Jump to content
  • Guest
    Guest

    TMB 80/600 et ciel profond avec une APO de 80mm

    Sign in to follow this  
       (0 reviews)

    Bonsoir à tous,

    je viens de me séparer de ma lunette TMB 80/600 triplet APO (pour un dobson bien sûr smile.gif) c'est le moment de faire un bilan de mes observations. Elle m'a surtout servi comme instrument pour voyager en avion, même si j'ai fait quelques essais d'imagerie. 

    8154-1251551578.jpg

    Le tube
    Que dire sur la lunette elle-même? Le triplet russe (LOMO) est optiquement parfait. Jamais vu de chromatisme, plages intra/extra focales identiques, premier anneau de diffraction très discret. Le contraste me semblait vraiment excellent mais je n'ai pas trop d'élements de comparaison. Le porte-oculaire Feathertouch est lui aussi sans reproche. J'étais surpris de me rentre compte que la mise au point démultipliée est indispensable, même avec un f/d de 7,5. En planétaire il faut souvent ajuster au pouillème de tour pour avoir une bonne mise au point - peut être du à la très bonne optique. Concernant le tube lui même, le bafflage est bien réalisé (le baffle dans le pare-buée est aussi efficace pour empêcher la buée de rentrer justement), mais quelques détails sont agaçants : le tube à un diamètre de 88mm ce qui ne facilite pas les choses pour trouver de bon colliers, le collier fourni est inutilisable, pas de support de chercheur, la feutrine du pare-buée s'use vite (à changer pour ne pas qu'il se retracte tout seul) et la peinture un peu fragile pour un instrument de ce calibre.

    Monture
    En voyage la lunette était montée sur un trépied Manfrotto avec tête à crémaillère, ce système demande un peu de prise en main mais il permet de viser au zénith et la présence de mouvements micrométriques est appréciable a grossisssement "fort" (150X je vois les possesseurs de gros diamètres qui rigolent). En poste fixe une Super Polaris faisait très bien l'affaire (une fois réglés les problèmes de colliers).


    Planétaire
    J'ai bien sûr fait un peu de planétaire avec la lulu mais pas d'observations suffisament critiques pour avoir une opinion précise. Sur la lune, je pouvais voir 3-4 cratèrelets dans Platon; sur Jupiter la tache rouge bien sûr et sa petite sœur, les bandes principales avec 
    quelques irrégularités; sur Saturne, la division de Cassini, deux bandes sur le globe et l'ombre du globe sur les anneaux; sur Mars lors de l'opposition les formations principales étaient bien visibles (Syrtis Major, calotte polaire nord, Mare Erythreum,Niliacus Lacus,..).


    Ciel Profond
    Voila le principal, le ciel profond. Bien sûr une lulu de 80 ne peut rivaliser avec un gros dobson mais sous un très bon ciel certaines objets sont suprenants! Certaines observations ont été faites dans le désert du Négev (latitude +30) à 1000m d'altitude.. 
    Voici d'ailleurs le site d'observation idéal pour se croire sur Mars  8154-1251551767.jpg 
    Une lunette de ce type est fabuleuse pour se promener dans la voie lactée à faible grossissement - un oculaire de 30mm et de 80 degres de champ. Les amas globulaires apparaissent dans tous les coins!

    Plus précisément, que voit-on ? Voici quelques observations marquantes avec cette lunette - cela s'applique probablement aussi aux autres apo de 80

    Nébuleuses diffuses
    Beaucoup de nébuleuses très étendues et relativement faibles sont accessibles. Quelques exemples:
    -Dentelles du cygne Un grand classique, très spectaculaire avec un filtre OIII à 20X de grossissement. La petite dentelle (NGC 6960) est ma préférée, elle se voit comme deux filaments qui s'entortillent. La grande dentelle montre sa structure filamenteuse dans le renflement (NGC 6995). Le triangle de Pickering entre les deux est facile à trouver mais plus faible.
    -NGC 281 (Pacman) relativement facile avec filtre OIII, forme ronde
    -NGC 6888 (Croissant) Assez faible mais forme en arc bien visible avec filtre OIII
    -NGC 7000 (Amérique du Nord) facile, golfe du Mexique très contrasté, Pélican bien visible
    -NGC 7635 (Bulle) un petit bout de la nébuleuse se devine avec filtre OIII, sans filtre l'amas ouvert est joli 
    -Gamma Cygni nébuleuse assez difficile, "chenal sombre" observé
    -NGC 2237 (Rosette) malgré un ciel pas extraordinaire, la nébuleuse est bien visible en surimpression de l'amas ouvert avec filtre UHC. On devine les deux "pieds" de la nébuleuse et une sorte de "chapeau" au nord de l'amas
    -M20 (trifide) au moins deux chenaux sombres sont visibles en vision décalée (pour vérifier que cette observation est bien réelle, j'ai noté leurs orientations qui coincident avec les images)
    -M8 (Lagune) zone sombre bien contrastée
    -M17 (Omega) La plus contrastée des nébuleuses ! La forme de cygne est bien visible, avec un filtre UHC la tête est extrêmement découpée sur un fond noir
    -M42 (Orion) très belle bien sûr, trapèze intéressant à 160X (moutonnement)
    -NGC1499 (California) à la limite de visibilité avec un filtre UHC

    Nébuleuses planétaires
    -NGC 7293 (Helix) très belle avec filtre, la limite interne de l'anneau est bien ronde mais la limite externe a une forme carrée 
    -NGC 7662 (blue snowball) très belle à un grossissement de 160X, ronde avec un anneau externe renforcé
    -NGC 6826 (clignotant) brillante, ronde et dégradée
    -M97 (Hibou) ronde et bien définie, les yeux ne sont pas vus (même avec OIII qui améliore quand même les choses)
    -M76 (little dumbell) jolie, composée de deux lobes de petite taille accolés
    -NGC 2392 (eskimo ou clown) petite et brillante, observée à 160X avec filtre UHC on devine une "couronne de point sombres" en périphérie
    -M57 (lyre) très jolie, étoile de magnitude 13 sur le bord facile
    -M27 (dumbell) vision préférée au 6,7mm UWA sans filtre, dans un champ d'étoiles très riche
    -NGC 7009 (Saturne) très compacte, allongée

    Amas globulaires
    Une de mes principales suprises. Même à ce diamètre en grossissant on arrive à résoudre (mais l'image est sombre)
    -M13 (amas d'Hercule) à 160X des étoiles sont visibles sur tout l'amas jusqu'au centre
    -M92,M56,M9,M55,M3 résolus à des degrés divers
    -M22 dans le sagittaire est mon préféré. Il montre de la résolution même à fiable grossissement, et les champs d'étoiles de la Voie Lactée forment un arrière-plan fabuleux
    -M4 cet amas proche d'Antares est si résolu qu'il ressemble à un amas ouvert
    -M15 dans Pégase fixe la limite pour les amas globulaires avec cette lunette. Granuleux en périphérie, sans plus
    -Omega Centauri observé au raz de l'horizon, juste granuleux, à refaire au Chili 

    Amas ouverts
    je ne suis pas un fan mais voici quelques observations
    -double amas(NGC 884 et NGC 869) joli avec un oculaire grand champ
    -M11 (Écu) mon préféré, ressemble à un amas globulaire complètement résolu, le champ stellaire autour est très beau 


    Galaxies
    Ce n'est bien sûr pas le point fort d'une lunette de 80mm mais on peut faire quelques observations intéressantes
    -M31 (Andromède) très étendue, une bande d'absorption est bien vue dans de bonnes conditions
    -M82 et M81 M82 est bien contrastée, la coupure sombre centrale est visible en vision décalée à 100X. M81 est moins intéressante
    -M33 bien définie mais pas de bras spiraux
    -NGC 253 (scupteur) peut-être ma préférée, forme de fuseau bien défini, soupçon de granularité en grossissant un peu (100X)
    -M104 (sombrero) joli fuseau
    -M51 les deux noyaux sont bien visibles, pas de bras spiraux bien sûr mais un soupçon de structure visible (on voit plus qu'un halo blanchatre, des irrégularités se devinent)
    -NGC4565 fine et étendue. très jolie
    -M74 étendue, sans détails
    -M108 joli fuseau près de M97, dans le même champ au Nagler 13
    -NGC891 faible et allongée


    Conclusions
    Pour conclure, j'ai été surpris de ce qu'il est possible de voir avec une petite lunette de bonne qualité. Je me suis rendu compte que, contrairement à ce qu'on lit souvent, il ne faut pas hésiter à grossir en ciel profond. J'ai fait beaucoup d'observations de ciel profond avec une pupille de 0,5mm ! Bien sûr il n'y a pas de miracles avec ce diamètre, j'attends mon dobson avec impatience.


    Pour finir, une image de M57 (poses de 40 secondes en Halpha sans autoguidage avec Orion Starshoot), un petit dessin de la petite dentelle (conditions moyennes) et des images de Mars avec un APN compact tenu à main levée derrière la lulu installée sur le pied photo...

    8154-1251551837.jpg


    8154-1251551904.jpg

    8154-1251551949.jpg


     

    Sign in to follow this  


    User Feedback

    Join the conversation

    You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

    Guest

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.