patry

Membre
  • Content Count

    13,939
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About patry

  • Rank
    marc
  • Birthday 02/06/1968

A propos

  • Résidence
    Mon petit coin de paradis à coté de Blagnac !
  • Intérêts
    Un peu d'astronomie, photo, voyages ... et mes enfants !
  • Occupation
    Ingénieur Temps Réel (aéronautique, expertise Arinc 653,664,429)
  • Matériel
    C11 / EQ6 Pro Goto, C8 Ultima, 80ED
    PL1M, SPC900, DMK21AU04, a700
  • Site Web

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. patry

    Charlie Hebdo mortellement blessé

    Pas d'astro depuis des mois maintenant mais aujourd'hui je suis charlie avec tous les charlie du monde !
  2. patry

    Minolta APO AF HS 200mm f/2.8

    NUNKY> Oui, mais avec finalement le même capteur (même sensibilité) que celui qui est dans le Nikon ! Colmic> C'est sur que pour un GA, la map manuelle peut être un argument. Il n'est pas si loin le temps de l'hyperfocale au 35 voire 28mm en reportage. Maintenant pour de l'architecture, c'a va pas le faire évidemment ! Marc
  3. patry

    Minolta APO AF HS 200mm f/2.8

    Nunky> C'est qu'il s'en est passé du temps depuis le 7xi (certainement le meilleur boitier de sa génération même face au F4 et EOS 1) et que depuis cette époque, Mino c'est endormi. Le réveil a eu lieu avec Sony et le 77, et plus encore le 77-II, est redevenu à la pointe je pense. Il y a un véritable gouffre entre le a700 et l'a77 ! Une fois passé le choc de l'usage de l'EVF, le boitier s'avère rapide et précis en toute circonstance. Même à 1600 iso, les brutes sont toujours très propres, un régal. D'autant plus que certains ont fait de la photo "astro" sans le miroir semi-transparent (qui ne sert qu'à l'AF, autant dire qu'il ne sert alors à rien). On gagne 1/3 de diaphragme rapidement, c'est pas rien coté sensibilité. A voir sur http://www.alphadxd.fr/viewtopic.php?f=169&t=91393
  4. patry

    Minolta APO AF HS 200mm f/2.8

    Oui Sony en rachetant Minolta a hérité de la monture A. En rachetant ensuite Zeiss, il y a une espèce de partenariat avec des optiques qui sont des Zeiss vendue Sony (avec la mention Z, cas du 135/1.8 ou du 85/1.4) ou l'inverse (le 55/1.8 FE est développé par Sony mais vendu sous le patronyme Sony/Zeiss). Coté adaptation en FE, c'est là que cela coince et la bague LAEA-4 ne doit s'envisager finalement que de façon épisodique et/ou temporaire. Certains disent que l'AF est "comme" sur un boitier natif d'autres que cela ne marche tout simplement pas. Bref c'est à essayer avec ses optiques à mon avis ! Note bien que pour l'astro, une bague raccord simple A->FE doit suffire. Sinon coté optiques, Nunky a/avait un 400/4.5, là encore une pièce assez exceptionnelle (mais très chère) et il avait un 80-200/2.8 Dans les vieux pots il y a un rare 100/2, et un ton en dessous un 100-300 apo badgé "grand public" (ouverture/finition) mais qui gagne à être connu. Mais bon, y'a pas à tortiller, les (très) bonnes optiques sont aussi très (très très ... très) chères ! Tu a par exemple le 135/1.8 badgé Zeiss, ou encore plus exceptionnel le 55/1.8 en monture FE (la mesure n'est pas limitée par les 36Mp d'un A7R voir http://www.dpreview.com/lensreviews/sony-fe-55-1-8). Un Z85/1.4 ferait aussi partie d'un sac photo de rêve ! Bon à chaque fois on dépasse très largement les 1k€ sauf pour le 55 ... presque une affaire à 800€ ! Plus raisonnablement le 16-50/2.8 SSM que j'ai eu en kit avec l'a77 est vraiment très très bon, meilleur que ses concurrents directs (y compris le Zeiss 16-80) il ne souffre finalement QUE d'une plage étriquée. Il fourni des étoiles qui sont des pixels uniques dès 2.8 au centre et également. Le petit 85/2.8 me plairait bien, ou alors un 90~105 macro histoire de ne pas passer brutalement de 50mm à 200mm ! Sinon comme signalé au dessus, chez sigma il y a un 50-150/2.8 qui serait plus lourd/encombrant mais qui comblerait 99% de mes usages ! En monture FE je ne connais pas trop bien, mais un A7s avec 12Mpix en FF ne devrait pas être trop exigeant en la matière ! Bien moins en tout cas qu'un A7r en tout cas. Marc
  5. patry

    Minolta APO AF HS 200mm f/2.8

    Un 200/2.8 Apo High Speed en effet j'en ai un. Optiquement il est un ton au dessus des 180/200 2.8 concurrents et il est utilisable dès la pleine ouverture (excellent au centre, très bon au bords) et donne son optimum dès F4 (pratiquement excellent partout) et c'est pour un usage full frame encore. En APS-C, bien sur il est encore meilleur car utilisé au centre à son optimum. Même par rapport au 80-200 de la marque, il reste assez nettement meilleur à 200mm, mais le zoom est tout simplement parfait à 80 (excellent partout dès 2.8). Le seul à faire mieux c'est le leica apo telyt R 180/3.4. Excellent partout dès 3.4 ! C'est une optique de référence. Bon c'est sur que 3.4 ou 2.8 c'est pas pareil à l'usage (outre le fait qu'il n'y a plus d'AF non plus) et une map à 2m50 contre 1m50. Sinon je l'ai depuis mon 7xi (argentique) puis 700si, D5D (numérique), a700 puis maintenant a77. J'avais un peu peur de l’échantillonnage (6Mp pour le D5D, 12 pour le a700 et maintenant 24 pour l'a77) mais finalement ... non il tient très bien la route encore ! Je confirme par contre un tout petit peu de chromatisme latéral à 2.8 visible sur des étoiles (sources ponctuelles) loin du centre mais il disparaît à F4/F5.6. Bien sur une distortion quasi nulle complète le tableau. Finalement le plus dur c'est d'arriver à faire une bonne map (je veux dire une map contrôlée entre 100 et 200%) et là dessus le a77 avec le focus peaking et son liveview x11 est redoutable ! La vitesse de l'AF est directement liée à celle du boitier (objectif non SSM). Parce que le bouton de map est très fluide, ce qui est parfait pour la vitesse mais avec en plus une course réduite, faire une map manuelle reste délicat. Mécaniquement il semble indestructible (il est allé au bord de la mer, sur un glacier, dans le désert, dans les embruns ...) et il y a un réglage mécanique de limite de course (variable en continu de 1,5m à l'infini). Le bouton sur le coté est programmable par le boitier soit pour figer le point (par défaut) mais on peut le changer (test de PdC, passage en mode spot, ...). La commande de diaphragme est très réactive (il le faut pour supporter les 12 fps de l'a77 quand je l'utilise pour les compétitions d'athlétisme de mon fils) et ne montre aucun signe de collage malgré ses presque 20 printemps. Son usage avec le convertisseur x2 apo minolta lui fait perdre beaucoup en vélocité mais reste toujours très bon optiquement (même si le commentaire sur la précision de l'AF reste entier). Je l'utilise avec des bagues macro pour atteindre (péniblement) le rapport 1:2 mais il est vraiment redoutable sur l'exercice ! Seul regret, comme il a baroudé beaucoup quand j'étais plus jeune je l'avais protégé avec du gaffer. En le retirant une majorité de la peinture est venue avec, mais évidemment cela n'influe en rien sur son rendement optique ! Dommage que sony n'ai pas jugé bon de le ressortir réactualisé en version SSM. Un bon prix c'est autour de 700/800€ pour un High Speed sachant que parfois il part également à plus de 900€ (objectif très recherché) ! Il reste encore aujourd'hui dans le lot des optiques "prime" comme l'est un 50mm 1.7 ou, de façon assez surprenante, le 16-50 2.8 SSM (aussi bon que le 50 fixe !!!). Du coup je vais le compléter vers le bas (entre 80 et 100mm fixe, éventuellement macro, ou bien un 50-150 mais assez rare, donc cher, en occasion, et bien plus encombrant). Marc
  6. Les mm se comptent à partir d'une distance de référence qu'on ajoute au tirage. Attention, à partir du moment où tu dévisse l'optique divergeante, le tirage nominal est très réduit. Sur ma barlow Celestron Apo, je n'utilise que le corps optique, puis il y a la roue à filtre, puis l'ADC, puis le raccord T2/31,75 pour y mettre la caméra. Dans cette configuration je dépasse déjà légèrement le x2 nominal. Je dispose aussi de 2~3 bagues allonge qui font vite monter le grandissement. Au final, c'est presque trop car il faut voir avec la caméra pour pouvoir régler l'étalonnage finement !
  7. patry

    Les charlatans (premier prix)

    Pourquoi ce sujet est dans la section matériel ?
  8. Mode Joke ON Le C6 il a du sortir fonte pour la saison 2014/2015 pour peser 1kg de moins que le C11 ? Mode Joke OFF Non un C8 fait un peu plus de 5kg et le C6 entre 4 et 5kg probablement (j'ai pas les chiffres en tête). Mais bon il n'empêche que la monture (AVX) aura du mal avec tout en même temps dessus là dessus tu a raison. Marc
  9. patry

    Soleil avec le HaT et une nouvelle caméra

    La 2 est superbe. Un tarif ou une fourchette pour cette caméra ? Marc
  10. patry

    Comment "zoomer" en astrophoto?

    Tu peux jouer sur la focale pour agrandir ta cible en ajoutant une barlow ou un doubleur photo (ce sera pareil). Un peu plus extrême (dans le rapport de grandissement) c'est en effet la projection oculaire pour dépasser (largement) x5. Mais bon, tu perd vite de la lumière et tu n'aura "jamais" une Jupiter dans le cadre d'un APN (couvrant des centaines de milliers de pixels). Là, une simple webcam ou une petite caméra astro "premier prix" sera bien supérieure. Marc
  11. Je pense moi aussi que la monture n'est pas adaptée pour la photo CP, comme pratiquement la quasi totalité des montures "par défaut" (ex EQ6 ... pour un 250mm). Maintenant c'est une version plus récente de la CG5 que j'utilisais ... sur le C11. Et qui ma foi fonctionnait plutôt assez bien en planétaire (avec un tube 2x plus lourd) . Mes premières images au C11 ont été réalisées avec. En planétaire, un C8 marche plutôt pas mal, au moins aussi bien que les 200mm du marché. En CP, l'option fastar est intéressante mais il faut oublier de mettre un APN (fusse t'il petit) à l'avant, l'obstruction sera monumentale. Par contre l'ouverture de F/2 permet de faire en quelques secondes ce qu'une 80ED (par exemple) obtient en quelques minutes ! A utiliser avec une caméra dédiée ! Marc
  12. Ce n'est pas une question naïve et effectivement l'intérêt d'un ADC s'amenuise à mesure que la largeur de bande se réduit et/ou que la longueur d'onde augmente. A iso bande passante (disons ~100nm comme celle d'un R ou d'un G Astronomik) la dispersion à corriger est plus forte pour le filtre G que pour le R. D'après ce graphique (Source Jean Pierre Prost) La résolution d'un C11 dans le rouge (~0,4") n'est pas compromise à partir du moment où la cible dépasse ~30° de hauteur, ~40° de hauteur dans le vert et presque 65° de hauteur dans le bleu soit encore à Toulouse au méridien une cible de déclinaison -3° (vert), -13° (rouge) et +22° (bleu). Nota ; Je trouve les chiffres un peu optimistes car on voit une différence dans le vert y compris à plus de 50° de hauteur, cela doit dépendre des conditions d'humidité peut être ? A part à imager au plus bas (lunistice sud) et la lune n'est alors qu'à 15° de hauteur à Toulouse, on dépasse en général cette petite considération. Il n'y a pas de chiffres pour des filtres plus larges (genre 23A qui court au moins sur 300 à 400nm mais qui se termine dans l'IR là où la dispersion se fait plus faible). Pour un usage purement lunaire en "rouge", l'ADC ne sera pas trop utile mais c'est un investissement à envisager sur la durée pour le planétaire (LRVB). Marc
  13. Le même qu'au début. La gamme de filtre passe du bleu au rouge (dans le texte de la CdE on parle aussi du 56 -vert- mais il n'est pas dans la liste). Donc c'est ce qui me fait dire que "tous" sont valables ou "aucun" c'est pareil. Donc dire qu'avec un filtre #xy tu verra mieux tel ou tel détail c'est de la fumisterie ! Tiens sinon un vrai filtre qui est utile pour les gros diamètre c'est un polarisant (a rajouter dans la liste). Maintenant cela ne sert à rien d'avoir un filtre 23A (rouge clair), plus un 29 (rouge foncé), un 25 (rouge), un 21 (orange) et un 15 (jaune fonçé). La théorie voudrait bien faire varier la bande passante en fonction de la turbulence mais cela a le même sens que de disposer d'une gamme d'oculaire de 30 à 5mm par pas de 1mm !!! Pour "bien" faire, un 23A (déjà dit), un rouge sans IR, puis un vert pour les grands soirs. Là tu peux ajouter un bleu et un L pour avoir une série complète (y'a pas que la lune). Tiens à tout hasard c'est ca ma roue à filtre 1-R 2-G 3-B 4-23A 5-L Et j'ai pas mis le L en 4 pour ne pas avoir deux rouges ensembles. A la caméra la différence entre un G, un L ou un B est suffisamment sensible pour savoir instantanément où j'en suis dans la roue à filtre. Si tu dois en faire sauter un, vire le "L" qui sans ADC est quasiment inutilisable en fait ! l'IR 742 "bouffe" pas mal de lumière donc pour compenser, il faut poser plus longtemps et/ou faire plus d'images. Sinon le résultat est en effet granuleux ! Maintenant le choix est à faire entre une image "granuleuse" et pas d'image du tout ! Telle est la question. Moi aussi j'ai un IR742 mais je ne l'utilise que pour faire des images IR, j'ai pas forcément besoin d'imager "coûte que coûte", donc plutôt que de sortir le filtre IR, je préfère ranger le télescope en fait ! Marc
  14. Non c'est pas tout à fait cela. Un process windows dans l'architecture x86 dispose de 4Go d'adressage virtuel dont 2Go pour le process ET 2Go pour le système. Les DLL sont incluses dans l'espace "utilisateur", les drivers sont en général dans l'espace du système et "commun" à tous les processus. On peut modifier par configuration la répartition pour disposer d'un peu plus de 2Go pour l'appli (et moins de 2Go pour le système) mais une application ne saurait gérer plus de 4Go. Le système non plus d'ailleurs par défaut ! Pour gérer plus de 4Go, avec un système x86, il y a des solutions et PAE (Physical Adress Extension) en est une sous couvert de compatibilité avec le processeur (un Itanium ou un x64). Malgré tout, microsoft signale les limites suivantes selon les OS http://msdn.microsoft.com/en-us/library/windows/desktop/aa366778(v=vs.85).aspx C'est là que j'ai lu la limite à 16Go pour 7 x64 alors que la carte mère permet de monter à 32Go. Et la version 7 pro était bien plus chère ! Quoi qu'il en soit, quelque soit la version 2Go c'est bien trop court et tu gagne à passer à 4go. C'est ce que j'ai fait sur le portable (dual boot XP pro et Vista Home) et cela marche nettement mieux ! Marc
  15. J'ai utilisé vista x64 pendant des années sans avoir jamais eu de problèmes avec. Par contre j'avais 6Go puis 12Go pour le laisser travailler. J'ai changé de PC recemment pour disposer de seven (cause SSD) et là encore je suis passé de 8Go à 16Go assez vite. J'ai peu de plantages sur Seven (mais cela arrive) mais j'en avais encore moins sous Vista de mémoire (le PC fonctionne sans arrêt -hors mise en veille-, plusieurs mois d'affilé). Clairement 2Go c'est pas assez, je dirais même que 4Go est un strict minimum (Vista est plus consommateur que Seven pour le coup). Si ton Vista est un x32 (comme j'ai sur le portable) pas la peine d'aller chercher plus loin que 4Go bien sur. Si c'est un x64, vérifie s'il n'est pas possible d'ajouter directement 4Go de plus (soit 6 au total). Seven avec 2Go ne fonctionnera pas tellement mieux que Vista avec 2Go de toute façon !!! Marc