Jump to content

gastropode

Membre
  • Content Count

    420
  • Joined

  • Last visited

About gastropode

  • Rank
    Membre

A propos

  • Résidence
    Centre
  • Intérêts
    Etoiles variables / astéroïdes
  • Occupation
    has been
  • Matériel
    Un APN réflexe avec téléobjectifs 105 et 200 mm de focale

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. gastropode

    Siril 0.9.12

    Pour faire gagner du temps à tout le monde, je vous cite le début du texte d'introduction, que vous avez lu un peu (trop) vite : Cette version se focalise sur les corrections de bug et une meilleure expérience utilisateur. En effet, la gestion des fenêtres était relativement archaïque et une refonte profonde était nécessaire. Actuellement, la nouvelle version n'est pas disponible sous forme d'application prete à l'emploi pour macOS. Heureusement, elle reste disponible en quelques clics via le gestionnaire de paquet de macOS : homebrew.
  2. Bien évidemment mon message n'avait pas pour but d'inciter à acheter via tel ou tel marchand ou circuit commercial. Simplement de faire connaître un type d'équipement à qui ignorait son existence. Chacun se fournit là où il veut selon ses motivations éthiques ou mercantiles. Tout en gardant à l'esprit que les pièces détachées avec lesquelles sont fabriquées les machines achetées chez Auchan, Darty, l'assembleur du coin ou autres... ne sont pas produites localement. Le circuit court et le recyclage se feront peut-être en passant par Emmaus ou autres recycleurs. On sera vertueux comme on pourra... Un I7 avec 16 Go de RAM sera plus rapide qu'un Raspberry Pi 4... mais il dévorera plus d'électricité.
  3. Ceci ne répondra pas directement à votre demande, puisque vous souhaitez garder une partie de vos éléments matériels. Mais il est utile de savoir que de telles machines existent : https://www.amazon.fr/HISTTON-Ordinateur-Industriel-Ventilateur-M%C3%A9tallique/dp/B07JVRPWY5/ref=sr_1_3?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=ordinateur%2Bindustriel&qid=1568831438&s=computers&sr=1-3&th=1 On trouve des tas de configurations autour de cette logique et certaines sont particulièrement intéressantes sur au moins deux aspects : - nombreuses interfaces, en particulier série, si l'on veut interférer avec du matériel spécifique, - alimentation possible via une batterie 12 volts, ce qui simplifie énormément l'itinérance.
  4. L'article présente très brièvement et, surtout, donne le lien qui permet d'effectuer des conversions de coordonnées équatoriales en coordonnées horizontales. L'auteur, Jean-Louis Betoule, voulait un outil simple d'usage fonctionnant sur une unique page web, que ce soit sur un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Il voulait que ce soit libre. Pas d'application à installer, pas d'obligation d'avoir un compte Google ou Apple... L'interface, simplifiée et assez intuitive pour être utilisable de nuit, sur le terrain, rend attrayant cet outil original. https://aai.free-hosting.fr/un-petit-outil-pour-se-reperer.html
  5. À propos d'Astrometry, le logiciel existe selon deux modes de fonctionnement : - en utilisant internet (version en ligne), - en installant le logiciel + une base de données d'étoiles sur l'ordinateur (version en local). Ceci est détaillé en quelques courts articles accessibles ici : http://aai.free-hosting.fr/-Astrometrie-.html
  6. "Tout le monde est gentil et ce truc est formidable... - Tu as raison, soyons positifs..." Ton commentaire, pas "gentil" du tout, a le grand mérite de nous rappeler que le "monde réel" n'est pas celui, imaginaire, du marketting. Merci de l'avoir écrit.
  7. Votre réponse, argumentée, est bien venue ici.
  8. La capture de quelques images à grand champ donne la possibilité de réviser... Voir sur le site de l'AAI, où le sujet a été populaire : https://aai.free-hosting.fr/le-ciel-le-2-aout-2019.html
  9. OVHC = Objets Volants Hépatiquement Chargés ?
  10. OK. Je comprends. J'essaierai de voir du côté de l'AAVSO. Espérons qu'ils accepteront mon anglais tel qu'il est.
  11. Merci. Voilà qui répond à ma question gigogne (plusieurs emboîtées dans une). En dehors de l'observation visuelle (autour d'ateliers au sein de l'AAI = astronomie dans l'Indre), je fais, de temps en temps (surtout en saisons de nuits longues), des images avec un APN pour : - Suivi des déplacements d'astéroïdes. - Estimation de leurs magnitudes (éventuellement variation d'icelles). - Étoiles variables (au sens le plus large). L'obtention de "belles images" ne me préoccupe pas, mais, par contre obtenir des document exploitables, de la meilleure qualité (au sens photométrique) possible...'est un véritable enjeu. Le scriptage va permettre d'utiliser l'ordinateur de façon rationnelle : moins de clics, plus de traitements de données. SIRIL me semble convenir et je m'interroge sur les raisons pour lesquelles le document de l'AAVSO ne le référence pas : https://www.aavso.org/sites/default/files/publications_files/ccd_photometry_guide/CCDPhotometryGuide-French/guide_complet.pdf
  12. Bonjour, Situation hypothétique : Truc a fait trois séries d'images (y compris les annexes : dark...) qui sont stockées dans trois répertoires rep1, rep2, Rep3. En frappant siril --help, j'ai découvert que l'on pouvait, tout en restant dans le mode terminal (sans ouvrir SIRIL en mode graphique) : - changer de répertoire de travail : option -d - charger une configuration particulière : option -i - lancer un ou plusieurs scripts : option -s Si je comprends bien, il est possible de faire exécuter SIRIL via des scripts bash, des .bat sous Windows ou des scripts en langage de programmation (par exemple Python). Cela correspond bien à la réalisation de séries de prétraitements (jusqu'à l'empilement), de nuit, par exemple avec une machine légère consommant peu, tel un Pi 4. Ai-je compris de travers ? Est-il possible de n'enregistrer ainsi que le canal vert (pour faire du suivi de variables)
  13. Ma réponse vous semblera peut-être naïve, mais quel peut être l'intérêt d'une telle dénaturation de la réalité ? À priori, l'astronomie est une science. Une photographie astronomique génère un document scientifiquement exploitable. Est-il toujours un document scientifique si l'on retire une partie de l'information ? L'intention est probablement de faire "beau". C'est estimable, mais on est alors dans le domaine de l'esthétique, pas dans celui de la science.
  14. Je confirme : c'est nettement plus rapide. Et, du même coup, j'ai davantage envie de m'y attarder... ce qui valorise le travail considérable entrepris. Un point que je garde toujours en tête : la page (les pages, le site...) va s'afficher quelque part, sur un terminal que je ne maîtrise pas mais dont on a le droit de supposer qu'il dispose d'un navigateur "standard", sur un écran à minima HD (1320 x 780), pourvu d'un débit ADSL inférieur à 1 mégabits seconde (cas des ruraux... qui par ailleurs ont souvent un plus beau ciel)... Il y a la fibre, les écran 4K... mais cela limite le nombre de bénéficiaires du site. (Et puis toute cette bande passante dont on veut nous faire rêver, c'est de l'énergie électrique en plus, du CO2, un ciel plus pollué...)
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.