• Invité
    Invité

    L'agenda de l'amateur

       (0 avis)

    Bonjour, tongue.gif 

    Un nouveau post pour les nouveaux amoureux du ciel. Un petit agenda qui vous permettra de savoir quel objet observer durant l’année. Personnelle cette petite chose m’a bien aidé lors de mes débuts et m’en sert encore un peu aujourd’hui. icon_wink.gif 

    A ce jour, je le compléte et le fait bien plus gros.

    Celui-ci est donc pour vous.

    Je ne parlerai ici que des Constellations et du Catologue Messier, c’est à dire ce qui est facilement repérable pour un nouvel amateur, et visible dans une lunette de 60 mm ou un télescope de 110 mm. ( je le compléterai peut être plus tard des plus beaux objets NGC ).

    Toutefois, et il est toujours bon de le rappeller, vous ne verrez jamais ce que vous montre les photographies des livres :-/ à moins d’avoir comme télescope Hubble ( une pensée pour lui, qui vit ses derniers instants, en espérant que ces messieurs les politiciens se décident à le sauver ).

    Ne soyez pas décu par vos premiéres observations et persevérez smile.gif . Bien des objets décoivent à la première vision, c’est en pratiquant que vos yeux dévoileront des détails. icon_wink.gif 

    Les objets en vert sont facilement photographiable avec un téleobjectif ( 50 mm - 200 mm )

    Alors à vos tuyaux.

    Cet agenda est une aide à l’observation, il est évident que les objets cités peuvent être observés un mois avant ou un mois après, toutefois ce sera dans le mois cité que son observation sera la meilleure.

    L’AGENDA DE L’AMATEUR

    Janvier

    Le 15 janvier à 22 h 00 TU, la ligne descendant depuis l’étoile Polaire vers le sud passe à mi-chemin entre les constellations du Taureau et des Gémeaux.

    Repérez juste au desssus de votre tête une étoile très brillante au Nord, c’est Capella du Cocher, de couleur jaunâtre à l’œil nu. Redescendez et trouvez Betélgeuse, l’étoile rouge de la constellation d’Orion et plus sa copine Rigel d’un bleu éclatant qui lui fait symétrie dans le trapéze. Bas vers le sud, apparaît l’étoile la plus brillante de l’hemisphère Nord, c’est Sirius du Grand Chien, d’un blanc éclatant.

    Les Messier à regarder :

    M 41, amas ouvert du Grand Chien
    M 50, amas ouvert de la Licorne
    M 79, amas globulaire du Lièvre
    M 42M 43M 78, nébuleuses diffuses d’Orion
    M 46M 47M 93, amas ouverts du Poupe



    Fevrier

    Le 15 fevrier à 22 h 00 TU, la ligne descendant depuis l’étoile Polaire vers le sud passe à mi-chemin entre les constellations des gémeaux et du Cancer.

    Recherchez Castor et Pollux, étoiles doubles bien visibles au sommet des Gémeaux. Et puis cherchez en début de soirée à apercevoir la lumière zodiacale.

    Les Messier à regarder :

    M 53, amas globulaire de la Chevelure de Bérenice
    M 64, M 85, M 88, M 91M 98, M 99M 100, galaxies de la Chevelure de Bérenice
    M65, M 66M 95, M 96M 105, galaxies du Lion
    M 49, M 58, M59, M 60, M 61, M 84, M 86M 87, M 89, M 90, M 104 de la Vierge



    Mars

    Le 15 mars à 22 h 00 TU, la ligne nord-sud passe cette fois entre le Cancer et le Lion.

    Ne manquez pas l’étoile double Algieba du Lion que frôle la ligne descendant de la Polaire au sud, ses couleurs jaune-orange sont visibles dans une lunette de 60 mm. Reperez Régulus, étoile bleue et Dénebola de couleur blanche.

    Saviez vous que le jour du printemps, le Soleil se lève et se couche exactement à l’est et à l’ouest.

    Les Messier à regarder :

    M 48, amas ouvert de l’Hydre femelle
    M 68, amas globulaire de l’Hydre femelle
    M 83, galaxie de l’Hydre femelle

    Avril

    Le 15 avril à 22 h 00 TU, la ligne qui traverse la Grande Ourse passe par la dérnière étoile de lion, Dénebola, surplombant les premières étoiles de la Vierge.

    Essayer d’observer la double galaxie des Chiens de Chasse ( M 51 ), qui se trouve au zenith ce mois-ci. Et puis regardez par la même occasion la double célebre Alcor et Mizar dans la Grande Ourse.

    Les Messier à regarder :

    M 3, amas globulaire des Chiens de Chasse
    M 51, M 63, M 94, M 106, galaxies des Chiens de Chasse
    M 81, M 82M 101, M 108, M 109, galaxies de la Grande Ourse
    M 97, nébuleuse planétaire de la Grande Ourse



    Mai

    Le 15 avril les soirées douces arrivent. A 22 h 00 TU, passant par Mizar la ligne nord-sud descend vers Spica de la Vierge, frôlant Acturus tronant au bout du Bouvier.

    En partant depuis la queue de la Grande ourse et en suivant dans le ciel un chemin un peu incurvé on parvient à Acturus de couleur rouge-orange, puis en poursuivant le trajet vers le sud on tombe avec Spica de la Vierge.

    Les Messier à regarder :

    M 9, M 10, M 12, M 14, M 19, M 62, M 107, amas globulaires d’Ophiuchus
    M 5, amas globulaire du Serpent
    M 4, M 80, amas globulaires du Scorpion
    M 6, M 7 amas ouverts du Scorpion



    Juin

    Le 15 juin voilà l’été, les nuits sont courtes et claires. Mais que de belles choses à voir.

    La ligne nord-sud passe cette fois à hauteur de M 13, le plus vieux des amas globulaires d’Hercule, pour traverser la couronne boréale puis filer vers la tête du serpent et aboutir enfin entre la Balance et le Scorpion ( assez bas sur l’horizon regardes Antarés, étoile rouge ).

    Les Messier à regarder :

    M 102, galaxie du Dragon
    M 13, M 92, amas globulaire d’Hercule



    Juillet

    La ligne nord-sud conduit droit depuis l’étoile Polaire jusqu’au Sagittaire, basse sur l’horizon. Avec Hercule d’un côté et la Lyre de l’autre, c’est le MOIS pour découvrir des merveilles célestes ( même s’il fait chaud pour vos tuyaux, turbulences….)

    Vous voici en face de Véga, qui compose avec Deneb et Altaïr le triangle de l’été.

    Les Messier à regarder :

    M 16, nébuleuse diffuse de la Queue du serpent
    M 8M 17M 20, nébuleuses diffuses du Sagittaire
    M 18, M 21, M 23M 25, amas ouverets du Sagittaire
    M 22, M 28, M 54, M 55 M 69, M 70, M 75, amas globulaires du Sagittaire
    M 24, nuage stellaire du Sagittaire



    Aôut

    La voie lactée est maintenant bien visible si vous attendez 22 h 00 TU, du nord au sud.

    Une multitude de constellation s’offre à nous en aôut. La lyre, L’aigle, le Dauphin, le Cygne commence à se détacher. Regardez Albireo, étoile double.

    Et puis aôut, c’est le mois des étoiles filantes.

    Les Messier à regarder :

    M 29, M 39, amas ouverts du Cygne
    M 11, M 26, amas ouverts de l’Ecu de Sobrieski ( le Bouclier )
    M 71, amas globulaires de la Fleche
    M 56, amas globulaire de la Lyre
    M 57, nébuleuse planétaire de la Lyre
    M 27, nébuleuse planétaire du Renard



    Septembre

    Le 15 septembre à 22 h 00 TU, la voie lactée se sauve. La ligne partant de la Polaire vers le sud ne traverse que la constellation de Céphée pour aboutir bas sur l’horizon au Verseau.

    La constellation du Petit Renard est encore là, et arrive la nébuleuse helix du Verseau et à l’œil nu les deux jumeaux Chi et Eta de persée, amas ouverts.

    Les Messier à regarder :

    M 77, galaxie de la Baleine
    M 30, amas globulaire du Capricorne
    M 2, M 72, amas globulaires du Verseau
    M 73, astérisme du Verseau



    Octobre

    Le ciel d’octobre est certainement l’un des plus apprécié pour observer, les nuits sont longues te il ne fait pas trop froid, alors profitons-en. La ligne nord-sud, le 15 octobre à 22 h 00 TU, conduit droit vers la constellation des Poissons en passant par Cassiopée.

    Cassiopée, avec ses étoiles doubles et ses amas, propose de belles soirées. A l’est se lève la galaxie d’Andromède ( M 31 ).

    Les Messier à regarder :

    M 31, M 32, M 110, galaxies d’Andromède
    M 15, amas globulaire de Pégase
    M 74, galaxie du Poissons
    M 33, galaxie du Triangle



    Novembre

    Le 15 novembre à 22 h 00 TU, la ligne nord sud descend jusqu’à la Baleine en passant à proximité de Persée et en traversant le Belier.

    A droite de la ligne nord-sud, trouvez Algol de Persée, étoile variable. Puis reperez Mira de la Baleine, variable également.

    N’oubliez pas les étoiles filantes : les léonides.

    Les Messier à regarder :

    M 52, M 103, amas ouvert de Cassiopée
    M 76, nébuleuse planétaire de Persée
    M 34, amas ouvert de Persée

    Décembre

    La ligne nord-sud traverse les Pleïades le 15 décembre à 22 h 00 TU, laissant à sa gauche défiler le Taureau formant un grand V couché dans le ciel, avec Aldébaran, sa belle géante rouge.

    Situé au-dessus de la pointe du V, l’ams des Pleïades ( M 45 ) et de toute beauté à l’œil nu et devient une perle dans des jumelles. Ne manquez pas non plus l’amas de hyades moins spectaculaire mais tout aussi fascinant. Puis à l’extremité du V, regardez M 1, la nébuleuse du Crabe.

    Les Messier à regarder :

    M 67, amas ouvert du Cancer
    M 36, M 37M 38,amas ouvert du Cocher
    M 44, amas ouvert de la Crèche
    M 35, amas ouvert des gémeaux
    M 45, amas ouvert du Taureau
    M 1, nebuleuse ( reste de supernovae ) du Taureau



    Voilà tongue.gif 

    Ouf, c'est fini tongue.gif

     



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.