Jump to content

Sendell

Membre
  • Content Count

    1,053
  • Joined

  • Last visited

About Sendell

  • Rank
    Serge

A propos

  • Résidence
    Lyon
  • Matériel
    AstroTrac, Losmandy GM8 ; EOS 40Da, 7D, SBIG STF-8300, PLB-C2 ; APro 115/800 triplet APO, WO Megrez80 triplet APO TMB 80/480, optiques photo
  • Site Web

Recent Profile Visitors

324 profile views
  1. Hola ! Le temps s'annonce beau, venez nombreux ! Le programme des conférences qui se tiendront dans l'Odéon antique a été établi : - "1959 à 2019, 60 ans d'exploration du système solaire", par Pierre Thomas, Professeur en planétologie à l’École Normale Supérieure - "La Terre vue de l’Espace, entre beauté et fragilité", par Julien Lambert, Docteur en astrophysique et médiateur scientifique au Planétarium de Vaulx en Velin
  2. Bonjour, Il "faudrait que tu tu commences" à y penser à 16 ans ?! Hum, je comprend que tu sois doux rêveur et qu'astrophotographe puisse te sembler être un métier : ça ne l'est pas, c'est un loisir (certes passionnant) ; tu n'es pas prêt de trouver un parcours de formation qui convienne (ou alors choisir entre CAP photo ou les beaux-arts ? Mwé...). Bref, trouve toi un "vrai" métier et pratique ta passion, dans l'autre sens tu n'auras rien. Je suis direct, mais tu peux quand même trouver des métiers qui te garderont à proximité de ta passion : photographe (pour être payé tu photographies des mariages ou des poupons, pas des nébuleuses), photojournaliste (tu photographies les inaugurations de salles des fêtes, pas les galaxies), journaliste scientifique (tu fais de la pige sur le sujet qu'on te propose si tu veux manger), ... Je ne le conseille pas tant que ça, passion et métier devraient rester déconnectés sinon le métier prend le pas sur la passion : les passionnés de photo passés pro que je connais sont bien dégoutés d'en avoir fait leur métier, ils peuvent plus blairer les mariages, femmes enceintes, ... et ont abandonné leur pratique personnelle s'ils ne sont pas revenus à leur métier d'origine. Pour info, un travail c'est pas juste quelques nuits par semaine quand c'est fun : t'en auras pour au moins 50 ans, et les mauvais choix d'aujourd'hui auront des conséquences toute ta vie, jusqu'à la retraite si t'en as une un jour (ça sonne moins loisir là hein ?), ne te trompe donc pas ! Les personnes qui travaillent dans les coupoles (quand il en reste) sont des techniciens de coupole : ni astronomes, ni astrophotographes, ... Ils viennent souvent du monde de l'automatisme industriel. Si tu veux ta coupole, trouve toi un métier qui paie bien (donc loin de la photo ou de l'astronomie), et construit la dans ton jardin ! Quand tu dis "après les études", tu t'arrêtes où ? Tu sais de quelles études il s'agit ?
  3. Samedi 16 mars au Théâtre antique de Fourvière (Lyon) aura lieu la Nuit de l’Équinoxe, organisée par le Club d'Astronomie Lyon Ampère, avec des animations, conférences et observations du ciel de 14h jusqu'à la fin de soirée. Le CALA et ses partenaires vous attendent nombreux pour la 13ième édition de la Nuit de l’Équinoxe le samedi 16 Mars 2019 dans le cadre exceptionnel du théâtre gallo romain de Fourvière (Lyon). Dès l’après-midi nous proposerons à tous les curieux du ciel des ateliers, parcours de découvertes, séances de planétarium, expositions, stands et observations du Soleil. La soirée sera consacrée à des conférences dans le grand théâtre et bien sûr à des observations astronomiques. À partir de 14h00 : Expositions sur le thème de l’astronomie et du spatial Ateliers enfants et jeunes, planétarium itinérant Observations du Soleil Des stands, ateliers et expo des partenaires et des clubs d’astronomie de la région. À partir de 20h00 : Des observations astronomiques avec lunettes et télescopes : Lune, planètes, galaxies vous seront dévoilées ! Deux conférences dans le théâtre gallo romain : - "1959 à 2019, 60 ans d'exploration du Système solaire", par Pierre Thomas, Professeur en planétologie à l’École Normale Supérieure - "La Terre vue de l’Espace, entre beauté et fragilité", par Julien Lambert, Docteur en astrophysique et médiateur scientifique au Planétarium de Vaulx en Velin Le public attendu est de 800 à 1200 personnes encadrés par plus de 30 bénévoles ! Cette manifestation gratuite, est ouverte à tous. Toutes les participations sont les bienvenues, en coordinations avec le CALA. En cas de pluie, la manifestation sera annulée. Entrée : 5 rue de l’Antiquaille, Lyon 5ième, privilégiez les parkings Saône et les transports en commun. Prenez des vêtements chauds, un coussin pour les conférences et une lampe de poche pour la soirée. Renseignements/ presse : cala@cala.asso.fr Web : https://cala.asso.fr/nuit-de-lequinoxe-2019/ · https://www.facebook.com/events/2064261010539162/ Coordination : Club d’Astronomie de Lyon Ampère (CALA) Partenaires : Planétarium de Vaulx en Velin, Planète Science Rhône Alpes, Musée gallo romain de Fourvière Avec le soutien : Métropole de Lyon, Ville de Lyon Participants : liste à venir…
  4. Bonjour, Je ne fais que relayer : http://www.cala.asso.fr/?Poste-de-mediateur-scientifique
  5. Hola ! Je vous présente les résultats d'une observation simple et rapide, permettant avec un peu d'algèbre, de géométrie et quelques approximations de s'amuser à faire de la mécanique céleste à partir de photos. Deux photographies d’une planète proche de l’opposition réalisées à quelques jours d’intervalle permettent d’observer son mouvement apparent sur la voute céleste, à un moment où le déplacement des planètes peut être ramené à deux segments parallèles. La mesure de l’angle de déplacement apparent permet alors d’estimer la distance de cette planète au Soleil, en ne connaissant préalablement que la distance Terre-Soleil, la durée de l’année, et la valeur de la constante gravitationnelle. J’ai profité de l’opposition de Neptune du 5 septembre 2017 pour faire cette mesure à l’Observatoire du Planétarium de Vaulx-en-Velin. J’ai observé Neptune les soirs des 4 et 6 septembre 2017, en utilisant le télescope AstroSib RC360 (2880mm de focale théorique) et une caméra CCD Atik 460ex. Les 610 pixels de déplacement apparent correspondent à 193 secondes d'arc ; le calcul complet est à retrouver sur mon site perso, il me permet d'estimer la distance Soleil-Neptune à 4.526 milliards de kilomètres ; 0.5% de la bonne valeur ! Tous les détails : https://www.sendell.com/blog/estimation-de-la-distance-au-soleil-de-neptune/ J'ai mis l'étiquette "photometrie" qui n'a aucun rapport seulement car le forum m'obligeait à choisir... s'il n'y a pas "astrometrie", "autres" serait-il envisageable ?
  6. Hola Pour ma part j'aurais eu des choses à présenter en astrometrie : je mesure un déplacement apparent, aucun tag existant correspond... Dans la mesure où il est obligatoire de définir un tag, est-il envisageable d'avoir un tag "autres", ou m'indiquer quel tag utiliser ?
  7. Bonjour Pour lire les fiches de poste de l'animation, il vaut mieux en même temps jeter un oeil à la convention collective. Consultez l'annexe 1, article 1.5 sur la question de la classification des postes et du salaire correspondant, particulièrement la définition et les critères pour être à ces niveaux de salaire. Essayez alors honnêtement de trouver la première (on est à l'embauche et gentils avec une asso) ligne qui correspond à la fiche de poste proposée (ici on a deux périodes distinctes). Multipliez ensuite le coefficient correspondant par la valeur du point (6.14€ dès le 01/01/2018), vous obtiendrez le minimum conventionnel du poste. Jetez aussi un oeil sur le Titre IV, article 4.4, concernant les durées des périodes d'essai.
  8. Hola Je ne fais que relayer (mais c'est mon club) : Le Club d’Astronomie de Lyon Ampère recherche un/une Médiateur Scientifique en Astronomie : fiche de poste.
  9. Il fera beau cet année, passez nous voir nombreux !
  10. Le programme des conférences a été fixé : — De Fontenelle aux planètes extra-solaires en zones habitables. En 1687 Bernard Le Bouyer de Fontenelle publie ses « Entretiens sur la pluralité des mondes », véritable ouvrage de vulgarisation scientifique. L’époque est celle d’une révolution dans la perception de l’univers : les travaux de Copernic puis de Kepler et Galilée ont délogé la Terre du centre de l’univers et l’ont dégradée en planète parmi d’autres. Puisque la Terre est une planète comme les autres, Fontenelle s’intéresse à savoir « comment est fait ce monde que nous habitons, s’il y a d’autres mondes semblables et qui soient habités. ». Un peu plus de 300 ans plus tard nous vivons une autre révolution : en 1995 la première planète extra-solaire (orbitant autour d’une autre étoile que le Soleil) est découverte et aujourd’hui plus de 800 des ces planètes sont connues. Les astronomes se posent la même question que Fontenelle : lesquelles parmi celles-ci pourraient ressembler à la Terre et héberger de la vie ? Au cours de cette conférence nous nous intéresserons au temps de Fontenelle, l’état des connaissances astronomiques de l’époque et nous confronterons les « Entretiens sur la pluralité des mondes » aux connaissances modernes. Puis nous ferons un saut de quelques siècles vers les discussions actuelles sur les « planètes habitables ». Nous verrons bien sur des différences notables entre les deux époques, mais aussi bien des similitudes. par Xavier Delfosse (IPAG) — Panoramas des Galaxies Lointaines En scrutant la voute céleste avec des instruments de plus en plus performants, l’être humain a désormais accès à une foultitude de galaxies, ressemblant à notre Galaxie, la Voie Lactée, mais aussi si différentes et si lointaines. L’étude de la localisation dans l’espace des galaxies et de leurs propriétés apportent aux astrophysiciens des sources précieuses d’information pour comprendre comment l’Univers des galaxies a évolué, mais aussi de nouveaux questionnements quant à leur évolution. par Laurence Tresse (CRAL)
  11. Samedi 19 mars au Théâtre antique de Fourvière (Lyon) aura lieu la Nuit de l'Équinoxe, organisée par le Club d'Astronomie Lyon Ampère, avec des animations, conférences et observations du ciel de 14h jusqu'à la fin de soirée A partir de 14h00 : des expositions, « Promenade spatiale au fil des ondes » du CNES. des constructions et tirs de fusée à eau par Planète Sciences. un atelier interactif sur l’accès à l’espace par le planétarium de Vaulx-en-Velin des séances de planétarium itinérant du Club d’Astronomie de Lyon Ampère des observations du Soleil dans toutes ses facettes, des stands, ateliers et expo des partenaires et des clubs d’astronomie de la région. A partir de 20h00 : Deux grandes conférences présentées par des astronomes professionnels. Des observations astronomiques avec lunettes et télescopes Le public attendu est de 800 à 1200 personnes encadrées par plus de 30 bénévoles ! Les participations sont les bienvenues, en coordination avec cala@cala.asso.fr Cette manifestation gratuite, est ouverte à tous. Annulation en cas de pluie. Entrée : 5 rue de l’Antiquaille, Lyon 5e, privilégiez les parkings Saône et les transports en commun Prenez des vêtements chauds, un coussin pour les conférences et une lampe de poche pour la soirée Coordination : Club d’astronomie de Lyon Ampère (CALA) Partenaires : Planétarium de Vaulx en Velin, Planète Science Rhône Alpes, Musée gallo romain de Fourvière Avec le soutien : Métropole de Lyon, Ville de Lyon, Ville de Vaulx en Velin Participants : Club d’Astronomie des Monts du Lyonnais, Club A. Einstein, Club d’Astronomie Jupiter de Roanne... Renseignements/participation : cala@cala.asso.fr Web : http://web.cala.asso.fr/La-Nuit-de-l-Equinoxe-2016.html - https://www.facebook.com/events/185193651857092/
  12. Ola Je relaie que le Jardin des sciences de l'Université de Strasbourg recrute un ou une médiateur(trice) scientifique : http://aplf-planetariums.info/divers/annonce_jds2016.doc
  13. Ola Je relaie que le planétarium de La Coupole (St-Omer, 62) ouvre un CDD d'animateur pour 6 mois : http://aplf-planetariums.info/divers/cdd_lacoupole2016.pdf
  14. Ola, La configuration minimale n'est pas très exigeante : un port USB. La config recommandée est par contre bien plus importante : USB3 ou GigaEthernet, disque SSD... Il te sera bien sûr possible de faire des acquisitions, mais selon ta caméra tu pourras être assez bridé en débit...
  15. Le programme des conférences a été fixé : Lumière sur l'Atacama, à la recherche des lointaines galaxies avec MUSE (Roland Bacon : 20h30 - 21h30) L'observatoire de Lyon, à la tête d'un consortium de 7 laboratoires européen, vient de mettre en opération sur le site du télescope géant VLT dans le desert de l'Atacama au Chili, le multi unit spectroscopic explorer (MUSE). Avec cet instrument unique au monde, les équipes de MUSE se sont lancé à la conquête de l'Univers lointain et ont commencé à observer les jeunes galaxies à plus de 12 milliards d'années lumière. Je raconterai dans cette exposé l'histoire de MUSE, depuis l'idée il y a 13 ans jusqu'à la mise en service des 7 tonnes de très haute technologie sur le site du VLT. Enfin je présenterai les premiers résultats tout à fait spectaculaires que nous avons obtenus. Août 2014, août 2015, l'année de la comète Churyumov-Gérasimenko (Pierre Thomas : 22h-23h) En août 2014, la sonde européenne Rosetta s'est mise en orbite autour de la comète ; en novembre 2014, nous avons assisté à l'atterrissage et aux rebonds du module Philae. Les résultats scientifiques du début de la mission commencent à peine à être publiés, et on attend de très nombreux nouveaux résultats, au moins jusqu'en août 2015, date de son passage au périhélie. La comète en effet s'approche du soleil, et on est en train d'assister à l'augmentation de son activité. En attendant ce passage, on sait déjà que la comète est très peu dense, qu'elle perd plus de 20 m de "diamètre" par révolution, qu'elle est riche en matière organique, que son eau n'est pas la même que l'eau terrestre ... Et avec les seules images de la caméra de navigation (les images Haute Résolution ne sont pas encore rendues publiques), on découvre que sa morphologie de surface, que nous visiterons en détail, est extraordinairement variée, avec des figures aussi improbables qu'inattendues : on découvre des terrains "en couches", des avalanches (sur un corps avec une gravité quasiment nulle), des dunes (sur un corps sans atmosphère), des puits par où sortent les jets de gaz et de poussières ...
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.