Jump to content

Vevert

Membre
  • Content Count

    74
  • Joined

  • Last visited

A propos

  • Résidence
    Saint-Herblain, 44
  • Intérêts
    2%, les jeux de rôle, les jeux vidéos, le rhum
  • Occupation
    Ingénieur gestion de projet
  • Matériel
    Dob 254/1200

Recent Profile Visitors

53 profile views
  1. Ca dépend, tu as quoi comme budget ? ES 82° --> moyen de gamme, un 6.7 pour un grossissement de x180 parait intéressant, en gardant le 10 et le 25mm dans un premier temps (dans un second temps, le 10mm serait à remplacer, par exemple par un ES 82° 11mm). Compter 140€ environ en neuf, aux alentours de 100€ sur le marché de l'occasion. Pas de barlow fourni avec le télescope non.
  2. Concernant l'adaptateur Orion, si on parle de celui là, il (ou un produit très similaire) m'a été livré par erreur par Aliexpress à la place d'un cheshire. Il semble qu'il s'agisse d'un produit "rebranded" ou en tout cas d'un produit disposant de très très nombreuses copies. J'ai tenté de m'en servir pour prendre en photo la lune, mais je n'ai pas réussi à obtenir un résultat probant. Il nécessite un positionnement minutieux de l'APN du téléphone devant l'ouverture, positionnement dont le maintien n'est assuré que par le serrage d'une vis (celle que tu peux voir sur la photo montrant la griffe d'oculaire, et qui se loge dans un trou oblong qui permet le calage face à l'APN). Si la profondeur de la "griffe" qui s'attache à l'oculaire est la même que sur mon modèle, sache qu'elle est insuffisante pour s'agripper de manière solide à des oculaires tels que les ES 82° que je possède. Ça marcherait probablement mieux sur des oculaires Clavés ou assimilable en termes de forme extérieure.
  3. Sauf erreur de ma part, Orion est une marque qui s'approvisionne chez Kepler / GSO pour ce type de produits, donc c'est la mécanique et les accessoires qui changent. Chez Orion, un chercheur point rouge (non grossissant) et un oculaire 25mm. Chez Skywatcher, un chercheur "droit" (qui renvoie une image inversée haut bas gauche droite) grossissant et 2 oculaires (10mm et 25mm). Chez Kepler, un chercheur coudé (dixit la clef des étoiles), donc l'inversion haut bas est résolue (pas la gauche droite), et 2 oculaires (30mm 2" et 9mm 1.25"), et un microfocuseur sur le crayford (la partie servant à gérer la mise au point, ça permet d'avoir un réglage plus fin). Edit : et un ventilateur sur le miroir pour mettre en température plus rapidement J'ai un Skywatcher en 250mm, côté oculaires le 10mm c'est du caca (mais ça dépanne en attendant mieux). Pour le reste, ne se prononce pas.
  4. Euh ils sont pas sortis des ronces hein, de mon point de vue ça ressemble à un gars qui pourrait faire marche arrière si vous confirmez le PayPal protégé 😕
  5. Bienvenue dans la société moderne où on restreint volontairement l'offre pour faire grimper la demande... Ceci dit, le capitalisme c'est pas tout neuf, vénérable M. Moot 😛
  6. Perso je me repère par rapport aux constellations autour de l'objet. Sur téléphone, Stellarium se sert du gyroscope pour t'afficher les constellations, étoiles, objets notables etc... de la direction dans laquelle tu "pointes" ton téléphone. Par exemple si tu lui demandes d'afficher M42 (nébuleuse d'Orion) avec la fonction recherche, et que tu tiens ton téléphone devant toi un peu en l'air, il va t'afficher un pointeur qui te permettra d'amener ton téléphone dans la direction de l'objet. Comme il t'affiche aussi la constellation d'Orion, c'est facile après de trouver les étoiles correspondantes dans le ciel et te repérer par rapport à ça. C'est pas forcément le meilleur exemple parce que en ce moment en France c'est pas accessible avant minuit - 1h du matin, mais comme ça tu as l'idée Quand tu n'y connais rien c'est un bon début (je trouve) pour apprendre à connaitre les constellations.
  7. Sur téléphone, tu as l'application Stellarium qui fonctionne pas mal.
  8. Bah en même temps le but n'est pas de faire un objet "grand public" mais un objet de luxe / destiné aux collectionneurs... Il me semble que le premier a été vendu aux enchères pour financer les soins d'un gars de l'entreprise ou de la famille Nagler, quelque chose comme ça. 'Murica !
  9. Allez, petit compte rendu d'observation depuis le balcon, première occasion que j'ai de tester les oculaires achetés en complément... Situation : balcon au premier étage d'un immeuble avec une vue dégueulasse (magenta sur les cartes de l'Avex, accès à environ 20° de latitude et 100° de longitude, centré sur le bélier). Sortie vers 21h, je constate que la Lune pointe le bout de son nez entre deux nuages, je pose le télescope sur le balcon vite fait, réglage chercheur / quikfinder et zou. Les oculaires envoient du bois, particulièrement le 4.7mm. Même entre le 8.8 ES et le 10mm fourni de base, c'est le jour et la nuit. Par contre, en terme d'éblouissement le 14mm pique quand même un peu. Je passe une bonne demi-heure sur la Lune à l'oculaire, puis je tente la photo à l'oculaire avec mon téléphone mais je n'arrive à rien (que ce soit à la main ou avec le truc qu'Aliexpress m'a envoyé à la place de mon cheshire), donc je laisse tomber assez rapidement. La Lune passe derrière les poteaux du balcon, je commence à chercher d'autres cibles. Avec la pollution lumineuse, j'arrive à peu près à distinguer les constellations, et je finis par me rendre compte que les Pléiades pointent le bout de leur nez juste au dessus du toit de l'immeuble d'en face. Après déplacement du télescope, je réussis à les viser, je suis content. Par contre, je me rends compte que ma collimation est dégueulasse (probablement), les étoiles sont pas ponctuelles du tout, ça ressemblerait plus à des mini flocons de neige ou feuilles d'érables. En même temps, j'ai pas fait de collim... Au final, j'ai pas mis grand chose d'autre dans mon viseur. J'ai eu du mal à trouver des objectifs avec juste Stellaris sous la main, je ne sais pas si c'est parce que la zone du ciel que je visais était plutôt pauvre ou si j'utilise juste mal l'application. Sur les ressentis sur l'utilisation des oculaires, je trouve le pentax avec sa bonnette rigide à visser plus pratique que les ES et leur bonnette souple non réglable. En même temps, j'ai payé plus pour le pentax 14mm que pour les deux ES, tous achetés d'occasion... Je manque de recul et de pratique pour juger de la qualité optique des oculaires. Du coup, deux conclusions d'ordre général à apporter à cette soirée : - L'observation du balcon c'est possible dans mon cas, ça sera probablement pas intéressant très longtemps mais à défaut de mieux... Il faudra que je teste une nuit sans Lune. - J'ai passé commande ce matin pour un PSA et un cheshire. - Et ça nécessite d'avoir une serpillière sous la main au moment de ranger... Sinon, suite du feuilleton AliExpress : j'ai lancé un litige pour mon cheshire (suite à discussion, le vendeur a accepté de me rembourser 2 puis 3$ puis 4$, ce qui ne m'a pas paru acceptable). Ça rame, d'autant plus que mon cas (produit livré ne correspondant pas du tout à la commande) ne rentre pas vraiment dans leurs petites cases. Vu l'expérience, je suis vacciné d'AliExpress
  10. D'où le sinon Perso j'ai jamais observé à travers un fort rapport f/D, donc je ne peux pas juger. Si tu veux rester sur du ES il y a le 8.8 en 82°. On est sur du 150€ chez les boutiques françaises sauf erreur, peut-être un poil moins sur du astroshop.
  11. Mes deux centimes : pour le planétaire, on se fout (un peu) du champ si on a un suivi motorisé. Sinon, le champ c'est plutôt pratique (notamment pour recentrer la planète après un moment d'inattention).
  12. Suivant l'endroit où la pièce est positionnée, ça ne va pas se passer pareil donc difficile à dire. Tenir l'écrou avec une clé à molette et tenter de visser dedans est peut-être une option ? Patafixer /coller l'écrou peut être une deuxième.
  13. Si, mais c'est plus compliqué à voir dans la mesure où plus de soleil pour l'éclairage. Bon de toutes façons la vie à la surface serait très très rapidement compromise, donc l'observation tout court...
  14. C'est pour ça que j'ai mis perdre entre guillemets, justement. Pour le coup, j'ai appris quelques trucs
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.