Jump to content

roger15

Membre
  • Content Count

    17,945
  • Joined

  • Last visited

3 Followers

About roger15

  • Rank
    amateur d'astronomie
  • Birthday 09/12/1949

A propos

  • Résidence
    Cantal, Massif-Central de la France.
  • Intérêts
    L'histoire en général, celle de l'astronomie et de l'astronautique ainsi que la mécanique céleste.
  • Occupation
    Retraité de La Poste et de France Télécom.
  • Matériel
    Mes yeux.

Recent Profile Visitors

1,306 profile views
  1. Bonjour Natalia, Bienvenue sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro. Pourrais-tu nous dire quelle est la genèse de ton intérêt pour les "choses du ciel" ? Roger le Cantalien.
  2. Bonjour Brieug, le Vichyssois . Bienvenue à sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro. N'étant hélas point un "astronome amateur" , mais hélas un très modeste "amateur d'astronomie" , je ne puis te renseigner sur les "renseignements techniques" concernant tes deux télescopes ; rassure-toi cependant : sur ce forum Webastro il y a de très nombreux "astronomes amateurs" (et même beaucoup "d'astrophotographes") qui te communiqueront toutes les informations que tu désires obtenir concernant ce sujet. Un petit conseil cependant Brieug : contacte au plus vite le club ou l'association d'astronomes amateurs le plus proche de ton domicile. Tu trouveras leurs coordonnées ici : https://www.webastro.net/communaute/clubs/. Sinon, en ce qui concerne l'astronomie proprement dite, voici quelques informations ; je te conseille préalablement de consulter régulièrement ces trois liens Internet pour parfaire et actualiser un peu tes connaissances avec le milieu des "choses du ciel" : ● que dirais-tu, tout d'abord d'un "cours d'astronomie" gratuitement à domicile sur Internet ? Je te propose le “Cours d'astronomie générale” de Jacques Gispert, professeur d'astronomie à l'Université de la Méditerranée, faculté des Sciences de Luminy à Marseille (Bouches-du-Rhône) : https://astronomia.fr/ ; ● après cela, le site Internet de Gilbert Javaux “PGJ - L'astronomie une passion à partager” : http://pgj.pagesperso-orange.fr/ ; ● enfin, le site Internet de Jean-Pierre Martin, membre de la prestigieuse Société Astronomique de France, “Planetastronomy” : http://www.planetastronomy.com/ . ● si tu dispose de 34,00 € je te conseille en plus d'acheter l'excellent “Guide du Ciel” de l'Héraultais Guillaume Cannat, édition 2019-2020 (25ème édition) qui t'informera sur tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel entre le 1er juin 2019 et le 30 juin 2020 : https://www.amds-edition.com/ . J'ajoute un lien Internet très intéressant pour parfaire un peu tes connaissances, en matière d'astronomie (et d'astronautique) : le QAC de Webastro (Quizz Alternatif Convivial) : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=58669. D'ailleurs, si toutefois ça t'intéresse, n'hésite pas à y participer et même à poser des questions que nous tenterons de solutionner. Alors, à très bientôt, peut-être, sur le QAC. Un dernier point que tu pourrais peut-être répercuter autour de toi : sais-tu comment apprécier immédiatement, en observant à l’œil nu (si possible un soir où la Lune n'est pas présente dans le ciel) la constellation de la Petite Ourse, la qualité du ciel où tu compteras observer ? C'est un indicateur très important en matière de pollution lumineuse, car si l'on compte combien d'étoiles l'on arrive à voir à l’œil nu dans le "Petit Chariot" l'on saura si le ciel du où l'on observe habituellement est relativement pur ou non ? Si l'on a la chance d'en voir sept : son ciel est excellent , si l'on n'en voit que trois (l'étoile Polaire et les deux du bout du "Petit Chariot") son ciel est hélas très médiocre en ce qui concerne la pollution lumineuse... Cette procédure permettant à chacun d'évaluer très simplement et assez rapidement la pureté de son ciel nocturne m'avait été indiquée dans les années soixante par une sommité de l'astronomie française (et qui était comme moi un postier retraité ), Robert Sagot (1910-2006), un des deux co-auteurs de la très célèbre “Revue des Constellations” (voir : https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51%2B8GtB2hLL._SX323_BO1,204,203,200_.jpg) et pendant plus de quarante ans le bibliothécaire de la Société Astronomique de France (voir : http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2517885&postcount=71265). Pour situer exactement la constellation de la Petite Ourse [en partant de la très célèbre constellation de la Grande Ourse dite “la grande casserole”] (un soir sans Lune de préférence), voir ce dessin dû à Gilbert Javaux : Il y a un site assez proche du Sud de l'Allier où tu devrais pouvoir observer le ciel dans des conditions excellentes : le buron de Paillassères-Bas, commune de Pradiers (département du Cantal) ; regarde ici ce qu'il en est : https://www.webastro.net/forums/topic/63695-ricard-dans-le-cézallier-nl-daoût-2010/?do=findComment&comment=909201. Avant de terminer, je t'indique une petite anecdote vécue sur la pureté du ciel cantalien (en espérant que les cieux des alentours de Vichy où tu observes les beautés de la voûte étoilée soient identiques) : il ne faut en effet surtout pas négliger la simple observation des merveilles de cette voûte étoilée tout simplement à l’œil nu. Voici un souvenir merveilleux lorsque j'ai quitté la région parisienne (où je suis né et où j'ai vécu 55 ans, jusqu'à ma retraite en septembre 2004 pour m'installer dans la commune du Cantal d'où est originaire mon épouse), ce souvenir restera sans doute le plus beau observé dans le ciel, il concerne tout simplement une superbe voie lactée étincelante !!!... C'était à l'automne 2009, un soir de Nouvelle Lune je suis sorti par hasard à l'arrière de mon terrain et ai vu un spectacle inhabituel : la merveilleuse Voie Lactée (qu'évidemment je n'ai jamais pu voir dans les Hauts-de-Seine et qui n'est jamais visible chez moi dans le Cantal au-dessous de 45° d'élévation) barrait entièrement la voûte étoilée du Nord au Sud jusqu'à 20° au-dessus de l'horizon. J'ai alors appelé mon épouse Josette (qui est une pure cantalienne de naissance, mais qui est très peu intéressée par l'astronomie, elle préfère cent fois l'astrologie ) pour qu'elle puisse admirer ce merveilleux spectacle et elle m'a dit en voyant cette extraordinaire Voie Lactée scintillante : « Oh !... Je n'ai jamais vu autant d'étoiles dans le ciel du Cantal, on dirait qu'il y a un incendie dans le ciel !... » Je te souhaite Mon Cher Brieug, et je souhaite à tous ceux qui liront ma prose de pouvoir observer également un soir un tel incendie dans le ciel !... Roger le Cantalien.
  3. Bonjour et merci Mon Cher Florent pour ta très grande implication à améliorer sans cesse ton site Webastro. Roger le Cantalien.
  4. Bonjour Olivier, le Marseillais . Bienvenue à sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro. N'étant hélas point un "astronome amateur" , mais hélas un très modeste "amateur d'astronomie" , je ne puis te renseigner sur les instrument d'observations astronomiques (et leurs accessoires) ; rassure-toi cependant : sur ce forum Webastro il y a de très nombreux "astronomes amateurs" (et même beaucoup "d'astrophotographes") qui te communiqueront toutes les informations que tu désires obtenir concernant ce sujet. Un petit conseil cependant Olivier : contacte au plus vite le club ou l'association d'astronomes amateurs le plus proche de ton domicile. Tu trouveras leurs coordonnées ici : https://www.webastro.net/communaute/clubs/. Sinon, en ce qui concerne l'astronomie proprement dite, voici quelques informations ; je te conseille préalablement de consulter régulièrement ces trois liens Internet pour parfaire et actualiser un peu tes connaissances avec le milieu des "choses du ciel" : ● que dirais-tu, tout d'abord d'un "cours d'astronomie" gratuitement à domicile sur Internet ? Je te propose le “Cours d'astronomie générale” de Jacques Gispert, professeur d'astronomie à l'Université de la Méditerranée, faculté des Sciences de Luminy à Marseille (Bouches-du-Rhône) : https://astronomia.fr/ ; ● après cela, le site Internet de Gilbert Javaux “PGJ - L'astronomie une passion à partager” : http://pgj.pagesperso-orange.fr/ ; ● enfin, le site Internet de Jean-Pierre Martin, membre de la prestigieuse Société Astronomique de France, “Planetastronomy” : http://www.planetastronomy.com/ . ● si tu dispose de 34,00 € je te conseille en plus d'acheter l'excellent “Guide du Ciel” de l'Héraultais Guillaume Cannat, édition 2019-2020 (25ème édition) qui t'informera sur tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel entre le 1er juin 2019 et le 30 juin 2020 : https://www.amds-edition.com/ . J'ajoute un lien Internet très intéressant pour parfaire un peu tes connaissances, en matière d'astronomie (et d'astronautique) : le QAC de Webastro (Quizz Alternatif Convivial) : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=58669. D'ailleurs, si toutefois ça t'intéresse, n'hésite pas à y participer et même à poser des questions que nous tenterons de solutionner. Alors, à très bientôt, peut-être, sur le QAC. Un dernier point que tu pourrais peut-être répercuter autour de toi : sais-tu comment apprécier immédiatement, en observant à l’œil nu (si possible un soir où la Lune n'est pas présente dans le ciel) la constellation de la Petite Ourse, la qualité du ciel où tu compteras observer ? C'est un indicateur très important en matière de pollution lumineuse, car si l'on compte combien d'étoiles l'on arrive à voir à l’œil nu dans le "Petit Chariot" l'on saura si le ciel du où l'on observe habituellement est relativement pur ou non ? Si l'on a la chance d'en voir sept : son ciel est excellent , si l'on n'en voit que trois (l'étoile Polaire et les deux du bout du "Petit Chariot") son ciel est hélas très médiocre en ce qui concerne la pollution lumineuse... Cette procédure permettant à chacun d'évaluer très simplement et assez rapidement la pureté de son ciel nocturne m'avait été indiquée dans les années soixante par une sommité de l'astronomie française (et qui était comme moi un postier retraité ), Robert Sagot (1910-2006), un des deux co-auteurs de la très célèbre “Revue des Constellations” (voir : https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51%2B8GtB2hLL._SX323_BO1,204,203,200_.jpg) et pendant plus de quarante ans le bibliothécaire de la Société Astronomique de France (voir : http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2517885&postcount=71265). Pour situer exactement la constellation de la Petite Ourse [en partant de la très célèbre constellation de la Grande Ourse dite “la grande casserole”] (un soir sans Lune de préférence), voir ce dessin dû à Gilbert Javaux : Avant de terminer, je t'indique une petite anecdote vécue sur la pureté du ciel cantalien (en espérant que les cieux des Bouches-du-Rhône où tu compteras bientôt observer de nouveau les beautés de la voûte étoilée soient identiques) : il ne faut en effet surtout pas négliger la simple observation des merveilles de cette voûte étoilée tout simplement à l’œil nu. Voici un souvenir merveilleux lorsque j'ai quitté la région parisienne (où je suis né et où j'ai vécu 55 ans, jusqu'à ma retraite en septembre 2004 pour m'installer dans la commune du Cantal d'où est originaire mon épouse), ce souvenir restera sans doute le plus beau observé dans le ciel, il concerne tout simplement une superbe voie lactée étincelante !!!... C'était à l'automne 2009, un soir de Nouvelle Lune je suis sorti par hasard à l'arrière de mon terrain et ai vu un spectacle inhabituel : la merveilleuse Voie Lactée (qu'évidemment je n'ai jamais pu voir dans les Hauts-de-Seine et qui n'est jamais visible chez moi dans le Cantal au-dessous de 45° d'élévation) barrait entièrement la voûte étoilée du Nord au Sud jusqu'à 20° au-dessus de l'horizon. J'ai alors appelé mon épouse Josette (qui est une pure cantalienne de naissance, mais qui est très peu intéressée par l'astronomie, elle préfère cent fois l'astrologie ) pour qu'elle puisse admirer ce merveilleux spectacle et elle m'a dit en voyant cette extraordinaire Voie Lactée scintillante : « Oh !... Je n'ai jamais vu autant d'étoiles dans le ciel du Cantal, on dirait qu'il y a un incendie dans le ciel !... » Je te souhaite Mon Cher Olivier, et je souhaite à tous ceux qui liront ma prose de pouvoir observer également un soir un tel incendie dans le ciel !... Roger le Cantalien.
  5. Salut Mon Cher Yui, Ce n'est pas pour un mort mais pour une morte que je poste une chanson remarquablement interprétée le 14 juillet 1989 : https://www.youtube.com/watch?v=O3vGVR770WE. Roger le Cantalien.
  6. Bonjour Loulou, le Charentais-Maritime . Bienvenue à sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro. N'étant hélas point un "astronome amateur" ni un "astrophotographe" , mais hélas un très modeste "amateur d'astronomie" , je ne puis te renseigner sur les instruments d'observations astronomiques (et leurs accessoires, notamment photographiques) ; rassure-toi cependant : sur ce forum Webastro il y a de très nombreux "astronomes amateurs" (et même beaucoup "d'astrophotographes") qui te communiqueront toutes les informations que tu désires obtenir. Tu as bien fait de t'inscrire, ainsi que ta compagne, dans un club d'astronomes amateurs. Sinon, en ce qui concerne l'astronomie proprement dite, voici quelques informations : Je te conseille de consulter régulièrement ces trois liens Internet pour parfaire un peu tes connaissances avec le milieu des "choses du ciel" : ● que dirais-tu, tout d'abord d'un "cours d'astronomie" gratuitement à domicile sur Internet ? Je te propose le “Cours d'astronomie générale” de Jacques Gispert, professeur d'astronomie à l'Université de la Méditerranée, faculté des Sciences de Luminy à Marseille (Bouches-du-Rhône) : https://astronomia.fr/ ; ● après cela, le site Internet de Gilbert Javaux “PGJ - L'astronomie une passion à partager” : http://pgj.pagesperso-orange.fr/ ; ● enfin, le site Internet de Jean-Pierre Martin, membre de la prestigieuse Société Astronomique de France, “Planetastronomy” : http://www.planetastronomy.com/ . ● si tu dispose de 34,00 € je te conseille en plus d'acheter l'excellent “Guide du Ciel” de l'Héraultais Guillaume Cannat, édition 2019-2020 (25ème édition) qui t'informera sur tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel entre le 1er juin 2019 et le 30 juin 2020 : https://www.amds-edition.com/ . J'ajoute un lien Internet très intéressant pour parfaire un peu tes connaissances, en matière d'astronomie (et d'astronautique) : le QAC de Webastro (Quizz Alternatif Convivial) : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=58669. D'ailleurs, si toutefois ça t'intéresse, n'hésite pas à y participer et même à poser des questions que nous tenterons de solutionner. Alors, à très bientôt, peut-être, sur le QAC. Un dernier point que tu pourrais peut-être répercuter autour de toi : sais-tu comment apprécier immédiatement, en observant à l’œil nu (si possible un soir où la Lune n'est pas présente dans le ciel) la constellation de la Petite Ourse, la qualité du ciel où tu compteras observer ? C'est un indicateur très important en matière de pollution lumineuse, car si l'on compte combien d'étoiles l'on arrive à voir à l’œil nu dans le "Petit Chariot" l'on saura si le ciel du où l'on observe habituellement est relativement pur ou non ? Si l'on a la chance d'en voir sept : son ciel est excellent , si l'on n'en voit que trois (l'étoile Polaire et les deux du bout du "Petit Chariot") son ciel est hélas très médiocre en ce qui concerne la pollution lumineuse... Cette procédure permettant à chacun d'évaluer très simplement et assez rapidement la pureté de son ciel nocturne m'avait été indiquée dans les années soixante par une sommité de l'astronomie française (et qui était comme moi un postier retraité ), Robert Sagot (1910-2006), un des deux co-auteurs de la très célèbre “Revue des Constellations” (voir : https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51%2B8GtB2hLL._SX323_BO1,204,203,200_.jpg) et pendant plus de quarante ans le bibliothécaire de la Société Astronomique de France (voir : http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2517885&postcount=71265). Pour situer exactement la constellation de la Petite Ourse [en partant de la très célèbre constellation de la Grande Ourse dite “la grande casserole”] (un soir sans Lune de préférence), voir ce dessin dû à Gilbert Javaux : Avant de terminer, je t'indique une petite anecdote vécue sur la pureté du ciel cantalien (en espérant que les cieux de la Charente-Maritime où tu compteras observer les beautés de la voûte étoilée soient identiques) : il ne faut en effet surtout pas négliger la simple observation des merveilles de cette voûte étoilée tout simplement à l’œil nu. Voici un souvenir merveilleux lorsque j'ai quitté la région parisienne (où je suis né et où j'ai vécu 55 ans, jusqu'à ma retraite en septembre 2004 pour m'installer dans la commune du Cantal d'où est originaire mon épouse), ce souvenir restera sans doute le plus beau observé dans le ciel, il concerne tout simplement une superbe voie lactée étincelante !!!... C'était à l'automne 2009, un soir de Nouvelle Lune je suis sorti par hasard à l'arrière de mon terrain et ai vu un spectacle inhabituel : la merveilleuse Voie Lactée (qu'évidemment je n'ai jamais pu voir dans les Hauts-de-Seine et qui n'est jamais visible chez moi dans le Cantal au-dessous de 45° d'élévation) barrait entièrement la voûte étoilée du Nord au Sud jusqu'à 20° au-dessus de l'horizon. J'ai alors appelé mon épouse Josette (qui est une pure cantalienne de naissance, mais qui est très peu intéressée par l'astronomie, elle préfère cent fois l'astrologie ) pour qu'elle puisse admirer ce merveilleux spectacle et elle m'a dit en voyant cette extraordinaire Voie Lactée scintillante : « Oh !... Je n'ai jamais vu autant d'étoiles dans le ciel du Cantal, on dirait qu'il y a un incendie dans le ciel !... » Je te souhaite, et je souhaite à tous ceux qui liront ma prose de pouvoir observer également un soir un tel incendie dans le ciel !... Roger le Cantalien.
  7. Message supprimé : cette énigme était inintéressante !...
  8. Bonjour Mon Cher Ygogo, le Lyonnais, Eh bien, rassure-toi, ton "pifomètre" est toujours bien étalonné : ce n'est pas toujours le 29 mai que la comète de Halley passe au plus près de la Terre. D'ailleurs, elle n'y est jamais passée un 29 mai , même lors de son retour de 1910 ; le magasin "Le Bon Marché" a donc déclaré n'importe quoi dans sa publicité !... C'est en effet le vendredi 20 mai 1910 que la comète de Halley s'est approchée le plus près de la Terre : à 0,15 UA (Unité Astronomique), soit 149 600 km * 0,15 = 22 440 km du centre de la Terre. L'excellent logiciel "Guide 9" de l'Américain Bill gray précise même que ce jour-là elle est passée à 0,15136 UA (soit 22 642 590 km du centre de la Terre). L'excellent calculateur belge Jean Meeus a dans son quatrième "Morsels" paru en 2007 aux édition Willmann-Bell à Richmond en Viginie (aux États-Unis) [voir : https://www.willbell.com/math/MorselsIV.htm] au chapitre n° 41 (page 210 à 223) intitulé "Periodic comet Halley" indiqué de très nombreux éléments concernant les 32 passages au périhélie de la comète de Halley entre -239 et 2134. Et plus précisément au tableau n° 41.C, à la page 217 il indique les dates et les distances minimales où cette comète s'est rapprochée et se rapprochera le plus près de la Terre durant les 30 passages au périhélie de la comète de Halley entre -86 et 2134. Pour les passages les plus proches de l'époque actuelle voici ce qu'il en est : ◊ : plus courte distance à la Terre le 31 août 1682, à 0,42 UA du centre de la Terre ; ◊ : plus courte distance à la Terre le 26 avril 1759, à 0,12 UA du centre de la Terre ; ◊ : plus courte distance à la Terre le 12 octobre 1835, à 0,19 UA du centre de la Terre ; ◊ : plus courte distance à la Terre le 20 mai 1910, à 0,15 UA du centre de la Terre ; ◊ : plus courte distance à la Terre le 10 avril 1986, à 0,42 UA du centre de la Terre ; ◊ : plus courte distance à la Terre le 29 juillet 2061, à 0,48 UA du centre de la Terre ; ◊ : plus courte distance à la Terre le 7 mai 2134, à 0,09 UA du centre de la Terre (soit seulement 13 464 km ). Roger le Cantalien.
  9. Bonjour Olivier, le Limougeaud de la Haute-Vienne . Bienvenue à sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro. N'étant hélas point un "astronome amateur" , mais hélas un très modeste "amateur d'astronomie" , je ne puis te renseigner sur l'instrument d'observations astronomiques (et ses accessoires) ; rassure-toi cependant : sur ce forum Webastro il y a de très nombreux "astronomes amateurs" (et même beaucoup "d'astrophotographes") qui te communiqueront toutes les informations que tu désires obtenir. Un petit conseil cependant Olivier : contacte au plus vite le club ou l'association d'astronomes amateurs le plus proche de ton domicile. Tu trouveras leurs coordonnées ici : https://www.webastro.net/communaute/clubs/. Sinon, en ce qui concerne l'astronomie proprement dite, voici quelques informations : Je te conseille de consulter régulièrement ces trois liens Internet pour parfaire un peu tes connaissances avec le milieu des "choses du ciel" : ● que dirais-tu, tout d'abord d'un "cours d'astronomie" gratuitement à domicile sur Internet ? Je te propose le “Cours d'astronomie générale” de Jacques Gispert, professeur d'astronomie à l'Université de la Méditerranée, faculté des Sciences de Luminy à Marseille (Bouches-du-Rhône) : https://astronomia.fr/ ; ● après cela, le site Internet de Gilbert Javaux “PGJ - L'astronomie une passion à partager” : http://pgj.pagesperso-orange.fr/ ; ● enfin, le site Internet de Jean-Pierre Martin, membre de la prestigieuse Société Astronomique de France, “Planetastronomy” : http://www.planetastronomy.com/ . ● si tu dispose de 34,00 € jete conseille en plus d'acheter l'excellent “Guide du Ciel” de l'Héraultais Guillaume Cannat, édition 2019-2020 (25ème édition) qui t'informera sur tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel entre le 1er juin 2019 et le 30 juin 2020 : https://www.amds-edition.com/ . J'ajoute un lien Internet très intéressant pour parfaire un peu tes connaissances, en matière d'astronomie (et d'astronautique) : le QAC de Webastro (Quizz Alternatif Convivial) : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=58669. D'ailleurs, si toutefois ça t'intéresse, n'hésite pas à y participer et même à poser des questions que nous tenterons de solutionner. Alors, à très bientôt, peut-être, sur le QAC. Un dernier point que tu pourrais peut-être répercuter autour de toi : sais-tu comment apprécier immédiatement, en observant à l’œil nu (si possible un soir où la Lune n'est pas présente dans le ciel) la constellation de la Petite Ourse, la qualité du ciel où tu compteras observer ? C'est un indicateur très important en matière de pollution lumineuse, car si l'on compte combien d'étoiles l'on arrive à voir à l’œil nu dans le "Petit Chariot" l'on saura si le ciel du où l'on observe habituellement est relativement pur ou non ? Si l'on a la chance d'en voir sept : son ciel est excellent , si l'on n'en voit que trois (l'étoile Polaire et les deux du bout du "Petit Chariot") son ciel est hélas très médiocre en ce qui concerne la pollution lumineuse... Cette procédure permettant à chacun d'évaluer très simplement et assez rapidement la pureté de son ciel nocturne m'avait été indiquée dans les années soixante par une sommité de l'astronomie française (et qui était comme moi un postier retraité ), Robert Sagot (1910-2006), un des deux co-auteurs de la très célèbre “Revue des Constellations” (voir : https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51%2B8GtB2hLL._SX323_BO1,204,203,200_.jpg) et pendant plus de quarante ans le bibliothécaire de la Société Astronomique de France (voir : http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2517885&postcount=71265). Pour situer exactement la constellation de la Petite Ourse [en partant de la très célèbre constellation de la Grande Ourse dite “la grande casserole”] (un soir sans Lune de préférence), voir ce dessin dû à Gilbert Javaux : Avant de terminer, je t'indique une petite anecdote vécue sur la pureté du ciel cantalien (en espérant que les cieux de la Haute-Vienne où tu compteras observer les beautés de la voûte étoilée soient identiques) : il ne faut en effet surtout pas négliger la simple observation des merveilles de cette voûte étoilée tout simplement à l’œil nu. Voici un souvenir merveilleux lorsque j'ai quitté la région parisienne (où je suis né et où j'ai vécu 55 ans, jusqu'à ma retraite en septembre 2004 pour m'installer dans la commune du Cantal d'où est originaire mon épouse), ce souvenir restera sans doute le plus beau observé dans le ciel, il concerne tout simplement une superbe voie lactée étincelante !!!... C'était à l'automne 2009, un soir de Nouvelle Lune je suis sorti par hasard à l'arrière de mon terrain et ai vu un spectacle inhabituel : la merveilleuse Voie Lactée (qu'évidemment je n'ai jamais pu voir dans les Hauts-de-Seine et qui n'est jamais visible chez moi dans le Cantal au-dessous de 45° d'élévation) barrait entièrement la voûte étoilée du Nord au Sud jusqu'à 20° au-dessus de l'horizon. J'ai alors appelé mon épouse Josette (qui est une pure cantalienne de naissance, mais qui est très peu intéressée par l'astronomie, elle préfère cent fois l'astrologie ) pour qu'elle puisse admirer ce merveilleux spectacle et elle m'a dit en voyant cette extraordinaire Voie Lactée scintillante : « Oh !... Je n'ai jamais vu autant d'étoiles dans le ciel du Cantal, on dirait qu'il y a un incendie dans le ciel !... » Je te souhaite, et je souhaite à tous ceux qui liront ma prose de pouvoir observer également un soir un tel incendie dans le ciel !... Roger le Cantalien.
  10. Bonjour Lucas, l'Isérois . Bienvenue sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro. N'étant hélas point un "astronome amateur" , mais hélas un très modeste "amateur d'astronomie" , je ne puis te renseigner sur la façon de rencontrer d'autres astronomes amateurs. Rassure-toi cependant : sur ce forum Webastro il y a de très nombreux "astronomes amateurs" (et même beaucoup "d'astrophotographes") qui te communiqueront toutes les informations que tu désires obtenir sur les "coins" favorables en Isère pour observer. Un petit conseil Lucas : contacte au plus vite le club ou l'association d'astronomes amateurs le plus proche de ton domicile. Tu trouveras leurs coordonnées ici : https://www.webastro.net/communaute/clubs/. Avant de terminer j'ajoute un lien Internet très intéressant pour parfaire un peu tes connaissances, en matière d'astronomie (et d'astronautique) : le QAC de Webastro (Quizz Alternatif Convivial) : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=58669. D'ailleurs, si toutefois ça t'intéresse, n'hésite pas à y participer et même à poser des questions que nous tenterons de solutionner. Alors, à très bientôt, peut-être, sur le QAC. Roger le Cantalien.
  11. Bonjour Jean-Christophe, le Lorrain de la Meurthe-et-Moselle, et à ton "grand fiston" de neuf ans . A ce propos, du moins si ça n'est pas trop indiscret, quel est son prénom ? Bienvenue à vous deux sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro. N'étant hélas point un "astronome amateur" , mais hélas un très modeste "amateur d'astronomie" , je ne puis vous renseigner sur l'instrument d'observations astronomiques (et ses accessoires) qu'il aura pour Noël prochain. Rassure-vous cependant : sur ce forum Webastro il y a de très nombreux "astronomes amateurs" (et même beaucoup "d'astrophotographes") qui vous communiqueront toutes les informations que vous désirez obtenir. Un petit conseil cependant Jean-Christophe : contacte au plus vite le club ou l'association d'astronomes amateurs le plus proche de ton domicile. Tu trouveras leurs coordonnées ici : https://www.webastro.net/communaute/clubs/. Sinon, en ce qui concerne l'astronomie proprement dite, voici quelques informations : Je vous conseille de consulter régulièrement ces trois liens Internet pour parfaire un peu vos connaissances avec le milieu des "choses du ciel" : ● que diriez-vous, tout d'abord d'un "cours d'astronomie" gratuitement à domicile sur Internet ? Je vous propose le “Cours d'astronomie générale” de Jacques Gispert, professeur d'astronomie à l'Université de la Méditerranée, faculté des Sciences de Luminy à Marseille (Bouches-du-Rhône) : https://astronomia.fr/ ; ● après cela, le site Internet de Gilbert Javaux “PGJ - L'astronomie une passion à partager” : http://pgj.pagesperso-orange.fr/ ; ● enfin, le site Internet de Jean-Pierre Martin, membre de la prestigieuse Société Astronomique de France, “Planetastronomy” : http://www.planetastronomy.com/ . ● si vous disposez de 34,00 € je vous conseille en plus d'acheter l'excellent “Guide du Ciel” de l'Héraultais Guillaume Cannat, édition 2019-2020 (25ème édition) qui vous informera sur tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel entre le 1er juin 2019 et le 30 juin 2020 : https://www.amds-edition.com/ . J'ajoute un lien Internet très intéressant pour parfaire un peu vos connaissances, en matière d'astronomie (et d'astronautique) : le QAC de Webastro (Quizz Alternatif Convivial) : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=58669. D'ailleurs, si toutefois ça vous intéresse, n'hésitez pas à y participer et même à poser des questions que nous tenterons de solutionner. Alors, à très bientôt, peut-être, sur le QAC. Un dernier point que vous pourriez peut-être répercuter autour de vous : savez-vous comment apprécier immédiatement, en observant à l’œil nu (si possible un soir où la Lune n'est pas présente dans le ciel) la constellation de la Petite Ourse, la qualité du ciel où tu compteras observer ? C'est un indicateur très important en matière de pollution lumineuse, car si l'on compte combien d'étoiles l'on arrive à voir à l’œil nu dans le "Petit Chariot" l'on saura si le ciel du où l'on observe habituellement est relativement pur ou non ? Si l'on a la chance d'en voir sept : son ciel est excellent , si l'on n'en voit que trois (l'étoile Polaire et les deux du bout du "Petit Chariot") son ciel est hélas très médiocre en ce qui concerne la pollution lumineuse... Cette procédure permettant à chacun d'évaluer très simplement et assez rapidement la pureté de son ciel nocturne m'avait été indiquée dans les années soixante par une sommité de l'astronomie française (et qui était comme moi un postier retraité ), Robert Sagot (1910-2006), un des deux co-auteurs de la très célèbre “Revue des Constellations” (voir : https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51%2B8GtB2hLL._SX323_BO1,204,203,200_.jpg) et pendant plus de quarante ans le bibliothécaire de la Société Astronomique de France (voir : http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2517885&postcount=71265). Pour situer exactement la constellation de la Petite Ourse [en partant de la très célèbre constellation de la Grande Ourse dite “la grande casserole”] (un soir sans Lune de préférence), voir ce dessin dû à Gilbert Javaux : Avant de terminer, je vous indique une petite anecdote vécue sur la pureté du ciel cantalien (en espérant que les cieux de la Meurthe-et-Moselle où vous compterez observer les beautés de la voûte étoilée soient identiques) : il ne faut en effet surtout pas négliger la simple observation des merveilles de cette voûte étoilée tout simplement à l’œil nu. Voici un souvenir merveilleux lorsque j'ai quitté la région parisienne (où je suis né et où j'ai vécu 55 ans, jusqu'à ma retraite en septembre 2004 pour m'installer dans la commune du Cantal d'où est originaire mon épouse), ce souvenir restera sans doute le plus beau observé dans le ciel, il concerne tout simplement une superbe voie lactée étincelante !!!... C'était à l'automne 2009, un soir de Nouvelle Lune je suis sorti par hasard à l'arrière de mon terrain et ai vu un spectacle inhabituel : la merveilleuse Voie Lactée (qu'évidemment je n'ai jamais pu voir dans les Hauts-de-Seine et qui n'est jamais visible chez moi dans le Cantal au-dessous de 45° d'élévation) barrait entièrement la voûte étoilée du Nord au Sud jusqu'à 20° au-dessus de l'horizon. J'ai alors appelé mon épouse Josette (qui est une pure cantalienne de naissance, mais qui est très peu intéressée par l'astronomie, elle préfère cent fois l'astrologie ) pour qu'elle puisse admirer ce merveilleux spectacle et elle m'a dit en voyant cette extraordinaire Voie Lactée scintillante : « Oh !... Je n'ai jamais vu autant d'étoiles dans le ciel du Cantal, on dirait qu'il y a un incendie dans le ciel !... » Je vous souhaite, et je souhaite à tous ceux qui liront ma prose de pouvoir observer également un soir un tel incendie dans le ciel !... Roger le Cantalien. PS : à neuf ans il n'est jamais trop tôt pour s'intéresser à l'astronomie. Voici, alors que j'avais le même âge que ton fiston, une anecdote qui m'avait beaucoup marqué : l'observation à l’œil nu en juillet 1958 du très gros (du moins pour l'époque) satellite soviétique "Spoutnik III" : https://www.webastro.net/forums/topic/32265-quelle-est-votre-observation-la-plus-mémorable/?do=findComment&comment=416345 . Quant à ma modeste personne, voici comment j'ai découvert le milieu astronomique officiel français, à l'âge de seize ans et demi , le mercredi 16 mars 1966 : https://www.webastro.net/forums/topic/143302-il-y-a-cinquante-ans-à-peine-il-y-a-cinquante-ans-déjà-…/
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.