Jump to content

spectro

Membre
  • Content Count

    58
  • Joined

  • Last visited

About spectro

  • Rank
    Membre
  1. Wah Xav ! T'as battu le record ! t'as super bien bossé ton Strock205, avec un piqué génial... J'ai moi aussi quelques dessins non spectro, et vraiment, 47 du Toucan m'a marqué.J'ai même écrit en commentaires sur ma feuille blanche en direct qu'il y avait tellement d'étoiles que c'était impossible de tout dessiner ! Xavier s'est fait toutes les galaxies du Fourneau, évidemment, je me suis gardé quelques nuits vers la fin du séjours pour faire du visuel, et c'était extra.Il s'est affronté à la Tarentule les derniers soirs. Moi aussi, j'ai complété mon dessin , tellement il y avait de nuances, contrastes, et des lignes droites obscures, avec les volutes de la nébuleuse. Gordon trouvait qu'elle était même effrayante ! Pour moi, et je me répète, c'était difficile de dessiner tellement il y avait des détails, de nuages obscurs dans la voie-lactée, de nébuleuses dans les nuages de Magellan. En fait je me promenais dans les galaxie. Et je m'enivrais de photons ayant voyagé des milliers voire centaines de milliers d'années ! C'était vraiment un voyage interstellaire et intergalactique. Je me rends compte qu'à l'avenir, il y aura beaucoup de nuages obscurs à traverser avant de se rendre au centre de la voie lactée pour se réchauffer ! Finallement, on s'est complété avec Xav , car j'avais un gros programme spectro, et Xavier a battu son record d'astro-dessins. Son travail a été bien récompensé ! Et encore, le spectre d'éta carina, ce fut fantastique ! La première fois que je l'ai vue, je me demandais quelle était cette étoile avec des raies d'émission hydrogène aussi intenses.c'était extraordinaire. Nous avons eu 14 nuits non stop. Evidemment, je dormais comme un loir toute la journée jusqu'au souper, et le soir suivant c'est reparti jusqu'au lever du soleil. J'ai eu une pensée pour les gens qui habitent le pourtour méditerranéen , sudc de la France,et qui sont allés au Pic du Midi et qui voyaient oméga du centaure 20 minutes. Quel amas fantastique ! Et aussi la galaxie Centaurux A ! Quelle merveille , avec une bande sombre si marquée ! Xavier m'a fait remarquer des zones sombres sur oméga du centaure, qu'effectivement aussi j'ai vues dans mon T.205. Et enfin, le plus extraordinaire c'était vers 2 heures du matin où l'on pouvait voir toute la voie-lactée à l'oeil nu sur 360 ° à l'horizon. En effet les voies lactées d'été et d'hivers se rejoignaient en dessous de l'octant et avec le grand chien tangeant à l'horizon, le sagittaire tangent, et ainsi de suite, l'aigle l'écu, l'aile du cygne, un bout de céphée vers le nord, cassioppée au plus haut, au raz de l'horizon, puis persée, le cocher, le bas des gémaux et le taureau un peu plus haut, le grand chien, le bout des voiles... Cela donnait l'impression de flotter dans la galaxie, d'être pendant ces instants dans le plan galactique, plongé dans l'immensité du cosmos ! Quelle sensation ! Quel voyage ! C'est fabuleux,tout se lève en même temps : les pléiades, rigel, le grand chien ! Et aussi j'imaginais en observant visuellement les nuages de magellan, aux habitants, qui de ces galaxies satellites doivent admirer notre Voie Lactée en entier, certainement ! Et juste avant le jour trop important, et que castor et pollux étaient levés , le dernier jour, j'ai vu la tête de l'hydre dans les lueurs du jour. C'est extra de voir les constellations du zodiaque au zénith, et en tout début de nuit la voie lactée au zénith. Ca donnait mal au cou, mais tellement c'était beau ! Et la première image de 47 du Toucan dans ton Strock205, m'a fait craquer au point de retirer le masque prismatique de Dark Vador
  2. Wah Xav ! T'as battu le record ! t'as super bien bossé ton Strock205, avec un piqué génial... J'ai moi aussi quelques dessins non spectro, et vraiment, 47 du Toucan m'a marqué.J'ai même écrit en commentaires sur ma feuille blanche en direct qu'il y avait tellement d'étoiles que c'était impossible de tout dessiner ! Xavier s'est fait toutes les galaxies du Fourneau, évidemment, je me suis gardé quelques nuits vers la fin du séjours pour faire du visuel, et c'était extra.Il s'est affronté à la Tarentule les derniers soirs. Moi aussi, j'ai complété mon dessin , tellement il y avait de nuances, contrastes, et des lignes droites obscures, avec les volutes de la nébuleuse. Gordon trouvait qu'elle était même effrayante ! Pour moi, et je me répète, c'était difficile de dessiner tellement il y avait des détails, de nuages obscurs dans la voie-lactée, de nébuleuses dans les nuages de Magellan. En fait je me promenais dans les galaxie. Et je m'enivrais de photons ayant voyagé des milliers voire centaines de milliers d'années ! C'était vraiment un voyage interstellaire et intergalactique. Je me rends compte qu'à l'avenir, il y aura beaucoup de nuages obscurs à traverser avant de se rendre au centre de la voie lactée pour se réchauffer ! Finallement, on s'est complété avec Xav , car j'avais un gros programme spectro, et Xavier a battu son record d'astro-dessins. Son travail a été bien récompensé ! Et encore, le spectre d'éta carina, ce fut fantastique ! La première fois que je l'ai vue, je me demandais quelle était cette étoile avec des raies d'émission hydrogène aussi intenses.c'était extraordinaire. Nous avons eu 14 nuits non stop. Evidemment, je dormais comme un loir toute la journée jusqu'au souper, et le soir suivant c'est reparti jusqu'au lever du soleil. J'ai eu une pensée pour les gens qui habitent le pourtour méditerranéen , sudc de la France,et qui sont allés au Pic du Midi et qui voyaient oméga du centaure 20 minutes. Quel amas fantastique ! Et aussi la galaxie Centaurux A ! Quelle merveille , avec une bande sombre si marquée ! Xavier m'a fait remarquer des zones sombres sur oméga du centaure, qu'effectivement aussi j'ai vues dans mon T.205. Et enfin, le plus extraordinaire c'était vers 2 heures du matin où l'on pouvait voir toute la voie-lactée à l'oeil nu sur 360 ° à l'horizon. En effet les voies lactées d'été et d'hivers se rejoignaient en dessous de l'octant et avec le grand chien tangeant à l'horizon, le sagittaire tangent, et ainsi de suite, l'aigle l'écu, l'aile du cygne, un bout de céphée vers le nord, cassioppée au plus haut, au raz de l'horizon, puis persée, le cocher, le bas des gémaux et le taureau un peu plus haut, le grand chien, le bout des voiles... Cela donnait l'impression de flotter dans la galaxie, d'être pendant ces instants dans le plan galactique, plongé dans l'immensité du cosmos ! Quelle sensation ! Quel voyage ! C'est fabuleux,tout se lève en même temps : les pléiades, rigel, le grand chien ! Et aussi j'imaginais en observant visuellement les nuages de magellan, aux habitants, qui de ces galaxies satellites doivent admirer notre Voie Lactée en entier, certainement ! Et juste avant le jour trop important, et que castor et pollux étaient levés , le dernier jour, j'ai vu la tête de l'hydre dans les lueurs du jour. C'est extra de voir les constellations du zodiaque au zénith, et en tout début de nuit la voie lactée au zénith. Ca donnait mal au cou, mais tellement c'était beau !
  3. Salut, J'ai fait des enregistrements au camescope, 10 cassettes de 80 minutes, et ca va prendre du temps pour dépouiller,récupérer les AVI via carte fire wire,, traiter les images et que je maitrise pas encore bien l'outil informatique, et que j'ai besoin d'aide pour compositer . et pour publier mes gros fichiers sur internet, je ne sais pas faire
  4. Salut Logastro, Félicitations pour avoir obtenu une chambre en cité U ! J'espère que près de ta cité, tu pourras avoir un coin peinard pour observer. Ca me rappelle quand j'étais à la Pacaterie à la cité U d'Orsay, J'avais pu voir la fin d'Hale Bopp en 97, et le max de Mars, malgré la pollution lumineuse. Et à l'époque je n'avais pas de voiture ,pour trimballer mes bouzes
  5. Eh oui Jazon, Le premier soir j'étais complètement perdu dans le ciel austral. Mais de jour en jour je savais me repérer et pointer les étoiles Be intérréssantes gràce à une préparation préalable de la position des objets sur les cartes du ciel. Bien-sûr, j'ai quelques-fois ôté le prisme, pour admirer en grandeur nature, en non dispersé, les innombrables amas, nébuleuses des nuages de Magellan et de la voie lactée sud. Il y avait tellement de détails, que je me promenais, et que les cartes de champs étaient imprécises tellement, il y avait de détails, dans les volutes de gaz, les nuages obscurs... La spectro permet d'aller un peu plus loin en astro, et de commencer à faire de la physique. On est vraiment dans l'analyse et l'intimité des étoiles, on obtient d'autres informations, et souvent en un seul coup d'oeil d'un spectre, on tire déjà pas mal d'infos. Le budget en spectro est comparable au prix des télescopes. Le tout est de définir soi-même à l'avance, la résolution spectrale recherchée, la magnitude limite spectrale, et optimiser les paramètres selon le type d'objets que l'on souhaite étudier.
  6. Ne pleure pas logastro, la spectro est un moyen de mieux comprendre la nature des étoiles. C'est passionnant, de connaître la structure des étoiles, leur évolution, et la physique qu'il y a derrière.Et j'aime apprendre. Et puis un spectre c'est beau. C'est dommage qu'il n'y ait pas beaucoup d'amateurs qui s'y intérressent, ne serais-ce que par simple curiosité. C'est une autre façon d'observer les étoiles et c'est vraiment passionnant.
  7. Bonsoir à Toutes et à tous Le transport du T205 et de son prisme de 5 ° se sont bien passés en avion et avec les contrôles. Arrivé à la Ferme de Tivoli, quel silence ! Le désert, un sol ocre, des herbes sèches et jaunes, des babouins, coudous au bord de la route... Malgré l'épuisement du voyage, un ciel magnifique s'offre à nos yeux : des constellations nouvelles, et des étoiles intenses, proxima, canopus, achernar. Les constellations se lèvent quasi verticalement et en fin de Nuit Orion, Sirius sont déjà hauts ! Je commence mes premières nuits à observer des spectres d'étoiles de type Be, mais aussi de type G, K, M. Je pointe la Carène : je suis époustouflé par le spectre d'une étoile brillante, aux raies si intenses, et je finis par l'identifier ; c'est éta Carina. Quelle étoile étrange ! C'est la première fois que je vois un spectre avec des raies d'émission d'une telle intensité. Plusieurs jours durant , je mène bon train mes manipes spectro.Je réalmise aussi des spectres d'étoiles Wolf-rayet. Xavierc, ayant conçu son Strock250,et qui fonctionnait à merveille vient de pointer l'amas de la boîte à bijoux. Je lui montre aussi le même amas, mais un amas de spectres. J'ai ôté quelques nuits pendant mes rares moments de lucidité le prisme , et je découvre l'amas globulaire 47 du Toucan, extraordinaire, je l'ai admiré plusieurs nuits tellement il était beau au T205 G=100x nagler 9, puis une promenade dans les innombrables nuages obscurs du Saggitaire visibles sans filtres, sans turbu. Puis promenade dans les nuages de Magellan où nébuleuses amas, inombrables, à merveille, impossibles à dessiner tellement il y en avait. Et je découvre les derniers jours du séjours les innombrables galaxies de l'amas du Fourneau, 1365, ngc 253 avec des détails, grumeaux... Guy s'est régalé avec sa lulu et son oculaire nagler de 26 mm à super grand champ. Seb s'est régalé en pointant bon nombre de galaxies avec le télescope motorisé de 280 mm de diamètre. Fred aussi , en réalisant des clichés à grand champ au téléobjectif de 100 mm denant un appareil photo numérique. J'ai aussi réalisé des observations monochromatiques de petites nébuleuses planétaires australes , ainsi que la Bug Nébulae, très originale par son aspect qui évoque celui d'une galaxie. Et en début de nuit un petit coup d'oeil à oméga du Centaure, quel spectacle ! A la fin de chaque nuit, le jour point rapidement, avec un chant intense d'oiseaux , qui s'envolent au soleil levant.
  8. Bonjour à toutes et à tous Meilleurs voeux pour 2006 Je vous informe que je ferai un exposé sur l'observation du ciel au prisme-objectif le Jeudi 19 Janvier à 20 h 15 à Juvisy à l'espace Jean Durix, Salle Verda, avec le collectif des amis de Camille Flammarion . Je parlerai notamment de mes observations de spectres d'étoiles à Valdrôme de cet hivers . Il y aura aussi Patrick Boissé astrophysicien à l'IAP qui fera une petite intro. Et que la spectro au prisme-objectif , c'est super ! A très bientôt Cyril
  9. Salut à toutes et à tous, C'est le samedi 26 Novembre après-midi,au siège de la Société Astronomique de France au 3 rue Beethoven à Paris que je vous propose de nous retrouver pour une petite réunion sympa sur le thème de la spectro, applications, projets d'observation de différents types d'étoiles...ccd, ccd-vidéo, spectro-photo (argentique, numérique), spectro-dessin au prisme - objectif. Chacun se présentera pendant 5 à 10 min, dans une ambiance relax, on s'échange des techniques d'observation, astuces, étude de spectres de différents types d'étoiles comme les Be, les Wolf-Rayet, les variables, les doubles.Et aussi d'autres types d'étoiles intérréssantes que je n'ai pas encore observé et que vous connaissez. Le 2 ème volet de cette réunion est de mettre en place aussi des projets d'observation en faisant des virées dans les champs ou en province... Le but aussi est de regrouper des observateurs(trices) et de partager des observations de terrain pour ensuite réaliser des essais de mesures de variations des activités des étoiles en fonction du temps, d'essayer de voire si ça a varié sur des périodes plus ou moins longues. L'idée aussi est d'arriver à estimer les incertitudes des mesures des variations des largeurs des raies, et de pouvoir comparer nos résultats au bout d'un certain temps d'observation. Et selon la météo ( ou disponibilités) sur une période de plusieurs jours ,mois ou plus, certains auront pu observer et d'autres non,et inversement et le but aussi de cette réunion est de développer une complémentarité. A bientôt
  10. Salut à toutes et à tous, éclipse très sympa dans l'Essonne, quelques photos au TP 2415, sensation de baisse de luminosité, et qu'il faisait un peu plus frais. Les oiseaux ont continué à chanter... Vues avec caméra ccd- vidéo au téléviseur et filtre mylar.
  11. Salut à toutes et à tous, éclipse très sympa dans l'Essonne, quelques photos au TP 2415, sensation de baisse de luminosité, et qu'il faisait un peu plus frais. Les oiseaux ont continué à chanter... Vues avec caméra ccd- vidéo au téléviseur et filtre mylar.
  12. Bin j'aimerais faire venir France Gall , Jeanne Mas, Elsa (pour Jour de Neige) , Enya, Sandra (Heaven can wait)
  13. Le prix n'est pas défini. Il y a plusieurs cas possibles : 1) hébergement au gîte de Tarcimoure à Valdrôme et c'était 11 euros par nuitée par personne cet été ,bouffe non comprise, durant 2 semaines. Ce sont des chambres de 4 lits. Il y a possibilité de faire sa cuisine au gîte. Je serai sur Valdrôme les 2 semaines des vacances de Noël. 2)Il faut que nous soyons un nombre suffisant pour ces 4 jours précédant la St Sylvestre, c'est à dire au moins 10 astronomes pouvant proposer une présentation, exposés, obs au télescopes pour le public de la Drôme qui viendrait à ce projet. Je précise aussi que le gérant a répondu très favorablement à ce projet. Pour l'instant, je ne suis pas arrivé à répondre au gérant pour confirmer un nombre suffisant de participants.
  14. Wah ! Soyez indulgents, j'essaye d'organiser ! Pour l'instant il y a 3 personnes qui sont sûr de venir, et le gérant est super intérréssé par ce concept...Sérieux.C'est une première. Et puis c'est un bon plan, ça va être sympa.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.