Jump to content

Discret68

Membre
  • Posts

    1,943
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

3 Followers

A propos

  • Résidence
    Aux environs de Colmar (68)
  • Intérêts
    Les galaxies, les trains (petits et grands)
  • Occupation
    Retraité
  • Matériel
    Newton ONTC1212 300 f/D4, ASI2400MC, TS 3" Wynne, Integra 85 sur une GM2000HPS en poste fixe.
    Meade RCX400 en 10".
    Lunette TS 80/480 avec correcteur 3".
    A7S avec Samyang 135mm sur StarAdventurer.
  • Site Web

Recent Profile Visitors

3,791 profile views

Discret68's Achievements

  1. Pour aller un peu plus loin sur les facteurs de variations de la température à la surface de la terre, je t'invite à regarder cette vidéo qui explique les différentes variations de l'orbite terrestre autour du Soleil et leur impact sur la température ressentie : D'une manière générale, tu cherches selon les critères "précession équinoxe" ou "cycle Milankovitch" pour avoir plus de vidéos disponibles.
  2. Le problème avec Taka, c'est qu'ils utilisent des diamètres que personne d'autre n'utilise, ce qui verrouille les possibilités. En M56 entrée et sortie, je ne vois que Taka qui propose une bague qui peut convenir, la réf 81 qui est à 49€ et qui représente la solution la moins onéreuse.
  3. Il est difficile de faire le lien entre ton problème et la situation que montre ta photo. Dans ton cas, qu'entends tu par "il manque de l'allonge" ? Ta photo montrant un focuser complétement rentré, on ne voit pas trop le problème réel. Est-ce un problème de respect de la distance de back-focus du correcteur ? Car à part nous faire un inventaire des pièces de ton montage, tu me précises pas si la distance est respectée ! Pour info, le collier rotatif se monte directement à la sortie du tube (en amont du correcteur). J'ai également une FS60 avec un correcteur Taka de 56,2mm de BF (qui est respecté) et un collier rotatif Taka en amont. Aucun problème pour faire la MAP.
  4. C'est bon car pour 1 tour de molette avec 12mm de course, le moteur fait 4000 pas, soit une résolution de 12/4000 = 3 microns par pas. Tu es bien en deçà des 12 microns recommandés ! Donc, pas de soucis à priori. Le moteur est un 48 pas, car vu qu'il fait 4000 pas/tour avec une réduction de 83,33333, ça fait 4000/83,3333 = 48 ! Il faut également que tu prennes de quoi fixer le moteur ainsi qu'un accouplement élastique au diamètre de l'axe de ton focuser. Et si nécessaire, une alimentation 12V. On verra après pour les réglages de NINA.
  5. Appelles plutôt le Vatican Blague à part, le type de moteur PAP dépend de ton focuser actuel. Pour que la focalisation automatique puisse se faire (avec NINA ou autre logiciel), il faut respecter certaines conditions, notamment la résolution du moteur PAP. Selon ton instrument, il se peut (c'est probable) qu'il faille un moteur PAP avec une réduction. Pour faire "assez simple", il faut déterminer ce qu'on appelle la CFZ( Critical Focus Zone) qui se calcule en prenant la formule simplifiée suivante : rapport f/d de ton tube au carré que multiplie 2,4. Cette CFZ est donnée en microns. Exemple : un tube dont le rapport F/d est de 5 présente une CFZ de 52 x 2,4 soit 60 microns. Pour faire une MAP auto, une première condition est d'avoir une résolution de la motorisation/réduction te permettant de l'ordre du cinquième de la CFZ, soit 60/5 soit 12 microns. En conséquence, il faut arriver à ce qu'1 pas moteur déplace ton train optique au plus d'environ 12 microns. Si le déplacement est inférieur, aucun soucis. A titre de comparaison, mon focuser a une résolution de 0,053 microns par pas. C'est très précis, mais ça sert pas à grand chose si ce n'est à prendre du temps pour tout déplacement. Il faut également connaitre la valeur de déplacement de ton focuser. Pour 1 tour de molette, quel est le déplacement du focuser. Après, on peut déterminer le type de moteur à utiliser afin d'obtenir le meilleur fonctionnement possible. Un moteur pas à pas standard a généralement une résolution de 200 pas par tour. Il est possible de faire tourner un moteur PAP en utilisant des micro-pas, ce qui permet d'augmenter la résolution. en utilisant un moteur PAP en 16ème de pas, on obtient une résolution de 3200 pas par tour, mais ça peut ne pas être suffisant. Il existe également des moteurs PAP à résolution moindre mais équipés d'uu réducteur. Par exemple, un focusCube V2 de chez Pegasus présente 5760 pas par tour. Soit dit en passant, le boitier de PA auquel tu ajoutes tous les accessoires présente un tarif qui s'approche d'un FocusCube V2 (288€). A réfléchir ! Si tu nous décris ton système, on pourra mieux te conseiller.
  6. Ben voilà, on y voit un peu plus clair ! Dans la notice de ce boitier, on peut lire ceci : De cette phrase, on peut donc en déduire qu'il est possible d'utiliser ce type de boitier avec un moteur à courant continu et avec NINA. Par contre, à mon avis, avec un moteur CC, ce système ne peut pas être fiable. Avec un moteur pas à pas, on peut savoir en permanence à quelle position se trouve le moteur, pour peu qu'il n'y ai pas de saut de pas (exemple : lorsque le couple demandé supérieur au couple possible du moteur). Dans le pilotage d'un moteur PAP, on envoie généralement un nombre d'impulsion pour avoir une rotation. A un nombre d'impulsion donné correspond une rotation donnée. Tant qu'on respecte les caractéristiques du moteur, on est sûr à plus de 99% de la reproductibilité de la position. Pour se prémunir des éventuels sauts de pas, certains moteurs PAP embarque un codeur qui permet de confirmer la bonne rotation voulue. Avec un moteur CC, la vitesse dépend de la tension d'alimentation. La moindre variation de tension se traduit par une variation de vitesse et au bout d'un laps de temps, le nombre de tours réalisés n'est pas le même et la position différente. la vitesse de rotation est également influencée par la variation de couple que le moteur doit fournir. Selon la portion du ciel visée, le poids du train optique va engendrer un effort variable et donc un couple variable. C'est un peu la problématique générale des moteurs CC On peut définir une pseudo-résolution du moteur CC par logiciel, mais cela ne me parait pas fiable. Dans la pratique, pour l'utilisation d'un moteur CC associé au besoin d'une précision de position, on utilise un codeur ou un générateur d'impulsion en bout d'arbre. Compter les impulsions permet de piloter le moteur d'une manière fiable. C'est une boucle de retour. Bref, j'aurais tendance à déconseiller l'utilisation d'un moteur CC avec ce type de boitier pour faire de la MAP auto avec un logiciel. A contrario, ce type de motorisation est tout à fait utilisable sans problème en visuel puisque c'est l’œil qui assure la boucle de retour. A mon sens, si tu ne veux pas être embêté, prend plutôt un moteur PAP pour avoir un système fiable. Tu peux appeler Pierro-Astro pour en avoir le cœur net.
  7. C'est clair comme du jus de chique ta réponse ! C'est quoi un moteur normal vu de chez toi ? Comme si il existait des moteurs anormaux !!
  8. Qu'entends tu par "simuler un moteur PAP" ? Dans quel but ? Ce boitier est justement fait pour connecter un moteur CC ou PAP afin de faire de la focalisation pilotée par un logiciel (NINA ou autre).
  9. OK. Faudra que je me jette à l'eau. La programmation sur Arduino ne me pose pas de réel problème. Il faut juste que je comprenne le mode de construction du driver. Il y a de l'aide en ligne, ça devrait le faire 😉
  10. Par hasard, tu n'aurais pas développé un driver ASCOM ? Car c'est la prochaine étape en ce qui me concerne. Je peux piloter le rotateur à distance, mais l'intérêt ultime est de pouvoir l'utiliser avec NINA en positionnement par astrométrie. Pour le rotateur 2", vu qu'il y a juste un porte-filtre et une ASI2600, le corps et le couvercle seront en impression 3D. Pour le 3", le train optique étant relativement lourd (correcteur 3", RAF, et ASI2400MC), il faut une mécanique rigide.
  11. Non, aucun port n'apparait à aucun moment dans l'IDE Arduino. De toute façon, à la relecture de la documentation, on trouve cette info (traduite) "Même si Trinket a un connecteur USB, il n'a pas de capacité "console série", vous ne pouvez donc pas utiliser série pour envoyer et recevoir des données vers/depuis un ordinateur ! Il n'apparaîtra pas en tant que PORT dans le menu de configuration" En conséquence, cette carte ne peut être utilisée pour un pilotage des actions par un PC. Je pense qu'on peut y charger un programme (quand on y arrive) qui doit être autonome et sans retour vers un ordi. Exit de la course ! J'ai vu effectivement, je vais en commander un exemplaire pour tester. Vu toutes les particularités des différentes cartes, ça risque d'être un long périple pour trouver un remplaçant de taille réduite de l'Arduino Nano. J'en ai trouvé, mais pas dont les dimensions sont réduites par rapport à l'Arduino Nano. Dans l'expectative, j'ai légèrement augmenté la taille du boitier du rotateur 2" de manière à loger l'Arduino Nano. Pour le 3", vu que l'ensemble est pratiquement terminé, il va falloir que je patiente pour trouver une carte plus petite ou que je ruse. J'ai toujours la possibilité de mettre un petit boitier externe pour y loger l'Arduino Nano, mais si je peux éviter, j'aimerais autant. Juste pour le fun, une petite photo de la partie mécanique du rotateur 3" (anodisation à venir) à 2 roulement à billes, sans et avec le capot imprimé 3D : Et la partie mécanique (fixe et tournante) du rotateur 2" qui utilise un roulement unique à double rangée de rouleaux croisés, réputé sans jeu :
  12. Je pense que c'est ça qui ne va pas pour le moment. Sur le guide d'installation ( https://learn.adafruit.com/introducing-trinket/starting-the-bootloader ), les liens fournis mènent à pas grand chose de téléchargeable. Et je ne sais pas où aller pour charger ce fameux bootloader pour une carte avec USB. J'ai trouvé de nombreux sites qui décrivent la façon de faire quand on a juste le circuit intégré, mais pour une carte avec puce soudée, je cherche encore .....
  13. OK pour faire fonctionner un ATtiny en autonome, mais pour le faire dialoguer avec un PC en permanence, il faut bien un interface USB ! Et là, je ne vois pas ce qui est nécessaire.
  14. Salut Manu. Ce module ne transite pas par un port COM, il est géré directement par l'USB en tant qu'interface USB et pas comme un port COM comme pour les autres modules. Dans ce tuto sur l'utilisation de ce module ( https://learn.adafruit.com/introducing-trinket/setting-up-with-arduino-ide ), il est bien précisé qu'il n'y a pas utilisation de port COM. Je sélectionne la carte Adafruit Trinket (ATtiny85 @ 8MHz)et le programmeur USBtinyISP, mais j'ai mon message d'erreur. Dans le sélecteur de carte, il n'y a effectivement aucun port COM listé. Dans le gestionnaire de périphériques de Windows, on le trouve bien dans la liste des périphériques, mais pas dans les ports COM :
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.