Schorieder

Membres association
  • Content Count

    523
  • Joined

  • Last visited

About Schorieder

  • Rank
    Membre
  • Birthday 11/24/1977

A propos

  • Résidence
    Suisse - Obwalden
  • Occupation
    Ing. Microtechnique
  • Matériel
    Bien assez de trucs...

Recent Profile Visitors

527 profile views
  1. Schorieder

    fournitures à gogo pour bricoleurs

    Ce sujet mériterait d'être épinglé dans la section bricollage, c'est toujours tellement difficile de trouver où se fournir en pièces spéciales et matériaux de bases, ce serait super de pouvoir profiter facilement des tuyaux des copains, et ce serait encore plus parfait s'il était mis à jour de la même manière que le sujet "Liste des fabricannts" de la section matériel général 😉 @tournevase: si tu ne veux pas t'occuper de ces mises à jour (occasionnelles, une fois par mois tout au plus), je le fais très volontier car je touve ce genre de liste extrêmenent utile. Pour ma part, je viens de recevoir un gros paquet avec des profilés alu et autres babioles commandés chez Heck+Sevdic, qui a un ebay store très complet et très pratique, les description sont en allemand, mais je crois que tout le monde peut s'en sortir avec les images et un peu de google 😋 Commandé dimanche, payé lundi, reçu vendredi en Suisse. Qualité de service exemplaire, très large choix, longueur et quantité à la demande et prix très corrects. 👍 https://www.heck-sevdic-gbr.de/ http://www.ebaystores.de/Tools-Technik-HS Profilés, tubes, toles, plaques alu, acier, inox, laiton, plastque, etc... découpe sur mesure.
  2. Salut tout le monde, Voici quelques photos prises lors de la très chaude journée de samedi passé. L'image en visuelle était bonne et détaillée alors j'ai tenté la photo. Rien de bien exceptionel, bien sûr, c'était plus un ballon d'essai pour imortaliser le moment et faire mes premiers pas. Comme je n'ai pas de camera (hormis une Neximage Solar System Imager d'il y a 3000 ans), c'est fait avec le Sony A7S (cropé en APS-C) les images sauvées en *.jpg pour gagner un peu en cadence, faut pas pas éspérer la lune (ahahah) dans ces conditions. Bon, le SM90DS a du potentiel, c'est clair, va falloir apprendre à maîtriser tout ça... et patienter un peu pour trouver une caméra, mais je crains que le budjet de cette année soit épuisé. La première au foyer Temps de pose 1/8000 sec pour la surface, 1/250 pour les protus, env. 2x100 images stackée, puis recombinaison. Y'a un drôle d'effet, comme un reflet, j'avais pourtant bien régler le DS pour avoir l'image fantôme en dehors du disque. Et je crois que j'ai un peu exagéré au traitement en voulant accentuer les détails de la surface... pas facile tout ça... La seconde avec barlow 2x, 1/1250sec pour le tout, mais protus et surface traitées séparément avec recombinaison à la fin.
  3. Schorieder

    1er test avec le mini New setup !!

    Salut Manu, Ben... y' marche bien, ce p'tit set-up; il vient d'où ? 😋 Bravo pour cette belle image, j'aime beaucoup ce fourmillement de détails sur le disque, tu fais preuve d'une belle maitrise pour un "premier" essai. Pour la MAP, même si ça marche bien comme ça, il existe un tube plus court (le même que sur les FS60CB, la tienne est une FS60C). Ou sinon, un adaptateur qui permet de passer directement au T2 depuis le filetage de sortie du PO et ainsi de racourcir la longueur, car l'empillement de bagues Taka est assez long: Lien Aliexpress
  4. Schorieder

    Achro 150 pour solaire en lumière blanche?

    Merci pour l'idée. Quand on voit le prix des instruments solaires, c'est sans doute une bonne idée de commencer par "sacrifier" 50€. En plus, ça a l'air d'etre un beau livre et il y a sûrement plein de belle photos. Je vais suivre ce conseil ; c'est le deuxième conseil à 50€ de ce fil que je vais suivre, faudra arrêter, parce qu'à la fin, ça va finir par coûter le prix d'un Solarspectrum 😁 Je suis allé voir de plus prêt, mais y'a pas grand chose comme infos sur le site de Baader; ça se met directement derière n'importe quel instrument (avec ERF à l'ouverture), ou il faut un groupe optique pour augmenter le f/d comme pour les Daystar? Et pis, bon, y'en a quand même pour plus de 4000 roros... Hors budget... oui et non. Pour cette année et la suivante, clairement oui: je me suis déjà lâché plus que de raison ces derniers temps (pour une somme totale d'ailleurs largement supérieure) et si je tire trop sur la corde, "ça" va quand même finir par râler à la maison 😋 Pour le moment je recherche une solution de qualité en lumière blanche et à un coùt raisonnable; je ne suis de loin pas un spécialiste du solaire, j'en fait en dilétante pour varier les plaisir, c'est agréable de pouvoir observer de jour, et le soleil offre de beaux détails toujours différents (les détails, c'est ce que j'aime observer, la vue d'ensemble en grand champ, ça va 5 minutes). Je n'ai rien contre l'idée de garder la TSA120, c'est un magnifique instrument qui offre une très belle vue détaillée, c'est juste que je trouve domage de la cantonner à cette seule application: c'est pourquoi je tâte le terrain pour voir si une altrnative nettement meilleure marché peut être valable. L'idée de l'achro de 150, c'est de pouvoir observer en lumière blanche en profitant de la qualité de l'helioscope avec un filtre continuum (du coup c'est de la lumière verte, raison pour laquel il "suffit" que l'instrumement soit bon à cette longueur d'onde). Si ça le fait pas, tant pis, je trouverai bien une autre solution.
  5. Schorieder

    Achro 150 pour solaire en lumière blanche?

    Merci à tout le monde pour vos nombreuses idées et suggestions. Pour ce qui est de l'observation en lumère blanche, je retiens que les avis concernant l'apport du diamètre ne sont pas unanimes ,en particulier en ce qui concerne de l'effet de la turbulence. Selon mon expérience en planétaire, le diamètre apporte quelque chose de toute manière, sauf quand les conditions sont vraiment très mauvaises: dans ce cas-là, c'est mauvais dans tous les instruments quel que soit le diamètre et je vais me coucher, parce qu'observer la lune à 15x dans une 60mm, c'est pas ce qui me tient éveillé, question de goûts et d'habitudes d'observations. Est-ce que ce constat sera aussi valable en solaire? là est toute la question. Mais en lunaire/planétaire, c'est flagrant, la TSA120 toute excellente qu'elle soit ne fait pas le poids face à un 400mm. Mon idée était de garder l'helioscope Baader qui donne des images très fines et détaillées dans la TSA; j'ai aussi eu un filtre astrosolar dessus, mais je trouve que c'était un poil en dessous. Maintent, si c'est pour passer à l'astrosolar de toute manière, je le fait direct sur le 400, je ne vais pas acheter un instrument pour ça; mais si on n'a rien, le Mak180 est effectivement une bonne piste. Je crois que je vais essayer la suggestion de fred: une feuille de 50x50cm, c'est 50€, c'est pas la ruine et si ça marche bien, c'est une excellente affaire. Et rien ne remplace une comparaison côte à côte ("probieren ist besser wie philosophieren", comme aimait à le dire feu le fondateur de la boîte où je bosse). Mon idée, c'était de me restreindre à la lumière blanche pour un budget raisonable, si possible avec l'hélioscope comme expliqué plus haut. Le solaire en bande étroite, oui, c'est chouette (petite expérience modeste avec un SM40), mais sur un tel tube, ça va quand même être cher... ou alors, il faut que je me donne la peine d'étudier en détails cette transformation avec le PST... ça me fait quand même un peu souci de bricoller en solaire... je pensais plutôt passer une fois ou l'autre à un télescope dédié genre Coronado ou Lunt. Quoique en effet, pour le prix d'un Solarmax90, il doit y avoir de quoi faire si on a déjà une bonne lunette... ce serait quel genre de montage avec quel genre de filtre? Ce ne serait pas gaité de coeur, mais sur le marché de l'occasion, un tel tub avec tout ce que j'ai dessus comme accesoires, ça va chercher dans les 4000€, ça fait quand même beaucoup pour ne faire que du solaire en lumière blanche... Deux voies pour la SW 150ED, je note 😉
  6. Bonjour à tous, Suite à l’acquisition de nouveaux instruments (j’y reviens ci-dessous), j’en suis venu à me questionner à propos d’une reconfiguration de mon set-up. Jusqu'à maintenant, j'ai utilisé avec bonheur et plaisir une lunette APO de 120/900 (et pas la pire de toutes: TSA120) pour essentiellement trois applications: - Visuel sur le pouce et sans prise de tête avec une petite AYO, planétaire et lunaire essentiellement ; observation en bino presque exclusivement. - Astrophoto CP sur equato (reflex Sony A7S) - Solaire en lumière blanche avec prisme de Herschel Baader J’en profite pour saluer ici la polyvalence et la qualité de la bestiole ! Mais entretemps, la donne a changé : - Construction d’un Dob’ de 400 : aussi pratique et vite mis en œuvre que la lunette pour du visuel rapide; par contre, pour ce qui est de la qualité d’observation, on est une ligue en dessus, quelles que soient les conditions, pas de miracles, la différence de diamètre est trop importante. - Acquisition d’un astrographe (Epsilon 160 d'occas.) : entre l’Epsi à f/3.3 qui couvre parfaitement le plein format et la lunette plus son réducteur à f/5.6 qui mouette notablement dans les coins, le choix est vite fait. Donc, je me retrouve avec une seule application pour la TSA120, c’est-à-dire le solaire en lumière blanche (et encore, actuellement, c’est pas folichon…). C’est quand même dommage de cantonner un tel instrument à cette seule utilisation, et je me suis gentiment fait à l’idée de revendre la lulu… Bon, après cette longue intro, venons-en au vif du sujet. Si je vends ma lulu, par quoi (de notablement moins cher, mais sans perte notoire de performance) puis-je la remplacer pour du solaire en lumière blanche avec prisme de Herschel et filtre continuum ? En fait, il « suffit » d’une lunette qui est bonne dans le vert ; le chromatisme, on s’en fiche ; la performance dans le rouge ou le bleu aussi ! Est-ce que sur le principe et dans les faits, une achro d’env. 150 pourrait faire l’affaire ? j’ai repéré l’ES 152/1200, et la flopée de 152/760 commercialisée sous diverses étiquettes. Je suis intéressé par un retour d’expérience à leur propos. Sinon, éventuellement une ED « bon marchée » Evostar 150/1200 ou un clone quelconque de la 127/950 ? En considérant bien que l’application serait uniquement du solaire en lumière blanche, et que le prix doit être nettement inférieure à celui d’une TSA120 d’occasion; je pense acheter le nouvel instrument d'occasion aussi. Ou alors une autre idée ? Un filtre astrosolar sur le Dob’400 et revente du prisme de Herschel ? Par complétement idiot non plus, mais qu’en pensez-vous, quelle est votre expérience ? Merci d’avance pour vos avis et commentaires, je n'ai aucun avis arrêté et suis ouvert à toute suggestion ou idée.
  7. Schorieder

    Losmandy G-11

    Hello, Les systèmes suivants sont disponibles, je m'étais aussi posé la même question, donc j'ai expoloré un peu... - PMC-8 (explore scientific). J'ai pas trouvé la motorisation seule en Europe, mais je l'ai vue aux US. Pas spécialement bon marché, mais pas plus cher que le Gemini. Basé sur des moteurs pas-à-pas. https://www.explorescientific.fr/fr/Montures-et-trepieds/Monture-EXPLORE-SCIENTIFIC-LOSMANDY-G-11-PMC-Eight-GOTO.html https://www.opticsplanet.com/explore-scientific-g-11-upgrade-telescope-electronics.html - Stargo (Avalon). Basé sur des moteurs pas-à-pas. Kit moteur pour G11 disponible. http://www.avalon-instruments.com/products/stargo-goto-control-system - OnStep "clefs en mains" Instein. De loin le moins cher en solution toute faite. C'est basé sur une solution Opensource (voir ci-dessous) http://instein.eu/onstepg11.htm - MC3 (Fornax) devrait bien marcher en prenant un kit moteur Avalon (p.ex) ou en le faisant soi-même, http://fornaxmounts.com/products/electronics/ursa-mnor-mc3.html#parentVerticalTab1 Pas testé les deux premiers, donc pas d'avis quant à la qualité. Si tu es patient, j'ai dans l'idée de tester l'Instein un jour ou l'autre, mais ça prendra quelques mois; J'ai un MC3 sur une Fornax51 qui me satisafait pleinement, ça marche avec une simple raquette Skywatcher qui est ergonomiquement d'un tout autre acabi que cet infâme Gemini où il faut chercher 10 ans dans des sous-menus sans fin pour la moindre des opérations... (pour ceux qui en doutaient: en effet, je n'aime pas le Gemini ☹️). Sinon, il y a le TeenAstro (basé sur OnStep) mais faut bricoller un peu... il y a une discussion très active et très intéressante à ce sujet ici même:
  8. Schorieder

    Quickfinder ou telrad

    Hello, J'ai les deux; je préfère le Telrad, que je trouve plus confortable (verre de visée plus grand) et plus pratique car les cercles sont un peu plus grand (4° contre 3° sur le QF), ce qui permet de mieux s'orienter par rapport à des étoiles de référence plus éloignées. La position des cercles me semble aussi moins "danser" quand on se déplace de gauche à droite, la visée est ainsi plus stable et plus facile. L'inconvénient: il est gros et lourd (mais sur un Dob de 80kg, c'est pas 200g de plus qui feront une grosse différence, à voir sur un instrument plus petit), et il me semble être plus sensible à la condensation. En fait, j'ai prix un QF pour mon dob de voyage en cherchant à gagner le plus possible de poids "en haut", mais ça n'aurait pas été nécessaire. Le QF est aussi tout-à-fait utilisable, ce n'est en tout cas pas un mauvais choix.
  9. Schorieder

    Occas' du Oueb

    Bon, c'est pas vraiment un matos de débutant, et ça reste très cher même avec la grosse réduc' , mais à ce prix-là pour cet instrument, ça mérite je trouve de s'appeler "occas du ouèbe" quand même... Je vais devoir me faire violence pour ne pas me laisser tenter, aidez-moi j'vous en supplie https://telescopes.net/store/solar/smt90ds-15-solarmax-ii-90-double-stack-telescope-with-bf15-blocking-filter.html
  10. Schorieder

    Oculaire et Dobson 400 mm

    Celui-là, ça fait des années que je le cherche, mais il ne se fabrique plus et est très rare en occasion. Tu en es content, au niveau piqué et qualité du champ? Et le confort? C'est juste pour savoir: si un jour j'ai une occasion, je n'aurai pas le temps de réfléchir trop longtemps avant qu'elle ne me passe sous le nez...
  11. Schorieder

    Construction Dobson 600mm

    On est bien d'accord, Serge, je n'ai absolument pas l'intention de bâcler le travail. Seulement, même en se donnant de la peine, c'est quand même vite fait de faire un astat foireux, alors qu'un isostatique classique sera plus simple et donc moins sujet à d'éventuels défauts de fabrication. Je ne vais pas chercher à optimiser le poids sur le 600 (contrairement au 400 sur lequel j'ai dû faire quelques compromis pour cause d'encombrement), donc je vais avoir toute liberté pour faire du solide, rigide et stable; c'est la philosophie que j'avais adoptée sur mon 500, et ça avait très bien fonctionné, y'avait rien qui bloblotait ou qui fléchisait.
  12. Schorieder

    Oculaire et Dobson 400 mm

    Hoi, En ce qui me concerne (412/1690 avec paracorr (x1.15), soit ~f/4.7) c'est pas bien différent des copains: Nag' 26 (82°), puis un gros saut qui ne m'a pas vraiment donné l'impression de devoir être comblé jusqu'à l'Ethos 13mm (100°) . Ensuite, j'ai un Meade 8.8mm (82°) et un Nag' 7mm (82mm), couplés à une bonne barlow 2x pour quand ça passe (ce qui est loin d'être courant dans mon coin). A terme, je vais finir par copier Serge avec Ethos 8mm et 6mm + powermate 2x, j'attend une bonne occas... En CP, l'Ethos 13mm est vraiment mon oculaire pivot avec sa pupille d'env. 2.5mm, c'est le compromis idéal je trouve entre luminosité et détails accessibles, et il s'accomode aussi très bien des filtres OIII et UHC. Quitte à grossir un peu pour détailler; l'ES 14mm (100°) devrait le faire aussi. Et pour voir l'objet en entier ou dans son jus (ou comme chercheur), le Nag' 26 est très bien, tout en conservant une pupille pas trop énorme (même si en effet le 31mm irait aussi, mais il est encore plus lourd et encore plus cher). En planétaire, je n'observe presque plus qu'en bino, avec des grossissements qui s'étalent de 100 à 300x suivant les conditions; même en grossissant moins, on en voir plus, et avec un meilleur confort; c'est une option à envisager à mon avis.
  13. Schorieder

    Construction Dobson 600mm

    Merci Serge, La page du 600 Calédionien fait déjà partie de mes lectures de chevet depuis un moment, mais c'est toujours bien de rapeler son existance: c'est un télescope admirablement conçu et réalisé tout en restant très simple (pas besoin de se casser la tête avec des pièces dont seule la CNC peut venir à bout, pas besoin d'être un alien à 12 bras pour l'assembler). Je compte bien m'en inspirer assez largement, d'ailleurs, c'est bien ce que j'ai fait aussi pour mon 400. Je vais certainement adapter certains points, ou conserver certaines des solution que j'ai déjà appliquées sur une de mes construction précédente. Je vais je pense partir sur une cage double-anneau avec arraignée en tension, mais sinon dans les grandes lignes, mon futur 600 ressemblera beaucoup à celui-là. D'accord avec toi pour l'astat, faut que ce soit parfaitement bien fait; autrement, ça amène plus de défauts que d'amélioration par rapport à un bon isostatique à 18 ou 27 points (et un bon barillet classique est quand même plus simple à réaliser qu'un bon astat). Mon idée de départ était de faire du classique, et tu es le troisième constructeur aguerri à confirmer cette voie, j'avais lancé l'idée de l'astat pour voir s'il y avait une bonne raison de ne pas pouvoir s'en passer, mais apparemment non; tant mieux!
  14. Schorieder

    Besoin de conseil choix télescope

    Ben... si je sais pas, alors pas explique-moi STP! Eclaire la lanterne du pauvre débutant inculte que je suis, puisque toi tu sais. Et tant que tu y es, donne-nous donc un exemple de télescope qui serait adapté au CP mais pas au planétaire (en visuel sur du matériel courant dont il est question ici bien sûr, pas besoin de me sortir la chambre de Schmidt 😉) Mais j'ai déjà regardé dans des modèles différents, et pas que deux... mais parmis ceux-si, aucun ne m'a donné l'impression de n'être adapté qu'au ciel profond; au contraire même, un bon instrument pour le ciel profond fait souvent aussi un bon instrument en planétaire (le diamètre, toujours le diamètre). Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit, bien sûr que ce qu'on peut voir dépend de l'instrument (de son diamètre, de sa qualité optique, de son réglage, et je veux même bien entrer en matière à propos de l'obstruction), mais certainement pas de sa focale ou de son rapport d'ouverture, ça fait des année qu'on le répète, mais les vielles idées erronnées ont décidément la vie dure. Super, s'il est en bon état, à ce prix, tu as vraiment de la chance en effet. Un 200mm permet d'accéder à pas mal d'objets en CP et est aussi tout-à-fait valable en planétaire.
  15. Schorieder

    Besoin de conseil choix télescope

    Il y a les annonce ici même sur Webastro (rubrique Grenier), dont certaines sont en Belgique ou dans le nord de la France. Sinon, pour la Belgique, il y a le site du Groupe d'astronomie de Spa : http://www.presencenet.be/nucleus2.0/?catid=5 Ah tiens, la petite annonce tout en haut de liste est un Dobson de 200mm pour 150€... si ça c'est pas un signe du destin!