Jump to content

lilic24000

Membre
  • Posts

    81
  • Joined

  • Last visited

A propos

  • Résidence
    Cote landaise
  • Intérêts
    Astro, moto, voile
  • Occupation
    retraité de l'Aviation Civile
  • Matériel
    SkyWatcher 200/1000 sur monture NEQ5 motorisée

  • A propos de vous
    Novice en astro amateur, j'ai découvert l'observation planétaire et quelques objets du ciel profond avec un Skywatcher 130/900 sur monture EQ2 motorisée.
    Avec l'achat d'un nouveau set up (SW 200P sur NEQ5 motorisée) je souhaite améliorer ma découverte des objets célestes.
    Une petite caméra QHY 5-II me permet de m'initier à la capture et au traitement d'images planétaires.
    Halte à la pollution lumineuse !

Recent Profile Visitors

419 profile views

lilic24000's Achievements

  1. normalement oui, c'est ce que je pensais, d'où mon étonnement ! oui j'ai vérifié la collimation avec un cheshire. Je dois avouer que je ne suis pas encore très au point avec le cheshire. oui je suis d'accord d'où mon étonnement ! je ne veux pas désorienter les débutants avec mes propos, c'est juste un CROA, un compte rendu objectif et sincère d'une première observation vécue avec un nouveau matériel. comme je l'ai précisé, cet essai de visuel en CP mérite d'être complété par une observation en planétaire. j'avoue avoir ressenti une certaine frustration, d'où mon agacement.
  2. un 200/800 sur EQ6R est certainement un bon choix, notamment pour faire de l'astrophoto ! j'ai pu payer mon nouveau set up à un prix correct, le prix catalogue standard. j'aurais volontiers pris une monture HEQ5, malheureusement pas dispo. en ce moment, trouver du matériel neuf rapidement devient très compliqué !
  3. Hier soir, j'ai pu tester mon nouveau matériel (SW 200P f5 sur NEQ5 motorisée) en remplacement de mon SW 130/900 sur EQ2 que j'ai vendu il y a quelques semaines. Initialement (début Avril), j'avais commandé un Dobson Explore Scientific Ultra Light 12 pouces (305 /1525). Fin juin (le délai de livraison prévu étant dépassé), je rapelle mon fournisseur qui m'annonce qu'il n'a aucune visibilité concernant la livraison de ma commande étant donné les ruptures concernant l'approvisionnement et la chaîne logistique en provenance de Chine. Je demande alors le remboursement du prix payé à la commande et j'interroge différents vendeurs de matériels astro pour connaître leurs disponibilités en stock. Tous me répondent qu'ils sont en rupture de stock sur le matériel qui m'intéresse (Dobson ES Ultra Light 250 ou 300 mm ou Newton de 200 mm sur monture équatoriale) et que les délais de réapprovisionnement sont inconnus voire très tardifs. Par chance, un vendeur près de Bordeaux (LP pour ceux qui connaissent) m'annonce qu'il va avoir un SW 200P sur NEQ5 disponible très prochainement. Ni une, ni deux, commande faite sur le net, je suis allé chercher mon nouveau set up le 5 juillet dernier, ouf il était temps !
  4. Salut les astrams, Hier soir, j'ai pu tester mon nouveau matériel (SW 200P f5 sur NEQ5 motorisée) en remplacement de mon SW 130/900 sur EQ2 que j'ai vendu il y a quelques semaines. Initialement (début Avril), j'avais commandé un Dobson Explore Scientific Ultra Light 12 pouces (305 /1525). Fin juin (le délai initial de livraison étant dépassé), le fournisseur m'annonce qu'il n'a aucune visibilité concernant la livraison de ma commande étant donné les ruptures concernant l'approvisionnement et la chaîne logistique en provenance de Chine. Je demande alors le remboursement du prix payé à la commande et j'interroge différents vendeurs de matériels astro pour connaître leurs disponibilités en stock. Tous me répondent qu'ils sont en rupture de stock sur le matériel qui m'intéresse (Dobson ES Ultra Light 250 ou 300 mm ou Newton de 200 mm sur monture équatoriale) et que les délais de réapprovisionnement sont inconnus voire tardifs. Par chance, un vendeur près de Bordeaux (LP pour ceux qui connaissent) m'annonce qu'il va avoir un SW 200P sur NEQ5 disponible très prochainement. Ni une, ni deux, commande faite sur le net, je vais chercher le set up le 5 juillet. Une fois monté, je m'initie à la mise en station avec mon nouveau viseur polaire. Tiens, c'est curieux, une fois vissé sur la monture, le réticule du viseur est à l'arrache. Il apparaît complètement inversé (le 0 à 7 h et le 6 h à 1 h), ça commence bien ! Bon, pour du visuel, je vais pas me prendre le chou et je vais centrer ma polaire à l'oculaire comme je faisais avec mon 130/900. J'attends minuit et l'extinction du foutu lampadaire devant chez moi qui éclaire mon jardin comme le phare de Cordouan pour tenter de pointer M51 à l'horizon Ouest/Nord Ouest. Je signale que j'avais déjà réussi à la pointer et à l'observer avec mon petit 130/900. Que dalle, niet, pas plus de galaxie du Tourbillon que de gros lot à l'Euromillions. Je suis un peu déçu. Aurais-je perdu la main ? Serait-ce possible que mon miroir de 200 mm soit moins bon que mon ancien miroir de 130 mm ? Je tente ma chance à l'horizon Nord Ouest/Nord (de l'autre côté d'Alkaïd) pour pointer M81 et M82. Là, j'arrive enfin à observer ces 2 galaxies ensemble dans mon TS Optics 25 mm 60°. Surprise, l'image n'est pas plus bluffante qu'avec mon 130 mm !Nouvelle déception. Soi disant, un miroir de plus gros diamètre est censé capter plus de lumière que son petit frère ! Peut être vrai en astrophotographie mais en visuel, ce n'est pas flagrant ! Bon, je ferai un essai en planétaire dès que possible pour en avoir le coeur net. Si cela se confirme en planétaire, avis aux futurs acheteurs de télescopes: ne cassez pas la tirelire pour du plus gros diamètre ! En revanche, la monture NEQ5 est beaucoup plus stable que l'EQ2 et il n'y a plus de tremblement de l'image au moindre contact avec le tube ou le porte oculaire. Le porte oculaire est nettement meilleur et ne présente pas le jeu qui existe sur le 130/900 et qui rend impossible l'utilisation du Cheshire pour la collimation. Voilà en bref mes premières impressions mitigées après une séance d'observation du ciel profond. Vos commentaires ou conseils sont les bienvenus.
  5. J’ai hâte de recevoir la livraison de mon Dobson. C’est certain que le visuel sera en progrès par rapport à ce que j’obtiens avec mon petit miroir. J’aime bien mon 130/900, il est léger, facile à déplacer et même motorisé en AD mais je dois avouer que je reste un peu sur ma faim dès qu’il s’agit de pointer et d’observer les objets du CP. Le Dob va m’ouvrir les portes du CP, c’est ce que j’espère en tout cas ! Oui c’est vrai j’étais heureux de cette réussite après plusieurs tentatives infructueuses. M51 ne se laisse pas si facilement attraper, J’ai hâte de la revoir avec mon prochain Dobson.
  6. Salut les astrams M51 enfin ! Cela faisait longtemps que j'essayais de la pointer dans mon petit tube (SW 130/900), ce soir j'y suis enfin arrivé ! Mon viseur point rouge "Skywatcher red dot" étant réparé et fonctionnel (mauvais contact de la pile bouton), j'ai d'abord pointé Alkaïd puis j'ai prolongé un petit segment presque orthogonal par rapport à la queue de la casserole, et pile dans le mille ! Waouh, mon oculaire TS Optics 25 mm me dévoile la double spirale, enfin soyons honnête, je devine une image en forme de double spirale car vu mon petit diamètre la résolution n'est pas terrible (M51 n'est pas non plus très lumineuse). Je monte ensuite mon Plössl 15 mm pour grossir un peu l'image, je perds un peu en luminosité mais la double spirale est toujours visible et quelque peu agrandie. Je suis ravi de cet accomplissement, en grande partie du à la bonne qualité de mon ciel ce soir face au Nord Est (moins de PL car protégé par le dos de ma maison de l'éclairage public situé au Sud). Sur ma lancée, je tente M63 au 1/3 du segment Cor Corali - Alkaïd, chou blanc ! J'avise enfin de pointer M106 en partant de Merguez et en diminuant ma déclinaison de 10° par lecture de mon cercle gradué, niet, que dalle ! La Lune en quartier me fait de l'oeil, je pointe mon tube et je sors mon XCEL LX 9 mm, waouh ça pète bien au niveau des cratères, superbe image 100 x avec le filtre planétaire polarisant qui va bien pour diminuer l'éblouissement. Je tente la même vue avec ma Barlow 3X et mon Plössl 15 mm, soit 180 x de grossissement, je ne suis pas loin de la limite théorique de mon miroir, l'image est nette mais un peu plus sombre qu'avec mon XCEL LX 9mm (grossissement x100). Ce fut une chouette soirée astro finalement, du CP et du planétaire, avec un ciel de qualité, vivement la livraison de mon dob 305/1525 !
  7. Ciel bien piqué ce soir, je sors le tube pour une petite séance de visuel. Je le place du côté Sud Ouest de ma maison pour la mise à niveau sur mon dallage. J'installe un grand parasol en protection du lampadaire d'éclairage public qui se trouve pile devant chez moi. 21h30, mise en station sur Polaris avec un viseur point rouge qui fait des siennes (un coup je te vois, un coup je te vois pas). Il va falloir investir dans un Telrad mais je crains qu'il soit un peu lourd et encombrant sur mon petit tube (SW 130/900). Je pointe M42, je serre les freins en AD et DEC et je bascule l'entrainement du moteur en AD. J'essaye mon nouvel oculaire TS OPTICS HR Planetary 25 mm avec mon filtre UHC pour la PL du lampadaire dans la rue devant chez moi. M42 apparaît du premier coup (en noir et blanc malheureusement) , je teste aussi le visuel avec mon Plossl Celestron de 15 mm. Après avoir refait connaissance avec M42, je bascule mon tube un peu plus à l'Ouest vers les Pléïades. M45 est un vrai régal avec mon nouvel oculaire de 25 mm, l'image est bien piquée et les 7 sœurs brillent à merveille. J'essaie pour voir avec mon Plossl 15 mm, non c'est moins joli car le champ apparent est moins large et les étoiles pètent un peu moins qu'avec le HR Planetary. Allez un peu plus haut sur l'horizon et Mars est pointé. Autant vous prévenir, c'est pas formidable, soit la planète est soit trop distante, soit mon set up n'est pas adapté car Mars est minuscule. Pour la calotte polaire on repassera ! Je déménage mon tube derrière ma maison du côté Nord pour tenter M51 près d'Alkaïd. Nouvelle mise à niveau, nouvelle mise en station, c'est parti ! Mon viseur point rouge devient de plus en plus capricieux, j'ai un faux contact (la pile est neuve) et je suis obligé de taper dessus pour voir le red dot. C'est pénible. Alors là, j'ai beau essayé et réessayé, pas de galaxie ni de tourbillon ou de whirlpool dans mon oculaire. Je suis sûr de l'avoir pointée au moins une fois dans la douzaine de tentatives que j'ai effectuées. Pas facile à distinguer au 130/900 la bougresse ! La prochaine fois, je réviserai plutôt 2 fois qu'une mon Atlas du Ciel et Stellarium. Bon allez, c'est déjà minuit, je vais me coucher.
  8. Salut Sixela Pas de filtre polarisant en photo,c'est noté. Ma caméra est dotée d'un filtre IR Cut il me semble. Si j'ai bien compris, ce filtre est inopérant avec l'extension 1,25" (je suppose que tu veux parler de la bague qui se visse sur la caméra et sur laquelle je visse mon filtre). Dans ce cas, il me suffit d'enlever cette extension, n'est ce pas ? Merci de tes conseils.
  9. Merci Alain pour tes encouragements. Salut Ryo Ah la denrée, le bombé et le Diaude, une sacrée équipe !
  10. Oui la matrice Bayer choisie est bien GRBG. J'utilise AutoStakkert pour l'empilage et parfois Registax 6 pour les wavelets (mais je ne suis pas encore au point avec Registax car l'image ressort verte). J'ai juste mis un filtre à polarisation variable Explore Scientific pour diminuer l'éblouissement de Jupiter (je fais de même avec la Lune).
  11. La matrice Bayer pour ma caméra est GR (Green/Red). je règle le gain pour que l'image à l'écran ne soit ni sous exposée, ni surexposée, j'obtiens en général un histogramme d'environ 60%. Pour la Barlow 3X, c'est entendu qu'il faut refocaliser et qu'on perd en luminosité. Malgré tout, Jupiter est plutôt brillante puisque d'ordinaire j'ajoute un filtre ES à polarisation variable pour l'observer. Avec ou sans filtre, pas d'image à l'écran hier soir en 3X ! Peut être plus de chance la prochaine fois, qui sait ?
  12. Salut les astrams Soirée photo hier avec ma camera chinoise, l'objectif étant de capturer Jupiter. Le résultat n'est pas trop mauvais, je débute ! La capture a été faite sans la Barlow. Impossible d'effectuer la capture avec ma Barlow 3X, aucune image à l'écran même en bidouillant les réglages sur Fire Capture, mystère ! Pour info, mon set up est le suivant : Sky Watcher 130/900 EQ2 motorisé en Ascension Droite Caméra couleur QHY 5L II Barlow Tele Vue 3X
  13. Saturne 4 septembre 2020 bis.pdf Salut les astrams, Hier soir, ciel dégagé au-dessus de chez moi, je sors mon petit tube (SW 130/900) et j'installe ma petite caméra astro chinoise pour faire un essai de capture de Saturne. Le résultat est très moyen, j'ai du me fourvoyer dans les réglages de Fire Capture que je n'ai pas encore suffisamment pratiqué ou bien peut être un problème de seeing, je ne sais pas. Bon, je tacherai de faire mieux la prochaine fois. L'image a été capturée avec une Barlow 3X. Saturne 4 septembre 2020.pdf
  14. Salut JulienESP J'utilise la monture EQ2 d'origine livrée avec le Sky Watcher 130/900. Voici le détail de mes captures: Pour la photo n°2 : 120 secondes 1031 frames ROI 1280 x 960 8 FPS 2.139 ms Gain 10 (45%) Pour la photo n°1 : idem Pour la photo n°3: 64 secondes 552 frames ROI 1280 x 960 8 FPS 2.139 ms Gain 10 (45%) Pour la photo n°4 : 120 secondes 1031 frames ROI 1280 x 960 8 FPS 2.139 ms Gain 10 (45%) Pour la photo n°6 : 61 secondes 526 frames ROI 1280 x 960 8 FPS 100 ms Gain 12 (54%) Pour la photo n°5 : 120 secondes 1031 frames ROI 1280 x 960 8 FPS 100 ms Gain 8 (36%) Je suis donc à 8 images par seconde, avec une vitesse de 2 millisecondes (voire 100 ms pour les gros plans avec la Barlow) Le gain est réglé entre 8 et 12 et je fais entre 500 et 1000 images. Voilà tu sais tout ! Ce sont des réglages faits au pifomètre pour mon premier essai.
  15. Merci Iserois pour tes encouragements
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.