Jump to content

popov

Animateurs
  • Posts

    19,404
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    17

About popov

  • Birthday 01/26/1981

A propos

  • Résidence
    Nord Alsace
  • Intérêts
    numismatique + histoire antique, astro, aquariophilie, foot, 2 enfants fous + 1 femme gentille
  • Occupation
    Expert en sommeil !
  • Matériel
    Un peu de cœur et l'amour des étoiles, le reste n'est qu'accessoire ;)

Recent Profile Visitors

5,672 profile views

popov's Achievements

  1. C est sa deuxième photo… moi aussi j avais cramer ma première m42.
  2. C8. Le problème c'est que c'est pas aussi simple que ça... Préférences perso (en visuel) : Venus : ED80 Lune : y'a de quoi faire avec les deux Jupiter : C8 Saturne : ED80 (mais discutable) M8 : ED80 (mais discutable) M11 : C8 M13 : C8 M17 : C8 (mais discutable) M27 : C8 M31 : ED80 M34 : ED80 M37 : C8 M45 : ED80 M57 : les deux se défendent M103 : ED80 Et là je me suis strictement limité à une petite sélection d'objets têtes d'affiche de fin d'été début automne. Mais ce qui va rendre ce type de classement compliqué (en plus d'une inévitable subjectivité), c'est que quasiment tous les points que je donne au C8 je pourrait les donner à un dobson 250 si on le mettait aussi dans la course sur une comparaison limitée au visuel. Et là on a pas encore parlé de la collimation, de la qualité de ton spot, de ta capacité à déplacer le bazar, du type de monture la plus pratique à utiliser, des accessoires, ... Ce sont presque toujours les préférences et le contexte de chacun qui font pencher la balance d'un coté ou de l'autre, il y a rarement un type d'instrument meilleur qu'un autre (sinon ils n'existeraient pas), il sont juste différents. La critique est toujours bonne à écouter. Mais je te trouve un peu dur, on est resté très superficiel pour le moment. Si tu veux utiliser un minimum ton futur matos il te faudra de toutes manières mettre les mains dans le cambouis et comprendre pas mal de notions. Si t'avais 13 ans avec 150 euro dans la poche pour débuter en visuel la situation serait moins complexe. Perso je trouve plus pertinent de comprendre les notions avant d'acheter, plutôt cet ordre là que l'inverse. Acheter c'est toujours l'étape la plus simple et c'est rarement la plus urgente. +1. Je rajouterai que ça pourrait être utile de croiser des astrams sur le terrain avant de te lancer, ça donnerai une première idée et c'est toujours bon à prendre (tu aurais peut etre un coup de coeur pour un domaine plus qu'un autre...). Cf rubrique des rencontres astro.
  3. Salut Phoeb, encore bienvenue sur le forum C'est super compliqué de répondre à tes interrogations car elles feraient intervenir plein plein de notions différentes qu'il faudra expliquer. Parce que si tu maitrisais ces notions, tu ne pourrais pas hésiter entre des instruments à ce point différents. Il ne faut donc pas en vouloir à Krotdebouk pour sa petite image (qui serait il est vrai mieux passée avec un smiley), ce n'est pas condescendant mais ça témoigne juste de l'embarras quand lequel on va être pour répondre à des questions aussi ouvertes. Donc en premier lieu t'es bon pour encaisser un gros bouquin d'initiation astrophoto comme celui de Thierry Legault par exemple. A partir de ces bases tu pourras alors savoir vers quels types d'objets et de pratiques tu voudras aller, et delà le choix d'un type d'instrument deviendra déjà plus clair. Du reste +1 avec Sixela, il ne faut pas exclure la possibilité de prendre deux instruments complémentaires (vu que tu veux faire plusieurs choses avec) plutot que de chercher un instrument unique qui ta tout compliquer dans chaque domaine. Ou au moins fixer tes priorités le temps de commencer. Evite aussi de penser qu'un instrument est "ultime", je ne suis pas sûr qu'il y ai un seul astram ayant gardé la flamme un paquet d'année et qui n'aurait jamais changé d'instrument pour mieux s'adapter à ses besoins . Je vais quand même essayer de répondre, ça vaudra ce que ça vaudra car y'a plein de critères et paramètres qu'on peut mettre en jeu et qui nuanceraient mes commentaires : Visuel planétaire ou photo planétaire : - avantage à la lunette si t'es sur des sorties rapides ou si veux pas t'embêter avec la collimation du SC - avantage au C8 en terme de résolution Visuel CP : - avantage à la lunette sur tout ce qui est grand champ et objets s'observant avec une grosse pupille de sortie (donc plutot sous bon ciel). - avantage au C8 sur tout le reste Photo CP : - avantage à la lunette avec correcteur/réducteur pour la facilité de mise en oeuvre (installation, précision monture, suivi, ...) et tout ce qui est grand champ - avantage au C8 pour les petits objets dont il faut aller chercher les détails A noter qu'on peut aussi utiliser la lunette comme une longue vue en diurne (la nature, les zoiseaux, ...) avec un redresseur et une monture adaptée. A priori le C8 offre plus de possibilités, mais aussi plus de difficultés à aller tout chercher. Mais déjà avec la lunette on est n'est pas près d'avoir fait le tour. Sauf si le visuel CP est prioritaire car là la lulu est quand même limitée par son diametre. Mais si on veut du diametre, d'autres instruments sont mieux placés... Bref, chaque info supplémentaire sur toi sera la bienvenue !
  4. Oh ptain je viens de capter que ce sont des reflets de branches d arbres sur l erf qui lui donnaient cet aspect « froissé » !!! pour le GP en amont je peux pas te dire, j ai jamais eu besoin d en mettre (je suis à f/10 en natif). J ai déjà vu des montages où c est carrément collé sur le pst, pile sur l entrée du bloc fabry perot. Je ne sais pas non plus de combien ça repousserai le foyer. Et en plus t as la bino ! Attendons d autres réponses …
  5. Je répondais à un commentaire sur l intérêt du diamètre en planétaire (si on a pas le diamètre pour la résolution à cause de la turbu, on a au moins la lumière pour le contraste). Mais tu as raison de préciser pour les autres contextes
  6. Pour pouvoir passer un 1001ème message ? Je pense que toute cette discussion doit s'entendre "à qualité optique comparable". On a vu qu'il y avait 30% de lumière d'écart entre 350 et 400mm mais si on commence mettre en jeu d'autres facteurs (rien que le type d'aluminure du primaire peut faire varier de plus de 10%) ça va vite devenir un bordel à calculer. Passer d'un 300 chinois à un 350 chinois je ne ferai jamais, pas assez de gain. Passer d'un 300 chinois à un 350 top qualité c'est déjà autre chose.
  7. Le gain entre un mauvais et un bon spot ça peut vite être 2 ou 3 magnitudes...
  8. Salut ! Très belle série Je sais bien que les amas c'est un vrai bordel à dessiner mais t'avais pas plus d'étoiles sur ngc7789 ? Ce sont d'elles que viennent cette impression "d'enroulement" (je sais pas quel mot utiliser) qu'on peut avoir en visuel sur cet amas y compris avec un plus faible diamètre.
  9. Salut ! Il est possible que le PST rajoute trop de chemin optique sur ta lunette ce qui rendrai le montage tel quel impossible. Moi j'ai fais ma modif sur une lulu que j'ai du scier pour gagner presque 10cm... Mais avant d'en arriver à de telles extrémités (faut voir si d'autres solutions moins agressives sont possibles avec des GP en amont du PST, ce qui te permettrait peut être au passage de sauver un peu du diamètre de la lulu), la première question qui se pose est le type de filtre frontal. C'est un astrosolar ? En quel cas ça ne fonctionnera de toutes manières pas.
  10. Plus tu augmente le diametre par "tranches" de 5cm et plus le gain en % de lumière supplémentaire diminue. Entre un instrument de 50mm et un instrument de 100mm tu as 4x plus de lumière (le double du diametre mis au carré puisqu'il s'agit d'une surface qui collecte la lumière). Entre un 300 et un 350 tu as 1.36x plus de lumière, entre un 350 et 400 tu n'as plus que 1.30x plus de lumière. Et ainsi de suite. Si tu rajoutes quelques arrondis flatteurs dans la balance on doit arriver aux chiffres que t'as trouvé, j'ai pas refais les calculs de LH44 mais je pense que dans un cas t'as un peu plus de +0.3mag et dans l'autre un peu moins de +0.3mag. Avec le diamètre on a quand même le gain de lumière qui fait monter les contrastes, et ça aide à mieux voir les détails même si le ciel ne permet pas de pousser l'instrument au max. PS : si tu me réponds tu signeras ton 1000ème message
  11. Tu observeras qu'à part seulement deux mentions pour des ethos (malgré leur prix démentiel) et deux je crois pour les radians, tous les autres oculaires (bien 3/4 des réponses) appartiennent à la même famille : le moins possible de verrerie quitte à y perdre le champ et le dégagement oculaire.
  12. « les ortho déforment les objets, les nagler non ». Et moi qui pensais avoir déjà tout lu sur le forum…
  13. C est ok pour la mise au point à l apn.
  14. Pour moi c'est entre F7 et 10 que ça sert le plus souvent sur réfracteur, parfois sur newton f4.5 (avec paracorr) et f8. Dans ces conditions j'ai vraiment rien à lui reprocher. A priori Jorris est sur des F/D encore plus longs et ses lunettes sont surement sur équato Ou avec n'importe quoi en fait... On fait d'ailleurs vite la différence entre les commentaires des gens qui ont vu du pays et ceux qui essayent de caser systématiquement leurs propres solutions quels que que soient les contextes (ça ne te vise pas, et toutes manières chaque avis est bon à prendre).
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.