Guillaumedu59

Membre
  • Compteur de contenus

    1 912
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Guillaumedu59

  • Rang
    Membre

A propos

  • Résidence
    Haubourdin
  • Intérêts
    Astronomie, Grandes orgues, Tour Eiffel, Cinéma, Informatique
  • Occupation
    Agent administratif
  • Matériel
    DOBSON ORION XT10g Goto
    Oculaires :
    PENTAX XW 20 mm
    TELEVUE NAGLER 11 mm
    PENTAX XW 7 mm
    TELEVUE NAGLER 5 mm
    PENTAX XW 3.5 mm
    Filtres :
    BAADER UHC-S
    OIII ASTRONOMIK
    H-Beta Astronomik
  • Site Web

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Guillaumedu59

    Visuel : oculaires , vos photos

    Et hop, une nouvelle photo de ma toute dernière gamme d'oculaires :
  2. Guillaumedu59

    L'hiver avant l'hiver

    Salut Vivilepic, Pour M1, j'ai déjà essayé d'utiliser le filtre OIII dessus. La nébuleuse est un tout petit peu plus contrastée, mais c'est tout, sachant que j'habite en zone péri-urbaine. Au plaisir de te lire !
  3. Guillaumedu59

    L'hiver avant l'hiver

    Date d’observation : Le Vendredi 5 Octobre 2018 Heure d’observation : De 04h10 à 06h00 Lieu d’observation : Haubourdin Matériel : Dobson Orion XT10g (Diamètre = 254 mm / Focale = 1200 mm / Rapport F/D = 4,7) Oculaires / Champ / Grossissement respectif : - Pentax XW 20 mm (70°/ 60 X) - Televue Delos 12 mm (72°/ 100 X) - Pentax XW 7 mm (70°/ 171 X) - Pentax XW 3,5 mm (70°/ 343 X) Filtres : - UHC-S Baader : Non - OIII Astronomik : Oui - H-Beta Astronomik : Oui Objet(s) observé(s) : Ciel bien dégagé avec des températures plutôt fraîches pour la saison. - Lune : Non - Planète(s) : Non - Ciel profond : Oui (M36, M37, M38 & NGC1907, M42 & M43, M1, NGC 2261 et M35 & NGC 2158) Préface ! Bonjour, N’ayant plus sommeil, je me lève de mon lit, j’enfile mon peignoir, ainsi qu’une paire de chaussettes, puis je descends et sors sur ma terrasse pour prendre un petit bol d’air. En levant les yeux vers le ciel, je constate que celui-ci est bien dégagé. A cette heure très matinale du Vendredi 5 Septembre 2018, à l’œil nu, je vois les constellations du ciel d’hiver les plus connues, à savoir, Orion, Le Cocher, Le Taureau et Les Gémeaux. Allez, me dis-je dans ma tête, je vais me faire une petite séance d’astro avant d’aller au boulot. En effet, rien de tel que de contempler la voûte céleste avant d’affronter les péripéties du monde du travail. Ni une, ni deux, je sors le télescope sur ma terrasse, puis j’effectue tous les réglages nécessaires à son bon fonctionnement. La besogne terminée, me voilà paré pour une belle virée dans le ciel étoilé… M36 Magnitude = 6,0 Taille = 10’ Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 20 mm et Televue Delos 12 mm Grossissement(s) respectif(s) = 60 X et 100 X Description : C’est un superbe amas ouvert, situé entre M37 et M38. Bien que petit, il est riche et plus brillant que ce dernier. Le Televue Delos 12 mm, venu remplacer mon ancien Televue Nagler 11 mm, m’offre une superbe vision avec un excellent contraste, ainsi que des étoiles superbement bien piquées. M37 Magnitude = 5,6 Taille = 15’ Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 20 mm et Televue Delos 12 mm Grossissement(s) respectif(s) = 60 X et 100 X Description : C’est nul doute le plus bel amas de la constellation du Cocher. En effet, dans le Pentax XW 20 mm, il est magnifique, très riche et très dense. Je note également la présence des zones sombres en son centre. Dans le 254 X 100, il est encore plus beau avec un fond de ciel plus noir. L’image est de toute beauté que j’y suis resté scotché dessus pendant quelques minutes. Cet amas ouvert est un véritable poudroiement d’étoiles. M38 & NGC 1907 Magnitude = 6,4 pour M37 / 8,2 pour NGC 1907 Taille = 15’ pour M37 8 / 5’ pour NGC 1907 Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 20 mm et Televue Delos 12 mm Grossissement(s) respectif(s) = 60 X et 100 X Description : L’un des plus beaux duos d’amas d’ouverts de cette constellation. C’est le 2ème amas le plus beau après M37. M38 est large et riche. Il ressemble à s’y méprendre à une croix ou un Y. Il possède un compagnon portant le nom de NGC 1907 qui, quant à lui, est bien plus petit avec ses 5’. Dans le 254 X 60, il a un aspect plutôt granuleux. Dans le 254 X 100, cet aspect se confirme avec la présence de quelques petites étoiles relativement faible formant une sorte de « grappe étoilée ». M42 & M43 Magnitude = 4,0 pour M42 / 9,0 pour M43 Taille = 65x60 » pour M42 / 20x15’ Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 20 mm et Televue Delos 12 mm Grossissement(s) respectif(s) = 60 X et 100 X Description : La plus belle des nébuleuses diffuses du ciel d’hiver. Que je suis très content de pouvoir de nouveau l’observer. Je commence donc par la contempler dans le champ du Pentax XW 20 mm et dans celui du Televue Delos 12 mm, le tout, sans filtre. J’y distingue sans problème la couleur verte, située principalement au niveau de ses extensions, le cœur brillant et moutonneux, l’échancrure sombre, les fameuses ailes (les extensions dont il est question), ainsi qu’une barre noire formant une sorte de creux, située à gauche du trapèze. Sous la fameuse échancrure noire, j’y décèle également deux étoiles pas très brillantes. Rien que çà, le spectacle est vraiment grandiose, majestueux. Avec le filtre OIII, la nébuleuse est encore plus contrastée. Mais c’est avec le filtre H-Beta Astronomik que j’obtiens une vision totalement différente de M42. Tout d’abord, le cœur me paraît de couleur monochrome et semble être un peu plus large et un plus contrasté. Ensuite, ses extensions ont complètement disparu. En revanche, M43 apparaît sans problème sous la forme d’une nébulosité entourant l’étoile brillante, située à droite de la nébuleuse principale. Et pour couronner le tour, je distingue également une autre nébulosité qui semble être « la bouche interne », mais cela reste à confirmer. M1 Magnitude = 8,4 Taille = 6x4’ Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 20 mm Grossissement(s) respectif(s) = 60 X Description : Dans le 254 X 60, je distingue une belle petite tache grisâtre peu contrastée de forme ovale, me rappelant qu’il s’agit d’un résidu de supernova. J’observe donc la fameuse « Nébuleuse du Crabe » qui, malgré tout, ne m’offre pas de détails supplémentaires. Néanmoins, je suis très heureux de pouvoir la voir depuis ma terrasse. NGC 2261 Magnitude = 10 Taille = 3x1’ Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 20 mm et Televue Delos 12 mm Grossissement(s) respectif(s) = 60 X et 100 X Description : C’est une belle nébuleuse diffuse par émission et par réflexion, qui est associée à une étoile variable portant le nom de R Mon. L’objet en question a une forme plutôt cométaire. M35 & NGC 2158 Magnitude = 5,1 pour M35 / 8,6 pour NGC 2158 Taille = 25’ pour M35 / 5’ pour NGC 2158 Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 20 mm et Televue Delos 12 mm Grossissement(s) respectif(s) = 60 X et 100 X Description : Encore un superbe duo d’amas ouverts, situé dans la constellation des Gémeaux. M35, le plus grand des deux, est très riche en fines étoiles brillantes. Dans le 254 x 100, il occupe la quasi intégralité de l’oculaire à lui tout seul. Il possède un compagnon portant le nom de NGC 2158. Ce dernier est bien plus petit et se compose d’étoiles beaucoup plus faibles. Dans le 254 X 60, il apparaît comme une tache floue rattachée à un groupement d’astres bien lumineux. C’est dans le Televue Delos 12 mm que je commence à y déceler quelques-uns de ses petits soleils. Bilan de la matinée ! Rien de tel que de bien commencer la journée avec une superbe séance observation matinale. C’est à la fois apaisant et agréable. Sous un ciel présentant un avant-goût de l’hiver, je me suis vraiment bien régalé sur des grands classiques connus, vu et archi vus. Mais c’était surtout la nébuleuse d’Orion qui, une fois de plus, m’en a mis plein les yeux avec les nombreux détails perçus dans ce nuage massif interstellaire. Bref, que du bonheur. En attendant la prochaine séance, je vous remercie de m’avoir lu et je vous dis à bientôt !
  4. Guillaumedu59

    Oculaire pour Dobson 254/1200

    Félicitations pour ton nouvel oculaire !
  5. Guillaumedu59

    Premières lumières de mon Delos 12 mm

    Salut Romaric, Je n'hésiterais pas à tester la bonnette une autre fois. Au plaisir de te lire !
  6. Guillaumedu59

    Premières lumières de mon Delos 12 mm

    Pourquoi n'ai-je pas pris le Pentax XW 14 ? Parce que tout simplement, cette focale était proche du 20 mm.
  7. Guillaumedu59

    Premières lumières de mon Delos 12 mm

  8. Guillaumedu59

    Premières lumières de mon Delos 12 mm

    Oui, pas de problème.
  9. Guillaumedu59

    Premières lumières de mon Delos 12 mm

    Salut Stéphane, Pour moi, XW/Delos, c'est du pareil au même, à savoir, du très bon. Pour ce qui est de la bonnette, je ne l'ai pas encore utilisé. Pour l'instant, je préfère ne pas me prononcer à son sujet.
  10. Guillaumedu59

    Premières lumières de mon Delos 12 mm

    Merci pour ton passage Ozzy. Effectivement, il y a un prix, mais celui reste inchangé, et ce, quelque soit la focale choisie.
  11. Guillaumedu59

    Premières lumières de mon Delos 12 mm

    Bonjour, Suite à la vente de mes 2 anciens Televue Nagler Type 6, j'ai décidé de m'offrir un joli petit bijou du même gabarit que les Pentax XW. Il s'agit donc du Televue Delos 12 mm. La principale raison de cet achat n'est d'autre que le confort d'observation. A cela, s'ajoute une qualité optique quasiment identique à celle des Pentax XW. Avec un soi-disant ciel bien dégagé, je décide de le tester sur des objets classiques du ciel profond. C'est l'occasion pour moi de lui montrer ses toutes premières lumières du ciel étoilé. Une fois le télescope sorti sur la terrasse, puis une fois ce dernier en température, il ne me reste plus qu'à faire la "mise en station" pour bénéficier du suivi automatique des objets. La besogne terminée, c'est le moment d'en profiter avec un ciel variable alternant passage nuageux et belles trouées : 1. Le poids Bien qu'il soit plus lourd que mes anciens Nagler Type 6, le Televue delos 12 mm ne pèse seulement que 400 g. Il s'insère très facilement dans le porte-oculaire et le tube ne pique pas du nez. C'est un bon point. 2. La longueur Pour continuer en si bon chemin, le Televue Delos 12 mm est relativement court (ce qui n'est visiblement pas le cas avec les focales en dessous de 10 mm : un peu comme les Pentax XW). En revanche, en le prenant bien dans ma main, j'ai constaté qu'il est assez imposant, mais cela n'a rien à voir avec des monstres comme les Ethos, par exemple. 3. L'observation et la qualité optique La première qui me frappe d'entrée, n'est d'autre que le fameux dégagement oculaire de 20 mm. Mon œil s'y pose sans aucun problème. Je retrouve donc cette même sensation de confort qu'avec mes Pentax XW, voire même, un tout petit mieux avec le Delos, mais je ne saurais pourquoi. En attendant que le ciel s'assombrisse, je décide de commencer par observer 2 étoiles doubles situées dans la constellation du Cygne : j'ai nommé 61 Cyg et Alibréo. Le piqué et la luminosité sont vraiment superbes. Une fois la nuit venue, je pointe le tube en direction de M13 et de M92. Ah, seigneur, que c'est beau, mais que c'est beau ! ça pique et ça fourmille d'étoiles un peu partout. Sur M13, à l'aide de la vision décalée, j'arrive même à voir le fameux Y sombre, situé sur le bord droit de l'amas. M92, quant à lui, resplendit à merveille. Il n'y a rien à dire. C'est la très bonne qualité optique. Je continue ma route de petit bonhomme en rendant une petite visite à M57. L'anneau est vraiment splendide et se détache parfaitement bien de ce fond de ciel bien noir. L'étoile GSC 2642-0433 de magnitude 12,26, est bien visible en vision décalée. Je termine mes observations avec M29, un superbe amas ouvert composé d'étoiles brillantes et d'étoiles plus faibles. Là encore, le piqué d'image est au rendez-vous. Côté aberration, je ne distingue pas de coma visible. Donc, nul besoin de correcteur de champ. Ouais, super ! Au moins, mon porte-oculaire ne souffrira pas. 4. Le prix L'autre avantage de la gamme Televue Delos (tout comme celle des Pentax XW d'ailleurs) est que le tarif de 385,00 € reste identique, et ce, quelque soit la focale de l'oculaire acheté. ça, c'est vraiment chouette. Malheureusement, ce n'est pas du tout le cas avec les Nagler ou les Ethos, par exemple. 5. Conclusion C'est un excellent oculaire qui m'offre énormément de confort, chose à laquelle je ne bénéficiais pas avec mes Nagler Type 6. Je trouve sa finition plutôt réussie dans l'ensemble. Je n'ai pas rencontré de soucis de filetage ou autre. Tout s'est très bien passé comme sur des roulettes. Ainsi, le Televue Delos 12 mm est devenu mon nouvel oculaire pivot. Merci de m'avoir lu et à bientôt !
  12. Guillaumedu59

    Du rouge et du bleu !

    Ah ouais, il faut que j'y pense !
  13. Guillaumedu59

    Du rouge et du bleu !

    Quant à moi, et comme je l'ai cité plus haut, ce soir, ça sera l'occasion de tester mon nouveau Delos 12 mm. Je verrais bien ce qu'il a dans le ventre.
  14. Guillaumedu59

    Du rouge et du bleu !

    Salut Jacques, C'est un très CROA que tu nous racontes là. Alors, que penses-tu de tes Pentax 5 et 7 mm ? De mon côté, si la météo se maintient, je testerais mon tout nouveau Delos 12 mm. Au plaisir de te lire !
  15. Guillaumedu59

    Une superbe nuit au coeur des étoiles

    L'OIII est également très bien. D'ailleurs, sur les Dentelles ou sur le Croissant, il fonctionne mieux que l'UHC. Mais en fin de compte, les 2 filtres sont utiles.