Jump to content
  • Guest
    Guest

    Skywatcher 130/900

    Sign in to follow this  
       (0 reviews)

    Salut à tou(te)s !

    Ca fait environ 5 mois que j'ai commencé l'astronomie et que j'ai acheté le skywatcher 130/900. Alors comme je vois plein d'autres débutants comme moi se poser des questions dessus, bah je me lance et je vous ponds un avis.

    Et pour répondre de suite à la question "Alors, il est bien ce 130/900 ?", je dirai "Oui, il est très bien... pour le prix" (Moins de 300 euros avec accessoires et moteurs au moment où je l'ai acheté). Allez, c'est parti !

    Equipement fourni: 8/10 
    - Le tube 130/900, rapport F/D=6.92
    - Un oeilleton de collimation
    - La monture équatoriale EQ2 et le trépied alu
    - Le moteur en AD qui nécessite 4 grosses piles 1.5V
    - La raquette qui permet de contrôler hémisphère N/S et vitesse (max X4)
    - 2 oculaires "super MA" (25mm et 10mm) et 1 barlow X2
    - un chercheur 5x25
    La quantité est là. On peut déjà faire plein de choses avec tout ça.


    Le tube: 7/10 
    Ca m'a l’air correct mais le matériau utilisé me parait un peu fragile. A mon avis, le moindre choc dessus et c'est la petite bosse assuré. L'araignée est à quatre branches, mieux que 3 sur certains modèles car pour la photo, je trouve plus esthétique d'avoir 4 aigrettes que 6... Le réglage de collimation est facile à faire. En plus, il est fourni avec un oeillet de collimation, très pratique si on ne veut pas investir dans un laser, s'amuser la nuit avec les taches de diffraction ou coller un onglet sur le miroir primaire.

    Les colliers fournis permettent de bien le maintenir. Le porte oculaire semble bon et la mise au point est suffisamment précise, même pour la photo.

    Le miroir principal est sphérique. Pour ce rapport F/D c'est juste à la limite. Un bon parabolique serait souhaitable. Certains vendeurs de magasins connus qui veulent qu'on achète un meilleur matos ont un certaine tendance à cracher dessus... En allant dans un magasin parisien pour me renseigner sur une monture (j'avais déjà mon 130 mais il ne le savait pas...), on en vient à parler du 130. Citation "pfff, le miroir il est vraiment pourri". Je lui dis "j'ai moi même ce 130/900 et je le trouve correct". Le vendeur était légèrement mal à l'aise. D'après ce qu'il disait, à moins de 2000 euros, pas possible de fair de l'astro. Puis il me dit "vous devez avoir de la chance d'être tombé sur un bon...". Bref, c'est certainement pas le meilleur miroir mais quand je vois ce que beaucoup de monde ici fait comme photos avec ce 130, soit il est pas mal, soit on est une sacré bande de veinards ! En tout cas, en visuel, ça vaut largement du Meade & cie.


    La monture: 5/10 

    Euuuuuh. Je dois vraiment répondre là ? Bon... Disons qu'en visuel, c'est suffisamment stable s'il n'y a pas trop de vent. Pour débuter, c'est très bien. Il est facile de repérer un objet bien visible et de le pointer "en visu".

    Pour la mise en station, ça se gâte. Rien d'infranchissable mais c'est quand même galère. Donc, on pointe la polaire et on fait une croisée. Pour l'ajustement, la latitude est facile à régler. Par contre pour le réglage en azimut... Aie Aie Aie ! Il n'y a pas de réglage fin et ont doit faire ça en dévissant grosse vis du dessous, en tapotant sur le scope. Et quand on resserre, c'est plus à la même place ! Donc faut refaire en prévoyant que ça va bouger. Et puis il n'y a pas de viseur polaire donc, à moins de pointer au jugé, il y aura une erreur car la polaire n'est pas exactement au nord céleste. Finalement, on y arrive mais c'est long. Ceci dit, ça n'est pas obligatoire d'être aussi précis pour ne faire que du visuel. Dans ce cas là, 5 minutes suffisent.

    L'avantage d'une monture équatoriale, c'est qu'on peut utiliser les cercles de coordonnées pour trouver des objets. Alors, les coordonnées absolues, on oublie avec cette monture. Premièrement parce que la mise en station n'est pas assez précise, et deuxièmement parce que les cercles eux-mêmes ne le sont pas. Donc, reste les coordonnées différentielles en prenant une étoile de référence proche de l'objet. Là, la mise en station est moins importante, cependant le manque de précision des cercles et de la monture ne garantissent pas un pointage parfait et il faut finir en tâtonnant.

    Niveau stabilité, les chocs ne sont que très peu amortis. Donc, on ne s'appuie pas sur l'oculaire pour regarder... Et quand il y a pas mal de vent, les étoiles font du saute mouton ! Même probême quand on fait la mise au point, surtout sur de la photo planétaire avec un très fort grossissement.

    Malgré ces défauts, ça reste exploitable et du même niveau que du matos de ce prix.


    Moteur de suivi en AD: 6/10 

    En visuel, ça fonctionne bien. Si la mise en station est bien faite, on conserve l'objet dans l'oculaire pendant de longues minutes (heures ?) même à grossissement x180. Donc, mission accomplie. En tout cas, prévoyez des piles rechargeables parce que ça bouffe...

    En photo, pour le planétaire, pas de soucis car les pauses sont très courtes. Pour le ciel profond, il faut allonger les poses et on est confronté à 2 problèmes: la mise en station peu précise qui implique un progressif décalage de l'image et l'erreur périodique qui fait "sautiller" la monture (et l'image) en raison du jeu dans les vis. En réglant tout bien, j'arrive quand même à faire des poses de 30s mais pas mal d'images sont à jeter avant le compositage.


    Les oculaires et la barlow: 7/10

    Le 25mm me semble correct. C'est assez lumineux mais je pense acheter une focale plus grande ou un plus grand champ. 
    Le 10mm, même si les images sont correctes (mon premier M57 !icon_wink.gif; je ne l'aime pas trop. J'ai du mal à dire pourquoi mais j'ai fini par acheter un 12.5 mm qui est beaucoup plus lumineux.
    La barlow, je ne l'utilise presque pas en visuel car j'ai un 12.5 et 5 mm. En photo, elle m'a servi pour les planètes. Vu ce qu'il y a dedans, je ne pense pas que ça soit une merveille mais c'est suffisant. Elle peut servir avec le 10mm pour faire un grossissement de x180 mais j'ai préféré m'acheter un 5mm dont je suis satisfait.

    En bref, les oculaires font ce qu'on leur demande et c'est suffisant pour débuter.


    Le chercheur: 3/10

    Beeuuurrk ! Ca suffit comme commentaire ? Non ? Bon, j'explique. Pour moi, petit débutant, j'attends 3 choses d'un chercheur: premièrement, qu'il soit stable... Alors déjà, pour le régler avec ces vis de malheur, c'est pas évident. Mais en plus, à la moindre pichenette dessus, l'alignement est perdu... Deuxièmement, que le champ soit suffisamment large pour voir pas mal d'étoiles afin de bien se repérer... Là, c'est tout petit. Enfin, troisièmement, qu'on voit bien les étoiles dedans. Et bien, à part les étoiles très brillantes, on n'y voit presque rien !

    Bon, on s'y habitue. Mais c'est énervant. En comparant avec d'autres scopes de cet ordre de prix, j'ai pu remarqué que c'était la même chose.


    En visuel: 9/10

    Et bien, ça marche pas mal, ce truc. Franchement, j'étais étonné. Jupiter, Saturne, bientôt Mars, sont vraiment visibles avec des détails à x180. Pour le ciel profond, bien aussi ! J'ai aimé M57, M13, la galaxie d'Andromède, les pleiädes... Pour ce prix là, on en a pour son argent. En comparant avec un 114/900 de Perl et Meade, j'ai pu constater qu'il était légèrement plus lumineux.

    Le petit moteur apporte un plus mais n'est pas absolument nécessaire car on peut corriger l'AD en manuel.

    J'aurais aimé des cercles de coordonnées plus précis pour pointer des objets. Il est plus facile de trouver un objet par cheminement et avec une carte que de les utiliser. Ca peut être gênant pour des objets éloignés d'étoiles lumineuses.


    En photo: 8/10

    Le tube assure bien là aussi. La preuve en est des nombreuses photos postées sur le forum, principalement en planétaire. Il se défend très bien en ciel profond aussi, mais SI ET SEULEMENT SI on arrive à faire une excellente mise en station ! Dans les deux cas, la mise au point n'est pas évidente car dès qu'on touche à la molette, tout bouge en raison du manque de stabilité. Il faut beaucoup de patience pour y arriver. Ensuite, en raison de cette satanée erreur périodique de la monture, il y a plein de déchets dans les images. Mais encore une fois, on y arrive. Par contre, il ne faut pas réver aux 3 minutes de poses...

    Les photos, je les ai faites à la webcam (Toucam Pro 2 longue pose). Je ne pense pas qu'il soit possible de mettre un EOS 300D vu le poids du bazar !

    Donc, pour 300 euros, on a un matos de 300 euros... Je conseille à tous ceux qui veulent faire de la photo de ciel profond sérieusement d'utiliser une autre monture. Mais dans ce cas là, mieux ne vaut il pas mieux acheter tout de suite la monture + le tube ? Réponse en conclusion...


    En conclusion: 7/10

    Alors, ce 130/900 motorisé de skywatcher à 299 euros... Bien ou pas ? Et bien je répète ce que j'ai dit en intro "Oui, il est très bien... pour le prix". Dans cette gamme, ça doit être un des meilleurs. C'est un appareil qui permet aux débutants de s'initier et même d'aller un peu plus loin avec la photo. En tout cas, rien à voir avec les lunettes en plastiques à 100 euros d'un supermarché.

    J'en suis entièrement satisfait... pour le prix que j'ai mis. Et je vais certainement continuer à l'être. Par contre, comme j'ai envie d'aller un peu plus loin, notamment en photo, je m'aperçois de ses limites, principalement au niveau de la monture. Il est possible de faire de la photo. Mais pour de la très belle photo, soit on est bricoleur et on trafique la monture pour qu'elle soit plus précise (j'ai vu des photos faites avec une EQ2 et un 114/900 à pleurer... la tête de cheval s'il vous plait!icon_wink.gif, soit on change de monture. Une EQ3-2 peut être une étape intermédiaire, mais avec viseur polaire et moteurs, elle commence à faire cher si on l'achète neuve. J'envisage donc d'acheter une HEQ5 (580 euros) et d'y monter le 130 dessus. Stabilité assurée !!! Et par la suite, pourquoi ne pas augmenter le diamètre ? Mais alors, pourquoi ne pas alors tout de suite prendre l'ensemble ? Parce que ça va taper dans les 900-1000 euros le tube+monture et que quand on débute, on n'est pas forément pret à investir cette somme si on n'est pas sur d'accrocher.

    Pour conclure, je dirai que si vous cherchez un scope pour débuter, le 130/900 est parfait. Si vous voulez faire de la photo, c'est possible mais pas évident. Si vous ne voulez pas en faire économisez 40-50 euros en ne prenant pas le moteur. Et si vous êtes sur d'accrocher, tapez dans un modèle au dessus avec une grosse monture.

    Sign in to follow this  


    User Feedback

    Join the conversation

    You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

    Guest

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.