Jump to content

Vakoran

Membre
  • Content Count

    3,242
  • Joined

  • Last visited

About Vakoran

  • Rank
    Astram solitaire

A propos

  • Résidence
    Pertuis
  • Intérêts
    Astronomie, jeux vidéo
  • Occupation
    Responsable régional en location de véhicules
  • Matériel
    Dobson Factory/Mirrosphère 600/1980
    Dobson Skywatcher 254/1200
    Lunt 100
    Oculaires :
    - Ethos 3,7
    - Nagler 7
    - Pentax XW 14
    - Panoptic 24
    - Powermate 2,5x

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Il manque juste un mot contre les vaccins, et tout y est.
  2. Les risques liés au traitement de Raoult n'ont rien de "petits", et tout séduisant qu'il puisse être, je trouve un peu fort qu'on dise juste "fonce" alors qu'on parle d'appliquer sa méthode sur un virus trop peu connu pour en mesurer les conséquences. En attendant, c'est autant de temps perdu pour trouver un traitement réellement efficace, et autant de malades qui ont réellement besoin d'hydroxychloroquine, qui se retrouvent le bec dans l'eau. Raoult n'est pas loin d'un criminel à mes yeux, j'ai du mal à me convaincre que sa méthode et son charisme n'ont pas déjà causé des victimes. Par ailleurs, et à une échelle réduite, c'est assez navrant de te voir négliger de "petits risques", charpy, alors que tu refuses de voir que le nucléaire n'est pas aussi risqué que ce que tu prétends.
  3. Je suis d'accord sur le fond, mais si je travaillais dans l'industrie automobile ou chez Airbus, je me dirais qu'on fait bien peu de cas de ma situation personnelle. Rien n'est binaire, rien n'est simple, surtout laisser des boîtes employant des milliers de personnes "réduire la voilure" ou mettre la clé sous la porte. Concernant l'immunité : https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/coronavirus-immunite-collective-explications-samuel-alizon-specialiste-maladies-infectieuses-80603/ Notamment :
  4. Malgré.e l'usage de l'atroc.e écritur.e inclusif.ve sur le sit.e de la pétition.ne, j'ai signé.
  5. Neptune c'est tout petit vu de chez nous en effet ! Ça date déjà un peu, mais voici comment je l'ai perçue au 600 avec un grossissement... plutôt important. :be: Donc à la lunette de 70, je ne pense pas qu'il y ait de miracle : ça doit être un point légèrement bleu, mais sans diamètre de disque apparent, en effet.
  6. Hello à tous et bonne année, avec des cieux pas trop dégueu. Ma dernière sortie date de fin septembre déjà, et à cause de certaines (excellentes) raisons que je ne développerai pas ici, je n'avais pas encore terminé mes dessins... Comme souvent à St Jurs, la soirée a commencé avec pas mal de turbulence, puis ça s'est calmé, ce qui m'a permis de détailler deux cibles classiques et une comète de passage. On commence avec le Croissant (NGC 6888), bel objet assez gros, qui prend quasiment tout le champ du Pentax XW14. Ce qu'il y a de bien avec cette nébuleuse, c'est que sous un bon ciel, on voit plutôt une sorte de bretzel qu'un croissant. J'avais déjà noté cela avec le Dobson 250 il y a des années, mais avec le 600, des poils apparaissent : Comme à l'accoutumée, voici la version un peu grossie pour mieux voir : Comme la turbulence était faible, je me suis tourné vers une petite planétaire bien connue, afin de la détailler pour la première fois avec le gros diamètre. NGC 7009 donc, ou la Nébuleuse Saturne en raison de sa forme particulière. Je suis content d'avoir perçu (ou cru percevoir ?) une légère structure radiale autour du centre. Et sa couleur est sympa : Et pour mieux comprendre de quoi je parle avec la structure radiale : Enfin, voici une comète du moment, avec quelques détails dans le noyau. Il était bien plus évident que la queue, que j'ai représentée un peu trop visible ici (mais c'est le problème du dessin). Intéressant : deux petites galaxies étaient visibles dans le même champ. Je ne suis pas certain de les avoir identifiées formellement, même avec Skytools. Néanmoins, je suis content de les avoir remarquées ! Et une fois encore, pour mieux voir : Et voilà, j'espère que ça vous plaît en attendant la prochaine sortie... je sais pas quand.
  7. Le VA sur le 400 donne une M17 comparable à ce que j'avais pu en voir avec le 600 au Restefond. Pas mal du tout, donc, le dispositif tient encore une fois ses promesses ! Je rejoins les autres pour l'aspect magnifique de tes dessins. Comme déjà dit : on se croirait à l'oculaire !
  8. Ouaouh, la retranscription est de haute volée une fois encore. C'est détaillé, contrasté juste comme il faut, avec un rendu final fort réaliste. Excellent ! Faudra y retourner sous un meilleur ciel quand même : quand le croissant se transforme en bretzel, c'est plutôt chouette.
  9. Ah que c'est bon ! Ces photos fines et magnifiques, ces paysages, les souvenirs qui vont avec... et ce M13, absolument grandiose. À ma connaissance, personne ne dessine les globulaires comme toi ! Pour la centrale de M57, ça viendra... l'observer depuis l'hémisphère Nord aidera évidemment, de même que la stabilité du ciel, forcément.
  10. Oui, le Restefond vaut bien sa réputation, même si la turbulence y a déjà été moins forte par le passé. Mais on devient tellement exigeant, à force... Merci pour votre passage !
  11. Bonsoir à tous, Ça faisait déjà un moment que je n'étais pas allé sur ce site mythique de l'astronomie hexagonale ! Mais comme les vacances au Chili ont épuisé tout ce que je pouvais prendre cette année, je n'ai pu m'offrir qu'une nuit. De quoi néanmoins profiter pas mal, malgré une turbulence assez présente et quelques voiles nuageux par moments. Ce qui est assez étonnant, c'est qu'après le Chili, le ciel magnifique du Restefond semble presque banal... Que l'on s'habitue vite à la qualité dans ce domaine ! Bref, la récolte de cette année tient en 4 cibles. On commence avec B86, cette belle Tache d'Encre qu'il est possible de détailler un peu avec le 600. Ça change de ce que j'avais fait il y a quelques années avec le 250 ! Mais trop pressé sans doute, je n'ai pas prêté attention à la couleur des étoiles, et notamment cette belle orangée qui borde la Tache, à gauche. M'enfin, y'a du détail dans la nébuleuse obscure, et c'est bien ce qui m'intéressait le plus : Comme d'habitude, la version agrandie permet de mieux détailler les parties plus ou moins sombres de la cible : Après ça, je me suis offert un bain d'étoiles, dans cette zone au-dessus du Sagittaire qui a beaucoup à offrir de ce côté-là. Je suis tombé sur d'autres nébuleuses obscures (notamment B92 et B93, toutes proches l'une de l'autre), mais surtout, je me suis fait un petit plaisir avec cet amas aux étoiles resserrées, dans un champ déjà très, très bien pourvu. La retranscription sera longue et fastidieuse, mais j'aime bien tenter de reproduire l'esthétisme de ce genre de vision, que l'on perçoit rarement en photo. Voici donc NGC6603, dans M24 : Et comme d'habitude, vous verrez mieux ainsi : Après ça, je me suis mis à chercher une petite Nébuleuse Planétaire qu'indiquait le PSA, sans trop savoir sur quoi j'allais tomber. Et je me suis retrouvé devant une toute petite chose, pour laquelle le grossissement maximal n'était pas du luxe... NGC 6567 n'est certainement pas la plus belle des NP, mais il y a quand même quelques bricoles à y déceler... ...mais il m'a quand même semblé voir une discrète structure filamenteuse sur la partie la plus brillante : Et enfin, après avoir aperçu ce que Fred Burgeot y avait observé quelques nuits plus tôt, j'ai pointé la belle NGC 7479, une galaxie toute en finesse. Je n'ai pas eu le dédoublement de la spirale de droite, mais je crois avoir attrapé quelques petites indentations près du bulbe. Discrètes parties un peu plus sombre et un peu plus lumineuses, que l'on peut mieux voir ici (même si ça reste discret) : À part ça, il y eut une belle Jupiter avec une ombre de satellite proche de la GTR, des globulaires, et encore d'autres choses que j'oublie... L'un dans l'autre, ça valait le coup de faire le déplacement, même pour une seule nuit !
  12. Merci à vous trois ! J'espère que tu as du temps devant toi !
  13. Voilà une vision originale, et très intéressante, bravo ! Ça dit quelque chose de l'ambiance sur place, lors d'une soirée astro. Les créatures qui peuplent la nuit sont parfois effrayantes, surtout lorsqu'on ne parvient pas à identifier de quoi il s'agit, mais souvent, ça donne au contraire une sensation d'intimité et d'harmonie avec la Nature. Et je trouve qu'on perçoit bien cela sur ton dessin.
  14. Merci à tous pour les passages et les commentaires ! J'ai ajouté quelques timelapses dans le post pour l'agrémenter encore... Oui, revoir Omega et Centaurus A notamment, ça m'a rappelé notre petite soirée courte mais sympathique de l'an dernier. Évidemment avec le diamètre, c'était autre chose au Chili, mais je n'oublie pas que ma première vision des merveilles du ciel austral s'est faite chez toi ! Pour l'altitude, aucun problème, je ne ressens absolument rien à ce niveau. Probablement parce que j'ai passé toutes mes vacances étant gosse à plus de 1000 mètres d'altitude, en Ardèche. En fait, la seule fois où j'ai ressenti un malaise, c'était pas loin de chez toi : sous forme d'une nausée légère mais insistante au sommet du Pic des Neiges, après avoir pris 3000 mètres d'altitude en quelques heures, dont la plus grosse partie à pied. Avec la fatigue musculaire, ça a dû jouer !
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.