Jump to content

Vevert

Membre
  • Content Count

    191
  • Joined

  • Last visited

About Vevert

  • Birthday 09/10/1989

A propos

  • Résidence
    Saint-Herblain, 44
  • Intérêts
    2%, les jeux de rôle, les jeux vidéos, le rhum
  • Occupation
    Ingénieur gestion de projet
  • Matériel
    Dob 254/1200

Recent Profile Visitors

239 profile views
  1. Salut ! Merci pour vos commentaires et conseils. Effectivement, bientôt l'été (enfin vu les températures depuis deux-trois semaines c'est déjà bien installé). Je dois dire que je m'attendais juste à voir deux noyaux galactiques, j'étais déjà assez surpris de réussir à deviner des bras en décalé.
  2. Date : 24-25/05/20 Lieu : Liré (Maine et Loire) Matériel : dob 250/1200, oculaires ES 34mm/68°, 8.8/82°, 4.7/82°, Pentax 14mm 70°, filtre UHC astronomik 2". Bonjour, Premier CROA en tout cas. J'ai acheté mon dob (premier télescope) en août 2019, et j'avais profité d'une soirée improvisée à Liré pour en faire l'inauguration. Au final, j'avais passé plus de temps sur les télescopes des autres astrams présents que sur le miens (plus de diamètre, des meilleurs oculaires, ils savaient où regarder...). Depuis, j'ai fait quelques soirées dans ma famille à Gestel (ciel pas trop mauvais) et d'autres à Sautron (ciel pas terrible mais c'est chez le président de mon club, donc observations de groupe bien sympa). Personnellement j'habite en banlieue proche de Nantes, avec un ciel presque catastrophique et un balcon plutôt mal exposé. A part la Lune, Orion et les Pléiades, c'est pas la folie. Du coup, quand j'ai vu qu'il y avait une météo parfaite pour dimanche soir, je me suis dit que j'allais pousser jusqu'à Liré (45-50min de route) pour retrouver un super ciel, et passer toute la nuit sur place (je suis en intercontrat en ce moment, pas besoin de me lever le matin). Pas de bol, je me lève avec un léger torticolis et le dimanche soir je reçois un SMS du boulot me posant une réunion le lundi en début d'aprèm. Tant pis on restera moins longtemps... Et en plus j'oublie de prendre une chaise. Arrivée sur site à 22h, je me rends compte que le champ est interdit d'accès (probablement dû au fait que ça soit un lieu de rassemblement pour quelques assos de la ville de Liré). Tant pis, je cherche un peu alentours et décide de me poser sur le court de tennis pas très loin à côté (qui lui est ouvert). Le temps que je pose mes affaires et fasse mes réglages de chercheurs et compagnie, on commence à distinguer les principales constellations. Le cygne commence à se détacher de l'horizon, je vais donc refaire un tour sur Albiréo. Les deux étoiles sont plus séparées que dans mes souvenirs (je ne les avais pas vu depuis 2019), mais toujours aussi jolies. Je tente ensuite d'aller chercher les dentelles, mais le ciel est toujours probablement trop clair et la constellation trop basse sur l'horizon. On passe donc à côté sur M57, la nébuleuse de l'anneau. Je la vois circulaire à fort grossissement plutôt que légèrement aplatie comme je lis dans les comptes rendus ou comme je vois sur les dessins. Manque d'habitude qui me fait rater des détails ? Avant de partir, je vais faire un tour sur Epsilon Lyrae la double double. Un peu plus loin, je passe sur M13 dans Hercules. C'est probablement l'objet du ciel profond que j'ai le plus souvent observé avec la nébuleuse d'Orion, je le retrouve assez rapidement. Comme d'habitude, je m'y perds une petite demi-heure, jouant avec les différents grossissements à ma disposition. Je passe ensuite dans le lion, à la recherche des groupes de galaxies se cachant en dessous. Ce sont des objets qui pour l'instant m'ont échappé, à Saint-Herblain (prévisible) comme à Gestel (décevant). J'y observe deux tâches sous Theta Leonis (a priori M65 et M66), mais n'en trouve pas de troisième (exit la galaxie du hamburger, qui l'a mangé ?). Je suis assez étonné de ne pas retrouver la troisième, quand les deux premières galaxies se détachent assez bien du fond du ciel. Un peu plus à droite "entre" Theta et Regulus, je retombe à nouveau sur deux tâches (que je suppose être M96 et M105, dans l'ordre de magnitude). Pas de M95 à l'horizon. J'ai passé pas loin de trois quarts d'heure dans le coin, il est temps de passer à autre chose. Je me repose un peu, m'asseyant sur le banc du cours de tennis et passant un peu de temps à observer les constellations à l’œil nu. En passant sur la Grande Ourse, je me souviens de la présence de la galaxie des chiens de chasse. Je vais douiller en contorsions pour l'aligner, mais c'est le meilleur moment pour le faire point de vue visibilité, donc c'est parti. Quelques minutes et positions inconfortables plus tard, j'ai deux points brillants dans mon 14mm. M51, je t'ai. Je distingue des bras au 8.8mm et en vision décalée, mais je n'en suis pas encore à voir clairement quoi que ce soit reliant les deux noyaux galactiques. C'est encore une première pour moi. J'observe une quinzaine de minutes, jusqu'à en avoir marre d'être plié en trois pour atteindre l'oculaire. Je repars ensuite vers l'horizon, dans le scorpion. Je commence par trouver M4 (à nouveau une première, mais je trouve l'amas plutôt décevant, très éclaté, peu notable - me suis-je trompé de cible ?), puis je tente de mettre la main sur IC 4604, que Stellarium place juste au dessus. Je trouve bien les étoiles au centre de cette présumée nébuleuse en réflexion, mais pas de nébuleuse. Wikipedia me dit qu'elle est accessible en photo. Zut. Je pars ensuite sur M80, que je trouve facilement. Impossible par contre de résoudre la tâche en étoiles. Il est deux heures du matin, il est temps de revenir sur le cygne qui est désormais un peu plus haut. Je reviens vers les dentelles, et avec les étoiles un peu plus visibles qu'à 23h je me rends compte que je cherchais pas tout à fait au bon endroit. Une fois correctement centré sur 52 Cygni, NGC 6960 est directement visible, bien que quelque peu éclipsée par la luminosité de l'étoile. La mise en place du filtre UHC me permet de bien distinguer la partie sous l'étoile (à l'oculaire, donc au dessus dans le ciel) du voile. Pour l'autre partie, je la devine à peine. Je voyage dans la zone un moment sans parvenir à trouver NGC 6992, jusqu'à ce que je ressorte le 34mm de la malette. Il va me permettre assez immédiatement de trouver ce que je cherchais. J'exulte ! Les détails sont clairement moins apparents que dans le 350mm de Stéphane, dans lequel j'avais observé NGC 6960 pour la première fois, mais bon le matériel n'est pas non plus le même Il est pas loin de 3h du mat', je commence à fatiguer. Je plie donc bagages sur cette dernière victoire, me rendant compte une fois arrivé chez moi qu'il y a plein de trucs que j'aurais pu chercher si j'y avais pensé (la chaine de Markarian, le double amas de Persée, ...) et plein d'autres que je ne connais pas. Enfin, ce n'est que le début de l'apprentissage !
  3. Dans le jargon on appelle ça une conjonction 😛
  4. Oui les rassemblements astro ça va être compliqué dans les prochains mois (euro astro ). Perso j'ai hâte de pouvoir sortir le dob ailleurs que sur mon balcon, je vois pas grand chose à part la Lune en ce moment... Faible angle + pollution, je n'arrive pas à trouver les galaxies du Lion même sans Lune. Si il y a des mini soirées dans l'intervalle ça m'intéresse toujours, mais bon, avec gestes barrière quand même. Faisez pas les cons. Pour le déplacement, j'ai cru comprendre qu'il y aurait quand même des traitements différentiels suivant la gravité de la situation géographiquement. Ca m'arrangerait, j'ai pas pu rentrer dans la famille (à 150km...) depuis mi février.
  5. "Il faudra probablement faire un réglage" donc pour un astronome qui a de la bouteille (d'eau) ?
  6. Bonjour, Pour info l'envoi fonctionne bien (côté France a minima, côté Espagne je sais pas). La circulation des biens n'est pas compromise par l'épidémie.
  7. Ca se fait beaucoup. J'imagine que c'est notamment le cas pour les gens qui participent au forum d'en face et pas à celui là, mais qui vont poster leurs annonces sur les deux...
  8. Bon, j'avais des collègues du club qui n'étaient pas encore inscrits. Tant pis pour eux !
  9. Les inscriptions sont toujours momentanément suspendues, c'est normal ?
  10. Ça me rappelle quelque chose... Bon, par contre, fait que j'arrête de faire n'importe quoi. Avec le temps qu'il fait en ce moment, je vais recevoir le 28 avant d'avoir pu tester le 34...
  11. Pas facile les conversions chez medisafe : VOLUME 200 ml (2 litres)
  12. Ceci dit il faut un ciel vachement bon pour voir quelque chose d'aussi étendu...
  13. Il y a cet article qui a été mis en lien hier sur un autre sujet (je ne sais plus lequel). Le test porte sur un miroir plan et une lentille. https://www.pierro-astro.com/faq-tests/91-comparatif-purosol-contre-les-autres-produits-nettoyant
  14. L'apéro ? C'est quoi, ch'connais pas... Le bulletin est envoyé, les sous partent d'ici ce week-end au pire.
  15. D'ailleurs, l'espace de quelques minutes (?) il y a eu sur les annonces WA une Astrophysics starfire 130mm F6.0 à 3500€. L'annonce n'existe plus et il doit y avoir un bug parce que le lien renvoie sur un oculaire à 30€... https://www.webastro.net/petites_annonces/astro_physics-starfire-130-f6_56846.htm
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.