popov

Animateur
  • Compteur de contenus

    14 965
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de popov

  • Rang
    au fond à gauche
  • Date de naissance 26/01/1981

A propos

  • Résidence
    Nord Alsace
  • Intérêts
    numismatique + histoire antique, astro, aquariophilie, foot, 2 enfants fous + 1 femme gentille
  • Occupation
    Expert en sommeil !
  • Matériel
    Un peu de cœur et l'amour des étoiles, le reste n'est qu'accessoire ;)

Visiteurs récents du profil

352 visualisations du profil
  1. Optimisation Dobson Factory 500

    Parce qu'un roulement dont on bloque volontairement le roulement, c'est pas une erreur involontaire ni une pièce défectueuse ni un accident. C'est au mieux de l'incompétence ou au pire du m'enfoutisme. Quand quelqu'un te sort de telles erreurs de conception, perso faut pas être net dans sa tête pour lui confier la réparation. JG, pour de vrai, tu ne te rends réellement pas compte à quel point tu te ridiculises à vouloir systématiquement défendre l'indéfendable ??? Y'a qu'une prise de conscience qui puisse sauver DF...
  2. Constellations trop haute ?

    C'est gênant, Leimury... C'est une grille azimutale, pas équatoriale... Je voulais pas te faire du mal... Désolé…
  3. Constellations trop haute ?

    Pardon, j avais compris "parti" comme dans "réglé "
  4. Constellations trop haute ?

    Il est parti où ? Comment tu sais ? on n'a encore même rien fait...
  5. Constellations trop haute ?

    Mais qu'est ce qui peut coincer ? Le tube porte deux tourillons, ce sont les grosses pièces plastiques circulaires habituellement noires qui sont vissées de part et d'autre sur le coté du tube. Ces tourillons reposent chacun sur deux tiges ou roulements ou pièce en demi cercle creux qui sont vissés de part et d'autre à l'intérieur du rocker. Un tube équilibré est utilisable de suite, y'a rien qui peut bloquer un tel mouvement. Comme les tubes ne sont pas forcément parfaitement équilibrables ou qu'on veut pouvoir jouer sur la fluidité des mouvements, y'a souvent une vis qui vient à travers l'un des montant du rocker se mettre sur l'axe d'un des tourillons afin de faire une friction plus ou moins forte. Mais bon faut serrer à mort cette vis (une grosse molette sur les GSO, une poignée assez fine sur les SW) pour bloquer complètement le mouvement. C'est pas par hasard ce que tu ferais ?
  6. Constellations trop haute ?

    Quelle marque le telescope ? Juste pour savoir à quoi ressemblent les tourillons et le mécanisme qui contrôle la fluidité en altitude.
  7. Constellations trop haute ?

    Tu peux confirmer que tu ne peux pas mettre le tube à la verticale comme sur ces photo ? Si oui y'a un problème effectivement. Une photo de ton montage serait la bienvenue
  8. Constellations trop haute ?

    C'est normal que t'ai du mal, pointer au zénith est difficile avec un dobson car suivant l'endroit où tu te trouves, si l'objet est juste de l'autre coté du zénith il te faut faire un 180° sur la base azimutale. Les dobson de grande série plafonnent dès que t'es à 90° d'élévation, il te faut donc bien repérer où est le zénith, où devrait être l'objet par rapport à lui, pointer en altitude à une hauteur moindre mais bien sur le même méridien (car idéalement l'azimut doit être à peut près bon, histoire de ne plus avoir de grands mouvements à faire une fois proche du zénith) puis de monter en altitude pour te rapprocher de l'objet. Comprend pas. Quelle constellation ? Et quel carré, tu commences à compter par où ? c'est entre le bouvier et la grande ourse ? Mais cet endroit là n'est pas au zénith en ce moment, il est à mi hauteur (voir plus bas encore) coté ouest. La carte que tu affiches à un cadrillage azimutal et pourrait correspondre à un début de soirée en cette période de l'année. En haut au centre gauche tu as un morceau d'hercule, la lyre est hors champ et serait encore un peu plus haut. A moins que tu sois à l'extrème sud de l'europe (ou afrique du nord, ou caraibes, …), ces zones passent un peu sous le zénith donc pour les pointer quand elles sont au plus haut il devrait te suffire d'avoir un azimut tourné plus ou moins vers le sud.
  9. porte oculaire telescope Omegon 150/750 eq3

    doublon (désolé…)
  10. porte oculaire telescope Omegon 150/750 eq3

    Bonjour, Excus de ma réponse tardive, j'étais aux estivales ! Oui pour moi c'est mort. Non pas que ce ne soit pas faisable mais les modif sont telles qu'elles n'ont aucun sens sur un instrument d'initiation de cette valeur. Tu vas te faire vraiment chiXX alors que rien que le PO neuf coute quasiment le prix d'un 150/750 SW avec PO 2" d'occas. Le seul intérêt serait si tu es bricoleur et que tu veux le faire pour le fun. Tu connaitras vraiment ton instrument par cœur après ça mais c'est pas vraiment la priorité, j'imagine que tu voudrais pouvoir l'utiliser sans avoir besoin de le charcuter dans tous les sens. Cependant pour te faire une idée, les grandes étapes d'une telle modif que j'ai déjà faite en partie sur un scope russe 150/1200, je sais donc de quoi je parle : Démonter le PO du tube, vérifier la taille du trou dans lequel passe la partie coulissante du PO (car il devra surement être agrandi), vérifier s'il y a la place pour monter le nouveau PO (sinon il faudra aussi envisager de décaler l'araignée et le trou vers l'intérieur du tube), trouver un PO crayford 2" adapté à la courbure d'un tube 150 sinon bricoler un support, démonter les optiques (sinon tu vas mettre de la limaille partout), agrandir le trou du PO pour laisser passer la partie coulissante en 2" (c'est de l'alu, facile à couper mais c'est pas évident de faire un truc à peu près circulaire sur une surface même pas plate), percer les trous pour les vis du nouveau PO en respectant bien l'orthogonalité par rapport au tube / axe optique, s'assurer que tous les "anciens" trous seront couverts par le nouveau matos monté sinon les boucher, poncer / laver et éventuellement repeindre si t'es soigneux, remonter et régler les optiques. A ce moment là tu pourras utiliser des oculaires en 1.25" avec ton nouveau PO, mais surement pas des oculaires 2" car leur diaphragme de champ (la première lentille à l'entrée de l'oculaire) est plus large et nécessite d'attraper le faisceau de lumière plus en amont. Si tel devait être ton objectif, il t'aura également fallut couper quelques cm (ça se calcule) en bas du tube et percer de nouveaux trous pour que le barillet du primaire soit fixé plus en dedans de l'instrument. Et malgré tout ce ne serait pas parfait, car comme tu auras rapproché les deux miroirs, le secondaire sera surement trop petit et aura laissé ressortir une partie de la lumière. Donc dans une telle opération, si on fait les choses bien on devrait aussi remplacer le miroir secondaire (ce qui en théorie augmente l'obstruction et diminue le contraste, quoiqu'avec les embrouilles que t'auras traversé avant d'en arriver là ce sera le dernier de tes soucis). Ah, si tu remontes le primaire et/ou si tu descends le secondaire + PO, il faudra surement prévoir un tube rallonge pour la MAP avec les oculaires 1.25". J'imagine aussi que l'alu de ton tube est très fin, j'ai peur qu'il puisse prendre un pli donc gaffe à ne pas le déformer quand tu perceras et découperas. Toujours motivé ? Moi je ne le serai plus, en tout cas pas pour cet omegon. Je pense vraiment que sur cet instrument le mieux à faire serait d'essayer de bricoler le PO existant. Il te faudra le démonter aussi, mais on ne touchera ni aux optiques ni à l'intégrité du tube du télescope. Une bonne crémaillère est agréable à utiliser. Et ne pas avoir de démultiplication n'est pas un drame sur un instrument à f/d7, la tolérance de mise au point est assez large. Il faut qu'on vérifie d'où vient ton point dur. La cause la plus fréquente est un axe pas dans l'axe, voir tordu (pas normal sur du matos neuf). La mécanique d'une crémaillère est assez basique, il y a juste une vis sans fin sur l'axe des molettes de MAP et un rail sur la partie coulissante du PO. Peut être que c'est simplement le contact entre les deux qui pose problème, tu y accèdes normalement (en tout cas sur les modèles que je connais) par une sorte de petite trappe fermée avec des vis sous le PO, entres les deux molettes. Voir aussi s'il n'y a rien qui bloque, on sait jamais. Et après avoir nettoyé, éventuellement changer la graisse aussi car parfois elle colle plus qu'autre chose. Un autre problème sur les crémaillères d'entrée de gamme est que souvent la partie coulissante est mal assortie à la partie fixe, le moindre mm d'écart entre le diamètre externe du premier et le diamètre interne du second va te désaxer ce qui équivaut à avoir une mauvaise collimation. Il est déjà arrivé à certains utilisateurs de coller une bande teflon pour compenser cet écart afin que les deux parties restent bien parallèles et accessoirement coulissent mieux l'une sur l'autre. Coller cette bande teflon (ou ces bandes, à toi de voir l'épaisseur nécessaire) sur la partie fixe ou la coulissante ça ne devrait pas changer grand chose, mais bien la mettre à l'opposé sur rail et sur toute la longueur. Je suis surement allé un peu vite dans ces explications, s'il faut creuser quelque chose demande nous.
  11. porte oculaire telescope Omegon 150/750 eq3

    Salut lacastro, bienvenue ! Il existe deux sortes de 150/750 chez omegon il me semble, au niveau du porte oculaire la différence est que l un est une crémaillère 1,25" et l autre est un crayford 2". T as quoi exactement, juste pour être sûr ? Si tu sais pas passes nous une photo ou un lien. Dans le premier cas c est quasi mort, très compliqué à changer.
  12. Présentation de Gargantua

    Bienvenue à toi et bonne chance pour ton projet ! Tu nous en dis plus ? (ou t'as déjà ouvert une autre discut à ce sujet ?)
  13. Système solaires hors galaxies

    Ca ne rejoindra pas tes questions, c'est beaucoup plus complexe. Faut d'abord que tu comprennes les bases sinon tu vas total t'embrouiller et ce sera encore plus la pagaille dans tes idées. C'est toi qui a parlé de matière noire et d'alignement de plans de rotation à grande échelle alors que cela n'intervient pas dans ce que tu demandes, cf ton dernier exemple sur la toile tendue en caoutchouc qui est une illustration relativement simple de la gravité. Pour revenir à cette toile tendue qui est censée représenter la déformation de l'espace temps, la boule au centre qui remplace l'étoile va creuser la toile car elle est attirée par la Terre, tu as donc une toile en 2 dimensions qui est déformée en 3 dimensions car la Terre n'est que d'un coté de la toile, elle va attirer la boule dans un seul sens. A proximité d'une vraie étoile c'est différent car il n'y a pas de toile tendue en 2 dimensions, c'est tout l'espace qui est en 3 dimensions qui est déformé par la masse même de l'étoile. C'est l'étoile au centre qui attire tout à elle, pas quelque chose en dehors comme avec la toile tendue. En théorie, n'importe quelle trajectoire est donc possible sans se limiter dans un seul plan. En pratique ça n'arrive pas car les étoiles se retrouvent toujours dans le plan de rotation de la nébuleuse primitive (qui a aussi donné l'axe de rotation de l'étoile et qui au départ est aléatoire, ça dépend comment le nuage s'effondre) et tout ce qui s'ajouterai par la suite serait perturbé par ses planètes et ne pourrait se maintenir dans un plan trop différent très longtemps. Ca on l'a déjà dit. Au sujet de l'inclinaison des objets transneptuniens, des planètes naines type pluton ou autres objets de la ceinture de Kuiper, si c'est une ceinture pas encore trop inclinée c'est bien à cause des planètes (Jupi en premier lieu, à cause de sa masse) qui finirai par éjecter/détourner tout ce qui serait trop de traviole. Plus tu t'éloignes du système solaire central et moins les planètes vont perturber, là effectivement tu peux te retrouver avec des objets nettement plus hors du plan des planètes. Cet endroit s'appelle le nuage de Öpik-Oort avec une zone interne parfois appelée nuage de Hills plus ou moins en forme de tore (la forme d'un gros pneu par exemple, donc c'est déjà un peu plus éparpillé) et une zone externe avec une distribution bien plus circulaire car ça commence à y être influencé par des choses extérieures au système solaire donc les objets s'éloignent plus facilement du plan. Quand un objet de ce nuage se fait perturber par quelque chose et plonge vers le système solaire central, ça donne une comète qui peut avoir une trajectoire complètement en dehors du plan des planètes. Mais ces comètes ne pourront faire ce voyage beaucoup de fois, si elles survivent à leur(s) passage(s) près du soleil (dégazage, dislocation, …) leur orbite ne sera malgré tout pas stable très longtemps.
  14. Retour d'impressions sur le PENTAX XW 20 mm

    Pourquoi ? Sur un dob il suffit d'équilibrer. Et il existe aussi d'autres instrument que les dob...
  15. Problème de Mise au point

    Ben si, il a dit qu'il voulait faire "plutôt du CP". Après ça ne choquera pas que tu lui suggères de faire du planétaire vu que son s'instrument s'y prête mieux, mais il faut quand même lui dire clairement l'usage de la pièce car il ne peut pas le deviner