DrGkill2

Membre
  • Compteur de contenus

    584
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de DrGkill2

  • Rang
    Membre

A propos

  • Résidence
    Mars (eille)
  • Matériel
    Montures : SW Star Adventurer | Avalon Linear
    Optiques : ONTC 6" f/4 | Tamron 150-600m f/6.3 | Hypergraph 125mm f/4 | 17-40 f/4L | 24-35 f/2.8L | 70-200 f/4 L |
    Imageurs : QHY163M | Canon EOS 5D
  • Site Web
  1. Etoiles difformes

    De rien ! content d'avoir pu être utile
  2. Projet de T250 F/4

    MMhh, je ne sais pas ... Tu as peut être raison. Une chose tout de même. Les rayons hors axe ne sont-ils pas censé êtres des parasites ? Théoriquement les rayons intéressants sont ceux qui vient d'un point considéré "à l'infini" tous en axe parallèle. Donc théoriquement toujours, la largeur des pattes n'est pas censé être un soucis. Je pense que souvent les lames sont fine parce qu'il y a des limitations par la taille du support de secondaire et la longueur du tube. Et qu'avec la mise sous tension, tu vrilles toujours un peu les pattes. Donc un angle, même faible avec mise sous tension te fait une épaisseur relative beaucoup plus importante que l’épaisseur réelle. Plus la patte sera large, plus l'angle de vrillage aura une incidence sur l'épaisseur relative. Après si tu regardes les pattes des newton Axis Instruments, les lames sont bien épaisses pour garantir une bonne rigidité. Certes mais ce ne sont pas les rayons de cette provenance que je cherche à capturer !? Il n'y a pas un soft accessible de simulation optique qui nous permettrai de voir l'impact d'une telle conception ??
  3. Projet de T250 F/4

    Ça c'est un inconvénient c'est sur mais bon ... un 250 quoi qu'il arrive quand il y a du vent c'est foupoudav' j'ai envie de dire. Je vois déjà l'effet d'une belle brise sur mon 150 f/4 donc j'imagine que quelque soit la forme et la taille du 250 ce sera foutu. C'est une pyramide normale, mais là il n'y a pas de poids vers l’intérieur du tube (pas de secondaire), il y a du poids vers l’extérieur du tube, là ou se trouve la caméra. C'est ce que j'avais fait dans ma V2 avec des mono-branches en métal donc élastique. Là je tente de faire une araignée parfaitement rigide en carbone, j'adapterai l'épaisseur des branches en fonction. Donc pas sous tensions. De fait, dans cette configuration il est plus intéressant de mettre les branches sur les bords plats car les branches sont plus petites donc plus rigides. Après toute la question est de savoir si effectivement ce sera suffisamment rigide pour se passer d'une mise sous tension. Mais 8 branches de 100x160x0.35mm en carbone ça devrait être du costaud, quit à passer en 0.5mm d'épaisseur. Mon objectif est de faire passer un cable USB3 flat (https://www.amazon.fr/LEAD-USB3-0-BLACK-PSG90487-SIGNAL/dp/B0118KD5EI/ref=sr_1_6?s=electronics&ie=UTF8&qid=1522941712&sr=1-6&keywords=flat+usb+3.0+câble) et pour l'alimentation électrique, de la feuille de cuivre contrecollée.
  4. Projet de T250 F/4

    Voilà un aperçu de ma nouvelle araignée totalement rigide. Centre en PETP et pattes en carbone 0.35mm d'épaisseur. Les pattes feraient 100mm de large et 160mm de haut. Un angle pour mettre la caméra au minimum en porte à faux. (Inspiration des araignées pyramidales des gros dobsons et dont la pyramide est dans l'autre sens pour soutenir le poids des gros secondaires)
  5. Projet de T250 F/4

    Pour rappel mon projet est un T250 nomade donc map motorisée importante pour moi.
  6. Problème d'étoiles sur une FSQ-85

    On dirait que les étoiles ont tendance à prendre une forme carré. C'est assez marrant, j'ai un pote qui a le même symptôme avec un A7s et une lunette TS107 apo.
  7. Projet de T250 F/4

    Effectivement c'est l'avantage de cette config, de pouvoir faire une grosse araignée ultra rigide. Pour la longeur du tube, oui, forcement. 250mm de plus dans mon cas, mais c'est mieux que d'avoir une grosse masse sur le côté en porte à faux. Ce bon vieux Newton n'avait pas le choix que de déporter la sortie pour observer. Je me demande bien ce qu'il aurait inventé avec notre matériel à disposition
  8. Projet de T250 F/4

    Il faut une pompe et tout un attirail pour le water cooling, ayant bricolé ça avec un tec sur mon PC il y a quelques années je ne suis pas prêt d'y revenir. Les soucis d'oxydoreduction entre le waterblock et le rad, la place et la fragilité et c'est trop encombrant. J'ai pensé effectivement a un heat pipe qui irait vers le primaire mais... un heat pipe d'1m de long !? A la rigueur un heat pipe vers le bord du tube avec un gros rad passif mais dans tous les cas on ne peut plus faire tourner la caméra puisqu'on la solidarise du tube. Je pense qu'il faut juste espérer que la chaleur émise ne sera pas trop problématique à f/4. je ferai des test avec mon 150. Voir s'il chaud avec le 200 f/4 d'Eric83.
  9. Projet de T250 F/4

    Carrener pour obtenir une forme bien ronde sans obstacles (je pense notamment aux câbles) et éviter que l'avant de la camera ne renvoi une partie de la lumière renvoyé "à l’extérieur" par le primaire. (toute la lumière non captée par le correcteur.) Mais j'ai pensé au plus gros inconvénient de cette config... La chaleur émise sur les côtés de la caméra.... Ca va tout tuer
  10. Projet de T250 F/4

    J'ai pas mal discuté avec Shane Santi de Dream Télescope, il est super sympa et n'hésite pas à passer un temps incalculable à aider ses prospects, c'est rare de nos jours. Bref, je savais que les secondaires étaient dur à réaliser mais il m'a appris que les secondaire étaient surtout mauvais sur les bords et qu'il vallait mieux avoir plus d'obstruction sur un Newton bien bafflé avec un gros secondaire qu'un petit secondaire de qualité médiocre sur leq bords. En faisant les calculs avec lui nous sommes arrivés à un secondaire de 100mm de petit axe. C'est ennorme pour un 250 mais finalement ça permet une couverture de bonne lumière sur un 24x36 et surtout un champs de qualité. Ensuite nous avons longuement parlé des focuser et il m'a compté les histoires ce ses clients ayant eu des soucis avec les FLI et autres focuser. Ils finissent tous par mal vieillir et a prendre du tilt avec l'âge. Qu'avec plus de 2.5kg en porte à faux sur une piece mobile il était quasi illusoire d'obtenir avec les moyens d'un particulier quelque chose de suffisamment rigide dans le temps. Vu le prix des bêtes comme le FLI atlas, ca fait mal au coeur pour rester aussi poli qu'un beau miroir. Bref tout ceci m'a ramener à un des suggestions du forum à savoir coller la caméra à la place du secondaire et de motoriser le primaire pour le focus. Ainsi : Une seule pièce multimobile : le primaire. Les autres solidement fixées et ne bougent plus. Eventuellement prevoir un système de réglage de tilt pour la caméra. Je pense également prevoir un carenage de bafflage pour la camera et ses câbles. Pour l'instant ma QHY163M faisant 74mm de diamètre, avec un bafflage elle pourrait atteindre 90mm ce qui sera toujours moins qu'un secondaire de 100mm. Je retourne donc à la conception. Affaire à suivre (si vous le voulez bien sûr :p)
  11. Projet de T250 F/4

    Il semblerait que je me sois trompé, le Wynne recule le plan focal de la distance du backfocus (de ce que j'ai dernièrement compris). Si c'est le cas, mon plan focal serait à 244mm et non 309mm, et là ça changerait tout ! Si quelqu'un peut me confirmer ça c'est top
  12. Certes ce n'est pas donné mais ça absorbe plus de 97 % de la lumière. (15€ les 150mL) Elle s'appelle la black 2.0 et est une réponse au Vantablack, nanotubes qui absorbent 99.996 % de la lumière mais qui est totalement inabordable puisque fait de nanotubes et qui de plus s'est fait racheté par un artiste... https://culturehustle.com/products/black-v1-0-beta-the-world-s-mattest-flattest-blackest-art-material
  13. Projet de T250 F/4

    Je suis en train de faire des simulations avec des secondaires plus ou moins grand mais voilà. D'après Newt, le bafflage frontale fait un diamètre de 288mm soit un rayon de 144mm. Comme me correcteur fait 99mm et que le backfocus est de 65mm, ça donne un plan focal idéal a 309mm du secondaire. Si je prends cette distance, le petit axe minimum du secondaire est de 79mm mais donne un cercle d'illumination à 75% sur 15mm de rayon. (Idéalement il devait aller jusqu'à 23mm pour du full frame) Si je descends le plan focal, c'est le correcteur qui va faire obstruction. Je me demande alors ce qui est préférable. descendre le plan focale et faire une obstruction avec le correcteur mais moins d'obstruction du secondaire, ou l'inverse. Sachant que le correcteur prit en exemple est le Riccardi (wynne très compact, je ne pense pas qu'on puisse faire un wynne 3" de moins de 99mm). Merci d'avance pour vos lumières
  14. Monture équatoriale Mark II

    T'as de nouvelles choses à nous montrer pour nous faire rêver !? :)
  15. Et pourquoi pas un heat pipe qui transmet la chaleur aux miroirs/lentilles pour faire dew heater !?