Leimury

Membre
  • Compteur de contenus

    19 991
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Leimury

  • Rang
    Wok de voyage

A propos

  • Matériel
    Orion 200/1000 SVP
  1. Intelligence artificielle, risques réels...

    L'IA n'est pas plus dangereuse que le feu ou un marteau. Le seul petit problème c'est que l'IA coute beaucoup et nécessite de plus en plus de resources connectées; donc de gros groupes. Le problème c'est plutôt que l'industrialisation prend le pas sur les états et sur le pouvoir élu. Personne ne nous demande notre avis avant de mettre en place un réseau d'échange. Un grand pouvoir sans aucune démocratie Peu importe ensuite que ce soit le président d'une société ou une machine qui prenne les décisions pouisqu'il y'a la notion de pouvoir absolu. De toute façon une IA commence et finit entre les mains des humains. Vous oubliez un peu vite les IAs de trabnsactions bancaire. L'heure est à l'ultra vitesse et aux microtransactions. Toutes les nations sont engagées dans une course à la puissance de calcul et à l'extenssion du réseau physique d'action. Pourquoi croyez vous que la fibre et les projets nG soient prioritaires ? Vous vous posez des questions sur les risques liés à l'IA ? Vous avez juste 15 ans de retard , la question ne se pose plus.
  2. Intelligence artificielle, risques réels...

    Bonjour, Face à l'IA et aux performances des machines on peut s'enfoncer dans le déni, c'est une approche. Quand une machine arrive à créer à la façon de Rembrandt ça dépasse largement le travail du faussaire. Ce qui me sidère c'est la montée en force des capteurs et de la puissance de calcul en même pas un siècle. Avec les derniers smartphone Android ou Apple tu as les animojis, de la reconnaissance de mouvements faciaux standardisés sous forme d'API disponibles sur n'importe quel OS. Même pas besoin d'être ultra doué en codage pour utiliser ça, il suffit de lire le manuel. De toute façon l'IA est largement acceptée, les assistants personnels à reconnaissance vocale Amazon ou Google ont atteint un large stade de diffusion. On ne réalise même plus à quel point cette industrie vit de gros datacenters dont quelques uns ont la clef. On est plus très loin du Cartel OCP ou de Weyland Industries. Dites vous bien que la seule limite est l'imagination parce que quel que soit le projet avec du numérique dedans il y'a déjà adhésion de principe et l'argent tombe. A propos d'IA, testez voir DeepL Ca vous fera vraiment changer d'avis sur les traducteurs automatiques. N'oubliez pas que nous n'avons accès qu'à des technoq éprouvées qui ont passé le stade de l'industrialisation. La recherche est bien loin devant !
  3. Intelligence artificielle, risques réels...

    Meuh non ! Les bugs ça n'existe pas !
  4. Intelligence artificielle, risques réels...

    Bonjour, Les robots en sont à la collaboration, au travail en équipe depuis au moins 15 ans. Ca ne veut pas dire qu'une tondeuse autonome sait travailler en équipe mais la pointe de cette techno y est déjà. Rien que le re-calcul d'un chemin par le GPS c'est bluffant surtout quand tu as un vieux TomTom avec sa carte mémoire de 2Gb seulement. L'avantage qu'a une IA c'est que sa forme est étudiée pour sa mission. Un GPS bien foutu n'ira pas se fier à des yeux, il voit très très loin en temps réel parce qu'on lui ajoute les organes, on lui fabrique le corps qui convient le mieux à ce qu'il doit faire. Un développeur qui a déjà jeté un oeil au code assembleur d'un compilateur sait que ça fait 20 ans que les machines sont plus efficaces que lui pour produire du code optimisé. Et la créativité ? Vous avez vu le Rembrandt produit part Watson d'IBM ? Et si on commence à parler BigData, l'IA en est à la psycho utilisée pour influencer des masses; ce que projetait Asimov avec des unités de calcul quik tiennent même compte des statistiques de fiabilité (mensonge) d'un être humain est en train d'arriver. L'IA a largement dépassé les espérances et toutes les prévisions, on baigne dedans et on en utilise les résultats tous les jours sans même le savoir. Bon ciel
  5. Intelligence artificielle, risques réels...

    Bonjour, Conscient ou inconscient, tout est fait pour augmenter les degrés de liberté du virtuel dans le réel. En fait qu'une machine soit intelligente ou simplement plus rapide que nous n'est pas un problème en soi si son interraction avec le réel est limitée. L'IA est un faux débat, ça n'est ni plus ni moins dangereux qu'une machine ou qu'un être humain. Le plus gros problème c'est le manque de responsabilité identifiable et le pouvoir qu'on donne à une machine. L'IA qui joue aux echecs est beaucoup moins dangereuse qu'un feu rouge déréglé vous ne croyez pas ? Le problème n'est pas dans l'intelligence, c'est surtout le pouvoir sans limite dont on peut maintenant investir certains objets qui risque de poser problèmes à l'avenir. Les machines à voter ne sont pas intelligentes mais pourtant elles représentent un très grand danger parce qu'on fait aveuglément confiance à quelquechose qui ne permettra pas d'audit comme le permettent les bulletins papier. On part du principe que la machine est sûre et donc on lui fait aveuglément confiance. On dit que si j'appuie A c'est forcément A qui sort de l'autre côté alors que n'importe quel gamin de plus de six ans a assez de sens de l'abstrait pour savoir que ça peut être faux. Une pétition contre les machine à voter : https://www.change.org/p/conseil-constitutionnel-non-au-vote-électronique
  6. Premières observations / Besoin de quelques conseils

    Bonjour, Y'a pas de quoi Pour te repérer dans le ciel utilises les constellations. Une des meilleures cartes du ciel que je connaisse est la Rob Walrecht pour 12E https://www.astronome.fr/produit-pln-47f-planiciel-rob-walrecht-47%b0-nord-Prix-12-euro-id-2108.html Un 5mm grand champ autour de 50E devrait pas mal changer ta vue en planétaire : https://www.maison-astronomie.com/oculaires/2926-oculaires-wa-58-degres-sky-watcher.html#/9-focale-5_mm C'est dingue, mais il y'a de moins en moins d'oculaires pour les débutants ! Si tu ne devais acheter qu'une seule chose, plutôt la carte tournante que tu garderas très très longtemps. Je te conseille de faire ta liste de courses idéale histoire de voir combien ça te couterait. Ensuite tu imagines que tu revends ton scope 70E et que tu y ajoutes le prix de tes courses. Enfin, tu regardes le prix des 200mm... Gardes tes sous pour le prochain
  7. Premières observations / Besoin de quelques conseils

    Bonjour, A 10mm tu grossis 90x; c'est trop peu en planétaire. Tu n'as pas de barlow dans le paquet ? C'est un tube fermé par une lentille transparente. Si tu mets l'oculaire dans la barlow tu grossis 180x. Ce sera plus sombre et deux fois plus gros
  8. Premières observations / Besoin de quelques conseils

    Bonjour et bienvenue Le 90° ne montrera pas forcément la polaire, il montrera en fait l'endroit ou ton tube est bien paralèle à l'axe AD. Si ta mise en station est bien faite, tu auras 90°DEC quand tu as la polaire dans le chercheur. Quand tu prends la position d'expo, avec le tube bien aligné avec le corps de ta monture, DEC montre quelle valeur ? Le pointage aux coordonnées n'est pas réaliste avec une EQ2. D'expérience le pointage aux coordonnées n'est possible qu'avec les montures qui ont le réglage fin en azimut (deux petites molettes vers l'avant sur l'embase de la monture ) et un logement viseur polaire. Ton 130/900 sur EQ2 est un bon instrument mais la monture est délicate et nécessite des précautions si tu veux qu'elle te serve longtemps comme neuve. TRES IMPORTANT : L'équilibrage Si tu joues souvent sur ton instrument mal équilibré il cassera avec le temps. 1/ Tu poses ton tube sur une table et tu le fais glisser doucement au dessus du vide pour repérer le point de basculement. C'est cet endroit là que tu monteras au milieu de l'anneau de fixation sur ta monture. 2/ Réglage du contrepoids comme dans cette vidéo Comment faire ta mise en station ? 1/ Poses ton instrument sur le trépied, tu tournes le tube bien aligné avec le corps de la monture. 2/ Tu dévisses en dessous et tu fais tourner tout le machin vers la polaire 3/ Tu regles la latitude Le but c'est juste d'avoir la polaire vers le centre du chercheur. Ce sera suffisant pour avoir très peu de rattrapage en DEC et que ton moteur puisse t'aider à suivre. COMMENT RANGER TON SCOPE ? Quand je roulais en 114/900 sur EQ2 j'ai constaté quelques faiblesses avec lesquelles il faut composer. Ne surtout pas le laisser comme en en expo, l'axe du contrepoids fera souffrir l'axe DEC et ça tournera en patate avec des points durs en quelques mois. Si vraiment tu veux laisser ton scope monté sur son trépied, replaces alors la latitude à 0 pour que la barre contrepoids soit bien verticale. Si tu préfères démonter laisses la barre et le contrepoids sur la monture. Dans ce cas tu stockes la monture soit debout sur le contrepoids, soit couchée sur le côté. Même sur un scope plus gros : jamais le moindre effort en bout de tube. Si quelqu'un s'en sert de porte-manteau tu le flingues ! Amuses toi bien
  9. Bonjour, Je comprends tout à fait qu'on ne te reprenne pas un casque intra-auriculaire ou une cartouche d'imprimante mais pour un appareil qui n'est ni un consommable ni un produit lié de près ou de loin à l'hygiène de telles restrictions sont un sévère coup de couteau dans le contrat. Chez Boulanger le SAV est très bien. Chez Amazon également le droit de rétractation est pleinement exercé. Chez Decathlon ils sont exemplaires. Darty est en train d'inventer des règles qui n'ont pas lieu d'être. Dommage pour eux, le seul avantage à y aller était leur SAV mais la qualité est en chute libre !
  10. Bonjour, Le droit de rétractation c'est le droit de changer d'avis. Par exemple vous achetez un objectif photo, vous l'essayez et vous constatez que malgré qu'il fonctionne bien il ne vous plaît pas. Et bien chez Darty il ne suffit pas de le ramener dans son carton d'origine avec les notices, les caches et tout le toutim. On vous refusera tout retour dès lors que le carton a été ouvert C'est un droit de rétractation à condition de n'avoir ni utilisé ni même ouvert le carton. Bref, le même droit de rétractation que pour un bocal de cornichons. Merci Darty ! Plus jamais !
  11. Problème mise en station

    Bonjour, Sur le réticule tu n'as pas la Grande ourse et Cassiopée ? A l'oeil nu tu repères un des segments de la Grande ourse ou de Cassiopée qui a une orientation remarquable (verticale, horizontale). Tu fais pivoter l'axe AD pour que le dessin de la constellation soit comme dans le ciel, et plus précisément le segment remarquable que tu as repéré. Là tu es sûr que ton réticule est bien orienté et tu n'as plus qu'à utiliser l'azimut et l'altitude pour amener la polaire dans le petit rond. C'est une méthode qui a l'avantage d'éviter les grosses erreurs qu'on peut avoir avec des méthodes chiffrées comme un mauvais point de départ ou un mauvais sens. Bon ciel
  12. Vers la fin de l'heure d'été ?

    Bonjour, Tu veux parler du temps ou le travail des enfants était courant, ou on avait ni retraite, ni congé maladie, ni chômage ? Le temps ou la durée du travail était plutôt de 12h par jour avec de la gnôle quasi-gratuite pour tenir le coup et la notion même de congés payés qui n'existait pas ? Le scorbut te guette
  13. Vers la fin de l'heure d'été ?

    Bosser plus quand il fait beau ? Je préfère encore changer d'heure !
  14. Vers la fin de l'heure d'été ?

    Là encore, c'est le boulot le problème.
  15. Sauvegarder du Webastro

    Modérateurs, admins et animateurs.