Bertrand13

Membre
  • Compteur de contenus

    302
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de Bertrand13

  • Rang
    Bertrand Laville
  • Date de naissance 12/12/1944

A propos

  • Résidence
    Provence, Alpes du Sud
  • Intérêts
    Natation, voyages, mais surtout, astronomie visuelle
  • Occupation
    retraité très occupé
  • Matériel
    MiniBorg 60, Megrez APO fluo 80, Meade LX200/254, Obsession 635, www.deepsky-drawings.com
  • Site Web

Visiteurs récents du profil

215 visualisations du profil
  1. Bertrand13

    Le parachute d'Andromède: une croix d'Einstein bis

    Bonsoir Gérard, Je ne connais pas d'observation du parachute en métropole. Uwe Glahn l'a observé et résolu avec un 27", et Alvin Huey, partiellement avec un 22". Uwe Glahn: http://www.deepsky-visuell.de/ Alvin Haley: http://faintfuzzies.com/OR-Jul022017-SR.html Aussi, une discussion récente sur : http://www.deepskyforum.com/showthread.php?1244-Object-of-the-Week-Feb-17-2019-Andromeda-s-Parachute&p=7051#post7051 Bonne chance Bertrand http://www.deepsky-drawings.com/
  2. Bertrand13

    Le parachute d'Andromède: une croix d'Einstein bis

    Mais deux précautions valant toujours mieux qu'une.... j'ai modifié l'emplacement de l'échelle des 30", ce qui devrait enlever toute ambiguïté. Bertrand
  3. Bertrand13

    Le parachute d'Andromède: une croix d'Einstein bis

    30" indique l'échelle du champ que j'ai dessiné. 3" indique l'échelle du champ de l'image sur laquelle elle est surimposée. Les deux échelles ne sont pas à la même place 😉 Bertrand
  4. Bonjour à Toutes et à Tous, Le parachute d'Andromède, J014709+463037 de son vrai nom, est une lentille gravitationnelle quadruple récemment découverte. Pour ceux qui se sont confrontés à la Croix d'Einstein, c'est un challenge du même acabit, peut être un peu plus facile. Voila comment je l'ai vue dans mon T635, dans un ciel de bonne qualité. Tous les détails ici: http://www.deepsky-drawings.com/j014709463037/dsdlang/fr Bon ciel à Tous Bertrand http://www.deepsky-drawings.com
  5. Bertrand13

    Amas globulaires: quel est votre top 10 ?

    Bonjour à Toutes et à Tous, Les amas globulaires constituent probablement le type d'objet du ciel profond qui nous fait le plus rêver, par l'infinité des étoiles qui les composent, par leur capacité pour certains à se dévoiler dans les petits diamètres, par la connaissance incomplète de leur processus de formation, etc., etc. Pourtant, en observation visuelle, certains sont plus époustouflants que d'autres, d'où ma question: quels sont ceux qui vous font le plus rêver ? Je vous propose ma sélection, toute personnelle, sachant que les dessins ne peuvent être comparés: certains ont été fait à l'oculaire d'une L80, d'autre d'un T254, d'autre enfin d'un T508. Pour les comptes rendus d'observation, c'est ici, vous choisissez: http://www.deepsky-drawings.com/category/type-objet/1-amas-stellaires/1-1-amas-globulaires/dsdlang/fr Pour les amas de "2eme catégories": M2, M3, M4, M15, NGC 6752 Pour les amas de "1ere catégories": M5, M13, M22 Pour les amas "hors catégorie", et selon moi sans discussion possible: NGC 104, NGC 5139 (les seuls qui peuvent être comparés, car à la même échelle, avec le même dobson, et dans le même ciel) Étrangement, 5 sur 10 appartiennent à l’hémisphère boréal, et 5 à l'hémisphère austral Mais ce classement n'est qu'un avis personnel. A vous d'établir votre classement Bon ciel à Tous Bertrand http://www.deepsky-drawings.com
  6. Bertrand13

    Un Messier pas tellement observé : M48

    Bonjour à Toutes et à Tous, Dans un bon ciel, M 48 est aussi bien détaillable dans un petit diamètre. Avec une L80, j'ai noté: "x20 Meade SWA 24.5mm L'amas se compose d'une zone centrale Z, d ~ 6.5' x 1.5', orientée NW. Cette zone regroupe les étoiles les plus brillantes, de m ~ 9 à 10v. Elle est aussi la plus concentrée. x70 Nagler 7 mm Dans la zone Z, qui constitue le coeur, j'ai compté 14*, dont plusieurs en VI, et il y en a derrière. Au delà, dans une périphérie de 10'EW x 12'NS, j'ai compté 88*, de m9 à 12v, non compris les étoiles de la zone Z." Bertrand http://www.deepsky-drawings.com/
  7. Bertrand13

    Quelques nébuleuses diffuses : de la Licorne à la Poupe...

    Bonsoir à Tous, NGC 2264 est une vaste nébuleuse avec beaucoup de structure dans un grand diamètre. http://www.deepsky-drawings.com/ngc-2264/dsdlang/fr Bertrand http://www.deepsky-drawings.com
  8. Bonjour à Toutes et à Tous, C'est dans le ciel d'hiver que nous observons actuellement (enfin, quand le temps le permet 😉) que se situe la zone la plus dense en amas ouvert du catalogue Messier. Je n'en avais pas conscience, mais il n'y a pas moins de six amas ouverts Messier dans un cercle de 13' de rayon autour de M 46 - M 47. Voici comment je les ai vus, il y a bien longtemps 😞, avec les deux seuls instruments dont je disposais, une L80 et un T115, et après restauration des croquis de l'époque. Bon ciel à Tous Bertrand http://www.deepsky-drawings.com/
  9. Bertrand13

    M 36 37 38: Le plus beau trio d'amas ouvert de l'hémisphère Nord

    Bonjour Gérard, Au T635, le champ maxi est de 48' avec ES 25mm/100° ou Nagler31mm/82°. Les deux amas M38 et NGC 1907 sont perçus tangents à la limite du champ. Il n'y a donc aucun effet de volume. Pour le T115, je possède de nombreux croquis de la fin des années 90, à une époque où le DAAO n'existait pas, et où mes capacités astro étaient beaucoup plus limitées. Je me suis mis en tête de les restaurer, un peu comme on restaure une vieille bobine de film muet ! Bon ciel Bertrand http://www.deepsky-drawings.com/
  10. Bertrand13

    M 36 37 38: Le plus beau trio d'amas ouvert de l'hémisphère Nord

    Bonjour Francheu, Pour tout ce qui concerne l'amélioration des étoiles, c'est ici: https://www.prodigitalsoftware.com/StarSpikesPro4.html C'est un peu cher (36 dollars), mais très facile d'emploi et terriblement efficace. Bertrand http://www.deepsky-drawings.com/
  11. Bonjour à Toutes et à Tous, Dans notre ciel de début d'année, les amas du Cocher constituent le plus bel exemple d'amas ouverts, visibles dans de petits instruments. Même si les dessins qui les concernent sont nombreux, ils ont été rarement mis en regards l'un envers l'autre. Ils sont pourtant bien différents. J'ai repris et "restauré" trois très vieux dessins, réalisés à l'oculaire de mon premier télescope, un T115 d'Amiral (les plus anciens se souviendront...). Puis mis à la même échelle et avec la même présentation, l'un à côté de l'autre. J'ai ainsi mis en évidence des différences des détails dont je n'avais même plus le souvenir, notamment le petit amas NGC 1907 à côté de M38 ! Le détail ici: http://www.deepsky-drawings.com/m-036-m-037-m-038-ngc-1907/dsdlang/fr Bon ciel à Tous Bertrand http://www.deepsky-drawings.com
  12. Bonjour à Toutes et à Tous, Comme beaucoup d'entre nous, j'ai observé cette galaxie à de nombreuses reprises, et dans des diamètres très variés. Voici comment je l'ai vue, y compris le champ environnant, avec LC 80mm, TX200/254mm, TN 635mm dobson Obsession, et en fin au TN 1.20m de l'Observatoire de Haute Provence. Compte rendus détaillés ici: http://www.deepsky-drawings.com/ngc-4562-4565/dsdlang/fr http://www.deepsky-drawings.com/ngc-4565-t254-vs-t635-vs-t1-20m/dsdlang/fr Bon ciel à Tous Bertrand http://www.deepsky-drawings.com
  13. Bonjour à Toutes et à Tous, Je vous laisse répondre à cette question, mais laissez-moi vous dire la mienne. Le mois dernier, j’ai découvert un dossier poussiéreux, profondément enfoui dans mon ordinateur. Dans ce dossier, était inclus un croquis et le Croa correspondant, tous deux en relation avec l'amas du canard sauvage, M 11. Le Croa se rapportait à une observation faite à l’oculaire de mon Meade LX 200 10'', et donc, avec l’Est vers la droite, et le rapport était daté de 1999. Oui vous avez raison, 1999, c’est il y a vingt ans ! Il était assez précis: Amas très régulier en densité, très concentré, avec une forme très bien définie. Composé de plusieurs zones secondaires. Le centre de l’amas est un carré de 5' x 5', avec à l’intérieur, deux zones côté ouest, très sombre, où il n’y a presque pas d’étoiles. L'amas est décomposée dans ses différentes zones de concentration, dans ses zones, les étoiles ont été comptées individuellement, non pas estimées, bien que certains nécessitaient une vision inversée. Au total 88 + (22 + 15) + (5 + 12 + 10) + (8 + 18) + 26, et qui doivent être ajouté environ vingt autres en dehors de ces zones, soit un total de 224 étoiles. Qu'est ce qu'on peut bien faire avec ça? Voilà ce que j'en ai fait: J'ai copié et collé une image très précise de M11, prise par Russell Croman (qui m’a donné la permission de l’utiliser), avec image et croquis à la même échelle, image sur croquis, et colorisé sur l'image les différentes zones du croquis.Cela fait, je n'ai eu qu'à pointer sur un troisième calque de fond noir les étoiles les plus brillantes de chaque zone de l’image de Russell, avec le même nombre précisé sur mon croquis.Finalement, j’ai redressé le calque avec Nord en haut et Est à gauche, et j’ai vu, réapparaître, le dessin de l’amas tel que je l'avais observé il y a vingt ans, et dont je n’avais absolument aucun souvenir !!! C'est quand même une belle histoire, vous ne trouvez pas ? Bonne année Bertrand http://www.deepsky-drawings.com
  14. Bertrand13

    LaTête de Cheval est un objet vedette, mais son environnement ausi !

    Bonjour, Merci à Tous pour vos remarques. Voici les précisions que je peux vous apporter. Concernant le champ du T635: Il n'a rien d'extraordinaire, car il est soumis aux lois de l'optique. Les oculaires disponibles qui donnent le champ maximum sont, en 100°, l'Explore Scientific 25mm, et en 82°, le Nagler 31mm et/ou ses clones. Avec le ES 25, le grossissement est de 125x et donne une pupille de sortie de 5.1mm , et un champ de 48'. Avec le Nagler 31, le G est de 100x, la pupille de sortie de 6.35mm, et le champ de 49'. Perso, je n'utilise que l'ES 25 pour plusieurs raisons: une pupille de 6.35mm est bien trop grande pour mes yeux de 74 ans, 😢 snif snif, une pupille de 5mm donne un champ plus noir, et enfin je trouve que le Nagler 31mm donne une image jaunâtre comparée à celle du ES 25, beaucoup plus "transparente". Je n'ai donc jamais perçu le champ de l'environnement de la Tête de Cheval dans son ensemble, mais j'ai cheminé du Nord au Sud et de l'Est à l'Ouest, en m'aidant d'une image pour ne pas me perdre, en l'occurrence celle de Gendler, (celle que j'ai mise en regard du dessin sur mon site web). Concernant les filtres: Toute cette région ne rayonne quasiment qu'en H alpha, et donc aussi en H bêta, mais pratiquement pas dans les autres longueurs d'onde, notamment l'OIII, à l'exception de la minuscule zone en reflexion M 78 + NGC 2071. Il faut donc employer un filtre qui laisse passer le H alpha et/ou le H Bêta, et suffisamment peu sélectif pour ne pas trop assombrir l'image. Or c'est le cas des filtres UHC de Lumicon, Astronomik, et de la plupart des autres marques. Par contre l'OIII est rédhibitoire sur IC 434 / B 33 puisque, précisément, il élimine tout ce qu'il faut conserver. Voili, voilou, j'espère ne pas avoir été trop long. Bertrand http://www.deepsky-drawings.com/
  15. Bonjour à Toutes et à Tous, La nouvelle lune de janvier a été balayée dans la haute Provence par un fort Mistral. Résultat: un ciel très noir, SQML 21.63, un air très sec, hu 37%, et donc très transparent, mais un seeing affreux, S 5.0" ! Que faire dans ces conditions? J'ai opté pour la région de la Tête de Cheval, caffie de nébulosités diffuses, lumineuses et/ou sombres, qui peuvent être observées à faible grossissement. J'ai observé avec une lunette courte, LC 100/500, qui donne un G de 24x avec un Ethos 21mm et un champ de plus de 4°, et (quand même 😉) avec mon T 635, à 125x avec un ES 25mm/100°. Les deux en mixant UHC et H bêta. Vous trouverez tous les détails de B 33 ici: http://www.deepsky-drawings.com/b-33-t635/dsdlang/fr et pour le champ environnant (IC 434, NGC 2023 et 2024) ici: http://www.deepsky-drawings.com/ic-0434-l100-vs-t254-vs-t635/dsdlang/fr avec plusieurs dessins complémentaires, dont ci dessous les trois principaux. Bon ciel à Tous Bertrand http://www.deepsky-drawings.com