Jump to content

apricot

Membre
  • Content Count

    2,606
  • Joined

  • Last visited

About apricot

  • Rank
    Redshift de

A propos

  • Résidence
    Ouest Toulousaing
  • Intérêts
    0%
  • Occupation
    regarde de près des tout petits trucs et des beaucoup plus grands de beaucoup plus loin
  • Matériel
    et méthodes
  • Site Web

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Observée avec les copains au T60 au Pic du Midi, une autre étoile superlative, une future supernovae: P Cygni Les raies en émission sont juste splendides ! Elles se forment par l'hydrogène mais aussi l’hélium expulsés par le vent stellaire intense de l'étoile ; les atomes H et He sont excités par les photons énergétiques de l'étoile et ré émettent des photons aux longueurs d'ondes spécifiques. Prévoir l'écran total, le continuum penche très à gauche dans le bleu, P Cyg et hyper chaude (190 000 K) et brille surtout dans l'UV... On ne voit pas le fameux profil de raie de type "P Cygni", la résolution n'est pas suffisante.
  2. Salut Gérard, tu peux déterminer le centre d'objets avec ImageJ (astroimageJ). Dans les measurements, tu as centroid et center of mass qui devraient faire le job. https://imagej.nih.gov/ij/docs/menus/analyze.html Jean-Phi
  3. apricot

    3C48

    Excellent Gérard ! Pas facile, à mag 16.. Un spectre brut ressemble à quoi ?
  4. Tu peux éditer les headers par exemple avec AIJ, voir p26 de ce manuel https://www.astro.louisville.edu/software/astroimagej/guide/AstroImageJ_User_Guide.pdf
  5. Joli spectre, un bon début As tu une idée d'ou vient ce bruit en peigne sur le spectre ? Quelque chose a voit avec la matrice de Bayer ?
  6. Il est très joli ce spectre brut de M42 ! On voit de suite que les étoiles du trapèze montrent un continuum tandis que la nébuleuse ne montre que des raies en émission (l'image de la nébuleuse est dédoublée pour chaque raie, le Ha rouge profond à droite, le [OIII] bleu-vert au centre...). C'est un super début. Pour le traitement et déduire une courbe spectrale, ce n'est pas évident, mais il y a pas mal de tutoriels en ligne, en commençant par ceux de C Buil, et V Desnoux. Je trouve que pour traiter des spectres au SA100 Visual Spec est plus simple que Isis, jettes y un oeil. Enfin comme suggéré par Olivier, l'idéal est de te rapprocher d'autres astrams qui font de la spectro. Dans la région Toulousaine par exemple on a formé le groupe des "Spocs" (les spectros occitans) et on essaie de se rencontrer 1-2 fois par an. Bon ciel & spectres ! Jean-Philippe
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.