Jump to content

Tannhauser

Membre
  • Content Count

    2,649
  • Joined

  • Last visited

About Tannhauser

  • Rank
    Membre
  • Birthday 12/21/1981

A propos

  • Résidence
    Gard
  • Intérêts
    La Nature
  • Occupation
    Le nez en l'air.
  • Matériel
    - Dob GSO 200/1200
    - QF + 9x50
    *Superview 30mm
    *Edge-on 19mm
    *Hyperion 13mm
    *Stratus 8mm
    *Antares 6mm
    - Barlow Televue 2x
    - Jumelles ZOOM 8-20x50 (1994) & Bresser 10x50 (LIDL)
    - Tripod Vanguard Ma

Recent Profile Visitors

298 profile views
  1. Alors tu vois mon ami : Y'a pas qu'à ; cà c'est bon quand on est jeune et fringuant et çà ne dure pas la santé et l'insolence. Enfin tu devrais te renseigner sur les statistiques médicales qui montrent un pic d'augmentation des accidents vasculaires et cardiaques après ce fameux passage à l'heure d'été...Nous ne sommes pas des bêtes, précisément notre pb collectif est de plus suivre le naturel mais des injonctions sociales et étatiques édictées par des gens trop déconnectés. Oui, nous sommes d'accord à 100%. Peut-être n'as-tu pas lu assez attentivement mon message (certes assez long, je le concède, à l'heure de la chienlit twitteresque), mais je ne faisais que paraphraser avec ironie l'argument inepte avancé par Papy Denis (qui nous a quitté bien trop tôt): "Si le soleil se couche 2 heures plus tard à cause de l'heure d'été, nous n'avons qu'à nous coucher 2 heures plus tard, je ne vois pas où est le problème".🤡
  2. Bon... en temps normal, j'ai le plus grand respect pour les aînés, mais là, je ne peux pas laisser passer. Mon cher Denis, je pense que cela est involontaire de votre part, mais j'ai dans le regret de vous annoncer que vous êtes un troll. Ou plus précisément ce que j'appelle un "troll nouveau". Pour faire court, un troll est un internaute qui débarque dans une discussion, tiens volontairement des propos à la fois ineptes et provocants, afin de saboter la dite discussion. Le "troll nouveau " est un troll qui s'ignore, dans la mesure où il ne désire pas saboter la discussion. Le "troll nouveau" tient toujours des propos ineptes mais cette fois-ci, en étant persuadé de détenir la vérité (le "sachant"), le tout accompagné d'un ton moralisateur condescendant (pour se convaincre, et tenter de convaincre ses lecteurs, que sa "sagesse" le place au-dessus du lot). Preuve(s) par la citation: Le "troll nouveau", dès sa première intervention, s'auto-proclame garant d'un débat raisonné... tout en mettant sur le tapis des considérations politiques hors-charte, sans aucun rapport avec le sujet, et flirtant par la-même dangereusement avec le point Godwin. Le "troll nouveau" est culotté. Le "troll nouveau" avance ensuite un contre-argument, mais aveuglé par son auto-persuasion d'être le "sachant", ne se rend pas compte du non-sens abyssal de ses propos. En clair, si l'heure d'été décale la nuit astronomique de deux heures (soleil à 18° sous l'horizon, deux heures plus tard que l'heure locale), la solution pour notre cher ami consiste simplement à se coucher plus tard... et à se lever plus tôt. Donc aux alentours du solstice d'été, de se contenter de 5-6 heures de sommeil. Bien bien. Sommes-nous bêtes... et oui, qu'allons-nous nous embêter avec le rythme biologique naturel diurne/nocturne, la tombée de la nuit provoquant la production de mélatonine, favorisant ainsi l'endormissement. Si l'heure d'été décale ce phénomène biologique de deux heures, nous n'avons qu'à nous coucher deux heures plus tard. Dès ce soir, je couche donc mes enfants à minuit: à 22h, le soleil n'est qu'à 1° sous l'horizon, mes enfants n'ont pas sommeil, attendons donc minuit pour que le soleil soit à -13° sous l'horizon et que la nuit tombe vraiment. D'ailleurs nous habitons la Gard. À 20h00, l'heure où je tape ces lignes, le thermomètre extérieur sous abri indique 35,5°C. Chaud n'est-ce pas? Car somme toute, à l'heure locale, il n'est que 18h00. Donc il faut que nous attendions 2 heures de plus que si nous étions à l'heure locale, pour espérer un relatif rafraîchissement avec la tombée de la nuit. À 22h00, il ne sera que 20h00 "au soleil" et la température sera celle qu'il ferait en réalité à 20h00 si nous étions à l'heure locale. Avec l'heure d'été, il fait donc chaud plus tard, et la température baisse plus tard (2 heures plus tard!). Ça n'est pourtant pas difficile à comprendre. Après, c'est sûr, si comme notre ami nous le conseille dans sa grande sagesse, on se couche à minuit pour se lever à 5h , le problème ne se pose pas... 🤭 Bien revenons-en à notre démonstration sur le troll nouveau. Un autre intervenant explique à l'aide d'un exemple concret et concis ce qu'implique le décalage de 2 heures lors d'une canicule (et en règle générale, en été): Malheureusement, notre ami le "troll nouveau" semble avoir perdu toute faculté de raisonnement, l'hybris du "sachant" le gagne: Notez, chers lecteurs, le "Et alors?", qui malheureusement pour notre intervenant, dénote la perte du sens des réalités. Pourtant, le problème est assez évident: il faut attendre 2 heures de plus. S'il commence à faire frais à 20h heure locale, ou est l'intérêt de devoir attendre 22h à cause de l'heure d'été pour profiter de cette relative fraîcheur? De plus, l'heure civile n'est certainement pas relative . Nous avons établi un système de mesure du temps pour que nos sociétés humaines puisse se repérer quotidiennement. La Terre est séparée en 360 méridiens (le méridien de Greenwich étant celui d'origine) sur lesquels se répartissent 24 fuseaux horaires. L'heure qui en découle n'a rien de relatif: il s'agit de l'heure qu'il est réellement sur un méridien donné. Avec l'heure d'été, alors que le méridien de Greenwich passe par notre pays, nous sommes pourtant à l'heure de Kiev! Qui se trouve 30° plus à l'Est. Mais notre ami ne voit pas où est le problème. Vu le grand âge de notre ami, il semble avoir oublié les contraintes de la vie active, qui en général, pour l'actif lambda, consiste à se coucher tôt pour se lever tôt. Comme se coucher vers 22h00, pour se lever à 6h00. 8h00, c'est l'heure à laquelle en général la journée de travail démarre, n'est-ce pas. Oui, le "troll nouveau" considère sa situation personnelle comme l'unique, le point de référence de toute décision. Notez le même argument inepte, cette-fois ci accompagné d'un "me paraît plus justifié que l'inverse", marque euphémiste de "l'auto-persuasion du sachant". Par contre, "que l'inverse" reste un mystère... Quelqu'un sur ce fil, a-t-il avancé que la solution aux désagréments que cause l'heure d'été était de se coucher tôt et de se lever tard? Mystère et boule de gomme . Sans parler du fait que si un intervenant avait tenu cet argument ("se coucher tôt et se lever tard"), la stupidité du propos transformerait également cet intervenant en "troll nouveau". Diantre, c'est à n'y plus rien comprendre. Enfin le "troll nouveau" manie avec brio une fausse bienveillance, car suivie d'une sentence péremptoire, censée démontrer la vacuité des arguments d'autrui et clore le débat. Cocasse, quand l'intéressé lui-même avance un seul argument, qui en une phrase - la maestria du "troll nouveau"-, confine à l'absence totale de raisonnement. Sur ce, bien à vous, et merci d'avoir lu.
  3. Sauf qu'un argument contre l'heure d'été semble faire mouche, même auprès des bobos citadins parigots-lyonno-toulousains. Avec ces canicules qui vont devenir la norme (2 semaines en moyenne actuellement, 9 semaines à partir de 2025 -ou même avant), l'heure d'été prend un sérieux coup dans l'aile. Le hasard et la fatalité font parfois bien les choses, car la canicule actuelle tombe aux alentours du solstice d'été... Et avec cette heure d'été à la noix et nos 2 heures d'avance sur le soleil, il faut donc attendre minuit pour que la nuit tombe complètement et que la température commence à baisser très légèrement. Donc, mesdames et messieurs les bobos, votre cocktail en terrasse l'été à 22h, vous préférez le siroter comme en plein jour à 40°C à l'ombre, ou que la nuit tombe à 22h (à une heure normale, en fait) et la température avec? Finalement, merci la canicule, car la nuit et sa relative fraîcheur vont peut-être revenir en grâce.
  4. Les sondages sur le sondage semblent se resserrer... Ce serait désormais du 50-50. Les gaulois réfractaires semblent moins bêtes que prévu! À noter, que contrairement à l'intitulé fallacieux de l'enquête européenne cité plus haut, la formulation des 8 questions dans l'enquête de l'Assemblée Nationale est de très bonne facture. Déjà, la première question demande de préciser dans quelle région on réside. Très bien vu. La question-clé demandant quelle heure on préfèrerait garder (hiver ou été) expose clairement deux exemples (assez parlants ma foi, si on a un peu de bon sens), et surtout la question suivante demande pour quelles raisons on fait ce choix, avec une case libre! J'imagine le nombre de clampins qui auront indiqué "l'heure d'été, pour prendre l'apéro et faire des grillades à 23h, c'est cool!" Et enfin, la dernière question demande pour quel temps UTC on opte (histoire de voir si le clampin a bien compris de quoi il s'agit et ne donne pas des réponses contradictoires). Enfin, le Sénat aussi y va de sa petite page, qui résume en quelques lignes l'aberration et la logique absurde de rester toute l'année à l'heure d'été: https://www.senat.fr/rap/r96-13/r96-136.html Rien à ajouter. Pas faux. Mais surtout, les pays européens devront se mettre d'accord, histoire que tout le monde soit à la même heure (notamment en Europe de l'Ouest). Les allemands veulent opter pour UTC+1, puisqu'ils ont déjà 1 heure d'avance en heure solaire (ou heure vraie) étant plus à l'Est que nous. Si les français choisissent UTC+2, on aurait 1 heure d'avance sur l'Allemagne (alors qu'on est plus à l'Ouest!) et 2 heures sur le Royaume-Uni (qui eux veulent bien sûr UTC+0). Donc, il faudra bien couper la poire en deux... soit UTC+1 pour tout le monde!
  5. Effectivement, l'Empereur Herr Juncker, dans sa grande sagesse, a quand même précisé, je cite "les États membres devraient coordonner leurs choix afin de préserver le bon fonctionnement du marché intérieur et d’éviter la fragmentation". Cette supposée pagaille est peut-être ce qui va nous sauver d'une heure d'été toute l'année... Les allemands veulent rester à GMT+1. Si les gaulois décident contre tout bon sens de rester à GMT+2, nous aurions donc constamment une heure d'avance sur nos voisins teutons. Les portugais voudraient quant à eux rester à GMT+0 (ils sont revenus à GMT+0 en hiver, et GMT+1 en été en 1996). Nous aurions constamment 2 heures d'avance sur eux. Du coup, GMT+1 semble la seule solution, pour les mêmes raisons qui ont fait que l'Occupant avait réglé l'heure légale française sur GMT+1... pour être à la même heure que Berlin. Et par la même, nous n'aurions qu'une heure d'avance sur les pays qui souhaitent rester à GMT+0 (comme actuellement, avec le changement d'heure, puisque ces pays avancent aussi d'une heure en été). Juste encore une question de bon sens, mais le bon sens, aujourd'hui... :/
  6. Du nouveau au pays des zozos... "- La Commission européenne veut abolir le changement d'heure dès 2019 - Le président de la Commission européenne a affirmé vouloir la fin des changements d’heure en été et en hiver dès 2019, les Etats étant libres de choisir à quelle heure ils voudront rester. " Source Pour résumer, la directive doit être adoptée par le parlement au plus tard en mars 2019, et si celle-ci est adoptée, chaque pays devra notifier à quelle heure il choisit de rester, au plus tard en avril 2019. Et toujours cette "impartialité" de la part de gens non-élus... " Ce vendredi, Jean-Claude Juncker a évoqué sur la chaîne de télé allemande ZDF l'abolition du changement d'heure. «L'heure d'été éternelle arrive. Les gens le veulent, nous le faisons. Nous allons décider cela aujourd'hui» au sein de l'exécutif européen, a indiqué le président Juncker. " Source Heureusement, les belges sont là pour relever le niveau... "Affichant sa préférence pour la double heure d'été, Juncker aggrave l'erreur de 1976" " Or, [VGE] avait tout faux car les économies d’énergie prévues furent marginales, et surtout personne ne proclama haut et fort que la France était, comme nous, "déjà à l’heure d’été". Précisément depuis juin 1940 quand l’Occupant imposa l’alignement sur l’heure allemande, pour sa propre facilité. Soit GMT + 1, heure de Berlin. La preuve en est que la zone dite libre resta à GMT zéro jusqu’à l’occupation totale du pays en novembre 1942. À la Libération, pour moult raisons, à commencer par la désorganisation ambiante, le statu quo demeura tandis que l’Angleterre, restée libre et arrimée sur son mythique méridien ; tic-tac, donnait l’heure exacte car il n’y a que 2°27 d’écart de longitude entre Londres et Paris, pour 4°33 envers Bruxelles. C’est donc bien la même zone, et VGE ou ses conseillers auraient dû ne rien faire en mars 1976, quand ils lancèrent erronément la "double heure d’été", et remettre les pendules à leur place (comme disait Johnny) avec le retour à GMT zéro fin septembre pour introduire le +1 au printemps suivant, heure d’été simple. Vous suivez ? Sûrement, mais pas Jean-Claude Juncker qui affiche sa préférence pour la double heure d’été permanente, aggravant l’erreur de 76. Les enfants seront donc encore dans le noir lors de leur première récréation, les agriculteurs expliqueront aux vaches comment se lever, avec eux, encore plus tôt en hiver, et nos tristes journées obscures seront pareilles à un tunnel bruxellois embouteillé. Et si l’harmonisation actuelle, même bancale, disparaît et que chaque État pourra agir selon son intérêt - tout le contraire de l’idéal européen - ce sera la pagaille. Mais les hédonistes bobos qui adorent les drinks tardifs sur les terrasses toujours lumineuses (plaisir que je ne boude pas, étant privilégié) ne penseront guère aux ouvriers et travailleurs à temps postés, les pompiers, policiers, maraîchers, éboueurs, agents de surveillance et maintenance, urgentistes - la liste est longue - qui s’extirperont de leur couette matinalement, aggravant encore les inégalités sociales. A-t-on consulté les pédiatres, gériatres, et infirmières, des nutritionnistes et experts en sommeil ? Ou même des psys qui soutiennent que l’obscurité est un facteur aggravant de dépression ? Non, juste un sondage réservé aux internautes, et basta. Il démontre que le Sud veut davantage de soleil ? Fort bien mais cela ne devrait pas léser davantage ceux qui en manquent déjà cruellement. Décidément les décisions à la fois drastiques et mal ficelées compliquent tout. En 1949, Mao liquida les cinq fuseaux horaires chinois pour ne garder que celui de la capitale, contraignant les travailleurs de l’Ouest à se lever en pleine nuit. Aberration qui persiste." Source À bon entendeur...
  7. Même si je crois comprendre que tu ne fais référence qu'à la pratique astro, tu iras dire ça aux bretons qui ne verront le soleil commencer à se lever qu'à 10h00 le matin en hiver. Pas trop gênant. Sans rancune, évidemment. Je ne vois pas où est le dédain(plutôt de l'ironie, hein) quand le seul argument avancé par les pro-heure d'été est: "j'aime bien l'heure d'été parce qu'il fait jour tard en été". Point, à la ligne. Dans un débat, on cherche d'abord à prouver la vacuité des arguments du camp d'en face (en l'occurrence, UN seul argument dans le cas qui nous intéresse), puis on expose les siens pour enfoncer (ou pas) le clou (arguments contre l'heure d'été que tu n'as soigneusement pas inclus dans ta citation...) Être à GMT+2 dans un pays où passe le méridien de Greenwich est une aberration, avoir toute l'année 2 heures d'avance sur le soleil, est une aberration. En France, on devrait même être à GMT+0!! (GMT+1 est un moindre mal) Voici l'intitulé précis de la question: "Si le changement d'heure devait être supprimé, quelle solution préféreriez-vous? Supprimer le changement d'heure et rester: à l'heure d'été de façon permanente (les horloges sont avancées d'une heure par rapport à l'heure d'hiver) à l'heure d'hiver de façon permanente sans avis/je ne sais pas " (source: https://www.rtbf.be/info/societe/detail_rester-a-l-heure-d-ete-toute-l-annee-ca-signifie-que-le-soleil-ne-se-levera-qu-apres-9h-en-hiver-une-bonne-chose?id=10007674 ) On notera la manière dont l'heure d'été est mise en avant (alors qu'elle est censée être l'exception dans le changement d'heure, et l'heure d'hiver la norme si j'ose m'exprimer ainsi), ainsi que l'explication fallacieuse (pourquoi ne pas avoir mis pour l'heure d'été "les horloges ont deux heures d'avance sur le soleil"... ??? et seulement une heure d'avance sur le soleil en hiver??). Tout ça me semble très orienté (sans compter le timing de cette enquête...) Bah, de toute façon, le sujet est en train de doucement glisser vers l'affrontement politique de bas étage entre les différents pays européens, donc m'est d'avis que finalement rien ne va se passer avant plusieurs années, comme dit plus haut dans cette discussion. D'ailleurs, je préfère encore garder le changement d'heure plutôt que d'être à l'heure d'été toute l'année! En bon gaulois que je suis!
  8. Ben oui. Entendu le même reportage sur France Info. J'ai sauté de joie sur ma chaise lorsque j'ai entendu que la suppression du changement d'heure était sérieusement envisagée désormais. Mais j'en suis vite tombé (de ma chaise donc) lorsque j'ai appris qu'il était probable que ça soit l'heure d'été qui soit conservée. Oh bonne mère... Cependant, un espoir subsiste. Dans un autre reportage radiodiffusé (je ne me rappelle plus quelle radio), les allemands voudraient eux rester à l'heure d'hiver, et qu'au final, chaque pays conserverait l'heure qu'il désire (seul le changement d'heure serait supprimé). J'ai regrimpé à moitié sur ma chaise, mais connaissant le "gaulois" et son raisonnement limité, j'ai bien peur qu'on doive se farcir l'heure d'été jusqu'à notre trépas. Et quand on voit que leur seul argument, c'est "l'été, il fait jour tard, j'aime bien".... Sans compter que pour les 3/4 desdits gaulois, "il fait jour plus tard en été" en raison de l'heure d'été... l'inclinaison de l'axe terrestre , cékoiça. En attendant, avec l'heure d'été: - Mmmhhh, le soleil qui pointera le bout de ses rayons seulement vers 8h30 - 9h00 aux alentours du solstice d'hiver. Génial pour nos bambins qui seront bien réveillés à l'école (et les autres). - Il ne vous a certainement pas échappé que les étés caniculaires vont devenir la norme. Bien, avec l'heure d'été, lors des journées caniculaires (dans le sud, c'est tous les jours), il faudra toujours attendre 23h00-00h00 pour enfin profiter d'une toute relative fraîcheur nocturne... Mais bon, le gaulois pourra faire rôtir des sangliers à 23h00, c'est là le principal.
  9. Je ne m'étais pas connecté à Webastro depuis juillet 2016... Pratique astro entre parenthèses, tout ça, tout ça... Je reviens par hasard (en fait pour lire ce qu'il se disait ici sur Tiangong 1) et... Oooohhhh! Tout a changé! Depuis une dizaine de jours seulement. Cette coincidence, ma parole!^^ En tous cas, quel boulot accompli et quelle refonte! À chaud, on retrouve vite ses marques. La fonctionnalité dont je me servais le plus sur l'ancien WA était "Voir derniers messages" (maintenant "Contenu non lu"), le nombre de filtres est assez incroyable. Beau boulot. Pour chipoter, il manque juste le nombre de discussions non lues comme c'était le cas sur l'ancien WA (ça donnait une idée du temps qu'on allait passer à pointer les discussions susceptibles de nous intéresser). Je crois me souvenir que c'était du genre: "85 discussions non lues/créées depuis votre dernière visite" ou un truc dans le genre. Ça a été remplacé par "Affichage de tout le contenu que je n’ai pas lu[e] et posté[e] durant les 365 derniers jours" mais il n'y a plus le nombre de discussions. Edit: 1) Ah si, on perd dans "Gérer le contenu suivi" les catégories qu'ont pouvait définir dans l'ancien WA (par exemple, je suivais une vingtaine de topics Astrophoto, j'avais créé un dossier de suivi "astrophoto" ou j'avais déplacé les 20 discussions). Maintenant, tout est en vrac. 2) Toujours dans "Gérer le contenu suivi", le bouton "Aller au dernier message non-lu" semble avoir disparu. Donc quand on clique sur une discussion, ça ouvre la première page au premier post et il faut retrouver la page où on s'était arrêtée... 3) Dans l'ancien WA, une fois la discussion consultée, elle disparaissait des notifications de discussions suivies (mais elle était toujours suivie évidemment), et réapparaissait si un nouveau message était posté, et hop, clic sur "aller au dernier message non lu". Mais maintenant, la discussion reste affichée dans le suivi même si on y a consulté les nouveaux posts... Pas très logique, non? Voilà, j'ai fini de me plaindre!
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.