Anthony59

Membre
  • Compteur de contenus

    59
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Anthony59

  • Rang
    Membre

A propos

  • Matériel
    Sky-Watcher N 76/700 / Occ: 25mm, 17mm, 10mm, 6mm + Barlow 2x
    Jumelles celestron 10x50
    Incessemment sous peu: Skywatcher Dobson 203/1200
  • Site Web

Visiteurs récents du profil

159 visualisations du profil
  1. Anthony59

    Quickfinder ou telrad

    Bonjour Manulass Pour ma part je n'ai jamais testé le telrad mais je possède un QF. J'en suis très satisfait. Il a l'avantage d'être livré avec 2 supports (alors que de mémoire le Telrad n'en a aucun d'origine). J'ai fabriqué une petite plaquette amovible pour le fixer sur le coté du chercheur optique de mon Dobson 200/1200. Le réglage de la vitesse de clignotement est très pratique aussi : ca permet de ne pas cacher les étoiles faibles avec la seule lueur de la cible. D'après ce que je vois dans le club il est aussi moins sensible à la buée. Et pour terminer le coté confort d'utilisation: sa forme verticale éloigne la cible de visée du tube du télescope: ca évite d'avoir le visage collé au tube quand tu vises. Bref Je suis très content d'avoir fait ce choix.
  2. Anthony59

    Choix jumelles ???

    Bonjour Claudinantes, Si cela peut t'aider, l'année dernière j'ai acheté les celestrons 10x50. Franchement un bon rapport qualité / Prix. J'en suis toujours très satisfait et elles me suivent partout. J'avais fait un post dans la rubrique test: https://www.webastro.net/forums/topic/161376-jumelles-celestron/
  3. Anthony59

    Protection du secondaire

    et pourquoi ne pas en fabriquer un dans un tube de carton rigide? Sinon au lieu d'une bouteille, voir pour trouver une récipient plus large genre pot chocolat petit dej, capuccino ou autre. Ou encore un tube PVC en faisant éventuellement des fentes pour le passer à travers les pattes de l'araignée, le coté miroir bouché, et le coté vis de collimation avec un bouchon à visser. Je ne sais pas si je suis très clair. J'avais vu un truc comme ca sur le forum il me semble. Il faudrait que je le retrouve.
  4. Anthony59

    Besoin de renseignements au sujet de jumelles

    Bonjour, J'ai celles ci depuis près d'un an et j'en suis super content. J'ai bricoler un support adaptateur pour mettre sur mon trepied photo.
  5. Anthony59

    Préparation d'une liste d'observation.

    Bonjour Une question me turlupine : comment faite vous pour choisir les objets à observer quand vous préparez une soirée d'observation : Attention, cette réflexion est théorique dans le sens où je ne tiens pas compte de l'état du ciel. Je mène pour l'instant cette réflexion dans le cas idéal d'un ciel bien noir, sans couverture nuageuse, sans turbulences, sans pollution lumineuse, un horizon bien dégagé sur 360°, … etc Géographiquement : Prenez vous par exemple une constellation donnée pour en observer tous les objets qu'elle contient (dans la limite des possibilités de l'instrument bien sur) Sur le plan de la magnitude, laquelle privilégiez vous ? Je m'explique : Mon dobson 200mm à une magnitude limite de 14. Si je prends un objet de magnitude 11, il sera théoriquement visible, mais si cet objet est assez étendu et que sa magnitude visuelle est par exemple de 16, le sera -t-il tout de même ? De quelle magnitude faut il tenir compte ? Utilisez vous des préparateurs de soirée ? Si oui lesquels ? J'ai déjà testé le planificateur de Webastro, Coelix, Astrogenerator, etc... Tous ont bien sûr les avantages et inconvénients mais rarement, ils donnent des listes similaires pour une même soirée avec un même instruments. Perso voici comment je pratique jusqu’à présent : je compile les listes d'objets sorties des softs cités ci dessus, plus éventuellement de livres ou de guide (style le ciel mois par mois). Je retire les objets avec une magnitude visuelle > 14, puis les objets trop bas, les objets qui sont dans un azimut auquel je n'ai pas accès du site que j'ai choisi. Bref je supprime tous les objets pour laquelle il y a une raison technique bien identifiée pour laquelle je sais que je ne pourrai pas l'observer. Malgré cela, il me reste souvent une multitude d'objets dont une grande partie que je sais que je ne verrai pas pour d'autre raison (magnitude surfacique trop faible ,... ) Dans ce cas je risque soit de passer la soirée à chercher des objets invisibles à mon instruments soit je risque d'observer toujours les mêmes objets. J'aimerais donc échanger avec vous (enfin si vous le vouez bien) sur votre façon de préparer votre liste d'observation ( et surtout sur le choix des objets à y inclure). Merci d'avance pour votre participation. Bon ciel Anthony
  6. Bonjour, Samedi matin j'ai reçu mon nouveau bébé: un dobson 200/1200 de chez skywatcher. Le montage s'est fait sans probleme. Petit coup d’œil et léger ajustage de la collimation. Tout est ok. N'y tenant plus je consulte Clear Outside: 2h de visibilité moyenne mais possibilité de voir un petit quelque chose quand même. Malgré une Lune à 85% illuminée, je décide de le sortir juste une heure pour tester. Je sors donc l'engin avant le crépuscule, je regle le chercheur 9x50 (Çà me change du 6x24 monté sur le 76/700 de la même marque) et j'attends le crépuscule astronomique. Je monte en parallèle le 76/700 pour mes filles s’entraîner à pointer un astre. Pendant ce temps je prépare mes oculaires: 25 et 10mm fourni, les 17 et 6mm que j'ai déjà. Quitte à être gêné par la Lune, autant l'observer. Je commence donc je la pointe et j'observe donc avec les 4 oculaires dans l'ordre croissant des grossissements. Alors là déjà, plus rien à voir. Malgré la forte luminosité de notre satellite, les détails sont impressionnants par rapport à ce que j'ai déjà pu observé avec le 76. J'essaie sur Mars mais trop de turbulence pour avoir une belle image. Il faudra que j'ajuste un peu le serrage et les réglages des mouvements pour fluidifier tout ça mais c'est déjà très agréable à utiliser. Je tente, à tout hasard, M31 dont je verrai bien le noyau puis M13. Je n'avais pour l'instant jamais rien vu d'autre qu'une vague boule cotonneuse dans l'oculaire. J'arrive maintenant à discernée des étoiles dans cet amas globulaires. Pendant ce temps ma plus petite (7 ans) a réussi à mettre la lune toute seule dans l'oculaire sur le 76/700. Quant à ma plus grande (9 ans), elle m'appelle soudain: - "Papa, Papa! j'ai trouvé Mars!" Moi: "Tu es sûr que c'est bien Mars! Si tu veux tu peux prendre le 6mm!" Elle: "Non, mais je l'ai déjà pris, il est sur MON télescope pour regarder Mars" Moi: un peu étonné: "Tu a réussi à pointé Mars avec le 6mm?" Elle: "Ba Oui!" Dans le doute je vais vérifier: Elle avait effectivement Mars bien centrée dans l’œilleton. La relève est assurée. Nous attendons donc maintenant avec grande impatience, une soirée avec un seeing plus favorable. C'est pas gagné vu la météo annoncée. En attendant je vais me bricoler un support pour mon quickfinder et peut être une base isostatique pour poser le rocker et lui éviter de prendre trop l'humidité. En tout cas je suis très satisfait de mon nouvel instrument et j'ai hâte de pouvoir l'exploiter un peu plus. Bon ciel
  7. Anthony59

    Nouveau téléscope conseil avant achat

    Je suis assez d'accord avec Loulou. En plus la monture me semble légère pour supporter le poids d'un setup astrophoto. Contrairement au visuel, en photo, on ne cherche pas le diametre le plus grand mais la monture la plus lourde. Sinon le goto sert plus à pointer l'objet sans connaitre le ciel qu'à le suivre. Pour cela, une equatoriale motorisée en AD suffit. Avec cette azimutale le suivi va se faire sur 2 axes en même temps donc pas top pour la pose longue.
  8. Anthony59

    Liste Des Sites Personnels Des Membres De Webastro

    Un petit site sans prétention que je suis en train de créer. http://astrofree.fr
  9. Anthony59

    Aide installation Xephem

    Je vais essayer ça ce soir. Merci beaucoup pour le temps passé.
  10. Anthony59

    Aide installation Xephem

    Merci pour vos réponses. Cela m'a l'air assez hard quand même mais bon je n'y connais pas grand chose sur ce point car je débute tout juste sur linux.
  11. Anthony59

    Une superbe nuit au coeur des étoiles

    J'adore et ça me rend encore plus impatient d'avoir mon Dobson.
  12. Anthony59

    Petite soirée test et apprentissage

    Oui c vrai Guillaume et c'est un peu dommage. Ça permettrait aux débutants avec un petit diamètre de savoir ce qu'ils peuvent voir dans le ciel. Ça peut beaucoup aider pour les premières observations
  13. Anthony59

    Petite soirée test et apprentissage

    Bonjour à tout(e)s Les belles nuits sont rares et l'envie d'observer est grande. Aussi Vendredi (07 Septembre), Clear Outside annoncant un début de nuit plutot clair, je décide de sortir mon petit Skywatcher 76/700 sur sa monture AZ-1 que j'ai de puis 7 ou 8 mois. Je l'équipe vite fait du viseur Quickfinder que j'ai eu d'occasion car je n'ai pas encore pu le tester. Je sais ca fait bizarre de mettre ce viseur sur un si petit télescope mais gardez à l'esprit que je compte m'équiper d'un dobson 150 (voire 200 si le budget le permet ou l'occasion se présente , d'ici début 2019). Donc en attendant j'utilise mon 76/700 pour m’entraîner à pointer plus efficacement par la méthode du star hoping. Bref je sors le télescope vers 20h et en attendant, je regarde sur coelix les objets que je pourrais chercher. Mon but n'est pas de faire de longues observations (vu le faible diamètre du tube il n'y a malheureusement pas grand détail à admirer) mais bien d'apprendre à se repérer et à trouver les objets. Pour cela, je m'aide du PSA et de ma lecture du Dobson désinvolte, qui m'a beaucoup apporté. Vers 21h (crépuscule nautique), je sors pour régler mon chercheur et le viseur. je me mets à l'abri de ce foutu lampadaire qui eclaire la rue. J'en profite pour jeter un coup d'oeil à Mars et surtout à Saturne (Ma préférée). Vers 21h30 les étoiles s'allument dans le ciel, les unes après les autres. Je repère de suite les constellations dans lesquelles coelix m'a trouver des objets à observer et je les parcours une première fois aux Jumelles (10x50). Je reprend le téléscope et je vise la queue de l'aigle, je descend un peu vers le sud ouest puis un diamètre de la cible du viseur vers l'ouest pour arriver dans l'Ecu de Sobieski qui a déjà bien amorcé sa descente. Je regarde dans l'occulaire de 25mm et là, quasi en plein centre du champ, je vois un disque laiteux assez régulier, je passe au 17mm: c'est bien M11: l'amas du canard sauvage. La chance du débutant? Continuons pour voir! Je descends encore à la recherche de M26 mais je ne la trouverai pas malgré plusieurs essais. Je me cale sur Albiréo, dans le cygne et je descend jusque l'étoile alpha du petit renard.je décale de 5° vers l'est pour tomber sur l'étoile 13 que je cale sur le bord du cercle de 2° du Quickfinder. Puis je décale legerement vers le sud Est et la pas de doute possible quand je vois cette forme dans l'occulaire: je suis bien sur le trognon de pomme (ou le diabolo) de M27: La nébuleuse Dumbell. Même si avec un 76mm on ne resolve pas grand chose, sa forme m'a subjugué et je resterai un moment à l'observe avant de revenir sur mes pas pour retrouver Alpha VUL est redescendre de l'autre coté sur 1-Vul. De là je prend la direction de Alpha-SGE (La fleche donc). sur 2,5° environ. Je tombre comme prévu sur CR399: L'amas de Brocchi. C'est une très jolie vue dans le 25mm. J'essaierai ensuite de trouver M57 mais trop proche du zenith, je n'arrive pas à pointer aussi haut avec le tube sur l'AZ-1. Je laisse donc tomber tout ce qui est au dessus de 70° d'altitude. Je vois ensuite que Pégase commence à se rapprocher du méridien. Je dirige donc mon télescope vers Biham puis Enif et j'avance encore un peu (de la moitié de la distance séparant ces 2 étoiles) dans la même direction. J'ai trouvé l'amas globulaire M15 sans problème. Vivement que j'ai un téléscope plus large que je puisse profiter du spectacle! Plutot content pour l'instant, je fais une pause et j'admire le ciel à l’œil et parfois au jumelles. J'ai rarement eu l'occasion de voir autant d'étoiles de chez moi. Quelque chose attire mon regard. Je vois une zone plus claire dans le ciel. Je m'assoies et j'observe. C'est une bande qui parcours le ciel depuis le sagittaire. Elle traverse le l'aigle puis le cygne... J'ai un doute, je vérifie dans le PSA: oui c'est bien ça, je viens de voir la voie lactée pour la 1ere fois à l’œil nu. Je la parcours aux jumelles: c'est magnifique. Je ne pensais pas arriver à la voir comme cela de chez moi, avec cette pollution lumineuse. D'après la carte Avex, je suis en bordure de zone jaune avec une zone verte qui s'étend vers le sud. Puis il me viens une idée. J'ai déjà cherché plusieur fois M13, dans Hercule, sans l'avoir trouvé. Télescope trop petit, ciel trop pollué??? Je décide donc de réessayer ce soir. Je me cale donc à un tiers de la distance entre Sophian et Ruticulus. Je distingue bien quelque chose mais vraiment flou. Rien de probant. Je passe au 17mm pour etre sûr. Oui M13 est bien là. J'essaie de grossir encore. Le célèbre amas occupe bien plus de place dans l'occulaire mais ce grossissent ne m'apporte pas grand chose de plus. J'en profite pour essayer la Barlow 2x (Quitte a faire une soirée test autant tester plein de chose) qui était fournie avec le télescope car je ne l'ai jamais vraiment utilisée: Pour rappel mes Occulaires sont: le 25 fourni (pas trop mauvais), Un 17mm possl (assez bon), le 10 fourni (pourri), et un 6mm grand angle pour le planétaire (assez bon également) J'essaie d'abord sur le 25mm puis le 17. La vue est assez correcte. Par contre c'est incroyable ce que sa bouffe comme luminosité. L'image est beaucoup plus sombre. Je ne teste pas avec le 10 pourri (je me doute que ce sera pire) ni avec le 6 car je vais bien sûr largement dépasser le grossissement max autorisé par mon petit diamètre. Les nuages venant de l'ouest étant en train d'engloutir tous les astres visibles (comme annoncé par la météo), je remballe le télescope vers 23h, avec le constat suivant: Pour une (trop courte) soirée test, je trouve le bilan plutôt positif: le quickfinder est vraiment efficace et pratique. Mais outre l'aspect technique de cette soirée, je suis très heureux d'avoir pu observer ces objets avec un télescope si petit et si instable (c'est fou ce que ça peu tremble, en particulier lors de la mise au point). Je sais qu'à coté de vos observations, cela peut paraître très ordinaire mais d'une part cela m'aide à patienter le temps d'avoir un télescope digne de ce nom, et d'autre part, je me familiarise ainsi avec le ciel, ce qui me sera très utile avec un dobson. et puis le principal de tout: ça me fait rêver et ça me donne envie d'aller plus loin!! A bientôt et bon ciel à tous.
  14. Anthony59

    Nébuleuses et Amas Globulaires

    J'ai aussi pas mal utiliser l'astrogenerator d'univers-astronomie puis coelix. Sinon une lecture qui m'a beaucoup aidé à retrouver les objets dans le ciel: Le dobson désinvolte C'est excellent aussi bien dans la forme que dans le fond. J'ai adoré le lire et cela m'a fait apprendre pleins de choses.
  15. Anthony59

    fonctionnalité de Coelix que je ne trouve pas...

    OK Merci Gérard, ça me rassure: ce n'est pas moi qui deviens fou..