Dav78

Membre
  • Compteur de contenus

    475
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Dav78

  • Rang
    Membre

A propos

  • Résidence
    Nantes
  1. Salut, Malgré la belle semaine qui vient de passer, je n'ai pas vraiment eu d'opportunité pour faire quelques images. Mais j'ai quand même pu faire quelques trucs vite fait le jeudi soir. C'était l'occasion de tester ma nouvelle monture nomade : la Fornax Lightrack II (j'ouvrirai un sujet à l'occaz) J'ai donc installé les deux petits setup sur la terrasse face à la PL : - Sony Nex3-Na, Nikon 300mm à f4, sur Lightrack : direction le 2ème trio du lion, 43 x 2min, 800 ISO. - Sony A7Sa, Samy 135 à f2.8, sur Star Adventurer : direction Markarian, 123 x 30 sec, 3200 ISO. Pas convaincu du résultat avec le Nex3 et le Nikon, surtout sur la forme des étoiles, mais pour le signal il aurait fallu poser 2-3 fois plus longtemps. Et le viseur polaire de la Lightrack n'est pas encore bien réglé, donc la MES était très approximative, ce qui se ressent un peu sur les poses de 2 min. On doit normalement pouvoir monter sans problème à 4-5 min avec 300 mm de focale sur cette monture. Avec l'A7s, je crois que j'ai un pbm de banding qui apparait sur la gauche de l'image, ça fait plusieurs fois que je remarque ça, j'ouvrirai un sujet pour en discuter. Places aux images (sur celle de Markarian, il y a du monde sur la full ) Le double setup : pour la photo, j'ai utilisé l'appli "reflet lisse" de sony qui empile les images pour améliorer le niveau de bruit et créer un effet de lissage sur les sujets en mouvement. Avec un suivi parfait, cette appli permettrait d'empiler les images astro en directement! Là il y a 25 min de poses de 30 sec cumulées. Trio du lion Autour de Markarian
  2. Mes galaxies du 16 avril

    jolie aussi cette M51. Par contre, pour faire mon chieur hein, y'a un peu de trame dans ton fdc. Je pense qu'avec l'A7s, 3 heures de poses et du dithering on sera dans l'optimum pour avoir de belles images avec des ouvertures jusqu'à F5 ou F6. Bon ok, je m'y mets.
  3. Match : à ma gauche le nouveau DSS, à ma droite Siril...

    Alors pour cet exemple, je n'ai pas fait grand chose : balance des couleurs, un coup d'histogramme pour passage en non linéaire, et un petit coup de saturation (pas de réduction de bruit, rien sur les étoiles...). Ce qui est complètement réalisable avec Siril, sans même utiliser photoshop. Et pour ce qui est des traitements plus poussés, franchement, PI n'est pas compliqué. Il suffit juste de comprendre comment il fonctionne. Sisi Michel, pas besoin de paracétamol
  4. Mes galaxies du 16 avril

    Juste un petit hors sujet, sans vouloir pourrir le fil de Matthieu, comme le dit Colmic, le dithering améliore considérablement la qualité de l'image et du fdc en particulier. Et c'est un des pré-requis pour que le drizzle soit efficace. Ou alors il faut un 10micron, là pas de trame Du coup je me lance dans un projet : j'aimerai concevoir un petit boitier autonome permettant de gérer, à l'image du Lacerta (mais sans l'autoguidage), le pilotage de l'APN et le dithering de la monture. J'ai ouvert un sujet, mais je n'ai pas avancé
  5. Mes galaxies du 16 avril

    Jolies! On voit bien la différence de rendu et de S/B avec des nombres de poses différents (1h vs 6h). Va falloir que je commence à dépasser l'heure
  6. Belle conjonction Lune Venus à l'instant !

    Très jolies. Moi j'en ai profité avec mes petits nieux, pas la motivation de sortir le matos
  7. Siril 0.9.0 stable

    Super, vous avancez bien avec le logiciel. iI va commencer à sérieusement concurrencer PI sur le pré-traitement et traitement de base. Bon boulot ! Promis, à ma prochaine image, je teste les deux softs en parallèle.
  8. Match : à ma gauche le nouveau DSS, à ma droite Siril...

    Salut, J'arrive un peu après la bataille. Déjà, merci Michel de partager cette belle image, très agréable de bosser avec de beau fichier comme celui-ci! En effet, le rendu d'empilement est bien meilleur avec Siril. J'ai traité vite fait sous Pix, soft comme d'hab, mais j'ai eu du mal avec le FDC qui tirait sur le bleu. Voici donc les résultats : la première image est celle issue de Siril, et j'ai appliqué exactement les mêmes réglages à la deuxième issue de DSS. Mais le traitement ayant été adapté à l'image Siril, il faudrait faire la manip inverse : peaufiner le traitement de l'image DSS et l'appliquer à celle de SIRIL. Là le comparatif serait plus juste.
  9. Salut, Je vous présente mon nouveau setup astro ultra portable. Il y a : - un A7s, je ne le présente pas - un trépied carbon peu encombrant, léger et plutôt rigide - une rotule en guise de base Equatoriale, mais qui va être remplacée par celle de la star adventurer - et la petite "vrai" nouveauté, une monture Omégon mini track LX2 que je viens de recevoir. Il s'agit d'une monture entière mécanique (pas de pile), qui se remonte, avec une durée de suivi d'une heure, capacité de charge de 2 kg (max, à voir), et permettant un suivi de quelques minutes avec des cailloux grands angles. Elle a été conçue par un astronome italien Cristian Fattinnanzi. Plus d'infos ici, avec un fichier présentant quelques images et matos associé pour se faire une idée. https://www.astroshop.de/fr/montures/monture-omegon-mini-track-lx2/p,55040 Bon, comme vous le voyez, le viseur polaire est un vulgaire tube PVC de chez casto . Et il y a un système de ressort pour régler la contrainte. J'ai hâte de l'essayer, et je pense qu'en seconde monture pour grand champ et nightscape, ou en voyage léger, elle fera bien le taf. Place au photos
  10. Pour l'astro grand champ, s'il y a un objectif à prendre, c'est le Samyang 135 f2, en monture FE dans ton cas --> 480-500 euros. Monté sur l'A7s, ça capte du photon avec des temps de poses courts, ce qui est très permissif sur la star adventurer. Par contre c'est tout manuel, mais il se défend très bien en diurne aussi. Peu de retour en astro sur le Samyang 35 AF FE f1.4, mais en diurne il est très bon, je parierai qu'en fermant à f2 ou F2.8 il se défend bien en astro --> 600 euros. Je lorgne un peu sur ce cailloux aussi, et l'AF serait pas mal, pratique pour le tout venant en journée, et une belle profondeur de champ. Bon, et sans faire de la pub pour Samyang, il y a aussi le 14 mm, mais à prendre en version manuelle, la version autofocus ne serait pas top en astro (beaucoup de coma). Et puis à cette focale, la MAP manuelle n'est pas trop problématique. --> 350-400 euros. Pour le tout venant en diurne, tu peux ajouter le Sony 85 FE 1.8 par exemple --> 650 euros. Mais il faut surtout savoir où tu veux mettre le curseur, astro/diurne
  11. PhotometricColorCalibration - PixInsight

    Ah ben je profites de ce fil, car malgré les infos que j'ai pu trouver sur le net, je n'ai toujours pas compris comment fonctionnait ce process. Et tout pour tout ce qui est astrométrie, ben je suis une quiche, voilà c'est dit Quelqu'un pour expliquer la démarche à suivre ? A vos' bon coeur.
  12. Duo-Narrowband pour aps-c

    Oui, il faudra peut être poser plus longtemps avec ce filtre. Mais rien n’empeche de mixer les poses avec du RVB, et combiner tout ça sous Pix ou autre. En terme de traitement, ça doit être du même ordre qu'avec une CCD non ? (je sais pas, j'ai jamais pratiqué). Mais cela sera certainement plus long que juste du RVB en effet. Je tenterai bien, mais j’attends encore un peu de retour avant de lâcher 230 euros dans un filtre
  13. Duo-Narrowband pour aps-c

    C'est ton avis. Le mien c'est de continuer à faire des "photos" avec mon APN, ne pas utiliser toute l'artillerie de logiciels, d'ordinateur et tout ce qui va avec. Il y a suffisamment de solutions pour satisfaire tout un chacun Et pour en revenir au sujet, ce filtre peu ouvrir des possibilités à l'APN.
  14. A7s retour d'expérience en CP

    Je me suis peut être mal exprimé, mais mon propos n'était de dire si les marques des distances étaient fiables (elles ne le sont pas le plus souvent), et j'ai établi mes propres repères pour indiquer où était la MAP à l'infini sur mes cailloux. Je voulais juste mettre en avant le fait que le réglage de la MAP à l'infini n'était pas le même entre mes deux boitiers qui sont sensés avoir le même tirage mécanique. Hors ce n'est pas le cas, donc le tirage n'est pas le même. Et ceci, particulièrement en astro, peut avoir une incidence sur la qualité de l'image, particulièrement avec l'utilisation de bague d'adaptation qui sont conçues pour un tirage donné.
  15. Duo-Narrowband pour aps-c

    Je remonte un peu On ne trouve pas beaucoup de retours encore, mais j'ai vu ça sur AB, c'est pas mal pour de l'APN ! Bon après le monsieur n'est pas un débutant et il a du bon matos ça pourrait permettre d'approcher de nouvelles cibles, surtout dans l'OIII. Je pense également à la petite nébuleuse planétaire près de celle du croissant dans le Cygne, ou le petit calamar dans Céphée... On pourrait utiliser les poses Ha/OIII pour luminance et les mixer avec les RGB. Mais ça va rallonger les temps de poses.