mamout84

Membre
  • Content Count

    56
  • Joined

  • Last visited

About mamout84

  • Rank
    Membre

A propos

  • Résidence
    Orange

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. mamout84

    Les magazines astro

    Le numéro 129 de l'Astronomie (Juillet-Août spécial été) est consacré à la Lune dans tous ses états, avec une plaquette en plus pour les jeunes. Pour moi, il est superbe et très clair.
  2. mamout84

    Les jumelles idéales pour mes 30 ans.

    Idem, j'utilise ces jumelles. Sur la partie centrale, elles n'ont rien à envier aux Leica en contraste, définition et luminosité (parfaites la nuit). Juste en périphérie (sur 20% du champ), c'est un peu moins bien défini (comparaison avec des Leica 8x20 pour la résolution). Le prix est très correct pour ce niveau de qualité ; j'ai eu l'occasion d'essayer des Swarovski 10x50 : au centre pas mieux, en prériphérie presque parfait jusqu'au bord ; après, en sachant qu'en observation animalière ou astronomique aux jumelles, on regarde plutôt la grande partie centrale, un saut de 500 euros à plus de 2000 euros vaut-il le coup pour mieux juste en périphérie ?
  3. mamout84

    Beta Monocerotis

    Finalement, je n'étais pas mal l'autre soir, car à 120X c'était très piqué (10mm), même si la séparation était sans doute un peu moindre que vous; le piqué persistait à 6mm. Probablement d'après pas mal de commentaires et je comprends mieux mon premier étonnement. Après, à revoir pour moi sous un ciel plus noir ou un peu plus en altitude.
  4. mamout84

    Beta Monocerotis

    Oui, c'est bien moi et je viens de modifier mon pseudo chez AS (j'ai mis le même) afin d'éviter toute ambiguité. Il m'arrive de poster sur les deux forums que je trouve par ailleurs complémentaires. Donc je poste la réponse supplémentaire que j'avais donnée : Ce soir, un Mistral léger ayant balayé la pollution m'a donné l'occasion de pointer à nouveau Beta Monocerotis lors d'une acalmie : pas trop de turbulence, le disque d'Airy relativement peu agité. Cette fois, à 120X on voit les trois, les deux plus petites tout juste différenciées ; l'écart s'améliore légèrement à 200X. Je précise que la collimation du télescope est OK et que les oculaires employés sont des Televue Delos 10mm et 6mm. Au passage, une plongée aussi dans NGC 2232 et au coeur de M42, avec aussi Rigel et son compagnon visible."
  5. mamout84

    Les magazines astro

    Ciel profond facile...mais avec quel instrument ? Il ne faut quand même pas croire (malgré tout ce qui est écrit) que tout le monde possède un 300mm ou plus. Plein d'amis ont des 115, 200 voir 250. Et il serait bien aussi de penser à eux dans les observations et la description de ce qu'on voit à l'oculaire réellement. Un livre le fait très bien : Star Watch de Philip Harrington. J'ai commandé à l'unité quelques numéros d'Astrosurf et lu les articles d'Alexandre Renou : complets sans doute, mais je trouve les méandres un peu compliquées parfois et pas assez à la portée des instruments plus modestes. Un peu de simplification serait une bonne chose pour les non "professionnels". Des rubriques débutants ou suggérant ce que l'on peut voir par constellation avec des instruments type 115 à 200-250 apporteraient un plus. Ce qui ne m'a pas empêché de m'abonner ce jour à Astrosurf 🙂. Pour M51 je ne me prononce pas, car je ne suis pas en conditions optimales pour la regarder (à essayer plus tard en ciel noir). Je lis ça et là que c'est difficile en-dessous de 300mm de voir les bras : réalité ?
  6. mamout84

    Beta Monocerotis

    Bon, je viens de regarder et les trois étoiles sont visibles à 266X (4,5mm), juste un chouia plus séparées que dans l'exemple cité plus haut en lien avec l'Orion XT8 (240X). A 200X (6mm), deux sont visibles.
  7. mamout84

    Beta Monocerotis

    J'ai regardé pas mal d'images à ce sujet et j'en ai trouvé une parmi d'autres ici : http://www.perezmedia.net/beltofvenus/archives/001382.html Avec un Orion XT8 (comme le mien), il semble voir les trois à 240X. Les lunettes type 80ED sont elles supérieures pour ce type d'observation ?
  8. mamout84

    Beta Monocerotis

    Même avec un Dobson 200-1200 ? Ou 100X avec un réfracteur ?
  9. mamout84

    Beta Monocerotis

    Bonjour à tous, dans l'Almanach du Ciel 2019, j'ai lu l'article sur la Licorne où il est question de Beta Monocerotis, l'étoile triple. Hier soir, en ciel periurbain (journée alerte aux particules et pollution) , je pointe le Dobson 200mm sur Beta Monocerotis (en principe) : oculaire 6mm (200x), je vois une étoile double. A la consultation internet, il semble qu'elle soit vue déjà vers 100x-150x avec des réfracteurs. Avec un Newton ou un Dobson, faut-il grossir plus ? Je peux avec un 4,5mm, soit 266x. Je vais essayer ce soir. Avez-vous des retours d'expérience sur l'observation de cette triple avec Newton ou Dobson (6", 8" ou plus) et sur ce que vous avez observé réellement (oculaire pour distinguer la triple - couleurs éventuelles) ?
  10. Bonjour, pareil près de Chateauneuf du Pape, une trouée dans ces créneaux. Par ailleurs, belles photos sur l'ensempble du post !
  11. mamout84

    Ciel et Espace en kiosque ?

    Sur Twiter, il est annoncé en sortie kiosque pour le 19 Juillet.
  12. mamout84

    Ciel et Espace en kiosque ?

    Ce matin, le collector est arrivé en kiosque, mais pas le HS31 de juillet.
  13. Savez-vous si les numéros de Juillet-Août de Ciel et Espace (numéro courant et numéro Hors série présents sur leur site ) sont déjà en Kiosque (par exemple sur Paris) ? Ici en Provence, pour l'instant rien.
  14. mamout84

    Placement Telrad

    Pas mal ! C'est solide ? J'ai déjà un rehausseur 50mm Telrad : donc il suffit que je prenne le finderscope de 30mm + le flatmounting ou bien celui de 50mm + le flatmounting pour mettre le Telrad éventuellement sans rehausseur ?
  15. mamout84

    Placement Telrad

    Bonjour, j'ai un Telrad et je souhaiterai savoir où le placer sur le Dobson Orion 200. Il n'y a pas assez de place entre le socle du porte oculaire et le support du chercheur. En regardant le dobson devant soi, immédiatement à droite du chercheur ou à gauche du porte oculaire ou entre les deux en le décalant un peu vers l'arrière du porte oculaire ? Quel est la position la plus judicieuse ? Merci d'avance !