Lighty50

Membre
  • Compteur de contenus

    96
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Lighty50

  • Rang
    Maxime Oudoux
  • Date de naissance 04/10/1990

A propos

  • Résidence
    Le Mans
  • Intérêts
    Astronomie, photographie, high tech, jeux vidéo, musique, cinema
  • Occupation
    #1 Web & Communication #2 Photographe Indépendant
  • Matériel
    // Astrophoto
    2 Nikon D750 dont 1 Astrodon, des optiques Samyang et Sigma, une tête pano Nodal Ninja IV, une Astrotrac TT320X AG...

    // Visuel
    Meade 395 90/1000 "custom" de 1993 import
  • Site Web

Visiteurs récents du profil

157 visualisations du profil
  1. Lighty50

    L'ISS au-dessus des Hautes Alpes (image panoramique)

    j'ai saisi 17 "positions" différentes de l'ISS, sur 4 angles différents (de la tête panoramique); chaque angle contient environ 4 trainées de l'ISS; c'est IMPOSSIBLE d'avoir un trait continu, le temps de relancer une autre pose, il y aura un trou dans le filé de l'ISS, à nous de faire en sorte qu'il soit le plus petit possible. C'est pire quand on doit tourner la tête panoramique aussi. Du coup, ce petit panoramique montre la trajectoire de l'ISS dicontinue; sur Photoshop, j'ai utilisé le tampon de duplication pour boucher les trous, tout simplement (en utilisant une autre zone de la trainée de l'ISS). Les étoiles sont complètements dans le sac à cause du paramétrage particulier d'autopano : par défaut, le logiciel va fusionner les 17 images en paquet de 4 (rappelez vous le nombre de position de la tête pano) et ne va afficher que les 4 premières trainées de chaque position, c'est pas ce qu'on veut! Il faut lui dire en gros : "on s'en fiche de ne pas avoir de fusion propre ici, tout vas disparaitre sauf la trainée de l'ISS". Du coup on a des débuts de startrails, des fusions "au plus proche" sur le fond de ciel, bref n'importe quoi :D Ensuite, ce gros panoramique spécifique à l'ISS, je l'ai fusionné avec le reste du paysage et du ciel, avec précaution. Pour la full res, je vais la mettre prochainement sur mon site, et oui je pense qu'elle va finir sur l'espace des tirages très bientôt. (il n'est pas visible pour le moment) Merci !
  2. Lighty50

    L'ISS au-dessus des Hautes Alpes (image panoramique)

    Merci pour vos retours ! 👍 Merci ! Oui l'avantage du panoramique c'est que l'on peut tirer les photos en très grand, et que même avec le nez dessus, on ne voit toujours pas les pixels (si le fichier de départ est correctement préparé ) Pour l'APOD c'est fait via leur forum, on verra bien ! Merci pour vos retours, ça fait super plaisir (et ça rassure un peu, on a toujours des doutes sur le travail réalisé...)
  3. Lighty50

    L'ISS au-dessus des Hautes Alpes (image panoramique)

    Merci pour vos retours !
  4. Un spectacle toujours aussi magique à voir et à photographier ✨ La scène, qui s'est déroulée le 30 janvier dernier à 19h08, valait le coup de monter un peu dans les montagnes pour aller la saisir, par -12°C (et ce n'est pas la température ressentie... il y avait du vent ❄️) et depuis une pente plutôt prononcée. La Station Spatiale Internationale a traversé le ciel d'Ouest en Est, avec un éclat blanc intense qui lui est propre. Au moment d'arriver "dans" la constellation de la Grande Ourse, l'ISS est passée dans l'ombre de la Terre : remarquez le changement de couleur de son trait lumineux, du blanc vers l'orange. Pour les astronautes à bords, ils voyaient un coucher de soleil ! Au centre de l'image vers le haut, l'Etoile Polaire brille un peu isolée des autres étoiles lumineuses. L'image est donc orientée parfaitement vers le Nord. Au sol, le Mont Pelvoux (à gauche), la pointe des Arcas (au centre gauche, au fond) et le trio de la Cime des Condamine / Tête des Lauzières / Tête d'Amont (centre droite et droite) se partagent le paysage de second plan, tous éclairés par Vallouise, le village en fond de vallée. Matériel et EXIFS : NIkon D750 Astrodon Samyang 35 mm f/1.4 AS UMC Filtre NiSi Natural Night 77mm Tête panoramique Nodal Ninja IV ID-16 Embase EZ-Leveller II Panoramique de 40 RAW + 17 pour le suivi de l'ISS + 1 pour Vallouise (Smart Digital Blending) Ratio 2:1, projection stéréographique Sol, ciel et ISS : 10s, 2500ISO, f/2.8, 35mm Vallouise : 6s, 1600ISO, f/4, 35mm Traitement des RAW sur DxO Optics Pro 11 Elite Assemblage panoramique sur Autopano Giga 4.4.1 Retouche et placement de l'ISS sur Photoshop CC 2017 (2 panoramiques à faire concorder ensemble, le morphing manuel des 2 grandes images était rigolo à faire !) Image traitée sur un moniteur Samsung F2380M Calibré
  5. Lighty50

    Lancement des [tags] pour les photos

    merci @kiwi74 ! 👍
  6. Lighty50

    Lancement des [tags] pour les photos

    Yep c'est ce que je peux faire mais il semble que le groupe n'est pas très actif par rapport au reste (et au nombre total de membres) sur WA; l'astrophoto en CP domine les sujets tandis que l'astropaysage survit dans cette section (heureusement qu'elle est là), alors qu'elle pourrait être bien plus visible sur l'arborescence de WA ! Si l'on pourrait avoir un tag spécifique + une mise en avance plus visible du club paysages de nuit, ce serait top 👌
  7. Lighty50

    Lancement des [tags] pour les photos

    D'accord avec @Fred_76, notamment pour le paysage (+panoramique) , on ne sait pas trop où les mettre pour le moment 😢
  8. Merci @Pulsar59 ! Oui fermer à f/4 voire à f/5.6 par ex. Le 135mm a un bon profil de performance sur son piqué en fonction de l'ouverture, il est correct à f/2 - son ouverture maximale (basé sur un critère "sévère", car certains le considèrent bon voire très bon cette ouverture, mais l'image délivrée reste encore plutôt "molle" ), et devient bon dès f/2.8, puis de mieux en mieux sur la tranche f/3.5 à f/5.6 effectivement (j'écarte f/8 qui est trop pour notre utilisation nocturne). Il faudrait que l'on puisse faire des tests pour voir l'écart de qualité réel à chaque changement d'ouverture, sur une même portion de ciel; je me note ça dans la todo list astro ! 📖
  9. Merci à vous 3 ! Je n'ai pas la suite pour le moment mais c'est en projet; cet hiver avec la région d'Orion, il ne restera plus que la partie Cassiopée / Cygne du ciel estival-automnal et on sera pas mal ! Quelques images backstage : le matériel lors de la prise de vue, et la capture d'une partie du maillage des images pour constituer le panoramique :
  10. La Voie Lactée est devenue un incontournable des images du ciel nocturne; mais à quoi ressemble t-elle plus en détail, surtout au niveau de son centre galactique, depuis l'Europe ? Cette image, prise en août 2018 depuis le Col de Restefond dans les Hautes Alpes (France) à plus de 2800m d'altitude, présente sa portion entre la constellation de l'Aigle (à gauche) et du Scorpion (à droite); les 2 constellations sont à peine visibles pour des raisons techniques et de position : le Scorpion plongeait sous l'horizon et l'Aigle était hors "hors de portée" au moment de la prise de vue... j'y reviens un peu plus bas. Une multitude d'objets y sont présents : nébuleuses de la Lagune, Trifide, Omega, de l'Aigle (les 4 formes colorées vers le centre-droite) des structures sombres comme le "E de Bernard" (en bas à gauche, au-dessus de l'étoile bleue, qui est Altaïr), des amas globulaires... et même Saturne, à côté de la Lagune ! Ce qui frappe ici, c'est la différence de couleur entre le fond très coloré et lumineux de la Voie Lactée, composé de dizaines de millions d'étoiles à cet endroit (au TRES bas mot) et toutes ces zones noires, tentaculaires, comme des taches d'encres déversées sur le fond du ciel. La Voie Lactée regorge de gaz et de poussières : ce sont ces éléments qui opacifient notre galaxie depuis notre point de vue. Côté technique, cette image est assez complexe. Elle est composée de plus de 60 photos prises dans un angle différent pour recomposer ce champ extrêmement large, mais néanmoins particulièrement défini : j'ai utilisé le Samyang 135mm f/2 pour avoir le compromis idéal entre définition d'image et côté pratique. Vous pouvez zoomer dans l'image, je vous y invite fortement à le faire ! L’image pleine résolution est ici (plus de 10000 pixels de côté ) : https://www.astrobin.com/386059/ La prise de vue s'est déroulée en une seule nuit, juste après le crépuscule astronomique, et s'est terminée peu avant les premières lueurs du jour. Plus de 5h passé à déplacer légèrement l'appareil sur la tête panoramique montée sur l'Astrotrac toutes les 3 minutes, sans aucune interruption ! Je n'ai pas pu capturer la Voie Lactée jusqu'au Cygne (et les nébuleuses présentes dans cette zone) à cause du soleil qui se levait. Dommage ! Aucune empilement, aucun dark, flat ou offset ici. Seulement 3 minutes de poses suffisent... mais avec un ciel de "haute altitude", un Nikon D750 défiltré, un Samyang 135mmf/2, un matériel stable (trépied, monture et tête), et du temps passé sur les logiciels pour tout traiter, assembler et retoucher (environ 6h, temps de calcul pour la génération des TIFF et du panoramique inclus sur la station de travail). Ceci étant dit, le ciel avait beaucoup d’airglow, c’est pour cela que certaines zones du ciel sont plus « opaques » que d’autres. Pour une fois que l’airglow n’est pas du tout le bienvenu… ! Cette image est une première partie d'un projet beaucoup plus gros et ambitieux, qui va prendre du temps, mais il va finir par sortir un jour, j'espère. //Données techniques et matérielles : Nikon D750 Astrodon Samyang 135mm f/2 AS UMC Filtre NiSi Natural Night Tête panoramique Nodal Ninja IV RD-16 Monture Astrotrac TT320X AG Trépied Berlebach UNI 4 Astro Custom Panoramique de 60 images (environ), projection Mercator Pour chaque image, 180s de pose à 1600ISO, f/3.5, 135mm Traitement des RAW sur DxO Optics Pro 11 Elite Assemblage du panoramique sur AutoPano Giga 4.4 Retouches et calibration finale sur Photoshop CC 2017 Image traitée sur un moniteur Samsung F2380M calibré
  11. Merci ! Oui ! C'est dingue d'avoir autant de PL et autant de force depuis le col de Restefond; sur un autre projet, ça m'emmerde pas mal d'ailleurs Et niveau traitement il y n'y a pas eu de bidouillage sur elle, pour la mettre en avant ou la diminuer
  12. Bonjour à tous, je commence cette nouvelle discussion (et première pour moi dans ce groupe) au sujet d'un séjour passé en août 2018 dans les Alpes, en compagnie d' "astropotes". Un super moment et de superbes nuits à sillonner les cols, à se poser pour admirer la vue et le ciel, et se boire une petite bière. J'ai tenu un journal de bord sur un autre forum (qui n'est pas du tout astro ni photo) mais le récit risque d'être long et pas forcément intéressant, donc je saute les étapes pour aller dans ce qui nous intéresse le plus (même si certaines parties sont rocambolesques !) Première image ici : La Voie Lactée et l'Airglow C'est une vue un peu particulière de la Voie Lactée, prise depuis la Cime de la Bonnette, dans les Hautes Alpes, à 2800m d'altitude. Notre galaxie, alors totalement à la verticale lorsqu'elle a été prise en photo, semble entourée d'un voile légèrement vert : l'airglow La pollution lumineuse à l'horizon lointain reste assez présente : il s'agit des côtes méditerranéennes, avec toutes les villes qui se soucient peu (euphémisme) du monde nocturne, au nom du tourisme et de la sécurité. Une monture de voyage Slik ECH-630 a été utilisée pour obtenir des temps de pose de 60s. Le filtre NiSi France Natural Night a été utilisé pour capturer l'Airglow dans le ciel, et supprimer le reliquat de pollution lumineuse avoisinant. Efficace ! Nikon D750, Samyang 35mm f/1.4 AS UMC NiSi Natural Night Slik ECH-630 Pas de tête panoramique, c'est fait à la rotule-ball Panoramique de 8 images de l'horizon au Zénith 60s, f/2.8, 4000ISO, 35mm DxO Optics Pro 11 Elite, Autopano Giga 3.6.3, Photoshop CC D'autres images sont à venir, je les présenterai au fur et à mesure.
  13. Lighty50

    Deneb et North America

    D'accord, merci pour les explications !