Jump to content

Littlesoket

Membre
  • Content Count

    8,017
  • Joined

  • Last visited

About Littlesoket

  • Rank
    Maman Belette
  • Birthday 11/08/1976

A propos

  • Résidence
    Lunéville (54)
  • Intérêts
    Fermer les yeux
  • Occupation
    Sapeur Pompier
  • Matériel
    Rien - Je ne regarde pas le ciel, je fais semblant.

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. En cherchant sur internet, je suis tombée sur un ancien article traduit de la revue américaine Sky et Télescope de février 1994 écrit par A. MacRobert. Je vous fait ici un petit résumé, avec des phrases et des mots simples pour bien débuter en Astronomie , en gros une version à la petite chaussette. Bien souvent et on le sait tous pour avoir un jour débuter, le constat est difficile à avaler lorsque l'on voit les photos sur un livre et ce que nous voyons réellement à l'oculaire. Bien des amateurs débutants, car maladroit dans leur approche de l'astronomie, abandonnent ce qui est bien dommage Cet article présente quelques idées essentielles que tout amateur devrait savoir, qu'il soit débutant ou chevronné. 1. Documentez vous, Renseignez vous ! L’astronomie est un passe temps très éducatif. Notre attirance pour cette passion vient d'une part car nous sommes curieux et d'autres part car nous aimons les mystères, et quoi de plus mystèrieux que ce qui nous entourent là-haut Assistez aux réunions d'un club proche de votre habitation, partez à la découverte d'un planétarium, faites un tour régulièrement sur ce forum , si votre tête le veut bien allez dans des conférences qui abordent des thèmes simples. Achetez ( ou à defaut, allez dans une médiathèque ), Ciel et Espace ( plus technique ) et Astronomie Magazine ( plus pour les amateurs ) les deux magazines français. Si vous êtes bilingue, il en existe de très interressant. En lisant ces revues, vous apprendrez plein de choses, et faites vous des petits résumé sur ce qui vous interressent. Apprenez le vocabulaire de base. De nombreux ouvrages vulgarisant l'astronomie peuvent également vous être utiles. 2. Apprenez le ciel à l’oeil nu Quoi de plus beau que de se promener en été sous un ciel noir, de se laisser aller à se coucher dans l'herbe d'un champ et de contempler ce que la nature nous offre de plus beau, de plus magnifique, ce que l'homme n'a pu encore degrader ( même si il contribue avec ses éclairages à tout va ). Achetez vous une mini carte du ciel ( 7 euros ), et arpentez le ciel à la recherche des constellations, puis des étoiles les plus brillantes. Si vous êtes désireux d'en savoir plus, nombreux sont les livres qui vous apprendrons la mythologie des constellations. Apprenez les constellations visibles à tel moment de l'année, quand passent-elle au zénith ? Et puis, un jour, on se sent tout fier, de dire aux voisins, ca c'est Capella, là, c'est Betelgeuse 3° Inutile de se ruer chez le premier opticien venu pour acheter un télescope Ne vous precipitez pas. Malheureusement, force est de constater que l'astronomie est une passion qui peut coûter chere, alors réflechissez bien à ce que vous voulez faire avant d'acheter. Acheter un materiel coûteux n'est peut-être pas pour vous, ne vous persuadez pas qu'en achetant un materiel à 1500 euros tout de suite vous permettra de tout voir, donc posez vous les bonnes questions. Commencez peut-être par une simple paire de jumelles ou une petite lunette, tirez le meilleur de ce que vous pouvez avec cet instrument, non seulement vous apprendrez encore plus votre ciel, mais vous entraînerez vos yeux à l'observation nocturne. Le meilleur choix est celui qui vous fera sortir et vous fera prendre du plaisir. 4. Débutez avec une paire de jumelles Vous n'y etes pas obligés bien sûr, mais c'est un bon copromis en attendant de faire votre choix sur un instrument d'astronomie Et elles restent un outil indispensable : la paire de jumelle est sans doute l'instrument idéal pour l’astronome débutant. Non seulement vous apprendrez plus vite le ciel, mais de nombreux objets sont remarquables aux jumelles,bien plus que dans un télescope. Et puis c'est un instrument à prix raisonnable, et avec un bon trépied photo, à vous le ciel. Que faire avec une paire de jumelles ? Vous pouvez regarder la lune, observer les grands champs stellaires de la voie lactée, les rapprochements Lune/Planètes....... Certains amateurs n'auront eu qu'un seul et unique instrument dans leur vie, les jumelles, car mine de rien, une foule d'objets est observables ( bien sur, il vous faut un beau ciel ). Trouvez un livre d'observation aux jumelles et zou c'est parti 5. Trouvez d’autres passionnés Même si l'on aime les plaisirs solitaires ( non, je vous vois venir là ), de tempsà autres, partir à la recherche d'autres amateurs, aller dans les star party, partager sa passion est un réel bonheur. Vous y apprendrez plein de choses et point non négligeable, vous pourrez zieutter dans des instruments tous différents les uns des autres et vous faire votre propre idée de ce que vous voudrez acquèrir. 6. Quand c’est le moment d’acheter un instrument Lequel ? Pouquoi faire ? Ca y'est votre choix est fait : vous voulez un télescope ou une lunette. Alors bienvenu. Posez toutes vos questions, mêmes les plus absurdes ( quoiqu'il n'y en a pas ) sur ce forum, nous nous fairons un plaisir de vous conseiller sur l'achat de votre premier instrument. Ne vous fiez pas aux publicités ( certains posts ici vous le prouverons ). Prenez votre temps. Si vous en avez les moyens prenez le plusgrand diamètre possible, mais attention au poids et à l'encombrement, et puis pensez à la monture ou au dobson ..... plein de critères rentrent en jeu, alors demandez vous bien ce que vous voulezfaire ( photo, visuel, itinérant ... ) Celui que vous voulez est trop cher, et bien attendez, economisez, n'achetez pas à regret un autre instrument, la moindre petit défaut, la moindre chose que vousne trouveriez pas avec, vous fairait regrettervotre choix 7. Perdez votre "Ego" Patience et Humilité. Deux maîtres mots en Astronomie. De la patience, dois-je vous dire qu'il vous en faudra, le ciel ne s'apprend pas en nuit, le maniement du télescope non plus, et que dire de cet objet que l'on ne trouvera qu'au bout du vingtième soir , mais que c'est beau quand enfin on sait Et puis soyez humble face à dame nature, cen'est pas en rouspetant que les nuages s'en iront. 8. Soyez relax et décontracté, ZEN Tout vient à point à qui sait attendre. Rien ne sert de s'enerver si ce soir vousne trouvez pas la nébuleuse de la Lyre, ce sera pour la nuit prochaine. Vous êtes décu par votre premiere observation de la nébuleuse d'Orion, et alors , comme tout ceux qui ont commencé, c'est en observant quevotre oeil s'exercera. Attendez quelques secondes, regardez à l'oeil nu d'autres étoileset retournez à l'oculaire, oh bah ça alors un détail de plus et oui, c'est comme cela que ça marche. 9. Apprenez toujours Rien n'est acquis dans la vie et on en apprend tous les jours. Alors soyez curieux, trés curieux L'astronomie est avant tout un plaisir, une passion, ne l'oubliez pas. Vanessa
  2. Eh oui, que du boulot que du boulot Bon, je continue, j'ai mis du temps, mais il est fait, Mon parcellaire d'a moua et que d'a moua Mais, je sais ce que c'est quand on débute, et puis on a peut être pas l'argent alors j'en fait profiter les autres. Il y a 50 constellations, en fait celles visibles sous nos latitudes ( Hémisphère Nord ) et comprenant des objets visibles dans une lunette de 60mm ou un scope de 110mm. Comme le catalogue Messier, il est fait sur Word et converti en PDF. Je me suis inspiré du fameux livre " J'observe le ciel profond " de JR Gilis. En fait c'est un parcellaire qui vous permettra de trouver les objets du ciel profond via une étoile jalon, tout est indiqué sur les feuillets. Téléchargement : Le Zip contenant tous les parcellaires est dispo ici ! Attention, poids approximatif : 11 Mo ! Le Verseau qui est corrompu dans le gros fichier. Téléchargement à l'unité : Constellation de l'Aigle Constellation d'Andromède Constellation de la Balance Constellation de la Baleine Constellation du Bouvier Constellation du Cancer Constellation du Capricorne Constellation de Cassiopée Constellation de Céphée Constellation de la Chevelure de Bérénice Constellation des Chiens de Chasse Constellation du Cocher Constellation du Corbeau Constellation de la Couronne Australe Constellation du Cygne Constellation du Dauphin Constellation du Dragon Constellation de l'Ecu Constellation de l'Eridan Constellation de la Flèche Constellation du Fourneau Constellation des Gémeaux Constellation de la Girafe Constellation du Grand Chien Constellation de la Grande Ourse Constellation d'Hercule Constellation de l'Hydre femelle Constellation du Lézard Constellation de la Licorne Constellation du Lièvre Constellation du Lion Constellation du Lynx Constellation de la Lyre Constellation d'Ophiuchus Constellation d'Orion Constellation de Pégase Constellation de Persée Constellation des Poissons Constellation de la Poupe Constellation de la Queue du Serpent Constellation du Renard Constellation du Sagittaire Constellation du Scorpion Constellation du Sculpteur Constellation du Sextant Constellation du Taureau Constellation de la Tête du Serpent Constellation du Triangle Constellation du Verseau Constellation de la Vierge La version 2 est aujourd'hui disponible ;-) http://www.webastro.net/forum/index.php?showtopic=10836
  3. Bonjour, Une soirée d’observation réussie demande un minimum de préparation, quoi de plus frustrant que de sortir son matériel et d'aller au hasard ici et là sans trouver la perle rare qui nous émerveillera. En régle générale sans un minimum de préparation, quand on ne connait pas le ciel, ça ne donne rien de bon. 1. Vérifier la météo. Si il y a des nuages, , si il pleut encore plus :cry : :cry : :cry :, foutue lorraine :m1 : :m2 : Si c’est l’été, attendez que la température baisse et quelle que soit la saison, habillez vous bien.( à l’humidité ). 2. Où est la Lune ? Renseignez vous sur les phases lunaires selon ce que vous souhaitez observez. Inutile de vous dire que notre satellite naturel quand elle est proche de la pleine lune est fort gênant pour les observations du ciel profond ( tiens je l’ai dit quand même ). Mais pas pour les planètes ( ouf, on est sauvé ). Préférez les soirées en quartier pour ceux qui débutent vraiment l’astronomie, la lune éclairera suffisamment le paysage pour que vous ne vous sentiez pas trop perdu et puis commencez toujours votre soirée par son observation, c’est un fabuleux apprentissage. Par la suite, préférez les nuits sans lune ou fin croissant pour les objets stellaires. 3 . Le choix de vos observations. Définissez votre programme à partir de carte, inutile de chercher la galaxie d’Androméde ( M31 ) en mai. Vérifiez ce qui est visible au moment de votre soirée selon la saison, le mois, l’heure, beaucoup de carte et de logiciel peuvent vous y aider. 4. Préparez votre site Mettez votre instrument en température, sous peine de turbulences dans votre tuyau , rangez votre matériel de façon à ce que tout soit accessible dans l'obscurité sans que vous ayez à tout rechercher. Vérifiez que votre chercheur est bien parallèle à votre tuyau, réglez le sur un point visible, car malheureusement, ces petites bêtes sont fragiles et très sensibles, ils peuvent se dérégler souvent selon les modèles. Un chercheur mal aligné vous handicapera pour vos recherches. Verifiez vos moteurs, pour les montures motorisées, piles, webcam, batteries du portables ... bref tout pour que rien n'entache votre soirée. 5 . Repérer les objets choisis Après les avoir choisis, eh bien, faut les trouver. Pendant que votre instrument se met à température, repérez vos objets. Le repérage se fait en trois temps : - regarder votre carte du ciel - repérer les constellations proches de votre objet à l’œil nu - pointez, si vous possédez des jumelles commencez vos observations avec celles-ci. Conseil : pour la consultation des cartes, éclairez vous à la lumière rouge ( ou verte pour faire plaisir à Gégé ) elle est moins agressive pour vos pupilles et vous évitera d’être ébloui et d’attendre 20 minutes pour que vos yeux s’adaptent de nouveaux à l’obscurité. Bonne soirée. Vanessa
  4. Voilà un petit lexique des mots que tout astronome amateur doit connaître, il est pas bien compliqué vous verrez. Alphabet grec : Toutes les étoiles, même celles qui portent un nom bien connu, comme Castor et Pollux, sont désignées par une lettre de l'alphabet grec désignant leur rang au sein d'une même constellation. Altazimutale : Juchée sur un trépied, une monture altazimutale se présente comme une rotule permettant de faire varier l'axe de la lunette de bas en haut ( en altitude ) ainsi que de droite à gauche, sur un plan horizontal ( azimut ). Amas : De manière générale, les étoiles naissent au sein d'une même nébuleuse faite de poussières et de gaz. Elles forment alors des amas d'étoiles qui ont toutes le même âge. Il existe les amas ouverts ( jeunes ) et les amas globulaires ( plus vieux ). Angle : Les angles se mesurent généralement en degrés. Chaque degré correspond à 60 minutes, et chaque minute à 60 secondes. Année cosmique : Temps que met le Soleil ( avec ses planètes ) pour accomplir un tour complet de la galaxie, soit environ 220 millions d'années? Il se déplace en enffet, autour du centre de la voie lactée à une vitesse de 250 km/sec. Année lumière : Une année lumière ( AL ) correspond à la distance parcourue par la lumière en une année terrestre et à la vitesse de 300 000 km/sec. Ce qui équivant à 9 500 milliards de km. La lumière du Soleil met 8 minutes pour arriver à nous, alors que celle de l'étoile Proxima du Centaure met 4,2 années pour nous parvenir. Les plus éloignées mettent 13 milliards d'années. Quand vous regardez un objet dans le ciel vous voyez donc son passé. Aphélie : Point de l'orbite d'un corps celeste tournant autour du Soleil où ce corps est à la distance maxiaml du Soleil. Ascension droite : Coordonnées célestes données à chaque objet. Elle correspond à la longitude terrestre projetée sur la voute celeste et s'exprime soit en degrés, soit en heures, 24 h équivalent à 360 degrés. Astérisme: Forme composée des étoiles dans le ciel de la Terre qui ne constitue pas une constellation officielle. Par exemple : le grand chariot dans la Grande Ourse ( puisque celui-ci n'est qu'un partie de la dite constellation ). Astéroïde : Petit objet rocheux et/ou métallique de différentes tailles et de formes irrégilières. Ils semblent provenir des restes de matière à l'origine du système solaire. Barlow ( lentille de ) : Tube dont la lentille permet de grossir 2x, 3x, ou 4x l'image obtenu par l'oculaire. Une lentille de barlow 2x, double alors la focale de votre instrument. Big Bang : Les calculs concernant le commencement de l'univers ont varié au fur et à mesure que la théorie du Bing Bang s'est affinée. Aujourd'hui, de manière trés simplifiée, celle-ci présume que il y a environ 14 ou 15 milliards d'année, existait une sorte de soupe de paticules élémentaires ( photons, électrons, quarks ) qui a donné lieu suite à une forte explosion à l'Univers. Depuis ce dernier est en expansion et on se demande de nos jours s'il finira par s'arrêter ( les dernières études à ce sujet montre qu'il ne finira jamais de s'étendre et donc de se refroidir ). Ceinture de Kuiper : La région du ciel appellée 'cinture de Kuiper' se situe au delà de Neptune, entre 30 et 1000 unité astronomiques du Soleil ( 1 UA = 150 millions de km ). Là, circulent des milliers de corps solides en orbite autour du Soleil. Certains sont des corps planétesimaux ( petites planètes ), il est d'ailleurs possibles que Pluton et Sedna proviennent de là. Cépheïdes : Les cepheïdes sont un des différents types d'étoiles variables. Elles se caractérisent par une luminosité qui varie sur une période courte ( quelques jours ). Le prototype en est l'étoile Delta de Cephée, dont la magnitude varie de 3,5 à 5 en moins de 6 jours. Champ : Le champ d'un instrument d'astronomie désigne l'importance du ciel que l'on peut voir avec. Il dépend essentiellement du grossissement, plus que du diamètre de l'appareil. Chercheur : Appelé également viseur, le chercheur est une petite lunette placée en parallèle sur le corps d'une lunette ou d'un téléscope. Il permet, grâce à un réseau de fils croisés, de centrer parfaitement l'objet céleste que l'on veut observer. Conjonction : On parle de conjonction visuelle lorsque deux objets célestes, lors d'une observation, semble proche l'un de l'autre. Constellations : il en existe 88 réparties sur les deux hémisphères. Elles ont été crées dans le but d'avoir des repères dans le ciel, et représentent des animaux oux autres...Les étoiles d'une même constellation peuvent être très éloignées les une des autres. Coronographe : Petit disque sombre que l'on place sur l'ojectif d'une lunette ou d'un télescope, de manière à masquer parfaitement le disque solaire, ne laissant apparaître que la couronne solaire. Il permet ainsi de recréer les éclipses de soleil. Déclinaison : Correspond à la latitude terrestre projetée sur la voûte céleste, c'est à dire à la hauteur de l'objet dans le ciel. Elle s'exprime en degrés. Diamètre intrinséque : Taille en kilomètres d'un objet céleste. Diamètre angulaire : Angle de visée sous lequel on aperçoit un objet céleste. Doppler ( effet ) : Décalage entre la fréquence d'une onde émise par une source lumineuse ( ou sonore ) en mouvement et la fréquence perçue par un observateur immobile. Concrétement, l'effet Doppler caractérise la modification de la lumière par les étoiles en mouvement dans notre ligne de visée. Eclipse : Désigne le passage d'un corps céleste devant un autre. Les plus célebres sont les éclipses de soleil, lorsque la lune passe devant notre étoile et la masque. Ecliptique : Ligne de déplacement apparent du Soleil et des planètes dans le ciel. Galaxie : Formation immense et très distante de gaz et de poussières interstellaires réunissant des milliards d'étoiles. Irridiums : Lumiéres que transmettent les satellites de communication lancés par la firme Motorola à la fin des années 90. Leurs antennes reflétent les rayons du soleil visibles de la terre. Kelvin : Unité de mesure de la température assez fréquemment utilisée. Il a pour point de départ la température dite du zero absolu, c'est à dire la température la plus basse qui existe dans notre univers. 0°K = - 273,15 °C Lentille : Tous les instruments d'optique comprennent des verres taillés de manière convexe et des verres taillés de manière concave, les deux en forme de lentilles. La lentille convexe collecte et concentre les points lumineux, c'est le phénomène de la réfraction. La lentille concave disperse ensuite les rayons lumineux permettant l'aggrandissement de l'image. C'est l'association de ces deux types de lentilles qui a permis de réaliser les premiers instruments astronomiques ou terrestres. Léonides : Météorites, étoiles filantes, dont le radiant est la constellation du Lion. Lunaison ( ou mois synodique ) : Correspond à la durée du cycle complet des phases de la lune, ou au temps écoulé entre deux nouvelles lunes, soit 29,5 jours. Ce laps de temps ne doit pas être confondu avec le temps de révolution de la lune autour de la Terre qui, lui, n'est que de 27 jours et 8 heures. Magnitude : Luminosité d'un onjet céleste. Magnitude apparente : Désigne l'éclat d'un objet céleste tel qu'il est perçu depuis la Terre. Magnitude absolue : Caractérise la luminosit.é intrinséque d'une étoile, et ce, indépendamment de l'endroit où se place l'observateur. Méridiens : Lignes imaginaires traversant le ciel d'un pôle céleste à l'autre, et coupant perpendiculairement l'équateur céleste. Messier ( Catalogue de ) : Le français Charles Messier ( 1730 - 1817 ) est connu pour son catalogue qui répertorie plus d'une centaine d'objets célestes qui apparaîssent depuis la Terre comme une tâche floue. Il sont tous visibles dans un instrument amateur. Météore : Phénomène lumineux, intense mais bref qui a lieu dans le ciel, laissant une trace lumineuse jaune - orange. Météorite : Objets de petite taille circulant dans l'espace, qui sont des débris de comètes ou d'astéroïdes. Nébuleuse : Nuage gazeux où naissent ou meurent les étoiles. Oculaire : Dernière pièce du système optique d'une lunette ou d'un téléscope, composée de plusieurs lentilles formant une loupe. Opposition : Moment où le soleil, l'observateur et l'objet céleste sont alignés dans cet ordre. C'est le meilleur moment pour l'observation, car l'objet est alors au plus près de la Terre. Orbite : Trajet, courbe et fermé, suivi par un corps céleste, planéte, satellite, cométe... tournant autour d'un autre corps dans l'espace Parsec : Unité de distance astronomique telle qu'un astre de parallaxe de 1' est distant de 1 parsec, ou encore de 3,26 AL. Distante de 26 AL, Véga de la Lyre se trouve à 8 parsec. Période synodique : Période que mettent deux objets pour se retrouver au même endroit l'un par rapport à l'autre. Périphélie : Point de distance minimale de l'orbite d'un corps céleste qui tourne autour du Soleil. Planétes telluriques : Corps solides et faîtes de roches et de métaux tournant autour du Soleil. Planétes gazeuses : Corps constitués de gaz tournant autour du soleil. Pôle céleste : Projection du pôle terrestre sur la voûte céleste. Il se trouve dans le prolongement de l'axe de rotation de la Terre sur elle-même. Pulsars : appelés aussi étoiles à neutrons, ils sont formés de résidus d'étoiles trés massives qui ont éxplosé en éjectant leurs couches gazeuses superficielles. Quadrature : Désigne une position spécifique d'une planète extérieure par rapport à la Terre. Cette position est telle que l'angle formé par la planète, la terre et le Soleil est droit. Radiant : Point du ciel d'où semblent provenir les étoiles filantes d'un même essaim. Réflexion : Changement de direction d'un rayon lumineux lorsqe celui-ci rencontre une surface polie. Résolution ( pouvoir de séparation ) : Taille d'un objet que peut percevoir un instrument. Saros : Intervalle de temps séparant deux éclipses de soleil à une même latitude terrestre. Sa durée est de 18 ans, 11 jous et 8 heures. Durant un saros, on compte 43 éclipses de soleil et 28 éclipses de lune à d'autres latitudes. En moyenne, une eclipse de Soleil à lieu au même endroit tous les 3 saros, soit 54 ans et 3 jours. Satellite : Objet qui décrit une orbite autour d'un autre objet plus massif en suivant les lois de la gravitation. Terminateur : Ligne, ou zone étroite, qui sur la lune, sépare la région sombre de la région illuminée. Transit : On parle de transit quand un objet passe devant un objet plus grand. Zénith : Point qui se trouve à la verticale lorsque l'on regarde le ciel : c'est donc le point le plus élevé ( matérialisé par une ligne noire sur les cartes célestes ). Zodiacale ( lumière ) : Elle s'aperçoit en automne et en fin d'hiver et est produite par les milliards de micrométéorites qui gravitent autour du soleil sur le plan de l'écliptique. Vanessa
  5. Pour les nouveaux amoureux du ciel, voilà quelques petits tutoriaux qui vous permettrons de bien débuter l'astronomie. Et n'oubliez pas que la WApedia est là pour répondre à vos questions: http://www.webastro.net/index.php?wapedia Conseils pour débuter Ce que vous devez connaître Les_formules_importantes_et_leurs_utilisations Les bonnes questions à se poser pour l'achat d'un instrument Un_outil_pour_choisir_son_premier_instrument Quels_accessoires_avec_le_premier_instrument_? Choisir son site d'observation L'acuité visuelle Entretenir son matériel La_collimation Utiliser une mini carte du ciel Préparer sa soirée d'observation Attention danger : le soleil L'agenda de l'amateur Jumelles, lunettes et télescopes, les différences Les coordonnées célestes Initiation à la photographie Les dangers de l'astronomie, par Serge Bertorello Utiliser un chercheur ou un point rouge par Gérard Sirven La_mise_en_station_en_photos Idées fausses sur le matériel d'astronomie par 'Bruno Choisir ses oculaires par Newton Le ciel aux jumelles Le_dobson_désinvolte_une_approche_visuelle Le ciel de printemps Le ciel d'été Le ciel d'automne Le ciel d'hiver Les doubles de notre ciel Catalogue Messier Parcellaire céleste Parcellaire céleste, version 2 Les étoiles les plus brillantes, pour vous repérer Budget : 300 euros, quoi acheter ? Le PSA de Newton, un logiciel formidable qui vous permettra de savoir quoi regarder et à quel moment. Vanessa
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.