Jump to content
  • Guest
    Guest

    Antares Wide Angle 25mm

       (0 reviews)

    Lé bo, lé gro


    Le voilà, dans sa jolie boîte plastique cylindrique, ça change des boîtes carton. Il est lourd mais pas trop (187g). Petite bonnette, ceinture « grip », grosse lentille évidemment.


    Technique

    Testé sur un newton 150/1200 (f/D=8) correctement collimaté.

    Prix : 59 $
    Focale = 25mm
    Champ apparent = 70°
    Grossissement obtenu = 48x
    Champ réel = 1°46', presque 3 pleines lunes !


    Emerveillement


    L'image frappe l'oeil directement, de son plein champ. Elle est plus nette qu'avec le 25mm d'origine. Elle est aussi plus lumineuse sur les bords de champ. Contrairement au 14mm ou au 5,7mm, le placement de l'oeil est facile : ma tite soeur néophyte n'a eu aucun mal !
    M3 et M13 s'y révèlent éclatants, leur coeur n'est pas résolu entièrement, mais on perçoit nettement jusqu'au centre une texture granuleuse.
    Des irrégularités sont perceptibles sur M66, et M51 est splendide.
    Le double amas ne m'a pas tellement impressionnée, mais c'est qu'il commence à être bas. La résolution reste tout de même très bonne : dans NGC 869, le petit sourcil au dessus de l'oeil ouest est très net.


    Le match

    puce6.gifM51 :
    Le 25 d'origine me donne un fond de ciel un peu pâlot, mais la belle est bien là, deux disques avec pour le plus gros un centre légèrement brillant.
    L'Antarès montre une image beaucoup plus contrastée : ciel noir, galaxie avec deux noyaux brillants, et le pont de matière en vision décalée.

    puce6.gifM13 :
    Là, c'est la résolution de l'image qui change de l'un à l'autre : les étoiles sont plus fines à l'Antarès. Et puis, question de goût, j'aime beaucoup observer ces merveilles au milieu d'un ciel étendu. Question grossissement, le 14 est mieux, mais ce n'est pas le propos.

    puce6.gifM27 :
    Encore le contraste, saisissant ! L'Antarès me permet d'apercevoir un début d'extensions en vision décalée, chose impossible avec le 25 sauf peut-être sous un excellent ciel en plein été. 


    Et, et..... NGC 6960, NGC 6992, j'ai nommé... les fameuses dentelles !
    Je chausse l'UHC sur l'un, puis sur l'autre. Comparaison sur NGC 6992 : le champ de l'Antarès est un atout in-dis-pen-sable ! Elle tient presque entièrement dedans. Avec le 25 d'origine, ciel grisâtre, dentelle plus claire aussi, mais moins contrastée, et bien sûr coupée en deux.


    Petit bémol cependant : le grand champ montre un peu de coma sur le dernier quart du rayon.


    Conclusion : pour ce prix, il est très performant, aucun regret !


     




    User Feedback

    Guest

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.