Jump to content

Simmons156

Membre
  • Content Count

    23
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Simmons156

  1. Je reviens vers vous car mon souci a été réglé. Je suis passé a la Maison de l'astronomie a Paris et ils s'en sont gentiment occupé en un rien de temps en jouant sur les vis 3 et 4 de réglage de la VSF (la 1ere image de Gandlaf), ainsi que la petite au milieu de ces dernières. Désormais je saurais comment faire :-) Optique Unterlinden m'avait aussi proposé de le faire, bien que je ne l'avais pas achetée chez eux et le geste mérite d'être souligné... Bon après c'etait plus simple pour moi de l'emmener directement a Paris plutot que l'expédier a Colmar. Dernier retour d'expérience, cette fois concernant la boutique en ligne où je l'ai achetée, promo-optique.com. Je les cite car je n'ai jamais eu de réponse lorsque je les ai contacté a ce sujet. @Skywatcher707 Dans le domaine de la consommation, en matière de législation, il y a bien la théorie et la pratique. En théorie, oui ils étaient censés faire le SAV. En pratique, ils ne l'ont pas fait. Je ne recommanderais donc pas leur service meme si les tarifs sont attractifs. Bon ciel et merci a tous !
  2. Merci @Gandalf, les images et les explications sont super claires, ça donne une bonne idée déjà... D'ailleurs, j'ai profité d'un temps parfait hier pour faire mes tout 1ers shoots et franchement, c'est pas trop mal en termes de suivi. Les étoiles m'ont l'ait bien rondes, donc c'est que pas de soucis à priori ? Ce jeu est de l'ordre du normal en fait ? Alors oui, peut-être que M42 c'était pas ouf comme choix avec la lune à côté, mais je voulais vraiment partir sur un cible facile pour me faire une idée. Bon y'a encore du boulot sur la MAP (faite au liveview, devinez qui a oublié son masque de bathinov chez lui ) et le traitement (DSS et lightroom). Mise en station avec l'ASIair en EQMod (je suis déjà conquis par ce joujou), avec une erreur de 0'18". 30x30s sans DOF et sans guidage (à 60s j'avais du filé). D7500 à 800 ISO. Skywatcher 80ED avec correcteur/réducteur 0,85. Tous vos commentaires sont les bienvenus. Prochaine étape, tester avec guidage pour confirmer
  3. aie, tu me colles un peu, je n'ai pas ouvert la bête pour savoir ce qu'elle avait dans le ventre et puis n'étant pas bricoleur (et pas encore assez connaisseur) pour un sou, je laisse ça à ceux qui s'y connaissent vraiment... j'ai peur de ne pas savoir te répondre. cela dit, ça c'était à ma portée :D : Sans effet sur le jeu... cela dit ça ne pourra pas nuire non plus. on parle de cette opération à la fin de cet article ? http://astrolabo.com/2014/11/08/changer-de-motorisation-et-dentrainement/ si oui, c'est sûr que je ne m'y risquerai pas 😅
  4. Oui c'est ce que m'a dit OU. Même je n'ai pas acheté chez eux, ils sont top au niveau du conseil. Du jeu il en faut un minimum pour permettre les rotations, mais peut-être pas autant quand même. Faudra tester sur le terrain et voir la quantité de déchet. Oui, y'a ce jeu, l'état de la collerette du viseur polaire également... bref je n'ai pas de certitudes et je ne suis pas expert pour affirmer cela avec certitude. C'est juste une impression et je conçois que ça peut être biaisé. Je fais simplement le lien avec le prix attractif. Dans le doute, je ne citerai pas le revendeur. Oui ça c'est la théorie, mais j'ai vu ensuite qu'ils n'avaient pas une réputation géniale alors on verra, j'attends leur retour. De toute façon je vais suivre les conseils d'OU à savoir tester sans guidage et voir si j'ai du déchet à 20-30s...
  5. Bonjour à tous, J'ai ma petite monture EQM35 Goto depuis un mois et pour l'instant elle n'a pas vu grand chose du ciel, mauvais temps, toussa toussa... Donc malgré qu'elle n'ait pas encore réellement servi, j'ai quand même remarqué un jeu assez important sur l'axe DEC. A la louche, frein serré, ca bouge d'environ +/ 0,5°... et comme je la destine à la photo et rien d'autre... aie ! Je vous mets quelques photos, mais je tique quand même sur la position du frein, j'ai l'impression qu'il est en bout de course... Et attention, j'ai pas forcé pour arriver là. A mi course, il redescend tout seul et quand je le manipule à la main, c'est quasiment zéro résistance... A titre de comparaison, sur l'axe RA, je sens bien que le frein oppose une résistance,même en début de course, et l'axe ne bouge pas une fois le frein serré... et pas besoin d'y aller comme une brute. Bref, j'imagine que ca vient du frein et vue la boutique en ligne ou j'ai achetée (pas des spécialistes, et oui je croyais faire une bonne affaire, c'est vrai qu'elle était donnée 100€ de moins qu'ailleurs... je me demande même si j'ai pas eu un renvoi), je ne compte pas trop sur le SAV. Donc est ce que c'est juste une question de serrage, si oui, comment faire ? Ou bien c'est quelque chose de plus touchy ? Voila, voila , merci pour vos avis Ben
  6. Bonjour à tous, Je rebondis sur le sujet, je viens de recevoir cette monture et c'est vrai que l'appli est bizarre au niveau de l'alignement 3 étoiles 😕 @ALPHA31 tu dis avoir changé certains paramètres, tu saurais nous dire lesquels stp ? Il m'arrive également quelques fois ou la monture ne réagit pas aux commandes que je lui envoie. strange... merci
  7. Merci pour tes réponses, toujours très précises. Bon pour l'APN, c'est fait, j'ai quand même opté pour le D7500 Et à propos de la monture, si la MES est moins contraignantes sur des focales courtes, la iExos-100 coche du coup pas mal de cases tout en étant très abordable. Pour ceux qui se poserait la question du viseur polaire j'ai demandé à Astroshop qui m'a indiqué qu'Explore Scientific est en train d'en développer un. Et selon d'autres membres, il ne devrait même plus tarder à sortir : Je vais donc partir la-dessus et avec ça je pense avoir un setup correct pour débuter sans dépenser un montant astronomique. Merci encore pour tous vos conseils, je posterai mes premiers clichés dès que le temps se dégagera un peu, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez
  8. Bah je le voyais plutôt comme un sacré gain de temps après une MES qui se doit déjà d'être minutieuse, afin de lancer la prise de vue et pouvoir aller faire joujou avec le dob à côté. D'où la légèreté recherchée puisque j'ai déjà un monstre. Mais dans le fond je suis d'accord, qu'est ce qu'un quart d'heure de recherche quand on va shooter pendant 2h ? Mais j'ai l'impression que l'immense majorité des montures motorisée (hors monture type star avdenturer) sont quand-même Go-to non? La EQ5, j'y pensé oui, mais c'est la jungle, j'ai eu l'impression de trouver tout et son contraire en termes d'infos (pec, viseur polaire intégré). Et puis en termes de transport, elle est quand me plus lourde. Finalement, l'EQ M 35, si je n' ai pas encore besoin d'une capacité de charge "importante" (notamment en commençant au teleobjectif comme tu me l'as conseillé) et que le goto est tres secondaire, autant rester sur du tres simple, genre star adventurer ou NEQ 3.2. Il sera toujours temps de faire evoluer ca plus tard quand j'arriverai a la limite de ce que je peux faire avec. Pourquoi pas l'iEXOS 100 aussi, mais l'absence de viseur polaire pour la mise en station (astroshop m'a confirmé qu'il n'en existait pas) , c'est pas un problème quand même, meme a une focale courte ? Sinon, concernant l'APN : Capteur OLFP ? malgré mes recherches, c'est la 1ere fois que j'en entends parler, de quoi s'agit il ? Le 3e choix que j'ai commencé a envisager, c'est le D7500, mais malgré quelques offres black friday intéressantes, pas sûr que j'ai l'utilité d'un boîtier expert... A moins qu'il ait un capteur beaucoup plus sensible que le D5600, ce qui pourrait justifier l'ecart de prix.
  9. Effectivement, je comprends qu'avec beaucoup plus de lentille, il y ait une accumulation au niveau des imperfections de taillage. Et qu'en l’occurrence vu ce qu'on cherche à prendre en photo, ça ressort plus qu'en photo de jour. J'en profite pour faire un petit update du projet, je vais vraiment commencer par de la photo au téléobjectif. Quand je vois ce qu'OrionRider relaie ici, franchement, j'ai largement de quoi faire mes armes Niveau appareil, j'hésite, D7000 (forcément d'occasion) ou D5600. La monture, je penche vraiment pour l'EQ-M35, surtout pour commencer à l'objectif. Sa légèreté pour voyager avec et le Go-To sont les gros avantages que je lui trouve. Elle pourra même accueillir une lunette dans quelques années. Reste plus qu'à attendre Noël maintenant et à vous partager les premiers clichés ! En tout cas vos réponses m'ont bien orienté, merci beaucoup à tout le monde !
  10. Après toute une nuit de poses longues, c'est fort possible :D Je me pose une autre question. Quelle serait la différence entre une lunette et un téléobjectif ? Prenons par exemple une focale de 600mm et une ouverture f/6. En regardant sur Stellarium, visiblement le champ est le même. L'ouverture étant aussi identique, j'imagine que les poses ne seront pas différentes. Finalement, un objectif serait peut-être plus cher mais bien plus léger et ne nécessiterait pas de correcteur, de bagues allonges, d'autres accessoires nécessaires sur une lunette (donc monture plus légère) ? Y'a-t-il peut-être autre chose que je n'aurais pas pris en compte ?
  11. ah super merci !!! explication super claire en plus, je ne connaissais pas la chaine, mais franchement je vais m'y attarder :)
  12. Oui c'est ça, en fait le ratio signal/bruit augmente en fonction de la racine carré du temps de pose. Chaque objet et situation étant différents, il faudra se baser sur l'expérience (merci Astrobin ) et décider du temps de pose de manière empirique, sorties après sorties. Et effectivement, si ce n'est pas suffisant, rien n'empêche de refaire une session et en rajouter si la première série n'est pas satisfaisante. En revanche j'avoue que je n'ai pas compris ça : Quel est donc ce passage de méridien qui nécessite de retourner la monture ?
  13. Wouah, franchement top, merci à tous pour vos contributions !!! Je commence à y voir plus clair en fait. Oui c'est certain il en a d'autres (alors je ne connais pas la liste, il m'a surtout parlé de ses longues focales), c'est pour ça qu'il me pousse vers le Nikon (haha je pense avoir piqué sa curiosité :D). Mais oui le D7000 a l'air de donner de super résultats, je viens de voir ta galerie Astrobin, c'est bluffant !! C'est vrai que ça peut être pas mal pour se faire la main, bien appréhender la technique d'imagerie puis de traitement.... Du coup je vais reconsidérer l'option Star Adventurer ou l'explorer Scientific que mentionne Schott_X. En vrai j'avais du mal à imaginer que ça puisse suffire, mais les thread que tu as reposté ici me montre bien que c'est possible et que les résultats peuvent être extra ! Effectivement et je commence à comprendre pourquoi l'astrophoto est réputée pour donner des sueurs froides aux banquiers. C'est qu'un setup "polyvalent" n'existe pas...Et j'ai d'ailleurs pu le constater en jouant avec Stellarium, en reproduisant le capteur du D7000 et différentes focales. Il en faut tout un panel en fonction des différents objets. Raison de plus pour commencer petit et si besoin passer quelque chose de plus perfectionné plus tard. Autre question que je me pose du coup, c'est sur la magnitude maximale d'un objet que l'on peut imager. En visuel, on sait que pour un diamètre donné, on ne pourra pas dépasser une certaine limite. Mais en photo ? Y'a t il une limite analogue ? Ou bien existe-t-il une règle ( en fonction de l'ouverture et de la magnitude peut être?) qui donne une idée du temps d'exposition (total) minimum pour avoir un résultat ? Et peut-être un temps au dessus duquel le gain sera négligeable ?
  14. Bonjour à tous, Voilà quelques mois que je possède un dobson 300/1500 et franchement c'est génial à l'observation. Mais voilà, j'aimerais bien quelques souvenirs de mes sorties. Et dans le sujet de l'astrophoto, il y a tellement d'infos que je me perds. J'ouvre donc ce topic, qui couvrira pleins de sujets parce que j'ai l'impression qu'en aborder un fait immédiatement déborder sur l'autre. Le projet c'est donc de commencer à shooter et d'améliorer le setup au fur et à mesure sachant qu'on peut me prêter un peu de matos photo (merci Papa :)). D'ailleurs la plupart des conseils photo que j'évoquerai ici viennent de lui, sachant qu'il n'y connait rien en astro et que ce sont des conseils de photographe de jour. Ce que j'aimerais imager : de tout, principalement des nébuleuses, des rémanents, des bulles de wolf-rayet, des galaxies, et un peu de planétaire. Dans l'idée j'aimerais commencer par acheter juste un APN, fixe sur pied pour essayer de choper les grands objets type M42 ou M31. La monture équatoriale viendra dans un second temps, et ensuite encore plus tard, lunette/scope et autoguidage. Donc je vais synthétiser ici où j'en suis dans ma réflexion, les connaissances que je crois avoir sur le sujet, aussi n'hésitez pas à me corriger si je me tromper. L'idée c'est de poser ici le plan de "vers quoi je souhaite aller" pour être sur que je commence avec le bon matos. Et tout logiquement, on va parler en premier de : 1/ L'APN. Horizon d'achat : court terme. Budget : environ 600€. Oui je dis APN, car j'exclue d'emblée les caméras CCD. En effet, je souhaite pouvoir m'en servir également en photo diurne (type photo souvenirs de vacances, genre paysages ou villes, pas grand choses de plus). Autre contrainte, j'aimerais prendre un Nikon. Mon père ayant un Tamron 200/500 et un Sigma 150/600 pour son Nikon D7000, l'idée c'est de ne rien dépenser en téléobjo (puisque ceux là sont disponible et qu'avoir mon propre téléobjo ne m'intéresse pas trop si je pars ensuite sur une lunette ou un scope). a/ Le choix de l'appareil. Alors là mon père me conseille fortement de partir sur un plein format. Mais quand je parcours le forum, je vois de tout. Avez-vous quelques modèles à me conseiller ? Mon père encore lui, me dit qu'un D7000 est déjà pas mal (bien que ça soit un APS-C) pour un premier appareil, d'autant que son filtre IR est assez permissif. J'ai d'ailleurs vu un thread ici le confirmant : Quels sont les critères à prendre en compte pour un APN polyvalent finalement ? b/ Le défiltrage. Il semblerait que seuls les défiltrages partiels et Astrodon permettent de garder un APN en mesure de faire de la photo diurne (AF notamment), moyennant une balance des blancs personnalisée. Et donc en pratique, passer de la photo diurne à la nocturne se fait il facilement ? Pour les possesseurs de Nikon défiltré, j'ai cru comprendre que cette opération faisait perdre la protection anti-poussières. Mon père me dit que cette protection est quasi inutile et qu'un nettoyage annuel chez un pro fera l'affaire. Qu'en pensez vous ? En partant sur un D7000 par exemple, qui a l'air de sortir des résultats sympas, est ce que cette opération peut attendre et peut-être qu'il vaut mieux investir plus rapidement dans la monture ? Ce qui me fait passer au sujet suivant : 2/ LA MONTURE. Horizon d'achat : d'ici 6 mois. Budget : 600/700€ Je pense finalement que c'est l'élément le plus simple à choisir, il sera surtout question de poids supportés en Astrophoto et de précision de suivi. Encore une fois, l'idée c'est de préparer l'avenir, donc je fais volontairement l'impasse sur une Star Adventurer, qui, pourtant, pourrait être vraiment cool avec l'APN seul. a/ EQ-M 35 : Elle m'a l'air vraiment pas mal, Go-To, port d'autoguidage, elle tient 10kg (ce qui permet de fixer un tube raisonnable ou une lunette + l'autoguidage). b/ Une autre ? Genre EQ5 ? Elle est un poil plus chère et semble moins polyvalente et plus lourde... Vos avis ? Le but étant d’être prêt pour accueillir ensuite un tube, ce qui m’amène au dernier point : 3/ LE TUBE OPTIQUE Horizon d'achat > 1 an. Budget : 300/400€ Là, la question n'est pas tant de décider tout de suite lequel je vais choisir, mais plutôt de valider que les 2 propositions sont pertinentes pour mon projet et cohérentes avec la monture. J'ai l'impression qu'avec une lunette 80ED ou scope 150/750, j'aurai largement de quoi faire pour plusieurs années. Par contre en termes de performances photo, je suis un peu sec, donc si vous avez un retour d'expérience, je suis preneur. Est-ce suffisant ? Ou clairement sous-dimensionné ? (je demande ça car ça influera sur le choix de la monture et le budget en général). A cette heure, c'est la lunette qui a ma préférence, pour des raisons d'encombrement, mais j'ai bien conscience que ça ne peut pas être le seul critère. Je laisse les autres sujets type autoguidage et filtres volontairement de côté pour l'instant, je pense que ça pourrait faire l'objet d'un point 4/, mais c'est moins d'actualité et moins impactant en termes de choix à faire pour démarrer. Bref selon vous, est ce que tous ses choix sont cohérents, pertinents, bien adaptés ? Est ce qu'on peut faire aussi bien pour moins cher ? Ou est ce que pour pas grand chose de plus je peux faire beaucoup mieux ? Est ce que j'ai oublié quelque chose ? Voilà merci à tous pour votre temps, vos conseils et recommandations qui m'aideront (et probablement d'autres) à y voir plus clair. Ben
  15. Hello, C'est vraiment pas mal et très synthétique. Pour quelque chose de plus exhaustif, j'ai trouvé ça sur Pierro-Astro et comme je ne crois pas l'avoir vu mentionné ici, je pense que ça vaut le coup de partager : https://www.pierro-astro.com/actualites/184-un-fichier-excel-pour-les-photographier-tous Vous aurez la possibilité de définir votre position, la date et l'heure et le fichier Excel vous donnera les heures de nuit avec les levers/couchers de lune (+son illumination). Fonctionne avec 2 onglets : Jours --> pour une heure/position donné, vous pourrez voir la culmination de chaque objet et quel jour sera le plus propice pour les observer sur un horizon glissant de 365j. Heure --> pour une date/position, vous donne les mêmes infos sur 24h glissant avec une maille de 30 minutes. Contient les planètes, les catalogues Messiers, Caldwell, NGC et d'autres Bien sûr, il y a d'autres infos, comme la taille apparente en arcmin², les magnitudes, etc. Il offre la possibilité de sélectionner les objets que vous souhaitez observer par type (Amas ouverts, Nébuleuses, Galaxie) Attention, fonctionne en temps universel (inscrire par exemple 21h00 pour une observation à 23h heure française) Bref, je l'ai trouvé assez ouf pour préparer les sorties, tant pour le soir même, les jours à venir ou à plus long terme. Pour l'instant j'ai vérifié quelques objets avec Stellarium et ça colle nickel, je vous dirais ce que ça donne à l'usage quand j'aurais mon tube😉 Ben
  16. Ouais effectivement, je ne suis pas vraiment à l'aise à l'idée de pratiquer sans savoir réellement ce que je fais. Je préfère galérer et savourer d'autant plus mes trouvailles. Il fallait me voir sautiller comme un gamin quand j'ai trouvé M31 (enfin la tâche brumeuse de son noyau) aux jumelles 😍. Du coup, pour l'instant l'objectif étant d'apprendre et observer, exit le GoTo et focus sur le diamètre. Et dans mon budget, tant qu'à faire autant aller sur le FlexTube 350/1600 de Skywatcher. Et malgré ses dimensions, ce tromblon présente l'avantage de rentrer sur ma banquette arrière une fois replié. A cela je rajoute la jupe et l'outil de colimation, probablement un filtre UHC, puis viendront peut-être quelques oculaires dans les mois à venir 🎅.
  17. Ca peut être le compromis, le 2e pour un peu plus tard, une fois que j'aurais bien profité du premier. Ne brulons pas les étapes. D'autant que pour le coup, j'ai cru comprendre que c'était plus accessible avec une lunette donc diamètre inférieur et monture d'autant moins cher (genre 80ED sur NEQ5 pour 1300€). Du coup, le GoTo sur un Dobson, c'est nécessaire ou simplement un confort (au moins 400€ de +) ? Finalement c'est plus intéressant d'apprendre à chercher tout seul ou ça vaut le coup d'avoir un catalogue sous la main ? PS : Faut aussi que ça soit bien ouvert. Je sors.
  18. Donc finalement s'orienter vers un Dobson, c'est privilégier le diamètre en faisant le choix du visuel pur au détriment de la polyvalence et de la possibilité de s'essayer à la photo. Sachant que de base je ne fais pas de photo, c'est peut-être mieux de se faire la main sur du visuel avec un tube à fort potentiel et de voir plus tard pour la photo, avec de l'expérience et de la pratique... Dans cette gamme, savez ce que vaut la marque Kepler ? https://www.maison-astronomie.com/telescopes-dobson/4847-telescope-dobson-kepler-gso-3041500.html Ou même Messier et Perl ?
  19. Ouais j'ai toujours le Dobson dans un coin de ma tête... Un gros tube pour pas trop cher, c'est vrai que c'est tentant. Il y a cet instrument (300mm serrurier, goto) dans le même ordre de prix que le 200 : https://www.maison-astronomie.com/telescopes-dobson/4751-telescope-dobson-flextube-goto-3001500-sky-watcher.html Et 300mm ça a quand même l'air d'être une grosse bête, même replié et beaucoup plus lourd qu'un 200mm (21kg pour le tube seul)... en termes de manutention impossible d'être seul... Et ça donne quoi en termes de photos sinon ? De ce que j'ai vu sur Astrobin, c'est surtout pour du planétaire non ?
  20. Salut @SylBoss78 et merci pour l'accueil ! Je suis de Poissy donc plutôt au nord. Et concernant la pollution lumineuse, oui effectivement, j'ai intégré cela dans ma réflexion et faire une centaine de kilomètre ne me dérange pas. Quoi que j'ai vu que le club du coin observait directement depuis Orgeval (ça dépend de ce qu'ils observent aussi). Mais je compte allez les voir aussi. A bientôt, éventuellement en live ☺️
  21. Merci à tous les 2 pour votre accueil et ces réponses ! Effectivement le diamètre, en dehors du prix du tube lui même va pas mal influer sur le budget à cause de la monture. C'est d'ailleurs ouf que 80% du budget d'un kit passe principalement sur la monture. Au sujet de la lunette 80ED, j'y ai réfléchi, mais pour le ciel profond, ça risque pas d'être léger ? Pareil, un Newton 150, j'ai peur d'être un peu limité. Sur les montures, à la maison de l'astronomie pour ce 200/1000 (à priori je reste chez eux car j'ai un avoir de 200€ et que les prix sont intéressants), il y'a : - la NEQ6 Pro : d'après ce que j'ai compris un peu plus robuste que la EQ6 Pro de base (https://www.astroshop.de/fr/equatorial-avec-goto/monture-skywatcher-neq-6-pro-synscan-goto/p,16719) - la EQ6 R Pro : un poil moins lourde, encore un peu plus robuste, entrainement par courroie semble-t-il plus fluide et précis, bref sur le papier elle a l'air mieux... (https://www.astroshop.de/fr/equatorial-avec-goto/monture-skywatcher-eq-6-pro-synscan-goto/p,4070#tab_bar_1_select) Je me pose la question, la différence de prix étant de 100€ ce qui est jouable, mais est ce que ça les vaut ? Par ex, si c'est pour se rendre compte au moment de commencer la photo ou de changer de tube dans quelques années que "ah mince, si j'avais pas mégoté pour 100€, j'aurais pas besoin de changer de monture", ça serait dommage... ou est ce qu'on rentre vraiment dans le micro détail superflu qui ne m'empêchera pas d'essayer la photo et d'évoluer ? D’ailleurs, ça se revend facilement une monture d'occaz quand on veut la changer ? Merci c'est déjà beaucoup plus clair 👍 ! Un goto permet donc de pointer et de suivre l'astre et l'autoguidage en améliore sensiblement la précision... Pour l'heure je ne pense pas que l'autoguidage soit une priorité, surtout si je ne démarre pas la photo dans l'immédiat. OK, cool alors en vrac sur la colimation, j'ai lu qu'un petit diamètre (genre 150 et moins) ne se decolimatait pratiquement pas... Est ce que c'est vrai déjà ? Et du coup, est ce que c'est vraiment la tanée la colimation ou ça se fait bien (au point d'influencer mon choix) ? Et la dimension rend-elle l'opération plus compliquée ? Et en termes d'instruments, comment choisir entre Cheshire ou Laser ? Concernant les oculaires, comment les choisit-on ? J'imagine qu'on se paluche pas tout le Messier et autres catalogues avec les diamètres apparents de chaque objet pour déterminer tous les grossissements et champs apparents qui vont bien 😄? Il doit bien y avoir des combinaisons connues pour telle ou telle application ? Ouais c'est prévu, y'a quelques évènements en septembre que j'ai déjà cochés dans l'agenda et je vais faire un tour dans la section dédiée du forum Merci encore !☺️
  22. Bonjour à tous, Premier message ici pour vous demander votre avis sur un futur achat, celui-ci étant mon premier instrument. Ce que je compte faire avec : de l'observation visuelle principalement, surtout dans le ciel profond, mais un peu de planétaire aussi. Et à l'avenir tenter l'astrophoto, mon papa étant un dingo de photo, ça serait sympa de partager cela :). Mes conditions d'observations : bah pas terrible, je suis dans les Yvelines, donc à priori ça ne sera pas depuis la terrasse de mon appartement, mais j'envisage plutôt de faire une heure de route en direction de la Normandie pour mes soirées d'observations. NB : j'ai un 2 pièces et une Golf, donc forcément la question de l'encombrement et de la "manutention" va se poser. Et mon budget : disons que je peux craquer mon slip jusqu'à 1500€. Partant de là, je m'oriente plutôt vers un Newton et un 200/1000 avec un F/D de 5 me parait être un bon compris. Sachant qu'à priori je suis seul, je me vois mal aller vers quelque chose de plus grand/lourd. J'ai spotté cet instrument à la Maison de l'astronomie, le vendeur m'a confirmé qu'il s'agissait d'un bon début : https://www.maison-astronomie.com/telescopes-newton/2509-sky-watcher-200-1000-dual-speed.html#/159-version_opt_monture_moteurs-neq5_sans_moteurs C'est la version avec microfocuser, ce qui apparemment est loin d'être un luxe ? Selon vous, ce choix est il pertinent ? Qu'en pensent les propriétaires de ce modèle ? Ensuite les montures. J'ai l'impression que c'est un peu la jungle : EQ, NEQ, HEQ, AZEQ, j'ai un peu du mal à m'y retrouver. D'après ce que j'ai compris une EQ5 en visuelle était bien suffisant. Mais si je veux tenter la photo, ou simplement avoir quelque chose d'évolutif, une HEQ5 ou une (N)EQ6 serait préférable. Et d'ailleurs, l'autoguidage, la poursuite et le Go-To, tout ça c'est bien la même chose ? Là aussi j'aurais besoin d'un peu d'aide pour m'y retrouver 😊. J'aurais bien d'autres questions après (sur la collimation et ses instruments, le choix des oculaires, des filtres, mais on va s'arrêter là pour l'instant 😁). Merci à tous pour vos avis et au plaisir de vous lire. Ben
  23. Benjamin (désolé pour les fans de Balavoine), Yvelinois, 30 ans, pas d'enfants et j'ai depuis tout petit la tête dans les étoiles. Je suis particulièrement intrigué par les mystères du cosmos et de l'univers, l'astrophysique (les trous noirs en tête) et les splendeurs du ciel profond. Observer une nébuleuse et se dire qu'en ce moment même, il est peut-être en train de s'y former un système stellaire et qu'en plus on ne pourra le voir que dans plusieurs milliers d'années, ça me rend dingue 😍. Alors après avoir zieuter plusieurs fois dans un télescope par l'intermédiaire de clubs ou d'autres passionnés, j'ai décidé de passer à la caisse et de m'offrir mon premier instrument. Je ne vais donc pas tarder à poster mon premier sujet pour vous demander vos conseils. Alors à bientôt !
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.