Jump to content

roger15

Membre
  • Posts

    19,064
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Everything posted by roger15

  1. Bonsoir Claude, le musicien Breton, Pour ma part j'envisage samedi prochain d'en proposer cinq : deux sur l'astronomie, deux sur l'astronautique, et une “mixte” (donc concernant les deux matières ). Roger le Cantalien.
  2. Bonjour , et toutes mes félicitations Mon Cher Ney, le Nantais, Il s'agit effectivement de l'année 1582 où une ordonnance du roi de France Henri III du 3 novembre 1582 décida que le lendemain du lundi 9 décembre 1582 serait le mardi 20 décembre 1582. Donc en pratique cette ordonnance signifiait que le royaume de France abandonnait le calendrier julien et se ralliait au calendrier grégorien et pour cela supprimait dix jours dans son calendrier. Cette année-là, l'Avent n'eut donc que deux dimanches au lieu des quatre habituels et Noël fut célébré dès le 15 décembre, selon le calendrier julien. Pour plus de précisions, voir ces deux liens Internet : http://henk-reints.nl/cal/audette/cgfrance.html et https://fr.wikipedia.org/wiki/Passage_du_calendrier_julien_au_calendrier_gr%C3%A9gorien . La place est libre pour une nouvelle énigme. Roger le Cantalien.
  3. Bonsoir à toutes et bonsoir à tous , Voici une nouvelle énigme : — Bonjour Mon Cher ami, j'ai la mémoire qui flanche un peu vu mon âge, aussi pourriez-vous m'aider à retrouver ce que je cherche ? — Bonjour Mon Cher ami, mais bien volontiers !… De quoi s'agit-il ? — Ah !… Merci de votre aide. Voici ce dont il s'agit : demain, dimanche 28 novembre 2021, ce sera le premier des quatre dimanches de l'Avent ; donc concrètement le premier des quatre dimanches précédant le 25 décembre, comme cela se produit invariablement depuis le 5ème siècle de notre ère. Cependant, en France, il y a eu une année, et une seule, où Noël n'a été précédé que par seulement DEUX DIMANCHES DE L'AVENT. Pourriez-vous me rappeler quelle fut cette année ? et pourquoi cette singularité ? — Mais bien entendu Mon Cher ami !… Il s'agit de l'année XXXX à cause du XXXXX. Pourriez répondre à ces deux interrogations ? Roger le Cantalien.
  4. Bon dimanche à toutes et bon dimanche à tous , Je vous propose maintenant un des airs les plus joués et chantés dans le monde (et par les plus grands artistes, par exemple par Elvis Presley [ voir : https://www.youtube.com/watch?v=6emlF4hdSEY ] : “Amazing Grace” (voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Amazing_Grace ). En voici deux versions : • la première (très solennelle !… ) par André Rieu à Amsterdam le samedi 27 avril 2013 : https://www.youtube.com/watch?v=n3QbHNOxzcY . • la deuxième (beaucoup plus intimiste… ) par le célèbre Bagad de Lann-Bihoué au Vendéspace de Mouilleron-le-Captif en Vendée samedi 5 avril 2014 : https://www.youtube.com/watch?v=tsm1n_-zwAc . Roger le Cantalien.
  5. Bonjour Sébastien, le Mariligérien, Bienvenue sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro. Je te signale tout d'abord que je ne suis hélas pas, un “astronome amateur” super bien équipé en instruments d'observations astronomiques, mais un très modeste “amateur d'astronomie” . Aussi, je vais me borner à te donner quelques conseils concernant l'astronomie (et l'astronautique si éventuellement ce domaine t'intéresserais également). En ce qui concerne l'astronomie proprement dite, voici quelques informations ; je te conseille préalablement de consulter régulièrement ces trois liens Internet pour parfaire et actualiser un peu tes connaissances avec le milieu des “Choses du ciel” en ce mois de novembre 2021 : ● que dirais-tu, tout d'abord d'un “cours d'astronomie” gratuitement à domicile sur Internet ? Je te propose le “Cours d'astronomie générale” de Jacques Gispert, ancien professeur d'astronomie à l'Université de la Méditerranée, faculté des Sciences de Luminy à Marseille (Bouches-du-Rhône), membre de l'association astronomique “Andromède” à Marseille : https://astronomia.fr/ ; ● après cela, le site Internet de Gilbert Javaux “PGJ - L'astronomie une passion à partager” : http://pgj.pagesperso-orange.fr/ ; ● enfin, le site Internet de Jean-Pierre Martin, membre de la prestigieuse Société Astronomique de France, “Planetastronomy” : http://www.planetastronomy.com/ . ● si tu dispose de 34,00 € je te conseille en plus de d'acheter l'excellent “Guide du Ciel” de l'Héraultais Guillaume Cannat, édition 2021-2022 (27ème édition) qui t'informera sur tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel jusqu'au 30 juin 2022 : https://www.amds-edition.com/ . J'ajoute deux liens Internet très intéressants pour parfaire un peu tes connaissances, en matière d'astronomie (et d'astronautique) : le QAC de Webastro (Quizz Alternatif Convivial) : https://www.webastro.net/forums/topic/57434-quizz-alternatif-convivial-les-origines/ et https://www.webastro.net/forums/topic/181392-quizz-alternatif-convivial-la-résurrection/ . N'hésite pas à y participer en nous posant une énigme de ton cru que nous tenterons de solutionner. Alors, à très bientôt peut-être sur le QAC Mon Cher Sébastien. Ah, une autre information importante : pour que tu en saches encore davantage sur l'astronomie je te suggère de consulter ce très intéressant document : “La lettre d'information de l'IMCCE” n° 184 qui concerne le mois de novembre 2021 : https://www.imcce.fr/lettre-information/archives/184. Au cas où tu l'ignorerais, je te signale que l'IMCCE est “l'Institut de Mécanique Céleste et de Calculs des Éphémérides” qui dépend de l'Observatoire de Paris. Depuis la première lettre d'information de l'IMCCE, qui concernait le mois d'avril 2005 tu constateras qu'une somme considérable d'informations, difficilement trouvables ailleurs, est à la portée de tous ceux, astronomes professionnels, astronomes amateurs, ou simples amateurs d'astronomie (comme moi) qui s'intéressent aux “choses du ciel”. Pour avoir la liste complète de toutes les 184 lettres d'information de l'IMCCE, voir : https://www.imcce.fr/lettre-information/ ). Un dernier point que tu pourrais peut-être répercuter autour de toi : comment apprécier immédiatement, en observant à l’œil nu (si possible un soir où la Lune n'est pas présente dans le ciel) la constellation de la Petite Ourse, la qualité du ciel où tu compteras observer ? C'est un indicateur très important en matière de pollution lumineuse, car si l'on compte combien d'étoiles l'on arrive à voir à l’œil nu dans le “Petit Chariot” l'on saura si le ciel du où l'on observe habituellement est relativement pur ou non ? Si l'on a la chance d'en voir sept : son ciel est excellent , si l'on n'en voit que trois (l'étoile Polaire et les deux du bout du “Petit Chariot”) son ciel est hélas très médiocre en ce qui concerne la pollution lumineuse... Cette procédure permettant à chacun d'évaluer très simplement et assez rapidement la pureté de son ciel nocturne m'avait été indiquée dans les années soixante par une sommité de l'astronomie française (et qui était comme moi un postier retraité ), Robert Sagot (1910-2006), un des deux co-auteurs de la très célèbre “Revue des Constellations” (voir : https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51%2B8GtB2hLL._SX323_BO1,204,203,200_.jpg) et pendant plus de quarante ans le bibliothécaire de la Société Astronomique de France (voir : http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2517885&postcount=71265). Pour situer exactement la constellation de la Petite Ourse [en partant de la très célèbre constellation de la Grande Ourse dite “la grande casserole”] (un soir sans Lune de préférence), voir ce dessin dû à Gilbert Javaux : Avant de terminer, je t'indique une petite anecdote vécue sur la pureté du ciel cantalien (en espérant que certains cieux de la Loire-Atlantique soient encore épargnés par la détestable pollution lumineuse où tu compteras observer les beautés de la voûte étoilée soient presque identiques) : il ne faut en effet surtout pas négliger la simple observation des merveilles de cette voûte étoilée tout simplement à l’œil nu. Voici un souvenir merveilleux lorsque j'ai quitté la région parisienne (où je suis né et où j'ai vécu 55 ans, jusqu'à ma retraite en septembre 2004 pour m'installer dans la commune du Cantal d'où est originaire mon épouse), ce souvenir restera sans doute le plus beau observé dans le ciel, il concerne tout simplement une superbe voie lactée étincelante !!!... C'était à l'automne 2009, un soir de Nouvelle Lune je suis sorti par hasard à l'arrière de mon terrain et ai vu un spectacle inhabituel : la merveilleuse Voie Lactée (qu'évidemment je n'ai jamais pu voir dans les Hauts-de-Seine et qui n'est jamais visible chez moi dans le Cantal au-dessous de 45° d'élévation) barrait entièrement la voûte étoilée du Nord au Sud jusqu'à 20° au-dessus de l'horizon. J'ai alors appelé mon épouse Josette (qui est une pure cantalienne de naissance, mais qui est très peu intéressée par l'astronomie, elle préfère cent fois l'astrologie ) pour qu'elle puisse admirer ce merveilleux spectacle et elle m'a dit en voyant cette extraordinaire Voie Lactée scintillante : « Oh !... Je n'ai jamais vu autant d'étoiles dans le ciel du Cantal, on dirait qu'il y a un incendie dans le ciel !... » Je te souhaite et je souhaite à tous ceux qui liront ma prose de pouvoir observer également un soir un tel incendie dans le ciel !... Roger le Cantalien.
  6. Bonsoir à toutes et bonsoir à tous , Voici une chanson de Tino Rossi en 1936 “Tant qu'il y aura des étoiles” : https://www.youtube.com/watch?v=UdWjZKRgQ08 . Ce fut une chanson qui accompagna les premiers vacanciers ouvriers lors des congés payés de l'été 1936, à l'époque du Front Populaire, qui souvent couchaient pour la première fois sous des tentes et découvraient la nuit les beautés de la voûte étoilée (beaucoup moins polluée alors qu'à notre époque ) . Roger le Cantalien.
  7. Bonjour Mon Cher Ney, le Nantais, Ta remarque est très pertinente : avant de conseiller ou non l'achat d'un 3ème oculaire il faudrait d'abord savoir à quelles cibles seront en priorité destinées le télescope Celestron 127 SLT de Bertrand , au ciel profond ou au planétaire ? Et puis aussi, habite-il dans une agglomération polluée par la détestable pollution lumineuse ou alors dans une région rurale où il peut voir à l’œil nu les sept étoiles de la constellation de la Petite Ourse ? Roger le Cantalien.
  8. Cette intervention de Valentina Terechkova à la Douma russe en faveur de Vladimir Poutine ne me semble pas ce qu'elle a fait de mieux !... Mais, en revanche, sais-tu Bill24 que Valentina Terechkova est une rescapée de l'espace mais sur le plancher des vaches dans une voiture officielle du gouvernement soviétique le mercredi 22 janvier 1969 lorsqu'un certain Viktor Iline ouvrit le feu à quatorze reprises sur la limousine fermée contenant les quatre anciens cosmonautes soviétiques Alexeï Leonov (le premier "piéton de l'espace" lors de la mission Voskhod 2 en mars 1965) , Valentina Terechkova (la première femme à être allée dans l'espace lors de la mission Vostok 6 en juin 1963), Guergui Beregovoï (Mission Soyouz 3 en octobre 1968) qui fut blessé lors de cet attentat, et Adrian Nikolaïev (mission Vostok 3 conjointe avec Vostok 4 en août 1962). Lors de cette tentative d'attentat le pauvre chauffeur de leur voiture, Ilia Jarkov, fut hélas tué... Voir : https://www.webastro.net/forums/topic/89143-1957-1972-les-premières-années-de-lastronautique/?do=findComment&comment=1278255 . Roger le Cantalien.
  9. Serait-ce alors Valentina Terechkova Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Valentina_Terechkova .
  10. Bonjour Bill24, Serait-ce Sergueï Korolev ? Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sergueï_Korolev . Roger le Cantalien.
  11. Bonjour Louise, l'Angevine de Sèvremoine Bienvenue sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro. Merci Mon Cher Ney, le Nantais, Je signale tout d'abord à Louise que je ne suis hélas pas, un “astronome amateur” super bien équipé en instruments d'observations astronomiques, mais un très modeste “amateur d'astronomie” . Aussi, je vais me borner à lui donner quelques conseils concernant l'astronomie (et l'astronautique si éventuellement ce domaine l'intéresserait également). En ce qui concerne l'astronomie proprement dite, voici quelques informations ; je te conseille préalablement de consulter régulièrement ces trois liens Internet pour parfaire et actualiser un peu tes connaissances avec le milieu des “Choses du ciel” en ce mois de novembre 2021 : ● que dirais-tu, tout d'abord d'un “cours d'astronomie” gratuitement à domicile sur Internet ? Je te propose le “Cours d'astronomie générale” de Jacques Gispert, ancien professeur d'astronomie à l'Université de la Méditerranée, faculté des Sciences de Luminy à Marseille (Bouches-du-Rhône), membre de l'association astronomique “Andromède” à Marseille : https://astronomia.fr/ ; ● après cela, le site Internet de Gilbert Javaux “PGJ - L'astronomie une passion à partager” : http://pgj.pagesperso-orange.fr/ ; ● enfin, le site Internet de Jean-Pierre Martin, membre de la prestigieuse Société Astronomique de France, “Planetastronomy” : http://www.planetastronomy.com/ . ● si tu dispose de 34,00 € je te conseille en plus de d'acheter l'excellent “Guide du Ciel” de l'Héraultais Guillaume Cannat, édition 2021-2022 (27ème édition) qui t'informera sur tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel jusqu'au 30 juin 2022 : https://www.amds-edition.com/ . J'ajoute deux liens Internet très intéressants pour parfaire un peu tes connaissances, en matière d'astronomie (et d'astronautique) : le QAC de Webastro (Quizz Alternatif Convivial) : https://www.webastro.net/forums/topic/57434-quizz-alternatif-convivial-les-origines/ et https://www.webastro.net/forums/topic/181392-quizz-alternatif-convivial-la-résurrection/ . N'hésite pas à y participer en nous posant une énigme de ton cru que nous tenterons de solutionner. Alors, à très bientôt peut-être sur le QAC Ma Chère Louise. Ah, une autre information importante : pour que tu en saches encore davantage sur l'astronomie je te suggère de consulter ce très intéressant document : “La lettre d'information de l'IMCCE” n° 184 qui concerne le mois de novembre 2021 : https://www.imcce.fr/lettre-information/archives/184. Au cas où tu l'ignorerais, je te signale que l'IMCCE est “l'Institut de Mécanique Céleste et de Calculs des Éphémérides” qui dépend de l'Observatoire de Paris. Depuis la première lettre d'information de l'IMCCE, qui concernait le mois d'avril 2005 tu constateras qu'une somme considérable d'informations, difficilement trouvables ailleurs, est à la portée de tous ceux, astronomes professionnels, astronomes amateurs, ou simples amateurs d'astronomie (comme moi) qui s'intéressent aux “choses du ciel”. Pour avoir la liste complète de toutes les 184 lettres d'information de l'IMCCE, voir : https://www.imcce.fr/lettre-information/ ). Un dernier point que tu pourrais peut-être répercuter autour de toi : comment apprécier immédiatement, en observant à l’œil nu (si possible un soir où la Lune n'est pas présente dans le ciel) la constellation de la Petite Ourse, la qualité du ciel où tu compteras observer ? C'est un indicateur très important en matière de pollution lumineuse, car si l'on compte combien d'étoiles l'on arrive à voir à l’œil nu dans le “Petit Chariot” l'on saura si le ciel du où l'on observe habituellement est relativement pur ou non ? Si l'on a la chance d'en voir sept : son ciel est excellent , si l'on n'en voit que trois (l'étoile Polaire et les deux du bout du “Petit Chariot”) son ciel est hélas très médiocre en ce qui concerne la pollution lumineuse... Cette procédure permettant à chacun d'évaluer très simplement et assez rapidement la pureté de son ciel nocturne m'avait été indiquée dans les années soixante par une sommité de l'astronomie française (et qui était comme moi un postier retraité ), Robert Sagot (1910-2006), un des deux co-auteurs de la très célèbre “Revue des Constellations” (voir : https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51%2B8GtB2hLL._SX323_BO1,204,203,200_.jpg) et pendant plus de quarante ans le bibliothécaire de la Société Astronomique de France (voir : http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2517885&postcount=71265). Pour situer exactement la constellation de la Petite Ourse [en partant de la très célèbre constellation de la Grande Ourse dite “la grande casserole”] (un soir sans Lune de préférence), voir ce dessin dû à Gilbert Javaux : Avant de terminer, je t'indique une petite anecdote vécue sur la pureté du ciel cantalien (en espérant que certains cieux du Maine-et-Loire soient encore épargnés par la détestable pollution lumineuse où tu compteras observer les beautés de la voûte étoilée soient presque identiques) : il ne faut en effet surtout pas négliger la simple observation des merveilles de cette voûte étoilée tout simplement à l’œil nu. Voici un souvenir merveilleux lorsque j'ai quitté la région parisienne (où je suis né et où j'ai vécu 55 ans, jusqu'à ma retraite en septembre 2004 pour m'installer dans la commune du Cantal d'où est originaire mon épouse), ce souvenir restera sans doute le plus beau observé dans le ciel, il concerne tout simplement une superbe voie lactée étincelante !!!... C'était à l'automne 2009, un soir de Nouvelle Lune je suis sorti par hasard à l'arrière de mon terrain et ai vu un spectacle inhabituel : la merveilleuse Voie Lactée (qu'évidemment je n'ai jamais pu voir dans les Hauts-de-Seine et qui n'est jamais visible chez moi dans le Cantal au-dessous de 45° d'élévation) barrait entièrement la voûte étoilée du Nord au Sud jusqu'à 20° au-dessus de l'horizon. J'ai alors appelé mon épouse Josette (qui est une pure cantalienne de naissance, mais qui est très peu intéressée par l'astronomie, elle préfère cent fois l'astrologie ) pour qu'elle puisse admirer ce merveilleux spectacle et elle m'a dit en voyant cette extraordinaire Voie Lactée scintillante : « Oh !... Je n'ai jamais vu autant d'étoiles dans le ciel du Cantal, on dirait qu'il y a un incendie dans le ciel !... » Je te souhaite et je souhaite à tous ceux qui liront ma prose de pouvoir observer également un soir un tel incendie dans le ciel !... Roger le Cantalien. PS : du temps où je travaillais aux PTT et plus précisément à La Poste, et encore plus précisément au centre de tri postal de la gare Montparnasse dans le 14ème arrondissement de Paris, j'avais dans le milieu des années soixante-dix un collègue postier avec qui j'aimais bien converser et qui était de Saint-Macaire-en-Mauges. Il s'appelait Martineau (vu que ça remonte à près de 45 ans j'ai hélas oublié son prénom... ). Le connais-tu ou le connaissais-tu ? Sais-tu ce qu'il est devenu ? Si oui, dis le moi dans un message privé. Merci par avance.
  12. Salut Claude , eh bien, s'il n'y a pas de mots croisés ou fléchés , ce sera bon également pour moi (peut-être le samedi 4 décembre 2021 au soir ? ). J'aurai éventuellement six questions à proposer. Par contre, quelques petites précisions : qui sera le "superviseur" de ce "super QAC 18 ans" ? Toi ou Yui ? Faudra-t-il lui envoyer les questions et les réponses à l'avance ou pas ? Et enfin, qui sera "l'animateur" (sans doute celui qui ne sera pas le "superviseur") ? Roger le Cantalien.
  13. Bonsoir et toutes mes félicitations Mon Cher Starfleet. Il s'agit effectivement de Thomas Pesquet, à qui je dis “MERDE POUR LUNDI” !... La place est libre pour une nouvelle énigme. Roger le Cantalien. Complément : aux dernières nouvelles, en raison de "vents violents à proximité de la zone d'amerrissage", cet amerrissage (dans l'Océan Atlantique au large de la Floride dans le golfe du Mexique) de l'astronaute français Thomas Pesquet et de ses trois coéquipiers de la mission spatiale "Crew 2 (Space X)" a été retardé de plusieurs heures et devrait finalement avoir lieu le mardi 9 novembre 2021à 04h33 heure française (soit 03h33 Temps Universel Coordonné). Espérons que ce sera enfin la bonne date et la bonne heure... Voir : https://www.france24.com/fr/sciences/20211107-le-retour-sur-terre-de-thomas-pesquet-et-de-ses-coéquipiers-repoussé .
  14. Bonsoir à toutes et bonsoir à tous , Je vous propose une chanson du temps où “les chanteurs français avaient de la voix” (comme aurait dit Serge Lama dans sa chanson “Le temps de la rengaine” : https://www.youtube.com/watch?v=80bCJNU66ow), une chanson très mélodieuse de Jean-Jacques Debout enregistrée en 1973 “Redeviens Virginie”, qui évoque l'Île Maurice dans l'Océan Indien d'après le roman sorti en 1788 “Paul et Virginie” de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre. [Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_et_Virginie ]. « Ce bateau qui part aujourd'hui, Pour les anciennes colonies, Doit faire une escale au pays, Où naquirent Paul et Virginie. J'aimerais partir à son bord, Avec toi changer de décor, Voir si la mer se fâche encore, Retrouver ses rivages d'or, Reprendre les anciens chemins, Qui montent vers les tamarins, Revivre ce roman d'amour, Quand Paul attendait son retour… Pour un jour, une nuit, Redeviens Virginie !… Laisse-là ta vie, Pour vivre l'amour le plus sage. Pour un jour, pour la vie, Redeviens Virginie !… Partons tous les deux, Pour vivre l'amour le plus merveilleux… » Voici deux versions de cette chanson par Jean-Jacques Debout : Roger le Cantalien.
  15. Bon samedi à toutes et bon samedi à tous , Voici une nouvelle énigme (ultra-facile ) qui concerne un natif de Rouen en Seine-Maritime âgé de de 43 ans½ : Normalement lundi prochain, 8 novembre 2021, à 13h14 heure française (12h14 Temps Universel Coordonné) ce normand devrait faire un plongeon dans l'Océan Atlantique au large de la Floride. De qui s'agit-il ? Roger le Cantalien.
  16. Bonjour et toutes mes félicitations Mon Cher Ney, Très vite, sans doute sur instructions du Palais de l'Élysée, les média n'ont relayé que la suite de la première réaction de François Mitterrand [voir par exemple : le Journal télévisé du soir de France 3 le jeudi 12 septembre 1985 (voir à partir de 5 minutes et 47 secondes) : https://www.youtube.com/watch?v=nd_tvu9YFfg ) et surtout le Journal télévisé du soir de France 3 le vendredi 13 septembre 1985 (voir dès le début de ce journal télévisé) : https://www.youtube.com/watch?v=7lQNlLxP-o8. mais la première réaction de François Mitterrand fut détestable !!!… Sitôt qu'il a compris que ce lancement était un échec, et que la fusée Ariane3 venait d'être détruite onze minutes après la mise à feu car sa trajectoire devenait dangereuse, tous les techniciens de Kourou se sont alors tournés vers François Mitterrand, dont l'image est apparu en gros plan sur les écrans de contrôle, espérant un mot de réconfort… Et alors l'incroyable s'est produit : François Mitterrand, furieux de cet échec, a quitté la salle de contrôle avec un visage fermé, sans une parole de réconfort… Ce départ précipité a laissé un goût très amer, non seulement aux techniciens du CNES, mais également aux nombreux journalistes qui couvraient l'événement !… Et puis, dix minutes plus tard, après que le Ministre la Recherche et de la Technologie Hubert Curien et des proches de sa délégation officielle lui ont révélé l'effet déplorable de son départ précipité, François Mitterrand, à la surprise générale des techniciens (encore assommés par l'échec de ce tir d'Ariane) et des journalistes toujours présents dans la salle de contrôle, est revenu dans cette salle et a pris la parole pour leur dire qu'il regrettait cet échec, que ce n'était pas si grave que cela et qu'il croyait malgré tout à leur succès. Trois jours plus tard, le dimanche 15 septembre 1985, de retour au palais de l'Élysée François Mitterrand est revenu sur l'échec du lancement d'Ariane3 ; voir : https://fresques.ina.fr/mitterrand/fiche-media/Mitter00190/temoin-d-un-lancement-d-ariane-echoue-mitterrand-solidaire-et-convaincu-du-futur-de-l-europe-spatiale.html . Il me semble me souvenir (mais sur ce point précis ma mémoire est incertaine, il est vrai que cela remonte quand même à 35 ans !… ) que François Mitterrand avait promis le soir de l'échec d'Ariane3 aux techniciens de Kourou de revenir sur cette base de lancement guyanaise lors d'un prochain lancement d'une fusée Ariane. Le fit-il ? Je n'ai hélas rien retrouvé sur Internet le confirmant ou l'infirmant. Merci de le faire savoir si vous avez cette information. La place est libre pour une nouvelle énigme. Roger le Cantalien.
  17. Bonjour à toutes et bonjour à tous , Voici une rediffusion d'une énigme concernant l'astronautique française (car je l'ai déjà postée il y a quelque temps dans le cadre du QAC et alors l'excellent PAT59 l'avait très brillamment résolue ). Que s'est-il passé la nuit du jeudi 12 au vendredi 13 septembre 1985 à Kourou en Guyane française ? Qui était l'invité d'honneur du lancement spatial en question ? Comment cet invité d'honneur a-t-il réagi immédiatement lorsqu'il a compris ce qui arrivait très peu de temps après ce lancement spatial ? Roger le Cantalien.
  18. C'était peut-être assez prévisible, mais c'est inédit en direct depuis l'espace, du moins pour la France... Sauf si ma sénilité m'a fait oublier un tel épisode par le passé...
  19. Un dialogue télévisé en direct entre Thomas Pesquet depuis l'ISS et Emmanuel Macron. Bonjour à toutes et bonjour à tous , Vous qui avez l'habitude de suivre mes sujets et mes messages sur Webastro vous savez bien sûr que — outre l'astronomie — l'aventure spatiale m'a intéressée depuis très longtemps alors que j'étais encore un tout jeune garçonnet (voir par exemple : https://www.webastro.net/forums/topic/89143-1957-1972-les-premi%C3%A8res-ann%C3%A9es-de-lastronautique/ et https://www.webastro.net/forums/topic/78741-comment-jai-appris-l%C3%A9norme-nouvelle-du-mercredi-12-avril-1961/ ) mais aujourd'hui, jeudi 4 novembre 2021, j'ai eu ce matin un grand choc en regardant BFMTV (alors que je ne savais rien du tout de ce qui va suivre) en apprenant que Thomas Pesquet allait dialoguer en direct depuis l'ISS à 400 kilomètres au-dessus de la surface terrestre avec le Président de la République française Emmanuel Macron. Certes au début ce dialogue fut très pénible à comprendre car une très désagréable voix anglo-saxonne couvrait intempestivement leur échange en français , mais assez vite — via le canal direct de l’Élysée — les techniciens de BFMTV résorbèrent ce problème sonore et cet échange fut enfin audible avec uniquement leur dialogue en français sans traduction anglo-saxonne. Cet échange m'a beaucoup ému car — en écartant toute considération électoraliste française évidente — il m'a remémoré beaucoup de souvenirs sur l'évolution de l'aventure spatiale. Voici où vous pourrez suivre cet échange assez exceptionnel, rien qu'en français sans surimpression sonore anglo-saxonne via le canal de l’Élysée : https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2021/11/04/entretien-avec-thomas-pesquet-depuis-la-station-spatiale-internationale . Bonne écoute. Roger le Cantalien.
  20. Bonjour Frédérick, le Calmetien Bienvenue sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro. Je te signale tout d'abord que je ne suis hélas pas, un “astronome amateur” super bien équipé en instruments d'observations astronomiques, mais un très modeste “amateur d'astronomie” . Aussi, je vais me borner à te donner quelques conseils concernant l'astronomie (et l'astronautique si éventuellement ce domaine t'intéresserais également). En ce qui concerne l'astronomie proprement dite, voici quelques informations ; je te conseille préalablement de consulter régulièrement ces trois liens Internet pour parfaire et actualiser un peu tes connaissances avec le milieu des “Choses du ciel” en ce début du mois de novembre 2021 : ● que dirais-tu, tout d'abord d'un “cours d'astronomie” gratuitement à domicile sur Internet ? Je te propose le “Cours d'astronomie générale” de Jacques Gispert, ancien professeur d'astronomie à l'Université de la Méditerranée, faculté des Sciences de Luminy à Marseille (Bouches-du-Rhône), membre de l'association astronomique “Andromède” à Marseille : https://astronomia.fr/ ; ● après cela, le site Internet de Gilbert Javaux “PGJ - L'astronomie une passion à partager” : http://pgj.pagesperso-orange.fr/ ; ● enfin, le site Internet de Jean-Pierre Martin, membre de la prestigieuse Société Astronomique de France, “Planetastronomy” : http://www.planetastronomy.com/ . ● si tu dispose de 34,00 € je te conseille en plus de d'acheter l'excellent “Guide du Ciel” de l'Héraultais Guillaume Cannat, édition 2021-2022 (27ème édition) qui t'informera sur tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel jusqu'au 30 juin 2022 : https://www.amds-edition.com/ . J'ajoute deux liens Internet très intéressants pour parfaire un peu tes connaissances, en matière d'astronomie (et d'astronautique) : le QAC de Webastro (Quizz Alternatif Convivial) : https://www.webastro.net/forums/topic/57434-quizz-alternatif-convivial-les-origines/ et https://www.webastro.net/forums/topic/181392-quizz-alternatif-convivial-la-résurrection/ . N'hésite pas à y participer en nous posant une énigme de ton cru que nous tenterons de solutionner. Alors, à très bientôt peut-être sur le QAC Mon Cher Frédérick. Ah, une autre information importante : pour que tu en saches encore davantage sur l'astronomie je te suggère de consulter ce très intéressant document : “La lettre d'information de l'IMCCE” n° 184 qui concerne le mois de novembre 2021 : https://www.imcce.fr/lettre-information/archives/184. Au cas où tu l'ignorerais, je te signale que l'IMCCE est “l'Institut de Mécanique Céleste et de Calculs des Éphémérides” qui dépend de l'Observatoire de Paris. Depuis la première lettre d'information de l'IMCCE, qui concernait le mois d'avril 2005 tu constateras qu'une somme considérable d'informations, difficilement trouvables ailleurs, est à la portée de tous ceux, astronomes professionnels, astronomes amateurs, ou simples amateurs d'astronomie (comme moi) qui s'intéressent aux “choses du ciel”. Pour avoir la liste complète de toutes les 184 lettres d'information de l'IMCCE, voir : https://www.imcce.fr/lettre-information/ ). Un dernier point que tu pourrais peut-être répercuter autour de toi : comment apprécier immédiatement, en observant à l’œil nu (si possible un soir où la Lune n'est pas présente dans le ciel) la constellation de la Petite Ourse, la qualité du ciel où tu compteras observer ? C'est un indicateur très important en matière de pollution lumineuse, car si l'on compte combien d'étoiles l'on arrive à voir à l’œil nu dans le “Petit Chariot” l'on saura si le ciel du où l'on observe habituellement est relativement pur ou non ? Si l'on a la chance d'en voir sept : son ciel est excellent , si l'on n'en voit que trois (l'étoile Polaire et les deux du bout du “Petit Chariot”) son ciel est hélas très médiocre en ce qui concerne la pollution lumineuse... Cette procédure permettant à chacun d'évaluer très simplement et assez rapidement la pureté de son ciel nocturne m'avait été indiquée dans les années soixante par une sommité de l'astronomie française (et qui était comme moi un postier retraité ), Robert Sagot (1910-2006), un des deux co-auteurs de la très célèbre “Revue des Constellations” (voir : https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51%2B8GtB2hLL._SX323_BO1,204,203,200_.jpg) et pendant plus de quarante ans le bibliothécaire de la Société Astronomique de France (voir : http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2517885&postcount=71265). Pour situer exactement la constellation de la Petite Ourse [en partant de la très célèbre constellation de la Grande Ourse dite “la grande casserole”] (un soir sans Lune de préférence), voir ce dessin dû à Gilbert Javaux : Avant de terminer, je t'indique une petite anecdote vécue sur la pureté du ciel cantalien (en espérant que certains cieux de la Loire-Atlantique soient encore épargnés par la détestable pollution lumineuse où tu compteras observer les beautés de la voûte étoilée soient presque identiques) : il ne faut en effet surtout pas négliger la simple observation des merveilles de cette voûte étoilée tout simplement à l’œil nu. Voici un souvenir merveilleux lorsque j'ai quitté la région parisienne (où je suis né et où j'ai vécu 55 ans, jusqu'à ma retraite en septembre 2004 pour m'installer dans la commune du Cantal d'où est originaire mon épouse), ce souvenir restera sans doute le plus beau observé dans le ciel, il concerne tout simplement une superbe voie lactée étincelante !!!... C'était à l'automne 2009, un soir de Nouvelle Lune je suis sorti par hasard à l'arrière de mon terrain et ai vu un spectacle inhabituel : la merveilleuse Voie Lactée (qu'évidemment je n'ai jamais pu voir dans les Hauts-de-Seine et qui n'est jamais visible chez moi dans le Cantal au-dessous de 45° d'élévation) barrait entièrement la voûte étoilée du Nord au Sud jusqu'à 20° au-dessus de l'horizon. J'ai alors appelé mon épouse Josette (qui est une pure cantalienne de naissance, mais qui est très peu intéressée par l'astronomie, elle préfère cent fois l'astrologie ) pour qu'elle puisse admirer ce merveilleux spectacle et elle m'a dit en voyant cette extraordinaire Voie Lactée scintillante : « Oh !... Je n'ai jamais vu autant d'étoiles dans le ciel du Cantal, on dirait qu'il y a un incendie dans le ciel !... » Je te souhaite et je souhaite à tous ceux qui liront ma prose de pouvoir observer également un soir un tel incendie dans le ciel !... Roger le Cantalien.
  21. Bonjour Mon Cher Ney, Merci pour tes compliments (forts mérités) sur l'œuvre de Whiston concernant la fameuse “Vermine du ciel”, à savoir les astéroïdes. Pour ceux des webastrams qui ne sauraient pas qui est Whiston qu'ils jettent un coup d'œil à ceci : http://www.astrosurf.com/macombes/auteur.htm . Pour lire ce premier article qu'a évoqué Whiston dans l'avant-dernier message concernant son “Étude sur les magnitudes absolues des astéroïdes” et qui a été publié dans l'Astronomie (la revue mensuelle de la Société Astronomique de France) de décembre 1971 aux pages 413 à 433, voir ici : http://articles.adsabs.harvard.edu/cgi-bin/nph-iarticle_query?1971LAstr..85..413C&data_type=PDF_HIGH&whole_paper=YES&type=PRINTER&filetype=.pdf . Je termine en suggérant aux webastrams qui souhaiteraient connaître les débuts de la “collaboration astronomique” de Whiston avec Jean Meeus de regarder ceci : https://www.webastro.net/forums/topic/73630-bon-anniversaire-%C3%A0-jean-meeus-pour-ses-82-ans/?do=findComment&comment=1000418 . Roger le Cantalien.
  22. Bonjour et toutes mes félicitation Mon Cher Pejive, Il s'agit effectivement de l'astéroïde 69230 Hermès ( https://fr.wikipedia.org/wiki/(69230)_Herm%C3%A8s ) découvert par l'astronome allemand Karl Wilhelm Reinmuth (1892/1979) le jeudi 28 octobre 1937 à l'observatoire de Heidelberg dans le land de Bade-Wurtemberg. Il ne fut redécouvert que 66 ans après sa première découverte le mercredi 15 octobre 2003 par l'astronome américain Brian A. Skiff à l'Observatoire Lowell à Flagstaff en Arizona (là où fut découvert Pluton en 1930). Un site Internet à consulter concernant l'astéroïde Hermès : https://ssd.jpl.nasa.gov/tools/sbdb_lookup.html#/?sstr=69230&view=OPC . Une reproduction de quatre pages du livre paru en 1939 chez Hachette du grand vulgarisateur français de l'astronomie au 20ème siècle Pierre Rousseau (voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Rousseau_(vulgarisateur) ) “Exploration du Ciel” chapitre II — Horizons qui reculent” : https://www.webastro.net/forums/topic/54311-les-noms-donn%C3%A9s-aux-ast%C3%A9ro%C3%AFdes/?do=findComment&comment=2407922 . La place est libre pour une nouvelle énigme. Roger le Cantalien.
  23. Bonjour à toutes et bonjour à tous , Voici une nouvelle énigme qui concerne un “objet céleste” qui a failli entrer en collision avec notre bonne planète Terre il y a aujourd'hui 84 ans, le samedi 30 octobre 1937. Ce jour-là à 17h07 (Temps Universel — TU) ce mystérieux objet céleste s'est rapproché à 0,00495 Unité Astronomique (UA) du centre de la Terre (soit 0,00495 * 149 597 870,7 = 740 509,45997 kilomètres) ; et ce même jour à 22h15 TU il s'est rapproché à 0,00659 UA du centre de la Lune (soit 0,00659 * 149 597 870,7 = 985 849,96791 kilomètres). Il fut très rapidement perdu car sa vitesse trop rapide dans le ciel ne permis pas de déterminer avec une grande précision son orbite. A tel point que deux très remarquables spécialistes des astéroïdes, le très célèbre calculateur astronomique belge Jean Meeus et l'autre très grand spécialiste international des astéroïdes Michel-Alain Combes [que les webastrams connaissent fort bien sous le pseudonyme de “Whiston”] écrivirent dans la revue astronomique mensuelle de la Société Astronomique de France “l'Astronomie” de juin 1974 à la page 199 : « Bien entendu, l'insuffisance des observations de 1937 n'a pas permis la redécouverte ultérieure de Xxxxxx qui est considéré comme perdu. Sa redécouverte ne pourra être qu'accidentelle. » En pleine Seconde Guerre Mondiale Xxxxxx est passé encore plus près de la Terre le dimanche 26 avril 1942 à 18h19 TU ; très précisément il s'est rapproché à 0,00424 Unité Astronomique (UA) du centre de la Terre (soit 0,00424 * 149 597 870,7 = 634 294,97177 kilomètres), mais beaucoup plus grave, ce jour-là Xxxxxx est passé à 21h31 TU à seulement 0,00245 UA du centre de la Lune (soit 0,00245 * 149 597 870,7 = 366 514,78322 kilomètres) . Le second conflit mondial est évidemment responsable du fait que ce très grand rapprochement ne fut pas observé… Quel est le nom de cet astéroïde (qui fut pendant très longtemps le seul à avoir un nom sans être numéroté) ? Qui l'a découvert en 1937 et où a-t-il été découvert ? Qui l'a redécouvert et en quelle année ? Roger le Cantalien.
  24. Bonjour Mon Cher Starfleet, Effectivement, j'ai cru que le Nantais “Ney44” se prénommait “Sylvain”. Je lui présente toutes mes excuses pour cette déplorable erreur... Me pardonnera-t-il un jour ce détestable manque d'attention ? Est-ce que “Ney44” a déjà lu autrefois dans sa tendre jeunesse, “Les aventures de Sylvain et Sylvette” ? (voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sylvain_et_Sylvette ). Moi, j'ai eu la chance de les lire dans ma jeunesse dans des albums au format dit “à l'italienne” (voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Format_à_l'italienne ), et j'ai adoré les aventures champêtres de ce frère et de sa sœur. Pour ceux qui ne les ont jamais lus, voici où l'on trouve un fac-similé de leur première aventure : https://cdn.franceloisirs.ch/pdf/pro/461230_F.pdf ). Voici comment a commencé la première aventure de “Syvain et Sylvette” dans “Âmes Vaillantes - Édition rurale” le dimanche 17 août 1941 [ https://www.dargaud.com/sites/dargaud.com/files/styles/max_w800/public/media/images/sylvain-sylvette-dessins-cuvilier/787906-1-fre-FR/sylvain-sylvette-dessins-cuvilier.jpg?itok=zGCWEn2L et https://actualitte.com/uploads/images/4-premiere-apparition-historique-sylvain-et-sylvette-607a9c9c924f3467040176.jpg ] : Roger le Cantalien.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.