roger15

Membre
  • Content Count

    17,716
  • Joined

  • Last visited

About roger15

  • Rank
    amateur d'astronomie
  • Birthday 09/12/1949

A propos

  • Résidence
    Cantal, Massif-Central de la France.
  • Intérêts
    L'histoire en général, celle de l'astronomie et de l'astronautique ainsi que la mécanique céleste.
  • Occupation
    Retraité de La Poste et de France Télécom.
  • Matériel
    Mes yeux.

Recent Profile Visitors

1,018 profile views
  1. roger15

    Hte Savoie- nouveau sur ce site

    Merci beaucoup Mon Cher MF_Erwan. Roger le Cantalien.
  2. roger15

    Quizz alternatif convivial

    Bonjour à toutes et bonjour à tous , C'est il y a deux jours seulement (le lundi 20 ami 2019) qu'à l'occasion du décès d'un ancien journaliste de la première chaîne de la télévision française (la future TF1) que m'est revenu ce détail de l'histoire de l'astronautique en France : Dans exactement un mois et 29 jours la Terre entière célèbrera un cinquantenaire mémorable !… Et vous verrez que tous les téléspectateurs français âgés de 60 ans et plus jureront tous avoir entendu en direct prononcer une célèbre phrase et en avoir saisi le sens en français… Et pourtant, aucun téléspectateur de la première chaîne de la télévision française n'a pu en réalité saisir le sens de cette phrase historique en direct… Quelle était cette phrase ? Qui l'a prononcée ? Et surtout pourquoi aucun téléspectateur de la première chaîne de la télévision française n'a pu en réalité en saisir le sens en français en direct ? Roger le Cantalien.
  3. Au revoir Michel Anfrol… C'est avec beaucoup d'émotion que j'ai appris cet après-midi le décès du journaliste Michel Anfrol, décédé à l'âge de 84 ans, qui restera éternellement dans ma mémoire celui qui (avec Jean-Pierre Chapel, décédé le 27 septembre 2010 à l'âge de 75 ans) a assuré sur la première chaîne de la télévision française les commentaires des premiers pas d'un homme sur la Lune la nuit du dimanche 20 au lundi 21 juillet 1969. Roger le Cantalien.
  4. roger15

    Hte Savoie- nouveau sur ce site

    Bonjour Patrick74300, l'Alto-Savoyard de la région de Cluses, Rassure-toi, je ne suis pas membre des "Renseignements Généraux" (devenus la "DCRI" depuis le 1er juillet 2008), mais un simple postier retraité pour qui les cinq chiffres du code postal (introduit en France le 3 juin 1972) signifient beaucoup de choses. Bienvenue sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro. Je vais oser (bien que je ne sois hélas point un brillant astronome amateur mais un très modeste amateur d'astronomie ) me permettre de t'indiquer trois liens Internet que je te conseille de consulter très fréquemment, afin de parfaire un peu (si toutefois c'est possible) tes connaissances théoriques en ce qui concerne l’astronomie (et l’astronautique) : ● que dirais-tu, Patrick74300 tout d'abord, d'un "cours d'astronomie" gratuitement à domicile sur Internet ? Je te propose le “Cours d'astronomie générale” de Jacques Gispert, professeur d'astronomie à l'Université de la Méditerranée, faculté des Sciences de Luminy à Marseille (Bouches-du-Rhône) : https://astronomia.fr/ ; ● après cela, le site Internet de Gilbert Javaux “PGJ - L'astronomie une passion à partager” : http://pgj.pagesperso-orange.fr/ ; ● enfin, le site Internet de Jean-Pierre Martin, membre de la prestigieuse Société Astronomique de France, “Planetastronomy” : http://www.planetastronomy.com/ . ● si tu disposes de 34,00 € je te conseille en plus d'acheter l'excellent “Guide du Ciel” de l'Héraultais Guillaume Cannat, édition 2018-2019 (24ème édition) qui t'informera sur tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel entre le 1er juin 2018 et le 30 juin 2019 : https://www.amds-edition.com/. Sinon, la 25ème édition du “Guide du Ciel” de Guillaume Cannat (qui concernera la période entre le 1er juin 2019 et le 30 juin 2020) est actuellement en souscription pour 27,00€ (parution fin mai 2019) : http://www.leguideduciel.net/lgdc/lgdctextes/lgdc144.php. J'ajoute un lien Internet très intéressant pour parfaire un peu tes connaissances, en matière d'astronomie (et d'astronautique) le QAC de Webastro (Quizz Alternatif Convivial) : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=58669. D'ailleurs, si toutefois ça t'intéresse, n'hésite pas à y participer et même à poser des questions que nous tenterons de solutionner. Alors, à très bientôt, peut-être, sur le QAC. Un dernier point que tu pourrais peut-être répercuter autour de toi : sais-tu comment apprécier immédiatement, en observant à l’œil nu (si possible un soir où la Lune n'est pas présente dans le ciel) la constellation de la Petite Ourse, la qualité du ciel où tu comptes observer ? C'est un indicateur très important en matière de pollution lumineuse, car si l'on compte combien d'étoiles l'on arrive à voir à l’œil nu dans le "Petit Chariot" l'on saura si le ciel du où l'on observe habituellement est relativement pur ou non ? Si l'on a la chance d'en voir sept : son ciel est excellent , si l'on n'en voit que trois (l'étoile Polaire et les deux du bout du "Petit Chariot") son ciel est hélas très médiocre en ce qui concerne la pollution lumineuse... Cette procédure permettant à chacun d'évaluer très simplement et assez rapidement la pureté de son ciel nocturne m'avait été indiquée dans les années soixante par une sommité de l'astronomie française (et qui était comme moi un postier retraité ), Robert Sagot (1910-2006), un des deux co-auteurs de la très célèbre “Revue des Constellations” (voir : https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51%2B8GtB2hLL._SX323_BO1,204,203,200_.jpg) et pendant plus de quarante ans le bibliothécaire de la Société Astronomique de France (voir : http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2517885&postcount=71265). Pour situer exactement la constellation de la Petite Ourse [en partant de la très célèbre constellation de la Grande Ourse dite “la grande casserole”] (un soir sans Lune de préférence), voir ce dessin dû à Gilbert Javaux : Avant de terminer, je t'indique une petite anecdote vécue sur la pureté du ciel cantalien (en espérant que les cieux de ta région de la Haute-Savoie soient identiques) : il ne faut en effet surtout pas négliger la simple observation des beautés de la voûte étoilée tout simplement à l’œil nu. Voici un souvenir merveilleux lorsque j'ai quitté la région parisienne (où je suis né et où j'ai vécu 55 ans, jusqu'à ma retraite en septembre 2004 pour m'installer dans la commune du Cantal d'où est originaire mon épouse), ce souvenir restera sans doute le plus beau observé dans le ciel, il concerne tout simplement une superbe voie lactée étincelante !!!... C'était à l'automne 2009, un soir de Nouvelle Lune je suis sorti par hasard à l'arrière de mon terrain et ai vu un spectacle inhabituel : la merveilleuse Voie Lactée (qu'évidemment je n'ai jamais pu voir dans les Hauts-de-Seine et qui n'est jamais visible chez moi dans le Cantal au-dessous de 45° d'élévation) barrait entièrement la voûte étoilée du Nord au Sud jusqu'à 20° au-dessus de l'horizon. J'ai alors appelé mon épouse Josette (qui est une pure cantalienne de naissance, mais qui est très peu intéressée par l'astronomie, elle préfère cent fois l'astrologie ) pour qu'elle puisse admirer ce merveilleux spectacle et elle m'a dit en voyant cette extraordinaire Voie Lactée scintillante : « Oh !... Je n'ai jamais vu autant d'étoiles dans le ciel du Cantal, on dirait qu'il y a un incendie dans le ciel !... » Je te souhaite Mon Cher Patrick74300, et je souhaite à tous ceux qui liront ma prose de pouvoir observer également un soir un tel incendie dans le ciel !... Cieux clairs à toi, Mon Cher Patrick74300. Roger le Cantalien.
  5. roger15

    Salut tout le monde !

    Bonjour Sleyphis, le Drômois, Bienvenue sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro. A tout hasard, et pour accroître un peu tes "quelques notions", je te conseille de consulter assez souvent le QAC (Quizz Alternatif Convivivial) de Webastro : https://www.webastro.net/forums/topic/57434-quizz-alternatif-convivial/ . Roger le Cantalien.
  6. roger15

    pour un guide des lieux d'observation

    Bonjour Le Nordiste, Bien que ta question semble concerner surtout les “astronomes amateurs” (et non les simples “amateurs d'astronomie” comme moi ) je vais te proposer trois lieux d'observation qui me semblent très corrects dans mon département du Cantal : • le site du lieu-dit “Buron de Paillassères-Bas”, commune de Pradiers (à la limite entre le Cantal et le Puy-de-Dôme) : https://www.webastro.net/forums/topic/63695-ricard-dans-le-cézallier-nl-daoût-2010/?page=5 ; • le site du lieu-dit “Fraisse del Miet”, commune de Polminhac (Cantal) : https://www.webastro.net/forums/topic/101430-le-cantal-terre-denchantement/ ; • le site du lieu-dit “La Roussière”, commune de Saint-Clément (Cantal) : https://www.webastro.net/forums/topic/45910-compte-rendu-dune-soirée-dobservation-à-la-roussière-cantal/ . Roger le Cantalien.
  7. roger15

    Qu'est-ce que vous écoutez comme zic ?

    Bonjour à toutes et bonjour à tous , Je vous propose ce lundi matin un très sympathique duo musical (entre une guitare et un banjo) qui date de 1972 lorsqu'est sorti le célèbre film américain “Deliverance” (“Délivrance” dans la version française) : https://www.youtube.com/watch?v=rK5Hm9BW0lI. Je vous incite vivement à voir ce film — qui passe très rarement à la télévision française — ce soir (lundi 13 mai 2019) à 20h55 sur “France 5” : https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9livrance_(film,_1972). Roger le Cantalien. PS : pour les âmes sensibles, à la réflexion, il vaudrait mieux ne pas regarder ce film (surtout la scène du viol de BobbyTrippe).
  8. roger15

    Je me présente

    Bonjour Bruno69, du Sud-Ouest Lyonnais, Bienvenue sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro, Tu nous dis que tu es « Passionné par l'astro depuis mon enfance » ; pourrais-tu, sauf si tu juges que c'est trop indiscret, nous révéler l'origine de ta passion pour les “choses du ciel ” ? Était-ce une éclipse de Soleil, une éclipse de Lune, une comète, ou une mission spatiale ? Était-ce dû à une discussion avec un parent, un ami, un voisin, un enseignant ? Quel âge avais-tu lorsque tu as regardé la voûte étoilée avec un instrument d'observation ? Tu nous dis aussi que tu « ne connais personne dans mon entourage passionné par le ciel et que tu te sens un peu marginal du coup » ; sais-tu que c'est très fréquent dans le domaine astronomique. Moi en plus, je suis un « super marginal parmi les marginaux » de ce forum Webastro car j'ai le très grave handicap de n'être point un “astronome amateur” mais un très modeste “amateur d'astronomie” . A titre d'information, voici comment j'ai débuté dans l'astronomie il y a déjà « quelques décennies » : https://www.webastro.net/forums/topic/143302-il-y-a-cinquante-ans-à-peine-il-y-a-cinquante-ans-déjà-…/. Mais, revenons maintenant à l'astronomie proprement dite : je vais oser (bien que, comme je te l'ai déjà mentionné, je ne sois point un brillant astronome amateur mais un très modeste amateur d'astronomie) me permettre de t'indiquer trois liens Internet que je te conseille de consulter très fréquemment, afin de parfaire un peu (si toutefois c'est possible) tes connaissances théoriques en ce qui concerne l’astronomie (et l’astronautique) : ● que dirais-tu, Bruno69 tout d'abord, d'un "cours d'astronomie" gratuitement à domicile sur Internet ? Je te propose le “Cours d'astronomie générale” de Jacques Gispert, professeur d'astronomie à l'Université de la Méditerranée, faculté des Sciences de Luminy à Marseille (Bouches-du-Rhône) : https://astronomia.fr/ ; ● après cela, le site Internet de Gilbert Javaux “PGJ - L'astronomie une passion à partager” : http://pgj.pagesperso-orange.fr/ ; ● enfin, le site Internet de Jean-Pierre Martin, membre de la prestigieuse Société Astronomique de France, “Planetastronomy” : http://www.planetastronomy.com/ . ● si tu disposes de 34,00 € je te conseille en plus d'acheter l'excellent “Guide du Ciel” de l'Héraultais Guillaume Cannat, édition 2018-2019 (24ème édition) qui t'informera sur tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel entre le 1er juin 2018 et le 30 juin 2019 : https://www.amds-edition.com/. Sinon, la 25ème édition du “Guide du Ciel” de Guillaume Cannat (qui concernera la période entre le 1er juin 2019 et le 30 juin 2020) est actuellement en souscription pour 27,00€ (parution fin mai 2019) : http://www.leguideduciel.net/lgdc/lgdctextes/lgdc144.php. J'ajoute un lien Internet très intéressant pour parfaire un peu tes connaissances, en matière d'astronomie (et d'astronautique) le QAC de Webastro (Quizz Alternatif Convivial) : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=58669. D'ailleurs, si toutefois ça t'intéresse, n'hésite pas à y participer et même à poser des questions que nous tenterons de solutionner. Alors, à très bientôt, peut-être, sur le QAC. Un dernier point que tu pourrais peut-être répercuter autour de toi : sais-tu comment apprécier immédiatement, en observant à l’œil nu (si possible un soir où la Lune n'est pas présente dans le ciel) la constellation de la Petite Ourse, la qualité du ciel où tu comptes observer ? C'est un indicateur très important en matière de pollution lumineuse, car si l'on compte combien d'étoiles l'on arrive à voir à l’œil nu dans le "Petit Chariot" l'on saura si le ciel du où l'on observe habituellement est relativement pur ou non ? Si l'on a la chance d'en voir sept : son ciel est excellent , si l'on n'en voit que trois (l'étoile Polaire et les deux du bout du "Petit Chariot") son ciel est hélas très médiocre en ce qui concerne la pollution lumineuse... Cette procédure permettant à chacun d'évaluer très simplement et assez rapidement la pureté de son ciel nocturne m'avait été indiquée dans les années soixante par une sommité de l'astronomie française (et qui était comme moi un postier retraité ), Robert Sagot (1910-2006), un des deux co-auteurs de la très célèbre “Revue des Constellations” (voir : https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51%2B8GtB2hLL._SX323_BO1,204,203,200_.jpg) et pendant plus de quarante ans le bibliothécaire de la Société Astronomique de France (voir : http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2517885&postcount=71265). Pour situer exactement la constellation de la Petite Ourse [en partant de la très célèbre constellation de la Grande Ourse dite “la grande casserole”] (un soir sans Lune de préférence), voir ce dessin dû à Gilbert Javaux : Avant de terminer, je t'indique une petite anecdote vécue sur la pureté du ciel cantalien (en espérant que les cieux de ta région Lyonnaise soient identiques) : il ne faut en effet surtout pas négliger la simple observation des beautés de la voûte étoilée tout simplement à l’œil nu. Voici un souvenir merveilleux lorsque j'ai quitté la région parisienne (où je suis né et où j'ai vécu 55 ans, jusqu'à ma retraite en septembre 2004 pour m'installer dans la commune du Cantal d'où est originaire mon épouse), ce souvenir restera sans doute le plus beau observé dans le ciel, il concerne tout simplement une superbe voie lactée étincelante !!!... C'était à l'automne 2009, un soir de Nouvelle Lune je suis sorti par hasard à l'arrière de mon terrain et ai vu un spectacle inhabituel : la merveilleuse Voie Lactée (qu'évidemment je n'ai jamais pu voir dans les Hauts-de-Seine et qui n'est jamais visible chez moi dans le Cantal au-dessous de 45° d'élévation) barrait entièrement la voûte étoilée du Nord au Sud jusqu'à 20° au-dessus de l'horizon. J'ai alors appelé mon épouse Josette (qui est une pure cantalienne de naissance, mais qui est très peu intéressée par l'astronomie, elle préfère cent fois l'astrologie ) pour qu'elle puisse admirer ce merveilleux spectacle et elle m'a dit en voyant cette extraordinaire Voie Lactée scintillante : « Oh !... Je n'ai jamais vu autant d'étoiles dans le ciel du Cantal, on dirait qu'il y a un incendie dans le ciel !... » Je te souhaite Mon Cher Bruno69, et je souhaite à tous ceux qui liront ma prose de pouvoir observer également un soir un tel incendie dans le ciel !... Cieux clairs à toi, Mon Cher Bruno69. Roger le Cantalien.
  9. roger15

    "Faux débutant"

    Bonjour Bill24, sans doute es-tu un Périgordin ? Tu sais, je suis un postier retraité et pour moi le chiffre “24” évoque en premier pour moi le département de la Dordogne. Bienvenue sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro. Tu nous dis que « il y a quelques décennies » tu observais pour la première fois avec une lunette japonaise 114/1000, si ce n'est pas trop indiscret en quelle année était-ce ? A titre d'information, voici comment j'ai débuté dans l'astronomie il y a moi aussi «quelques décennies » : https://www.webastro.net/forums/topic/143302-il-y-a-cinquante-ans-à-peine-il-y-a-cinquante-ans-déjà-…/. Mais, revenons maintenant à l'astronomie proprement dite : je vais oser (bien que, comme je te l'ai déjà mentionné, je ne sois point un brillant astronome amateur mais un très modeste amateur d'astronomie) me permettre de t'indiquer trois liens Internet que je te conseille de consulter très fréquemment, afin de parfaire un peu (si toutefois c'est possible) tes connaissances théoriques en ce qui concerne l’astronomie (et l’astronautique) : ● que dirais-tu, Bill24 tout d'abord, d'un "cours d'astronomie" gratuitement à domicile sur Internet ? Je te propose le “Cours d'astronomie générale” de Jacques Gispert, professeur d'astronomie à l'Université de la Méditerranée, faculté des Sciences de Luminy à Marseille (Bouches-du-Rhône) : https://astronomia.fr/ ; ● après cela, le site Internet de Gilbert Javaux “PGJ - L'astronomie une passion à partager” : http://pgj.pagesperso-orange.fr/ ; ● enfin, le site Internet de Jean-Pierre Martin, membre de la prestigieuse Société Astronomique de France, “Planetastronomy” : http://www.planetastronomy.com/ . ● si tu disposes de 34,00 € je te conseille en plus d'acheter l'excellent “Guide du Ciel” de l'Héraultais Guillaume Cannat, édition 2018-2019 (24ème édition) qui t'informera sur tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel entre le 1er juin 2018 et le 30 juin 2019 : https://www.amds-edition.com/. Sinon, la 25ème édition du “Guide du Ciel” de Guillaume Cannat (qui concernera la période entre le 1er juin 2019 et le 30 juin 2020) est actuellement en souscription pour 27,00€ (parution fin mai 2019) : http://www.leguideduciel.net/lgdc/lgdctextes/lgdc144.php. J'ajoute un lien Internet très intéressant pour parfaire un peu tes connaissances, en matière d'astronomie (et d'astronautique) le QAC de Webastro (Quizz Alternatif Convivial) : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=58669. D'ailleurs, si toutefois ça t'intéresse, n'hésite pas à y participer et même à poser des questions que nous tenterons de solutionner. Alors, à très bientôt, peut-être, sur le QAC. Un dernier point que tu pourrais peut-être répercuter autour de toi : sais-tu comment apprécier immédiatement, en observant à l’œil nu (si possible un soir où la Lune n'est pas présente dans le ciel) la constellation de la Petite Ourse, la qualité du ciel où tu comptes observer ? C'est un indicateur très important en matière de pollution lumineuse, car si l'on compte combien d'étoiles l'on arrive à voir à l’œil nu dans le "Petit Chariot" l'on saura si le ciel du où l'on observe habituellement est relativement pur ou non ? Si l'on a la chance d'en voir sept : son ciel est excellent , si l'on n'en voit que trois (l'étoile Polaire et les deux du bout du "Petit Chariot") son ciel est hélas très médiocre en ce qui concerne la pollution lumineuse... Cette procédure permettant à chacun d'évaluer très simplement et assez rapidement la pureté de son ciel nocturne m'avait été indiquée dans les années soixante par une sommité de l'astronomie française (et qui était comme moi un postier retraité ), Robert Sagot (1910-2006), un des deux co-auteurs de la très célèbre “Revue des Constellations” (voir : https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51%2B8GtB2hLL._SX323_BO1,204,203,200_.jpg) et pendant plus de quarante ans le bibliothécaire de la Société Astronomique de France (voir : http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2517885&postcount=71265). Pour situer exactement la constellation de la Petite Ourse [en partant de la très célèbre constellation de la Grande Ourse dite “la grande casserole”] (un soir sans Lune de préférence), voir ce dessin dû à Gilbert Javaux : Avant de terminer, je t'indique une petite anecdote vécue sur la pureté du ciel cantalien (en espérant que les cieux de ta région soient identiques) : il ne faut en effet surtout pas négliger la simple observation des beautés de la voûte étoilée tout simplement à l’œil nu. Voici un souvenir merveilleux lorsque j'ai quitté la région parisienne (où je suis né et où j'ai vécu 55 ans, jusqu'à ma retraite en septembre 2004 pour m'installer dans la commune du Cantal d'où est originaire mon épouse), ce souvenir restera sans doute le plus beau observé dans le ciel, il concerne tout simplement une superbe voie lactée étincelante !!!... C'était à l'automne 2009, un soir de Nouvelle Lune je suis sorti par hasard à l'arrière de mon terrain et ai vu un spectacle inhabituel : la merveilleuse Voie Lactée (qu'évidemment je n'ai jamais pu voir dans les Hauts-de-Seine et qui n'est jamais visible chez moi dans le Cantal au-dessous de 45° d'élévation) barrait entièrement la voûte étoilée du Nord au Sud jusqu'à 20° au-dessus de l'horizon. J'ai alors appelé mon épouse Josette (qui est une pure cantalienne de naissance, mais qui est très peu intéressée par l'astronomie, elle préfère cent fois l'astrologie ) pour qu'elle puisse admirer ce merveilleux spectacle et elle m'a dit en voyant cette extraordinaire Voie Lactée scintillante : « Oh !... Je n'ai jamais vu autant d'étoiles dans le ciel du Cantal, on dirait qu'il y a un incendie dans le ciel !... » Je te souhaite Mon Cher Bill24, et je souhaite à tous ceux qui liront ma prose de pouvoir observer également un soir un tel incendie dans le ciel !... Cieux clairs à toi, Mon Cher Bill24. Roger le Cantalien.
  10. roger15

    Qu'est-ce que vous écoutez comme zic ?

    Bonjour à toutes et bonjour à tous , Je vous propose ce dimanche après-midi une très émouvante chanson de Jean Ferrat qui date de 1991 “Nul ne guérit de son enfance” : https://www.youtube.com/watch?v=bTYApkseLAQ. « Sans que je puisse m'en défaire, Le temps met ses jambes à mon cou. Le temps qui part en marche arrière, Me fait sauter sur ses genoux : Mes parents, l'été, les vacances, Mes frères et sœurs faisant les fous… J'ai dans la bouche l'innocence, Des confitures du mois d'août… Nul ne guérit de son enfance, De son enfance, Nul ne guérit de son enfance, De son enfance… […] Le vent violent de l'histoire, Allait disperser à vau-l'eau, Notre jeunesse dérisoire, Changer nos rires en sanglots… Amour, orange, amour amer… L'image d'un père évanouie, Qui disparut avec la guerre, Renaît d'une force inouïe… Nul ne guérit de son enfance, De son enfance, Nul ne guérit de son enfance, De son enfance… Celui qui vient à disparaître, Pourquoi l'a-t-on quitté des yeux ?… On fait un signe à la fenêtre, Sans savoir que c'est un adieu… Chacun de nous a son histoire, Et dans notre cœur à l'affût, Le va-et-vient de la mémoire, Ouvre et déchire ce qu'il fût… Nul ne guérit de son enfance, De son enfance, Nul ne guérit de son enfance, De son enfance… » Roger le Cantalien.
  11. roger15

    Quizz alternatif convivial

    Bonjour et toutes mes félicitations Mon Cher Pejive , Il s'agissait effectivement de l'abbé Cantalien Jean Chappe d'Auteroche (né à Mauriac en Auvergne [actuellement sous-préfecture du département du Cantal] le mardi 23 mars 1728) qui est parti vers les Amériques afin d'observer le passage de Vénus sur le disque du Soleil le samedi 3 juin 1769 depuis une mission religieuse à San José del Cabo en Californie Mexicaine (voir : https://es.wikipedia.org/wiki/San_Jos%C3%A9_del_Cabo). Sur l'abbé Jean Chappe d'Auteroche, voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Chappe. Jean Chappe d'Auteroche n'a pas voulu réembarquer tout de suite après l'observation du passage de Vénus sur le Soleil le samedi 3 juin 1769 car il voulait être certain de la longitude du lieu où il l'avait observé et pour cela il attendit d'observer l'éclipse totale de Lune du dimanche 19 juin 1769 (saros lunaire n° 126) : https://eclipse.gsfc.nasa.gov/5MCLEmap/1701-1800/LE1769-06-19T.gif. Hélas pour Jean Chappe d'Auteroche, le “vomito négro” (la fièvre jaune) l'avait très gravement atteint le dimanche 19 juin 1769, et devenu intransportable, il mourut à la mission à la mission religieuse de San José del Cabo en Californie Mexicaine le mardi 1er août 1769… Le seul rescapé de l'expédition fut le géographe royal du roi de France Louis XV, Jean-Pierre Pauly. L'on trouvera la numérisation du livre de César-François Cassini, dit “Cassini III” (grâce au site de numérisation américain “archive.org”) ici : https://archive.org/details/voyageencaliforn00chap/page/n6. La place est libre pour une nouvelle énigme. Roger le Cantalien.
  12. roger15

    Quizz alternatif convivial

    Bon dimanche à toutes et bon dimanche à tous , Voici une nouvelle énigme du QAC qui concerne un livre. Ce livre, qui est paru en MDCCLXXII (1772) chez Charles-Antoine JOMBERT (Libraire du Roi pour l'Artillerie & le Génie ; rue Dauphine, à l'image Notre-Dame), raconte un voyage astronomique exceptionnel, au-delà des rivages de l'Océan Atlantique, qui a commencé sur le vaisseau “le Nouveau Mercure” (commandé par le capitaine le Clerc) le mercredi 28 septembre 1768, à destination d'abord de Cadix en Espagne, puis ensuite beaucoup plus loin vers le Soleil couchant... Ce livre exceptionnel pour l'époque raconte les péripéties de ce très long voyage, épuisant, où l'auteur des observations évoque un phénomène astronomique très rare (qu'il avait déjà eu l'occasion d'observer à Tobolsk en Sibérie huit ans plus tôt). L'auteur des observations astronomiques n'a pas pu revenir en France car il a été atteint du “vomito négro” (la fièvre jaune) qui a décimé tous les membres de son expédition scientifique, sauf un seul qui a pu ramener à César-François Cassini, dit “Cassini III” (le Directeur de l'Observatoire de Paris entre 1756 et 1784) les données calculées par le défunt. A noter que le défunt aurait peut-être pu être sauvé s'il avait ré-embarqué à temps pour l'Europe, mais hélas pour lui il était trop perfectionniste et voulait absolument observer un autre phénomène astronomique afin de connaître avec précision la longitude du lieu où il avait observé le phénomène astronomique exceptionnel… Qui était cet observateur exceptionnel ? Qu'a-t-il voulu observer au-delà de l'Europe vers le Soleil couchant ? Pourquoi n'a-t-il pas voulu ré-embarquer à temps pour fuir le “vomito négro” (la fièvre jaune) ? Et enfin, qui fut le seul rescapé de l'expédition scientifique qui a pu ramener à Cassini III les observations du défunt ? Roger le Cantalien.
  13. roger15

    Quizz alternatif convivial

    Bonsoir à toutes et bonsoir à tous , Tiens, à propos de la fameuse fable de Jean de La Fontaine “Le lièvre et la tortue” écrite en 1668, en voici une adaptation très humoristique faite par Walt Disney dans une Silly Symphonie en Technicolor qui date de 1935 : https://www.youtube.com/watch?v=M5eSlhdjGeA. Roger le Cantalien.
  14. roger15

    Quizz alternatif convivial

    Bonjour et toutes mes félicitations Mon Cher Patrick, Comme l'a si bien dit ce Cher Pyrene, c'est sans doute la première fois depuis Jean de La Fontaine où deux tortues ont été plus rapides qu'un lièvre !... Il s'agit effectivement des passagers du vol lunaire soviétique “Zond 5” qui s'est déroulé du 14 septembre 1968 au 21 septembre 1968 et qui ont survolé le sol sélène à 1 960 kilomètres le 18 septembre 1968. Ces passagers, qui sont revenus vivants sur Terre, étaient deux tortues de Horsfields, des mouches et des vers de farine. “Zond 5” fut la première sonde spatiale à emporter des êtres vivants survoler la Lune d'aussi près. Les deux tortues avaient perdu 10 % de leur poids, mais elles restaient en bonne santé et ne montrèrent aucune perte d'appétit. Le succès de ce premier vol habité autour de la Lune a fortement paniqué les responsables du programme américain Apollo, voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Zond_5 et également https://www.anecdotes-spatiales.com/zond-5-cree-la-panique/ (sur le canular croustillant du cosmonaute soviétique Pavel Popowich lors du vol lunaire “Zond 5”). La place est libre pour une nouvelle énigme. Roger le Cantalien.
  15. roger15

    Quizz alternatif convivial

    Félicitation Mon Cher Pyrene, le Pyrénéen Béarnais, Comme quoi ça sert toujours dans la vie d'avoir appris à l'école les fables de "Petit Jean" : https://www.youtube.com/watch?v=9cfGjkBMB9w . Roger le Cantalien.