apricot

Membre
  • Content Count

    2,586
  • Joined

  • Last visited

About apricot

  • Rank
    Redshift de

A propos

  • Résidence
    Ouest Toulousaing
  • Intérêts
    0%
  • Occupation
    regarde de près des tout petits trucs et des beaucoup plus grands de beaucoup plus loin
  • Matériel
    et méthodes
  • Site Web

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. apricot

    Dr5

    Dr5 et Or2 vu par PanSTARRS. Ce sont des objets très faibles. Pour comparaison les trois étoiles "brillantes" qui entourent Dr5 sont de magnitude 16,5 à 17,5. Mais comme les NP comme Dr5 émettent surtout leurs photons dans quelques raies, on arrive à les attraper. Dans le cas ou l'objet émet un continuum, son spectre est beaucoup plus faible car étalé sur toutes les longueurs d'onde et donc toute la largeur du capteur de la caméra du spectro. C'est probablement le cas de Or2 pour lequel on a détecté aucun spectre. Or2 pourrait être une galaxie.
  2. apricot

    Dr5

    Le vieux loup de mer à la navigation ... Quand on pense qu'il connait tout les petits noms des étoiles HD et Miles O_o
  3. apricot

    Spectres d'étoiles remarquables

    Alpha Cas, Shedar K0 orange, une géante qui brille comme 850 soleils
  4. apricot

    Quelques images rigolotes ou étranges...

    (Source : https://alen-lauzan.blogspot.com/ )
  5. apricot

    Spectres d'étoiles remarquables

    Tu peux très bien faire de la spectro avec un T200 sous un ciel pollué. La plupart des spectres ci dessus sont fait avec un T200 dans la banlieue de Toulouse, sous un ciel totalement orange. Pour le matériel, un spectro star analyser est sympa et pas cher pour découvrir le domaine. Sur le site de Christian Buil tu trouvera une excellente introduction à la spectro : http://www.astrosurf.com/buil/us/stage/tutorial.htm Jean-Philippe
  6. apricot

    Spectres d'étoiles remarquables

    Quelques stars de l'hiver : Les différentes couleurs, bien rouge pour Bételgeuse, orangée pour Aldébaran et bleutée pour Rigel se retrouvent bien sur les spectres. Le spectre de M42 fait figure d'intru: pas de continuum mais des raies en émission intense. Betelgeuse, supergéante rouge (classe M) et froide (3700 K). Elle est variable (entre 0.3 et 1.1, en baisse en ce moment). Supergéante, vraiment: son diamètre est de plus de 3 UA, soit deux fois la taille de l'orbite de Mars ! Elle rayonne comme 85 000 soleil, surtout dans l'infrarouge. Rigel, l'autre supergéante (70 x le rayon du soleil), blanc-bleue (classe B8). A 11500 K, elle rayonne surtout dans l'UV. Dans une dizaine de millions d'années, elle va gonfler et devenir une supergéante rouge comme Betelgeuse. Aldebaran est moins superlative, juste une géante (40 x le rayon du soleil) de type K. 4000 K de température de surface (le soleil = 5800K) Et une comparaison des trois étoiles :
  7. apricot

    Actualité exoplanétaire

    La réponse peut être dans cette conférence ? http://astrobiovideo.com/fr/video/216 En angliche, désoled..
  8. C'est juste superbe avec un cadrage.. original !
  9. Super manip, bravo et merci !
  10. apricot

    ISIS : étalonnage avec lampe du commerce

    Bonjour Damien, La raie Ha qui tombe a 42 A, il y a un problème... Avec une bonne calibration les raies de Balmer tombent pile avec des erreurs <1A, tu en es loin apparemment. Est-ce le cas pour Hb etc ? As tu essayé de calibrer avec une étoile chaude, puis avec la méthode mixte étoile chaude et lampe Ar-Ne ? Peut être que ton identification de raie Ar Ne n'est pas parfaite, ça pourrait expliquer pourquoi tu as un bon RMS tout en étant dans les choux. Voici une carte des raies de la lampe Ar Ne de l'Alpy, avec en bleu des raies qui ne sont pas des "blends" et qui sont utilisées par isis dans sa routine de calibration :