Jump to content

Antoinath

Membre
  • Content Count

    25
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Et sinon c’est vrai qu’une monture parallélogramme ça a l’air pas mal!
  2. Non motorisé mais ça peut donner des idées :
  3. Excellent ton bricolage, t’as plein d’idées et on sent que tu es bricoleur dans l’âme ça donne envie! depuis ma première observation aux jumelles et la difficulté d’observer confortablement au zenith, j’avais en tête ce genre de chaise tournante et pivotante, exactement comme toi! mais pas assez bricoleur pour me lancer dans une réalisation. Je vais donc suivre la tienne avec intérêt et curiosité! j’avais pensé à une recup de siège auto électrique pour s’incliner et aussi je sais qu’il existe des envases tournantes pour sièges auto. sinon j’étais tombé sur cette réalisation qui avait l’air déjà très sympa, avec une chaîne de vélo pour la rotation et une perceuse. il doit y avoir moyen d’améliorer le truc. http://dslrmodifications.com/garysbinochair1.html à bientôt!
  4. Pour ceux que ça intéresse, mon second CROA est en ligne ! J'ai appris plein de choses et je me suis régalé.
  5. Tiens, si ça t'intéresse, voici le CROA de ma seconde soirée d'observation ! Bonne lecture (si vous avez le courage... 😜)
  6. Me revoilà pour un CROA aux "grosses jumelles" 20x80. J'ai effectué ma seconde observation dans la nuit du mercredi 20/05 au jeudi 21/05. Si vous avez lu mon tout premier CROA, vous comprendrez qu'il s'agissait en fait de ma véritable première observation, c'est-à-dire cette fois un minimum préparée et avec de bonnes conditions. 🙂 Désolé avec le recul c'est un peu long, avec des digressions, mais le but de l'exercice est pour moi d'écrire ça "comme ça vient", pour le plaisir aussi de debriefer ma soirée d'observation pour moi-même et "coucher sur le papier" les ressentis, émotions et questionnements. Allez c'est parti ! --- Le temps a été superbe et chaud toute la journée (comparativement au fait que j'habite en Bretagne hein, donc ça veut dire 25°C et grand soleil), mais la nuit tombant il restait une très belle douceur, et un ciel limpide sans un nuage comme la journée. On est quasi à la nouvelle lune, et de toutes façons elle n'est pas visible elle ne m'embêtera pas (on se reverra plus tard petite lune, ne t'en fais pas, je suis même très impatient de te contempler aux jumelles !) Je suis plutôt reposé, et demain c'est férié pas de boulot... BREF : les conditions parfaites, à ne pas louper ! Cette fois-ci donc, je m'étais préparé une petite checklist mentale de choses à prendre ou à préparer : jumelles et trépied, bien entendu lampe frontale rouge pour les installations de matos et les recherches dans le livre si besoin livre "petit guide du ciel" des lentilles de contact au lieu des lunettes sur le nez, test très important pour moi vu mon ressenti lors de la première observation tablette et téléphone chargés une chaise de jardin vêtements "chauds" et confortables, blouson écharpe légère au cas où ça fraichisse bouteille d'eau 22h45 Je prépare vite fait ma soirée en cherchant ce que je pourrai bien trouver ce soir : M81 et M82 m'attirent depuis que je regarde un peu ce qu'on peut voir (duo de galaxies, près de la grande ourse, ça devrait être faisable) : c'est mon objectif principal ! M13 a l'air facile à trouver, sur une ligne de la constellation d'hercule je note quelques autres trucs... allons-y modestement ! J'en profite aussi pour rédiger le CROA de ma précédente soirée, avant d'oublier, et ça me met dans l'ambiance avant l'observation ! 23h30 Je sors et j'installe le trépied et les jumelles, pointées vers le ciel. Je suis installé plein nord, j'ai Cassiopée (une des rares constellations que je reconnaisse facilement avec les 2 ourses) droit devant moi assez basse un peu au dessus de l'horizon. Je me force à ne pas regarder dans les jumelles, il fait doux, j'en profite pour me boire une petit café en attendant que mes yeux s'habituent et que mes pupilles se dilatent. Au passage, même si j'habite en semi-campagne et que le ciel est bien dégagé et assez "noir", il y a de la pollution lumineuse à cause de villes à 20-25km comme Rennes ou Vitré, ou de la 2x2 voies ? Les lampadaires s'éteignent vers 22h par chez moi et communes alentours, mais on voit bien des halos tout autour sur l'horizon. Pas trop gênant pour l'observation au zenith, mais pour un ciel noir d'encre, il faudra aller ailleurs un jour ça doit être bien plus saisissant ! 23h45 Mes yeux sont déjà plus habitués, je vois pas mal d'étoiles à l'oeil déjà c'est splendide Allez c'est parti, je regarde dans les jumelles, vers Cassiopée. Un myriade d'étoiles supplémentaires apparaissent. c'est quand même chouette ! Mais le réglage est pas top, alors je règle oeil gauche, oeil droit, écartement, etc... ah c'est vachement mieux ! 😎 Et bien mieux que la première soirée en tout cas, cette fois je vois assez net, les étoiles bien ponctuelles, pas cette sensation bizarre. Remarques au passage sur les réglages : 1/ C'est pas évident je trouve de bien déterminer à quelle moment la MAP est parfaite quand on fait oeil par oeil. J'ai du mal avec un seul oeil ouvert à bien voir précisément la netteté parfaite. 2/ je règle l'oeil gauche "net" avec la molette centrale, puis l'oeil droit "net" (dioptrie) avec l'occulaire droit Je m'attend alors à voir net en ouvrant les deux yeux, mais non, c'est flou Je règle à nouveau la molette centrale et là c'est bien j'ai une bonne vision. J'imagine que le fait de voir net indépendamment sur chaque oeil ne veut pas dire voire net une fois les deux ouvert en même temps ? Ca me parait logique car le fait d'avoir les deux yeux pour la vision 3D fait que le plan de MAP ne doit pas être le meme... j'imagine qu'il y a une super formule optique pour expliquer cela ! J'ai quand même les yeux qui piquent un peu et vois pas hyper bien je trouve, même à l'oeil nu. C'est à cause des lentilles, j'en porte vraiment pas souvent et ça me fait souvent cette fatigue occulaire au début, mais je sais que ça passe généralement au bout d'une heure, j'espère que ça va aller ! Note sur les lentilles : (autant aborder cela de suite) Au final oui ça allait bien mieux une petite heure plus tard, je les avais oubliées et j'y voyais bien net. C'est aussi le temps d'adaptation de l'oeil et le temps de fabriquer plus de larmes pour bien les supporter. Note pour la prochaine fois : les mettre au moins une heure avant l'observation ! Niveau confort d'observation, c'est vraiment top avec les lentilles. C'est super de pouvoir regarder avec ou sans les jumelles n'importe quand sans avoir à s'embarrasser à enlever / remettre les lunettes. Je sais que normalement quand on est myope on peut bien voir dans les jumelles, qui corrigent la vue, mais la première fois ça n'avait pas marché pour moi. en tout cas pas satisfaisant. J'étais fatigué ça peut expliquer le problème de MAP, faudra que je réessaie, mais c'est quand même top d'alterner oeil nu / jumelles sans manipulation de lunettes entre chaque DONC : je conseille si vous pouvez en mettre ! Il existe souvent des journalières qu'on met quelques heures puis qu'on jette. 00h00 Revenons à nos moutons après toutes ces parenthèses réglages + lentilles de contact Je commence donc par m'amuser à viser les étoiles de cassioppée. Et ben... pas facile ! Comme la première fois, il y a tellement plus d'étoiles que sais plus trop où je suis et quoi chercher. Les étoiles principales de la constellation sont plus brillantes certes, mais au milieu de toutes les autres... pas si simple. Surtout ce qui est difficile, c'est qu'on a pas deux étoiles de la constellation en même temps dans le champ de vision. du coup quand on en trouve une plus brillante, bah on est plus trop sûr de savoir laquelle c'est censée être ! Bon, je lève la tête vers le zenith, en tout cas plus haut, et je tente la même sur la grande ourse. Je cherche "Dubhe". Même problème, pas simple, mais à un moment je suis quasi sûr que c'est elle... enfin je crois... Bon, je commence à me dire que c'est mal barré pour trouver M81 et M82. d'ailleurs, faudrait que je sache exactement où elles sont ! Je regarde mon petit guide du ciel... OK ça va pas m'aider ! Alors c'est sympa y'a une petite carte de situation pour situer des objets, comme ici mes 2 galaxies, mais c'est pas du tout assez précis en fait ! Je pense je vais lire ce petit livre car il y a des remarques intéressantes, mais je vais pas le garder pour les soirées d'observation, trop vague au niveau des localisations... 😞 Il faudra aussi que j'étudie l'option pointeur laser, ça a l'air bien mais je sais pas trop quelle modèle / puissance était adapté. Et apparemment si trop puissant c'est pas autorisé en France pour particuliers en dehors de clubs... Je me rabat donc sur l'option tablette (iPad). Ouille les yeux à l'allumage, je viens de perdre 15 minutes d'acuité visuelle ! Je règle toute les luminosités au minimum, mode nuit etc... Bon... j'ai pas fait le travail préliminaire de comparer les applis astro et d'en installer une. J'aurais dû ! Note sur les applis : J'en installe 3, je lance, je teste en 2 minutes, je finis par garder "Star Walk 2", qui a l'air plus complète et sympa. Un peu trop "effet waouh" avec des reflets de partout, les constellations en 3D qu'on voit même plus les étoiles qui la composent, c'est beau mais pas très pratique pour l'observation en fait ! Je trouve comment désactiver la plupart des effets, je garde juste les traits de constellation. BIM! une grosse pub apparait en plein écran, et oui j'ai pris la version gratos pour tester ! Horrible. Et tiens en fait y'a pas les objets du CP dans la version gratuite... petits malins... Allez comme j'ai choisi celle-ci, je l'achète pour virer les pubs et avoir les planetes et objets du CP. Au final, il faudra que j'en teste d'autres pour trouver la bonne pour mes besoins. Le problème étant que pour bien tester, il faut acheter, donc ça m'ennuie d'en acheter 3 ou 4 pour au final en utiliser une à la fin. On verra, mais suite à un commentaire de -Rom- sur mon premier CROA, je viens de mater Stellarium et ça correspond plus à ce que je cherche ça a l'air très bien. On dirait qu'il y a une appli pour iOS (que anglais par contre), à tester ! 00h30 L'appli tablette au final m'aide vraiment bien quand même à me repérer à l'oeil nu, et surtout à savoir où chercher exactement mes deux galaxies. Je touche plus aux jumelles je vais me chercher une chaise longue, et je passe pas mal de temps à regarder le ciel à l'oeil nu. Je redécouvre ce plaisir si simple, en effet le premier instrument ce sont nos yeux, avant d'en ajouter d'autres, déjà prendre le temps d'observer à l'oeil nu et de tracer les constellations en reconnaissant toutes leurs étoiles, c'est super ! Je me concentre sur la grande ourse, mais en entier (pas que la "casserole" si connue) , l'étoile polaire, la petite ourse. Je prend beaucoup de plaisir ! Je me concentre aussi surtout à bien repérer où sont mes deux galaxies. Je pense partir de l'étoile de la grande ourse secondaire "23 UMa" sous "Dubhe". Puis trouver un groupe de 3 étoiles en triangle "à droite" : "σ1 UMa", "σ2 UMa" et "ρ UMa". Puis "remonter" d'à peu près la même distance. Voilà le plan ! Je retourne aux jumelles, je galère à trouver "23 UMa", mon point de départ. Et oui les jumelles au trépied, c'est indispensable, mais plus on regarde haut, plus c'est compliqué et inconfortable ! Je me casse le cou... Note sur la position trépied / jumelles : J'avais lu des choses sur ce problème, et oui je confirme c'est compliqué d'observer au zénith avec les jumelles ! c'est mieux au final en m'asseyant au bout d'une chaise, les genoux rentrés sous le trépied, et en baissant du coup le trépied pour que ça colle bien. c'est pas encore le top confort mais c'est pas mal. Je teste aussi l'option chaise longue + coussin derrière la nuque et monopode pour tenir les jumelles. Bof, le monopode n'apporte pas grand chose, et il est jamais de la bonne longueur ça m'encombre plus qu'autre chose ! Je teste l'option à la main, c'est bien j'arrive vachement mieux à viser ce que je cherche ! Mais ça fatigue vite, les 2kg des jumelles pèsent vite, ça tremblote, pas bien pour le long terme (ou va falloir que je me mette à la muscu...) J'ai entendu parler des montures parallélogramme, ça a l'air génial. Mais je suis pas assez bricoleur pour m'en faire une, et en acheter une coute 2 à 3 fois plus cher que mon trépied et mes jumelles donc bon... bof ! 01h15 Dans ces eaux-là je pense... j'ai passé un bon moment à l'oeil nu sur les constellations à rêvasser ou aux jumelles à mal viser ! Je me rend compte aussi que j'ai tendance à viser trop bas avec les jumelles, et je finis par tomber par tomber sur les groupe de 3 étoiles en triangle que je cherchais. En tout cas je pointe dans le coin et ça y ressemble ! Je bloque la rotation horizontale du trépied, je remonte douuuucement... et là... BIM ! Je n'en crois pas mes yeux, je crois que j'ai en plein dans le mille M81 et M82 !!! Je bloque mes manettes, je regarde encore. oui pas de doute ! 2 tâches "floues", avec quelques étoiles brillantes et ponctuelles autour. C'est assez magique. Une tâche à gauche est allongée plutôt horizontale, l'autre un peu moins allongée mais quand même et plus verticale. Je n'arrive pas à me dé-scotcher des jumelles, je suis aux anges ! Ca ressemble carrément à ça : Mes tout premiers objets du ciel profond sont ce duo magnifique, je ne pouvais pas rêver mieux. On m'aurait montré ça comme ça de but en blanc "tiens regarde voilà 2 galaxies M81 et M82" il y a quelques temps, j'aurais peut être fait "ah ouais ? ces trucs tout flous ? c'est tout ?!? bof..." Mais je me rend vraiment compte qu'une grande partie de l'intérêt est le travail (parfois frustrant, souvent passionnant) de recherche, de repérage, de petites galères, pour amener au final à de grandes petites joies comme celle-ci d'avoir 2 galaxies dans le viseur ! Et que la beauté d'une observation aux jumelles, c'est aussi tout l'imaginaire qu'on y ajoute. On a vu des photos et des explications sur ces galaxies avant. on les as cherchées surtout avec patience et espérance. Alors oui, elles sont pas très grosses, oui elles sont toutes floues, mais on y devine de la "texture" quand même. Et c'est très émouvant ! 🙂 Je dois bien passer 30 minutes à les admirer, à les recaler bien au milieu du viseur, à faire des petites pauses pour mieux y revenir voir si elles sont toujours là (oui, je vous rassure !) A un moment, je les vois beaucoup moins bien... que se passe-t-il ? j'ouvre que l'oeil droit : je les vois bien. que le gauche, je vois rien ! OK un coup de frontale à lumière rouge et je vois que l'occulaire gauche est tout plein de buée ! J'attend que ça se dissipe, et je les retrouve bien belles ! Ouf ! J'ai pas osé y aller avec une lingette à lunettes de peur de griasser mes occulaires et que ça gâche tout, je pense que j'ai bien fait. 02h00 Allez, je vais pas tarder à plier ! il commence en plus à faire un peu froid et aussi plus humide. Je me fais un petit tour "au pif" avec les jumelles sur le trépied, me baladant vraiment au hasard, juste pour me mettre des étoiles plein les yeux avant d'aller me coucher. Je vise nord-est à un endroit où on voit clairement qu'il y a plus de densité d'étoiles à l'oeil nu. a un moment, je vois deux étoiles bien collées mais bien distinctes quand même (étoiles double ? peut etre pas, mais c'est joli) 02h15 Puis je vise côté sud, au-dessus du toit de ma maison, que j'ai totalement délaissé ce soir pour le côté nord / grande ourse. Je me balade quelques minutes au hasard et alors que j'allais plier, PIF! Un truc rond, flou, au milieu des étoiles... mon coeur s'emballe : je crois que je suis tombé sur un objet profond totalement par hasard !! Ayant vu les galaxies, je reconnais bien du coup la "consistance" d'un objet du ciel profond. Pas ponctuel et brillant comme une étoile, mais beaucoup plus gros et "flou mais avec une sorte de texture quand même" Le problème est que je n'ai aucune idée de ce que c'est, ni trop où je suis avec mes jumelles. J'ai pas envie d'aller me coucher comme ça, sans savoir ce que j'ai vu... demain il sera trop tard pour savoir ! Ma tâche floue est "juste au-dessus de ma cheminée". Ca ne figure sur aucune carte céleste, mais ça me donne une indication précieuse sur la zone où sont pointées mes jumelles ! Je passe un moment à me repérer de ce côté-ci de la voûte céleste. Je repère Hercule au zenith. Chouette, j'ai appris une nouvelle constellation au passage ! Puis des parties de la tête et de la queue de serpent, que je voie partiellement cachée par la maison. Je commence à affiner mes repères. Je vois clairement à droite "Yed Prior" et "Yed Posterior", et même "Han" tout au raz du toit de la maison. Puis j'identifie "Cebalrai" en haut à gauche. Si je me fie à ma cheminée, mon objet doit être à peu près au dessus d'une ligne entre "Han" et "Cebalrai", à 1/3 côté "Han" à droite. Je regarde pas mal dans les jumelles et je dessine sur un papier mon objet et les quelques étoiles que je fois regroupées autour. 3 à droite en triangle rectangle. 4 à gauche en losange allongé horizontal. 02h45 Je regarde encore un coup, j'y vois vraiment plus rien. OK, cette fois ce sont carrément mes 2 lentilles de 80mm qui sont totalement embuées / pleines de rosée. Je me rend compte de l'humidité, j'avais pas fait attention. La tablette sur la chaise est bien humide. Le petit guide du ciel tout gondolé d'humidité... Allez, c'est l'heure de remballer ! Je suis fatigué je vais arrêter, et j'espère trouver avec l'aide d'internet ce que c'était ! J'espère que mon dessin m'aidera à me rappeler. Je range tout au sec et je me rentre moi aussi. 03h00 Alleeezz.... Un petit coup d'internet quand même pour savoir avant de se coucher ! Je cherche "galaxie" ou "amas" ou "nébuleuse" dans "constellation serpent". Je tombe rapidement sur quelques noms, que je recherche sur l'application Star Walk de la tablette. J'ai de la chance, le troisième sera le bon : M10 ! Un amas globulaire. Nouvelle émotion quand je reconnais très bien sur la carte de l'application mon "dessin crayonné" quelques minutes plus tôt. Pas de doute ! Vu aujourd'hui sur stellarium pour rédiger mon CROA, c'est encore plus frappant : 4 à gauche en losange, 3 à droite en triangle, mon objet au milieu : 03h15 Le repos du guerrier ! Je vais me coucher fatigué mais heureux, des étoiles plein les yeux. Super soirée d'observation, qui m'a appris énormément de choses et me motive encore plus. Bilan : J'ai amélioré ma maîtrise du trépied et des jumelles, mais aussi vu les limites (observation au zenith inconfortable et difficulté de pointage précis notamment) J'ai pris du temps et du plaisir à juste regarder le ciel à l'oeil nu, à me repérer, à découvrir des constellations J'ai vu mes tout premiers objets du CP : M81 et M82. Ravi de commencer par ce duo de galaxies, ça restera certainement toujours dans ma mémoire, comme "le premier baiser des amoureux" 🙂 J'en ai ajouté un autre, l'amas globulaire M10, a priori pas du tout le plus connu mais encore une belle émotion due à la surprise de tomber dessus. J'ai aussi raté plein de choses, je m'en rend d'autant plus compte en faisant ce bilan et voyant qu'il y avait à côté de superbes choses à voir : M13, facile à repérer sur une ligne de la constellation Hercule l'amas ouvert NGC 2516 juste à côté de Cebalrai qui m'avait servi de repère pour identifier l'amas globulaire M10. Mais chaque chose en son temps ça me donne des idées pour les prochaines fois. 😉 Bravo aux courageux qui m'ont lu en entier ! A la prochaine. Antoine
  7. Salut ! Super ton CROA, je vois qu'on débute en effet tous les deux aux jumelles, tu as lu mon propre CROA aux jumelles 20x80, on a l'air de partager le même type d'expérience ! Je vais tester stellarium, au moins pour préparer avant la soirée d'observation, mais j'avoue que je préfère sortir avec la tablette ou le téléphone c'est plus pratique qu'avec le PC dehors... Pour ma part j'ai fait ma seconde soirée d'observation (ma première "vraie" posée et un peu préparée), et mes ressentis ressemblent vraiment à ce que tu décris ici. Je vais faire son CROA dès que possible... on va finir pas "spammer" le forum CROA avec des compte-rendus aux jumelles pour débutants ! Ceci dit, je ne sais pas comment c'est d'habitude, mais la période de confinement a dû amener un certain nombre de personnes comme moi à avoir un peu plus de temps de cerveau disponible pour prendre le temps de s'intéresser à l'observation qui trottait depuis un moment dans la tête, et d'investir dans des jumelles pour commencer. A bientôt !
  8. C’est noté ! a ce propos je me demandais justement : hier quand j’ai observé M81, c’était effectivement une sorte de tache floue allongée. je sais que c’est une galaxie en spirale comme la nôtre, donc je l’observais par la tranche. est-ce toujours le cas, ou bien est-ce que selon les jours, les saisons, on peut l’observer sous différents angles de vue? Par exemple de dessus ou de dessous. merci pour ces éclaircissements et désolé si les questions sont naïves ! 😉
  9. Alors non normalement c’est bien M10 que j’ai vu, dans le serpent. c’est un amas globulaire. https://fr.m.wikipedia.org/wiki/M10_(amas_globulaire) la vision décalée j’avais vu passer ça dans un post j’ai pas creusé je crois qu’il s’agit de ne pas centrer l’objet regardé dans les jumelles et parfois on le voit mieux, non?!? je vais me rencarder...
  10. Ça y est j'ai fait il y a une semaine ma première session d'observation, dans des conditions pas terribles mais c'était une riche première expérience! il me reste beaucoup de travail pour en profiter pleinement mais je pense que je vais bien m'amuser avec. si vous voulez en savoir plus c'est par ici :
  11. J'ai fait il y a une semaine ma première session d'observation, dans des conditions pas terribles mais c'était une riche première expérience! si vous voulez en savoir plus c'est par ici :
  12. Merci pour vos retours' c'est sympa! je rédigerai bientôt le CROA de ma soirée d'hier qui était plus concluante. allez je spolie un peu, après quelques galères j'ai pu admirer le duo M81 / M82 j'étais trop content! Puis pour finir par hasard je suis tombé sur M10. 😃 ca donne envie d'en voir plus en tout cas!
  13. Allez je me lance pour mon tout premier CROA ! Pour rappeler le contexte : je suis hyper débutant, je ne connais rien ni en matériel, ni en observations, donc je me dis que ça peut aussi être utile pour les autres débutants d'avoir un petit retour d'un autre débutant ! Ayant envie depuis un moment de m'intéresser plus à l'observation de ce qui se trouve au-dessus de ma tête en cette période de confinement, je me suis finalement lancé dans l'achat de jumelles Celestron Skymaster 20x80, avec un trépied photo "correct" pour les porter. https://www.webastro.net/forums/topic/183349-mes-interrogations-de-débutants-jumelles/ Commande passée, beaucoup de retard dû au confinement, je m'arme de patience... Et finalement, il y aune semaine, autour du 14/05, je vois que mes colis devraient arriver ! J'attend fébrilement l'arrivée du facteur, qui finit par sonner à la porte en début d'après-midi, avec un colis. J'ouvre.. les jumelles ! Je déballe, waouh, ce sont des "belles bêtes" en effet ces 20x80, bien grosses et lourdes, c'est ce à quoi je m'attendais. Par contre déçu, je n'ai pas mon trépied, il faudra attendre encore, car c'est vraiment pas utilisable sans. 1h plus tard... ding dong ! Le facteur revient "bonjour, j'avais oublié un autre colis pour vous au fond de la comionnette, j'avais pas vu" : mon trépied ! \o/ Merci le facteur... 🙂 Je déballe tout ça, je monte le trépied, ça a l'air d'être assez costaud, cool ! Quelques soucis au début, j'arrive pas bien à le serrer, ça "branle" en haut, avec avec les jumelles c'est la cata. Je resserre tout ça, c'est mieux. mais quand je tourne pour faire une vue panoramique, soit c'est bien serré dans un sens, soit ça se dévisse dans l'autre, et ça tient pas bien... damned ! Bon, faut pas s'exciter, je prend le temps de tout bien resserrer et au final, je trouve l'astuce : ça tient plutot bien et je peux en jouant sur 2 molettes pointer les jumelles où je veux. Je commence par une pétite observation rapide diurne par ma fenêtre de salle à manger. Je pointe un cilo à grains qu'on voit à l'horizon. Je le vois bien gros, mais un peu déçu par la qualité : des franges vertes et violettes assez marquées, et c'est pas hyper net. J'essaie de régler les jumelles mieux (écartement, mise au point, dioptrie) : c'est mieux mais pas "foufou" Le ressenti est que si j'observe avec mes jumelles de randonnée (des 8x25, Nikon Aculon A30), c'est certes moins rapproché, mais bien plus net et plus agréable à regarder. Bon, on verra ce soir, j'ai pas le temps de pousser plus ces premiers tests. Le soir arrive (nuit assez noire, pas de lune en tout cas), je sors tout le matos dansle jardin, c'est parti ! C'est un peu improvisé, j'ai rien préparé, mais juste envie de "voir ce que ça donne", ça fait 2 semaines que je trépigne comme un gamin à me demander ce que je vais bien pourvoir voir aux jumelles. Le problème, c'est que les conditions sont pas top... ciel plutôt correct, pas de PL, on voit déjà pas mal d'étoiles brilantes à l'oeil nu, mais il fait froid, et il y a beaucoup de vent... En plus je suis déjà assez fatigué, mais envie de faire ma première observation quand même ! Je pointe le ciel, et là c'est quand même pas mal : OUI, on voit bien plus d'étoiles qu'à l'oeil nu ! C'est assez saisissant. Mais des étoiles restent des points lumineux, on en voit beaucoup plus dans le champ de vision c'est très sympa, mais je suis un peu perdu, je ne sais pas quoi regarder ou chercher... Je me rend aussi compte d'une sensation bizarre qui me gêne : j'y vois pas hyper net. A la fois oui je vois plein de points, je vois pas vraiment double, mais je sais pas, c'est pas net... Pour info, le vent n'aide pas, ça tremble. Et j'ai froid. Et même si mon trépied monte à 177cm pour poser les jumelles, je me casse le cou, j'ai du mal à viser... Pour autre info, je suis myope et j'ai des lunettes (pas astronomiques, non...) 😜 Alors comme avec mes petites nikon aculon, j'enlève mes lunettes pour regarder en l'air dans les jumelles, comme ça je garde les bonettes c'est plus confort et j'adapte la MAP. Et aussi je me rend compte qu'avec ces grosses jujus, pas facile de régler tous les paramètres (écartement, MAP, dioptrie), c'est plus "dur" quavec les petites où ça glisse tout seul, du coup les jumelles bougent, ça tremble... Grrrr ! Je me rend aussi compte d'autre choses : 1/ avoir des lunettes c'est pénible ! je regarde dans les jumelles, je relève la tâte pour me répérer et viser : ah mince j'y vois que dalle ! je remet les lunettes ok je me repère. je les enlève pour retourner aux jumelles... c'est pénible ! 2/ les grosses jumelles 20x80, ça grossit bien ! en effet, dur de juste pointer une étoile particulière dans une constellation, car entre ce que je vois à l'oeil nu et ensuite dans les jumelles je ne vois plus du tout la constellation dans son ensemble, et donc j'ai pas assez de recul pour me repérer je sais pas sur quelle étoile je suis, et comme avec les jumelles des étoiles j'en vois beaucoup plus qu'à l'oeil nu... je galère ! Bref, c'est pas totalement satisfaisant. Allez j'ai froid j'arrête au bout d'une heure, je rentre. Frustré quand meme je ressors la notice de mes jumelles, qui tient sur une page à peine. Je repère la ligne "conseil : porteurs de lunettes nous conseillons d'observer avec car sinon vous aurez peut etre du mal à faire la mise au point correcte à l'infini" Bingo ! Voilà peut etre un début d'explication de ma vision "pas floue, mais pas nette" En plus je pense d'une fatigue oculaire qui ne m'aidait pas à "faire le point" avec mes yeux (quelle idée aussi de pratiquer l'astro la nuit, non mais !! ) Allez je refais un essai rapide à l'arrache par la fenêtre (avec trépied quand meme", en rabattant les bonettes et en gardant les lunettes. J'ai l'impression que c'est mieux en effet, mais je sais plus : je suis crevé, c'est pas confortable de coller ses lunettes aux oculaires je trouve, j'en ai marre j'abandonne pour ce soir ! Au final, je me dis que pour une toute première observation aux 20x80, une petite lune ça aurait été pas mal pour commencer. Au moins si je la trouve pas c'est qu'il faut pas aller plus loin ! Et ça peut avoir son petit effet "waouh!" par rapport à ce qu'on a l'habitude de voir à l'oeil nu. ... mais bon pas de lune ce soir là. Bilan : Très instructif, ça me décourage pas du tout, mais j'ai appris par la pratique beaucoup de choses que je pensais déjà et qui se confirment... - l'astro, ça ne s'improvise pas : il faut apprivoiser déjà le matériel, ses réglages persos, etc. - l'astro, ça ne s'improvise pas : il faut préparer sa soirée pour savoir quoi chercher, pas pointer au pif des étoiles, c'est joli mais ça reste des points, l'intérêt est de "chercher un trésor" comme une nébuleuse ou une galaxie et se dire "je vois quelque chose de différent là, j'ai trouvé la nébuleuse truc muche !!" - l'astro, ça ne s'improvise pas : je dois apprendre à me repérer dans le ciel, quelques constellations, etc, c'est quand même la base utile ! 🙂 - l'astro, ça ne s'improvise pas : les conditions doivent être vraiment bonnes si on veut en profiter. conditions lumineuses (ciel noir, pas de PL) et climatiques, mais aussi pas de fatigue, pas à l'arrache "pour voir". Et il faut être patient ! Bref, ça devrait me plaire ! en tout cas c'est un bon choix pour un débutant comme moi de démarrer par des jumelles... si déjà je galère un peu avec des jumelles, alors j'imagine pas pointer précisément une lunette ou un téléscope ! Et par contre j'ai aussi acheté ce monoculaire Omegon 8x50, je pense que ce sera un outil bien complémentaire pour me repérer plus facilement : - champ plus large que les 20x80, pour voir les constellations plus dans leur ensemble - mais plus lumineux qu'à l'oeil nu, pour voir aussi plus d'étoiles, comme je verrai ensuite dans les 20x80 - petit et léger, pour viser et vérifier "vite fait bien fait" - un seul oculaire, donc pas de réglages d'écartement ou de dioptrie : juste la MAP ! Plan d'attaque pour la prochaine observation - prévoir ma soirée que pour ça, et regarder un peu avant ce que je voudrais chercher - télécharger une appli pour me repérer dans le ciel sur ma tablette + le livre "Petit guide du ciel" que j'ai aussi acheté pour me repérer - attendre une soirée sans vent, douce, et bien dégagée (ça devrait venir vite) - mettre des lentilles de contact (j'en met des journalières pour le sport) : idée du siècle j'espère, pour me permettre d'observer comme des non porteurs de lunettes : vue directe à l'oeil nu + jumelles avec bonettes dépliées. A l'heure où je vous écris ces lignes, mercredi 20/05 23h, ça sent bon : - super temps toute la journée, il fait doux, bientôt la nouvelle lune et lune cachée, pas un nuage... - j'ai le temps et l'envie de m'amuser, et j'ai (un peu, pas trop j'avoue) préparé ce que je vais chercher - je vais mettre mes lentilles de contact ... et on verra bien ce que ça donne, j'espère que je serai content au final ! Edit : voici le lien vers ce second CROA, que je vous laisse découvrir ! Bon ciel à tou.te.s ! Antoine
  14. Ahah! je suis « perdu » depuis le début (en tout cas comme j’y connais que dalle je me pose beaucoup de questions...) mais c’est ça qui est bon! 😄 J’ai ouvert un autre post pour justement le choix d’un petit instrument complémentaire à mes jumelles 20x80, notamment pour que les enfants se fassent plus facilement plaisir « immédiatement » sans trop de réglages. et au final je sais pas si c’est logique mais je me suis convaincu moi même qu’au lieu de prendre des 10x50 ce serait sympa d’avoir un petit monoculaire en 8x42, comme un easyscope ou équivalent. de plus je viens de recevoir mes 20x80 aujourd’hui et je les ai essayées même si les conditions sont pas top (pas mal de vent et froid ici vers rennes!). Je vois mieux l’intérêt d’un instrument avec un grand champ, pour se repérer. genre la Cassiopee je la voit nickel à l’œil nu mais une fois dans les jumelles avec plein de « nouvelles » étoiles dans le champ que je voyais pas à l’œil nu, c’est trop serré je sais plus retrouver ma constellation... donc un 8x42 qui le rajoute des étoiles invisibles à l’œil nu mais avec un champ plus large devrait aider à positionner les 20x80 plus facilement je pense. de plus j’avais pas dit oui mais j’ai des lunettes (myope) ma femme aussi (myope astigmate), ma fille de 8 ans ça commence on doit aller chez l’ophtalmologue justement... bonjour la galère si chacun doit se faire son petit réglage pendant 5 minutes à chaque fois qu’on change d’observateur. Surtout les 20x80 c’est costaud à manipuler et pour les enfants faut au moins resserrer l’écartement. donc monoculaire bien au moins l’écartement et la dioptrie on oublie! Juste la MAP. sinon ma première observation aux 20x80 était un peu décevante Au départ. Très bien de voir beaucoup plus d’étoiles qu’à l’œil nu pas de soucis mais j’ai eu du mal à les régler je crois. Pas vraiment net du coup pas agréable à regarder le ciel peu de détails les points pas assez « ponctuels » dur à expliquer j’ai pas le vocabulaire! Je tenterai un de ces jours un CROA sur mon ressenti mais après avoir relu la notice quand même ils disent que les myopes doivent observer avec leurs lunettes. Je faisais surtout sans car pour moi je pouvais adapter la MaP et je trouvais plus immersif et confort sans les lunettes. Mais ils disent que on peut avoir du mal à faire la MaP à l’infini. De plus avec vent et froid pas évident bon trépied mais ça tremblote aussi. di coup refait un test une seconde fois en intérieur par la fenêtre et surtout en gardant les lunettes et rabattant les œilletons. Et bien c’était bien mieux je trouve! Comme quoi pour mon cas vaut mieux garder les lunettes. le prochain coup je tente avec lentilles ça devrait être top. 😎
  15. Merci pour vos retours ! Après réflexion, je me dis que le côté "ballade à main levée" (sans trépied) en en voyant quand même plus qu'à l'oeil nu me tente, le côté ultra-portable aussi... Je pense donc finalement me diriger vers un petit monoculaire (300g), l'usage étant très différent de mes juju 20x80 ce sera bien complémentaire, et pourra servir aussi en rando et ballades diurnes. Et facilement utilisable pour tout le monde (enfants et adultes, sans réglages nécessaire pour chaque oeil... vu que y'en a qu'un !) Les jumelles 10x50 ça aurait été bien si j'avais que ça, mais comme je vais avoir des 20x80, autant être vraiment différent ! Donc pourquoi pas le Stelvision easyscope. Mais sinon j'ai vu aussi ce Oregon 8x42. On dirait sa copie quasi conforme, probablement sorti de la même usine et marqué différemment ?!? > Qu'en pensez-vous ? Si ce sont bien les mêmes (même qualité) alors je prendrai peut-être celui-ci selon ce que je trouve en occasion (j'ai déjà vu passer des Oregon, pas des Stelvision) Pour la suite, je pense que je finirai par aller sur une lunette ou un petit téléscope, mais j'attend déjà de voir ce que ça donne avec les jumelles 20x80. Et puis pour la suite j'irai faire un tour en club si mon intérêt est confimé !
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.