Jump to content

xyalong

Membre
  • Posts

    23
  • Joined

  • Last visited

A propos

  • Résidence
    France
  • Matériel
    Tube : Skywatcher 150/750
    Monture : EQ3-2

Recent Profile Visitors

140 profile views

xyalong's Achievements

  1. Hello @julienESP ! Effectivement il y a eu un problème d'upload, je vais essayer de la re-publier ! Merci beaucoup pour tes sources, je checkerai ça !! Hello @Drase Oui, très grand moment pour moi !!! Ah oui quand même :0 moi et ma petite heure, on est encore loin ! mais je suis prêt à relever le défi. J'ai un peu de chance, mon ciel n'est vraiment pas mauvais (classe 4 échelle de Bortle, presque à 3 !). Incroyable, c'est énorme ! Je vais essayer de me contenter de 4-5h heures au début, j'essayerai de faire le plus possible ! Je ne connaissais pas ces logiciels ! Merci beaucoup !
  2. Bonjour / Bonsoir tout le monde ! Ca y est, après avoir galéré à installer tous les logiciels, les drivers, et après plus de 4-5 nuits ratées parce qu'il y avait toujours quelque chose qui n'allait pas, ne marchait pas; après de nombreuses tentatives, mon "setup" fonctionne ENFIN. Ma toute première cible est NGC 6956 - Galaxie du feu d'artifice. Quand j'ai vu que le télescope se déplaçait vers la cible, ça a été une première grosse victoire (oui oui je vous jure !!). Puis, après de nombreuses tentatives de platesolving infructueuses les nuits d'avant, sans trop m'attendre à grand chose, j'effectue un plate solve et... miracle ! Le soft sait où il est, et sans même que je comprenne que ça fonctionne, le télescope fait déjà sa correction !!! Sans attendre, j'effectue une capture à 500 de gain pour bien voir si je suis dessus ou pas. 2e miracle ! Je vois la galaxie (bon, bien dégueu mais je sais qu'elle est là au moins) et là, sans mentir, c'était un moment si unique... J'avais déjà pointé des galaxies manuellement avec beaucoup d'essais et de tentatives (mais je persévère !) mais là.. tout fonctionnait bien et c'était une énorme satisfaction. Maintenant vient le moment un peu compliqué pour moi. Mon système d'autoguidage ne fonctionne pas pour l'instant (PHD2 affiche toujours une erreur de calibration, apparemment l'étoile ne bouche pas assez en DEC ? Ils conseillent quand même de pointer des étoiles à 20° environ, bon, ce n'est pas grave pour ce soir...). Donc, je suis contraint de faire des poses courtes. Bon, j'avais fait la mise en station au moins une heure avant, mais avant de commencer à imager, j'avais encore eu 2, 3 petits soucis et le temps de les régler, la mise en station était erronnée, mais j'étais tellement excité que j'y ai plus pensé. Pourquoi je dis que c'est un moment compliqué pour moi? Parce que, bien que je sois limité à de courts temps de pose, je ne sais pas du tout comment dois-je régler mon gain. Je possède une asi 385 mc, et je vous avoue que le gain, je le mets un peu au feeling.. je le mets pas trop haut pour ne pas tout saturer, mais j'ai peur de le mettre trop bas et que le signal soit confondu dans le bruit... du coup, j'ai mis un gain de 250 de sorte à ce qu'on puisse bien voir certaines étoiles (pour que Deep Stack Staker les repères et se calibre bien) mais en même temps en faisant en sorte que je ne vois quasiment pas la galaxie pour ne pas qu'elle soit brûlée après empilement. Donc, première question ; y a-t-il un moyen de savoir à peu près quel gain on doit régler? J'ai fait quelques recherches après la soirée et apparemment, faible gain = grande dynamique (je ne sais pas trop ce que cela signifie) mais beaucoup de bruit, et grand gain = peu de bruit et faible dynamique. J'ai vu dans des forums qu'on parle d'électrons par ADU (ADU? késako?). J'ai vu que certains disent de mettre 0 de gain, etc. Que pensez-vous de cela? Sinon voilà, je n'ai pu faire qu'une heure de pose totale (240 images * 15 secondes. Je pouvais tirer sur 20 secondes mais 1 image sur 5 avait des étoiles un chouilla en forme d'oeuf... donc par sécurité, je suis descendu à 15. Malheureusement, j'ai dû couper la capture assez rapidement. Bien sûr, cette photo vous paraîtra sûrement affreuse et horrible vous qui êtes de très bons astrophotographes que j'admire, mais en tant que toute première photo, je ne suis pas insatisfait. Après ces nuits ratées et ces frustrations à ne pas pouvoir faire fonctionner les choses correctement, je perdais peu à peu espoir... Sinon, je serais ravi si vous me donniez des conseils (combien d'heures de pose à peu près? j'ai entendu 2h au minimum, comment faire ressortir les couleurs, combien de gain à mettre? Si j'ai un système d'autoguidage qui fonctionne, quel est le temps de pose optimal? Tant que le suivi est bon = on tire la pose le plus longtemps possible? Avec quel gain? Je vous remercie d'avance pour vos réponses et vos conseils PS : de base, toute la photo avait une dominance verdâtre : je ne sais pas si c'est normal. J'ai artificiellement augmenté la couleur bleu (avec les niveaux seulement sur le canal bleu). Y a-t-il un moyen de supprimer la dominance verte de base? _______________ Matériel : - Télescope : 150/750 de chez SW - Monture : EQ3-2 goto - caméra principale : asi 385 mc - Logiciel de capture : N.I.N.A - Logiciel pour empilement : DSS - logiciel pour faire ressortir les niveaux après empilement : GIMP
  3. Ok merci pour vos réponses! Je vais essaer ce soir si ça fonctionne!
  4. Bonjour à tous, Je suis encore un vrai nul en astrophotographie mais j'apprends petit à petit... Après avoir fait mes premières photos sans guidage, j'ai acquis une asi 120 mini mm de chez ZWO récemment avec une lunette guide pour commencer à guider. Le problème c'est que, que ce soit sur phd2 ou sur sharpcap, il ne m'est impossible de voir quoi que ce soit avec cette caméra, même pas une étoile, que ce soit avec ou sans la lunette guide ! Voici ce que j'obtiens à chaque fois sur phd2, peu importe le temps d'exposition mis. J'ai fait une bibliothèque de darks avec l'utilitaire de phd2 en me disant que ça jouerait quelque chose, or non. La seule différence est qu'en exposition plus longue, cet affichage tout gris devient plus clair, et au contraire, à 0.01 secondes, c'est cette même chose, mais sombre. Sur Sharpcap c'est l'inverse : écran tout noir, peu importe le temps d'exposition vers n'importe quel endroit du ciel. Par contre, quand je vise la caméra / lunette vers une source lumineuse (mon pc ou autre), ça devient tout blanc, ce qui prouve que effectivement le signal arrive bien ? Ais-je raté quelque chose? un réglage? Un driver? Un problème propre à la caméra? PS: oui, les capuchons sont bien enlevés avant de commencer à poser ! Je vous remercie d'avance pour vos réponses (soyez indulgents, je suis encore un gros naze !!)
  5. Merci pour ta réponse ! Donc, utiliser un viseur laser c'est ça? Je n'ai pas de laser, enfin j'ai celui qui me sert à collimater mon newton, si je mets la puissance à fond vous pensez que ça marchera? C'est la 2e fois que j'utilise le Goto sur monture et pour l'instant je n'ai pas eu bons résultats... je réessayerai encore parce que je veux réussir. J'utiliserais mon laser de collimation pour essayer de voir où je suis et je remettrai le chercheur d'origine. Oui j'ai téléchargé, j'ai téléchargé aussi la database H17 à l'instant. Merci !
  6. Bonjour, Concernant l'utilisation de l'instrument, oui je l'utilise, comme je l'ai précisé, depuis un peu plus d'un an (reçu début mai 2020) et je le sortais à chaque nuit claire (le plus possible). Je n'avais ni goto, ni viseur polaire, rien de tout ça, 100% manuel. Donc il m'a fallu apprendre les constellations etc (même si je connaissais déjà bien avant les constellations de base) donc au niveau du repérage dans le ciel, je n'ai pas de grand problème avec ça. Si je suis passé au goto après un an c'était pour commencer la photo; que ce soit déjà pour me pointer des objets quasi voir invisibles à l'oeil nu même à l'oculaure (galaxies par exemple). Par exemple, la dernière fois je voulais "observer" M81. Je me suis rendu compte au bout d'un bon bout de temps qu'en fait j'étais plusieurs fois passé à côté. C'est en reconnaissant les étoiles autour de la galaxie que j'ai pu voir qu'elle "était là". Mais aussi le suivi, la connexion à l'ordinateur, guidage etc. Je dirais que je suis vraiment un tout tout tout débutant en matériel électronique astronomique! A moins que ce soit dû à des angrenages que j'ai dû mal visser, mal faire ou que sais-je... merci en tous cas! Point rouge? Qu'est-ce que c'est?
  7. Bonjour Je pense que ma mise en station est pas mauvaise. J'ai déjà dû regler le viseue polaiee afin que la croix ne change pas de position quand je tourne l'AD et c'est bien réglé ensuite, je mets la polaiee au centre de la croix, puis avec les vis de latitute, je la mets sur le cercle. Ensuite je touebe l'AD et je mets la polaiee sur 0 comme ça je sais que le chercheue est bien à l'horizontal / vertical. Je regarde ensuite l'applicatiin SAM console pour voir où placer la polaire sur le réticile, et je m'execute avec les vis de latitude/ azimut. J'essayerai M57 alore. J'avais enlevé le chercheur et j'y ai mis une petite lunette guide à la place. Je remettrai le chercheur d'origine Mon alimentatiin est celle de skywatcher justement, je mets labpartie allume cigare d'un côté et l'autre paetie va sur secteur. C'esy de la marque Skywatcher, fait pour toutes leurs montures.. Pour la mise à niveau, le niveau à bulle de la monture ne bouge pas, il est bien réglé... Bonjour, Oui sans doute mais hiersoir c'etait la 1ere fois qu'il "ratait" sa position PARK. Mais même quand il la faisait bien, il est toujours perdu.. j'ai fait des traits au feutre avant pour que je m'y retrouve manuellement
  8. Bonjour à tous... Je vous écris de retour à l'intérieur après avoir rangé tout le matériel, très frustré et triste. Il y a environ 2 semaines, j'ai reçu mon kit goto pour mon eq3-2. Après pusieurs heures d'installation et après avoir mis les bons câbles aux bons endroits, je m'apprête à faire, mes premiers essais avec ce goto. Je possède un 150/750 depuis un peu plus d'un an maintenant, mais j'avais envie de commencer la photo, le guidage etc. Mais voilà que la réalité me rattrape ; après avoir galéré à régler min viseur polaire, puis à faire la mise en station, à chaque fois que je fais l'étalonnage sur les étoiles, le télescope se trompe tout le temps de cible, si bien que je suis incapable de savoir où est l'étoile que suis censé pointer. A vue d'oeil, il pointe à peu près vers la bonne direction, mais à l'oculaire, je n'arrive pas à trouver cette étoile. Pire encore, ce soir, j'ai préparé tout le matériel et je me suis installé plusieurs heures à l'avance. peu après le coucher du soleil, il n'y avait quasiment aucune étoile, juste 2 ou 3 très visibles. Parmi celles-ci, se trouvait Véga. En faisant l'étalonnage sur elle, elle est introuvable à l'oculaire. Même des heures après, en recherchant une étoile que je pointe, je suis incapable de les trouver. Je me dis que si leur luminosité est forte à l'oeil nu, alors je devrais voir une différence d'intensité à l'oculaire? Eh bien non... Quand je remets le télescope en position PARK avec la raquette, il lui est arrivé 2 ou 3 fois de mal positionner l'axe de déclinaison (il se met à 60° par exemple) ou quand je "pense" avoir trouvé la bonne étoile pendant l'étalonnage, en faisant la 2e étoile, parfois il est complètement hors de la direction de la cible... La raquette est bien réglée ; position GPS OK, daylight saving YES, l'élévation est OK, je règle l'heure à la seconde près, la date est bien dans l'ordre (mois - jour - année), la mise à niveau est bonne... Je ne comprends pas... C'est la 2e soirée sans succès où je n'ai même pas pu passer l'étape de l'étalonnage... Pensez-vous que c'est un problème logiciel ou bien mécanique? Ou bien, je suis bête et j'ai raté quelque chose (je pense que c'est ça)... A savoir que l'humidité était très forte ce soir là, mais la 1ere fois que j'ai essayé le goto, il n'y avait quasiment pas d'humidité. Demain soir (soirée du 19 mai), il devrait faire beau chez moi le soir. Je réessayerai encore, je persévérerai mais je me demandais si vous pourriez peut être me donner des conseils, des indications qui pourraient m'aider... Merci beaucoup d'avance... PS: si je poste dans la mauvaise section, faites moi signe... J'ai essayé plusieurs étoiles ; Véga, Deneb, Capella en passant par Arcturus... Et justement en parlant d'Arcturus, quand j'ai sélectionné cette étoile, il a carrément pointé au Zénith, à des km de la cible... alors que juste avant, il pointait vers la bonne direction de Véga, sans par contre que je puisse la distinguer à l'oculaire...
  9. Salut @Jacques Jouan J'ai exactement le même télescope que toi, avec exactement la même monture. Je me pose quelques questions concernant l'autoguidage ; tu le sais comme moi que l'EQ3-2 est théoriquement censée supporter 5kg maximum. Evidemment pour autoguider, on est obligés de dépasser cette limite. Je voulais savoir quelle lunette tu as exactement? Sa masse? Je penche pour une petite KE424 de 50mm environ 700 grammes sans la 120mini ! Avec l'imageur principal (une 385 mc) on est à environ 880 grammes de poids en +! J'aimeris bien connaître un peu la masse de ton matos pour essayer de comparer avec le mien pour voir si ça passe ! Bravo pour ton M13, la photo est magnifique, le coeur est bien lissé, parfait !! J'ai vraiment envie de faire comme toi !
  10. @Titophe Ok, bien reçu pour le filtre. Pour imager le ciel profond, aurais-je aussi besoin d'équiper la caméra du filtre? Concernant les barlows, est-ce que je peux monter à autant que je veux (x4 x5 voir + si ça existe) ou bien suis-je limité par un grossissement "max"?
  11. Merci beaucoup @Titophe pour tes explications. Effectivement, si je peux déjà faire quelques amas, franchement je serais déjà hyper content!! Effectivement, je pense me procurer au moins une NEQ5 (de vase je partais sur une HEQ5), mais c'est pas pour maintenant malheureusement... Ok bien reçu pour l'APN. Donc je dois acheter en plus de la caméra 385mc un filtre IR-cut c'est bien ça? Concernant la pollution lumineuse, j'ai la chance de vivre plutôt éloigné des villes. Mon ciel n'est pas excellent mais quand même relativement propre et assrz sombre quand la lune n'est pas là (classe 4 échelle de Bortle). Je penze que ce n'ezt pas une nécessité pour l'instant, à mon humbre avis! Mais ça fait partie des accessoires à me procurer! Merci beaucoup encore !!
  12. Merci beaucoup pour vos réponses !! Concernant l'autoguidage, j'ai pensé à acheter une petite lunette pas cher Kepler 50mm (KE424). Du coup, ce que je peux faire, c'est me tourner vers une caméra planétaire que je pourais utiliser dans un premier temps pour imager les planètes, et ensuite la mettre la sur la Kepler pour le guidage, et me procurer un APN partiellement défiltré pour le ciel profond (en espérant que ma petite EQ3-2 ne s'effondra pas sous le poids de tout ça!!) Petite question naïve; pourquoi ne pas directement prendre un APN totalement défiltré, si les filtres originaux absorbent les longueurs d'ondes nécessaire? Quand on défiltre partiellement, on enlève le filtre de base en mettant un autre? Lequel et pourquoi?
  13. Bonjour à tous, Je m'excuse en premier lieu si je poste au mauvais endroit... Après 1 an d'utilisation de mon nouveau scope (150/750), j'ai envie de commencer à imager. Je n'ai pas de caméra à proprement parler (hormis mon smartphone avec lequel j'ai quand même réussi à faire quelques beaux clichés lunaires et planétaires, ainsi qu'une première image toute pourrie et toute bruitée d'Orion... elle est horrible mais j'ai quand même fait "woah" 😁). Malheureusement, étant obligé de faire un suivi manuel (mais le kit goto arrive bientôt) et en plus, n'ayant que comme imageur mon téléphone (pas approprié et inconfortable) , j'ai décidé de m'acheter un matériel plus approprié. Je me suis un peu informé par-ci par là sur à peu près vers quel matériel me tourner, mais je me sens un peu perdu. J'aimerais acheter une caméra "polyvalente", qui pourrait me servir pour imager "un peu de tout" (même si aucune caméra n'est experte dans tout, j'aimerais commencer à toucher à tout). J'ai pensé me tourner vers des caméras plus orientées planétaires (moins chères et qui me serviront plus tard pour l'autoguidage). Rapidement, j'ai entendu parler de caméras ZWO (asi 178, 385, 224 etc.). Mes questions sont les suivantes (attention, ce sont des questions bêtes, je suis encore un gros nul mais j'aime beaucoup apprendre !!) : 1/ Quand on souhaite acheter une caméra pour l'astronomie, que faut-il regarder / checker pour savoir si telle ou telle caméra est plutôt OK ou non (faut-il absolument regarder le nombre de méga pixels par exemple, etc. ) 2/ J'ai été aussi informé que j'aurais besoin d'une roue à filtres. Est-ce nécessaire pour les photographies couleur? Apparemment il est possible de capturer en noir et blanc mais je ne connais pas encore trop... J'aimerais pour l'instant utiliser un appareil couleur. 3/ Si je devais acheter une caméra couleur, pas très chère, mais qui peut me servir à au moins capturer des amas, quelques galaxies, voir quelques nébuleuses (qui rentrent dans le champs ou non, peu importe, avec des petites caméras je pense qu'on aura toujours un petit champs), laquelle me conseillerez-vous? Soit entre la 178 mc et 385 mc (que l'on m'a conseillé) ou complètement une autre? 4/ Faut-il défiltrer ces caméras? Si oui, peut-on le faire "soi-même"? 5/ Quel temps de pause total minimal recommandez-vous? Je lis parfois 2H, parfois 4H 6/ Quels logiciels de capture recommandez-vous? J'ai téléchargé et installé "SharpCap", mais je vois que beaucoup utilisent "FireCapture". 7/ Faut-il que j'achète en parallèle des équipements qui me permettront de connecter la caméra au télescope (je vois souvent "bague T2") ? Mon budget caméra principale : pas plus de 400 € (400 grand grand maximum...) Merci d'avance pour vos réponses !
  14. Merci pour vos réponses, j'ai finalement réussi efectivement j'ai eu des problèmes d'orientations avec les contrepoids en l'air... enfin bref c'est réglé, merci !
  15. Bonjour à tous, Tout d'abord je tiens à m'excuser si je poste dans la mauvaise section... Il y a quelques soirs j'ai voulu faire mes premières observations et clichés de galaxies. Bien sûr, je ne m'attends pas à voir du Hubble, mais mon problème ne vient même pas de l'observation en elle-même, mais à l'étape précédente qui consiste à chercher l'objet. J'ai décidé d'aller observer M81, qui se trouve vraiment juste à côté de la grande ours, bien haute. Le problème c'est qu'en orientant mon télescope, je ne peux pas l'atteindre. C'est vraiment bête, mais à un certain moment, mon tube (le bas du tube / miroir primaire) touche les bras du trépied. Ce qui fait que je ne peux pas atteindre les 10H d'AD en essayant de mettre mon tube à la bonne déclinaison, je ne sais pas si je me fais comprendre! Concrètement, je peux pas observer l'objet ni faire de photo! Je pense que j'ai dû mal faire quelque chose mais je ne vois pas? Mon trépied est bien orienté vers le nord, je tube (150/750) est bien équilibré (sur l'EQ3-2), la hauteur du trépied est convenable et à niveau. Est-ce normal? Ais-je mis quelque chose à l'envers? Cela ne m'est encore jamais arrivé parce que je n'ai jamais pris de cible aussi haute et orienté nord, d'habitude j'observe + vers le sud.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.