Smith

Membres association
  • Content Count

    7,086
  • Joined

  • Last visited

About Smith

  • Rank
    Photon addict
  • Birthday 09/13/1973

A propos

  • Résidence
    Nantes
  • Intérêts
    Astronomie, cosmologie, sport
  • Matériel
    T300 F/D 4.8
    Delite 7 - 15
    Pano24
    Masuyama 32mm
    Ortho 4, 5, 6, 7, 9, 12.5, 18 et 25mm
    Zoom Leica 25X-50X Asph
    SQM-L
    Filtres OIII, UHC et Hbeta
    Bino 25X100

Recent Profile Visitors

497 profile views
  1. Prise au sérieux, malheureusement oui, il suffit de parcourir FB pour se rendre compte du succès des fake news les plus vides de sens. Réelle ? Bien sûr que non. Je ne vais pas énumérer toutes les preuves scientifiques qui réfutent la théorie, mais en citer une seule : La propagation des ondes sismiques, qui parcourent la planète et qui sont détectées par les sismographes, ne peut s'expliquer si la terre est creuse.
  2. Smith

    Bric à brac

    Soigne toi bien, la santé d'abord !
  3. Smith

    incendie à Notre Dame

    Outre ce qui a déjà été dit, je suis soulagé ce matin de lire qu'il n' y a que 3 blessés légers par les pompiers et policiers.
  4. Smith

    La toute première image d'un trou noir: POWEHI

    D'ailleurs, à ma connaissance, on ne sait pas qui de la poule (galaxie) ou l'œuf (le TN) était là en 1er. C'est encore sujet à débat entre astronomes.
  5. Smith

    La toute première image d'un trou noir: POWEHI

    Le rapport de masse est de 1 pour 400 entre le TN et la galaxie. En revanche il n'est pas faux de dire qu'il y a des corrélations entre TN et caractéristiques du bulbe, j'ai lu aussi des choses a ce sujet. Cela ne veut pas dire que la galaxie dans son ensemble aurait une dynamique toute autre si le TN n'était pas la. En outre M87 n'a pas de bulbe, c'est une elliptique. D'ailleurs, si notre soleil était un TN (hypothèse d'école), le système solaire ne serait pas bouleversé. Je ne suis pas sur que Mercure soit assez proche pour voir son orbite modifiée.
  6. Smith

    La toute première image d'un trou noir: POWEHI

    Le TN est au centre donc les étoiles de la galaxie orbitent autour du TN. Mais il n'y aurait pas de TN qu'il en serait de même ! Les étoiles orbitent autour du centre de masse de la galaxie qui doit peu ou prou coïncider avec l'emplacement du TN, mais son absence ne changerait probablement pas beaucoup la dynamique de la galaxie (qui pèse dans les 2400 milliards de MS, a comparer au 6 milliards du TN).
  7. Smith

    NEAF 2019 - Compte rendu

    Chez moi tout fonctionne tu ne débutes pas en anglais en tout cas. Merci pour le partage.
  8. Smith

    Trous noirs

    On pense que la plupart des TN sont en rotation (TN de Kerr), ce qui a un effet sur leur forme.
  9. Smith

    Trou noir

    S'agissant du rayonnement d'Hawking : De ce que j'en ai compris, ce rayonnement est émis sur le bord de l'horizon des évènements, et à long terme il a pour effet de faire s'évaporer le TN. Si le rayonnement ne sort pas littéralement du TN, il a le même effet car le TN perd de la masse jusqu'à disparaître. En apparence, le rayonnement semble être émis par le TN. Non. Le champ gravitationnel ne maintient rien du tout, il attire du fait de la masse du TN. Si les particules du disque d'accrétion ne tombent pas directement dans le TN c'est parce qu'elles ont eu une trajectoire tangentielle et une vitesse suffisante pour rester en orbite (au moins un certain temps). Les particules dont la trajectoire était direct vers le TN ou qui n'avait pas une vitesse suffisante pour s'échapper, ont passé l'horizon, sauf à être "capturées" par le champ magnétique.
  10. Smith

    Bric à brac

    Un 500 F/3 Ya de grands malades parmi les astram
  11. Smith

    Bric à brac

    Oh que oui ! On y voit même la nature s'y refléter !
  12. C'est le terme à la mode depuis un certain temps dans le domaine de l'entreprise, du business...je suis surpris de le voir dans un article de science. Je ne suis pas sûr que la plus extrême agilité soit suffisante pour nous faire découvrir la vie ailleurs dans l'univers...
  13. Je suis assez d'accord avec Bruno, la vie es juste l'écume sur une vague d'entropie ascendante. J'en profite pourrecommandre chaudement le livre de Sean Caroll : "Le grand tout: Sur l'origine de la vie, son sens, et l'univers lui-même". Ces questionnements y sont largement développés.
  14. Smith

    que se passerait-il si la terre ne tournait pas ?

    Ce qui sera intéressant d'explorer dans ton roman, c'est la situation au terminateur : L'essentiel de la vie évoluée y sera concentrée, alors que seuls les organismes extrêmophiles pourront survivre sur les faces éclairées/non éclairées. Au terminateur, c'est l'aurore ou le crépuscule éternel, un poète pourrait s'y régaler, un sujet de cinéma pour un Malick. Selon le degré d'éloignement du terminateur, tu auras plus ou moins de lumière, donc des conditions de vie différentes, allant du plus vivable au moins vivable. Un conseil : Si tu veux écrire quelque chose qui soit "réaliste", documentes toi. Lis de l'astro mais surtout beaucoup de biologie, à propos des extrêmophiles en particulier. A propos du phénomène qui a produit l'arrêt de la rotation, il faut envisager soit le rapprochement de la terre d'un gros astre, provoquant une révolution synchrone (comme certaines lunes proches de Jupiter), soit la capture par la terre d'une nouvelle lune. Ceci dit, la 1er solution est plus "réaliste" car la rotation peut devenir strictement nuelle. En revanche dans la seconde solution, une rotation nulle du fait de la seconde lune est hautement improbable : Il resterait nécessairement un minimum de rotation, peut être très lente (des journées qui dureraient des années voire des décennies ?) mais il resterait bien un peu de rotation. Mais pourquoi pas ? La seconde solution permet d'imaginer un terminateur en très lent déplacement, avec des conséquences sur les êtres vivants, les modes de vie (nomadisme ?)...
  15. Smith

    Bric à brac

    Mais si mais si, bassiste, non ? J'adore le jazz