Marc Delcroix

Membre
  • Compteur de contenus

    961
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de Marc Delcroix

  • Rang
    Fan de planètes
  • Date de naissance 26/12/1970

A propos

  • Résidence
    Tournefeuille (banlieue toulousaine)
  • Intérêts
    Les planètes, la science
  • Occupation
    Directeur informatique
  • Matériel
    caméra ASI290MM, 174MM, 224MC
    Dobson SkyVision 320mm
  • Site Web
  1. M15

    Merci Fred, oui j'avais lu l'article à sa parution, je l'ai relu du coup. Par contre je ne suis pas au point de Stéphane, je commence par le facile, des objets brilliants, au foyer. Je jetterai un coup d'oeil à Siril c'est sûr.
  2. M15

    Merci!
  3. M15

    Merci du conseil, effectivement je ferai des tests comparatifs avec un tirage plus ou moins long entre la caméra et le paracorr. Pour l'image, j'ai fait une version plus douce:
  4. M15

    Salut à tous, Bon, ceux qui me connaissent doivent penser que c'est une erreur - je suis un obsédé du planétaire. Et en plus j'habite en banlieue toulousaine, bien polluée. Pour tant depuis ma renaissance astro en 2005, j'ai fait un peu de ciel profond avec mon LX250, à l'APN et à la Skynyx 2.0M (caméra planétaire de l'époque, on me disait alors que je n'en tirerai rien, pourtant je me suis bien amusé à visiter les objets les plus brillants, les résultats n'ayant évidemment sans aucun rapport avec les cadors du ciel profond mais me plaisant beaucoup). Mais je me suis arrêté assez rapidement, les cibles étant quand même limitées vu le matériel de l'époque et mon ciel pollué. J'ai toujours gardé en tête depuis le fait qu'on pouvait faire un peu de ciel profond sans prétention avec une caméra planétaire - ce que j'ai pu voir sur le net ces dernières années, et hier soir je m'y suis enfin remis, à l'occasion de l'extinction de mon quartier à 1h du matin. Pour un retour modeste, je suis plutôt content et motivé pour continuer… Ma cible M15 à plus de 50° de hauteur, avec ma vieille caméra au champ le plus grand, l'ASI174MM, muni d'un filtre L, sur mon dobson SkyVision 320mm. 600 poses de 2s, gain 250, acquisition sur FireCapture (l'autoguidage ne marchant pas et ma table équatoriale pas mise en station mais placée à vue de nez vers la polaire: Pour le traitement, j'ai utilisé autostakkert (et oui je suis un planèteux) en mode ciel profond, dark, 90% des meilleures poses (donc 18min), et sous photoshop renforcement par retrait de flou gaussien (sauf pour les deux étoiles les plus brillantes), réglage des seuils haut et bas et augmentation du contraste. Je suis friand de tout commentaire/remarque/conseil pour améliorer l'ensemble, j'ai pas beaucoup d'expérience dans le domaine. Autre question, j'ai du bien couper le champ à cause de la coma. J'ai utilisé un paracor TV, je l'ai réglé pour un de mes oculaires (Nagler 16mm donc sur le niveau 4), mais avez-vous une idée sur comment le régler potentiellement plus efficacement pour utilisation avec une caméra ? Merci d'avance pour tout retour utile ! , il faudrait maintenant que je traite mes mars et saturne en retard…. PS: à l'APN au 250mm sous les lampadaires, voilà ce que j'avais obtenu il y a 12 ans, il y a un net progrès :
  5. Mars le 18 août 2018

    Merci à tous - je désespère pas, Mars est encore là pour quelques temps ....
  6. Mars le 18 août 2018

    Salut à tous, En jonglant aux travers des nuages ( et du coup en ayant à imager aussi très bas), Mars par conditions plutôt mauvaises, avec Hellas se levant: En infrarouge: Et dans le bleu: Bons ciels,
  7. Salut à tous, Dernières images des 2 nuits au C14 au Pic, Saturne la 1ère nuit avec le télescope pas parfaitement collimaté et une configuration d'acquisition sous-échantillonnée. On voit néanmoins très bien la perturbation équatoriale, et on devine un spot polaire boréal dans ces animations et images (voir la légende sur l'image RVB): En infrarouge: En RVB: Dans la bande d'absorption du méthane, rien à signaler: Bons ciels.
  8. Mars le 18 juillet (C14 au Pic)

    Merci!
  9. Mars le 18 juillet (C14 au Pic)

    Bonjour, Un peu sous-échantilloné, Mars au C14, on distingue clairement un tempête de poussière au sud de Terra Cimmeria / Terra Sirenum. Olympus Mons et les volcans de Tharsis se couchent, on distingue leurs dômes ce qui donne un petit effet de relief. La zone polaire sud est toujours enpoussiérée, et on distingue sur le limbe un peu plus au Nord un petit nuage. En infrarouge: Et en RVB, toujours plus délicat pour moi: Bons ciels
  10. Jupiter & Io le 18 juillet 2018 (C14 au Pic)

    C'est encore possible d'imager Jupiter, en se dépêchant au coucher du Soleil ...
  11. Saut à tous, Jupiter par conditions médiocres (C14 au Pic), avec la grande tache rouge se levant. RVB: Infrarouge: Dans la bande d'absorption du méthane: Bons ciels
  12. Salut à tous, Saturne et ses satellites au C14 sur la terasse du Pic du Midi. Premières images de ma part montrant plusieurs "morceaux" de la tempête polaire boréale (j'en dénombre 4 sur l'image infrarouge). Les images n'ont pas l'air extra, en tout cas la résolution de la tempête y est RVB: Infrarouge: Bons ciels,
  13. Cette fois-ci c'est une Jupiter de notre dernière nuit au Pic. Pas de miracle, elle était très basse entre 18° et 13° à l'acquisition. Et devinez quelle est la meilleure image à mon avis ? Celle à 13°, dans la bande d'absorption du méthane. On y voit ovale BA se coucher, 3 ovales blancs de la SSTB, deux/trois formations dans la STB, et les vagues du bord Nord de la bande équatoriale Nord, ainsi qu'un curieux feston dans la zone équatoriale. Dans la bande d'absorption du méthane: En infrarouge: En RVB: Bons ciels,
  14. Mars le 19 juillet (C14 au Pic)

    …. j'oubliais du coup …. VIVE LE PIC !
  15. Mars le 19 juillet (C14 au Pic)

    Salut à tous, Je sais, un C14 au Pic, je ne vous ai pas habitué, mais nous n'avons pu utiliser le T1M que les 2 1ers soirs, dans des conditions mauvaises (je posterai les images plus tard). Heureusement les 2 derniers soirs nos avions accès à un C14 dans le cadre d'un workshop organisé là-haut (la 1ère nuit il n'était pas très bien réglé, mieux pour la seconde mais sans doute pas parfaitement encore). Donc une Mars avec un relief plutôt bien visible maintenant, Mare Cimmerum et Sirenum au méridien, Olympus Mons et les trois volcans de Tharsis se couchant. La calotte polaire sud étant encore couverte partiellement par de la poussière. Voici images et animations en infrarouge et RVB: et une incartade au principe de ne pas mélanger des longueurs d'ondes qui ne devraient pas: Repassez sur ce post dans quelques jours, je suis sur qu'Emil (auteur d'Autostakkert) aura fait des traitements bien meilleurs que les miens Bons ciels