Jump to content
  • Guest
    Guest

    Takahashi EM-200

       (0 reviews)

    Suite des tests: la monture Takahashi em200usd3. Exemplaire présenté n°04118.

    Voilà voilà, elle est arrivée l'em200 icon_wink.gif ou plutôt le vendeur me l'a apportée sur le site d'observation le 13 juillet de cette année. 

    La monture Tak em200 fait partie des référence en matière de monture allemande équatoriale par sa qualité et sa charge admissible: 18kg en visuel et 16 en imagerie selon son constructeur. Elle est produite depuis 1990  http://www.pbase.com/gesc/image/16024889 et depuis plusieurs évolutions ont eu lieu sur l'électronique:
    La version b : je ne sais pas la différence la version de base...Ah si: les boutons de réglages ont été remplacés par des petites vis si je fais l'analogie avec l'Em10b d'un pote icon_wink.gif.
    Em200usd: port d'autoguidage compatible ST4, vitesse de déplacement rapide grimpant à 50x la vitesse sidérale (une minute maxi sous peine de dommages sur les cartes); 
     http://www.optique-unterlinden.com/em200_r4.htm 
    Em200usd2: plus de soucis d'utilisation de la vitesse de déplacement rapide (entre autres);  http://www.pbase.com/gesc/image/16542972 
    Em200usd3: vitesse de déplacement de 150x la vitesse sidérale en 12v (progressive au début et à la fin de l'impulsion, j'adore....), changement de la raquette de commande. 
    Em200 Temma et Temma2 en version jr et pc : pointage automatique assisté d'une raquette ou d'un PC avec différentes vitesse de pointage selon le type d'évolution, jusqu'à 340x la vitesse sidérale en 24v. A noter qu'une évolution de usd vers le Temma est disponible: ainsi, pas besoin de changer la mécanique dans ce cas, seule l'électronique de la monture l'est. 

    C'est la version usd3 qui est en ma possession depuis quatre semaines environ, arrivée dans sa configuration d'origine ainsi que son trépied SE-M (non-réglable moyen). 

    Deux contrepoids de 5 kg en configuration standard permettent de bien la charger. J'ai d'ailleurs eu des soucis en y mettant le Mewlon180: un ctp ne suffisait pas et deux c'était trop sad.gif . Heureusement que j'ai gardé un contrepoids Kepler de l'ancienne Eq4 , ouf... Je ne sentais pas assez fou pour me procurer un petit contrepoids Tak au vu du prix proposé par l'importateur: 63 euros le contrepoids de 2,1kg. Ca fait cher le kg d'acier même si son prix a triplé ou presque!!

    Son installation complète ne prend pas plus de cinq minutes, pas besoin de mettre le trépied à l'horizontale, le niveau à bulle est situé sur le viseur polaire. On tourne l'axe ad de façon à mettre cette bulle à l'horizontale, on fait coïncider l'heure TU et le jour du mois du viseur polaire, et on place la polaire dans le rectangle gradué. em200_vp.gif : allez, l'opération prend 2 minutes montre en main, le plus délicat restant à mettre la bulle du niveau à l'horizontale (si si, c'est pas évident, elle se déplace très vite, on s'aide alors avec le déplacement rapide et on coupe le moteur, le viseur reste allumé). Un conseil: par expérience, il faut effectuer la MES instrumentation installée, la précision annoncée est de l'ordre de 5' d'arc, tolérance correcte pour une utilisation en astrophotographique qui peut ne pas dispenser d'un suivi en cas de très longue pose: bin oui, il est 'achement bien foutu ce viseur polaire mais il a ses limites icon_wink.gif.

    On peut parler de l'erreur périodique: rappelons qu'elle est définie par les mouvements en ascension droite (ou en déclinaison, ça se fait aussi) en forme de va-et-vient de l'étoile autour de sa position du à l'imprécision du couple vis sans fin/roue dentée. Plusieurs applications informatiques sont disponibles à l'intention de cette mesure. Celle de cette monture semble montrer une agréable surprise, la dérive en ascension droite est de +2.54''/-1.68'' par tour de vis tangente avec une focale de 2870mm. Valeur remarquable, digne d'une em500!!! EP-EM200-2.JPG. Une autre mesure d'ep sera refaite à l'occasion pour confirmer.

    A l'utilisation, cette monture se révéle être très agréable à utiliser avec sa raquette, le bruit de la motorisation est faible en suivi sidéral et il n'est pas strident en vitesse rapide, ça permet encore d'entendre les belettes se battre pour une souris icon_wink.gif. elle répond instantanément aux sollicitations, le temps de réponse et le jeu cinématique (backlash) sont faible comparé à ce que j'ai vu sur d'autres montures du commerce. Il y a plein de petites attentions de la part du fabricant qui fait qu'une em200 est une bonne monture, j'ai déjà parlé du viseur polaire (ah oui j'oubliais de vous dire, il est même protégé par un gros capuchon en alu vissé), les mouvements sont fluides sans point dur, la tige de contrepoids est rétractable depuis le début de sa production (on retrouve cette astuce sur la Sphinx et l'Eq6), l'intensité de l'éclairage du viseur est réglable (teinte de la diode: rouge pour sauvegarder notre vision nocturne), les mouvements de rattrapage lents sont réglables de 1.1 à 1.9x la vitesse sidérale et inversibles sur les deux axes en fonction du sens de déplacement obtenu à l'oculaire de guidage (ça j'aime beaucoup même si je ne l'ai pas encore utilisé, j'en appréciais grandement les avantages en astrophoto avec l'em10usd acquise avant celle-ci), des trous sont prévus pour la fixation des encodeurs, etc... Quelques points négatifs cependant: le réglage de l'altitude manque de fluidité et un système vis poussante/tirante serait le bienvenu (sans compter que le verrouillage de sa position par la manette latérale fausse la mise en station par un léger déplacement dans cette direction; il faut donc en tenir compte ou faites comme moi, ne serrez pas cet axe!!!icon_wink.gif, le cercle de coordonnées ad ne tourne pas avec la motorisation. Et les deux cercles ad et d ne sont pas assez précis car le pas est de 10minutes en ascension droite et de 2° en déclinaison: Zyva M'sieur Tak !!! Tu peux pas les faire plus précis??? Des verniers seraient les bienvenus, et c'est pas ce que ça couterait icon_wink.gif!!! 

    Pour l'instant, votre serviteur ne l'a pas assez utilisé pour vous livrer un commentaire exhaustif sur son emploi en imagerie (bon pour le visuel y a pas de problème, encore heureux hein icon_wink.gif! Quoique cette histoire de vernier commencent à me titiller.... je vais voir ce que je peux faire de ce coté-là icon_wink.gif). Un truc à noter, c'est important: la valeur de la longitude du coté de Greenwich où je vis (7.50°E) est à mettre en négatif sur le réglable du viseur polaire. Pour la petite histoire, je l'avais placé à +7,5, le résultat obtenu à la webcam sc était pas terrible, mais j'étais content avec des poses longues de 1 minutes. Mais maintenant c'est 3 minutes sans guidage:  http://astrosurf.com/pierre/Matos/M27b180s.JPG . Pas mal non?? 

    Voici donc les premières impressions aprés quelques nuits d'utilisation de cette em200usd3. L'em10 était limitée par sa charge maxi de 6kg en imagerie longue pose et ça se ressentait avec le Mewlon dessus sans compter le viseur polaire qui est moins précis. Comme le choix de montures lourdes (on va dire moyennes-lourdes car y a plus massif) est vite fait en France: Eq6 ou Heq5, Losmandy GM8 voire G11, Sphinx, em200 et puis aprés bin je crois que c'est tout... Les Losmandy ont été vite éliminées en lisant les forums, la Sphinx manquait de précision d'ep et de charge, restaient en compét' les Synta et la Tak. Aprés m'être pas mal tâté sur le bien-fondé de cet achat, et m'étant aperçu que ''quand même une em200 c'est aut'chose qu'une Eq6...'': vivi, l'Eq6 Skyscan d'un pote avait été épluchée (euh non c'est plutôt le mode d'emploi mais je me comprends icon_wink.gif) avant d'aller jusqu'au point de non-retour. Je lui trouvais pas mal de défauts autrement plus importants que ceux détectés sur la Tak: ergonomie (le goto je m'en fous.. pour l'instant, encore icon_wink.gif), viseur polaire d'un autre âge (type GP, je vais me faire des potes icon_wink.gif), précision du suivi (poses de 10s maxi sans guidage), rotation de l'axe ad par serrage du frein aprés pointage manuel (valeur estimée: 2°, c'est pas rien!icon_wink.gif, la queue d'aronde inamovible (l'em200 est livrée avec deux trous M8 espacés de 35mm, on peut donc y mettre ce qu'on veut), et la finition générale. Donc l'em200 s'imposait, ça tombait bien, un pote du club en vendait justement une toute récente et puis... elle va si bien avec le Mewlon hihi...

    Une dernier défaut et non des moindres: c'est la tarif sad.gif de la bébéte ainsi que ceux des options: 4165 euros neuve au mois de mars 2005, un trépied SE-M se vend 686 euros et vous pouvez être bons pour un contrepoids supplémentaire en cas de charge lourde. Et c'est sans compter un ''upgrade'' vers le Temma2 PC à 816 euros etc... Bref on s'en tire à plus de 5600 euros pour une monture toute équipée: Gloups!!! Ou ''Gargl'' si vous préférez.... Une question: combien couterait une fabrication de 100 exemplaires annuels sur 10 ans d'une telle monture en Europe occidentale???



    User Feedback

    Guest

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.