Jump to content

Bart Simpson

Membre
  • Posts

    92
  • Joined

  • Last visited

A propos

  • Résidence
    Haute Savoie - Frangy

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

Bart Simpson's Achievements

  1. Merci bien pour toutes ces précisions Je note sur mon carnet toutes les cibles que vous me conseillez. La prochaine sera M27 qui semble effectivement plus accessible et intéressante. Si la météo est bonne, je l’attrape un soir de la semaine prochaine
  2. Skywatcher: Je note M27, pour ma prochaine sortie. Merci
  3. Alain G: si toute l'image est inversée : haut/bas et gauche/droite, alors pour anticiper l'image que je dois observer dans l'oculaire, il me faut appliquer 2 symétries: une symétrie horizontale + une symétrie verticale. Cela revient en fait à faire une simple rotation de 180° (sans aucune symétrie). Et ça donne ça (même résultat avec les 2 méthodes): Est ce bien cela? Donc: le parallélogramme de la Lyre se retrouve en haut à gauche. ... je ne suis pas complétement sur, je pense qu'on peut aussi appliquer une seule symétrie, non pas sur l'axe d'une droite, mais par un point qui donnerait encore un résultat différent avec le parallélogramme en haut mais à droite... Ramram: j'ai du mal a bien voir a l’œil nu les petites étoiles de la lyre. Il faut vraiment un bon ciel... Mais je vais affuter mon œil nu Olivier Fantasy: Merci pour ces explications . Il est sur que rien ne vaut les expériences comme tu les décris pour comprendre dans quel sens apparait l'image dans l'oculaire. Mais lors de ma dernière sortie la semaine dernière, j'étais tellement perdu qu'à force de trifouiller les molettes dans tous les sens, ça m'a retourner le cerveau, qui lui même ne savait plus dans quel sens il était . Alors dégrossir le problème en plein jour, par la théorie, me donne plus de chance de trouver mes repère lors de ma prochaine sortie, pour l’expérience à venir. La semaine prochaine je vais sur un bon site, si la météo le permet j’installe le télescope et je retente le coup. Je crois que le bon terme pour ma monture est "équatorial". Car j'ai un axe de rotation "ascension droite" qui compense la rotation de la terre lorsque la mise en station est correcte, et un autre axe "déclinaison". Forcément avec le grossissement x182 c'est sensible et ça bouge beaucoup. Mais lorsque j'ai bien visé l'objet dès le début, je m'en sort pas mal. Le goto automatique? Aujourd'hui ça ne m’attire pas. Le plaisir c'est quand même de chercher un peu pour trouver sa récompense ! C'est le plaisir du pêcheur qui va taquiner le poisson sur le lac sauvage alors qu'il pourrait acheter une truite vidée dans une barquette plastique chez carrefour . Pardon pour la blaguounette , je ne veux pas froisser ceux qui ont du gros matos (qui permet aussi de faire de magnifiques photos). Pour l'heure je préfère apprendre à "l'ancienne", ou bien à "la Galiléenne". Pour trouver plus facilement les objets, et dégrossir le ciel dans mon télescope, je me demande si il ne me serait pas utile d'investir dans un oculaire encore moins grossissant que mon "x22-40mm". Je me dit que ça me permettrais de mieux me repérer dans le ciel , par exemple en voyant la Lyre entièrement, et ainsi peaufiner le centrage du télescope avant de passer à un oculaire plus grossissant. Qu'en pensez vous? C'est peut être simplement une idée inutile de débutant...
  4. Oui RamRam54, je sais faire ça. Ca marche pour les objets que l'on voit à l’œil nu. De cette manière, j'ai facilement pointé sur Jupiter avec ses 4 satellites Galiléens, sur Saturne et sur M31 (et aussi Mars il y a 2 ou 3 ans). Le soucis c'est quand je dois pointer un objet invisible à l’œil nu. Je ne peut donc pas faire correspondre mon œil sur le ciel et mon œil dans le chercheur. Il me faut commencer par trouver une cible proche visible à l’œil nu (Véga par exemple pour chercher M57 dans la Lyre), puis chercher ensuite autour, et donc retrouver les étoiles de la Lyre une par une. Et comme je ne comprend pas dans quel sens mon image reçu dans l'oculaire est inversée, je ne sais pas de quelqu côté chercher...
  5. Merci bb98, Le schéma que tu me donnes montre la lyre telle qu'elle est dans le ciel en vrai. La question importante que je me pose, c'est :" à cause de l'inversion que provoque les miroirs, ne dois-je pas chercher une image inversée de ce schéma?" Inversée de droite à gauche, ou bien de haut en bat, ou bien une rotation de 180°. Il y a plusieurs miroirs dans mon engin. Je pense qu'il y en a 2: - le principale de 114mm dans le fond du tube - le deuxième petit qui doit remonter l'image du fond du tube jusqu'à l'oculaire avec un reflet à 45°. Je ne sais pas du tout dans quel sens arrive l'image à mon œil! Aussi, je ne sais plus si je doit scruter le ciel, en haut ou en bas, à droite ou à gauche... Pour cela, je n'arrive actuellement qu'a observer des cibles visibles à l’œil nu que je peux pointer au chercheur. Pour le pointeur lazer, j'ai un pointeur vert (dissocié du téléscope). Je pourrais m'en procurer un rouge pour ne pas éblouir l’œil. Mais comment tu fais avec ça? Tu le fixes avec un bricolage sur le téléscope en lui même? Par exemple juste à côté du chercheur? Pour trouver M31 la galaxie d'andromède, il m'est arrivé de le pointer de la main droite avec mon lazer vert, et de manipuler le téléscope avec la main gauche. Mais ça c'est déja de la sacrée jonglerie :D! Et la main droite à du mal a rester sur M31! Pour le grossissement, je commence avec le x22,5 pour arriver à placer l'objet cherché au centre du téléscope. Ensuite je passe au x100 puis au x182. Sur que je ne m'attend pas à retrouver les belles images des livres... J'éspère voir tout de même autre chose qu'un point jaune.
  6. Bonjour à tous, voilà un moment que je ne suis pas repasser sur le forum :) Je suis à la recherche de M57 dans la constellation de la Lyre. Mais à dire vrai, je n'ai jamais vraiment bien vue la Lyre à l’œil nu, les étoiles qui la composent étant peu lumineuses, et encore moins dans mon télescope. Je trouve Véga bien sur, mais à l’œil nu je ne fais que deviner le petit parallélogramme qui s'y raccroche pour former la Lyre. Et au télescope, je sui complétement perdu. Je ne sais même par vraiment dans quelle direction chercher les étoile de la Lyre par rapport à Véga. Cela parce-que je n'ai pas bien compris le jeu de renvoie d'image dans les miroirs du télescope, et que ces miroirs doivent inverser le sens de ce que j'observe... 1/ Déjà, est ce que je cherche la Lyre du bon côté? Voici ce que je vois dans le ciel à l’œil nu: Véga est très haute dans le ciel, et le parallélogramme se situe en dessous, vers le cygne, en tirant légèrement à droite. Mais observée à travers le téléscope, du au fait que les miroirs inversent l'image, est ce que je ne doit pas plutôt rechercher l'image symétrique comme ceci: C'est a dire: le parallélogramme vers le bas, et tirant vers la gauche? Ou bien même, est ce que je ne doit pas rechercher le haut et le bas inversé? 2/ Avec mon oculaire le plus faible, je m'attend à voir la Lyre entièrement dans le télescope. Mais peut être bien qu'en réalité la Lyre sort complétement du champ de vision de l'oculaire, et que je ne peu voir les étoiles du parallélogramme que une seule à la fois... Mon télescope est un Newton de diamètre 114mm et de focal 910mm. L’oculaire le plus faible est un 40mm. Je sais qu'il grossi 22,5 fois, mais je ne sais pas comment on calcul avec tout ça la taille du champ de vision (probablement en degré). Avec cet oculaire, puis-je espérer voir la Lyre tenir toute entière dans le champ de vision? Ce n'est que lorsque j'aurais bien situé la Lyre à travers le téléscope que je pourrais rechercher m57... Je vous remercie pour vos conseils :) Bart
  7. Effectivement, mon observation d'hier soir était différente. J'ai pu distinguer 3 zébrures de Jupiter. Bien que cela était un peu flou, j'ai pu les observer. "Collimatation": voilà un mot nouveau pour moi Après une recherche sur wikipédia, je vais me penche sur cette question. Mon téléscope est un apareil d'occasion (c'est "Dédé de st Fé" qui me l'a filé), il va falloir que j’apprenne a faire ce type réglage. En tous cas, je suis super heureux d'avoir pu observer et identifier Io, Europe, Ganimède, et Calisto! Europe étant une grosse boule d'eau, éventuellement propice à la vie sous sa croute de glace, j'ai cherché un peu mais n'ai trouvé aucun poisson extraterrestre...
  8. Euh.. oui pardon, je voulais dire "JUPITER" bien sur et non pas Vénus. A ma connaissance, Jupiter possédait donc les 4 satélites Galiléens, plus une soixantaine d'autres. Chiffre approximatif qui évolue au fur et a mesure qu'on n'en trouve. Donc je note qu'on en connais aujourd'hui entre 72 et 79. Hoth: merci pour le lien, je vais pouvoir identifier les 4 satellite, c'est super, c'est fascinant! Hier soir dans mon 114mm je n'ai pas distingué la tâche rouge de Jupiter, ni aucun détail, seulement une grosse boule jaune comme le soleil. Je regarderais encore en ajustant au mieux la mise au point. Merci pour vos réponses
  9. Phantastique! je n'imaginais pas pouvoir les voir avec mon téléscope. Vénus ayant plus de 60 satellites, si on n'en voit que 4, c'est donc que tous les autre sont vraiment très très petit? Io, Europe, Ganymède et Callisto, étant les satellites "Galiléens", je me doute qu'à l'époque Galilée n'avait pas un matériel de pointe. Ce qui expliquerait qu'on peux voir facilement ces 4, et que les 60 autres, minuscules, restent invisibles. Il y a t il un site internet qui permet d'identifier ces 4 satellites avec leur position?
  10. Salut la communauté Webastro :) Ce soir j'ai été observer Jupiter avec mon téléscope Newton diamètre 114mm. Et j'ai vu 4 points brillants, alignés horizontalement comme sur le croquis (les distances sont à peu respectées, dessinées à l’œil). Est-il possible que j'ai distingué les 4 satellites Galiléens (Io, Europe, Ganimède, Calisto) avec mon Newton? J'ai utilisé des oculaires de grossissement: x22,5 x100 et x182. Je distingue les 4 astres dès le grossissement x22,5. Serais-ce bien les 4 satellites en question ou bien d'autres étoiles plus lointaines invisible à l’œil nu? Sinon, je m'attendais a voir Jupiter orange ou rouge. Pourquoi nous apparait-elle jaune comme le soleil, alors qu'elle devrait plutôt tirer vers l'orangé?
  11. J'aurais pas vu une seule étoile sur les 2 nuits (vendredi et samedi), mais c'était chouette quand même J'ai renconté des gens sympa, et paratager quelque discussion intéréssantes. Moi qui suis friand des conférences scientifique sur youtube, j'ai eu le plaisir d'en voir en directe-live, avec un échange de questions-réponses! J'applaudis ce genre d'initiative. Si il pleuvait trop pour observer les étoiles, on a voyager au milieu par la pensée Merci à tous.
  12. J'en ai pris grand soin! je ne l'ai que peu sorti (2 fois), et ces estivale seront une nouvelle occasion de lui faire prendre l'air
  13. Salut Bon, je suis à la bourre pour m'inscrire. Je viens de remplir le formulaire et j'envoie le chèque dès que je reçois l'adresse et l'ordre par courriel. Je viendrais le vendredi soir et repartirais le dimanche matin. J'amène mon petit frigo électrique comme l'an passé.
  14. Joan Be, j'ai trouvé un coin pas mal pour observé avec très peu de pollution lumineuse. Zéro lampadaire, horizon bien dégagé, mais tout de même quelques nuages lumineux en bas du ciel qui viennent des villes lointaines (je ne suis pas au fond du désert montagneux de la Haute Savoie :D). Mais lors de mes sorties récentes, non, pas de lyre à l'oeil nu. On voit bien Véga bien sur, mais pas le reste. Peut être aussi que le ciel n'était pas très bon. Ce qui explique aussi que j'ai eu du mal a orienter mon équato du bon coté de Vega et que j'ai pas regarder au bon endroit En ce moment c'est grosse pluie, alors les projet d'observation sot remis à plus tard...
  15. En effet, la lyre est encore très basse. D'ailleurs à l'oeil nu je ne distingue que Vega et non toute la constellation. Avec toute vos précisions, je vais persévérer et finir par la trouver . Et certes, cet été ce sera plus facile lorsqu'elle sera bien haute. En attendant il y a M13 de Hercule et bien d'autres. En Haute Savoie on a eu un week end vraiment pourri, nuage et pluie... J'y retournerais pas météo plus favorable.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.