Jump to content

imarek

Membre
  • Content Count

    317
  • Joined

  • Last visited

About imarek

  • Rank
    Membre

A propos

  • Résidence
    Vallée de chevreuse
  • Intérêts
    astronomie, guitare
  • Occupation
    ingénieur
  • Matériel
    newton 200, 300, lunette 80ED, jumelles et mes yeux
  • Site Web

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonsoir, beau travail de prise de vue et d'assemblage. Résultat excellent, j'aime bien. lionel
  2. Bonjour, avec les réticules intégrés au viseur polaire il ne faut pas espérer une grande précision. Cela est dû au fait qu'il est difficile de centrer parfaitement ces réticules et de les aligner avec la verticale. De plus il ne faut pas oublier la réfraction au travers de l'atmosphère et qui n'est pas homogène avec des gradients de température et de pression. J'utilise une caméra et un logiciel pour la mise en station et j'obtiens rarement une précision supérieure à 1,5 ou 2 minute d'angle. Lionel
  3. Après la mise en station lorsque tu allumes ta monture le logiciel de la raquette suppose que la monture et le télescope sont dans la position dite Home donc l'axe de la monture pointant vers le pôle céleste et l'axe du télescope dans le plan du méridien local. Le premier goto est basé sur cette position home. Ensuite le logiciel sait ou il en est.
  4. Bonjour, je ne fais plus de mise en station avec le viseur polaire mais je l'ai fait pendant longtemps sur une Atlas EQ-G (EQ6). Si je me souviens bien il faut d'abord placer le petit cercle en bas à 6h, car le viseur polaire inverse l'image. Ensuite il faut mettre l'index du cercle de coordonnées en AD à 0. Ensuite rechercher l'angle horaire de la polaire et bouger l'axe AD pour que cette valeur soit sur l'index (à la place du 0) en faisant attention à la graduation si il y en a 2, une pour l'hémisphère Nord et l'autre pour le Sud. Pour finir placer la polaire dans le petit cercle. Mais ce n'est pas fini, il faut maintenant mettre la monture ET le télescope en position home avec un niveau et les cercles de coordonnées. Donc barre à l'horizontale puis télescope à l'horizontal. Mettre à zéro l'index du cercle de coordonnées Déclinaison puis incliner le télescope jusqu'à la bonne latitude du lieu puis bloquer l'axe de la monture. Mettre à 0 l'index du cercle de coordonnées AD puis remettre la barre en position home, l'index indique alors 6h ou 18h. Et c'est fini. Maintenant un goto sur une étoile amènera celle-ci dans le champ de l'APN ou autre imager. Lionel
  5. Bonsoir, Distance primaire-secondaire 920mm. distance secondaire-foyer: 280mm et c'est mon dernier prix assurtourix 😉 lionel
  6. 😀😀😀 non les darks sont indépendants de la prise de vue. Il faut juste qu’ils soient faits à la même température.
  7. Bonjour, pour le traitement il y a tout ce qu'il faut sur Mac dont Pixinsight. Windows est plutôt indispensable pour la prise de vue car les drivers pour le matos sont quasi exclusivement sur cette plate-forme, mais pour le reste un mac avec un bel écran est plus intéressant voire même recommandé 😀 Lionel Lionel
  8. Bonjour, la précision dépend fortement de celles des vis de la monture. Donc non on ne peut obtenir une précision à la seconde d'arc, c'est du pipeau. Avec mon Atlas EQ-G j'obtients dans le meilleur des cas autour de 2,3 ou 4mn d'angle en utilisant le polarscope de Pierro-Astro. lionel
  9. J’ai aussi ce problème sur mon ipad de 2012. Avec chrome comme navigateur. je n’avais jamais remarqué. 😁 En revanche pas de soucis sur mon iPhone ios 12.
  10. Bonjour, il y a BackyardEOS ou Astro Photography Tool
  11. Bonjour, j'ai une 294mc pro sur un 200/800 et je n'ai pas de problème pour la couleur, elles sont bien présentes. Il y a surement un problème au traitement (debayerisation). Je ne connais pas Siril ni Sharpcap, j'utilise Pixinsight et SGP pour la prise de vue. Cette caméra est de très bonne facture. lionel
  12. Bonjour, en gratuit il y a Siril qui tourne aussi sur MacOS X lionel
  13. Oui, dans les deux sens mais l'action vient généralement des logiciels de prises de vues qui gèrent par exemple l'auto-focus. Les requêtes de positionnement du moteur sont envoyées au driver Ascom. C'est là que le client tcp intervient en re-routant la requête vers l'application Java qui elle a la connexion vers Arduino elle même pilotant le moteur. L'application Java permet beaucoup de souplesse entre Ascom, Aduino et divers matos non gérés par ascom. C'est en fait un hub logiciel. Bon c'est pas complètement trivial à coder... lionel
  14. Oui c'est du code perso et depuis que ça marche bien je n'y aie pas retouché. J'ai encore les fichiers sources mais pas l'éditeur VB, la licence a expiré. lionel
  15. Bonjour, j'ai aussi développé un driver ASCOM pour piloter la mise au point avec moteur pas à pas via une carte Arduino. Mais j'ai un interface utilisateur (clickodrome) en Java qui accède à la carte Arduino d'un côté et au driver Ascom de l'autre via un serveur TCP côté Java et un client TCP côté Ascom (dans le driver). Après avec Java on peut piloter ce qu'on veut et re-router les commandes (put-get) vers le driver Ascom. Si ça peut te donner des idées. Lionel
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.