Jump to content

Dieter333

Membre
  • Content Count

    3,478
  • Joined

  • Last visited

2 Followers

About Dieter333

  • Rank
    Membre

A propos

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. wouah !.. superbe résolution et technique. un grand merci pour ce partage
  2. merci pour votre passage et vos commentaires
  3. très beau boulot ! de bien jolis détails et une belle colorimétrie. Didier
  4. Dernière prise du CDK 12.5" en France avant son départ dans le désert d'Atacama (Chili). séance avortée à cause de problèmes de météo et de monture, une fois n'est pas coutume il y a peu de temps, pas assez de temps de pose. La galaxie du tournesol, également connu sous le nom de Messier 63 (M63) ou NGC 5055, est une galaxie spirale lumineuse située dans la constellation des Chiens de Chasse. La galaxie se trouve à une distance de 37 millions d’années-lumière de la terre et a une magnitude apparente de 9,3.. Messier 63 est un membre du groupe de M51, un groupe de galaxies dans Cannes Venatici qui comprend également la célèbre galaxie du tourbillon, également connu sous le nom de Messier 51. M51 est la galaxie la plus brillante dans le groupe et M63 est un membre éminent. La galaxie du tournesol est connue pour sa région centrale jaune brillante et balayer ses bras spiraux bleus comprenant des régions actives de formation d’étoiles et des bandes sombres de poussière. La galaxie est très grande en taille, couvrant environ 130 000 années-lumière, une superficie à peu près égale à la taille de la voie lactée. Elle abrite abrite plus de 400 milliards d’étoiles. Des observations en infrarouge ont montré que la galaxie possède une structure de deux bras en spirale. Dans la région interne de M 63, ses bras spiraux sont étroitement enroulés autour du noyau, et ils sont moins étroitement enroulés dans les régions externes. M63 abrite de nombreuses régions d’étoiles récentes, et des nébuleuses d’émission sont situées dans les bras spiraux de la région externe La full et les infos sur astrobin : [URL=https://astrob.in/full/397164/0/]dernière lumière du CDK12.5" en France : M63[/URL]
  5. je suis tes performances sur astrobin et FB avec un très grand plaisir, tu te démarque des courants actuels avec beaucoup de douceur, n'arrêtes pas et encore Bravo et merci pour le partage. Didier
  6. comme dit sur astrobin, superbe image avec un très bon cadrage
  7. Pulsar et Litobrit : merci pour votre passage et vos commentaires 🙂
  8. La dernière de l'année du CDK 12.5" à Flagey (merci Laurent). La partie lumineuse de SH2-132 SH2-132 est une très grande zone HII (~3.2 kpc) faible en émission, située dans Céphée et est ionisée par 2 étoiles de Wolf-Rayet (WR-152 et 153) et une douzaine d’étoiles OB (étoiles chaudes et massives de type O ou B précoces qui ont une durée de vie courte et ne s’éloignent pas beaucoup de lieu de formation et émettent beaucoup d’UV). La distribution des gaz dans les environs de Sh2-132 peut être expliquée dans un scénario où les étoiles massives de la région sont photodissociées, ionisées et balayées par le puissant matériau moléculaire du nuage parental grâce à leurs forts vents stellaires et à leur intense flux de photons ultraviolets. La région très brillante en jaune vers le bord gauche est référencée IRAS 221187+5559 est un etrès forte source en IR et est une zone de formation d’étoiles. vers le centre de i’image on peut aussi voir quelques globules de Bock. WR 153 est indiquée sur la version annotée, mais WR 152 se situe en dessous de la zone bleue en bas à droite. Ha : 114*1200sec OIII : 48* 1200sec SII: 68*1200sec soit 76h. La full et les détails sur astrobin ici : SH2-132 with CDK 12.5" commentaires et critiques bienvenus ! 😉
  9. La dernière de l'année du CDK 12.5" à Flagey (merci Laurent). La partie lumineuse de SH2-132 SH2-132 est une très grande zone HII (~3.2 kpc) faible en émission, située dans Céphée et est ionisée par 2 étoiles de Wolf-Rayet (WR-152 et 153) et une douzaine d’étoiles OB (étoiles chaudes et massives de type O ou B précoces qui ont une durée de vie courte et ne s’éloignent pas beaucoup de lieu de formation et émettent beaucoup d’UV). La distribution des gaz dans les environs de Sh2-132 peut être expliquée dans un scénario où les étoiles massives de la région sont photodissociées, ionisées et balayées par le puissant matériau moléculaire du nuage parental grâce à leurs forts vents stellaires et à leur intense flux de photons ultraviolets. La région très brillante en jaune vers le bord gauche est référencée IRAS 221187+5559 est un etrès forte source en IR et est une zone de formation d’étoiles. vers le centre de i’image on peut aussi voir quelques globules de Bock. WR 153 est indiquée sur la version annotée, mais WR 152 se situe en dessous de la zone bleue en bas à droite. Ha : 114*1200sec OIII : 48* 1200sec SII: 68*1200sec soit 76h. La full et les détails sur astrobin ici : SH2-132 with CDK 12.5" commentaires et critiques bienvenus ! 😉
  10. on me souffle à l'oreille que " en utilisant une fonction arcsinus hyperbolique (asinh), cette fonction dans son cas crée des faux anneaux asymétriques autour du noyau (c'est un artefact qu'on appelle "ringing"),... donc à suivre... en tout cas belle expérience Didier
  11. super expérience ! reste à vérifier que ces "phénomènes" soient réels, mais il me semble qu'avec le bow shield et les 2 tranferts ce soit bon 🙂 BRavo ! Didier
  12. on continue de rattraper le retard (toujours des prises de l'observatoire de Flagey (merci Laurent !) Dans la constellation de la Girafe et très proche du plan galactique de notre galaxie se trouve la galaxie spirale barrée IC 342. Comme nous la voyons donc à travers notre galaxie, IC 342 est partiellement obscurcie et masquée par les poussières et gaz interstellaires de notre galaxie cette galaxie qui devrait être l’une des plus brillantes galaxies dans notre ciel est appelée la « galaxie cachée ». Cette galaxie est assez proche de nous (9 millions d’AL), c’est l’un des principaux membres d’un cluster de galaxies IC 342/Maffei très proche de notre groupe local. IC 342 a une taille apparente de 21min d’arc en diamètre (~les 2/3 de la pleine lune). Comme elle très étendue et obscurcie par la Voie Lactée elle a une très faible luminosité (magnitude 9.1)surfacique ce qui le rend assez difficile à imager. Superluminance à partir des 120 poses LRGB avec une FWHM<2.3 » L : 72 x 300sec R : 13 x 300sec G : 21 x 300 sec B : 21 x 300 sec La full et les détails sur astrobin : IC 342 the Hidden Galaxy with 12.5&quot; CDK
  13. Bonsoir, je continue detraiter mes images en retard, ici la nébuleuse planétaire bien connue Dumbell - M27 en 2 versions et 41h00 de poses. en HSOO et en SHO. j'ai également fait un petit crop sur l'étoile variable découverte au printemps 1991 (et qui donc n'est pas toujours visible sur les clichés) les fulls et les détails sur astrobin : M27 in HSOO M27 in Narrowband (SHO. Tous vos commentaires et remarques sont les bienvenus 😉
  14. Merci pour votre passage et vos commentaires Didier
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.