Jump to content

gastropode

Membre
  • Content Count

    472
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

About gastropode

  • Rank
    Membre

A propos

  • Résidence
    Centre
  • Intérêts
    Etoiles variables / astéroïdes
  • Occupation
    has been
  • Matériel
    Un APN réflexe avec téléobjectifs 105 et 200 mm de focale

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Comme tous les vieux, il était rabat-joie, votre Fontenelle : Qui se souciera des faits si la cause est excitante ? (Second degré : rôle du provocateur. Version PAN du dicton "qu'importe le flacon..."). (Cela étant, à lire les derniers posts publiés ici, j'imagine l'embarras de l'individu de bonne foi qui a observé hier soir un phénomène très déroutant et qui voudrait porter ici témoignage.)
  2. Votre intervention est intéressante : elle met en lumière un des "biais" introduits dans les points de vue : l'anthropomorphisme. "Que ferions-nous" ? -> "Ils" pensent comme nous. Si l'on s'en tient à ce qui vit sur terre, que savons-nous des "pensées" des fourmis ? Pourtant elles vivent dans des sociétés organisées. Faute de "travailler" sur les faits, nous en sommes réduits, ici, à formuler des hypothèses difficilement vérifiables. Il y a, il y a eu, des opérations de "science participative", par exemple pour identifier et classer les formes des gala
  3. Pas si sûr. Je reprends votre argumentation : "... ce doit alors être un jeu d'enfants pour eux que de parer tous les systèmes que nous mettons en œuvre pour les traquer, y compris la vigilance observationnelle...." Admettons que vous ayez raison. Dans ce cas-là, comment se fait-il qu'il y ait eu, et qu'il y ait encore de observations, voire des rencontres ? De mon point de vue nous avons là des affirmations contradictoires.
  4. C'est une invitation à, pas une mise en demeure :-) Chacun a ses propres motivations sur un forum.
  5. Pour au moins deux raisons : - parce que certains préfèrent l'autre option : les "grands anciens" à rebours font penser à Lovecraft et font peur. - manque de faits vérifiés. Pour s'avancer sur ce terrain il faudrait exploiter de nombreux témoignages, aller voir sur le terrain... (ce que fait, bien ou mal, le gepan). Une théorie "robuste" suppose beaucoup de travail fastidieux. Sinon on reste dans l'opinion, la supposition. Et alors vous êtes tributaire du "public" qui accepte d'aller dans votre sens. C'est la logique du "like". On s'en satisfait ou pas. Vous vous sentirez conforté,
  6. Voilà qui a le mérite de la franchise. C'est salutaire.
  7. Une bonne base de départ. Quant à la suite : bon courage aux modérateurs :-)
  8. Rien : je ne suis qu'une voix et ne juge pas. De mon point de vue, face à une situation mystérieuse, il faut garder l'esprit ouvert : ne pas trancher sans avoir essayé de comprendre et d'analyser. Décider aussi de son positionnement : - Je suis pour, - je suis contre, - je suis neutre et entends tout le monde, - je fais des blagues de potache et pousse les naîfs à se ridiculiser... - ... Je crois que, pour que l'échange reste intéressant et, pourquoi pas, agréable, il serait bien que chacun dise quel "rôle" il joue ici. Pour ce qui me concern
  9. L'humain est un être grégaire qui a inventé l'écriture. Et donc un moyen plus permanent que la transmission orale de raconter le présent... pour que, devenu passé, il puisse être retrouvé, interprété, éventuellement travesti et réinventé. Les humains en groupes partagent des croyances communes. Par exemple, et pour ne froisser aucune conviction religieuse : "Bic, rase plus blanc !". Ces croyances influencent nos attentes, influencent nos curiosités. L'exemple caricatural de la série Kamelot utilise ce schéma : les chevaliers de la Table Ronde cherchent "le Graal".
  10. Vous avez écrit "Imaginons". Tant que l'on est dans le monde de l'imaginaire... chacun est libre de penser ce qu'il veut. Certaines des personnes qui ont écrit ci-dessus n'étaient pas dans l'imaginaire : elles portaient témoignage de quelque chose.
  11. Il y a quelques mois, j'avais rédigé un "papier" sur la possibilité de vérifier une image truquée de vaisseaux survolant la Lune. L'argument employé était que, pour déplacer un objet de grande taille à travers l'espace, il fallait dépenser une très très grosse quantité d'énergie. http://lerautal.lautre.net/journal/AAI/autrement/vaiss/ieee.html On peut bien-sûr se dire que l'on ne sait pas tout et que, avec d'autres connaissances sur la réalité de l'univers, on ferait mieux. Le doute du scientifique fonctionne dans les deux cas : vrai/faux ? on n'affirme pas, mais on tente d
  12. Bonjour, Plus loin il est signalé que "la salle était un peu vide". Dommage : le sujet doit bien intéresser quelques personnes. Pourriez-vous expliquer comment on passe des météores à la fréquence des radars "machins" ? Ou, au moins documenter quelques liens ?
  13. Trouver le ton juste avec autrui, parvenir à contredire sans blesser, entendre la contradiction sans se sentir atteint dans son être profond... Tout ceci est un long et difficile apprentissage. Long, difficile. Infiniment répété... C'est le prix à payer pour parvenir à "faire société" et supporter l'existence des autres, ces éternels contradicteurs. Bonne journée.
  14. Je ne vais pas me moquer de vous. Vous avez tout à fait le droit de croire ce que vous croyez. Mais attirer votre attention sur un point important : votre affirmation "... je demande pour une fois de démontrer que c’était bien un satellite... " repose sur une démarche appelée : inversion de la preuve. Ce n'est pas à moi de démontrer que c'était un ballon, un satellite, un hélicoptère... mais à vous d'apporter la preuve que c'est un xxx ou un yyy ou un zzz. Votre affirmation sera très respectable quand vous apporterez une preuve incontestable, c'est à dire valable pou
  15. Les deux liens vers les documents PDF : https://aai.free-hosting.fr/IMG/pdf/craterelunaire3.pdf?1422/d627348bde8d2b8238b5a394112d4aebb228cd6d https://aai.free-hosting.fr/IMG/pdf/lune_j_f.pdf?1423/4a35dafefbe7fa909ab54a2988c060593a805d26
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.