Jump to content

popov

Animateurs
  • Content Count

    17,592
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by popov

  1. Comment sais tu que ce sont des séries qui ont eu le même soin à la fabrication, sachant que la formule est générique/multiclonée et qu'ici on est dans des réseaux de vente totalement opposés ? Elle est justement là la question de notre nouvel ami (tiens, du coup c'est toi qui répond à coté ). Si Jonath débute comme ça semble être le cas, comment peut il savoir si un éventuel problème vient de l'oculaire ? Par exemple le chromatisme ou la planéité de champ dont cette pourtant bonne lunette n'est pas totalement dépourvue suivant les grossissements, est ce que ce sera normal ou est ce qu'il y en aura plus que prévu du fait d'un oculaire dont la fabrication aura été moins soignée ? J'ai quand même la faiblesse de croire qu'un importateur européen spécialisé astro ne se permettra jamais d'acheter des rebus. Je n'aurai jamais la même confiance envers un vendeur d'aliexpress. Ca veut tout dire sur la fiabilité de ces avis. De toutes manières sur ce type de matériel les avis n'ont pas grande valeur, les acheteurs sont souvent débutants et jugent presque uniquement la qualité du service (livraison, …) et non la qualité du matériel. Quand ils se risquent à donner leur avis sur le matos, on ressent bien qu'ils manquent de recul et de points de comparaisons. C'est pas pour rien que les newton 150/1500 sont parmi les instruments les mieux notés du net
  2. T'es pas là au bon moment. Mars elle n'est vraiment bien observable que tous les deux ans et quelques.
  3. Ah oui si c'est la valise complète on oublie tout de suite. Elle est plus chère que ton instrument, comprend du matériel plus ou moins de même qualité que tu as déjà et va te faire un paquet de doublons. Ca n'a aucun sens. Si t'as 200 euro à claquer, franchement économises les le temps de voir si tu accroche vraiment à l'astro et tu pourras les utiliser plus tard pour prendre un instrument plus sérieux (dans les 300 euro pour un Dobson 200 d'occasion, sachant que si tu sauves 200 euro d'accessoires qui ne serve quasi à rien et que tu revends ton 130, tu pourrais déjà y être). Mais pour l'instant, utilises une fois ce que tu as
  4. Salut Lisette, bienvenue ! Perso je commencerai par un bouquin d'initiation à l'astronomie. Eventuellement accompagné d'un bon d'achat si ton amie est une grande fille (au besoin elle pourra compléter le budget si elle détermine grace au bouquin quel sera l'instrument qui lui conviendra le mieux), ou bien d'un instrument qui tient la route pour débuter si tu veux garder l'initiative (par exemple la lunette suggérée plus haut, plutôt qu'un newton d'entrée de gamme), ou bien de rien d'autre le temps qu'elle voit si elle est faite pour l'astro ou pas. Le bouquin elle en aura besoin de toutes manières car il faudra comprendre les bases : mécanique du ciel, comment fonctionne l'instrument, comment aller chercher quelles cibles et comment les observer. Si on part d'un instrument dont on ne comprend rien c'est sûr qu'on va se planter, on verra peut être la lune deux trois fois car la lune c'est difficile de la louper puis ça finira au placard après quelques déception en visant des étoiles au pif.
  5. Etre dans le bon état d'esprit, curieux, accepter ce que le ciel a à te montrer, mettre toutes les chances de ton coté en ne te fixant pas d'objectifs irréalistes, trouver un bon ciel et savoir estimer ses limites, respecter les techniques d'observations comme la vision nocturne et la vision décalée, te faire aider sur le terrain (je sais en ce moment ça craint) pour valider si ton image est bonne ou s'il y a un soucis quelque part, prendre ton temps lors des observations pour chercher les détails (implique une position d'observation confortable, de ne pas être fatigué, éventuellement de dessiner ce qui t'obligera à bien regarder et fouiller tout le champ, …), savoir choisir tes objets en fonction de ton niveau et te tes conditions d'observation, ... Tu vois, tout ça c'est gratos . Un bon matos n'y suffit pas et même des gens ayant acheté du gros on pu être déçu car ils n'abordaient pas l'observation d'une bonne manière. Certains astrams prennent leur pieds avec un petit instrument utilisé correctement. Toi tu as un budget qui permet d'envisager un instrument déjà sympatoche (le dobson que tu évoques par exemple), la question sera plutôt de savoir si tu es fait pour être astram ou pas. Ca y'a que toi qui peut le savoir. Tu peux éventuellement t'inspirer des dessins qui sont fait avec du matos similaire : voir la rubrique sur le forum et fouiller ailleurs sur le net. Généralement les gens qui dessinent maitrisent bien tout l'aspect immatériel de l'observation, ça te donne un peu une idée de ce qui est faisable quand tu auras toutes les cartes en mains. Tu verras que plein de dessins seront plus que des taches. Par contre quelqu'un qui flingue ses observations n'aura effectivement rien à attendre de plus que des taches informes.
  6. Merci Bruno. T'inquiètes même si je la répète assez souvent, y'a pas de droit d'auteur et n'importe qui peut l'utiliser Ok c'est donc une série d'oculaires qui s'étale de 6mm à 32mm. Typiquement on y retrouve entre 6 et 8 focales différentes en tout. Y'a pas besoin de toutes les avoir, trois ou quatre bien réparties sont suffisantes. Ne pas oublier que ce qui compte ce n'est pas la différence en valeur mais en rapport entre deux focales. Comme je m'explique mal j'illustre : entre un oculaire 5mm et un 10mm il y aura autant de différence qu'entre un oculaire de 10mm et un 20mm (l'un est le double de l'autre, et en grossissement ce sera idem). Sachant que tu as probablement un 10 et un 20mm d'origine (cf ton premier message), il te serai juste utile de compléter par un grossissement un peu plus fort pour le planétaire et les cibles CP qui le permettent. Donc un 5 ou 6mm par exemple. A voir de quel type il devrait être, quelles caractéristiques. C'est sur ce point que tu vas surement manquer d'un peu de recul pour répondre. Rien d'urgent.
  7. Salut et bienvenue ! Sans questions précises de ta part il nous faudrait t'écrire un livre pour couvrir toutes les interrogations que tu pourrais avoir. En fait, ces livres existent déjà ! Va faire un tour sur les bouquins d'initiation dont tu trouveras les listes dans la médiathèque et va aussi regarder tous les tuto que tu pourras trouver sur le forum et ailleurs ! Cela t'occupera en attendant que les groupes d'astrams et club de ta région reprennent du service
  8. Oui, c'est tout à fait possible. Y'a pas non plus cinquante usines qui vont s'amuser à contrefaire des accessoires d'entrée de gamme pour un marché de niche. En achetant dans une boutique européenne tu vas avoir un prix intégrant les frais de l'importateur (qui se paye sur le volume) et du distributeur (qui se paye sur le service, en vendant quelques oculaires par semaine vous pensez vraiment qu'il peut couvrir ses charges avec une marge de deux euro bruts ?). C'est tout à fait normal. Avec un achat direct en Chine tu payes forcément beaucoup moins cher, pas besoin d'imaginer un truc illégal pour en arriver là. D'ailleurs le prix aliexpress n'inclue probablement pas les frais de douane et tva auquel on pourrai d'ailleurs échapper vu la faible valeur, c'est assez dégueulasse de comparer le prix avec une boutique européenne qui elle paye ses impôts et les inclus forcément dans le prix. On a ici un oculaire générique qui est multi revendu sous plein de marques différentes. Si tu fais un minimum de volume l'usine adapte la sérigraphie, sinon ce sera le modèle de base. La seule chose qui peut entrer en compte dans cette logique c'est si un acheteur est prêt à prendre - moyennant baisse de prix - du matos n'ayant pas passé le contrôle qualité et/ou n'ayant pas subit de contrôle qualité. Sur ce point là on ne peut que spéculer mais si ça entre en compte ici ce n'est que pour une faible différence de valeur. Car en cout de fabrication sortie d'usine, faut pas se leurrer ça ne doit pas dépasser de beaucoup la dizaine d'euro.
  9. Le problème est si ton spot charrette est exposé à une lumière directe, genre un lampadaire qui reste toute la nuit dans ton champ de vision. Ca c'est très mauvais. Mais même, être dans le orange c'est pas top. Les soirs humides ça va diffuser fort. Exit les cibles à faible luminosité de surface ou qui s'observent à faibles grossissements. Tu vas donc surement être amené à te déplacer parfois, la question de l'encombrement de l'instrument reste donc valable. Par exemple même si tu as un break, c'est pliage de banquette arrière obligatoire et des manip pas marrantes si t'es sensible du dos. C'est pas que c'est pas faisable mais faut le savoir. Le baader de ta selection est généralement reconnu comme bon. Un premier prix peut l'être aussi, le soucis c'est que si c'est mal réglé en sortie d'usine c'est galère (et parfois impossible) à faire soi même. Forcément utile sauf à être dans le noir total. Par contre ça peut se bricoler pour pas cher du tout, si tu veux gratter quelques tunes N'est utile que sur la lune, et encore cela dépend de tes conditions d'observations. Si tu peux observer avec une lumière allumée à coté de toi genre éclairage de ta terrasse (je sais, ça fait bizarre pour de l'astro), ce ne sera pas nécessaire par ton œil sera en vision diurne et ne laissera de lui même pas entrer trop de lumière. Dans d'autres circonstances ça peut être utile. Eventuellement à acheter plus tard, à toi de voir. Un top qualité ne semble pas nécessaire, c'est pas un accessoire qui représente la mort à fabriquer et qui va s'utiliser plutôt à grosse pupille de sortie. Lorsque tu vas chercher la résolution max en poussant les grossissements tu auras une image bien moins lumineuse et le filtre ne se justifiera plus. Tu comptes alimenter sur secteur ? Ca a ses avantages par rapport à un chargeur/batterie/booster (jamais à sec) mais tu risques d'avoir à gérer du cable et cela ne suffira de toutes manières pas quand tu te déplaceras. La plupart des utilisateurs ont une solution autonome à l'aide du cable allume cigare fourni d'origine (il me semble, à vérif). Reste alors à trouver une batterie. Moi j'en ai une premier prix noroto, ça me tient la nuit. Ta proposition d'étagement est très correcte. Le 4.7mm ne me parait pas trop fort, ça ne passera pas tout le temps en planétaire mais s'il faut être complet tu auras parfois besoin d'un oculaire dans ces focales là. Et même sous turbulence il peut donner des choses à voir sur certains types de cibles CP. Reste à savoir si la gamme des ES te conviendra (y'a parfois des utilisateurs qui n'apprécient pas le confort cause bonnette non réglable). A voir si tu commences avec tout tout de suite car prendre l'une ou l'autre focale a éventuellement compléter par la suite serait plus raisonnable. Sachant aussi que ces oculaires ne sont pas trop rares dans les PA. Non indispensable mais utiles. Par contre trop chères ici. Ca se trouve à 20 euro dans les boutiques astro et pour quelques euro au détail sur les sites de bricolage. OIII et UHC sont la base. 1.25" ou 2" c'est à toi de voir, le UHC je le prendrai en 2" pour ne pas en priver ta longue focale. Evites les premiers prix généralement reconnu comme insuffisamment sélectifs. Reste à voir ce que tu feras de ces filtres, y'a des gens qui adorent les nébuleuses et d'autres qui s'en fichent un peu car ça leur reste souvent trop diffus. Car faut bien savoir que sur les amas ou les galaxies cela ne sert pas à quelques rares exceptions. A noter qu'un filtre ne sauvera pas ta zone orange de PL, si le ciel est dégueux c'est bien d'avoir des filtres mais rien ne vaudra jamais un ciel noir, le meilleur filtre est souvent un instrument portable et une voiture. Le violet est censé servir sur venus mais bon courage pour y voir quelque chose. Parmi ce qui manque dans ta liste, et pas forcément à chercher dans un magasin astro : une lumière rouge (se bricole), une chaise si possible réglable en hauteur (pour les cibles basses, quoique sous PL les cibles basses c'est beurk), un marche pied pour les cibles hautes sauf si t'es très grand et que t'auras jamais de visiteurs, une carte astro avec tables de données pour choisir tes cibles, … Et plus tard se poser la question pour un correcteur de coma si tu y es sensible, un oculaire spécialisé planétaire si c'est un domaine qui te branche, ... Et puis y'a tout ce qui ne s'achète pas, à commencer par la patience et la curiosité
  10. Faut voir le motif du port de lunette. Dans bien des cas on peut les enlever ce qui est généralement ressenti comme plus confortable.
  11. Salut Toto ! Dis t'es sûr d'avoir besoin d'un autre instrument ? Vu que tu pars d'un 114 (à moins qu'il soit vraiment dégueux), moi ça ne me parait pas vraiment évident avec un budget contenu : - lulu type 90/900 : perf plus ou moins idem au 114 sur monture de même type, là c'est vraiment un doublon. Sur petite AZ y'aura un soucis de stabilité. - lulu type 80/400 achro : c'est un instrument spécialisé CP, généralement pour les astrams qui ont déjà plus gros. Le planétaire c'est vraiment pas top dedans. - mak 90 : pour le CP c'est pas génial, on est un peu à l'opposé de la lunette courte. En qualité optique ça tient la route par contre et existe en rocker de table. - dobson de table : f/d court avec ce que ça implique, pas de vrai gain en lumière. Tu vas flinguer tout ton budget sur un doublon au 114 à peine plus compact. Tu vois si tu partais avec déjà ton gros dobson et un budget no limit, on te dirai assez naturellement de prendre une petite apo. Mais t'en es pas encore là, j'ai du mal à imaginer qu'un petit instrument soit la priorité alors que t'en a déjà un. A la limite tu pourrais voir pour adapter ton newton sur une monture plus commode d'usage et/ou plus compacte. Soit une AZ de qualité qui aura l'avantage de pouvoir accueillir un instrument mieux fini le jour ou tu monteras vraiment en qualité optique (par exemple une vixen porta) soit tu adaptes ton tube sur un rocker de table bricolage maison et tu garderais le max de tunes pour ton gros dob. Si j'étais à ta place (mais j'y suis pas) c'est ce que je ferai. Bon courage pour la suite !
  12. Salut ! Question con mais tu sais que ces instruments sont énormes (avec ce que ça implique en terme de déplacements) ?
  13. On est sur un forum plutôt cool tu sais, on peut se tutoyer J'ai oublié de commenter ta question. Il y a deux principales valeurs qui sont exprimées en mm pour chaque oculaire. La focale c'est une notion d'optique et dépend du montage des lentilles, de leur forme, de leur espacement, ... C'est la focale qui entre en jeu pour le calcul du grossissement comme on l'a vu plus haut. Et il y a le coulant, autrement dit le diametre du tube de l'oculaire qui va se glisser dans le porte oculaire. Là c'est un choix mécanique du fabricant, la plupart vont se caller sur les deux trois standard existants afin que ce soit le plus compatible possible. Ces standards actuels sont donnés en pouces, le plus courant est le 1.25" qui correspond à environ 31.75mm. Est ce que c'est de là que vient ton "arrondi" à 32mm ? Ou bien tu as trouvé un oculaire qui fait 32mm de focale ? Bref, faire attention à ne pas confondre ces deux notions.
  14. Moi je ne te conseille aucun achat, du moins tant que tu ne maitrises pas un minimum les bases . J'ai tendance à dire que tant qu'on ne sait pas de quoi on a besoin, c'est qu'on en a pas besoin. Par exemple quelle importance prêtes tu à des éléments de confort comme le champ ou le dégagement oculaire? Tu ne pourras le savoir qu'avec un minimum d'expérience (t'inquiètes pas, c'est pas compliqué à comprendre et ça viendra vite). Dans l'immédiat t'as pas de la top qualité mais c'est déjà assez pour débuter. Fixes toi des objectifs un peu plus complexe que la pleine lune, par exemple trouver l'un ou l'autre des objets les plus célèbres du ciel profond. Y'a plein de tuto pour ça sur le forum ou ailleurs. Ca te permettra de familiariser avec ton instrument, de maitriser les bases telles que la manière de se repérer dans le ciel (toutefois avec la lune c'est difficile de reconnaitre les constellation, idem si t'es en ville) ou la méthode de pointage au chercheur. S'il fallait une preuve que c'est du n'importe quoi… C'est comme si t'achetais une voiture sans que le fabricant ne pense utile de te préciser si c'est essence ou gasoil. Tu as vraisemblablement du 1.25", c'est le standard le plus répandu sur ce type de matériel.
  15. Salut ! L'instrument n'est pas dramatiquement cher, du moment que tu ne lui en demandes pas trop (mais la lune, ça tu peux lui demander ) il te permettra de débuter. Tu l'as maintenant et s'il n'est pas envisageable de l'échanger alors autant l'utiliser. Ce ne sont pas des grossissements mais des millimètres de focale. Le grossissement c'est le calcul "focale instrument" divisé par "focale oculaire". Donc 1000/20 pour l'un et 1000/10 pour l'autre, autrement dit 50x et 100x. Ce calcul implique que plus la focale de l'oculaire est courte plus le grossissement sera fort. Par contre la qualité optique de ton instrument étant ce qu'elle est, tu ne pourras pas pousser beaucoup plus loin les grossissements en gardant une bonne netteté d'image. Tu as donc deux options : tenter le coup avec un oculaire autour de 6 ou 7mm (perso j'y crois pas trop car même si je ne connais pas ton instrument, j'en connais des similaires en formule optique …) ou améliorer le confort du 10mm en le remplaçant par quelque chose d'un peu plus sérieux. Dans les deux cas il t'en coutera un peu plus d'une cinquantaine d'euro en valeur neuve pour avoir un truc qui tient la route. Est ce que c'est opportun vu le prix de l'instrument ? Perso je ne ferai pas l'investissement avant d'être sûr d'avoir la fibre astro (car si tu l'as tu finiras par changer d'instrument et cet oculaire sera alors réutilisable, à moins que tu ne changes d'instrument avant même de compléter tes oculaires). En attendant, ce que tu as me semble suffisant pour débuter. Ca ne vaut que pour le visuel tout ça. En photo tout est plus exigent si on veut faire les choses correctement : la lune donne des résultats satisfaisants car même sans une grosse résolution y'a déjà plein de choses à voir et les contrastes sont là. Avec une cible aussi petite que saturne ça va être bien plus dur, les anneaux peut être passeront mais pas de gros détails à étendre. Un achat d'oculaire risque de ne pas être suffisant pour compenser. Bon courage pour la suite !
  16. Fait beau mais les protu sont confinées aussi... c est le moment de faire chauffer les cartes lunaires Pierre (67400), une spéciale pour toi !
  17. nan, pas bon. c'est totalement défocalisé que ce soit vénus ou autre chose. Considère bien que les molettes de mise au point ne font pas zoom, l'image sera nette (c'est à dire la lumière la mieux concentrée que possible) quand elle sera la plus petite.
  18. Bah non, à priori c'est toi le nouveau
  19. C'est clair, comment peut il rater la plus brillante des galaxies (cf photo ci dessous) même avec un champ de 2/3 de degrés à raz l'horizon un soir de lune et sous une probable PL ? Je te taquine évidemment Norma, ne m'en veux pas ! Mais faut pas oublier que notre ami débute et n'a aucune expérience d'observation. Moi j'ai fait mes débuts tout seul aussi et sans internet, je me souviens avoir eu des soucis idem. Facilement résolus mais qui sur le coup m'avaient laissés dans le doute. On ne peut pas évidemment pas exclure une erreur de pointage mais je reste convaincu qu'on peut passer sur M31 sans rien voir dans les conditions d'observation de william. Car qu'est ce qu'il y aura à voir dans sa situation non idéale ? Juste une zone du ciel plus large que son champ et à peine plus claire que le fond de ciel. Pas super spectaculaire… Quand on est expérimenté et sous un bon ciel c'est un objet qui change totalement de nature, j'espère que william pourra la connaitre sous ce jour là ! Bien vu Polorider pour ta citation
  20. Yo, Je me questionne quand même sur la diffusion du virus qui semble bien plus large que les chiffres officiels. J'ai dans mon entourage désormais virtuel des personnes qui ont des symptômes grippaux plus ou moins marqués (le plus curieux étant la perte totale du sens du gout, le plus courant étant un "simple" état de fatigue avec des gamins de 10-12 ans qui se remettent à faire une ou deux siestes en journée) et qui pourtant ne seront jamais dépistés. Je comprend que si les tests sont en nombre limités on les réserves aux cas "graves" pour être sûr, pas de soucis là dessus. Mais il ne me parait pas impossible que plein de gens - voir une part majeure de la population - soit touchée sans que ça ne se voit plus que ça. Ca ne remet pas en cause le confinement je pense, au moins pour les personnes les plus fragiles même si on a pu voir que ça pouvait occasionnellement tomber sur des gens en pleine santé.
  21. Ca dépend du boulot ! J'en connais qui travaillaient au grand air et qui désormais glandent toute la journée devant la télé
  22. Salut et bienvenue Monter en grossissement t'exposera toujours aux limites de ton matos et de ton ciel. C'est pas vraiment surprenant ce que tu nous dis ici. Pour autant, tes photo de la lune (j'imagine prises à main levée avec un smartphone ?) sont loin d'être dégueux pour de premières tentatives. Donc parmi les obstacles qu'il te faudra dépasser, coté "immatériel" : - savoir estimer la stabilité du ciel, certains soirs étant plus propices que d'autres pour le planétaire. En gros, les soirs où les étoiles scintillent dans tous les sens, c'est pas top. - choisir son spot d'observation : faut éviter de s'exposer aux rayonnement thermiques du sol. Exit les observation sà raz des toitures surchauffées, si possible également éviter les balcons, en été éviter de se coller à un mur chauffé au soleil toute la journée, … Le pire du pire étant une observation au travers d'une fenetre (ouverte ou pas) comme tu l'as fait !!! Si tu veux progresser faudra te trouver un autre emplacement... - respecter la mise en température de son instrument. Un newton 150 demande une bonne demi heure minimum en cette saison si tu le stockes en intérieur et que tu le sors par zéro degrés. Et les trucs à vérifier coté matos : - le bon réglage des optiques. C'est ce qu'on appelle la collimation, tu trouveras des tonnes de tutoriels sur le net. C'est un point totalement capital avec un instrument comme le tien même si elle n'est actuellement pas affreuse (tes images en attestent). C'est toutefois impossible qu'elle soit parfaite d'origine au déballage du carton. Il faudra un petit outil pour cela, si t'es short en budget ça peut se bricoler (œilleton, à partir du bouchon du PO percé en son centre) sinon y'a d'autres solutions comme des lasers par exemple. - une bonne mise au point, c'est bête mais c'est très important. Il est parfois utile d'améliorer la précision des molettes, ça va te paraitre étrange mais on y arrive très bien avec une pince à linge montée sur une des molettes (c'est pas une connerie !) - une petite vérif du jeu dans le porte oculaire est souvent utile. Les crémaillères d'entrée de gamme ne sont pas toujours géniales et désaxent. Ca peut se compenser (bande teflon à monter à l'intérieur pour faire appui), à voir si t'es concerné. - la qualité des optiques sur ton instrument ne sera pas la meilleure possible, j'espère ne pas te vexer en disant ça. Pour les miroirs faudra faire avec. Pour les oculaires la question d'un changement peut se poser mais c'est le point le moins important de tout ce qu'on a vu ici (par contre c'est le seul qui s'achète). En changeant d'oculaire tu vas surtout gagner en confort. C'est mon point de vue perso, si tu fouilles le forum sur des discut récentes tu verras que certains astrams considèrent le remplacement des oculaires d'origine comme une priorité, il me semble honnête de le signaler. La barlow qui est fournie avec ce type d'instrument ne sauvera pas les meubles, si tu devais revoir ta gamme d'oculaires je te suggère de ne pas prendre en compte cette barlow dans tes calculs. Bon courage ! à William, tu peux lacher le lien de ta discut si tu veux, les questions de notre nouvel ami sont pas très différentes des tiennes
  23. Si t'es fêlé tu peux manger un max de carottes aussi Je plaisante, je sais pas si ça a vraiment un effet. En tout cas c'est ce que dit le diction (semblerai que ce soit démontré par des études). Perso je fais d'avantage attention à mon état de fatigue : par exemple entre une journée de boulot sur écran et une journée de boulot dehors, je ressens une énorme différence sur ma sensibilité et ma capacité de concentration.
  24. Le soucis c'est que quand la lune sera repartie, orion sera presque hors de portée en début de nuit. Observer une cible sur l'horizon c'est pas top… Tant que la lune est là tu peux aussi oublier M31 dont c'est plus vraiment la saison de toutes façons. Le printemps est plutôt pour les petites galaxies mais c'est pas forcément les cibles les plus simples à aborder quand on débute. Si te faut en choisir une pour commencer, je te suggère M82. Tu trouveras bien sûr aussi d'autres types de cibles mais moins que le reste de l'année, comme les premiers amas globulaires à revenir (M3) ou quelques nébuleuses planétaires certes petites et difficiles à trouver mais qui pourront te montrer une couleur allant sur le vert/bleu (ngc3242 si tu réussis à la trouver) ou bien la classique M57 (plus grande, anneau accessible à ton instrument, mais généralement sans perception de la couleur avec un instrument comme le tien) un peu plus tard dans la nuit. Tu vas avoir le droit de te renseigner ! Fais une petite recherche internet, tu trouveras facilement des tonnes de détails. Petit résumé : - vision nocturne : c'est le fait de laisser ses yeux s'habituer à l'obscurité afin que les pupilles se dilatent au max et laissent entrer plus de lumière (comme l'œil d'un chat qui change de forme suivant la lumière ambiante, sauf que chez eux c'est plus efficace et rapide…). Suivant ton age et ton état de forme faut compter 10 à 30 minutes pour être au top. Faut ausii éviter les éblouissements une fois en vision nocturne sinon tes pupilles vont se refermer comme une huitre et toute sera à reprendre du début. Implique donc aussi le choix d'une lumière adaptée pour consulter tes cartes du ciel papier ou bien si tes cartes sur ton mobile, de bien régler la luminosité. - vision décalée : c'est le fait d'utiliser les cellules périphériques de ton œil (les bâtonnets, même s'ils fonctionnent en nuances de gris) qui sont plus sensibles aux faibles lumières que les cellules au foyer de ton œil (les cones, utiles en journée et en astro planétaire car rendent les couleurs et les fins détails mais bof bof en CP sur les objets faibles). Ca revient à ne pas fixer du regard les objets que tu observes mais à loucher, à les regarder du coin de l'œil. En fait tu regarderas volontairement à coté d'eux. Laisses ton regard se balader dans tout le champ de l'oculaire, tu te rendras compte que les objets faibles et nébuleux te paraitront alors plus évidents que si tu les regardes directement. - la position et le temps d'observation est souvent quelque chose qu'on néglige. Un objet astro ne livre pas tous ses détails d'un coup. Ce sont souvent des détails que l'on saisis l'un après l'autre, auxquels le cerveau à besoin de s'habituer pour les cumuler et te construire progressivement une image de plus en plus évidente. Souvent on voit les débutants regarder un objet quelques dizaines de secondes, y'a pas de soucis chacun fait comme il veut mais c'est pas comme ça qu'on tire le maximum. Une observation sur plusieurs minutes (avec des pauses bien sûr, pas d'une traite) est souvent nécessaire. Penser aussi à la position d'observation, si l'orientation de l'oculaire te fait être dans une position instable tu ne pourras pas te concentrer comme il faut. L'idéal dans la mesure du possible est une position assise, implique donc une chaise réglable en hauteur. - tu ne nous a pas dit quelle est la qualité de ton ciel, hors présence de la lune. En fonction de ta pollution lumineuse il te faudra aussi adapter tes cibles : les trucs stellaires (amas ouverts, étoiles doubles) et éventuellement les cibles diffuses petites et brillantes (certaines néb planétaires) sont moins pénalisées par la PL que les grandes nébuleuses diffuses ou la plupart des galaxies. Il te faudra aussi apprendre à juger de la transparence du ciel (d'autant plus que tu seras exposé à la PL), certains soirs étant humides au point d'êtres imbuvables sur les cibles étendues. Et dans la mesure du possible choisi des cibles hautes dans le ciel, plus c'est haut et moins c'est impacté par tout ça. Bonne chance pour la suite .
  25. Salut ! Avec le grossissement déjà sympatoche de ton 15mm et si ton ciel n'est pas top top, il est tout à fait possible de passer au dessus de M31 sans même la remarquer. En fait si tu débutes même avec un bon ciel tu pourrais la louper simplement parce que tu seras peut être fait une mauvaise idée de ce qui est à voir. Si je peux me permettre de te suggérer, tu pourrais commencer par des cibles sur lesquelles ont est plus ou moins sûr de ne pas pouvoir se rater. Du genre un amas ouvert assez évident (M45 même si ça va déborder de tous les coté, sinon m36 par exemple, ou le double de persée l'un après l'autre) ou si tu veux rester dans le nébuleux : M42 si ton horizon n'est pas trop pollué (gare au retour de la lune aussi…). Ca te permettra de t'entrainer au pointage des objets et de te faire un peu la main avec ton instrument. Evidemment faut que ton chercheur soit bien réglé, c'est bon de ce coté là ? (si c'est pas le cas, tu trouveras 13294 discussions à ce sujet mais si c'est pas clair tu pourras y ajouter une de plus ). Il faut aussi respecter les règles de base de l'observation ciel profond : vision nocturne, vision décalée, se trouver un spot sans lumière directe dans le champ de vision, prendre le temps + se trouver une bonne position d'observation, … Si ces notions ne te sont pas connues dis le nous !
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.