Jump to content

Cram

Membre
  • Content Count

    72
  • Joined

  • Last visited

About Cram

  • Birthday 11/10/1982

A propos

  • Matériel
    Skywatcher 150-750 sur une monture EQ3-2 / Sigma 60-600 f4.5-6.3 sur Star Adventurer
    boitier EOS 5D Mark III EOS 80D

Recent Profile Visitors

778 profile views
  1. Merci pour cette réponse très instructive. Par contre je ne suis pas sur de bien comprendre les graphes. Corrige moi si je me trompe, mais si j'ai bien compris, les 5 graphes de gauche représentent les courbes avec le correcteur de coma televue dont tu parles. Chaque courbe représentant un instrument dont le rapport d'ouverture est respectivement de f3, f3.5, f4, f4.5 et f5. Le graphe tout seul à droite représente, quand à lui, les memes courbes sans correcteur. En abscisse est noté le rayon en micron d'un objet ponctuel (une étoile j'imagine) par contre je n'ai absolument pas compris l'échelle des ordonnées. Peux tu m'expliquer à quoi elle correspond ? Je n'ai pas non plus compris comment est fixé la limite jaune (différente sur chaque graphe) Mon instrument est un newton f5. Si je lui colle une barlow x2 je le transforme en newton f10 non ? Du coup la courbe "sans correcteur" doit etre bien plus plate non ? Ou j'ai rien compris ?
  2. Bonjours à tous. Lorsque je prends une photo avec mon apn plein format (ou que je colle mon oeil dans l’oculaire) dans mon newton, les étoiles des bords sont étirées. C'est la coma. Un correcteur de coma permet de corriger ce defaut. Jusque la tout va bien je suis. La question que je me pose est : si j'utilise une barlow ou si j'utilise un capteur plus petit (apsc, webcam, etc) je "recadre" l'image renvoyé par mon instrument. Si je recadre suffisamment fort, un correcteur de comas est il toujours indispensable ? Est il toujours utile ?
  3. Merci pour tous vos conseils. Je prends note de tout ca et je tente des que le ciel me laisse faire. Le problème c'est que la nuit n'est jamais vraiment sombre en ce moment :) rajoutez a ca les nuages permanent ... bref c'est ma prochaine cible des que je peux :) Par contre je dois me documenter sur la réduction d'étoiles. Je connais juste assez pour savoir que j'y connais rien. :)
  4. erf. Bien sur. J'avais pas pensé à ca. Merci pour ton aide. ypluka refaire alors
  5. super merci, je note. Mais la ... vue la couche de nuage ... va falloir attendre un peu ;)
  6. Bonjour Fred. J'avais testé mon cadre dans stellarium pour avoir une idée de ce que donnait ce 105 sur un plein format. Normalement les dentelles dans leur ensemble devraient représenter pratiquement un quart de la hauteur de l'image. Ce qui laisse un peu de place au recadrage final. Pourquoi pas a 2.8 ? Tout simplement parce que la dernière fois que je l'avais utilisé, j'avais eu un vignettage énorme super présent en forme d'anneau que je n'avais pas réussi à supprimer. Cette fois je m'étais dit que j'allais fermer un peu pour réduire le vigettage. Pour ce qui est du temps de pose j'avais eu peur d'avoir des trainées. Mais après réflexion, avec cette focale, je pense que tu as raison j'aurais du poser bien plus longtemps. Je vais attendre que la lune s'en aille et je retenterais ca. Je tenterais aussi de prendre un apsc pour remplir un peu plus le cadre aussi.
  7. Bonjour a tous les deux et merci pour votre réponse. Alors effectivement je n'avais pas fait de dark sur cette images. Je débutais toussa (je débute toujours en vrais) et je ne faisais pas encore de dark à cette époque. J'en fais depuis très récemment. Concernant les pixels chaud je suis très surpris en réalité. Parce que dans ma tete un pixel ... c'est un point. Deux trois pixel sur l'image finale à la rigueur mais la j'ai une trainée sur plusieurs centaines de pixels. Et la trainée zigzag. Je ne vois pas bien le rapport avec un pixel chaud. Ou alors j'ai pas compris ce qu'était un pixel chaud. Un autre truc que je ne comprends pas, c'est que j'ai déjà fait des photos sans darks avec le même boitier, avec des temps de pose et un traitement similaire et je n'avais pas eu ce problème. Les pixels chauds c'est un problème systématique non ? Alors quand je dis que le problème viens de l'extraction du gradient je me suis peut etre mal exprimé. En fait je parle de l'extraction du gradient parce que c'est la que ca apparait. Effectivement, le problème peut venir de bien avant.
  8. Bonjour à tous, Je viens vous faire part de ma déception sur les dentelles du cygne. J'ai pourtant un peu plus de 2h de pose sur une optique ouverte a f4 mais j'ai deux petits bout de bien visible mais .... rien d'autre. Vide. J'ai pourtant passé deux heures de prise de vue, plus les darks plus les flats et les offsets. Vos avis sont les bienvenus. Merci. EQ3-2 - EOS 5DIII - sigma 105f2.8 macro @f4 - 373x20s - DOF - Siril - Darktable
  9. Bonjour à tous. Pour faire mes photos, j'ai à ma disposition principalement deux boitiers canon : un 5DIII et un 80D. Lorsque je suis de sortie je privilégie le 5D car, grace à sa bonne sensibilité, j'arrive la plupart du temps à voir en live view une étoile assez lumineuse pour faire ma mise au point. Ce qui n'est pas le cas avec le 80D. En gros avec le 80D je suis obligé d'aller sur une grosse étoile bien brillante, de faire ma mise au point avant d'aller chercher ma cible. Pas grave me direz vous. Et vous auriez raison ... si la mise au point ne foutait pas le camps ( à cause du changement de température j'imagine) durant la prise de vue. Et comme en règle générale j'ai galéré deux heures pour trouver ma cible, déplacer l'instrument pour allez chercher un grosse étoile pour refaire la mise au point avant de revenir sur ma cible n'est pas vraiment envisageable. Je ne parle même pas de retrouver le même cadrage. J'imagine qu'avec un système goto ça doit être un jeu d'enfant (merci de me reprendre si je me trompe sur ce point) mais je n'en ai pas, pas encore, peut être plus tard. Bref voici ma question. J'ai encore le vieux boitier de mes débuts, un 600D (encore un canon donc) qui prend la poussière dans le fond de mon placard et j’envisageais de le faire défiltrer un jour. Seulement voila c'est un apsc comme le 80D, sauf qu'il doit être encore moins performant en live view. Mais je me demandais si le fait de faire défiltrer un boitier le rendait le live view plus sensible ? Ai je plus de chance de voir des étoiles sur mon écran s'il n'a plus son filtre d'origine ? Je ne sais pas si je m'exprime correctement, désolé si ma question n'a pas de sens. Et vous comment gérez vous la mise au point sur vos apsc non défiltrés ?
  10. génial. Un grand merci à toi. J'ai de quoi manger pour un moment.
  11. Bonjour à tous. Je commence a regarder du coté de l'auto guidage. Je dois avouer que pour l'instant c'est plutot obscure pour moi. Néanmoins, étant sous linux, je cru comprendre que l'on pouvait réaliser de l'autoguidage avec le logiciel kstars. Je cherche un peu de doc et la c'est la misère. En fait je trouve peu de documentation sur l'autoguidage en général mais alors sur kstars, c'est le désert total. Je me dis qu'il doit bien exister quelque chose quelque part, donc je viens vers vous pour savoir si certain d'entre vous utilisent kstart pour le guidage et si vous auriez la générosité de me partager un petit lien avec de quoi commencer à manger. Merci à tous pour votre aide.
  12. Bonjour à tous. J'avais, il y a quelques temps, fait une capture puis un traitement de la rosette. Peut satisfait du traitement que je lui avait appliqué, il faut dire que je débutais ( je débute toujours mais à ce moment la c'était encore pire.), j'ai décidé de reprendre mes brutes et de refaire le traitement. J'étais persuadé de pouvoir tirer bien plus de mon image que lors de ma première tentative. Entre temps, j'avais découvert le module extraction du gradient que je me suis donc empressé d'utiliser. Et le résultat est sans appel. Mon image est bien plus belle. Sauf que ... lors de cette étape, j'ai des trainées rouges vertes et bleus qui apparaissent sur mon image. Elles semblent avoir toutes la meme forme étrange. Bref je ne comprends pas pourquoi, ni comment m'en débarrasser. Je dois admettre ne pas trop comprendre encore a quoi servent les différentes options dans ce module. Ca viendra mais pour le moment je laisse tout par défaut. Je vous poste ici l'image ainsi traitée pour que vous puissiez vous rendre compte. Et si d'aventure l'un de vous avait un début de solution, ca serrait vraiment génial. Merci pour votre aide.
  13. Principalement j'utilise : - velvia - courbe de tonalité - contraste local - balance des blancs - contraste luminosité saturation (pour la saturation) - recadrer pivoter - exposition (je fais plusieurs instances pour éclaircir un objet, assombrir son coeur, etc) et toi ?
  14. Bonjour à tous, Je vous propose ici la dernière image que j'ai commise avant hier. J'ai tenté de faire des DOF mais j'ai finalement gardé la version ou je n'utilise pas les flats. Le fonds de ciel était plus uniforme sur la version sans flats. Je dois avoir des problèmes avec la réalisation des flats. Des que j'aurais pu accéder à un magasin de bricolage, je vais fabriquer un petite boite à flat maison. SW 150/750 - EQ3-2 - EOS 5DIII - 504x15s - Siril - Darktable
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.