Alain_G

Membre
  • Content Count

    239
  • Joined

  • Last visited

3 Followers

About Alain_G

A propos

  • Résidence
    Bretagne
  • Intérêts
    euh, astronomie ?
  • Matériel
    C8 Nexstar Evolution

Recent Profile Visitors

364 profile views
  1. Alain_G

    Passons aux choses un peu plus serieuses

    Pas toi peut être, mais j'ai déjà lu ça dans plusieurs posts et ça m'énerve.
  2. Alain_G

    Passons aux choses un peu plus serieuses

    Je suis d'accord, je parlais de VA juste avant mais cette remarque ne concernait que l'observation en visuel pur.
  3. Alain_G

    Les débuts, la suite

    Si tu aimes voir des étoiles colorées, essaie de pointer Albireo elle est très facile à trouver : c'est le "bec" de la constellation du cygne, au milieu du triangle d'été. Jupiter est une planète à rotation très rapide, elle fait un tour en à peu près 10h. Si tu observes toujours jupiter tous les soirs à la même heure, tu ne verras la grande tâche rouge qu'un jour sur 3. En gros à chaque fois que tu observes jupiter tu as une chance sur 3 de voir la grande tâche rouge. Il va falloir attendre un peu plus d'un an pour pouvoir observer mars. Tu devrais pouvoir observer Orion à partir d'octobre et tout l'hiver. A ta place je ferais l'impasse sur le soleil pour le moment. De toutes façons en ce moment il n'y a pas grand chose à voir il me semble, on est encore sur une période où il y a peu d'activité (donc peu de tâches) à la surface du soleil. Il faut placer un filtre solaire à l'entrée du tube et prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter tout accident (vérifier l'intégrité du filtre avant toute utilisation). Un filtre solaire ressemble à ça : https://www.astroshop.de/fr/filtres-en-verre-montes/orion-filtre-solaire-diametre-interieur-295-mm-pour-10-/p,46605#tab_bar_1_select Mais celui-ci est pour télescopes Schmidt-Cassegrain, je ne sais pas quel modèle conviendrait pour un dobson. Il faut prendre un filtre adapté au diamètre de ton dobson et qui puisse se positionner et tenir fermement sur le tube.
  4. Alain_G

    Passons aux choses un peu plus serieuses

    Il faudrait que tu précises ton budget. Si tu souhaites faire du visuel assisté, certains y arrivent avec juste un dobson mais si tu veux avoir une image un peu propre c'est mieux d'avoir un suivi motorisé. Si tu veux faire du visuel assisté depuis chez toi, il faudra envisager l'achat d'un filtre CLS ou UHC. J'ai fait quelques tests cette semaine (depuis mon balcon en centre ville), l'utilisation du filtre me donne l'impression d'avoir déménagé d'au moins une dizaine de kilomètres à la campagne ! Au niveau du diamètre, évidemment plus c'est gros plus tu récupères de lumière et plus tu verras de détails et plus tu pourras grossir. Quand tu doubles le diamètre, tu multiplie à peu près par 4 la quantité de lumière collectée. Attention, le critère transportabilité peut se révéler problématique avec l'augmentation du diamètre. Si tu prends un Dobson, le type "serrurier" permet de le transporter très facilement vu que ce sont des télescopes entièrement démontables. Par contre si c'est ton premier télescope ça risque d'être délicat de débuter avec un serrurier. Quant aux schmidt-cassegrain pas adaptés au ciel profond, faut arrêter. J'ai un C8 et il est très bon en ciel profond, il suffit d'avoir un oculaire à longue focale pour avoir une image plus lumineuse et avoir plus de champ. Il n'y a que sur quelques objets très étendus que le champ du C8 va se révéler problématique, par exemple c'est difficile d'avoir le double-amas de Persée en entier dans l'oculaire mais j'y arrive avec un 34mm 68°, j'arrive également à avoir M81 et M82 dans le même champ. Le 34mm me donne la même image dans mon C8 qu'un oculaire de 20mm sur un dobson 200/1200.
  5. Au vu des critères, je partirais effectivement sur un mak 127 qui me semble être le meilleur compromis performances transportabilité (je pense que le 90 est trop limité). Problème, il est largement hors budget donc soit attendre et économiser soit guetter les petites annonces et sauter dessus s'il y en a un qui se présente.
  6. Non, pas de renvoi coudé sur un Newton. Comme suggéré par Deep Impact, le mieux serait que tu puisses te rapprocher d'un club astro près de chez toi ou éventuellement quelqu'un qui aurait déjà manipulé un télescope dans ton entourage. ça ne devrait pas prendre plus de 5 minutes de trouver ce qui ne va pas et de résoudre ton problème...
  7. OK merci. A priori je ne vois rien en trop. Est-ce que tu as bien enfoncé l'oculaire au maximum dans le porte-oculaire ? Du coup il manque peut-être une bague d'où mon test de desserrer l'oculaire et de le tirer pour le faire sortir un peu pour voir si ça te permettrait de faire la mise au point, quand tu auras l'occasion de le faire.
  8. Si tu arrives en butée dans un sens ou dans l’autre sans être passé par une mise au point correcte c’est que tu as dû faire une erreur en montant les accessoires sur le porte oculaire. Il faut d’abord déterminer dans quel sens la mise au point est la plus proche: tu t’approches de la mise au point quand la taille du secondaire (et de l’araignée) diminue dans ce que tu observes à l’oculaire. Si tu es le plus proche de la mise au point quand le porte oculaire est rentré au maximum c’est que tu as mis quelque chose en trop, il doit y avoir une bague qu’il faut enlever pour parvenir à la mise au point. Si au contraire tu es plus proche de la mise au point quand le porte oculaire est sorti au maximum c’est qu’il manque quelque chose et que tu as dû oublier de monter une bague entre le porte oculaire et l’oculaire. Pour le vérifier quand tu es en butée desserre l’oculaire et tire le légèrement vers toi pour voir si en allongeant un peu la distance tu arrives à la mise au point. Est-ce que tu peux poster une photo de ton porte oculaire avec ton oculaire monté dessus pour sue l’on essaie de voir s’il manque quelque chose ou s’il y a quelque chose en trop.
  9. Alain_G

    bonjour

    Oui quand tu es proche d’une mise au point correcte tu ne vois plus le miroir secondaire dans l’oculaire. Il faut utiliser ton oculaire de plus longue focale (25mm ?). Il faut alors tourner la molette de mise au point doucement jusqu’à avoir l’image la plus nette possible. Quand tu changeras d’oculaire il faudra refaire la mise au point. Plus la focale de l’oculaire est courte (grossissement plus fort) et plus la mise au point est difficile. Avec la lentille de barlow c’est encore plus difficile car elle multiplie le grossissement par 2. De nuit, il faut essayer de rendre les étoiles le plus ponctuelles possibles. C’est facile sur Jupiter en faisant la mise au point sur ses satellites. Entraine toi sur la lune, c’est facile de faire la mise au point dessus.
  10. Alain_G

    bonjour

    Bonjour c’est que ta mise au point n’est pas bonne du tout. Il faut que tu tournes la molette de mise au point de manière à ce que la taille du miroir secondaire que tu vois dans l’oculaire diminue. Au bout d’un moment tu ne verras plus le secondaire et tu pourras faire une mise au point précise sur ce que tu observes. Si tu arrives en butée sans avoir pu faire la mise au point c’est soit que tu as fait une erreur en montant le télescope et qu’il y a quelque chose en trop ou qu’il manque quelque chose entre le porte oculaire et l’oculaire. Si tu as une lentille de barlow, ne l’utilise pas. Alain
  11. Alain_G

    bonjour

    Il faut enlever tout le cache anti poussières pour que le miroir puisse récolter un maximum de lumière
  12. Bonjour Optique Unterlinden a traduit plusieurs notices Skywatcher, notamment celle de la monture NEQ3: https://inter-static.skywatcher.com/upfiles/en_download_caty01351280448.pdf
  13. Alain_G

    bonjour

    Bonjour Julia et bienvenue Malheureusement je ne pense pas que cette notice existe en français... Apparemment Optique Unterlinden a traduit plusieurs notices Skywatcher mais pas celle de ce télescope : http://skywatcher.com/download/manual/french/ Peux-tu préciser quelle est la monture (trépied) livrée avec ton télescope et quelles difficultés tu rencontres dans son utilisation ? Normalement ça n'est pas très compliqué à utiliser, raison pour laquelle les notices livrées avec les matériels sont succinctes et non traduites. Quelques conseils en vrac : Il faut régler les contrepoids de façon à ce que le tube ne bouge pas quand tu le lâches. Il faut régler le chercheur (petite lunette) de jour en pointant une cible assez lointaine (arbre ou clocher). Le chercheur est bien réglé quand ce qui est au centre du chercheur est également visible dans l'oculaire. Il faut utiliser l'oculaire de 25mm, celui de 10mm sert à grossir une fois que tu as trouvé ce que tu cherches à observer. Il ne faut pas utiliser la lentille de barlow qui en général est de mauvaise qualité et grossit trop. Eventuellement l'essayer sur la Lune pour voir ce que ça donne. Quand tu pointes un objet, tu desserres les freins de la monture pour pouvoir bouger le tube librement dans tous les sens puis tu les resserres quand tu as trouvé ce que tu cherches. Ensuite tu affines le pointage avec les flexibles. Pour te faire la main, commencer avec des cibles très faciles : la lune, jupiter et saturne. Alain
  14. Alain_G

    Collim c8

    Bonjour Selon vous, est-ce que ce type d'accessoire peut s'avérer utile pour réaliser la collimation d'un C8 ? https://laclefdesetoiles.com/outils-de-collimation/2451-oculaire-de-collimation-celestron.html C'est suffisamment précis ? ça permet de ne pas être impacté par la turbulence ? Alain
  15. Alain_G

    Oculaires pour C8

    Bonjour Il te faut effectivement un 35mm pour pouvoir bénéficier du champ max de ton C8, le Panoptic 35 est excellent et on en voit de temps en temps dans les PA. Par contre à ta place je ferais l'impasse sur le 25mm, pas assez de différence avec le 35mm. A mon avis un 20mm serait plus judicieux (x100). Un oculaire autour de 13mm est un bon choix. Je ne connais pas le nagler t6 mais vu la réputation de la marque tu peux y aller les yeux fermés. Il te faudrait aussi un oculaire autour de 10mm pour le planétaire. Au-delà de 10mm, c'est délicat et ça dépend de ton ciel. J'ai un 7mm que je n'utilise pour ainsi dire jamais à cause de la turbulence. Donc pour moi l'étagement serait le suivant : 35 / 20 / 13 / 10. Eventuellement compléter par un 7 ou 8mm. Alain