Daniel Rosier

Membre
  • Compteur de contenus

    834
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Daniel Rosier

  • Rang
    Membre

A propos

  • Résidence
    Quelque part entre le pôle Nord et le pôle Sud mais plus du côté du pôle Nord
  • Matériel
    Jumelles celestron 10x50 du Carrefour
    Etx 70/350 meade du Lidl

Visiteurs récents du profil

472 visualisations du profil
  1. Autre exemple, la technologie du SR-71 était révolutionnaire pour les années 60. Il a fallu que les ingénieurs inventent quasiment tout de a à z : matériaux résistant à la chaleur pour l'avion (essentiellement du titane qu'ils ont d'ailleurs réussi à "piquer" aux Russes), moyens de travailler le titane, nouveau carburant, nouvelles machines-outils, etc... L'avion espion reste aujourd'hui encore un bijou technologique bien que retiré du service depuis 1990! Il pouvait voler à Mach 3,5! Avion hypersonique donc. Mais officiellement (officieusement peut-être un nouvel avion hypersonique l'a-t-il remplacé mais reste secret) les satellites espions étaient bien plus performants. On aurait pu aussi développer un avion civil de ce type mais à quel prix ? Dévoiler la technologie aux Russes ? Trop cher, pas assez rentable, même le Concorde qui volait à 2000km/h a fini par être abandonné.
  2. Bonjour, Oui le x15 était très performant mais ne visait pas les mêmes objectifs. C'était pour une personne, le pilote, habillé en cosmonaute, et bon, il était assez dangereux quand même ! Quand on a compris que le lanceur fusée serait plus performant et nécessaire pour amener l'homme dans l'espace et puis sur la Lune, le x15 a été abandonné. Le programme Mercury a vraiment fait faire le premier bond de l'Américain dans l'espace. J'ajouterais également que l'époque, pleine guerre froide, n'était pas à transmettre les nouvelles technologies directement dans le civil. Si on pouvait garder secrètes des informations donnant la suprématie militaire et spatiale sur l'ennemi, ici l'URSS, on le faisait le plus longtemps possible ! Ici, Virgin fait faire à des astrotouristes un petit toc toc à la porte d'entrée de l'espace, mais la sécurité doit être autrement mieux assurée que pour le x15. Un accident avec Virgin risque de signer la fin de l'aventure. Donc oui rien n'est laissé au hasard, c'est donc une performance, et c'est une première dans l'exploration spatiale qui vise ici à envoyer juste des touristes, pas des scientifiques.
  3. Daniel Rosier

    Monture alt-azimutale pour c9.25

    Je verrais bien une skytee 2. Mais c'est sans motorisation.
  4. Daniel Rosier

    La sonde Voyager 2 est sorti de l'Héliosphère

    Un point de rupture ? Dans le vide ? À part si la sonde se rapproche de la vitesse de la lumière oui mais là, aucun problème pour qu'elle aille à une vitesse bien supérieure. Mais comme dit jgricourt, la vitesse de la sonde est quasi constante maintenant et le restera si rien ne vient perturber sa course. C'est le principe de l'inertie.
  5. Daniel Rosier

    Informations à propos de la spectroscopie

    Bonjour, Tu peux déjà regarder par ici: https://www.webastro.net/forums/forum/51-lastro-autrement/
  6. Daniel Rosier

    representation heliocentré,

    Merci de remettre les pendules à l'heure 😁. Daniel
  7. Daniel Rosier

    La sonde Voyager 2 est sorti de l'Héliosphère

    Graphique très intéressant ! On y voit bien: - le ralentissement de la sonde dans l'espace "interplanétaire", du à la force d'attraction du soleil. - le double-effet augmentation-diminution de la vitesse au passage d'une planète lors de l'effet fronde. - la vitesse de libération du système solaire diminue avec l'augmentation de la distance de la sonde par rapport au soleil.
  8. Daniel Rosier

    La sonde Voyager 2 est sorti de l'Héliosphère

    Merci Patrick. Pour le point 1: peut être ais-je mal saisi ton explication mais la sonde est actuellement en vitesse constante et non en accélération. Par effet de fronde, elle a accéléré au passage de Saturne puis sa vitesse est resté constante. Pour le point 2: la force des vents solaires est-elle significative pour une sonde normale au point de l'accélérer ? Donc, selon les précisions de jgricourt, la vitesse de libération du système solaire est de 42km/s pour un objet se trouvant à la surface de la Terre . Elle est plus faible pour un objet se situant très loin du Soleil et quasi nulle lorsqu'il se trouve à la frontière du système solaire global. Cela paraît logique quand on se rappelle que la force de gravité diminue selon le carré de la distance. Quelques informations concernant les vitesses de libération pour plusieurs astres: http://www.astronoo.com/fr/articles/vitesse-de-liberation.html
  9. Daniel Rosier

    La sonde Voyager 2 est sorti de l'Héliosphère

    Merci jgricourt. Ou plutôt depuis le Soleil lui-même ?
  10. Daniel Rosier

    La sonde Voyager 2 est sorti de l'Héliosphère

    Par contre j'ai dit une bêtise dans mon post précédent concernant la vitesse de libération. 11km/s est la vitesse de libération de l'attraction terrestre, rien à voir donc avec la sonde Voyager 2. Par contre à ce sujet justement, quelqu'un pourrait-il m'expliquer comment la sonde Voyager 2 pourra justement échapper définitivement à l'attraction solaire en sachant que la vitesse de libération du système est de 42km/s. Or la vitesse de la sonde n'est que de 15km/s. Cette sonde va-t-elle voir sa vitesse augmenter ? Et comment ? Y a un truc qui m'échappe là... Help !
  11. Daniel Rosier

    La Poste : Casse tube C8

    Je dirais plutôt "entreprise pas douée" pour assurer une certaine stabilité de ses rayons d'entreposage ! Enfin, c'est un véritable château de cartes ! Un petit coup de transpalette et hop ! 😨
  12. Daniel Rosier

    La sonde Voyager 2 est sorti de l'Héliosphère

    Je suppose que la sonde, une fois quitté l'influence gravitationnelle du Soleil, se trouvera influencée par la gravité de l'étoile suivante la plus proche mais pour que la sonde devienne prisonnière à jamais de ce nouveau système stellaire, il faudra que la vitesse de libération de ce système soit supérieur à 11km/s. Si pas, la sonde sera juste déviée et repartira vers d'autres horizons. De toute manière, même s'il ne devait y avoir aucune étoile pour influencer la sonde, celle-ci continuera à tourner autour du centre galactique, d'où elle ne pourra jamais en réchapper, jamais jamais jamais...
  13. Daniel Rosier

    La sonde Voyager 2 est sorti de l'Héliosphère

    +1 avec zento pour le point de Lagrange entre deux étoiles comme espace intersidéral.
  14. Daniel Rosier

    Je débute et hésite... Skywatcher, Omégon ?

    Bonjour, Un autre conseil important : Se rendre à des soirées d'observations avec d'autres astrams ou un club astro pour voir de tes propres yeux les instruments et leurs performances à chacun. Tu t'en feras une idée plus objective. Daniel
  15. Daniel Rosier

    Bon anniversaire à Jean Meeus pour ses 82 ans.

    C'est parce-que Jean Meeus est belge et en Belgique on dit aussi nonante...