Jump to content

Alexandre Renou

Membre
  • Content Count

    222
  • Joined

  • Last visited

About Alexandre Renou

  • Rank
    Membre

A propos

  • Résidence
    Blaison Gohier (49)
  • Intérêts
    Comètes et ciel profond

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour à tous, Juste pour vous indiquer que j'ai commandé mes plaques alu en pour faire le barillet et une grande plaque pour faire mon roulement en azimut pour mon Dobson chez http://www.blockenstock.fr/ Pas de problème de commande ou de livraison. Ils font aussi dans l'acier, le bronze, le plastique ou l'inox par ex. Si cela peut aider des bricoleurs...
  2. Bonjour à tous, Juste pour donner envie aux valeureux aficionados du ciel extrême avec cet objet, observé dans un TN 560 le 29 août dernier sous mon ciel de plaine du Maine et Loire, bien loin du Restefond ! Visibilité : 1 maxi dans mon échelle perso c’est-à-dire bien faible ! Avec ce télescope à 580x, il était quasi stellaire, à peine diffus, ovalisé (rapport longueur sur largeur de 1,5/1 environ) dans le sens E-W.
  3. Bonjour aux comateux ! Observée dans plusieurs instruments la semaine dernière, entre la fin du crépuscule du soir et le lever de la Lune. Vue le 20 à 21h45tu dans une L 90 à 45x : mesurée à mag m1 = 9,5 (M), dia 3’ d’arc, dc 4. C’est vrai que dans un tel instrument, elle peut passé inaperçue car elle est tout de même peu contrastée et bien diffuse. Par contre, vue dans un T 250, c’est bien plus aisée et elle est évidente dans un plus grand télescope ! (avec un centre plus dense et un noyau d’apparence stellaire). Je comprends bien que ne pas la voir dans un T200 est possible si le ciel est très médiocre et/ou voilé sans parler de la pollution lumineuse ... Mais attention, sa valeur aux environs de mag 8 sur certains sites est trompeur ! Elle n'est pas du tout aussi visible qu'une étoile de mag 8, pour la première raison, c'est que la magnitude mesurée plus haut (9,5) correspond à une magnitude totale, cad s'étalant sur 3' d'arc. Essayez de voir la tête d'une étoile d'une telle mag défocalisée sur 3' d'arc, vous la verrez bien moins...
  4. Un petit bonjour en retour à Ouki. Suite à ce que je disais en 2017 (je redécouvre mon post...), et bien je finalise justement actuellement mon projet de guide sur le ciel profond austral en 166 pages avec plus d'une centaine de cibles (et de conseils divers pour une visite du ciel austral). En voici les pages de couverture, la première et la dernière. Pour l'instant, c'est un projet totalement perso puisque je ne l'ai pas proposer (avec suffisamment d'insistance...) aux intéressés (éditeurs ou particuliers).
  5. Un petit mot sur la première formule donnée précédemment par jgricourt donnant la mag limite de l'instrument pour des étoiles : Où est le facteur lié au grossissement ?? C'est un facteur très important que l'on ne peut ignorer. Chacun s'est certainement aperçu que l'on voyait plus de petites étoiles (donc de magnitudes plus faibles) avec un grossissement fort plutôt qu'avec un faible grossissement. De plus, le diamètre de la pupille est bien difficile à apprécier pour chacun (varie avec l'âge, la fatigue, …) et la faire intervenir n'a pas trop d'intérêt puisque la valeur moeil tient compte au final de ce paramètre difficile à estimer. Pour ce qui est de la magnitude surfacique, c'est en effet une valeur assez théorique car l'aspect d'une galaxie par exemple est très variable selon des paramètres comme le contraste, l'aspect et la taille de l'objet par exemple. Parfois, cela donne une bonne estimation de la brillance d'une galaxie par rapport aux données catalogue, d'autres fois pas du tout. Il faut prendre cette valeur de la mag surfacique avec parfois des pincettes. Bonne nuit...
  6. Bonjour à tous, Bien que le sujet de la mag maxi pour une optique a fait l'objet de pas mal de discussions, je vous signale qu'un article sur la magnitude limite (et ses formules) est paru dans le n°95 d'Astrosurf magazine (nov-déc 2018) page 87. Il expose les différents paramètres, mag maxi à l'œil nu, diamètre instrument, grossissement et d'autres facteurs (il y en a pas mal) influant plus ou moins sur le résultat final, avec comme formule qui marche bien : mag limite visuelle = mag limite à l'œil nu - 2 + 2,5 x log (DxTxG) où D est le diamètre de l'optique en mm, T la transmission (prendre 0,8 en moyenne) et G le grossissement. On parle là uniquement de la mag limite stellaire, celle pour une galaxie ou une nébuleuse n'a rien à voir puisque c'est une tache et non un point. Tous les détails dans l'article. Bonne lecture.
  7. Bonjour, De mon côté, je ne peux pas dire que le ciel nocturne est toujours couvert sans étoile, non. Par exemple, il y a eu 2 nuits entières le wk dernier où le ciel était "dégagé"... mais pas suffisamment transparent pour prendre des notes pour le ciel profond pour AS ou pour compléter mes notes perso avec mon T560. Oui je suis difficile mais quand je vois péniblement les étoiles de la Petite Ourse entre la Polaire et les 2 du bout, je me sors pas !... à moins qu'il y ait une comète ou un phénomène particulier. C'est très fréquent maintenant ces nuits où le ciel n'est pas si limpide que cela, dégagée certes mais médiocre. La turbu, c'est autre chose : je ne suis pas en montagne et donc la turbu est plus calme. D'ailleurs, ça m'arrange bien comme cela, je fais une sortie nocturne papillons quand il n'y a pas de Lune forte (et oui c'est comme le CP, Lune forte : pas de sortie), ou du vent et préférentiellement quand il fait "pas froid" la nuit.
  8. Tu veux plutôt dire la diminution du nombre de nuits claires en 2006 par rapport aux années 90, n'est-ce pas ? Et oui, comptabiliser les espèces de papillons nocturnes la nuit dans les bois sur mon drap de chasse éclairé, c'est le même décompte que le nombre de NGC observés…. tout de même près de 500 espèces de nocturnes en 10 ans sur ma seule commune !... loin des 6000 cibles du ciel profond, certes ! NB : je risque pas d'éblouir d'éventuels astronomes amateurs locaux, je suis le seul dans mon secteur… toujours en solitaire…. Non je n'ai pas sous entendu "snif " ! Et puis j'ai des bonnes surprises comme la nuit dernière, venus directement chez moi : 3 grands paons de nuit, les plus grands papillons de nuit d'Europe . La preuve : voir photo. Pour une première, c'est une très grosse première… peut-être pour mon cadeau d'anniversaire d'il y a qq jours ? NB : Petit trucage totalement manuel, du doigt, puisque pour ranger mon matériel cad mon drap rapidement improvisé pour les tranquilliser, j'ai du les déplacés sur la haie proche et les disposer côte à côte, t'en qu'à faire !! Ils étaient très gentils, mais bien agrippés sur mon doigt avec leurs crochets !
  9. Bonjour, On parle souvent de la météo et du "changement climatique" et chacun a ses avis (souvent malheureusement pessimistes), tandis que d'autres (les optimistes) vous diront que c'est passager, cela s'arrangera ensuite avec comme conception, c'est cyclique ! Pour savoir si c'était "mieux avant" ou pareil, l'idéal serait d'avoir des données statistiques pour en parler plus sérieusement. Et bien c'est ce que j'avais fait en 2006 et début 2007 sur mon site d'observation en Anjou, assidûment toutes les nuits de l'année... Et les résultats et conclusions ? Voilà les fichiers : Le sujet avait fait l'objet d'une discussion sur http://www.astrosurf.com/ubb/Forum2/HTML/021411.html Et aujourd'hui ? Je n'ai pas fait de stats aussi complète qu'en 2006-07, mais je n'ai pas vu d'amélioration depuis, hormis des périodes courtes. Le temps est de plus en plus chaotique et cela ne va décidément pas dans le bon sens sur la durée. C'est comme la disparition de la biodiversité avec la faune et la flore, ça ne s'arrange pas !! PS : Je m'y connais pas mal aussi en biodiversité en tant qu'entomologiste amateur avec les papillons et depuis 10 ans, ça ne s'arrange pas aussi. C'est ma seconde passion et j'y passe pas loin du même temps… et avec aussi des soirées (de chasses photo) nocturnes la nuit... BIENVENUE sur TERRE !!! Météo 2006.doc Météo 2007 (1er semestre).doc
  10. Merci Xavier pour ces belles photos de l'Hacienda ! Je m'y croirais... Cela me rappelle pas mal de souvenirs de ce coin que je connais un petit peu. Pour le papillon, je pense que c'est une Vanessa carye cad un "mariposa de la Tarde", version chilienne de notre Belle dame en Europe. En voici une photo faite dans le jardin de Nadine sur place. Bon et puis niveau astro, toujours le même stakhanoviste du dessin du ciel profond, bravo. Idem pour les épisodes précédents. Alexandre
  11. Bonsoir Gérard, C'est vrai que la rubrique bricolage serait plus adaptée. Cela tomberait bien car bizarrement, mon antivirus Kapersky n'apprécie pas ce lien et uniquement ce lien… ??? En 2 mots, mvts verticaux avec téflon. Et le T 400 était à l'assoc.
  12. Bonsoir Gerard, Effectivement, son abri n'étant pas chauffé, il est assez proche de la t°c extérieure. Pratiquement, il me faut 20 à 30 min pour être totalement prêt avec tous les équipements (cartes, oculaires, tables, vêtements, lampe,..., le temps de vérifier la collimation,...). Il y a 3 ventilos (2 en 220v et 1 en 12v) mais je me sers que des 2 sur le secteur avec la rallonge. Franchement, c'est utilisable rapidement. C'est plus l'été avec les fortes chaleurs que ce serait plus problématiques car l'amplitude est plus forte. Le miroir de 560 mm (mince, 42 mm) pèse 21 kgs. Ca joue aussi sa faible épaisseur sur sa rapidité d'équilibre thermique. J'ajoute que mon site est assez calme en turbulence.
  13. Bonjour à tous et en particulier à Gerard, Non, mon T 560 ne viens pas du Larzac. Il est né chez moi dans mon atelier de bricolage. Je suis fier de l'avoir conçu (plan et bricolage) entièrement tout seul, pas même en demandant des conseils ici ou là, y compris le chercheur ou la bâche de tissu noir à ses côtes (15-20 h de travail de coutures à elle toute seule !), avec quelques trouvailles personnelles que j'ai "inventé". J'adore réfléchir, concevoir et mettre mes idées en pratique. Petite particularité sur mon dobson, comme j'aime bien les roulements à billes, j'en ai pas mal, au niveau du barillet évidemment et au niveau de la plateforme en azimut. Les optiques viennent d'Angleterre taillées par John Nichols. Dernière chose, je l'avais prévu pour le démonter partiellement et peut-être l'emmener ailleurs, mais finalement, il ne bouge pas de chez moi. Comme cela, l'installation est rapide, 2-3 min pour le sortir de son abri, à peine plus pour le rentrer. Le plus long est sa mise en température (1/4 d'heure environ) et surtout l'installation (ou l'inverse) de tous les accessoires et atlas. Pratiquement, je touche très peu à la collimation d'une soirée à une autre. PS : Mon avatar le montre. Dernière chose : pour la lente mais irrésistible dégradation du temps (voile, humidité,... qui abaissent la transparence), cela fait presque 20 ans que je le dis, le nombre de nuits VRAIMENT bonnes diminuent !! J'avais fait pas mal de stats en 2005-2006 chez moi dans ce sens et ça ne sais jamais vraiment amélioré depuis (je parle sur la durée et non sur 1 mois par exemple). J'avais écrit un message à l'époque. Mais cela est un autre sujet.
  14. 😄 ok Gerard, mais pour ma voix, pas de crainte, j'ai bien une voix de mâle !!
  15. ouf !! je suis loin des Ardennes !!!!!
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.