !
  8. roninfight

    Mars et Terragen

    Eh non, c'est pas si simple. Tu peux définir dans le bios sur quel type de périphérique tu veux booter. Ma séquence à moi c'est : -CD/DVD -Lecteur disquette (oui oui, ça sert toujours, notamment à ré-écrire son bios en cas de problème, ça m'est déjà arrivé) -Disque dur -Réseau. Mais comme tu le vois, je ne peux pas spécifier sur quel disque dur je veux booter. Par défaut, quand tu as plusieurs IDE, c'est sur le maître que la machine va booter et aller lire la mbr. Maintenant, moi j'ai un SATA (reconnu comme maître visiblement), et un IDE que je voulais rendre maître, ce que je n'ai pas réussi à faire, même après manipulation des jumpers. Donc en gros, actuellement (et en attendant que je formate mon sata), soit j'active le SATA qui est reconnu comme maître sur l'IDE, et c'est lui qui boot, soit je le désactive, et alors l'IDE est bien reconnu comme maître, puisqu'il est configuré pour l'être. Remarque, si t'as une solution, je suis preneur , mais je pense pouvoir faire mieux dans l'immédiat, sans formater le disque sata de 500go, presque plein XD
  9. roninfight

    Mars et Terragen

    Petit point technique une nouvelle fois. Comme prévu, Io est rentré dans la grille hier soir, vers minuit. Il est maintenant en phase de test pour les jours à venir, sous la direction d'Erwan. La grille est maintenant complète et devrait être totalement opérationnelle dans les jours à venir, une fois les derniers tests effectués. Io sera la machine la plus rapide sous Terragen 0.9, puisqu'il s'agit d'un Pentium 4 Prescot (génération Netburst) cadencée à 2.8Ghz, et possédant 1Go de ram DDR PC2100. Il sera, théoriquement plus rapide même que le core 2 duo d'Erwan qui ne pourra exploiter qu'un seul de ses 2 core sur les calculs, et comme ils sont cadencés à une fréquence plus faible... cqfd. Cela dit, tout n'a pas été sans soucis et Io reste sujet à des périodes de maintenance. Pour ceux que ça intéresse, en gros je me suis retrouvé avec 2 instances différentes de Windows XP sur 2 disques différents, avec démarrage automatique de la mauvais instance de l'OS. Une galère du à une mauvaise configuration des secteurs de boot, appelé mbr (master boot record) qui qui spécifient sur quel disque et à quel endroit du disque l'ordinateur doit booter. Actuellement, le disque posant problème est désactivé, et donc Io boot sur la bonne instance de Windows XP, vu que c'est la seule disponible. (faites attention quand vous installez simultanément XP sur un sata et un ide maître, sans savoir sur quel disque la mbr va être écrite '). Une solution simple serait de formater le disque posant problème, et je pense que je vais en arriver là, mais y'a plus de 400go de données à répartir sur les autres disques que je possède avant, donc c'est un peu critique pour moi. Sinon, je n'ai pas eu le temps de me pencher sur les problèmes de monitoring (tâche qui incombe à Galileo, sur lequel tourne Nagios), donc pour l'instant il est toujours buggé et pas vraiment utilisable. Ce sera l'une des tâches prioritaires dans les jours à venir.
  10. roninfight

    Mars et Terragen

    Callisto est configuré et disponible. Il est rentré dans la grille ce matin même. Io doit suivre demain si le planning ne prend plus de retard (contrairement à durant cette semaine), et alors le système Jupiter sera complètement opérationnel pour le projet. Devrait suivre demain au mieux, sinon pendant la semaine, la résolution des bugs de configuration de l'outil de monitoring des nœuds de la grille (Nagios pour ceux que ça intéresse, qui est installé sur Galileo), qui donne notamment des informations sur la charge des processeurs, l'occupation de mémoire, etc... Ce la me permettra de m'assurer que nous n'ayons pas de nouveaux problèmes (on a eu un soucis avec Ganymède qui s'est arrêté spontanément), et ce, même depuis le boulot ou n'importe quel endroit disposant d'une connexion internet. Edit : cet avis est uniquement personnel, mais après comparaison aux premiers essais, je préfère la nouvelle atmosphère, même si je me pose la question de savoir ce qui est le plus "réaliste". Faudrait un expert de l'atmosphère martienne sous la main
  11. roninfight

    Mars et Terragen

    Non, on utilise bien Terragen 0.9 et la preview de Terragen 2 (qui est déjà oO). D'ailleurs Snark, l'image que tu vois ci-dessus a été réalisée avec Terragen 0.9 sur "Jupiter". Je ne pense pas qu'on puisse le qualifier de décevant, c'est comme souvent, le bon maçon doit apprendre à se servir de ses bons outils avant de les critiquer
  12. roninfight

    Pour vous, l'été c'est quoi?

    Pas de vacances, stage tout l'été, et ouais...
  13. roninfight

    Mars et Terragen

    Alors je tiens à préciser que je participe uniquement d'un point de vue technique au projet. C'est Elegac le magicien de Terragen, qui a maintenant assez d'expérience avec le logiciel pour générer des images incroyables, comme le "test" que vous pouvez voir là. Moi, la seule chose que je fais, c'est de mettre à sa disposition la puissance de calcul des 4 ordinateurs de la maison (qui ne font rien la plupart du temps), et de lui donner un contrôle total sur ces machines comme s'il était chez lui. Ca nous donne le schéma suivant : Le gros problème ce sont les performances différentes des PC, ce qui donne des vitesses de calcul hétérogènes. C'est Elegac qui devra encore gérer ça. Enfin quel que soit le résultat, moi je me serai bien amusé à mettre en place cette "grille de calcul". Concernant les phases du projet, il est prévu que tous les nœuds restants (à savoir Europe, Callisto et Io) soit terminés d'être configurés et opérationnels pour la fin du week-end, ce qui nous laisserait presque un mois non-stop de temps de calcul sur la grille pour la réalisation de tests complémentaires, puis du film. Plus d'information prochainement. Si ce projet vous interpelle ou vous fait monter un irrésistible flot de questions en tête, n'hésitez pas à nous les poser ; à Elegac pour tout ce qui concerne Terragen et la génération d'images de synthèse, et à moi pour ce qui est de l'infrastructure
  14. roninfight

    Projet débile! :)

    Bien sûr bien sûr. Euh... Excuse moi, mais les problématiques de synchronisation temporelles sur les antennes sont les mêmes qu'en interférométrie, c'est juste qu'il s'agit d'émission simultannée plutôt que de réception décalée dans le temps et l'espace à faire interférer. Mais bon, comme tu dis, c'est pas grave
  15. roninfight

    Projet débile! :)

    Hop, je me permets d'intervenir pour dire que je suis pas trop d'accord. Tu as l'air de penser que c'est irréalisable pour des non-professionnels, or ce n'est pas tout à fait vrai. Je pense que vous regardez tous dans la mauvaise direction. Dans radioastronomie, y'a radio. Ce ne sont donc pas les astronomes amateurs qui sont le mieux placé pour comprendre cette discipline, mais les radio-amateurs. J'ai entendu parler d'amteurs français possédant dans leur jardin, outre des paraboles de taille impressionnante, des sortes de réseaux d'antennes yagi. Notament, il y aurait un amateur ayant 16 antennes de ce type bougeant en parallèle, et qui pratiquerait l'EME (earth-moon-earth) qui consiste à émettre en radio vers la lune, pour utiliser la réflexion et communiquer avec un autre amateur quelque part ailleurs sur la Terre. Certes, le matériel mis en oeuvre ici coute cher, et n'est pas à la portée de tout amateur (surtout le prix des antennes), mais les problèmes posés sont ceux de l'interférométrie, et ils ont déjà été résolus. Donc d'après moi, il faudrait plutôt chercher dans cette direction là