Jump to content

Alain_G

Membre
  • Content Count

    558
  • Joined

  • Last visited

3 Followers

About Alain_G

A propos

  • Résidence
    Bretagne
  • Intérêts
    euh, astronomie ?
  • Matériel
    C8 Nexstar Evolution

Recent Profile Visitors

1,083 profile views
  1. OK merci. Je n'avais pas "Gideon Van Buitenen: comets", seulement 2 listes disponibles dans le menu déroulant. Du coup j'ai téléchargé la dernière version de Stellarium et après installation c'est OK.
  2. Qu'est-ce que tu appelles "Gideon Van Buitenen", je ne vois pas où c'est proposé dans le plugin d'ajout d'objets du système solaire dans Stellarium.
  3. Il suffisait de lire mon premier post pour avoir la réponse...
  4. Dans le dernier Ciel&Espace, JLD fait un comparatif croisé du stellina et de l'evscope sur plusieurs pages avec avantages et défauts des 2 matériels.
  5. Tu vois probablement le miroir secondaire parce que la mise au point n'est pas bonne, tourne la molette de mise au point dans le sens où la taille du secondaire se réduit jusqu'à ce que tu arrives à une mise au point correcte.
  6. Quasiment tous mes filtres sont en 2'', comme ça je les visse dans le RC et je peux les utiliser avec n'importe quel oculaire. J'ai aussi quelques filtre en 1,25'' que j'utilise uniquement pour imager (pas besoin de 2'' avec ma caméra), j'ai un porte filtre à tiroirs avec un tiroir 2'' et un tiroir 1,25'' comme ça je peux aussi utiliser n'importe quel de mes filtre pour imager (et éventuellement les comparer).
  7. Pour trouver M13 il faut voir la la constellation d'Hercule. M13 se situe sur le segment qui relie les étoiles êta et zêta de la constellation, à 1/3 de distance de l'étoile êta. Expliqué comme ça c'est peut-être pas évident mais il suffit de regarder sur une carte de la constellation pour comprendre. Ce qui peut gêner c'est qu'il est très haut dans le ciel en ce moment, pas facile de pointer vers le zénith avec un dobson. L'avantage c'est qu'on voit M13 au chercheur, à moins que tu aies trop de pollution lumineuse. Pour M81 et M82, il faut se repérer à partir de la Grande Ourse. Il faut prendre la diagonale qui va de l'étoile Phekda (le fond de la casserole situé du côté de la queue) à l'étoile Dubhe (le bec verseur de la casserole) puis prolonger cette droite d'une distance équivalente et chercher dans la zone où on arrive. Ce sont des galaxies assez brillantes donc qui devraient être trouvées sans trop de problèmes si elles ne sont pas cachées derrière une maison, un toit ou autre chose. La lune étant très lumineuse, les photos avec le smartphone à l'oculaire rendent plutôt bien. Par contre pour les objets du ciel profond c'est nettement plus compliqué, à tester mais je ne suis pas sûr que ça rende quelque chose.
  8. La lune c'est en général beaucoup d'émotion la première fois qu'on l'observe. C'est normal que tu sois éblouie du fait de sa très forte luminosité comparé aux objets du ciel profond que l'on observe habituellement. Pour éviter d'être ébloui, certains conseillent de mettre une lampe allumée à proximité quand on observe la lune de façon à ce que les yeux ne s'accoutument pas à l'obscurité et que l'on soit moins gêné. Personnellement je n'ai jamais essayé. Eventuellement il existe des filtres lunaires qui ne coûtent pas très cher, se vissent dans l'oculaire et permettent de réduire la luminosité. Certains filtres sont même variables ce qui permet de faire varier la quantité de lumière bloquée en fonction de la phase de la lune. L'oculaire que tu n'utilises pas c'est celui de 10mm, il permet d'avoir un plus fort grossissement que l'autre (120x contre à peu près 50x pour l'autre). Quand tu changes l'oculaire il faut refaire la mise au point et elle est plus difficile à faire ce qui peut expliquer que jusqu'à présent tu n'aies rien vu avec cet oculaire. Tu peux utiliser le 10mm en planétaire (ce sera indispensable sur jupiter et saturne) et sur certains objets du ciel profond notamment les petites nébuleuses planétaires et les amas globulaires (par exemple sur M13, ça change tout et après avoir vu M13 dans le 10mm ton mari changera peut-être d'avis sur le ciel profond). Comme le champ est plus petit dans l'oculaire de 10mm, il faut que tu pointes l'objet que tu souhaites observer avec l'autre oculaire, quand tu l'as trouvé tu changes l'oculaire. La prochaine fois que tu observes la lune, essaie ton oculaire de 10mm : effet garanti.
  9. Effectivement le test est particulièrement concluant. Tu es donc dans Paris? Peux-tu nous préciser les conditions du test (instrument utilisé, temps de pose, ...)
  10. Effectivement j'ai pas bien compris la logique de livraison des evscope mais ceux qui ont participé à la campagne kickstarter comme moi ne sont pas forcément ceux qui ont été livrés les premiers. Mis à part les personnes qui se sont manifestées et ont été retenues pour être beta testeurs et qui ont dû recevoir leur evscope vers septembre 2019 si je me souviens bien. C'est sûr l'attente est longue... Comme je suis déjà équipé par ailleurs, je pense que ça m'aide à être patient. Quand je l'aurai enfin bien sûr je ferai un retour, hâte quand même de pouvoir enfin tester la bête.
  11. Non toujours pas, mais il est en cours d'acheminement. L'attente ne devrait plus être très longue, peut-être pour la semaine prochaine.
  12. J'ai oublié un accessoire pas indispensable mais important pour faire du visuel assisté avec un C8 : le réducteur de focale. https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/accessoires-sct/r%C3%A9ducteur-de-focale-0,63x-pour-schmidt-cassegrain-c1191-c%C3%A9lestron_detail Il permet de réduire les temps de pose et d'avoir plus d'étoiles dans le champ pour faciliter l'empilement dans Sharpcap
  13. Ok pour la popularité, mais le thermomix existe depuis les années 60 et beaucoup plus de personnes s'intéressent à la cuisine qu'à l'astronomie donc évidemment que tout le monde connaît le thermomix et quasiment personne l'evscope. Par contre je ne suis pas d'accord avec ta remarque en ce qui concerne le prix. La dernière version du thermomix coûte plus de 1300€, certes moins cher que l'evscope mais je pense que la grande majorité des cuisiniers te diront qu'on peut faire mieux pour un investissement bien moindre, comme le disent les critiques de l'evscope.
  14. Il faut avouer que le visuel assisté, bien qu'il soit plus accessible que l'astrophoto et surtout moins chronophage, reste quand même un peu plus compliqué à mettre en oeuvre que le visuel pur. Si l'informatique te rebute, je pense qu'il faut oublier. Pour se lancer dans le visuel assisté, il faut une caméra dédiée à l'astronomie et un ordinateur avec l'application Sharpcap installée de dessus (il existe d'autres applications mais Sharpcap c'est bien). D'autres accessoires peuvent se révéler utiles : - Un masque de bahtinov pour faire la mise au point : https://www.astroshop.de/fr/masques-de-mise-au-point/farpoint-masque-de-bahtinov-pour-celestron-c8-et-edgehd-8/p,49984 - Un filtre si tu as de la pollution lumineuse. Ensuite, tu mets la caméra à la place de l'oculaire et tu la connectes à ton PC. Sur le PC tu lances Sharpcap, tu vises une étoile brillante, tu mets le masque de bahtinov à l'avant du C8 et tu fais la mise au point. Tu enlèves le masque de bahtinov, tu pointes l'objet que tu veux voir, tu définis le temps de pose et le gain de la caméra dans Sharpcap puis tu lances l'empilement. Des exemples de ce que je fais en visuel assisté avec mon C8, sachant que je suis en ville et que j'ai énormément de pollution lumineuse (d'où l'utilisation de filtres) : http://www.astronomie-va.com/forum/viewtopic.php?f=9&t=302 http://www.astronomie-va.com/forum/viewtopic.php?f=13&t=309
  15. Il y a une rubrique sur Astrosurf, elle a été citée plus haut par @'Bruno: http://www.astrosurf.com/forum/53-forum-evscope-unistellar/ Il y a notamment un astram qui a revendu un 400mm pour s'acheter un evscope, en cause la pollution lumineuse qui ne lui permettait pas d'exploiter les capacités de son 400. Si on fait une analogie avec la cuisine, l'evscope on peut un peu le voir comme le thermomix de l'astronomie. Facilement accessible aux débutants par contre je pense que si on parle du thermomix à un chef cuisinier on aura des critiques pas très éloignées de celles que l'on peut lire sur ce forum au sujet de l'evscope. Effectivement l'evscope est cher et un astram expérimenté pourra faire la même chose pour nettement moins cher (quoi que...). Par contre quoi qu'il fasse il n'aura pas la compacité, la transportabilité et la facilité de mise en oeuvre de l'evscope. Et j'espère pour lui qu'il aura quelques notions en informatique sinon il risque de pas mal galérer. Personnellement je fais un peu de visuel assisté avec mon C8 donc quelque chose qui se rapproche de l'evscope. Mais faut avouer que quand je sors mon setup, c'est un peu une usine à gaz et ça me demande un peu de temps avant de pouvoir commencer ma session (jamais chronométré mais peut-être une vingtaine de minutes avant de pouvoir commencer la session). Il est déjà arrivé que ça me dissuade de le sortir (manque de temps, météo incertaine). Pour revenir au tarif de l'evscope, ne pas oublier qu'il s'agit d'une startup avec des employés et quand même pas mal de R&D pour sortir le produit. Ils avaient prévu de le vendre moins cher au départ mais je pense qu'ils se sont rendus compte en cours de développement qu'ils devaient monter le tarif à 3000€ pour rentrer dans leurs frais... Je pense que l'evscope s'adresse particulièrement à des néophytes urbains qui ont envie d'explorer un peu le ciel sans avoir beaucoup de connaissances ni s'investir à fond dans la pratique de l'astronomie.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.