Jump to content

yannick78

Membre
  • Posts

    203
  • Joined

  • Last visited

A propos

  • Résidence
    Elancourt - Magnitude78
  • Matériel
    T410 carbone - Strock250 - 80ED

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

yannick78's Achievements

  1. un miroir de 35mm n'est pas un pb pour le rangement, dans le pire des cas tu seras obligé d'incliner le miroir secondaire pour éviter le contact avec le capot du miroir. tu devras aussi revoir l’équilibrage, mais c'est assez simple pour résoudre le pb sur le mien j'ai simplement déplacé les tourillons de 1cm vers le bas sur la caisse primaire ; tu vérifieras la position du centre de gravité sur le tien qd tu auras tous les composants. Les miroirs de 25mm d’épaisseur sont disponibles chez orionoptic.uk, ils n'ont pas une bonne réputation car ils vendaient des miroirs de différentes qualités alors qu'ils le triaient pas, la qualité la moins chère pouvait être un bon plan pour les petits miroir, car c’était à peine plus cher que les miroirs industriels pour une qualité comparable mais en miroir fin ; mais j'ai l’impression qu'ils ont supprimer le grade standard sur leur site. il y a aussi un polisseur tchèque ou hongrois qui faisait des miroirs fins, mais je ne me souviens pas de son noms. yannick
  2. bonjour, je me souviens avoir observé dans ce telescope aux NAT il y a 3 ou 4 ans, vraiment atypique, vraiment interessant, image de jupiter très stable. Mais dans mes souvenirs c'etait un 250 et pas un 350mm. si vous refaites les modifications de structure, il faut refaire le rocker et la cage secondaire, autant conserver uniquement le miroir primaire et refaire une structure complète. je comprends les contraintes relatives à un club, qd vous ferez la modification ne jeter pas la partie gregory, c'est rare. yannick
  3. les copains ont raison, la fabrication d'un télescope est vraiment formateur, tu franchiras un cap dans la manipulation de l'instrument, dans ses reglages... Contrairement à Maire, si tu as qques inquietudes pour te lancer je te conseillerai de mettre en oeuvre une solution qui a fait ses preuves, les modifications et optimisation impliquent de digérer et critiquer des choix qui sont jamais neutres . Il est en effet conseillé d'avoir les optiques avt de se lancer dans la construction car se sont les éléments dimensionnants. Investir dans un 150/750 te permettra d'observer plus tot mais va te faire investir l'argent d'un miroir dans un telescope possiblement obsolète dans qques mois. Tu peux mettre un miroir de 200 dans une structure de 250, il y a juste la position des points de contact du barillet à modifier. Ne te prends pas trop la tête sur l'équilibrage au début tant que tu restes autour de 200/1200 ou un 250/1250 il n'y aura pas de pb, le fignolage se fera en coupant les tubes à la focale qui va bine et si nécessaire en ajoutant un peu de plomb pour compenser un miroir trop leger. Yannick
  4. Le Strock est équilibré sans le ressort, sauf qu'il faut avoir une gamme d'oculaires homogenes dont tous les oculaires ont la # même masse et sont plutot légers (le strock n'est pas fait pour recevoir des oculaire 2" par exemple), donc comme tous les télescopes lorsque les oculaires sont très differents il faut augmenter la friction sur les tourillons (freins, ressort...) ou ajouter de la masse pour recaler le centre de gravité . L'ajout d'une barlow va déplacer aussi le centre de gravité de la structure. Dans une structure légère, la variation de masse liée au changement d'oculaire et donc de position de centre de gravité est plus importante, l’équilibrage est plus sensible. Dans le cas d'un miroir trop léger ( c'est très rare car le concept est basé sur un miroir de 25mm d'ep), on peut ajouter des petites masses dans la caisse primaire. Souvent, ce n'est pas le miroir qui est trop léger mais plutot la cage secondaire qui est trop lourde. La cage secondaire n'est pas faite pour recevoir un gros porte oculaire, ni un gros chercheur optique.... Lors de la réalisation d'un strock, on vérifie justement avec l'oculaire moyen et l'accastillage que l'on a bien l’équilibre avt de fixer les tourillons, on peut ainsi déplacer la position des fixations des tourillons sur le coté de la caisse primaire en Z (déplacement du centre de gravité). l'utilisation de l'aluminium est un facilité de mise en oeuvre sur une tranche de tourillon de 10mm car mettre du formica texturé sur cette largeur ça ne marche pas bien et en plus c'est fragile ; la texture sur l'alu est faite avec des rayures ajoutées au papier de verre sans trop forcer pour ajuster les frottements/l'équilibre. Yannick
  5. Bonjour Yves, sans le vide, le motif marbrée des bande de frottement semble avoir bien pris, félicitation !! par contre je suis inquiet sur la raideur de tes tourillons sont très très grands et pas très épais, il va falloir trianguler tout ça abondamment. Yannick
  6. sur un miroir de 250 f/d=5 , il faut prendre 8 tubes en carbone de 1m de long. La longueur réelle sera autour de 95cm après ajustage à la focale pour trouver la mise au point. la modification de la focale 1200 ou 1250 ou 1300 n'est pas un vrai pb, cela a juste une incidence sur la longueur des tubes et sur l'équilibrage que l'on peut régler avec la position des tourillons ou en ajoutant des masses/ gros chercheur / ... Pour les modifications comme la modification du D du miroir secondaire il ne faut pas penser uniquement en version montée mais aussi en version rangée, tout doit rentrer dans la boite. Yannick
  7. Joli projet pour les details tous les plans sont sur le site de Magnitude78. le site de reference : http://www.astrosurf.com/magnitude78/telescopes/TelStrock/index.html la version 3D avec les plans qui vont bien est ici http://www.astrosurf.com/magnitude78/telescopes/strock_XXX.htm c'est une concept très très optimisé aussi bien monté que rangé donc attention à la reconception sauvage. Yannick
  8. Bonjour Yves, Les mouvements du télescope sont doux, y a pas de collage sur les patins en P-E, et il tient l'équilibre au pointage. Cette solution est déjà appliquée depuis un moment sur le T400 dans un autre membre du club avec un contact sur teflon et ça marche parfaitement. la tôle qui a été utilisée est une tôle granitée de 1,5 m de long sur une petite largeur, comme tu peux le voir sur le lien en dessous, le motif reprend la texture de l'ébonystar. https://www.leroymerlin.fr/produits/quincaillerie/corde-chaine-cable-tole-fer-et-profile/tole/tole-aluminium-granitee-brut-gris-l-25-x-l-50-cm-ep-0-8-mm-65267160.html le tissu est mis sous vide sur la tôle granitée bien cirée pour bien avoir le motif dans le tissu et pas simplement dans la colle ; puis les bandes sont recollés sur les champs des tourillons époxy+charge pour boucher les cavités liées au motif. Pourquoi du carbone/kevlar ? c'est la bande de frottement donc une surface fonctionnelle, comme on est pas à l'abris d'avoir une usure prématurée de la texture sur cette surface, de chocs lors de la manipulation (c'est une instrument de club), on a préféré garantir le coup avec du kevlar et comme on avait du carbone/kevlar en stock on a arrêté ce choix. Yannick
  9. Damien, ton dessin est une conception façon mécano-soudé / liant des éléments rigides entre-eux (ex: skyvision) , pas adapté à un dessin destiné au composite. il y a bcp trop de faces pour appliquer une peau/bande en carbone sur tous les montants, seule les faces sup et inf me semblent faisables. Sans fibre, dans va étre trop fragile même en faisant du monolithique PETG+carbone, tu sembles avoir choisi une araignée en tension dans ça va fléchir. y a pas d'interet de faire du monolithique en composite, avec ce dessin un realisation en CTP est plus simple et plus sur regarde le dessin de la cage du T600 de Cyrille, mais pour un 400 faire une grosse cage secondaire c'est franchement pas l'optimum, un peu old school, on a fait mieux depuis. le but du composite est d'avoir la raideur d'un section monolithique/ pleine mais avec une masse très faible, on remplace ce qui sert à rien par un matériau léger (mousse, balsa, impression 3D faible remplissage) et on fait une coque en carbone pour conserver l'inertie/raideur de la section. le dessin le plus efficace sera celui qui aura un continuité de fibre. l'exemple de cage secondaire que tu prenais dans ton poste était une conception en adéquation avec le process choisi. Yannick
  10. le polyéthylène (planche à découper) est un bon substitut au teflon, son coeff de frottement est moins élevé mais ça marche très bien, c'est résistant et ça évite le collage au démarrage du mouvement. Yannick
  11. Belle réalisation, je pensais que tu en étais toujours dans les cogitations. elle est sympa ton araignée et le fil doré est du plus bel effet ;-). Par contre j'ai une question, normalement dans le meilleur des mondes le réglage du miroir est pas trop important, qques degrés tout au plus, mais je crois comprendre que les tiges filetées sur collées dans le support miroir et celles-ci traverse l'araignée avec un trou lisse... sur ce principe les tiges filetées vont restées // et tu vas jouer sur leurs déformations pour aller chercher les qques degrés de réglage. je pense que les filets vont gripper sur l'alu et les ressorts vont pas bien marcher.... mais peut être que je me trompe... 2 autres remarques en passant. - sur ton araignée tu n'as pas de réglage en rotation, cas où le miroir ne pointe pas parfaitement en face du PO, le collage en "usine" ne se passe jamais parfaitement, donc on a besoin de ce réglage. - La position des vis de réglage n'est pas optimum, idéalement on préfère avoir une vis dans l'axe du PO pour faire basculer le miroir dans le sens au dessus/en dessous du PO en agissant sur une vis. dans ton cas tu vas te prendre la tête avec 2 vis au minimum avec un bout de rotation tetaZ et le tout en jouant sur la flexion des tiges filetées.....pb en vue. Qd on construit un dobson, il vaut mieux faire la cage secondaire avant comme ça on a les bonnes cotes/ positions pour les fixations des tubes sur la caisse primaire, et la bonne position des tourillons pour le centre de gravité. bonne continuation Yannick
  12. ok pour le PLA < PTEG, j'avais pas du voir la bonne vidéo de test de traction sur youtube . Par contre mes impressions PLA sont toujours plus propres qu'en PETG, les nouveaux PLA avec recuit sont bien meilleurs que les PLA de base, tiennent la chaleur exemple vidéo en dessous. Si le matériau est plus facile à imprimer, tient la température et est utilisé comme âme pour une stratification, la résistance mécanique étant apportée par le carbone et la compression sera plus liée au remplissage (toujours mieux que le balsa), je ne rejetterai pas de suite le PLA avec recuit ;-). Yannick
  13. il y a qques années, sur webastro il y a eu un post sur la construction d'un superbe dobson (cf. image ci-dessous, je ne trouve plus le post). Toute la structure de la cage secondaire avait été imprimée en 3D par tronçons ( je ne sais plus avec quel matériau , PLA, PTEG,...?), le résultat de la stratification était plus que probant. Le PLA est suffisant pour la stratification carbone sur nos usages (mécaniquement mieux que le PTEG), si on craint des pb avec des montées en température, il y a des PLA avec recuit qui tiennent bien la température. On avait fait quelques tests jusqu'à 90°c avec du PLA Volcano ici au milieu de la page pour les triangles du T400 : http://www.astrosurf.com/magnitude78/telescopes/T400_Club/T400_V4.htm Yannick
  14. superbe réalisation !! tu as une conception super efficace, propre, sans fioriture, j'aime bien ;-). je connais le PTEG carbone mais j'aurai pas osé faire les cales latérales en plastique, sur le T600 du club le miroir portait sur les goussets en CTP de boulot en 32mm avec reprise proche dans les coins de la caisse primaire et pourtant c'est pas assez robuste pour tenir la collimation du miroir de 24kg entre le zénith et l'horizon , il a fallu remplir les coins avec une autre pièce de bois. Yannick
  15. je suis d'accord avec Yves, il vaut mieux prevoir un passe filtre, bien sur avec des filtres en 2 pouces ça va diaphragmer (pas perceptible à l'oeil) sur les bords mais c'est un tel confort. Ce que j'ai l'habitude de faire c'est de caler le PO de manière à ce qu'en position rentrée il ne vienne pas appuyer sur les filtres ; la nuit on fait vite des conneries et forcer sur un passe filtre au dessus du miroir primaire c'est pas une bonne idée. Yannick
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.