Jump to content
  • Guest
    Guest

    Sky Watcher 80/400 sur EQ1

    Sign in to follow this  
       (0 reviews)

    Bonjour à toutes et à tous smile.gif

    Il y a quelques temps, j'ai acheté pour 80€ une lunette achromatique à court rapport F/D; une lunette achromatique 80/400 sur monture EQ1 de table. Voici les raisons de l'achat:
     http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=47300

    8154-1251552662.jpg

    J'ai eu l'occasion de la tester, voic donc mes conclusions.

    Le matériel fourni - 8/10
    - Tube achro 80/400 avec pare buée
    - Renvoi coudé 31.75
    - monture, contrepoids et pied EQ1 
    - 2 oculaires: 25mm et 10mm 
    - 1 barlow x2
    - Un chercheur point rouge
    - le sac

    Que dire de plus que cette liste ? Qu'elle est complète et qu'elle permet de démarrer immédiatement les observations. Rien de plus n'est nécessaire pour débuter, même si les oculaires et la barlow fournis ne sont pas de très bonne qualité. Le tout tient dans le sac fourni et pèse moins de 10 kg. 

    Ayant eu l'ensemble pour 80€, c'est du matériel que je n'hésiterai pas à trimbaler.

    L'objet 5/10
    Ca n'est pas aussi gros que mon 300 mm, ça n'est pas aussi bien fini que mon 200 mm, mais on dira ce qu'on voudra, une lunette, c'est beau ! Montée sur sa petite EQ1 de table, elle peut même faire objet de déco !

    A part ça, l'ensemble n'est pas très bien pensé d'un point de vue fonctionnel. Les flexibles gênent quand on bouge le tube, le trépied de table doit obligatoirement être installé sur... une table... ou un socle surélevé car sinon, impossible d'observer.

    Pas mal de petits détails gênants (voir plus loin) retirent beaucoup de l'intéret "nomade" de l'instrument. 

    La monture 4/10
    L'idée d'une monture équatoriale de table est intéressante. Pliée, elle prend très peu de place et, pour une utilisation "standard", elle est stable. Elle a toutes les fonctionnalités d'une "grande": des cercles de coordonnées, des freins, des flexibles, un réglage en azimut et latitude, etc.... Mais elle a des défauts qui ne la rendent pas pratique à utiliser.

    Tout d'abord, les flexibles, même si il y a deux "branchements" possibles en AD, sont mal positionnés et viennent empêcher la monture d'observer correctement dans toutes les directions. Pour s'en sortir, il faut enlever le flexible qui bute sur la barre du contrepoids et le mettre de l'autre côté. Pas pratique.

    Les freins jouent leur rôle quand on met un petit oculaire léger. J'ai voulu mettre mon hyperion 13 mm et ce fut catastrophique: le poids de l'oculaire déséquilibrait complètement le tube et les freins ne le retenaient plus. De plus, le système de fixation du tube sur la monture ne permet pas de bouger le centre de gravité, rendant l'utilisation d'oculaires "lourds" impossible. Il faut donc se contenter de petits oculaires légers, ce qui est difficile à trouver étant donné le faible rapport F/D de l'instrument qui nécessite des oculaires plus chers et souvent plus lourds si on veut obtenir une bonne qualité sur tout le champ.

    Les cercles de coordonnées sont... anecdotiques car beaucoup trop imprécis. Et puis celui en Dec est illisible car pratiquement inaccessible en lecture...

    Enfin, la monture étant tellement basse, il faut impérativement la surélever. Une table peut faire l'affaire, vraiment pas génial à emporter !

    Beaucoup de défauts donc... Mais il ne faut pas oublier qu'on parle d'une EQ1. Alors ne faisons pas le difficile, la monture joue son rôle, c'est déjà pas mal.

    Le porte oculaire et le renvoi coudé 6/10
    Le porte oculaire à crémaillère est de couleur chrome mais... en plastique. Ca pourrait être plus solide mais ça fonctionne. Une vis permet de régler la dureté du porte oculaire. Il est dommage de ne pas pouvoir le faire pivoter dans son support. 

    Comme l'utilisation d'oculaires lourds n'est pas possible avec cette monture, finalement ce porte oculaire s'en tire bien. Combiné avec le renvoi coudé, la mise au point est facile. Par contré, sans renvoi coudé, elle n'est pas possible, le PO ne pouvant s'allonger suffisamment. Ca doit être faisable en ajoutant une rallonge.

    Le serrage du renvoi coudé se fait par les 2 vis du porte oculaire. Le renvoi coudé est basique, avec lui aussi un serrage d'oculaire avec une vis. On sent qu'il y a un peu de jeu.

    Le chercheur 6/10
    Je suis mitigé sur ce chercheur. C'est un chercheur point rouge a intensité variable. C'est efficace est plus utile qu'un chercheur de type 6x30 sur une lunette qui donne déjà un très grand champ. Mais pourquoi n'y a t il pas de vis de serrage sur la lunette pour le maintenir ? On doit le glisser dans l'emplacement prévu et espérer qu'il ne bouge pas. Quelques tests montrent qu'effectivement, il ne bouge pas. Pour le moment... Qu'en sera t il après plusieurs mois ? Une simple vis aurait régler le problème.

    Concernant l'utilisation du chercheur, c'est très instinctif. Une fois les réglages fait, plus besoin de les faire même si on l'enlève du tube. Une petite roulette fait varier l'intensité du point. Ou plutôt est censé la faire varier. Même au minimum le point est très lumineux et et trop gros à mon goût. Il cache l'étoile à pointer et on ne sait pas si on est pile poile dessus. Pas gênant quand on est à petit grossissement, ça le devient quand on grossit plus puisque l'objet n'est pas toujours dans le champ de l'oculaire.

    Allez, au final, je l'aime bien ce chercheur malgré ses défauts.

    Les oculaires et la barlow 6/10
    Ces oculaires je les connais bien, je les avais déjà quand je possédais le skywatcher 130/900. Le 25 mm est très correct, bien qu'avec le recul j'ai vu beaucoup mieux... On s'habitue au luxe. Il donne cependant des images surprenantes de grand champ avec un grossissement de 16x !

    Le 10 mm, d'après mes souvenirs, n'était pas terrible. Ca se confirme. Il reste cependant suffisant pour commencer à observer. 

    La barlow x2 semble un peu meilleure que celle que j'avais sur mon 130/900. Je n'ai pas approfondi mais elle ne semble pas plus mauvaise qu'une barlow "de base" à 30-40 euros. Elle donne la possibilité d'obtenir un oculaires de 12.5mm (pas très utile car on a déjà un 10) et surtout un 5mm, donnant un grossissement de 80x, utile pour de petits objets lumineux. Cependant, à 80x, le chromatisme commence à se faire sentir. rajouté à la qualité de l'oculaire et de la barlow, ça ne donne pas de très bons résultats. 

    Je trouve donc étrange ce choix de fournir une barlow x2 avec l'instrument. Alors oui, on grossit plus mais ça n'est pas le but de cet instrument qui, en raison de sa conception, ne peut pas donner de bons résultats avec des grossissements plus élevés. Il aurait été préférable d'avoir un oculaire de 10 mm de meilleur qualité et pas de barlow.

    J'ai déjà pas mal d'oculaires mais beaucoup sont trop lourds (hyperion...). Mon plössl 4 mm est intéressant pour le lunaire malgré le chromatisme. J'ai aussi un 12.5 mm plössl très satisfaisant, je n'utiliserai pas le 10mm fourni. Et puis j'ai un antares W70 de 19mm qui doit donner le même champ que le 25mm. Je ne l'ai pas encore testé mais je n'ai pas de bons souvenirs des images de ce 19 sur des F/D petits. Il est possible que je garde donc ce 25mm.

    Le planétaire 5/10
    Pour le moment, à part "Bof", je n'ai pas grand chose d'autre à dire. Le chromatisme devient visible au dessus de 50x. A 80x, Saturne n'est pas exceptionnelle. Elle manque de piqué. Il est vrai qu'elle est basse maintenant mais un 114/900 donnera de bien meilleurs résultats.
    Les test sur la lune ont été, curieusement, beaucoup plus positifs. Image impeccable jusque 32x. A 63x, c'était toujours très correct, beaucoup mieux que Saturne quelques jours avant. Je suis monté à 125x et le chromatisme, bien que présent, n'était pas génant. Mais là, c'est le diamètre (et la qualité des lentilles ?) qui limite la finesse de l'image. On sent qu'on est très limite. Mais ça reste correct pour découvrir la lune en grand champ.

    Le ciel profond 7/10
    Là, c'est beaucoup mieux ! Ca n'est que du 80mm de diamètre mais ça fait le boulot. L'image est suffisamment lumineuse pour observer les grands champs. Les étoiles bavent un peu et ne sont pas aussi nettes que dans une apo de 80 mais on se fait plaisir. La clarté du ciel ciel fin juin de l'endroit où je suis (51° de latitude) n'ont pas aidé pour le test. Il ne fait pas noir ! Mais ce que j'ai pu voir est satisfaisant et conforme à ce que j'attendais.

    Il faudra voir, sous un bon ciel, ce qu'elle peut extraire comme galaxie mais je suis confiant.

    L'impression générale 7/10 (au prix de 80€icon_wink.gif
    Et bien je suis content ! 80€ pour 80mm, ça fait 1€ le le mm de diamètre be.gif Ca n'est certainement pas l'instrument ultime mais c'est ce que je recherchais pour le prix que je voulais mettre. Je ne conseillerai toutefois pas cet instrument à un débutant: trop de chromatisme pour le planétaire, monture pas pratique, etc... Mais quelqu'un qui sait à quoi s'attendre et qui veut faire du grand champ en l'emportant à droite et à gauche, c'est un bon choix... pour 80€... Le prix d'origine et 150€ environ. Ca fait cher. A ce prix là, un petit starblast 114/500 donnera de meilleurs résultats, notamment pour le planétaire.

    Sign in to follow this  


    User Feedback

    Join the conversation

    You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

    Guest

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.