HPMâd

Membre
  • Compteur de contenus

    36
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. HPMâd

    Construction Dob T400, suite....

    Bonjour, La construction est jolie... Mais, ce qui me dérange le plus c'est que l'axe optique du miroir ne semble pas intersecter (c'est un verbe ca?) l'axe des tourillons... J'ai peut être tord et c'est peut etre un effet de perspective sur la photo... Mais si j'ai raison, cela semble bizare... Je ne sais pas quel impact cela aura sur l'équilibre, il faut que j'y reflechisse! Cyrille
  2. HPMâd

    200f4.5: Galadrielle

    Bonjour, Honnêtement, je ne suis pas allé regarder les aigrettes... Je suis plutot un observateur "grand angle"... Mais il faut que j'essaye. Leur position est certainement intéressante car l'araignée ne passe pas par le centre de symétrie du secondaire. Pour le photos de construction, je n'ai malheureusement pas grand chose... mais voici une photo du "saladier" comme ceux de mon club l'appellent. je viens de finir la partie principale et je doit maintenant enlever la "base" qui a servit a le tenir sur le tour... Cyrille
  3. HPMâd

    Construction 300

    Bonjour, Je viens de finir la construction d'une paire de 300 (j'en met d'ailleurs un en vente dans le "grenier")... La genèse du projet viens de l’obtention inopinée d'un premier miroir de 300. Je décide donc de lui faire une monture... Sur ces entre-faits, un ami qui avait acheté un autre 300, abandonne son projet et me revend le miroir... Je décide donc de faire 2 montures d'un cout! Et voila! Basé sur mon design pour mon 400, 2 télescopes de 300, super portable et démontables. Voila quelques images de la fabrication: Après ~20h de modélisation, la partie "physique" commence avec une planche de 3cm! de contre plaqué exterieur et la CNC du fablab local! 4 ou 5h d'usinage plus tard, on rentre a la maison pour la phase 2: la séparation des pièces, le ponçage, l'usinage des choses que la CNC ne peut pas faire (et il y en a beaucoup!), la vérification, la construction du barillet, de l'araignée, la préparation du secondaire... Puis les premiers essais (le secondaire n'est pas encore monté). Verification de la focale, adaptations, et le telescope est enfin pret pour la première lumière! le secondaire est monté (et protége) Après verification à la maison, le télescope est mis en position "voyage" et embarqué dans le sac a dos pour son but réel: une soirée d'observation au sommet du mont Mezenc (1780m d'altitude) avec les enfants (1 heure de grimpette tout de meme!) Mini Sherpa 1 porte la tente et 3 sac de couchage, Mini Sherpa 2 porte la nouriture et boisson pour tout le monde et Papa porte le telescope (plus les accessoires et les bouquins!) En position voyage, des vis traversante prennent la base et la boite miroir en "sandwitch" permetant un voyage sécurisé du miroir! Arrivé au sommet, instalation de la tente, et attende du coucher de soleil pour commencer les observations! Malheureusement, le vent vint s'en mêler et l'observation (pour cette première fois du moins), fut principalement fait a l'oeil nu 😞 Cyrille
  4. HPMâd

    200f4.5: Galadrielle

    Bonjour, La stabilité est correcte, le fait que le mouvement soit sur 3 axes peut être un peut "étonnant" au début, mais permet de changer l'axe de l’oculaire, ce qui est aussi pratique. Sinon, c'est un 200 F 4.5, avec un secondaire relativement gros et une "araignée" non standard, donc ca surprend un peut au début. Mais il est plus que correct pour autant que je soit juge. Cyrille
  5. HPMâd

    Fabrication filtre solaire.

    Bonjour, La taille du filtre à 2 influences: la quantité de lumière récupérée et la capacitée de voir les details (diffraction). Bon, coté lumière, on s'en fiche un peut... pour le soleil... coté diffraction/details, c'est interessant... Un rond limite la diffraction avec un facteur dependant de son diamètre (on compte un zoom de 2 par mm de diamètre). donc, maximiser ton ouverture aide... D'un autre coté, tu a le secondaire et l'araignée! qui pausent problème et augementent la difraction. D'ou la technique d'utilisation de masque dit de Herschel qui utilise un trou decentré par raport au primaire mais sans obstruction. Dans ton cas, cela te donnerait un filtre d'environ 100mm (donc zoom a 200!) avec une diffraction minimale.. Cette configuration ci: en bleu le primaire, en rouge le secondaire et en noir le filtre solaire (le reste du primaire étant caché bien sur) Cyrille
  6. HPMâd

    Y a t-il un tailleur de miroir dans la salle?

    Bonjour, Mon problème est surtout lié aux technique de "taille"... En gros, je fait une mesure au foucault, je determine que la zone 2 est trop haute (example aléatoire), j'essaye de "reflechir" a une technique/un type de mouvement qui vas travailler la zone2, je refait une mesure... et c'est la zone 4 qui semble avoir diminué (encore, example aléatoire)... En gros, je ne sais pas "sentir" quant un mouvement taille, et quant il ne taille pas, et je n'arrive pas a trouver les mouvements permettant de tailler les bonne zones... C'est assez frustrant :-) PS: Je travaille avec un outil a 75% de diamètre a cause de la petite focale. Pour ce qui est du masque. J'ai commencé avec un masque plus "traditionel", mais je n'avais pas de bon résultats (et ils n'etait pas répétitif). Entre autre, la determination de la distance focale pour la zone centre etait TRES dure. Avec l'ouverture telle que je l'ai dans ce masque on voit beaucoup mieux l'extinction droite/gauche. Pour les zones 2/3/4, le masque de Couder traditionel fait que mon oeil etait continuellement distrait par les lumières des autres zones à coté, ce qui rendait le jugement du point de focus tres dur aussi pour moi. Dans mon masque, on cherche le point de focus tel que l'inversion droite/gauche se trouve au centre de l'ouverture. Comme une image vaut 1000 mots, je cherche le point tel que l'ombre vas venir de la gauche en haut de la zone et a droite en bas de la zone... Cela semble bien marcher et a l'avantage de travailler sur la capacité de l'oeil a detecter un contrast local. On a donc une seule ouverture par zone. Quand je fait des mesures, je peut le repeter facilement et avec de tres faibles differences. Je ne pense donc pas avoir de PB de ce coté la. Cyrille
  7. Bonjour, Je suis en train d'essayer de paraboliser mon premier miroir, et j'ai des problèmes :-( Je voulais savoir si il y avait une personne avec un peut d’expérience autour de Lyon qui pourrais me donner un coup de main! Le miroir viens d'un "bouzoscope" comme décrit dans un autre post actif en ce moment. un 150*1000 (en fait un 150*500) que j'essaye de paraboliser. Merci de votre aide, Cyrille
  8. HPMâd

    Rénovation " bouzoscope", question d'optique.

    Salut, Si tu vas voir ce post sur CloudyNight, la technique de fabrication de ces PO super court est decrite: https://www.cloudynights.com/topic/556632-114mm-atm-telescope/?p=7538707 Note: plus ton PO est "bas" (proche du secondaire), plus tu vas avoir de lumière sur un grand champ visuel... donc c'est important, surtout sur un telescope grand angle. Cyrille
  9. HPMâd

    Rénovation " bouzoscope", question d'optique.

    Bonjour, Sinon, tu peut devisser le Porte Oculaire, agrandir le trou de ton tube et le revisser avec la partie 'appuie' a l'interieur du tube! Cela te fera gagner 1~2CM de plus et te permetera de rajouter une vis de serrage pour l'oculaire... Fait attention que le tube du PO ne rentre pas dans le cone optique tout de même!!!! Cyrille
  10. HPMâd

    Rénovation " bouzoscope", question d'optique.

    Salut, Ce telescope est fabriqué a partir d'un de ces miroirs 114*500 (donné comme 114*1000 avec la barlow). Il marche super bien, est super pratique et rapide d'utilisation... Par contre, il y a des pièges a eviter et des choses a savoir: 1: Le miroir est spherique! sur une telle focale, c'est "à chier"... le résultat est que zoomer ne donne absolument rien. Par contre, en grand angle, c'est génial! (2.6° avec le mien et un oculaire 20mm*70°) Donc, a priviliegier pour andromède ou des grands objects... 2: il y a de la comma 3: le secondaire venant avec ces telescope est generalement BEAUCOUP trop petit. penser à le changer pour un 31 ou 38mm! 4: il faut absolument reduire la distance secondaire/oculaire le plus possible pour augmenter le chant visuel. Bon courage!
  11. HPMâd

    Craquage imminent Dobson XT12i... ou pas !

    Bonjour, "J'attends qu'un jour, quelqu'un avoue avoir dormis avec son dob... " Moi, moi!!! Je l'ai fait l'été dernier! Lors des 3 nuits sur Mars (star party), l'orage menaçant, j'ai rentré le T400 dans la tente (genre tente 1 personne), et j'ai dormis avec! Cyrille
  12. HPMâd

    STROCK et quoi encore ?

    Donc, un Dobson ne peut pas avoir de "goto"? Question interessante... Un Strock est optimisé pour le transport (bien que l'optimisation ne soit pas assé poussé à mon avis, mais c'est un autre sujet)... Le Strock beneficie de la chute des prix provoquée par l'arrivée des Dobson... mais le Stroke n'est pas concu dans le but d'etre le plus simple/facile/non-onéreux a construire, ce qui est la définition d'un Dobson (à la base) Mais bon, les définitions, ca change :-) Cyrille
  13. HPMâd

    STROCK et quoi encore ?

    Nope, c'est un 76*700 (spherique) acheté pour moins de 15€. Le telescope à ete créé pour ma fille (5 ans) qui se sentait exclue car son frère a un telescope, et pas elle... 1h après la "demande", la nuit tombe, collimation, alignement du viseur, un oculaire 8mm, elle pointe une "etoile" et découvre saturne! Hooked! (c'etait il y a 2 ans) Cyrille
  14. HPMâd

    STROCK et quoi encore ?

    Bonjour "Serait-ce un "SERRURIER" ? " Non. à la rigeur, un Dobson a longerons (et encore), mais pas un Serrurier. l'idée de Serrurier etait d'avoir 2 parties du telescope avec des flexions equivalentes pour eviter la de-collimation (voir très bonne illustration à https://en.wikipedia.org/wiki/Serrurier_truss ) un Stroke, c'est juste une monture azimutale à longerons... Est-ce même un Dobson? ce n'est pas certain. L'idée de Dobson etait de faire un telescope le plus simple possible, et le moins cher possible (n'oublions pas que le gas, moine, n'avait pas un sou), pour pouvoir observer... Donc, ceci est un "Dobson" (fabrication avec tuyau d'évacuation de WC, première lumière 1h après démarrage de la fabrication) Ceci, n'est pas un "Dobson" (ou du moins de respecte pas la philosophie originale). Bien trop de temps passé à peaufiner des détails non "optiques". Pas que Dobson ne fasse pas de "joli" telescopes, il les peignait souvent avec des couleurs psychédéliques, mais la peinture etait pour la protection. Utiliser des couleurs ne prend pas plus de temps que de faire du "noir et blanc"... Mais pour lui, la forme suivait la fonction, et n'allais pas vraiment plus loin. Cyrille
  15. HPMâd

    200f4.5: Galadrielle

    Bonjour, Oups, oui, un "conte"! Cyrille