Bertrand13

Membre
  • Compteur de contenus

    275
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de Bertrand13

  • Rang
    Bertrand Laville
  • Date de naissance 12/12/1944

A propos

  • Résidence
    Provence, Alpes du Sud
  • Intérêts
    Natation, voyages, mais surtout, astronomie visuelle
  • Occupation
    retraité très occupé
  • Matériel
    MiniBorg 60, Megrez APO fluo 80, Meade LX200/254, Obsession 635, www.deepsky-drawings.com
  • Site Web

Visiteurs récents du profil

107 visualisations du profil
  1. Pegase 1, un amas de galaxies pour tous les diamètres

    Bonjour Etoiles des Ecrins (Quel joli nom!) Le ciel de l'Observatoire des Baronnies est tout à fait comparable à celui de Valdrôme: mvlon(UMi) 6.5 / 6.7, mvlonZ 7 et plus, surtout quand il y a du mistral (maxi perçu 7.44v dans Hercule). Pour le seeing, il est habituellement moyen, 2.0 / 2.5". Il peut descendre à 1.0", et monter à 5"+ les jours de mistral. Par contre, situé sur un versant sud, à l'inverse de Valdrôme, le ciel est visible pratiquement jusqu'à l'horizontale. Par exemple on peut pointer NGC 6231 dans la queue du Scorpion, qui serait probablement le plus bel amas ouvert du ciel, boréal et austral confondus, s'il n'était pas situé à 42°S !!! Bertrand http://www.deepsky-drawings.com/
  2. Afrique du Sud (1) : bilan et dessins de nébuleuses

    Bonjour Fred, Je ne saurais dire ce qui est le plus beaux, de tes dessins ou de ton récit. Pour ce qui est de tes dessins, ils sont déjà enregistrés dans ma base de données ! Bertrand
  3. Bonjour à Toutes et Tous, J'entame un nouveau post pour répondre à Etoiles des Ecrins, sans polluer celui sur Pegase 1. La chaine de Markarian n'est pas un amas de galaxies, mais un groupe à l'intérieur d'un amas de galaxie, l'amas de la Vierge. Les notions de Groupe et d'Amas sont assez floues; voilà ce qui est communément admis: - Un groupe est composé de 2 à 100 (environ) galaxies. - Un amas est composé d'au moins 30 galaxies, et peut en contenir plusieurs centaines - Un groupe peut s'étendre sur un angle optique étendu - Un amas est concentré dans un angle visuel limité (c'est pour cela que G. Abell n'a pas retenu l'Amas de la Vierge dans son catalogue) - Cela a aussi pour conséquence que les amas sont en général plus éloignés de nous que les groupes - et aussi que les galaxies des groupes proches (donc la chaine de Markarian) sont en général plus lumineuses que celles des amas lointains - Un groupe est le plus souvent dominé par une galaxie spirale - Un amas est le plus souvent dominé par une (ou deux ou trois) galaxie elliptique - Les galaxies d'un groupe ont des vitesses de déplacement relatives par rapport au groupe plus importantes que celles d'un amas - Cela implique une probabilité de fusions différente dans un groupe que dans un amas Ci dessous une mosaïque de la chaine de Markarian au T635 Compte rendu détaillé ici: http://www.deepsky-drawings.com/markarians-chain/dsdlang/fr Bon ciel à Tous Bertrand http://www.deepsky-drawings.com/
  4. Bonjour à toutes et à Tous, Cette période de l'année est la meilleure pour observer la constellation de Pégase. Et dans celle ci, en dessous du grand carré, à la limite des Poissons, Pégase 1 est l'amas de galaxies le plus intéressant de l'hémisphère boréal pour qui n'a pas un gros diamètre. La faible compacité de l'amas, et le nombre restreint de galaxies, une vingtaine dans un champ de 35', explique pourquoi Georges Abell ne l'a pas retenu dans son catalogue. Néanmoins, il a beaucoup d'avantages: il culmine à plus de 50° depuis la métropole, il comprend des galaxies elliptiques, des spirales, y compris vues sur la tranche, des galaxies isolées et des duo rapprochés, etc. Mais surtout il est très étagé : ses galaxies vont de m11v à m16v et plus, ce qui fait qu'il peut être observé avec presque tout les diamètres, J'y ai personnellement observé ses deux galaxies les plus brillantes dans une L60, 4 ou 5 dans une L80, une petite douzaine dans un T254, et la totalité dans mon T635. Compte rendu détaillé: http://www.deepsky-drawings.com/ngc-7619-group-pegasus-1/dsdlang/fr Et pour ceux qui seraient intéréssés par les amas de galaxies: http://www.deepsky-drawings.com/category/type-objet/3-galaxies/3-3-clusters-galaxies/dsdlang/fr Bon ciel à tous Bertrand http://www.deepsky-drawings.com/
  5. Bonjour à Toutes et à Tous, Les quatre nébuleuses vedette de l'été: toujours observées, souvent dessinées, mais pas souvent comparées. M 8 : http://www.deepsky-drawings.com/m-008-t508/dsdlang/fr M 16 : http://www.deepsky-drawings.com/m-016-t635/dsdlang/fr M 17 : http://www.deepsky-drawings.com/m-017-t635/dsdlang/fr M 20 : http://www.deepsky-drawings.com/m-020/dsdlang/fr Bon ciel à Tous Bertrand http://www.deepsky-drawings.com/
  6. Bonjour à Toutes et à Tous, La NL a été turbulente, mais bien noire (SQMLZ 21.75) dans mon observatoire des Baronnies Provençales. J'en ai profité pour partir à la chasse des volatiles évanescents, et je dois dire que je ne savais pas que les aigles avaient leurs ailes rouges ! C'est par ici http://www.deepsky-drawings.com/m-016-t635/dsdlang/fr Et pour les dessins c'est par là. Bon ciel à Tous Bertrand http://www.deepsky-drawings.com/
  7. NGC 6946: un objet étrange s'y niche

    Bonjour à Toutes et Tous, Je vous propose aujourd'hui une observation détaillée de NGC 6946, au zénith en milieu de nuit. Comme toute les galaxies vue face, elle n'est, au premier coup d'oeil qu'un tache floue et pâle, mais si l'on a la chance d'observer dans un gros diamètre, on découvre qu'elle recèle de nombreuses spires, mais surtout une petite douzaine d'association, et surtout un objet étrange, encore mal connu, NGC 6946 PSC, pour "Pecular Stellar Cluster". On a mis en évidence, dans un "rond" de 15" visuel, un amas géant (super star cluster), deux douzaines d'amas lumineux, de nombreuses étoiles jeunes, et tout ça baignant dans une enveloppe de nébulosités. Il est possible que cet objet soit une galaxie satellite de NGC 6946 en avant plan. Si vous êtes intéressés, voyez: https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/10556790410001654132?scroll=top&needAccess=true http://iopscience.iop.org/0004-637X/567/2/896 http://www.robgendlerastropics.com/NGC6946text.html Compte rendu d'observation détaillé ici: http://www.deepsky-drawings.com/ngc-6946-psc/dsdlang/fr Bon ciel à Tous Bertrand http://www.deepsky-drawings.com/
  8. Bonjour à Toutes et à Tous, Devant l'enthousiasme suscité par mon post sur les égions HII de M 81, et la concurrence déloyale (Serge dixit) de sa voisine, je ne pouvais que poster la même étude pour M 82. Tout d'abord, le dessin au T 635, avec ses régions centrales aussi contrastées que denses. Ensuite une image du HST, dans laquelle j'ai volontairement sous-exposé la partie centrale, afin de mieux faire ressortir ces fameuses zones. Enfin la dénomination de chacune des ces zones, à partir de l'étude de base de O'Connell et Mangano. [OM78]: O’Connell, R.W., & Mangano, J.J., The central regions of M 82, Astrophysical Journal, Part 1, vol. 221, Apr. 1, 1978, p. 62-65, 67, 69-79. O & M ont utilisé le mot "région", suivi d’une lettre, car chaque région est elle-même un ensemble de sous-régions et d’objets (HII, Clusters, SNRs, etc), non détaillables avec la précision des données connues en 1978. Aujourd’hui (2018), tous les catalogues de Vizier et NED détaillent plusieurs dizaines (centaines?) d’objets. Le compte rendu détaillé est ici: http://www.deepsky-drawings.com/m-082-t635/ Bon ciel à Tous Bertrand http://www.deepsky-drawings.com/
  9. Bonjour à Toutes et à Tous, Après M 33 et M 51, je vous propose aujourd'hui un voyage dans les profondeurs de M 81. Je reconnais qu'il faut un gros diamètre, de l'ordre de 400 pour rentrer dans le détail des spires. Ci dessous un dessin au T 254, qui laisse entrevoir les spires, mais ne revèle aucun détail. Le détail du croa ici: http://www.deepsky-drawings.com/m-081-t254/dsdlang/fr Par contre, au T 635, les détails apparaissent, y compris les régions HII. Ci dessous le dessin, et le compte rendu d'observation: http://www.deepsky-drawings.com/m-081-t635/dsdlang/fr Et les régions HII: – 4 régions HII bien individualisées, D, E, F, et J – 6 zones de régions HII, dans lesquelles les régions HII ne sont pas individualisées, mais dont leur densité ressort comme une zone de surbrillance dans la spire concernée. Pour leur identification, voir le croa cidessus. Bon ciel à Tous Bertrand http://www.deepsky-drawings.com/
  10. Le top 5 des galaxies de l'hémisphère Nord

    Bonjour à Tous, Merci pour vos réponses, nombreuses et variées. Je note que, parmi vos propositions, M 101 n'a jamais été confirmée, mais que M 82 a été proposée à trois reprises. Donc, je sors M 101 du top 5, et je remplace par M 82. Bon ciel à Tous Bertrand
  11. IC 443: un rémanent de supernova en couleurs

    Bonjour Yann, Bien sûr ! Au contraire des nouveaux, les vieux Lumicon des années 90, ceux d'avant la faillite, laissent passer et l'OIII et le H alpha. Pour connaitre la bande passante de son propre filtre, il suffit de pointer une étoiles brillante: si elle est rouge, c'est un vieux Lumicon (je n'en connais pas d'autres avec les deux bandes), si elle est verte c'est un OIII classique (Lumicon récent, Astronomik, etc..) A noter que les UHC Astronomik ont aussi les deux bandes. Amitiés Bertrand http://www.deepsky-drawings.com/
  12. Bonjour àTous et à Toutes, J'entame ce post pour avoir une réponse à une question que beaucoup d'entre nous se sont déjà posés : quel est le ''top 5'' pour les galaxies de l'hémisphère boréal ? Remarquez que je n'ai pas dit les plus lumineuses, ou les plus grosses, ou les plus contrastées, etc. Je pense que votre choix pourra dépendre du diamètre de votre instrument, Si M 31 et M 51 ne devraient pas souffrir de contestation, reste les trois autres. Pour ce qui me concerne, j'ai choisi M 33 et M 101 par ce qu'elles montrent (dans un grand diamètre) beaucoup d'amas stellaire, d'amas globulaires, et de régions HII, et aussi NGC 4565 par ce que c'est, toujours selon moi, une pure beauté, Je suis certain que beaucoup contesteront ce choix, en citant M 104, M 106, voire NGC 2963, etc., etc. Alors, c'est vous qui décidez ! Bon ciel à Tous Bertrand
  13. NGC 2371

    Bonjour à Tous, Je poste ce dessin pour vous permettre de voir ce qui est perceptible sur cette NP avec un grand diamètre. Compte rendu détaillé: http://www.deepsky-drawings.com/ngc-2371-2/dsdlang/fr Bon ciel à Tous Bertrand http://www.deepsky-drawings.com/
  14. M 51: observation détaillée et régions HII

    Bonjour à Tous, Merci pour vos commentaires ! Je poste ci dessous l'image de Gendler qui m'a servi pour pointer les étoiles, comme indiqué dans le post sur IC 443: 1 trait pour la vision directe, 2 traits pour la vision indirecte, 3 traits pour les étoiles vues à la limite, et un croix pour les étoiles non perçues. Bon ciel à Tous http://www.deepsky-drawings.com/
  15. IC 443: un rémanent de supernova en couleurs

    Bonjour Francheu, bonjour à tous, Pour la mise au propre de IC 443, il m' a fallu une paire d'heures, peut être un peu plus, car à y bien regarder, il n'y a que peu de détails excepté l'arc en limite N. Mais je l'avais observé et dessiné précédemment et je n'ai fait que le copier-coller. Evidemment, plus il y a de détails, plus ça demande du temps. Par exemple, pour M 51, c'est toujours une heure ou deux, mais pour le halo simplement, autant pour les spires, et peut être un peu moins pour les régions HII. Pour les étoiles de IC 443, je n'ai pointé que les étoiles les plus brillantes, et j'ai utilisé un fond de Guide à niveau 10 qui donne toutes les étoiles jusqu'à m15/16v. A ces valeurs, je suis sûr de les avoir vu toutes. Pour M 51, je voulais être certain d'avoir vu les étoiles que je dessinais, et donc j'ai utilisé une image de Gendler, sur laquelle j'ai pointé d'un trait les étoiles vues en vision directe, de deux traits celles en vision indirecte, trois traits pour les étoiles limites, et une croix pour les étoiles non vues. Je poste l'image correspondante dans le message concernant les régions HII de M 51. Bon ciel à Tous Bertrand