Guillaumedu59

Membre
  • Content Count

    1,934
  • Joined

  • Last visited

About Guillaumedu59

A propos

  • Résidence
    Haubourdin
  • Intérêts
    Astronomie, Grandes orgues, Tour Eiffel, Cinéma, Informatique
  • Occupation
    Agent administratif
  • Matériel
    DOBSON ORION XT10g Goto
    Oculaires :
    PENTAX XW 20 mm
    TELEVUE NAGLER 11 mm
    PENTAX XW 7 mm
    TELEVUE NAGLER 5 mm
    PENTAX XW 3.5 mm
    Filtres :
    BAADER UHC-S
    OIII ASTRONOMIK
    H-Beta Astronomik
  • Site Web

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Guillaumedu59

    Et si tu remets çà ?

    Date d’observation : Dans la nuit du 21 au 22 Août 2019 Heure d’observation : 22h15 – 01h00 Lieu d’observation : Haubourdin Type de ciel : Ciel urbain Matériel : Dobson Orion XT10g 254/1200 (Diamètre = 254 mm / Focale = 1200 mm / Rapport F/D = 4,7) Oculaires : - - Pentax XW 20 mm (champ apparent : 70°/grossissement respectif : 60 X) - - Televue Delos 12 mm (champ apparent : 72°/ grossissement respectif : 100 X) - - Pentax XW 7 mm (champ apparent : 70°/grossissement respectif : 171 X) - - Pentax XW 3,5 mm (champ apparent : 70°/grossissement respectif : 343 X) Filtres : - - UHC-S Baader : Non - - OIII Astronomik : Oui - - H-Beta Astronomik : Non Conditions : Ciel bien dégagé avec des températures plutôt fraîches pour la saison. Objet(s) observé(s) : - Lune : Non - Planète(s) : Non - Ciel profond : Oui (M13, M92, NGC 6229, NGC 6781, NGC 6905, M17, NGC 6960, NGC 6992-6695 & IC 1340, NGC 457 et NGC 7662) Préface ! Bonjour, Ce soir, le ciel est de nouveau dégagé. La voix récemment entendue dans ma tête lors de ma dernière séance d’observation, m’interpelle de nouveau en disant : « Et si tu remets çà ? ». Allez, il faut en profiter pendant qu’il en est encore temps. Je me décide donc à me faire plaisir en y observant cette fois-ci, un peu plus d’objets plus ou moins lumineux du ciel profond. Diable, cette voix est donc irrésistible. Impossible donc de lui échapper. Elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour me tenter. Et elle a bien raison. Comme à l’accoutume, je sors mon télescope sur ma terrasse, j’effectue les réglages nécessaires au bon fonctionnement de ce dernier, puis je patience encore quelques minutes avant de passer à l’action. Et c’est reparti pour une nouvelle virée dans les étoiles ! Ce soir, au menu, il y a des amas globulaires, des nébuleuses planétaires, des nébuleuses diffuses et des amas ouverts. Bref, de quoi bien me régaler avec ce délicieux « festin étoilé ». Une fois la raquette Go-To initialisée, je peux enfin débuter ma nouvelle séance d’observation : M13 Magnitude = 5,8 Taille = 20’ Oculaire(s) utilisé(s) = Televue Delos 12 mm et Pentax XW 7 mm Grossissement(s) respectif(s) = 100 X et 171 X Description : Le roi des globulaire m’émerveille toujours avec son superbe fourmillement d’étoiles, son cœur quasiment résolu, ainsi que son fameux Y sombre, visible en vision décalée. Que ce soit dans le 254 X 100 ou dans le 254 X 171, la vision reste toujours la même. M92 Magnitude = 6,5 Taille = 14’ Oculaire(s) utilisé(s) = Televue Delos 12 mm et Pentax WX 7 mm Grossissement(s) respectif(s) = 100 X et 171 X Description : C’est le second amas globulaire de la constellation d’Hercule. Bien qu’il soit plus petit que son frère aîné, il n’en reste pas moins intéressant à observer. Dans le 254 X 100 et dans le 254 X 171, il est superbement bien piqué et sa forme ovoïde laisse entrevoir son cœur brillant. NGC 6229 Magnitude = 9,4 Taille = 4,5’ Oculaire(s) utilisé(s) = Televue Delos 12 mm et Pentax WX 7 mm Grossissement(s) respectif(s) = 100 X et 171 X Description : C’est le troisième et dernier amas globulaire de cette même constellation. Il est bien plus petit que M13 et M92. Dans le 254 X 100, il prend l’aspect d’une petite nébulosité ronde et brillante au centre, légèrement granuleuse en périphérie, mais non résolue en étoiles. Pour cela, un instrument de plus gros diamètre est préférable. Je note également qu’il forme un triangle équilatéral avec 2 étoiles voisines. NGC 6781 Magnitude = 11,4 Taille = 1,9x1,8’ Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 20 mm Grossissement(s) respectif(s) = 60 X Description : C’est une nébuleuse planétaire située dans la constellation de l’Aigle. Dans le 254 X 60 équipé du filtre OIII Astronomik, elle est de forme circulaire et est peu lumineuse. A ce jour, je n’y ai jamais observé le moindre détail. Toutefois, je suis content de l’avoir vu. NGC 6905 Magnitude = 11,1 Taille = 47x37’’ Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 7 mm Grossissement(s) respectif(s) = 171 X Description : Une autre nébuleuse planétaire située dans la constellation du Dauphin. Dans le 254 X 171 équipé du filtre OIII Astronomik, j’y vois sa forme ronde, mais comme pour la précédente, elle n’offre aucun détail, ni couleur visible. Je note également la présence d’une étoile brillante juste en dessous d’elle. M17 (la nébuleuse Oméga) Magnitude = Inconnue Taille = 20x15’ Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 20 mm Grossissement(s) respectif(s) = 60 X Description : Voilà un objet hyper intéressant à admirer, mais faute à un horizon pas très bien dégagé et pas mal pollué, je réussis, malgré tout, à l’observer, et ce, une fois de plus, grâce au filtre OIII Astronomik qui me montre pas mal d’objets relativement faibles. Je distingue parfaitement bien la forme du cygne flottant au beau milieu du champ du Pentax XW 20 mm, de même que la partie sombre au niveau du cou. Je suis vraiment heureux de l’avoir revu, car les dernières observations de cette magnifique nébuleuse diffuse remontent à quelques années en arrière, à savoir, entre 2012 et 2013. NGC 6960 (La Petite Dentelle) Magnitude = Inconnue Taille = 70x6’ Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 20 mm Grossissement(s) respectif(s) = 60 X Description : C’est avec un grand plaisir que de contempler de nouveau le fameux « balai de sorcière » qui n’est d’autre que la Petite Dentelle. Une image de toute beauté, et ce, malgré la luminosité de l’étoile 52 Cyg qui rend l’observation de ce filament quelque peu confortable. NGC 6992 / 6995 / IC 1340 (La Grande Dentelle) Magnitude = Inconnue Taille = 60x8’ pour NGC 6992 / 12x12’ pour NGC 6995 / 25x20’ pour IC 1340 Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 20 mm Grossissement(s) respectif(s) = 60 X Description : ah, quelle joie de revoir cet immense arc filamenteux déborder du champ du Pentax XW 20 mm. NGC 6992 est la partie en forme de virgule. Elle semble être la plus lumineuse des 3. NGC 6995, quant à lui, représente cette fameuse zone ronde compacte, qui, avec un peu d’imagination, me fait penser à une sorte de parenthèse. Et pour couronner le tout, IC 1340 pointe son nez en prenant la forme d’un crochet. Je ne m’en lasse jamais tellement que cette Grande Dentelle est réellement impressionnante. Mine de rien, le temps passe relativement vite. Tandis que le Triangle d’été fléchit de plus en plus vers l’Est, je commence à distinguer, à l’Ouest, le Carré de Pégase annonçant son grand retour. La fatigue commence à arriver. Mais avant de tout rentrer, je décide d’observer les 2 derniers objets de cette superbe nuit d’observation : NGC 457 Magnitude = 6,4 Taille = 20’ Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 20 mm et Televue Delos 12 mm Grossissement(s) respectif(s) = 60 X et 100 X Description : Situé dans la constellation de Cassiopée, le fameux « hibou volant » est de retour. Dans le champ du Televue Delos 12 mm, ses 2 étoiles brillantes me fixent droit dans les yeux. Je l’observe pendant quelques minutes avant de passer à autre chose. Franchement, le 254 X 100 lui va comme un gant. NGC 7662 Magnitude = 8,3 Taille = 32x28’’ Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 3,5 mm Grossissement(s) respectif(s) = 343 X Description : Avec le retour de certaines constellations du ciel d’automne à cette heure tardive, il me tarde alors de revoir la nébuleuse planétaire qui me fait tant rêver. Il s’agit de NGC 7662, connue sous le nom de « nébuleuse de la boule de neige ». Dans le champ du Pentax XW 3,7, j’y décèle sans soucis sa forme arrondie et bleutée, le tout, entourée d’une structure en anneau bien définie, allongée et brillante. A l’intérieur de celle-ci, j’y vois une zone centrale plus sombre. Même si elle n’est pas encore bien haute dans le ciel, je dois bien avouer que je suis très content de l’avoir revu. Bilan de la soirée ! Vraiment excellente ! Une fois de plus, je me suis vraiment bien régalé. En plus des amas globulaires et des Dentelles du Cygne, j’ai énormément apprécié d’avoir de nouveau pu observer M17, alias, la « nébuleuse Oméga ». Cette dernière est superbe, magnifique. Elle rivalise avec problème avec M42, l’autre star incontournable du ciel d’hiver. J’étais aussi très heureux d’avoir de nouveau admiré NGC 7662, car nébuleuse planétaire est de toute beauté. En attendant la prochaine séance, je vous remercie de m’avoir lu et je vous dis à bientôt !
  2. Guillaumedu59

    Profites-en bien avant le lever de la Lune

    Merci pour ton passage Jean-Pierre ! Je suis ravi de lire que toi aussi la "Blinking Nebula" t'a émerveillé.
  3. Guillaumedu59

    Profites-en bien avant le lever de la Lune

    Date d’observation : Le Dimanche 18 Août 2019 Heure d’observation : 22h15 – 23h37 Lieu d’observation : Haubourdin Type de ciel : Ciel péri urbain Matériel : Dobson Orion XT10g 254/1200 (Diamètre = 254 mm / Focale = 1200 mm / Rapport F/D = 4,7) Oculaires : - - Pentax XW 20 mm (champ apparent : 70°/grossissement respectif : 60 x) - - Televue Delos 12 mm (champ apparent : 72°/ grossissement respectif : 100 x) - - Pentax XW 7 mm (champ apparent : 70°/grossissement respectif : 171 x) - - Pentax XW 3,5 mm (champ apparent : 70°/grossissement respectif : 343 x) Filtres : - - UHC-S Baader : Non - - OIII Astronomik : Oui - - H-Beta Astronomik : Non Conditions : Ciel assez bien dégagé avec des températures plutôt fraîches pour la saison. Objet(s) observé(s) : - Lune : Non - Planète(s) : Non - Ciel profond : Oui (M57, M29, M39, NGC 6826, NGC 7027, NGC 6960, NGC 6992-6995 & IC 1340) Préface ! Bonjour, Il est dans les environs des 21h50 lorsque je décide de sortir sur ma terrasse pour jeter un coup d’œil sur le ciel. En levant les yeux vers ce dernier, une voix dans ma tête me dit : « profites-en bien avant le lever de la Lune ». En effet, je commence à distinguer quelques belles étoiles brillantes, et ce, même avant la nuit complète. La voix qui résonne dans ma tête a parfaitement raison. Il faut absolument en profiter, car dans quelques minutes, Dame Céleste fera son apparition. Je n’hésite pas un seul instant à sortir mon télescope sur ma terrasse, puis j’initialise la raquette Go-To en pointant Arcturus et Altaïr comme étoiles de référence. Une fois la besogne terminée, il ne me reste plus qu’à penser aux objets que je souhaite observer. Ça y est ! La liste étant établie dans ma mémoire, je passe enfin à l’action… Des nébuleuses et des étoiles ! Avec cette toute nouvelle nuit d’observation, je vous présente donc la liste des principaux objets du ciel profond qui font la une du ciel d’été : M57 Magnitude = 8,8 Taille = 86 x 62’ Oculaire(s) utilisé(s) = Televue Delos 12 mm et Pentax WX 7 mm Grossissement(s) respectif(s) = 100 X et 171 X Description : C’est toujours un énorme plaisir à la revoir, celle-là ! Comme pour la dernière fois, je distingue sans problème sa forme ovalisée, son assombrissement central plutôt grisâtre par rapport au fond du ciel, ainsi que celui de ses anses. De plus, je suis ravi de pouvoir de nouveau admirer la très faible étoile de magnitude 12,26 portant le nom de GSC 2642-0433 qui apparaît plus facilement dans le 254 X 171, et ce, toujours en utilisant la vision décalée. M29 Magnitude = 6,6 Taille = 10’ Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 20 mm et Televue Delos 12 mm Grossissement(s) respectif(s) = 60 X et 100 X Description : Superbe amas ouvert composé de 7 étoiles brillantes dessinant un quadrilatère. Je distingue également de nombreuses étoiles plus fines qui semblent en arrière-plan des 7 brillantes. Pour ma part, je le trouve pas si mal que çà dans mon Dobson de 254 mm, que ce soit dans le Pentax XW 20 mm ou dans le Televue Delos 12 mm. M39 Magnitude = 4,6 Taille = 31’ Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 20 mm Grossissement(s) respectif(s) = 60 X Description : Un très bel amas ouvert qui n’est malheureusement pas très riche en étoiles. Dans le 254 X 60, il occupe à lui tout seul une bonne partie du champ de l’oculaire. Néanmoins, je le trouve très beau. NGC 6826 Magnitude = 8,8 Taille = 27x24’’ Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 7 mm et Pentax XW 3,5 mm Grossissement(s) respectif(s) = 171 X et 343 X Description : C’est probablement la seconde nébuleuse planétaire que je préfère après M57. Dans le 254 X 171, elle est vraiment magnifique. En plus d’être grande et lumineuse, elle laisse très facilement voir son étoile centrale de magnitude 10,4, ainsi qu’une zone plus brillante l’entourant. J’aperçois également sa couleur bleutée, ainsi que d’autres astres plus faibles entourant la nébuleuse dans son environnement. Dans le 254 X 343, la vision est tout simplement fabuleuse. Les détails perçus récemment à plus faible grossissement se renforcent davantage. NGC 6826 fait partie de mes objets fétiches du ciel profond. NGC 7027 Magnitude = 8,5 Taille = 18x10’’ Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 7 mm et Pentax XW 3,5 mm Grossissement(s) respectif(s) = 171 X et 343 X Description : C’est une autre nébuleuse planétaire brillante et contrastée que j’ai déjà l’occasion d’observer dans le passé. En l’admirant de nouveau ce soir, la prochaine chose qui me frappe en premier, c’est sa teinte bleu-vert, ainsi que sa forme allongée ressemblant à un parallélogramme. Je distingue même le chenal sombre qui scinde la nébuleuse en 2 lobes distincts grossièrement rectangulaires. Encore un superbe objet à rajouter ma liste des fétiches. NGC 6960 (La Petite Dentelle) Magnitude = Inconnue Taille = 70x6’ Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 20 mm Grossissement(s) respectif(s) = 60 X Description : C’est la portion Ouest des Dentelles., située sur l’étoile 52 Cyg. Dans le 254 X 60 équipé du filtre OIII Astronomik, j’y découvre une fine bande qui serpente au nord, tandis qu’au sud, j’y vois plus faiblement d’autres filaments qui se séparent en 3 parties pour former ainsi une espèce de V. NGC 6992 / 6995 / IC 1340 (La Grande Dentelle) Magnitude = Inconnue Taille = 60x8’ pour NGC 6992 / 12x12’ pour NGC 6995 &25x20’ pour IC 1340 Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 20 mm Grossissement(s) respectif(s) = 60 X Description : C’est la portion Est des Dentelles. Vue d’ensemble, elle ressemble à une grande courbe incurvée qui déborde largement du champ du Pentax XW 20 mm. Elle se compose de : NGC 6992 qui forme un arc allongé ou une sorte de virgule, NGC 6995 qui forme une zone ronde plus compacte, puis d’IC 1340 qui forme une espèce de crochet. C’est cette portion que j’adore le plus parce qu’elle est bien plus facile à voir, car il n’y a pas d’étoile brillante qui vient gêner son observation, à l’inverse de NGC 6960. Bilan de la soirée ! La voix entendu dans ma tête avait raison et j’ai vraiment bien fait d’en profiter, parce que j’ignorais totalement comment aller évoluer la météo dans les prochains jours. Ah, quel plaisir d’avoir pu de nouveau contempler tous ces joyaux du ciel d’été. Des nébuleuses planétaires vraiment superbes, les Dentelles du Cygne toujours aussi magnifiques et des amas ouverts très lumineux et superbement bien piqués, que demander de mieux ? Que du pur bonheur en perspective. En attendant la prochaine séance, je vous remercie de m’avoir lu et je vous dis à bientôt !
  4. Guillaumedu59

    Televue Apollo 11 mm

    Bonjour, Avez-vous déjà vu ce nouvel oculaire Televue : https://telescopes.net/store/televue-11mm-85-apollo-11-eyepiece-1-25-2.html Contrairement au Nagler 11 mm, le dégagement oculaire est bien plus important (19 mm contre 12 mm pour ce dernier). Reste à voir le prix du bijou et voir si cela vaut vraiment le coup.
  5. Guillaumedu59

    Retour sous les étoiles après une longue accalmie

    Salut Dédé, Cela fait un bail que l'on ne te voyait plus sur le forum en train de poster tes CROAS, accompagnés parfois de tes magnifiques dessins. C'est dommage que tu ne soit plus vraiment motivé. J'espère que tu reviendras rapidement sur le forum. Au plaisir de te lire !
  6. Date d’observation : Dans la nuit du 22 au 23 Juin 2019 Heure d’observation : 23h44 – 01h39 Lieu d’observation : Haubourdin Type de ciel : Ciel péri-urbain Télescope : Dobson Orion XT10g 254/1200 (Diamètre = 254 mm / Focale = 1200 mm / Rapport F/D = 4,7) Oculaires / champ / grossissement respectif : - Pentax XW 20 mm (70° / 60 X) - Televue Delos 12 mm (72° / 100 X) - Pentax XW 7 mm (70° /1 71 X) - Pentax XW 3,5 mm (70° / 343 X) Filtres : - UHC-S Baader : Non - OIII Astronomik : Non - H-Beta Astronomik : Non Conditions : Ciel correct dans l’ensemble avec des températures un peu fraîches pour la saison. Objet(s) observé(s) : - Lune : Non - Planète(s) : Non - Ciel profond : Oui (M13, M92, M57, IC 4665 et NGC 6543) Préface ! Bonjour, Cela fait très longtemps que je n’avais plus posté de CROA, ni observé le ciel, faute à une météo capricieuse, mais également, à un manque de motivation, puis à une nouvelle passion qui est née en moi, à savoir, la photographie. Cette nuit, le ciel s’annonce être correct. Je me suis dis alors qu’il serait peut-être grand temps de m’y remettre sérieusement. Il est dans les environs des 23h30 ou plus lorsque je décide de sortir de nouveau mon télescope qui n’avait plus vu le ciel depuis le mois de Janvier (d’ailleurs, mon dernier CROA remonte à ce mois-ci lors de la fameuse éclipse totale de Lune). Après avoir initialisé la raquette Go-To en pointant Vega et Arcturus comme étoiles de référence, je suis enfin paré pour une nouvelle nuit étoilée. Mon grand retour sous les étoiles ! Après cette longue période d’inactivité en matière d’observation du ciel nocturne, je sélectionne quelques-uns des objets phares du ciel d’été, histoire de me remettre doucement dans le bain. Voici donc la liste d’objets que je me suis concocté : M13 Magnitude = 5,8 Taille = 20’ Oculaire(s) utilisé(s) = Televue Delos 12 mm et Pentax XW 7 mm Grossissement(s) respectif(s) = 100 X et 171 X Description : Bien qu’il me semble l’avoir vu en meilleure forme, comme à son habitude, le roi des globulaires, le dénommé M13, m’offre un spectacle grandiose à l’oculaire. Ça fourmille d’étoiles un peu partout et c’est tant mieux. Le fameux Y sombre est visible sans trop de difficulté. Plus au Nord de M13, j’y retrouve avec bonheur, sa compagne, NGC 6207, une petite et faible galaxie de magnitude 11.7. Les 2 objets sont visibles aisément dans le champ du Televue Delos 12 mm, et ce, même si ce dernier n’a qu’un champ apparent de 72°. M92 Magnitude = 6,5 Taille = 14’ Oculaire(s) utilisé(s) = Televue Delos 12 mm et Pentax WX 7 mm Grossissement(s) respectif(s) = 100 X et 171 X Description : Le second amas globulaire le plus spectaculaire dans la constellation d’Hercule. Dans le 254 X 100, il est déjà bien résolu, tandis que dans le 254 X 171, la vision se renforce davantage avec un superbe fourmillement de petits soleils éparpillés un peu partout, autour de sa condensation centrale. M57 Magnitude = 8,8 Taille = 86 x 62’ Oculaire(s) utilisé(s) = Televue Delos 12 mm et Pentax WX 7 mm Grossissement(s) respectif(s) = 100 X et 171 X Description : La star du ciel d’été est de retour ! Que je suis content de la revoir ! Dans le 254 X 100, elle apparaît ovalisée avec un assombrissement des anses. La très étoile de magnitude 12,26, portant le nom de GSC 2642-0433, se révèle mieux dans le 254 X 171, et ce, toujours en vision décalée. IC 4665 Magnitude = 8,1 Taille = 70’ Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 20 mm Grossissement(s) respectif(s) = 60 X Description : Superbe amas ouvert situé dans la constellation du Serpentaire observé uniquement dans le 254 X 60, du fait de son étendu relativement important. En plus d’être de grande taille, il est circulaire et pas très dense. NGC 6543 Magnitude = 4,2 Taille = 23x17’’ Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 3,5 mm Grossissement(s) respectif(s) = 343 X Description : Superbe nébuleuse planétaire située dans la constellation du Dragon. Le miroir de mon télescope étant dehors depuis bien longtemps, je pousse encore le grossissement en y insérant le Pentax XW 3,5 mm dans le porte-oculaire. Dans le 254 X 343, la nébuleuse apparaît ovalisée avec son étoile centrale de magnitude 11,4 visible dans trop de soucis. Bilan de la soirée ! Vraiment excellente ! Que cela m’a fait le plus grand bien de retrouver les étoiles, après une longue période d’inactivité en matière d’observation astronomique. Quel plaisir d’avoir revu les classiques du ciel d’été, tels que M13, M92, ou encore, M57, pour ne citer que ces objets phares. Et que dire d’IC 4665, un superbe amas ouvert de grande taille à contempler à faible grossissement, dont ses étoiles lumineuses brillent comme des diamants ! Quant à NGC 6543, alias, la « nébuleuse du chat », c’était bien la première que j’arriver à distinguer la centrale, alors que les fois précédentes, que dalle ! En tout cas, j’étais très content d’avoir revu les étoiles. En attendant la prochaine séance, je vous remercie de m’avoir lu et je vous dis à bientôt !
  7. Guillaumedu59

    La Lune dans l'ombre de la Terre

    Salut ! Effectivement, c'est un instrument quelque peu atypique qui me sert uniquement en cas d'observations de courtes durées. Mais dans l'ensemble, au niveau optique, c'est franchement moyen moyen. Plus tard, je penserai peut--être la remplacer par quelque chose de bien meilleur. Au plaisir de te lire !
  8. Guillaumedu59

    La Lune dans l'ombre de la Terre

    Salut Jean-Pierre, C'est bien qu'un simple CROA lunaire. Au plaisir de te lire !
  9. Guillaumedu59

    La Lune dans l'ombre de la Terre

    Salut Dédé, Je vraiment désolé pour toi que tu n'es pas pu observer l'éclipse à cause de cette fichue météo. En tout cas, ça me fait énormément plaisir de te lire à nouveau !
  10. Guillaumedu59

    La Lune dans l'ombre de la Terre

    Date d’observation : Le 21 Janvier 2019 Heure d’observation : 04h30 – 06h30 Lieu d’observation : Haubourdin Matériel : Lunette Celestron Travelscope (Diamètre = 70 mm / Focale = 400 mm / Rapport F/D = 5,7) Oculaires : - Celestron 20 mm (champ apparent : inconnu / grossissement respectif : 20 X) - Celestron 10 mm (champ apparent : inconnu / grossissement respectif : 40 X) Filtres : - UHC-S Baader : Non - OIII Astronomik : Non - H-Beta Astronomik : Non Conditions : Ciel bien dégagé avec des températures plutôt glaciales pour la saison Objet(s) observé(s) : - Lune : Oui - Planète(s) : Non - Ciel profond : Non Préface ! Bonjour, En cette matinée du Lundi 21 Janvier 2019, dans les environs des 04h30, un magnifique spectacle va s’ouvrir à nos yeux. En effet, Dame Céleste va se retrouver dans l’ombre de la Terre. Un événement à ne surtout pas manquer. Cela étant, vu les températures glaciales, en plus de mon fidèle peignoir, j’enfile également un pull, 2 paires de chaussettes, des bottines, mon gros blouson d’hiver, ma fidèle paire de gants, ainsi que mon bonnet, histoire de profiter un maximum de cette éclipse sans avoir à claquer des dents à tout bout de champ. Une fois bien habillé, il ne me reste plus qu’à sortir le matériel sur la terrasse. Installation de la lunette Celestron Travelscope 70 mm ! Pour des observations de ce genre de phénomène ou pour des observations de courtes durées, j’ai récemment acquis la lunette Celestron Travelscope de 70 mm chez Nature & Découverte qui ne me sert qu’uniquement d’instrument d’appoint. Une fois la lunette sorti sur la terrasse, j’en profite pour utiliser les oculaires fournis avec, car avec les Pentax XW et le Televue Delos 12 mm, j’aurais eu quelques soucis au niveau du centrage de l’image, à cause du poids trop élevé que ne peut supporter un si petit instrument posé tout simplement sur un banal trépied photo. Mais qu’importe. Une fois le tube pointé en direction de l’objet tant convoité, je m’assois tranquillement sur ma chaise de jardin, puis me voilà paré à assister à l’éclipse totale de la Lune. La Lune dans l’ombre de la Terre ! Dans le 70 X 20, la Lune apparaît, bien évidemment, dans son intégralité. J’y décèle sans problème quelques cratères rayonnants comme Tycho, Copernic, Kepler, etc. Leurs traînées rayonnantes sont vraiment très impressionnantes. Il est dans les environ des 04h30. Sur le bord gauche de Dame Céleste, je constate un assombrissement. J’en conclue donc que notre satellite naturel se trouve dans l’ombre de la Terre. D’ailleurs, au fil des minutes qui suivent, la Lune s’assombrit progressivement. C’est effectivement au bout de nombreuses minutes que je me rends compte qu’elle est totalement plongée dans le cône d’ombre de la Terre, puis petit à petit, commence à changer de couleur. Inutile de vous dire que le spectacle est grandiose. C’est un véritable régal pour les yeux d’assister à un tel phénomène que l’on n’a pas vraiment l’habitude d’observer. Et bien que je ne bénéficie pas d’un horizon dégagé pour voir s’achever le phénomène, je peux néanmoins confirmer d’avoir vu sa teinte brique. Bilan de la matinée ! C’était tout simplement magnifique, grandiose, extraordinaire que de pouvoir assister à un tel spectacle. Fort heureusement que les dieux de la météo nous ont été favorables, car sans cela, point d’éclipse. Des images qui resteront gravées à tout jamais dans ma mémoire. En attendant la prochaine séance, je vous remercie de m’avoir lu et je vous dis à bientôt !
  11. Tes vidéos sont tout simplement fantastiques. J'espère qu'en plus des 2 nouvelles que tu as rajouté, qu'il y en aura d'autres. Je te souhaite une bonne continuation !
  12. Guillaumedu59

    Premières lumières de mon Delos 12 mm

    Le truc, c'est que j'avais oublié de revisser la bague. Maintenant, tout est OK.
  13. Guillaumedu59

    Enfin du ciel

    Salut Christian, J'ai déjà eu l'occasion moi aussi d'observer la fameuse comète, mais elle était encore trop basse. Sinon, je prends un énorme plaisir à M42 qui laisse personne indifférent. Au plaisir de te lire !
  14. Guillaumedu59

    Premières lumières de mon Delos 12 mm

    C'est bon ! J'ai trouvé le truc. Tout est rentré dans l'ordre !
  15. Guillaumedu59

    Premières lumières de mon Delos 12 mm

    J'ai essayé la fameuse bonnette de mon Televue Delos 12 mm. Mécaniquement, c'est une pure catastrophe. Déjà que c'est une galère pour la dévisser, alors là, pour la revisser, c'est exactement la même chose. Lorsque je saisis l'oculaire à la main, elle coulisse toute seule vers le haut. Je n'arrive donc plus à la resserrer. Tout çà pour vous dire que mécaniquement, la bonnette réglable du Delos est une véritable catastrophe. En revanche, celle des Pentax est tout simplement parfaite.