Jump to content

imarek

Membre
  • Content Count

    327
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About imarek

  • Rank
    Membre

A propos

  • Résidence
    Vallée de chevreuse
  • Intérêts
    astronomie, guitare
  • Occupation
    ingénieur
  • Matériel
    newton 200, 300, lunette 80ED, jumelles et mes yeux
  • Site Web

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Pierre, juste une dernière chose: sur ton image de 2.65 x 1.99 avec ta gpcam2, si le pôle céleste est centré alors lambda umi qui est à 57' de celui-ci est largement visible quelque soit l'orientation de ton capteur. Donc c'est bon, le logiciel de Pierro permettant justement de centrer le pôle céleste. Et n'oublie pas, l'image dans le logiciel doit être à l'endroit. Tu vas y arriver 😀 Lionel
  2. J’avais indiqué à 57´ du pôle céleste pour lambda umi 😁 En effet l’écart angulaire avec la polaire est peut-être de 1°35´ comme tu l’indiques. Lionel
  3. Je ne pense pas que lambda umi se trouve là ou tu l'as indiquée. Le soucis effectivement c'est que lambda umi est très faible. Personnellement je ne l'ai jamais vue dans viseur polaire virtuel. En revanche je la vois bien dans sa fenêtre de zoom x20 et uniquement là. Ta barre de contre-poids doit être en position home, donc verticale. C'est mieux. Le deuxième soucis est l'orientation du capteur qui doit être calé sur les axes de la monture. Le petit axe du capteur doit être sur la verticale. Pour ce réglage il faut déplacer la polaire avec les vis de latitude de la monture et vé
  4. Bonjour, il faut d'abord vérifier que le capteur de ta caméra permet de visualiser en même temps Polaris et lambda UMI. Cette dernière est à 57' du pôle céleste. C'est donc à calculer en fonction de la taille de pixel et de la focale du viseur. A l'aide du logiciel de Pierro il faut s'assurer que les axes du capteur sont alignés sur les axes Dec et RA. Il suffit ensuite de positionner les 2 étoiles dans les cercles correspondants. Il y a 2 fenêtres de zoom pour cela. Et c'est fini. La Calibration qu'il faut faire au début permet de prendre en compte le fait que l'axe du viseur n
  5. >>> Pourquoi es-tu resté sur des pignons, et pas de poulie/courroie ? >>>(ça évite de tirer sur l'axe, déjà...) Oui en effet mais à l'époque je disposais des pignons et le système est plus compact.
  6. Bonjour, j'ai motorisé mon feathertouch sur un 200/800 par le côté x10. De plus j'ai ajouté une démultiplication avec un pignon 35 dents et un pignon moteur de 14 dents. J'utilise un moteur bipolaire Numa 14 largement assez puissant. J'obtiens 2,8 microns de déplacement par pas moteur. Pour gérer le tout je passe par une carte Arduino et un interface en java. J'ai même codé le driver Ascom pour l'auto-focus via APT ou SGP. J'utilise ce système depuis plusieurs années et je n'ai aucun problème, ça marche nickel et les courbes en V sont top. Sur mon site web j'ai une page sur
  7. Bonjour, je me suis aussi posé la question. J'ai opté quand même pour la TS dont l'optique me semble meilleure sur le papier. De plus le système de mise au point est prévu pour l'astrophoto donc caméra + raf + correcteur. J'ai déjà vu passer des photos prises avec la TS et qui sont de bonne facture. lionel
  8. Bonjour, je viens de rentrer en métropole, j'étais à Saint-François pendant un mois. Séjour génial, je devais aller à Marie-Galante mais cela ne s'est pas fait malheureusement, l'année prochaine sûrement. lionel
  9. Bonjour, Pixinsight est développé sous Unix (freebsd, linux etc), les développeurs de Pixinsight sont de Unixiens. Le fait qu'il tourne nickel sur macOS est normal, c'est aussi un système Unix. L'adaptation pour Windows n'est sans doute pas transparente et doit demander du boulot d'ou les disfonctionnements observés. lionel.
  10. Bonsoir, beau travail de prise de vue et d'assemblage. Résultat excellent, j'aime bien. lionel
  11. Bonjour, avec les réticules intégrés au viseur polaire il ne faut pas espérer une grande précision. Cela est dû au fait qu'il est difficile de centrer parfaitement ces réticules et de les aligner avec la verticale. De plus il ne faut pas oublier la réfraction au travers de l'atmosphère et qui n'est pas homogène avec des gradients de température et de pression. J'utilise une caméra et un logiciel pour la mise en station et j'obtiens rarement une précision supérieure à 1,5 ou 2 minute d'angle. Lionel
  12. Après la mise en station lorsque tu allumes ta monture le logiciel de la raquette suppose que la monture et le télescope sont dans la position dite Home donc l'axe de la monture pointant vers le pôle céleste et l'axe du télescope dans le plan du méridien local. Le premier goto est basé sur cette position home. Ensuite le logiciel sait ou il en est.
  13. Bonjour, je ne fais plus de mise en station avec le viseur polaire mais je l'ai fait pendant longtemps sur une Atlas EQ-G (EQ6). Si je me souviens bien il faut d'abord placer le petit cercle en bas à 6h, car le viseur polaire inverse l'image. Ensuite il faut mettre l'index du cercle de coordonnées en AD à 0. Ensuite rechercher l'angle horaire de la polaire et bouger l'axe AD pour que cette valeur soit sur l'index (à la place du 0) en faisant attention à la graduation si il y en a 2, une pour l'hémisphère Nord et l'autre pour le Sud. Pour finir placer la polaire dans le petit c
  14. Bonsoir, Distance primaire-secondaire 920mm. distance secondaire-foyer: 280mm et c'est mon dernier prix assurtourix 😉 lionel
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.