apricot

Membre
  • Content Count

    2,581
  • Joined

  • Last visited

About apricot

  • Rank
    Redshift de

A propos

  • Résidence
    Ouest Toulousaing
  • Intérêts
    0%
  • Occupation
    regarde de près des tout petits trucs et des beaucoup plus grands de beaucoup plus loin
  • Matériel
    et méthodes
  • Site Web

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. apricot

    Quelques images rigolotes ou étranges...

    (Source : https://alen-lauzan.blogspot.com/ )
  2. apricot

    Spectres d'étoiles remarquables

    Tu peux très bien faire de la spectro avec un T200 sous un ciel pollué. La plupart des spectres ci dessus sont fait avec un T200 dans la banlieue de Toulouse, sous un ciel totalement orange. Pour le matériel, un spectro star analyser est sympa et pas cher pour découvrir le domaine. Sur le site de Christian Buil tu trouvera une excellente introduction à la spectro : http://www.astrosurf.com/buil/us/stage/tutorial.htm Jean-Philippe
  3. apricot

    Spectres d'étoiles remarquables

    Quelques stars de l'hiver : Les différentes couleurs, bien rouge pour Bételgeuse, orangée pour Aldébaran et bleutée pour Rigel se retrouvent bien sur les spectres. Le spectre de M42 fait figure d'intru: pas de continuum mais des raies en émission intense. Betelgeuse, supergéante rouge (classe M) et froide (3700 K). Elle est variable (entre 0.3 et 1.1, en baisse en ce moment). Supergéante, vraiment: son diamètre est de plus de 3 UA, soit deux fois la taille de l'orbite de Mars ! Elle rayonne comme 85 000 soleil, surtout dans l'infrarouge. Rigel, l'autre supergéante (70 x le rayon du soleil), blanc-bleue (classe B8). A 11500 K, elle rayonne surtout dans l'UV. Dans une dizaine de millions d'années, elle va gonfler et devenir une supergéante rouge comme Betelgeuse. Aldebaran est moins superlative, juste une géante (40 x le rayon du soleil) de type K. 4000 K de température de surface (le soleil = 5800K) Et une comparaison des trois étoiles :
  4. apricot

    Actualité exoplanétaire

    La réponse peut être dans cette conférence ? http://astrobiovideo.com/fr/video/216 En angliche, désoled..
  5. C'est juste superbe avec un cadrage.. original !
  6. Super manip, bravo et merci !
  7. apricot

    ISIS : étalonnage avec lampe du commerce

    Bonjour Damien, La raie Ha qui tombe a 42 A, il y a un problème... Avec une bonne calibration les raies de Balmer tombent pile avec des erreurs <1A, tu en es loin apparemment. Est-ce le cas pour Hb etc ? As tu essayé de calibrer avec une étoile chaude, puis avec la méthode mixte étoile chaude et lampe Ar-Ne ? Peut être que ton identification de raie Ar Ne n'est pas parfaite, ça pourrait expliquer pourquoi tu as un bon RMS tout en étant dans les choux. Voici une carte des raies de la lampe Ar Ne de l'Alpy, avec en bleu des raies qui ne sont pas des "blends" et qui sont utilisées par isis dans sa routine de calibration :
  8. apricot

    Spectres d'étoiles remarquables

    Une autre étoile remarquable dans UMa, Lalande 21185: De type M2V, c'est une naine rouge, bien plus froide (3400 K vs 5750 K) et petite (50%) que le soleil. Plus remarquable encore, c'est une de nos voisines les plus proche, à juste 8 années-lumière. Malgré sa faible distance, elle est palichote (magv=7.5). Son mouvement propre est imposant, près de 5" par an.. un joli projet d'observation astrométrique au long court : http://www.blog-city.info/fr/etoilesvoyageuses.php?Page
  9. apricot

    Spectres d'étoiles remarquables

    Alpha des chiens de chasse, le cœur du Roy ("Cor Caroli") C'est une belle double (19" de séparation), j'ai enregistré ici le spectre de la composante principale. C'est une étoile naine de type A0. Elle est intéressante à plusieurs titres; c'est une étoile un peu spéciale, une prototype chez les étoiles magnétiques de la famille des "Alpha CV". Son champ magnétique est 2000 fois plus puissant que celui du soleil. Il en résulte des taches "solaires" monstres qui font varier la magnitude et la métallicité apparente de l'étoile. On le devine sur son spectre, avec son apparence bruitée qui est en fait du à la multitude de raies associées aux éléments lourds brassés par le magnétisme Accessoirement, elle est dans la base de donnée "Miles" qui compile des observations spectro réelles sur des télescope pros; pour nous amateurs, c'est l'occasion de se calibrer et sa chaîne d'acquisition et de traitement. Le spectre observé vs celui des pros : Ça colle bien même dans l'UV (un Newton marche bien dans ce domaine) Une comparaison de Cor Caroli et la classique Véga est assez parlante pour visualiser l'influence sur le continuum de l'abondance d'éléments lourds (ici du Si) sur la surface de Cor Caroli et absents sur Véga :
  10. Superbe, merci pour le partage ! EDIT, à 5:50 dans le film, c'est quoi la trace verte sur l'antenne ?
  11. apricot

    Logiciels "astro"

    Un logiciel d'acquisition pour le suivi d'occultations, OccuRec, http://www.hristopavlov.net/OccuRec/OccuRec.html
  12. apricot

    NGC 2903 @Calern

    Belle galaxie, merci