Jump to content

Akiluc

Membre
  • Content Count

    1,078
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About Akiluc

  • Birthday May 26

A propos

  • Résidence
    Seine-Maritime
  • Matériel
    Dobson GSO 254/1250 - 30mm 70° - ES 14mm 82° - ES 8.8mm 82° - barlow ES 1.25" X2
  • A propos de vous
    Si vous habitez près de Fécamp, contactez-moi, je cherche d'autres astrams ;)

Recent Profile Visitors

371 profile views
  1. Ah oui d'accord! Et moi qui le cherchait avec mon 30mm grossissant 42*. Comme quoi il faut vraiment se renseigner en amont!
  2. La semaine dernière lors de ma soirée j'avais essayé de le trouver rapidement mais je n'ai pas réussi à l'avoir. Mais c'était sur un coup de tete et je savais pas qu'elle était son diamètre apparent ce qui est important pour savoir quoi chercher.
  3. Salut, Une simple question: Pourquoi acheter encore du matériel? Tu as déjà énormément de paires de jumelles, une lunette et deux tubes newton si je ne me trompe. Bien sûr c'est toi qui choisi tes instruments et ce que tu achètes. Mais tu possèdes énormément de matériel et tu vas finir par ne pas utiliser chaque instrument au maximum de son potentiel. Tu veux prendre une lunette 150 pour capter plus de lumière que ta 120 et faire du grand champ. Sauf que tu possèdes déjà un newton 150/750 aux mêmes caractéristiques que cette lunette. Certes tu n'auras pas l'obstruction du secondaire mais elle se limite souvent qu'à 6% de surface en moyenne. De plus plus le diamètre est grand, plus le grossissement minimal est également important. Et plus tu grossis, moins tu as de champ. Pour moi ça double totalement le newton même si ces miroirs sont moyens. Pour du grand champ tu as la 120 et pour plus de lumière tu as ton dobson. Bien sûr le Dobson est plus gros mais si tu veux avoir plus de luminosité ça demande forcément plus de contraintes (sortir le Dobson). Après comme je l'ai déjà dit c'est à toi de choisir. Et si c'était juste pour avoir un retour sans volonté d'achat tu peux oublier mon message😂.
  4. Salut, Il me semble que la grande barre permet de faire la collimation du miroir primaire en restant l'oeil à l'oculaire. Concernant la collimation tu peux la faire demain, mais il faudra que tu la fasses à chaque fois que tu demontes le télescope.
  5. Après effectivement tu dois avoir les presque 1kgs du ES + le poids du gros chercheur et ça aide pas... Perso j'utilise pas le chercheur fourni et celui pour lequel j'ai opté est un poids plume, et les oculaires sont pas très lourd (300g tout au plus...).
  6. Salut, pas besoin de poids! Sur les Kepler tu peux régler l'équilibre pour descendre le centre de gravité du tube! À côté des molettes de serrages noires tu as une sorte d'échelle avec 1-0-1. Tu enlèves le tube de la base et tu modifies la position de ces parties. Dans la logique tu dois remonter vers le porte-oculaire. Par contre il faut serrer à fond les écrous sinon ça redescend et il faut de nouveau équilibrer!
  7. Salut, Je possède le Kepler 250/1250 et j'en suis pleinement satisfait ! Effectivement il comporte des avantages: -systeme de mise au point démultiplié -systeme d'équilibrage du tube plutôt bon une fois le centre de gravité bien défini -systeme de mouvement fluide et facilement réglable -un oculaire de 30mm vraiment correct et offrant un grand champ. Certes bien moins bon que les meilleurs mais il reste d'une qualité bonne qui permet de le garder un certain temps. Personnellement dans mes projets un oculaire le remplaçant sera un des derniers voir le dernier acheté. Le 9mm c'est comme le 10mm du SW. Donc pas vraiment d'amélioration ou désavantage. -un ventilateur de fourni pour réduire la mise en température (loin d'être forcément nécessaire si tu observes depuis chez toi). Le seul point noir selon moi, c'est le chercheur coudé qui seul n'est pas le plus pratique. Mais bon, on peut très bien fonctionner quand même avec lui au début. Après je possède pas le SW donc je peux pas directement comparer, mais on voit sur différents systèmes du Kepler qu'il est selon moi au dessus du SW. Ce qui justifie le prix.
  8. Nouveau CROA (publié y'a 2min sur discord) de cette soirée: Salut à tous les amis! J'ai pas eu de chance cet été avec le temps, mais là en septembre c'est l'inverse! Deux possibilités de soirées dans mon EDT uniquement depuis le début du mois et les deux ont permis d'observer! Et pourtant ça semblait pas gagné en fin d'après-midi... Finalement encore une fois c'est qu'à 21h que j'ai tilté que le temps était plus que clair et que normalement ça serait bon. Clearoutside annonçait un peu de nuages, mais finalement aucun... J'ai sorti le télescope à 21h30 et j'ai commencé à observer aussitôt. Pas de mise en température, je sais c'est pas bien... Pas de planning pour la soirée, c'est pas bien non plus... Mais il faut toujours que je profite des planètes donc pas besoin de planning! Je passe quand même d'abord par un peu de ciel profond en attendant la mise en température. Mais une nouvelle fois pas de vision nocturne car mes parents sont devant la télé et elle on peut pas baisser sa luminosité... J'observe plus ou moins rapidement (disons allant de 2 à 10min) les différents objets que je trouve: M13/M92/M71/M31/Albireo/Double double de la Lyre et je passe pas beaucoup de temps à chercher ceux que je ne trouve pas: M27/Amas du cintre/et 2 autres objets piochés dans l'atlas des constellations du côté de la flèche et d'Hercule. Puis je décide de passer à Jupiter. Comme je l'ai dit, j'y vais les yeux fermés, donc je fus surpris de découvrir qu'il y avait un transit en cours et d'un satellite non-galiléen (je cherche un site permettant d'avoir l'info). J'ai bien profité à tous mes grossissements en prenant le temps à chacun d'entre eux! 42*, 90 *, 140 *, 180 *, 280 * tous étaient exploitables. Sur le dernier par contre je voyais le contour de Jupiter qui tremblait bien. J'ai également bien vu et observé les différentes bandes de Jupiter, notamment celles de l'hémisphère sud. J'ai prévenu mes parents, ma mère est venu aussitôt et a profitée. Puis je lui ai montré Albireo qu'elle n'avait pas vu la semaine dernière. Je préfère d'ailleurs cette double à faible grossissement pour avoir une mise au point parfaite. Puis en passant par Saturne (obligatoire tout de même) au moment où je pointe, un bolide juste dans la direction! C'est le premier que je voyais vraiment spectaculaire, ma mère choquée par le spectacle. Vraiment rapide et très lumineux, mais la luminosité a variée lors de sa "chute". On passe à Saturne et pendant que ma mère observe, je remarque un point rougeatre vers l'Est entre 2 arbres très bas. Y'a qu'une possibilité: Mars et c'est bien elle. Mais encore trop basse pour être observé au télescope, pas dans l'angle de vision... Saturne tout aussi magnifique. En profitant, j'ai réussi à bien voir la division de Cassini. C'est à ce moment que mon père me rejoint donc il observe Saturne et voit sa division, puis Jupiter et le transit. Puis on décide d'essayer de bouger le télescope de 5m ce qui change tout! Mars est accessible. Seul problème: on est un peu en pente et donc le tube tourne tout seul sur l'axe d'azimut... Je suis obligé de le serrer à fond Mars au grossissement minimal semble peu impressionnante. Finalement effectivement, elle a pas de lunes, ni d'anneaux comme nos gazeuses, donc rien qui amplifie sa taille... Puis on pousse à 140* puis au max. Mais bon, l'expérience n'est pas très concluante, elle est encore bien trop basse, pas beaucoup de détails mis à part des légers changements de contraste. Pas de calotte polaire visible par exemple. Ma mère me rejoint juste avant que je décide de rentrer, et profite donc de Mars. La soirée d'observation se termine à 23h et j'ai bien profité même si j'ai pas observé pendant plusieurs heures dans de bonnes conditions. Petites anecdotes de la soirée: -la limace collée sur l'Atlas des Constellations -un animal qui mangeait à quelques mètres de moi -les ventilateurs d'une ferme voisine qui tournait sans cesse
  9. Oui elle est vraiment remarquable avec sa couleur jaune et sa double qui est bleue. Je me suis amusé avec mon père à ne pas lui dire ce qu'il devait trouver à l'oculaire et il l'a directement aperçu. Par contre pour M31 il arrivait pas à trouver. Mais c'était sa première galaxie et elle était énormément cachée par les nuages qui arrivaient. Normalement une géante rouge paraîtra rouge. Le seul moyen qu'elle paraisse d'une autre couleur est dû à la perturbation atmosphérique qui la fait danser de toutes les couleurs. Mais dans ce cas là elle sera pas nettement jaune mais semblera changer sans cesse de couleur.
  10. Salut à tous, Ça fait plus d'un mois que j'ai pas posté, car le temps normand est magnifique uniquement lorsque ce n'est pas les vacances! Des caractéristiques de la Normandie qui sont très particulières 😂. J'ai repris les cours début septembre sans avoir refait de sortie depuis le 9 août. Et le beau temps est arrivé... Dans mon appartement en ville, sans mon télescope à la maison et pas forcément le temps pour pouvoir observer... De plus j'ai reçu début septembre (enfin) le 14mm ES 82°! Mais voilà que le samedi soir il faisait également plutôt beau malgré les prévisions donc j'ai pu sortir rapidement. J'ai fait un retour le lendemain sur un groupe Discord mais j'ai eu la flemme de faire un beau CROA pour le forum. Et malheureusement, la semaine est passée avec les études donc je ne pouvais le faire. Donc finalement, je vous poste "en brut" ce que j'avais écrit sur le discord concernant cette courte soirée: CROA du 05/09: Premier CROA sur le serveur, mais pas de ma faible expérience d'astronome amateur (j'ai l'habitude d'écrire à chaque fois un roman de mes soirées sur webastro). Depuis lundi il fait un temps plutôt variable mais tout de même il y a eu quelques soirées plutôt belle comparé aux vacances! Manque de bol, je suis en logement étudiant et donc plus chez moi à la campagne avec le dobson... Un peu rageant comme situation. Puis mardi j'ai reçu mon oculaire... Un peu déprimé d'avoir qu'un soir par semaine pour potentiellement observer si le temps est beau, j'avais un temps aujourd'hui plutôt changeant. Nuage et grand ciel bleu selon les horaires. A 20h magnifique temps, mais d'après les prévisions ça devait rapidement se gâter dès 21h (clear outside et meteoblue annonçait les nuages). Je partais un peu défaitiste surtout que je voyais les nuages. Et bien finalement à 21h45 les nuages sont pas encore arrivés et donc je sors le dobson avec mon père. Je sais que la soirée sera pas longue, mais je remettrais l'oeil à l'oculaire et mes parents (s'ils le veulent) pourront enfin voir Jupiter et Saturne. Je m'y mets et ma mère me rejoins très rapidement. Je lui montre Jupiter, puis Saturne, puis je décide de passer sur le ciel profond. Seul soucis, c'est que le ciel n'est pas totalement noir (mais pas de lune présente), la lumière de la salle passe à travers la baie vitrée, aucune vision nocturne, le télescope pas à température, et les premiers nuages qui se pointent. Je pointe M13 elle le découvre, puis M31 et enfin M57. Les objets que je suis capable de pointer en 10sec chrono en main. Au moins elle a pas le temps de s'impatienter ni d'avoir froid. Puis elle rentre et dit à mon père de venir qui traîne un peu. Pendant ce temps là je navigue en voyant les nuages devenir plus nombreux. Je vais enfin pour la première fois voir Albiréo! Avant soit j'oubliais soit je savais pas où elle était (alors qu'elle est simple) et c'est vrai que c'est une vision magnifique! Mon père arrive enfin, on fait donc le marathon des objets avant que les nuages ne gagnent la partie... Saturne, Jupiter, M13, M57, Albireo puis M31 que j'ai bien plus de mal à trouver à cause des nuages et qui est déjà plus difficilement visible que 10min auparavant... Mon père rentre et avant de rentrer le matos je décide d'aller voir un objet pourtant simple mais dont je n'ai jamais réussi à être sûr si j'étais dessus: le double amas de Persée. C'est tout con mais comme il y a plein d'étoiles dans le coin (en plus des amas) j'avais l'impression de ne pas savoir les fois précédentes si j'étais vraiment dessus ou pas... Et là c'est le cas. Je vais voir mes parents et mon père décide de venir voir. Puis de toute façon il faut qu'il m'aide à ranger le matériel... Soirée finie à 22h25, pas très longue mais très belle tout de même!
  11. Salut Starium, J'ai le GSO 250mm et j'ai eu le même problème que toi, mais il ne vient pas des molettes noires. Sur la photo, on voit des graduations, ces graduations permettent de regler d'une dizaine de cm le centre de gravité du tube. En enlevant le tube de la base, normalement tu verras sur le métal 2 sortes d'écrous de part et d'autre que tu as dû visser à la réception du télescope. Il faut que tu replaces pour que ça soit au niveau du 0 qui est l'équilibre moyen de ton tube. Ensuite tu sers comme un taré (et je sais de quoi je parle) les écrous une fois d'être sûr qu'il ne pique nullement du nez. Si tu sers pas assez fort, à cause de son poids, le tube va redescendre et revenir dans sa position actuelle au niveau des graduations et tu auras de nouveau le problème d'quilibrage Donc rien de grave ton problème Et sinon, très beau CROA sympathique avec tout de décris! Cool la musique à côté Et bonne idée d'additionner les CROAs dans un même sujet, je fais la même chose (d'ailleurs j'en ai un court à poster).
  12. Salut, Le planétaire est très lumineux, il faut faire des photos très courtes et essayer de modifier les ISO également.
  13. Salut, de mon côté tout va bien. Enfin j'ai observé avec le Dobson que 2 fois pendant l'été. Puis j'ai reçu mon 14mm ES et samedi dernier j'ai eu la chance de pouvoir ressortir 40min même si j'en ai plutôt profité pour montrer une tripotée d'objets à mes parents. Maintenant je suis en études donc je peux seulement observer les samedis soirs...
  14. Si tu veux essayer de la voir en début de soirée (22h disons) le mieux est d'attendre alors 2 mois pour qu'elle soit presque au zénith. Donc elle sera la plus optimale pour être observée.
  15. Les photos qui sont prises sont effectivement traitées donc peuvent être recadrée. De plus les caméras sont souvent couplées avec une barlow (pouvant aller jusqu'à *5). On a des télescopes pour le planétaire qui peuvent avoir des rapport FD très élevé (20/25) et qui permet de grossir également. Pour que tu comprennes que tu n'obtiendras jamais une planète occupant tout l'oculaire, il faut se rendre compte que si on veut voir Jupiter qui remplit l'oculaire il faut grossir 4000* avec un champ apparent de 50°. C'est pas franchement atteignable avec nos télescopes amateurs... Ce qui peut également modifier la taille de la planète à l'oculaire (sans changer de caractéristiques de télescope ni d'oculaire!) c'est la distance entre la Terre et l'autre planète. Plus les planètes sont proches plus la planète observée sera grosse à l'oculaire. Or ce moment est l'opposition et est passé depuis le 14 juillet pour Jupiter cette année. Chaque seconde la Terre et Jupiter s'éloignent un peu plus l'une de l'autre, Jupiter devient alors plus petite.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.