Jump to content

Gérard58

Membre
  • Content Count

    864
  • Joined

  • Last visited

2 Followers

About Gérard58

  • Rank
    Membre

A propos

  • Résidence
    sud Gironde (Landes girondines)
  • Intérêts
    astronomie
  • Occupation
    technicien supérieur de l'aviation civile
  • Matériel
    Dobson Factory 410 f/d 4,5
    Optiques Mirrosphère
    Hyperion 31,24,17,10,5 Nagler12,Delos 8 ,Delos 6 mm
    Powermate 2,5
    filtres Baader OIII
    UHC Astronomic

Recent Profile Visitors

399 profile views
  1. Salut Gildas Merci pour ces images. Ta Saturne est très belle.Du côté droit,on voit même la division de Encke! Concernant le Croissant ou les Dentelles,je les regarde toujours à l'OIII. L'image est plus sombre mais beaucoup plus détaillée. Au volcan ça doit passer. Bon ciel
  2. Salut étoiles Je rebondis sur ton croa,étant allé observer certains de ces objets dans la nuit du 25 octobre à la montagne. D'abord NGC278: on voit des irrégularités dans le halo,des parties plus lumineuses sans pour autant pouvoir préciser une forme. Dans les "Splendeurs du ciel profond" L.Ferrero dit : "Un instrument de 500mm et plus peut permettre d'apercevoir des détails de structure" Je ne pouvais en espérer trop de mon petit 400mm! NGC185 donne l'impression d'avoir un noyau en forme de banane.Je pense que c'est le résultat de cette tache obscure dont parle L.Ferrero. Sa voisine NGC147 m'a paru très grande,mais dénuée de détails intéressants. Ensuite Sh2-188 (qu'on devrait appeler Simeis 22, Sharpless ayant redécouvert ce que Simeis avait repéré des années auparavant) Vraiment très faible,assurément! Heureusement que les "splendeurs" donnent une carte de champ précise. Pour cet objet,on peut se référer à "Dessins du ciel profond extrême" de Bertrand Laville, mais en considérant qu'il observe avec un 635mm sous le ciel de Provence! IC59 et IC63 m'ont paru visibles mais faibles,et surtout,le gros problème est l'éblouissante Gamma Cassiopée,trop proche,et qu'il faut pourtant sortir du champ. Pour Maffei1,je n'ai recueilli que quelques glimpses,à 300x.Et par moment,rien du tout,selon la turbu. Effectivement,la photo des "Splendeurs"est bienvenue pour repérer le groupe d'étoiles. Et bien sûr,toujours dans Cassiopée,je suis resté fidèle à ma chère nébuleuse DE LA BULLE, NGC7635 !😁 PS hors de Cassiopée,j'ai profité de la présence de trois comètes, Mc Naught,Panstarrs,et Assasn,on n'en a pas toujours autant!
  3. Sur la première photo on dirait qu'il y a une croûte de fusion mais ça ne se voit guère sur les autres....
  4. Salut Etoiles Merci à toi de m'avoir rappelé qu'il y a autre chose à voir dans Cassiopée que la nébuleuse de la Bulle. Entre autres il faut que j'essaie SH2-188 par bonnes conditions ou à la montagne. Bon ciel 🙂
  5. Bravo pour ce croa bien écrit,et,comme dit plus haut,sans fautes,c'est agréable à lire. Techniquement parlant,avec un 150,tu ne peux pas voir Encelade,petite lune glacée,certes brillante,mais de seulement 500km de diamètre. En revanche, Thétys,Dioné,Rhéa,et bien sûr Titan,certainement. J'ai commencé à voir Encelade,parfois,avec un 300mm.Mais Saturne était beaucoup plus haut dans le ciel que maintenant,et il faudra du temps pour qu'il remonte. Je te souhaite beaucoup de belles observations! P.s. Ne lésine pas sur les boots,il en faut de très bonnes.On peut aussi y mettre des chaufferettes,très efficaces.Celles de marque Optonia,vendues par Décathlon,ne sont pas chères.
  6. Comme dit PEV77,au printemps et à l'automne,un oiseau migrateur sur fond de Lune,c'est toujours une belle surprise,une ambiance. S'il y en a un qui passe dans 30' de Lune,combien passent à côté ? Avec un peu de patience,on peut en voir plusieurs certains soirs.
  7. Salut Pour ma part,j'avais eu de la brise au mont Beuvrais.Je n'ai donc pas eu la même expérience. Mais Pierre Desvaux m'avait signalé que ça pouvait être très humide. Lui même,en tant que local de l'étape,cite d'autres sites sur son blog "Dobson Factory" Je ne l'ai ai pas essayés.
  8. bonsoir J'insiste à chaque fois sur cet objet,mais je n'ai pas encore trouvé le seeing suffisant pour bien l'observer. Il reste stellaire. Parfois je crois deviner quelque chose, mais c’est si fugace que j’ignore si c’est réel.
  9. M57 est une nébuleuse planétaire,et non une supernova.Ce n'est pas la même échelle. En revanche les Dentelles,elles,sont bien un rémanent de supernova ! (Diamètre apparent 1°) Il n'y a pas de doute,elles sont bien plus contrastées à l'OIII. Cependant,l'image est plus sombre,on ne peut tout avoir... Au fait,ton 14mm donne 107x.Pour le planétaire ,surtout,il te faudra une plus petite focale (Noel ?)
  10. M15 est avec un petit groupe d'étoiles,ce qui fait que je le perçois en vision indirecte (on dit aussi décalée) . Par conséquent je le vise directement au point rouge. Mais ça ne peut pas fonctionner dans un lotissement,il faut un bon ciel de campagne,et s’habituer à la vision indirecte (incontournable en ciel profond) Tu peux aussi considérer que le segment Enif-M15 fait la moitié du segment de la tête de Pégase,et c'est quasiment dans l'axe. Et je confirme que M15 est un objet magnifique dans un 300 dans de bonnes conditions (c.à d. à la campagne loin des villes) Si la turbu est correcte il doit être entièrement résolu. Très bonne idée !
  11. Bonjour Je n'ai pas trouvé celle ci le 22 ! A retenter donc. Pourtant,2h plus tard, j'ai trouvé 2018N2,située vers le Triangle, malgré sa magnitude de 12! Allez comprendre!
  12. N'oublie pas que le miroir primaire bouge dès qu'on le déplace. C'est normal,il ne doit surtout pas être bridé. Donc la méthode,c'est de collimater chaque fois qu'on monte le scope.Avec l'habitude c'est rapide.Ça fait partie du montage. A ce sujet,vu que j'ai eu un Orion XX12I, j'ai appris que les ressorts sont un peu trop faibles.Il en résulte qu'il faut,une fois le scope monté et avant de collimater,débloquer les trois vis de bloquage.Puis on visse doucement à la main celle du bas et on l'amène doucement en contact avec le miroir,sans serrer. La raison est que en observant au zénith,le miroir étant en appui sur les ressorts uniquement peut se mettre à danser la gigue au moindre mouvement.Ça surprend,jusqu'à ce qu'on trouve le remède ! Ensuite on se sert des deux mollettes de collimation supérieures,celle du bas n'étant pas utile.On fait sa collimation,quel que soit le moyen : laser,cheshire,oeilleton,cat's eye etc.... Et pour finir on ne retouche surtout pas aux vis de blocage qui ne servent qu'au transport !
  13. Ça semble taillé dans la masse! Avec quoi les as tu faits? C'est lourd?
  14. Attention avec l’œilleton: sur internet il te faut trouver le schéma pour scope ouvert à 5 et en dessous (le tien à 4,9, le mien à 4,5 par exemple) à cause de l'offset. Donc il y a des reflets qui seront centrés et d'autres pas.L'un des reflets est très excentré,visiblement,et c'est normal. Et il ne faut centrer que ce qui doit l'être.Ce serait plus facile à expliquer avec un shéma. D'autre part l’œilleton qui était fourni avec mon Orion XX12i ne valait pas tripette,donc faut voir. Celui que j'utilise a été commandé spécialement,et on en trouve sur les catalogues de nos revendeurs astro nationaux.
  15. Les barres en carbone vibrent moins que l'équivalent en alu,c'est leur seul intérêt,vu le prix plus important. S'il y a de la brise,ça peut être intéressant.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.