Jump to content

roger15

Membre
  • Posts

    19,160
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

7 Followers

About roger15

  • Birthday 09/12/1949

A propos

  • Résidence
    Cantal, Massif-Central de la France.
  • Intérêts
    L'histoire en général, celle de l'astronomie et de l'astronautique ainsi que la mécanique céleste.
  • Occupation
    Retraité de La Poste et de France Télécom.
  • Matériel
    Mes yeux.

Recent Profile Visitors

4,442 profile views

roger15's Achievements

  1. Bonjour BigGym, le Maralpin, Bienvenue sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro. Je te signale tout d'abord que je ne suis hélas pas, un “astronome amateur” super bien équipé en instruments d'observations astronomiques, mais un très modeste “amateur d'astronomie” . Aussi, je vais me borner à te donner quelques conseils concernant l'astronomie (et l'astronautique si éventuellement ce domaine t'intéresserais également). En ce qui concerne l'astronomie proprement dite, voici quelques informations ; je te conseille préalablement de consulter régulièrement ces trois liens Internet pour parfaire et actualiser un peu tes connaissances avec le milieu des “Choses du ciel” en ce mois de janvier 2022 : ● que dirais-tu, tout d'abord d'un “cours d'astronomie” gratuitement à domicile sur Internet ? Je te propose le “Cours d'astronomie générale” de Jacques Gispert, ancien professeur d'astronomie à l'Université de la Méditerranée, faculté des Sciences de Luminy à Marseille (Bouches-du-Rhône), membre de l'association astronomique “Andromède” à Marseille : https://astronomia.fr/ ; ● après cela, le site Internet de Gilbert Javaux “PGJ - L'astronomie une passion à partager” : http://pgj.pagesperso-orange.fr/ ; ● enfin, le site Internet de Jean-Pierre Martin, membre de la prestigieuse Société Astronomique de France, “Planetastronomy” : http://www.planetastronomy.com/ . ● si tu dispose de 34,00 € je te conseille en plus de d'acheter l'excellent “Guide du Ciel” de l'Héraultais Guillaume Cannat, édition 2021-2022 (27ème édition) qui t'informera sur tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel jusqu'au 30 juin 2022 : https://www.amds-edition.com/ . Je te signale en plus que Guillaume Cannat vient de mettre très récemment en souscription la prochaine édition (donc la 28ème) du “Guide du Ciel” qui t'informera sur tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel du 1er juin 2022 jusqu'au 30 juin 2023 : J'ajoute deux liens Internet très intéressants pour parfaire un peu tes connaissances, en matière d'astronomie (et d'astronautique) : le QAC de Webastro (Quizz Alternatif Convivial) : https://www.webastro.net/forums/topic/57434-quizz-alternatif-convivial-les-origines/ et https://www.webastro.net/forums/topic/181392-quizz-alternatif-convivial-la-résurrection/ . N'hésite pas à y participer en nous posant une énigme de ton cru que nous tenterons de solutionner. Alors, à très bientôt peut-être sur le QAC Mon Cher BigGym. Ah, une autre information importante : pour que tu en saches encore davantage sur l'astronomie je te suggère de consulter ce très intéressant document : “La lettre d'information de l'IMCCE” n° 186 qui concerne le mois de janvier 2022 : https://www.imcce.fr/lettre-information/archives/186. Au cas où tu l'ignorerais, je te signale que l'IMCCE est “l'Institut de Mécanique Céleste et de Calculs des Éphémérides” qui dépend de l'Observatoire de Paris. Depuis la première lettre d'information de l'IMCCE qui concernait le mois d'avril 2005 tu constateras qu'une somme considérable d'informations, difficilement trouvables ailleurs, est à la portée de tous ceux, astronomes professionnels, astronomes amateurs, ou simples amateurs d'astronomie (comme moi) qui s'intéressent aux “choses du ciel”. Pour avoir la liste complète de toutes les 186 lettres d'information de l'IMCCE, voir : https://www.imcce.fr/lettre-information/#4. Un dernier point que tu pourrais peut-être répercuter autour de toi : comment apprécier immédiatement, en observant à l’œil nu (si possible un soir où la Lune n'est pas présente dans le ciel) la constellation de la Petite Ourse, la qualité du ciel où tu compteras observer ? C'est un indicateur très important en matière de pollution lumineuse, car si l'on compte combien d'étoiles l'on arrive à voir à l’œil nu dans le “Petit Chariot” l'on saura si le ciel du où l'on observe habituellement est relativement pur ou non ? Si l'on a la chance d'en voir sept : son ciel est excellent , si l'on n'en voit que trois (l'étoile Polaire et les deux du bout du “Petit Chariot”) son ciel est hélas très médiocre en ce qui concerne la pollution lumineuse... Cette procédure permettant à chacun d'évaluer très simplement et assez rapidement la pureté de son ciel nocturne m'avait été indiquée dans les années soixante par une sommité de l'astronomie française (et qui était comme moi un postier retraité ), Robert Sagot (1910-2006), un des deux co-auteurs de la très célèbre “Revue des Constellations” (voir : https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51%2B8GtB2hLL._SX323_BO1,204,203,200_.jpg) et pendant plus de quarante ans le bibliothécaire de la Société Astronomique de France (voir : http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2517885&postcount=71265). Pour situer exactement la constellation de la Petite Ourse [en partant de la très célèbre constellation de la Grande Ourse dite “la grande casserole”] (un soir sans Lune de préférence), voir ce dessin dû à Gilbert Javaux : Avant de terminer, je t'indique une petite anecdote vécue sur la pureté du ciel cantalien dans le Massif-Central de la France (en espérant que certains cieux des Alpes-Maritimes soient encore épargnés par la détestable pollution lumineuse où tu observeras les beautés de la voûte étoilée soient presque identiques lorsque tu observeras le ciel nocturne avec ton récent télescope : il ne faut en effet surtout pas négliger la simple observation des merveilles de cette voûte étoilée tout simplement à l’œil nu. Voici un souvenir merveilleux lorsque j'ai quitté la région parisienne (où je suis né et où j'ai vécu 55 ans, jusqu'à ma retraite en septembre 2004 pour m'installer dans la commune du Cantal d'où est originaire mon épouse), ce souvenir restera sans doute le plus beau observé dans le ciel, il concerne tout simplement une superbe voie lactée étincelante !!!... C'était à l'automne 2009, un soir de Nouvelle Lune je suis sorti par hasard à l'arrière de mon terrain et ai vu un spectacle inhabituel : la merveilleuse Voie Lactée (qu'évidemment je n'ai jamais pu voir dans les Hauts-de-Seine et qui n'est jamais visible chez moi dans le Cantal au-dessous de 45° d'élévation) barrait entièrement la voûte étoilée du Nord au Sud jusqu'à 20° au-dessus de l'horizon. J'ai alors appelé mon épouse Josette (qui est une pure cantalienne de naissance, mais qui est très peu intéressée par l'astronomie, elle préfère cent fois l'astrologie ) pour qu'elle puisse admirer ce merveilleux spectacle et elle m'a dit en voyant cette extraordinaire Voie Lactée scintillante : « Oh !... Je n'ai jamais vu autant d'étoiles dans le ciel du Cantal, on dirait qu'il y a un incendie dans le ciel !... » Je te souhaite et je souhaite à tous ceux qui liront ma prose de pouvoir observer également un soir un tel incendie dans le ciel !... Roger le Cantalien.
  2. Bonjour Mon Cher Julien, le Périgourdin, Bienvenue sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro. Tu sais, ceux qui n'ont point de problème de vision (heureusement pour eux !...) n'arriveront jamais à comprendre ton handicap, qui est aussi le mien. Pour faire court : à l'âge de 7 ans (suite au décès de mon papa d'un maladie cardiaque, car croyant sans doute me protéger ni ma maman, ni mes deux frères plus âgés que moi, ne m'avaient révélé la gravité de sa maladie) moi qui avais une très bonne vision (c'est ce que m'a révélé ensuite mon parrain) je suis devenu myope au point que je n'arrivais même pas à lire les deux plus grosses lettres du tableau visuel chez l'ophtalmologiste et ai dû donc porter des lunettes dont tous les deux ou trois ans il fallait changer les verres pour de nouveaux verres plus puissants et ce jusqu'à la quarantaine. A partir de la cinquantaine je sui devenu en plus presbyte (mais oui, c'est possible d'être à la fois myope et presbyte... ), et pour achever le tout je suis devenu à partir de la soixantaine en plus astigmate !... C'est pourquoi mon pauvre télescope "Théophile" ne sort plus de mon sous-sol depuis sa troisième sortie le 31 août 2008 (voir : https://www.webastro.net/forums/topic/34552-la-troisième-sortie-de-quotthéophilequot…/ ) . Pour que ce pauvre télescope "Théophile" sorte dehors dans ma propriété du Cantal une quatrième fois, il faudrait que quelqu'un ose venir dans le Sud-Ouest du Cantal, ce qui n'a point été le cas depuis 13 ans et demi... J'ai également évoqué mes problèmes de vision ici : https://www.webastro.net/forums/topic/63695-ricard-dans-le-cézallier-nl-daoût-2010/?do=findComment&comment=909201 . Depuis lors, je n'observe le ciel nocturne que depuis chez moi et seulement à l’œil nu ; sinon, le forum Webastro me permet d'être en contact numérique avec d'autres internautes s'intéressant aux "choses du ciel" [j'interviens principalement dans le cadre du QAC de Webastro (Quizz Alternatif Convivial) : https://www.webastro.net/forums/topic/57434-quizz-alternatif-convivial-les-origines/ et https://www.webastro.net/forums/topic/181392-quizz-alternatif-convivial-la-résurrection/ ] et m'émerveille toujours lorsque je consulte (sur livre papier ce qui a ma préférence ou sinon sur Internet) ce qu'a rédigé depuis des décennies l'actuel plus grand spécialiste mondial de la Mécanique Céleste, âgé de 93 ans : Jean Meeus. Voir à son sujet : https://www.webastro.net/forums/topic/73630-bon-anniversaire-à-jean-meeus-pour-ses-82-ans/ .anniversaire-à-jean-meeus-pour-ses-82-ans/ . Bonne journée à toi Mon Cher Julien. Roger le Cantalien.
  3. Bonjour Ficelle, l'habitant du Vexin, Bienvenue sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro. Je te signale tout d'abord que je ne suis hélas pas, tout comme toi, un “astronome amateur” super bien équipé en instruments d'observations astronomiques, mais un très modeste “amateur d'astronomie” . Mon matériel “astronomique” se compose principalement de mes deux yeux, de mes logiciels astronomiques et de mes très (trop ?) nombreux ouvrages ou revues traitant de l'astronomie et de l'astronautique. Aussi, je vais me borner à te donner quelques conseils concernant l'astronomie (et l'astronautique si éventuellement ce domaine t'intéresserais également). En ce qui concerne l'astronomie proprement dite, voici quelques informations ; je te conseille préalablement de consulter régulièrement ces trois liens Internet pour parfaire et actualiser un peu tes connaissances avec le milieu des “Choses du ciel” en ce mois de janvier 2022 : ● que dirais-tu, tout d'abord d'un “cours d'astronomie” gratuitement à domicile sur Internet ? Je te propose le “Cours d'astronomie générale” de Jacques Gispert, ancien professeur d'astronomie à l'Université de la Méditerranée, faculté des Sciences de Luminy à Marseille (Bouches-du-Rhône), membre de l'association astronomique “Andromède” à Marseille : https://astronomia.fr/ ; ● après cela, le site Internet de Gilbert Javaux “PGJ - L'astronomie une passion à partager” : http://pgj.pagesperso-orange.fr/ ; ● enfin, le site Internet de Jean-Pierre Martin, membre de la prestigieuse Société Astronomique de France, “Planetastronomy” : http://www.planetastronomy.com/ . ● si tu dispose de 34,00 € je te conseille en plus de d'acheter l'excellent “Guide du Ciel” de l'Héraultais Guillaume Cannat, édition 2021-2022 (27ème édition) qui t'informera sur tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel jusqu'au 30 juin 2022 : https://www.amds-edition.com/ . Je te signale en plus que Guillaume Cannat vient de mettre très récemment en souscription la prochaine édition (donc la 28ème) du “Guide du Ciel” qui t'informera sur tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel du 1er juin 2022 jusqu'au 30 juin 2023 : https://www.amds-edition.com/ . J'ajoute deux liens Internet très intéressants pour parfaire un peu tes connaissances, en matière d'astronomie (et d'astronautique) : le QAC de Webastro (Quizz Alternatif Convivial) : https://www.webastro.net/forums/topic/57434-quizz-alternatif-convivial-les-origines/ et https://www.webastro.net/forums/topic/181392-quizz-alternatif-convivial-la-résurrection/ . N'hésite pas à y participer en nous posant une énigme de ton cru que nous tenterons de solutionner. Alors, à très bientôt peut-être sur le QAC Mon Cher Ficelle. Ah, une autre information importante : pour que tu en saches encore davantage sur l'astronomie je te suggère de consulter ce très intéressant document : “La lettre d'information de l'IMCCE” n° 186 qui concerne le mois de janvier 2022 : https://www.imcce.fr/lettre-information/archives/186. Au cas où tu l'ignorerais, je te signale que l'IMCCE est “l'Institut de Mécanique Céleste et de Calculs des Éphémérides” qui dépend de l'Observatoire de Paris. Depuis la première lettre d'information de l'IMCCE qui concernait le mois d'avril 2005 tu constateras qu'une somme considérable d'informations, difficilement trouvables ailleurs, est à la portée de tous ceux, astronomes professionnels, astronomes amateurs, ou simples amateurs d'astronomie (comme moi) qui s'intéressent aux “choses du ciel”. Pour avoir la liste complète de toutes les 186 lettres d'information de l'IMCCE, voir : https://www.imcce.fr/lettre-information/#4. Un dernier point que tu pourrais peut-être répercuter autour de toi : comment apprécier immédiatement, en observant à l’œil nu (si possible un soir où la Lune n'est pas présente dans le ciel) la constellation de la Petite Ourse, la qualité du ciel où tu compteras observer ? C'est un indicateur très important en matière de pollution lumineuse, car si l'on compte combien d'étoiles l'on arrive à voir à l’œil nu dans le “Petit Chariot” l'on saura si le ciel du où l'on observe habituellement est relativement pur ou non ? Si l'on a la chance d'en voir sept : son ciel est excellent , si l'on n'en voit que trois (l'étoile Polaire et les deux du bout du “Petit Chariot”) son ciel est hélas très médiocre en ce qui concerne la pollution lumineuse... Cette procédure permettant à chacun d'évaluer très simplement et assez rapidement la pureté de son ciel nocturne m'avait été indiquée dans les années soixante par une sommité de l'astronomie française (et qui était comme moi un postier retraité ), Robert Sagot (1910-2006), un des deux co-auteurs de la très célèbre “Revue des Constellations” (voir : https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51%2B8GtB2hLL._SX323_BO1,204,203,200_.jpg) et pendant plus de quarante ans le bibliothécaire de la Société Astronomique de France (voir : http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2517885&postcount=71265). Pour situer exactement la constellation de la Petite Ourse [en partant de la très célèbre constellation de la Grande Ourse dite “la grande casserole”] (un soir sans Lune de préférence), voir ce dessin dû à Gilbert Javaux : Avant de terminer, je t'indique une petite anecdote vécue sur la pureté du ciel cantalien dans le Massif-Central de la France (en espérant que certains cieux de ta région du Val-d'Oise soient encore épargnés par la détestable pollution lumineuse où tu observes avec tes enfants les beautés de la voûte étoilée soient presque identiques) : il ne faut en effet surtout pas négliger la simple observation des merveilles de cette voûte étoilée tout simplement à l’œil nu. Voici un souvenir merveilleux lorsque j'ai quitté la région parisienne (où je suis né et où j'ai vécu 55 ans, jusqu'à ma retraite en septembre 2004 pour m'installer dans la commune du Cantal d'où est originaire mon épouse), ce souvenir restera sans doute le plus beau observé dans le ciel, il concerne tout simplement une superbe voie lactée étincelante !!!... C'était à l'automne 2009, un soir de Nouvelle Lune je suis sorti par hasard à l'arrière de mon terrain et ai vu un spectacle inhabituel : la merveilleuse Voie Lactée (qu'évidemment je n'ai jamais pu voir dans les Hauts-de-Seine et qui n'est jamais visible chez moi dans le Cantal au-dessous de 45° d'élévation) barrait entièrement la voûte étoilée du Nord au Sud jusqu'à 20° au-dessus de l'horizon. J'ai alors appelé mon épouse Josette (qui est une pure cantalienne de naissance, mais qui est très peu intéressée par l'astronomie, elle préfère cent fois l'astrologie ) pour qu'elle puisse admirer ce merveilleux spectacle et elle m'a dit en voyant cette extraordinaire Voie Lactée scintillante : « Oh !... Je n'ai jamais vu autant d'étoiles dans le ciel du Cantal, on dirait qu'il y a un incendie dans le ciel !... » Je te souhaite et je souhaite à tous ceux qui liront ma prose de pouvoir observer également un soir un tel incendie dans le ciel !... Un dernier mot : je m'émerveille toujours lorsque je consulte (sur livre papier qui a ma préférence ou sinon sur Internet) ce qu'a rédigé depuis des décennies l'actuel plus grand spécialiste mondial de la Mécanique Céleste, âgé de 93 ans : Jean Meeus. Voir à son sujet : https://www.webastro.net/forums/topic/73630-bon-anniversaire-à-jean-meeus-pour-ses-82-ans/ .anniversaire-à-jean-meeus-pour-ses-82-ans/ .
  4. Bon dimanche Mon Cher Ney, le Nantais, C'est presque ça sauf que parfois (comme en 2094) le second mois avec deux Pleines Lunes peut-être le mois d'avril. Mais, comme ces deux notions de “Pleine Lune Bleue” et de “Double Pleine Lune Bleue” sont très compliquées et varient selon les auteurs (voir par exemple : https://en.wikipedia.org/wiki/Blue_moon ) je t'accorde volontiers la bonne réponse. Voici, selon ma très modeste personne , ce qu'il en est des deux notions de “Pleine Lune Bleue” et de “Double Pleine Lune Bleue” . Tout d’abord, je précise que bien entendu ces deux notions de “Pleine Lune Bleue” et “Double Pleine Lune Bleue” n’ont absolument rien d’astronomiques mais uniquement d’astrologiques !... Ensuite, la Lune n’apparaît absolument pas ces jours-là avec une couleur bleue. L’encyclopédie sur Internet Wikipédia [https://fr.wikipedia.org/wiki/Lune_bleue_(astronomie)] indique à ce propos : « Au Québec, on entend souvent dire que le terme anglais “Blue moon” (lune bleue) serait lui-même une déformation du terme français “double lune”. Des anglophones auraient pris le mot “double” pour “the blue” en anglais, et auraient depuis utilisé ce terme pour désigner la deuxième pleine lune du mois. » La Pleine Lune dite “Bleue” est la seconde pleine lune d’un même mois calendaire. Cela s’explique par le fait que la durée entre deux Pleines Lunes consécutives est en moyenne de 29 jours et demi. Pendant une année civile, il se produit généralement douze Pleines Lunes (une chaque mois). Mais douze lunaisons de 29,5 jours sont égales à 29,5 x 12 = 354 jours il manque donc 11 jours (12 jours les années bissextiles) pour avoir une égalité entre la durée de l’année civile et le cycle lunaire de douze lunaisons. Ce retard s’accumule et une Pleine Lune supplémentaire se produit tous les deux ou trois années. Cela se produit sept fois lors d’un cycle de Méton de 19 années. S’il se produit deux Pleines Lunes un même mois calendaire la première a lieu obligatoirement le 1er ou le 2 du mois en question et la seconde obligatoirement le 30 ou le 31 du mois en question. Les trois dernières fois, avant janvier 2022, où il y a eu deux pleines Lunes un même mois calendaire ont eu lieu : • en janvier 2018 : 1ère Pleine Lune : le mardi 2 janvier 2018 à 02h 25mn 14s (UTC) ; 2ème Pleine Lune le mercredi 31 janvier 2018 à 13h 27mn 53s (UTC) ; • en mars 2018 : 1ère Pleine Lune : le vendredi 2 mars 2018 à 00h 52mn 29s (UTC) ; 2ème Pleine Lune le samedi 31 mars 2018 à 12h 38mn 00s (UTC) ; • en octobre 2020 : 1ère Pleine Lune : le jeudi 1er octobre 2020 à 21h 26mn 25s (UTC) ; 2ème Pleine Lune le samedi 31 octobre 2020 à 14h 50mn 18s (UTC). Les trois prochaines fois, après janvier 2022, où il y aura deux pleines Lunes un même mois calendaire auront lieu : • en août 2023 : 1ère Pleine Lune : le mardi 1er août 2023 à 18h 32mn 49s (UTC) ; 2ème Pleine Lune le jeudi 31 août 2023 à 01h 38mn 47s (UTC) ; • en mai 2026 : 1ère Pleine Lune : le vendredi 1er mai 2026 à 17h 24mn 20s (UTC) ; 2ème Pleine Lune le dimanche 31 mai 2026 à 08h 46mn 22s (UTC) ; • en décembre 2028 : 1ère Pleine Lune : le samedi 2 décembre 2028 à 01h 41mn 24s (UTC) ; 2ème Pleine Lune le dimanche 31 décembre 2028 à 16h 49mn 51s (UTC). Source : l’excellent ouvrage du calculateur belge Jean Meeus “Astronomical Tables of Sun, Moon and Planets” (troisième édition - 2015) paru chez l’éditeur scientifique américain Willmann-Bell à Richmond en Virginie aux États-Unis. La Pleine Lune dite “Double Bleue” se produit environ quatre fois par siècle. Cela est le cas lorsqu’il se produit treize Pleines Lunes une année où il n’y a point de Pleine Lune lors du mois de février. Cela peut concerner les mois de janvier et mars (cas en 2018), les mois de janvier et avril (cas en 2094), et enfin janvier et mai. Voici les onze années concernées par une Pleine Lune dite “Double Bleue” sur trois siècles (entre janvier 1800 et décembre 2099) d'après l'excellent logiciel astronomique de l’Américain Bill Gray “Guide 9.1” [voir : https://www.projectpluto.com/guide9.htm et https://www.projectpluto.com/faqnew.htm ]. • en 1809 : double Pleine Lune en janvier 1809 et en mars 1809 ; cette année 1809 était non bissextile et il n’y a point eu de Pleine Lune en février 1809 ; • en 1847 : double Pleine Lune en janvier 1847 et en mars 1847 ; cette année 1847 était non bissextile et il n’y a point eu de Pleine Lune en février 1847 ; • en 1866 : double Pleine Lune en janvier 1866 et en mars 1866 ; cette année 1866 était non bissextile et il n’y a point eu de Pleine Lune en février 1866 ; • en 1885 : double Pleine Lune en janvier 1885 et en mars 1885 ; cette année 1885 était non bissextile et il n’y a point eu de Pleine Lune en février 1885 ; • en 1915 : double Pleine Lune en janvier 1915 et en mars 1915 ; cette année 1915 était non bissextile et il n’y a point eu de Pleine Lune en février 1915 ; • en 1961 : double Pleine Lune en janvier 1961 et en mars 1961 ; cette année 1961 était non bissextile et il n’y a point eu de Pleine Lune en février 1961 ; • en 1999 : double Pleine Lune en janvier 1999 et en mars 1999 ; cette année 1999 était non bissextile et il n’y a point eu de Pleine Lune en février 1999 ; • en 2018 : double Pleine Lune en janvier 2018 et en mars 2018 ; cette année 2018 était non bissextile et il n’y a point eu de Pleine Lune en février 2018 ; • en 2037 : double Pleine Lune en janvier 2037 et en mars 2037 ; cette année 2037 sera non bissextile et il n’y aura point de Pleine Lune en février 2037 ; • en 2067 : double Pleine Lune en janvier 2067 et en mars 2067 ; cette année 2067 sera non bissextile et il n’y aura point de Pleine Lune en février 2067 ; • en 2094 : double Pleine Lune en janvier 2067 et en avril 2094 ; cette année 2094 sera non bissextile et il n’y aura point de Pleine Lune en février 2094. Avant 1800 et après 2100 j’avoue ne pas avoir recherché beaucoup plus d'années concernées par une Pleine Lune dite “Double Bleue” car c'est une tâche très pénible que je fais manuellement… Mais sans doute que l'excellent Fred76, Frédéric le Havrais, trouverait grâce à sa très grande maîtrise d’Excel le moyen de nous donner une liste beaucoup plus longue des années à Pleines Lunes “Double Bleues”. La place est libre pour une nouvelle énigme. Roger le Cantalien.
  5. Bonsoir Mon Cher Ney44, le Nantais Ce que tu as dit est très bien concernant la notion de “Pleine Lune Bleue” mais qu'en est-il de la notion de “Double Pleine Lune Bleue” ?
  6. Bonsoir Mon Cher Yui, Eh bien j'espère que ton vénérable grimoire t'indiquera que les deux notions de “Pleine Lune Bleue” et “Double Pleine Lune Bleue” n'ont rien à voir avec la couleur Bleue.
  7. Bonsoir à toutes et bonsoir à tous , Voici une nouvelle énigme qui concerne notre satellite naturel, la Lune et plus spécialement la Pleine Lune : — Bonsoir Mon Cher ami, comment allez-vous en cette soirée de l'avant-dernier samedi du mois de janvier 2022 ? — Bonsoir Mon Cher ami, je vais très bien, merci de votre sollicitude envers moi. Et vous-même, comment allez-vous ? — Je vais également très bien, merci. Puis-je vous poser une question dont la réponse m’intéresserait beaucoup ? — Mais certainement Mon Cher ami. De quoi s’agit-il ? — Eh bien voici : ma voisine m’a demandé lundi dernier (le lundi 17 janvier 2022 le jour de la première Pleine Lune de l’année 2022 à 23h 48mn 26s (Temps Universel Coordonné [UTC] mais le mardi 18 janvier 2022 à 00h 48mn 26s heure légale française à UTC + 1heure) la signification des deux expressions “la Pleine Lune Bleue” et “la Double Pleine Lune Bleue”. Je n'ai hélas pas su lui répondre... Quelle est la signification de chacune de ces deux expressions ? Ces expressions sont-elles réellement astronomiques ou alors seulement astrologiques ? Quand se sont-elles produites pour la dernière fois ? Et quand se produiront-elles de nouveau ? A votre avis ? Roger le Cantalien.
  8. Rectificatif : le nom latin de Régulus est “Cor Leonis” (le “Cœur du Lion”) et non “Cor Carolis” (le “Cœur de Charles Premier”) , roi d'Angleterre décapité le 30 janvier 1649 qui est l'étoile Alpha de la constellation des Chiens de chasse. Désolé pour cette erreur...
  9. Bonjour et toutes mes félicitations Mon Cher Ney44, le Nantais, Je suis émerveillé que tu aies répondu si rapidement à mon énigme, pourtant assez difficile. Effectivement la dernière fois que la planète Vénus a occulté l’étoile de première grandeur Alpha du Lion (dite “Cor Leonis” ou plus souvent “Régulus”) fut le mardi 7 juillet 1959 et la prochaine fois ce sera le samedi 1er octobre 2044. En ce qui concerne l’observation à l’ancien Observatoire de la Société Astronomique de France 28 rue Serpente (Paris 6ème arrondissement ; voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Observatoire_de_la_rue_Serpente) de l’occultation de Régulus par Vénus du mardi 7 juillet 1959, voir l'Astronomie (la revue mensuelle de la Société astronomique de France) de septembre 1959, page 286 : https://articles.adsabs.harvard.edu/cgi-bin/nph-iarticle_query?1959LAstr..73..286D&data_type=PDF_HIGH&whole_paper=YES&type=PRINTER&filetype=.pdf . De très nombreux observateurs français et francophones (dont le très célèbre Pierre Bourge à Saint-Aubain-de-Courteraie dans l’Orne) ont fait des “CROA” de l’observation de l’occultation de Régulus par Vénus du mardi 7 juillet 1959 qui ont été reproduits dans l’Astronomie de novembre 1959, aux pages 378 à 387 : https://articles.adsabs.harvard.edu/cgi-bin/nph-iarticle_query?1959LAstr..73..378.&data_type=PDF_HIGH&whole_paper=YES&type=PRINTER&filetype=.pdf . A noter enfin que le très célèbre calculateur astronomique belge Jean Meeus (alors âgé de 30 ans et demi) a observé lui aussi depuis son observatoire privé Kesselberg à Kessel-Lo (commune de Louvain) en Belgique flamande ce phénomène astronomique rarissime dont il a fait un “CROA” dans la revue mensuelle astronomique belge francophone “Ciel et Terre” de 1959 aux pages 256 et 257 : https://articles.adsabs.harvard.edu/cgi-bin/nph-iarticle_query?1959C%26T....75..256M&data_type=PDF_HIGH&whole_paper=YES&type=PRINTER&filetype=.pdf . En ce qui concerne la prochaine occultation de Régulus par Vénus du samedi 1er octobre 2044, voir sa simulation avec l’excellent logiciel astronomique “Guide 9.1” : https://www.youtube.com/watch?v=VZ5jVhZTl5s. Si vous voulez avoir la liste exhaustive des très rares occultations des étoiles de première grandeur par les planètes entre l’an 0 et l’an 4000 (20 cas seulement ), voyez ici (attention : les horaires sont donnés en “Temps Terrestre” et non en “Temps Universel”) : http://www.pierpaoloricci.it/dati/occpiastelle_eng.htm. La place est libre pour une nouvelle énigme. Roger le Cantalien.
  10. Bonjour à toutes et bonjour à tous , Voici une nouvelle énigme qui concerne la terrible “Mécanique Céleste” : — Bonjour Mon Cher ami, comment allez-vous aujourd’hui ? — Bonjour Mon Cher ami, je vais très bien, merci de votre sollicitude envers moi. Et vous-même, comment allez-vous ? — Je vais également très bien, merci. Puis-je vous poser une question qui me turlupine depuis quelque temps ? — Mais certainement Mon Cher ami. De quoi s’agit-il ? — Eh bien voici : arrive-t-il que quelquefois “la Mère des Amours” arrive à cacher “le Cœur du Lion” ? Et si oui, quand cela se serait-il produit pour la dernière fois et quand cela se produirait-il pour la prochaine fois ? A votre avis ? Roger le Cantalien.
  11. Bonjour Phyros, le wallon, Bienvenue sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro. Je te signale tout d'abord que je ne suis hélas pas, un “astronome amateur” super bien équipé en instruments d'observations astronomiques, mais un très modeste “amateur d'astronomie” . Aussi, je vais me borner à te donner quelques conseils concernant l'astronomie (et l'astronautique si éventuellement ce domaine t'intéresserais également). En ce qui concerne l'astronomie proprement dite, voici quelques informations ; je te conseille préalablement de consulter régulièrement ces trois liens Internet pour parfaire et actualiser un peu tes connaissances avec le milieu des “Choses du ciel” en ce mois de janvier 2022 : ● que dirais-tu, tout d'abord d'un “cours d'astronomie” gratuitement à domicile sur Internet ? Je te propose le “Cours d'astronomie générale” de Jacques Gispert, ancien professeur d'astronomie à l'Université de la Méditerranée, faculté des Sciences de Luminy à Marseille (Bouches-du-Rhône), membre de l'association astronomique “Andromède” à Marseille : https://astronomia.fr/ ; ● après cela, le site Internet de Gilbert Javaux “PGJ - L'astronomie une passion à partager” : http://pgj.pagesperso-orange.fr/ ; ● enfin, le site Internet de Jean-Pierre Martin, membre de la prestigieuse Société Astronomique de France, “Planetastronomy” : http://www.planetastronomy.com/ . ● si tu dispose de 34,00 € je te conseille en plus de d'acheter l'excellent “Guide du Ciel” de l'Héraultais Guillaume Cannat, édition 2021-2022 (27ème édition) qui t'informera sur tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel jusqu'au 30 juin 2022 : https://www.amds-edition.com/ . Je te signale en plus que Guillaume Cannat vient de mettre très récemment en souscription la prochaine édition (donc la 28ème) du “Guide du Ciel” qui t'informera sur tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel du 1er juin 2022 jusqu'au 30 juin 2023 : https://www.amds-edition.com/ . J'ajoute deux liens Internet très intéressants pour parfaire un peu tes connaissances, en matière d'astronomie (et d'astronautique) : le QAC de Webastro (Quizz Alternatif Convivial) : https://www.webastro.net/forums/topic/57434-quizz-alternatif-convivial-les-origines/ et https://www.webastro.net/forums/topic/181392-quizz-alternatif-convivial-la-résurrection/ . N'hésite pas à y participer en nous posant une énigme de ton cru que nous tenterons de solutionner. Alors, à très bientôt peut-être sur le QAC Mon Cher Phyros. Ah, une autre information importante : pour que tu en saches encore davantage sur l'astronomie je te suggère de consulter ce très intéressant document : “La lettre d'information de l'IMCCE” n° 186 qui concerne le mois de janvier 2022 : https://www.imcce.fr/lettre-information/archives/186. Au cas où tu l'ignorerais, je te signale que l'IMCCE est “l'Institut de Mécanique Céleste et de Calculs des Éphémérides” qui dépend de l'Observatoire de Paris. Depuis la première lettre d'information de l'IMCCE qui concernait le mois d'avril 2005 tu constateras qu'une somme considérable d'informations, difficilement trouvables ailleurs, est à la portée de tous ceux, astronomes professionnels, astronomes amateurs, ou simples amateurs d'astronomie (comme moi) qui s'intéressent aux “choses du ciel”. Pour avoir la liste complète de toutes les 186 lettres d'information de l'IMCCE, voir : https://www.imcce.fr/lettre-information/#4. Un dernier point que tu pourrais peut-être répercuter autour de toi : comment apprécier immédiatement, en observant à l’œil nu (si possible un soir où la Lune n'est pas présente dans le ciel) la constellation de la Petite Ourse, la qualité du ciel où tu compteras observer ? C'est un indicateur très important en matière de pollution lumineuse, car si l'on compte combien d'étoiles l'on arrive à voir à l’œil nu dans le “Petit Chariot” l'on saura si le ciel du où l'on observe habituellement est relativement pur ou non ? Si l'on a la chance d'en voir sept : son ciel est excellent , si l'on n'en voit que trois (l'étoile Polaire et les deux du bout du “Petit Chariot”) son ciel est hélas très médiocre en ce qui concerne la pollution lumineuse... Cette procédure permettant à chacun d'évaluer très simplement et assez rapidement la pureté de son ciel nocturne m'avait été indiquée dans les années soixante par une sommité de l'astronomie française (et qui était comme moi un postier retraité ), Robert Sagot (1910-2006), un des deux co-auteurs de la très célèbre “Revue des Constellations” (voir : https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51%2B8GtB2hLL._SX323_BO1,204,203,200_.jpg) et pendant plus de quarante ans le bibliothécaire de la Société Astronomique de France (voir : http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2517885&postcount=71265). Pour situer exactement la constellation de la Petite Ourse [en partant de la très célèbre constellation de la Grande Ourse dite “la grande casserole”] (un soir sans Lune de préférence), voir ce dessin dû à Gilbert Javaux : Avant de terminer, je t'indique une petite anecdote vécue sur la pureté du ciel cantalien dans le Massif-Central de la France (en espérant que certains cieux de ta région du royaume de Belgique soient encore épargnés par la détestable pollution lumineuse où tu observeras les beautés de la voûte étoilée soient presque identiques) : il ne faut en effet surtout pas négliger la simple observation des merveilles de cette voûte étoilée tout simplement à l’œil nu. Voici un souvenir merveilleux lorsque j'ai quitté la région parisienne (où je suis né et où j'ai vécu 55 ans, jusqu'à ma retraite en septembre 2004 pour m'installer dans la commune du Cantal d'où est originaire mon épouse), ce souvenir restera sans doute le plus beau observé dans le ciel, il concerne tout simplement une superbe voie lactée étincelante !!!... C'était à l'automne 2009, un soir de Nouvelle Lune je suis sorti par hasard à l'arrière de mon terrain et ai vu un spectacle inhabituel : la merveilleuse Voie Lactée (qu'évidemment je n'ai jamais pu voir dans les Hauts-de-Seine et qui n'est jamais visible chez moi dans le Cantal au-dessous de 45° d'élévation) barrait entièrement la voûte étoilée du Nord au Sud jusqu'à 20° au-dessus de l'horizon. J'ai alors appelé mon épouse Josette (qui est une pure cantalienne de naissance, mais qui est très peu intéressée par l'astronomie, elle préfère cent fois l'astrologie ) pour qu'elle puisse admirer ce merveilleux spectacle et elle m'a dit en voyant cette extraordinaire Voie Lactée scintillante : « Oh !... Je n'ai jamais vu autant d'étoiles dans le ciel du Cantal, on dirait qu'il y a un incendie dans le ciel !... » Je te souhaite et je souhaite à tous ceux qui liront ma prose de pouvoir observer également un soir un tel incendie dans le ciel !... Sache enfin qu'en Belgique vous avez le plus grand spécialiste mondial de la Mécanique Céleste, âgé de nonante trois ans : Jean Meeus. Voir à son sujet : https://www.webastro.net/forums/topic/73630-bon-anniversaire-à-jean-meeus-pour-ses-82-ans/ .
  12. Bonjour Mon Cher DDS, La réponse est ici (n'est-ce pas Mon Cher Yui ) : pages n° 106 et 107 du livre de Jules Verne "Autour de la Lune" [ https://fr.wikisource.org/wiki/Autour_de_la_Lune/Texte_entier ]. Roger le Cantalien.
  13. Bonjour Franck, le Montalbanais, Bienvenue sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro. Je te signale tout d'abord que je ne suis hélas pas, un “astronome amateur” super bien équipé en instruments d'observations astronomiques, mais un très modeste “amateur d'astronomie” . Aussi, je vais me borner à te donner quelques conseils concernant l'astronomie (et l'astronautique si éventuellement ce domaine t'intéresserais également). En ce qui concerne l'astronomie proprement dite, voici quelques informations ; je te conseille préalablement de consulter régulièrement ces trois liens Internet pour parfaire et actualiser un peu tes connaissances avec le milieu des “Choses du ciel” en ce mois de janvier 2022 : ● que dirais-tu, tout d'abord d'un “cours d'astronomie” gratuitement à domicile sur Internet ? Je te propose le “Cours d'astronomie générale” de Jacques Gispert, ancien professeur d'astronomie à l'Université de la Méditerranée, faculté des Sciences de Luminy à Marseille (Bouches-du-Rhône), membre de l'association astronomique “Andromède” à Marseille : https://astronomia.fr/ ; ● après cela, le site Internet de Gilbert Javaux “PGJ - L'astronomie une passion à partager” : http://pgj.pagesperso-orange.fr/ ; ● enfin, le site Internet de Jean-Pierre Martin, membre de la prestigieuse Société Astronomique de France, “Planetastronomy” : http://www.planetastronomy.com/ . ● si tu dispose de 34,00 € je te conseille en plus de d'acheter l'excellent “Guide du Ciel” de l'Héraultais Guillaume Cannat, édition 2021-2022 (27ème édition) qui t'informera sur tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel jusqu'au 30 juin 2022 : https://www.amds-edition.com/ . Je te signale en plus que Guillaume Cannat vient de mettre très récemment en souscription la prochaine édition (donc la 28ème) du “Guide du Ciel” qui t'informera sur tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel du 1er juin 2022 jusqu'au 30 juin 2023 : https://www.amds-edition.com/ . J'ajoute deux liens Internet très intéressants pour parfaire un peu tes connaissances, en matière d'astronomie (et d'astronautique) : le QAC de Webastro (Quizz Alternatif Convivial) : https://www.webastro.net/forums/topic/57434-quizz-alternatif-convivial-les-origines/ et https://www.webastro.net/forums/topic/181392-quizz-alternatif-convivial-la-résurrection/ . N'hésite pas à y participer en nous posant une énigme de ton cru que nous tenterons de solutionner. Alors, à très bientôt peut-être sur le QAC Mon Cher Franck. Ah, une autre information importante : pour que tu en saches encore davantage sur l'astronomie je te suggère de consulter ce très intéressant document : “La lettre d'information de l'IMCCE” n° 186 qui concerne le mois de janvier 2022 : https://www.imcce.fr/lettre-information/archives/186. Au cas où tu l'ignorerais, je te signale que l'IMCCE est “l'Institut de Mécanique Céleste et de Calculs des Éphémérides” qui dépend de l'Observatoire de Paris. Depuis la première lettre d'information de l'IMCCE qui concernait le mois d'avril 2005 tu constateras qu'une somme considérable d'informations, difficilement trouvables ailleurs, est à la portée de tous ceux, astronomes professionnels, astronomes amateurs, ou simples amateurs d'astronomie (comme moi) qui s'intéressent aux “choses du ciel”. Pour avoir la liste complète de toutes les 186 lettres d'information de l'IMCCE, voir : https://www.imcce.fr/lettre-information/#4. Un dernier point que tu pourrais peut-être répercuter autour de toi : comment apprécier immédiatement, en observant à l’œil nu (si possible un soir où la Lune n'est pas présente dans le ciel) la constellation de la Petite Ourse, la qualité du ciel où tu compteras observer ? C'est un indicateur très important en matière de pollution lumineuse, car si l'on compte combien d'étoiles l'on arrive à voir à l’œil nu dans le “Petit Chariot” l'on saura si le ciel du où l'on observe habituellement est relativement pur ou non ? Si l'on a la chance d'en voir sept : son ciel est excellent , si l'on n'en voit que trois (l'étoile Polaire et les deux du bout du “Petit Chariot”) son ciel est hélas très médiocre en ce qui concerne la pollution lumineuse... Cette procédure permettant à chacun d'évaluer très simplement et assez rapidement la pureté de son ciel nocturne m'avait été indiquée dans les années soixante par une sommité de l'astronomie française (et qui était comme moi un postier retraité ), Robert Sagot (1910-2006), un des deux co-auteurs de la très célèbre “Revue des Constellations” (voir : https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51%2B8GtB2hLL._SX323_BO1,204,203,200_.jpg) et pendant plus de quarante ans le bibliothécaire de la Société Astronomique de France (voir : http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2517885&postcount=71265). Pour situer exactement la constellation de la Petite Ourse [en partant de la très célèbre constellation de la Grande Ourse dite “la grande casserole”] (un soir sans Lune de préférence), voir ce dessin dû à Gilbert Javaux : Avant de terminer, je t'indique une petite anecdote vécue sur la pureté du ciel cantalien dans le Massif-Central de la France (en espérant que certains cieux du Tarn-et-Garonne soient encore épargnés par la détestable pollution lumineuse où tu observeras les beautés de la voûte étoilée soient presque identiques lorsque tu auras reçu ton télescope Perl Dobson Dumbell 254/1200) : il ne faut en effet surtout pas négliger la simple observation des merveilles de cette voûte étoilée tout simplement à l’œil nu. Voici un souvenir merveilleux lorsque j'ai quitté la région parisienne (où je suis né et où j'ai vécu 55 ans, jusqu'à ma retraite en septembre 2004 pour m'installer dans la commune du Cantal d'où est originaire mon épouse), ce souvenir restera sans doute le plus beau observé dans le ciel, il concerne tout simplement une superbe voie lactée étincelante !!!... C'était à l'automne 2009, un soir de Nouvelle Lune je suis sorti par hasard à l'arrière de mon terrain et ai vu un spectacle inhabituel : la merveilleuse Voie Lactée (qu'évidemment je n'ai jamais pu voir dans les Hauts-de-Seine et qui n'est jamais visible chez moi dans le Cantal au-dessous de 45° d'élévation) barrait entièrement la voûte étoilée du Nord au Sud jusqu'à 20° au-dessus de l'horizon. J'ai alors appelé mon épouse Josette (qui est une pure cantalienne de naissance, mais qui est très peu intéressée par l'astronomie, elle préfère cent fois l'astrologie ) pour qu'elle puisse admirer ce merveilleux spectacle et elle m'a dit en voyant cette extraordinaire Voie Lactée scintillante : « Oh !... Je n'ai jamais vu autant d'étoiles dans le ciel du Cantal, on dirait qu'il y a un incendie dans le ciel !... » Je te souhaite et je souhaite à tous ceux qui liront ma prose de pouvoir observer également un soir un tel incendie dans le ciel !... Roger le Cantalien.
  14. Merci Ma Chère Rigel de cette information. Je signale que ce mardi matin Thomas Pesquet était en direct sur BFMTV, c'était passionnant à entendre : https://www.bfmtv.com/sciences/l-integralite-de-l-interview-de-thomas-pesquet-sur-bfmtv_VN-202201180273.html . Roger le Cantalien.
  15. Bonsoir et toutes mes félicitations Mon Cher Pat59, le Ch’timi des Hauts-de-France, Il s’agit en effet de la comète Blanpain découverte par l’astronome Jean-Jacques Blanpain (le directeur de l’Observatoire de Marseille) le dimanche 28 novembre 1819. Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/289P/Blanpain . Cette comète fut considérée au départ comme non périodique, puis comme perdue, et enfin périodique (période de révolution de 5,320 années) après sa redécouverte le samedi 22 novembre 2003 par des astronomes du Catalina Sky Survey (Arizona, États-Unis). Cinq images obtenues avec le télescope Schmidt de 68 cm et une caméra CCD ont révélé un objet stellaire d'une magnitude allant de 17,7 à 18,1. L'objet est passé à 2,3 millions de kilomètres de la Terre le vendredi 12 décembre 2003. Lors de sa redécouverte fin 2003 cette comète fut considérée d’abord comme un astéroïde jusqu’à ce que des calculateurs détectent que c’était bien la comète observée en premier par Jean-Jacques Blanpain à Marseille 184 années auparavant. Désormais la comète Blanpain est officiellement la 289ème comète périodique enregistrée [voir : https://pgj.pagesperso-orange.fr/com.htm?283]. Cette comète Blanpain est passée au périhélie pour la dernière fois le vendredi 20 décembre 2019 et y repassera le lundi 14 avril 2025 (voir : http://www.minorplanetcenter.net/db_search/show_object?object_id=289P). Pour plus de précisions sur cette comète Blanpain voir ce qu’en révèle l’astronome américain Gary W. Kronk [https://fr.wikipedia.org/wiki/Gary_W._Kronk] dans son excellent site Internet COMETOGRAPHY [https://cometography.com/periodic_comets.html] : https://cometography.com/pcomets/289p.html . La place est libre pour une nouvelle énigme. Roger le Cantalien.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.