Jump to content

roger15

Membre
  • Content Count

    18,194
  • Joined

  • Last visited

3 Followers

About roger15

A propos

  • Résidence
    Cantal, Massif-Central de la France.
  • Intérêts
    L'histoire en général, celle de l'astronomie et de l'astronautique ainsi que la mécanique céleste.
  • Occupation
    Retraité de La Poste et de France Télécom.
  • Matériel
    Mes yeux.

Recent Profile Visitors

1,796 profile views
  1. Bonsoir Yered, le Genevois, Bienvenue sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro. Tu as tout à fait raison de vouloir rejoindre une communauté d'astronomes amateurs. Tu trouveras la listes des clubs ou associations d'astronomes amateurs proches de ton domicile ici : https://www.webastro.net/communaute/clubs/. Roger le Cantalien.
  2. Bonjour Kévin, l'Iconais , Bienvenue sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro. Je précise tout d'abord que je ne suis hélas point un "astronome amateur" , mais seulement un très modeste "amateur d'astronomie" , donc je ne puis pas renseigner les webastrams débutants sur les instruments d'observation (jumelles, longues-vue, lunettes, et télescopes) et leurs accessoires... Si c'est surtout ça qui t'intéresse, rassure-toi cependant, car il y a sur ce forum Webastro principalement de très nombreux astronomes amateurs (dont beaucoup d'astrophotographes) qui pourraient te répondre sur tes interrogations concernant cette partie de l'astronomie. Sinon, en ce qui concerne l'astronomie proprement dite, voici quelques informations ; je te conseille préalablement de consulter régulièrement ces trois liens Internet pour parfaire et actualiser un peu tes connaissances avec le milieu des "choses du ciel" : ● que dirais-tu, tout d'abord d'un "cours d'astronomie" gratuitement à domicile sur Internet ? Je te propose le “Cours d'astronomie générale” de Jacques Gispert, ancien professeur d'astronomie à l'Université de la Méditerranée, faculté des Sciences de Luminy à Marseille (Bouches-du-Rhône), membre de l'association astronomique "Andromède" à Marseille : https://astronomia.fr/ ; ● après cela, le site Internet de Gilbert Javaux “PGJ - L'astronomie une passion à partager” : http://pgj.pagesperso-orange.fr/ ; ● enfin, le site Internet de Jean-Pierre Martin, membre de la prestigieuse Société Astronomique de France, “Planetastronomy” : http://www.planetastronomy.com/ . ● si tu disposes de 27,00 € je te conseille en plus de t'acheter l'excellent “Guide du Ciel” de l'Héraultais Guillaume Cannat, édition 2020-2021 (26ème édition ; la 25ème édition étant hélas épuisée... ; tu pourrais peut-être cependant la trouver sur certains sites Internet) qui t'informera sur tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel entre le 1er juin 2020 et le 30 juin 2021 : https://www.amds-edition.com/ . J'ajoute un lien Internet très intéressant pour parfaire un peu tes connaissances, en matière d'astronomie (et d'astronautique) : le QAC de Webastro (Quizz Alternatif Convivial) : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=58669. D'ailleurs, si toutefois ça t'intéresse, n'hésite pas à y participer et même à poser des questions que nous tenterons de solutionner. Alors, à très bientôt, peut-être, sur le QAC. Un dernier point que tu pourrais peut-être répercuter autour de toi : sais-tu comment apprécier immédiatement, en regardant à l’œil nu (si possible un soir où la Lune n'est pas présente dans le ciel) la constellation de la Petite Ourse, quelle est la qualité du ciel où tu comptera observer bientôt dans ton département de l'Yonne ? C'est un indicateur très important en matière de pollution lumineuse, car si l'on compte combien d'étoiles l'on arrive à voir à l’œil nu dans le "Petit Chariot" l'on saura si le ciel du où l'on observe habituellement est relativement pur ou non ? Si l'on a la chance d'en voir sept : son ciel est excellent , si l'on n'en voit que trois (l'étoile Polaire et les deux du bout du "Petit Chariot") son ciel est hélas très médiocre en ce qui concerne la pollution lumineuse... Cette procédure permettant à chacun d'évaluer très simplement et assez rapidement la pureté de son ciel nocturne m'avait été indiquée dans les années soixante par une sommité de l'astronomie française (et qui était comme moi un postier retraité ), Robert Sagot (1910-2006), un des deux co-auteurs de la très célèbre “Revue des Constellations” (voir : https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51%2B8GtB2hLL._SX323_BO1,204,203,200_.jpg) et pendant plus de quarante ans le bibliothécaire de la Société Astronomique de France (voir : http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2517885&postcount=71265). Pour situer exactement la constellation de la Petite Ourse [en partant de la très célèbre constellation de la Grande Ourse dite “la grande casserole”] (un soir sans Lune de préférence), voir ce dessin dû à Gilbert Javaux : Avant de terminer, je t'indique une petite anecdote vécue sur la pureté du ciel cantalien (en espérant que les cieux du département de l'Yonne (peut-être vers Villeneuve-la-Guyarde ?) où tu observeras bientôt les beautés de la voûte étoilée soient identiques ) il ne faut en effet surtout pas négliger la simple observation des merveilles de cette voûte étoilée tout simplement à l’œil nu. Voici un souvenir merveilleux lorsque j'ai quitté la région parisienne (où je suis né et où j'ai vécu 55 ans, jusqu'à ma retraite en septembre 2004 pour m'installer dans la commune du Cantal d'où est originaire mon épouse), ce souvenir restera sans doute le plus beau observé dans le ciel, il concerne tout simplement une superbe voie lactée étincelante !!!... C'était à l'automne 2009, un soir de Nouvelle Lune je suis sorti par hasard à l'arrière de mon terrain et ai vu un spectacle inhabituel : la merveilleuse Voie Lactée (qu'évidemment je n'ai jamais pu voir dans mon département de naissance, les Hauts-de-Seine, et qui n'est jamais visible chez moi dans le Cantal au-dessous de 45° d'élévation) barrait entièrement la voûte étoilée du Nord au Sud jusqu'à 20° au-dessus de l'horizon. J'ai alors appelé mon épouse Josette (qui est une pure cantalienne de naissance, mais qui est très peu intéressée par l'astronomie, elle préfère cent fois l'astrologie ) pour qu'elle puisse admirer ce merveilleux spectacle et elle m'a dit en voyant cette extraordinaire Voie Lactée scintillante : « Oh !... Je n'ai jamais vu autant d'étoiles dans le ciel du Cantal, on dirait qu'il y a un incendie dans le ciel !... » Je te souhaite, et je souhaite à tous ceux qui liront ma prose de pouvoir observer également un soir un tel incendie dans le ciel !... Roger le Cantalien.
  3. Voici une autre chanson du chanteur libanais Bob Azzam qui date de 1960 : “Fais-moi du couscous chéri”. Il faut savoir qu'en France métropolitaine, avant l'exode très malheureux des pieds-noirs d'Algérie à partir de fin juin/début juillet 1962, le couscous était pratiquement inconnu des Français de l'autre côté de la Méditerranée. Moi, j'avais pu déguster ce plat, alors totalement inconnu pour moi et pour les miens, vers 1957/1958 lorsque notre voisin de la rue des Champs à Antony (département de la Seine), qui était responsable du syndicat d'initiatives d'Antony et ancien instituteur retraité originaire du Maroc, Tahar Arroum, avait organisé en fin d'après-midi une sortie en car à Paris pour voir (sans pouvoir hélas y entrer pour les non musulmans ) la Grande Mosquée de Paris suivi d'un repas dans un restaurant marocain. Le petit garçon que j'étais à l'époque avait beaucoup aimé ce plat typique de l'Afrique du Nord !… Voici donc “Fais-moi du couscous chéri” par le chanteur libanais Bob Azzam : https://www.youtube.com/watch?v=tUWPSbOOt4g Roger le Cantalien.
  4. Bonjour à toutes et bonjour à tous , En ce jour de la “Sainte Aimée 2020” je dédie à toutes les webastramettes cette chanson du libanais Bob Azzam ; chanson du folklore égyptien sortie en France en décembre 1959 : “Chérie je t'aime, Chérie je t'adore” : « Chérie je t'aime, chérie je t'adore, Como la salsa de pomodoro. Chérie je t'aime, chérie je t'adore, Como la salsa de pomodoro. Y a Mustapha, y a Mustapha, Anavaé badia Mustapha, Ça va chérim faila attaarim, Éronquérim matché éma hatchim. » Roger le Cantalien.
  5. Bonjour à toutes et bonjour à tous , Je voudrais vous faire entendre aujourd'hui une chanson que j'ai beaucoup appréciée à partir de l'automne 1957 lorsque j'ai enfin pu écouter la TSF comme on disait à l'époque (on dirait aujourd'hui la radiodiffusion) sur Radio Luxembourg (1 293 mètres grandes ondes), la future RTL : “Gastibelza l'homme à la carabine” par Georges Brassen. A l'époque les stations de radio officielles françaises (la RTF) ne diffusaient point les chansons de ce chanteur, seules les deux radios périphériques Radio Luxembourg et Europe n° 1 se le permettaient. J'étais bien jeune alors (tout juste huit ans) mais j'aimais bien la mélodie de cette chanson (de Georges Brassens lui-même) et les paroles qui me semblaient assez dépaysantes. Cette chanson commençait ainsi : « Gastibelza l’homme à la carabine, Chantait ainsi : Quelqu’un a-t-il connu Doña Sabine, Quelqu’un d’ici ? Chantez, dansez, villageois la nuit gagne Le Mont Falu. Le vent qui vient à travers la montagne Me rendra fou !… Quelqu’un de vous a-t-il connu Sabine, Ma Señora ? Sa mère était la vieille maugrabine d’Antequarra, Qui chaque nuit criait dans la Tour Magne, Comme un hibou !… Le vent qui vient à travers la montagne Me rendra fou !… » Mais c'était surtout cette strophe que j'adorais : « Le Roi disait en la voyant si belle, A son neveu : “Pour un baiser, pour un sourire d’elle, Pour un cheveu, Infant Don Ruy, je donnerais l’Espagne, Et le Pérou !…” Le vent qui vient à travers la montagne Me rendra fou !… » Quant aux paroles elles étaient d'un obscur personnage né à Besançon (département du Doubs) le 7 ventôse an X de la République qui n'a jamais eu le moindre succès littéraire, du moins je le suppose… Voici donc “Gastibelza l'homme à la carabine” par Georges Brassens : https://www.youtube.com/watch?v=2BzH4T7ic-s. Roger le Cantalien.
  6. Bonsoir Jackazar, Bienvenue sur le forum Webastro. Roger le Cantalien.
  7. Eh bien, j'en pense que tu pourrais voir ce sujet : http://www.etoile-des-enfants.ch/article589.html.
  8. Bonsoir Mon Cher Yui, Eh non, désolé : je n'ai jamais rien encore posté sur Webastro concernant Milton Lasell Humason car tout est dit (ou presque) sur lui dans cet article de Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Milton_Humason. Donc, la place est libre pour une nouvelle énigme. Roger le Cantalien.
  9. Bonjour et toutes mes félicitations Mes Chers Starfleet et Pyrene , Il s'agissait effectivement de la découverte de la planète Pluton par Clyde William Tombaugh le mardi 18 février 1930 (il y a donc quatre-vingt-dix ans aujourd'hui) à l'Observatoire astronomique “Lowell” à “Flagstaff” (Arizona). Voir le récit qu'en a fait Clyde Tombaugh lui-même dans la revue astronomique mensuelle de la Société Astronomique de France “l'Astronomie” de décembre 1981, à l'occasion du cinquantenaire de la découverte de la planète Pluton, aux pages 527 à 545 : http://cdsads.u-strasbg.fr/cgi-bin/nph-iarticle_query?1981LAstr..95..527T&data_type=PDF_HIGH&whole_paper=YES&type=PRINTER&filetype=.pdf. Sinon, j'en ai fait une adaptation personnelle et un peu humoristique sur Webastro : https://www.webastro.net/forums/topic/48623-ah-si-javais-pu-%C3%AAtre-l%C3%A0-%C3%A0-cet-endroit-ce-jour-l%C3%A0/?do=findComment&comment=2050656. La place est libre pour une nouvelle énigme. Roger le Cantalien.
  10. Tu sais, Mon Cher Chrismlt, que le samedi 16 juin 2012 j'ai pu apprécier grâce à ce Cher Bernard Augier certains aspects du site de Restefond que la plupart des astrams français présentent comme le meilleur en France en ce qui concerne la pollution lumineuse [voir : https://www.webastro.net/forums/topic/79751-mais-où-est-donc-la-route-du-col-de-restefond/?do=findComment&comment=1391093 ]. Sachant que j'adorais l'histoire, et spécialement celle des deux guerres mondiales, Bernard m'a fait visiter (je doute qu'il l'ait fait avec tous les astrams qui l'accompagnent là-haut) les anciennes casernes des troupes françaises qui gardaient la frontière avec l'Italie. Il m'a même montré des fresques murales réalisées dans certaines casernes par des troupes alpines françaises stationnées là, dans les années vingt ou trente. Il m'a dit que je pouvais les photographier mais surtout de ne pas diffuser ces photos sur Webastro de peur du vandalisme. J'espère qu'aujourd'hui elles sont toujours intactes. Maintenant, tant pis pour le site du Chaberton si aucun jeune et dynamique astram ne veux tenter de réaliser un CROA inédit là-haut.... Roger le Cantalien.
  11. Bonjour à toutes et bonjour à tous , Voici une nouvelle énigme que je tenais spécialement à vous proposer aujourd'hui, un mardi 18 février, tout comme l'objet de cette énigme. Figurez-vous qu'un jeune citoyen américain, âgé de 23 ans ½ se posait ce matin-là la question suivante : « Ai-je fait le bon choix de venir ici lorsque j'ai pris le train de la ligne “Santa Fé” à Larned (Kansas), vu que je n'avais pas assez d'argent dans ma valise pour payer mon billet retour. C'est vrai que le travail répétitif assez rébarbatif que je fais consciencieusement ici jour après jour est assez décevant vu qu'hélas la réussite n'a jamais été jusqu'à présent au rendez-vous… Mais je suis bien obligé de continuer ce travail de fourmis, car si un jour mes responsables estiment que mon activité doit prendre fin pour des raisons économiques, que ferais-je alors ? Faudra-t-il que je retourne chez mes parents dans leur ferme du Kansas ? » De qui s'agissait-il ? Et que s'est-il passé l'après-midi de ce mardi 18 février ? Roger le Cantalien.
  12. Salut Chrismlt, Mon but, en évoquant le “spot” du Mont Chaberton était de faire découvrir aux webastrams un endroit très en altitude, où apparemment jamais un CROA n'a été réalisé sur ce forum Webastro. Celui, ou ceux, qui tenteraient cette ascension réaliseraient un véritable challenge !... « Porter le matos sur une aussi ingrate distance, il n'y faut point songer, sauf à aimer se faire du mal. » Selon mon très modeste avis ce “matos” pourrait consister tout bonnement en un APN et un Smartphone, voire une caméra légère avec un télé-objectif puissant pouvant être installé sur tout simplement un trépied photographique. Quant à la carte “AVEX” de la pollution lumineuse de Frédéric Tapissier elle indique un beau “Bleu” dans le coin du Chaberton. Certes, ce n'est pas un “Bleu nuit” ni un “Noir”, mais ce n'est déjà pas si mal. Roger le Cantalien.
  13. roger15

    bonjour

    Bonjour Fabrice, le Dijonnais, Bienvenue sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro. Je précise tout d'abord que je ne suis hélas point un "astronome amateur" , mais seulement un très modeste "amateur d'astronomie" , donc je ne puis pas renseigner les webastrams débutants sur les instruments d'observation (jumelles, longues-vue, lunettes, et télescopes) et leurs accessoires... Si c'est surtout ça qui t'intéresse, rassure-toi cependant, car il y a sur ce forum Webastro principalement de très nombreux astronomes amateurs (dont beaucoup d'astrophotographes) qui pourraient te répondre sur tes interrogations concernant cette partie de l'astronomie. Sinon, en ce qui concerne l'astronomie proprement dite, voici quelques informations ; je te conseille préalablement de consulter régulièrement ces trois liens Internet pour parfaire et actualiser un peu tes connaissances avec le milieu des "choses du ciel" : ● que diras-tu, tout d'abord d'un "cours d'astronomie" gratuitement à domicile sur Internet ? Je te propose le “Cours d'astronomie générale” de Jacques Gispert, ancien professeur d'astronomie à l'Université de la Méditerranée, faculté des Sciences de Luminy à Marseille (Bouches-du-Rhône), membre de l'association astronomique "Andromède" à Marseille : https://astronomia.fr/ ; ● après cela, le site Internet de Gilbert Javaux “PGJ - L'astronomie une passion à partager” : http://pgj.pagesperso-orange.fr/ ; ● enfin, le site Internet de Jean-Pierre Martin, membre de la prestigieuse Société Astronomique de France, “Planetastronomy” : http://www.planetastronomy.com/ . ● si tu disposes de 27,00 € je te conseille en plus de t'acheter l'excellent “Guide du Ciel” de l'Héraultais Guillaume Cannat, édition 2020-2021 (26ème édition ; la 25ème édition étant hélas épuisée... ; tu pourrais peut-être cependant la trouver sur certains sites Internet) qui t'informera sur tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel entre le 1er juin 2020 et le 30 juin 2021 : https://www.amds-edition.com/ . J'ajoute un lien Internet très intéressant pour parfaire un peu tes connaissances, en matière d'astronomie (et d'astronautique) : le QAC de Webastro (Quizz Alternatif Convivial) : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=58669. D'ailleurs, si toutefois ça t'intéresse, n'hésite pas à y participer et même à poser des questions que nous tenterons de solutionner. Alors, à très bientôt, peut-être, sur le QAC. Un dernier point que tu pourrais peut-être répercuter autour de toi : sais-tu comment apprécier immédiatement, en regardant à l’œil nu (si possible un soir où la Lune n'est pas présente dans le ciel) la constellation de la Petite Ourse, quelle est la qualité du ciel où tu comptera observer bientôt dans ton département de de la Côte-d'Or ? C'est un indicateur très important en matière de pollution lumineuse, car si l'on compte combien d'étoiles l'on arrive à voir à l’œil nu dans le "Petit Chariot" l'on saura si le ciel du où l'on observe habituellement est relativement pur ou non ? Si l'on a la chance d'en voir sept : son ciel est excellent , si l'on n'en voit que trois (l'étoile Polaire et les deux du bout du "Petit Chariot") son ciel est hélas très médiocre en ce qui concerne la pollution lumineuse... Cette procédure permettant à chacun d'évaluer très simplement et assez rapidement la pureté de son ciel nocturne m'avait été indiquée dans les années soixante par une sommité de l'astronomie française (et qui était comme moi un postier retraité ), Robert Sagot (1910-2006), un des deux co-auteurs de la très célèbre “Revue des Constellations” (voir : https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51%2B8GtB2hLL._SX323_BO1,204,203,200_.jpg) et pendant plus de quarante ans le bibliothécaire de la Société Astronomique de France (voir : http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2517885&postcount=71265). Pour situer exactement la constellation de la Petite Ourse [en partant de la très célèbre constellation de la Grande Ourse dite “la grande casserole”] (un soir sans Lune de préférence), voir ce dessin dû à Gilbert Javaux : Avant de terminer, je t'indique une petite anecdote vécue sur la pureté du ciel cantalien (en espérant que les cieux du département de de la Côte-d'Or où tu observeras bientôt les beautés de la voûte étoilée soient identiques ) il ne faut en effet surtout pas négliger la simple observation des merveilles de cette voûte étoilée tout simplement à l’œil nu. Voici un souvenir merveilleux lorsque j'ai quitté la région parisienne (où je suis né et où j'ai vécu 55 ans, jusqu'à ma retraite en septembre 2004 pour m'installer dans la commune du Cantal d'où est originaire mon épouse), ce souvenir restera sans doute le plus beau observé dans le ciel, il concerne tout simplement une superbe voie lactée étincelante !!!... C'était à l'automne 2009, un soir de Nouvelle Lune je suis sorti par hasard à l'arrière de mon terrain et ai vu un spectacle inhabituel : la merveilleuse Voie Lactée (qu'évidemment je n'ai jamais pu voir dans mon département de naissance, les Hauts-de-Seine, et qui n'est jamais visible chez moi dans le Cantal au-dessous de 45° d'élévation) barrait entièrement la voûte étoilée du Nord au Sud jusqu'à 20° au-dessus de l'horizon. J'ai alors appelé mon épouse Josette (qui est une pure cantalienne de naissance, mais qui est très peu intéressée par l'astronomie, elle préfère cent fois l'astrologie ) pour qu'elle puisse admirer ce merveilleux spectacle et elle m'a dit en voyant cette extraordinaire Voie Lactée scintillante : « Oh !... Je n'ai jamais vu autant d'étoiles dans le ciel du Cantal, on dirait qu'il y a un incendie dans le ciel !... » Je te souhaite, et je souhaite à tous ceux qui liront ma prose de pouvoir observer également un soir un tel incendie dans le ciel !... Roger le Cantalien.
  14. Observations astronomiques au Mont Chaberton à 3 131 mètres d'altitude. Bonjour à toutes et bonjour à tous , Voici un spot d'exception situé dans le département des Hautes-Alpes qui, sauf erreur de ma part (dans ce cas merci d'indiquer le lien sur Webastro qui me démentirait) n'a jamais fait l'objet un CROA sur Webastro : le Mont Chaberton situé non loin de la frontière entre la France et l'Italie, et qui n'est français que depuis le traité de Paris du 10 février 1947 (voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mont_Chaberton). Les anciennes huit tourelles des batteries italiennes du Mont Chaberton (à 3 131 mètres d'altitude) sont situées précisément à : • 44° 57' 53" de latitude Nord [44,96181° Nord] ; • 06° 45' 05" de longitude Est [06,75114° Est]. Pou mieux situer l'histoire du Mont Chaberton, comment l'escalader, puis enfin comment le visiter : voir les trois liens Internet suivants : • d'abord, une courte vidéo YouTube de 3 minutes et 01 secondes expliquant très bien l'histoire du “Fort des nuages” : https://www.youtube.com/watch?v=dfg_Tt6ORZs ; • ensuite, également une courte vidéo YouTube de 3 minutes et 59 secondes indiquant l'itinéraire pédestre (7,8 kilomètres) depuis la commune de Montgenèvre (Hautes-Alpes) jusqu'au sommet des huit tourelles des batteries italiennes du Mont Chaberton (4 heures pour y monter, avec un dénivelé de 1 270 mètres !!!… ) : https://www.youtube.com/watch?v=Y8EjWGyBfeM ; • enfin, une assez longue vidéo vidéo YouTube de 21 minutes et 21 secondes : https://www.youtube.com/watch?v=sOkN0vz26Z4b. Roger le Cantalien.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.