Jump to content
  • Guest
    Guest

    Les étoiles doubles de notre ciel

       (1 review)

    Bonjour à tous et à toutes tongue.gif 


    Vous aimez les étoiles doubles, alors ce post est pour vous.

    Toute l'année

    Polaris : Notre étoile polaire est distante de 400 AL environ et se trouve à l'extremité de la queue de la petite ourse. D'un blanc éclatant, magnitude 2, c'est avec un instrument de 80 mm au moins que vous trouverez sa petite soeur bleutée.

    Coordonnées : AD 02h38,4 et Dec +89°17,3’

    Au printemps

    Dans ce ciel où les oiseaux commencent à revenir, où les fleurs bourgeonnent, où les arbres se parent de feuilles, il existe des doubles.

    Algieba : Distante de 130 années lumières ( AL ), elle se trouve au nord de Régulus dans la constellation du Lion. Cette étoile double est formée de deux composantes orangées séparées de 4,4’’, visible avec une petite lunette même sous un ciel urbain smile.gif , leur repérage étant facilité par Regulus. Elles sont de magnitude de 2,6 pour l’une et de 3,8 pour l’autre.

    Coordonnées : AD 10h19,9 et Dec +19°50,8’

    Alcor et Mizar : Une double célebre de la Grande Ourse. Distante de 81 AL pour Alcor ( magnitude 4 ) et 78 pour Mizar( magnitude 2,2 ), elles sont donc de fausses soeurs non liées gravitationnellement. Vous pouvez, sous un ciel de campagne, les distinguer à l'oeil nu alors allez-y mesurez votre acuité visuelle.

    Coordonnées : AD 13h25,3 et Dec +54°57,2’

    Cor Caroli : Autre belle du printemps, cette double est distante de 110 AL est visible aux jumelles, tentez de regarder les couleurs de ce couple, car certains les vient blanches, d'autre une blanche et une jaune et d'autre encore en voit une bleutée. Elles sont de magnitudes 2,8 et 5,8.

    Coordonnées : AD 12h56,2 et Dec +38°17,1’

    Crateris : Se situant à 78 AL de nous, on la trouve dans la constellation de la coupe. De magnitude relativement différente, il vous faudra un bon ciel et un bon instrument pour les séparer. Elles sont séparées de 5,2’’ et sont de magnitudes 4 et 9.

    Coordonnées : AD 11h24,8 et Dec –17°40,9’

    Porrima : Située dans la constellation de la vierge, cette double se trouve entre Spica et Denebola ( Lion ) et est située à 38 AL. On les appelles les jumelles car sont identiques et de même magnitude, 3,5. L’orbite de l’une d’elle étant elliptique, leur séparation apparente change constamment, variant de 6,2’’ à 0,3’’. En cette période d’observation ( 2006 ) elle peut vous paraître simple car le degré de séparation est très petit.

    Coordonnées : AD 12h41,6 et Dec –01°26,7’

    Diadem : Distante de 65 AL, on la trouve entre Denebola ( Lion ) et Arcturus ( Bouvier ), mais ne vous y trompez pas, elle se trouve en fait dans la constellation de la chevelure de Bérenice. Ce sera un véritable défi que de voir cette double pourtant de magnitude identique de 5 :b: . En fait c’est un système vu par la tranche qui a une période de 26 ans ( nous sommes dans son plan orbital ), ce qui fait que tous les 13 ans une des étoiles eclipse l’autre. Vous voulez absolument voir cette double, alors tentez votre chance en 2007, leur séparation sera alors de 0,9’’. icon_wink.gif 

    Coordonnées : AD 13h9,9 et Dec +17°32,1’

    Ras Algethi : Super géante rouge de la constellation d'Hercule ( magnitude 3,3 ), elle est éloignée de 400 AL. 

    Coordonnées : AD 17h14,6 et Dec +14°22,5’

    En été

    Ah les chaudes nuit d’été, :a: euh non en fait, il fait pas si chaud, l’humidité sad.gif . Le cygne prend son envol, haut et fier et nous offre de belles doubles.

    Albireo : Distante de 400 Al elle se trouve au beau milieu du triangle d’été, au bout du Cygne. C’est l’une des plus belles doubles de notre ciel et aussi celle que prefère GG l’Autruchon be.gif . Visibles avec de bonnes jumelles, l’écart apparent est de 34,3’’, l’une est d’un jaune éclatant, l’autre bleue elles ont pour magnitude 3,2 pour la première et 5,4 pour la seconde.

    Coordonnées : AD 19h30,6 et Dec +27°57,0’

    61 Cygni : situé à seulement 10,3 AL de nous on la trouve comme son nom l’indique dans la constellation du Cygne. Composée de deux étoiles orangées de magnitude presque identique, 5,3 et 5,9, cette double est séparée de 28’’ et est visible dans une petite lunette.

    Coordonnées : AD 21h06,8 et Dec +38°44,3’

    Delta Cygni : Un défi pour les amateurs :S . Situées à 170 AL dans le cygne, ces deux étoiles de magnitude de 3 et 6,5 seront difficiles à reperer, car l’eclat de la première rendra difficile la détection de la seconde car elles ne sont séparées que de 2,2’’. Alors à vos tuyaux.

    Coordonnées : AD 19h44,9 et Dec +45°07,3’

    Epsilon Lyrae : Encore un joyau que GG l’autruchon apprécie :laughing: . Cette double se situe à environ 1°40’ au nord-est de Véga, dans la constellation de la Lyre. Mais en fait, est-ce une vraie double ??? oui et chacune des deux étoiles est aussi doublée, ce qui en fait un système quadruple. Les deux plus importantes sont séparées de 3,5’ et visibles aux jumelles. Pour séparées les quatres, il vous faudra un télescope ou une bonne lunette, séparées elle par 2,2’ et 2,8’. Elles sont toutes les quatres de magnitude assez proche allant de 5 à 6,5.

    Coordonnées : AD 18h44,3 et Dec +39°36,7’

    Gamma du Dauphin: Je ne connais que peu de chose sur cette double, alors contez moi ce que vous avez vu icon_wink.gif 

    Coordonnées : AD 20h46,5 et Dec +16°08,4’

    En automne

    J'adore cette saison, les feuilles changent de couleur, il ne fait pas encore froid..... ^^

    Dabhi : Située à 400 AL, elle se trouve au sud est de Algedi dans la constellation du Capricorne. Les deux étoiles sont séparées de 3’, mais sont en réalité très eloignèes l’une par rapport à l’autre. Elles sont de magnitude 3,3’ et 6,2’.

    Coordonnées : AD 20h20,9 et Dec -14°47,3’

    Aquarii : Distante de 77 AL, elle se situe dans la constellation du Verseau. De magnitude un peu près égale, 4,4’ et 4,6’, ces deux étoiles ne sont séparées que de 1,7’’, autant dire que c’est un défi pour les petits instruments, mais possible. icon_wink.gif 

    Coordonnées : AD 22h28,7 et Dec -00°02,0'

    Kappa Pegasi : En fait c’est une fausse double confused.gif , car les deux étoiles ne sont pas liées gravitationnellement entre elles. Situées dans la constellation de Pégase et distantes d’environ 100 AL, il vous faudra bien du courage et un bon instrument pour trouver la seconde étoile qui est de magnitude 11, alors que la première a un éclat de 4,3. Pour les chanceux comme ‘Bruno qui ont des optiques supèrieures à 400 mm smile.gif , tentez de trouver la petite sœur de la seconde étoile, celle de magnitude 11, car elle n’est séparée que de 0,3’.

    Coordonnées : AD 21h44,6 et Dec +25°37,9'

    Alrescha Pisces : Double de la constellation des poissons, elle est distante de 130 AL et n’est séparée que de 1,9’’. C’est donc encore un défi. De magnitude 4,3 et 5, elles s’offrent à vous, chevronnés des doubles be.gif .

    Coordonnées : AD 02h01,9 et Dec +02°45,1'

    Mesarthim : Visible dans n’importe quel instrument d’optique, cette double est distante de 160 AL et est visible par la tranche, une des étoiles finira donc par occulter sa compagne un de ces jours. ( Mais bon, on ne sera plus là :lol: ). De même magnitude 4,8 ; elles se trouvent juste à côté de Sheratan dans la constellation du Bélier.

    Coordonnées : AD 01h53,4 et Dec +19°16,9'

    Iota trianguli : Dans la constellation du triangle, cette double nous est eloignée d’environ 200 AL. Elle est accessible à tous les instruments et les deux composantes, l’une rouge, l’autre jaune de magnitude 5,4 et 6,5 sont séparées de 3,8’’

    Coordonnées : AD 02h12,3 et Dec +30°17,4'

    Achird : Distante de seulement 19,4 AL cette double se situe dans la constellation de Cassiopée et est accessible à tous ceux qui ont une optique supèrieure à 50 mm. De couleur différente, l’une rouge, l’autre jaune, cette double devient un joyau de l’automne à ne pas manquer. Séparées de 11’’, elles ont une magnitude de 3,5 pour la grosse jaune et de 7,3 pour la deux fois plus petite rouge.

    Coordonnées : AD 00h49,0 et Dec +57°48,6'

    En hiver

    Les nuits froides de l’hiver permet au ciel de nous offrir des beautés sans turbulences ou très peu. Alors profitez de cette saison pour contempler quelques doubles.

    Keid Eridan : Dans l’Eridan à environ 15° à l’ouest de Rigel ( Orion ), cette double n’est pas, en fait elle est triple. Mais l’étoile triple ne sera accessible qu’avec des instruments d’un diamètre d’au moins 90 mm. La double est séparée de 83’’ donc très facile à repérer alors que la cadette n’est séparée de la seconde que de 7,6’’. Leur magnitude est de 4,5 ; 9,7 et 10,8.

    Coordonnées : AD 04h15,2 et Dec +07°39,8'

    Eta Orionis : Etoile double de la constellation d’Orion, elle est un véritable test du pouvoir séparateur des petits instruments, car ses deux composantes ne sont séparées que de 1,4’’. Distantes de 800 AL, elles sont de magnitde 3,6 et 5. Tentez là sous un ciel sans turbulences. icon_wink.gif 

    Coordonnées : AD 05h24,4 et Dec -02°24,0'

    Rigel: Proche de la magnitude 0, elle est éloignée de 800 AL, il vous faudra une optique de 200 mm pour voir sa petite compagne. 

    Coordonnées : AD 05h14,5 et Dec -08°11,34'

    Alnitak : Autre double de la constellation d’Orion, elle est facile à reperer car c’est la première étoile du baudrier. Distantes elles aussi de 800 AL, elles sont de magnitude 2 et 5,5 et ne sont séparées que de 2,6’’. De couleur jaune pour l’une, et bleue pour l’autre elle seront difficile à distinguer car entourées de la nébuleuse à Tête de Cheval ( qui ressemble plus à un hippocampe, mais bon !pomoi! ).

    Coordonnées : AD 05h40,7 et Dec -1°56,7'

    Sirius : La belle du Grand Chien, située à 8,6 AL a une petite sœur mais il vous faudra un instrument d’au moins 150 mm pour esperer l’apercevoir, tant l’éclat de la grande ( magnitude –1,6 ) vous rendra la tâche difficile. La petite sœur n’a qu’une magnitude de 8,6 est n’est séparée que de 4’’. Toutefois comme la distance entre les deux évolue, il vous faudra pour ceux qui sont modestement équipé attendre l’an 2025 pour les séparer dignement icon_wink.gif ( separées alors de 10,5’’ ).

    Coordonnées : AD 06h45,1 et Dec -16°43,3'

    Castor : Proche de Pollux dans les gémeaux, ce sytème est à environ 52 AL. Cette étoile double est observable dès 60mm, et présente une séparation de 5’’. La magnitude des étoiles est de 2 et 2,8.

    Coordonnées : AD 07h34,5 et Dec +31°53,6'


    Allez, amoureux des doubles, à vos tuyaux.



    User Feedback

    Join the conversation

    You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

    Guest

    PEV77

      

    Plus intéressant qu'on ne croit les étoiles doubles (et multiples) . C'est d'abord un excellent entraînement pour se servir d'une monture équatoriale, comme il faut grossir pour les doubles serrées la mise en station doit se faire "aux petits oignons". Alors Pile poil au centre, la double, lorsque les coordonnées que l'on affichent sont relevées dans un annuaire du bureau des longitudes.

    D'autre part un ciel diffus, éventuellement pollué par des lumières parasites n'est pas un problème (pas un gros en tout cas) pour observer ces astres.

    Enfin, un bon moyen de tester le pouvoir séparateur de l'instrument : on peut avoir de bonnes surprises, même avec un  petit diamètre de qualité par rapport à un réflecteur de plus gros diamètre à la collimation incertaine et trop sensible aux turbulences.

    Share this review


    Link to review

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.