bb98

Membre
  • Content Count

    2,408
  • Joined

  • Last visited

About bb98

  • Rank
    Membre

A propos

  • Résidence
    Ile de France
  • Intérêts
    heu.................astronomie ?
  • Occupation
    heu...............astronomie ?
  • Matériel
    dob400/1600 avec plein de naglers

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. bb98

    Question sur le premier pas de Armstrong

    Bonjour Quelques indications de dimensions des "objets" bottes ici : https://airandspace.si.edu/collection-objects/boot-left-lunar-overshoe-cernan-apollo-17-flown Bonne chance pour les manip
  2. Bonjour Le champ d'un oculaire se mesure "sur le ciel" On prend un étoile proche de l'équateur; on laisse filer, on multiplie par 15 le temps en secondes; On fait la moyenne de quelques mesures, histoire de faire croire qu'on fait des statistiques .. On bricole ensuite avec le grossissement si on veut le "champ" commercial de l'oculaire seul. Bonnes mesures
  3. bb98

    Creation d'un miroir primaire 600mm

    On peut jeter un coup d'oeil à
  4. bb98

    Problème de réglage de viseur

    Bonjour A-t-on procédé au réglage du chercheur, après sa mise en place ? Le réglage du chercheur est à vérifier à chaque début de session; même sur du matériel de "pointe", le chercheur peut avoir été bousculé, déplacé et il faut vérifier son réglage et le reprendre le cas échéant. Le réglage du chercheur peut se faire de jour, mais il ne faut JAMAIS JAMAIS pointer le Soleil. On utilisera alors un clocher, une cheminée, etc les plus lointains possible. Bon ciel
  5. bb98

    mizar vintage à réparer

    Bonjour C'est, a priori, le miroir secondaire. https://www.maison-astronomie.com/miroirs-et-optiques-seules/1004-miroir-secondaire-plan-pa-50-mm.html Il faut trouver un modèle qui tiendra sur le support dont on dispose : diamètres et épaisseur. Un miroir secondaire un peu trop grand ne nuirait pas énormément, mais il FAUT qu'il tienne sur le support. Bonne chance
  6. bb98

    Telescope Seben ( 150/1400

    Bonjour Pour régler, le mieux possible, le chercheur, on peut le faire de jour. ATTENTION , ne JAMAIS JAMAIS viser le Soleil, JAMAIS ! On identifie une cheminée ou un clocher lointain, idéalement le plus lointain possible. On le vise avec le télescope muni de l'oculaire donnant un faible grossissement. On verra à l'envers, c'est pas grave On centre bien ce clocher dans l'oculaire du télescope avec les mouvements de la monture. Ensuite, on centre ce même clocher dans le chercheur à l'aide des petites vis : c'est là que si le chercheur est un peu ... branlant...que cela peut être délicat. Pour parfaire le réglage on peut tenter de grossir un peu plus avec le télescope en plaçant un oculaire donnant un grossissement un peu plus fort. On recentre bien le clocher lointain et on regarde si c'est toujours bien au centre du chercheur. On affine le réglage du chercheur si ce n'est pas le cas. Ce réglage est à VERIFIER à chaque début de session d'observation et à retoucher, le cas échéant si on a bousculé le chercheur lors du rangement précédant.... Bon ciel
  7. bb98

    Telescope Seben ( 150/1400

    Bonjour et bienvenue ! Ce type de télescope, de focale assez grande ( ici 1400 mm) et de longueur de tube assez courte (ici environ 700mm) est de construction "spéciale" dite "à barlow intégrée". Ce n'est pas idéal; pas médiocre "en soi", mais très difficile à régler. On doit pourtant arriver à observer de façon satisfaisante la Lune : bien "sentir" la mise au point; il a un sens de déplacement de l'oculaire à l'aide d'une molette, où on doit approcher d'une bonne mise au point : image de plus en plus PETITE et NETTE. Si on "bloque" avant cette mise au point, il peut y avoir une bague "en trop" ou "manquante" ( selon le sens de déplacement). Bien lire la NOTICE. L'instrument restera très moyen en performances du fait de sa conception. Il sera utilisable sur les planètes ( Jupiter, Saturne...) la Lune et les amas d'étoiles. On se limitera aux faibles grossissements pour conserver une image "acceptable". Bien sûr, attendre d'autres avis Bon ciel
  8. bb98

    Creation d'un miroir primaire 600mm

    Oui. Il doit y avoir un site web pour le futur EELT ( par exemple) projet de télescope de 40 m de diamètre environ. Il est bien sûr impossible de réaliser un tel miroir d'une seule pièce. Il y aura donc un "certain nombre" de segments ( petits miroirs individuels) assemblés. Chaque segment prendra sa place pour former le "grand miroir", et chaque segment a sa forme particulière. Sur une "couronne" la forme est semblable pour former la parabole ( plus précisément le paraboloïde de révolution) mais pas toujours le dessin du miroir ( qui n'est jamais rond dans ce projet ). C'est donc complexe. De mon temps on apprenait l'optique géométrique, et les coniques, en troisième....enfin, les temps ont changé... Bon ciel
  9. bb98

    Creation d'un miroir primaire 600mm

    Bonsoir Il est toujours très bien d'imaginer des solutions originales. Mais, si on souhaite, vraiment, réaliser quelque chose de fonctionnel, on doit commencer par le début : - lire et s'imprégner du livre de Texereau, éventuellement complété par celui de Lecleire. -tenter de commencer par un petit Newton de 150 à 200 mm , et le réussir Ensuite, éventuellement, en discutant avec les anciens, imaginer et progresser vers d'autres formules optiques. La formule simple réalisable par tout bon bricoleur est la formule "de newton" : - un miroir parabolique : la seule formule qui renvoie les rayons lumineux des astres "à l'infini" en un seul point : le foyer, où on observera l'image avec un oculaire -un petit miroir plan pour replier le faisceau, simple artifice pour faciliter l'observation sans intercepter le faisceau Plein d'autres formules sont possibles : votre petit Maksutov, dont il faudra mieux maîtriser l'usage en est un exemple, mais pas réalisable avec des moyens d'amateur ( lame de fermeture avec le secondaire assez complexe) etc etc Le petit croquis proposé ne peut fonctionner en instrument astronomique : il ne renvoie pas les rayons parallèles venant des astres "à l'infini" en un point qui serait le foyer de l'instrument. Il existe des télescopes ( les VLT et autres très grands instruments) composés en effet de plusieurs miroirs individuels ou de "miroirs segmentés" mais, comme déjà dit, dans ce cas , CHAQUE partie, CHAQUE miroir a une forme très particulière ( une fraction particulière d'un paraboloïde) correspondant à l'emplacement du segment. Bon ciel
  10. bb98

    Creation d'un miroir primaire 600mm

    Bonsoir Non, l'optique simple ne "marche" pas comme ça. Ceci dit, rien , absolument rien, ne vous empèche d'essayer. Tous les grands anciens, Galilée, Newton, etc ont tenté plein de choses avant d'aboutir à des formules que nous utilisons encore. Dans les formules "à miroir segmenté", "à miroirs multiples", chaque miroir individuel possède sa forme particulière, liée à sa position dans l'ensemble des miroirs individuels. Ce genre de réalisation n'est pas à la portée d'un amateur. bonne chance
  11. bb98

    Creation d'un miroir primaire 600mm

    NON On "additionne" pas les miroirs "petits" pour obtenir un "grand" miroir, sauf les "pro" pour le VLT Des amateurs très habiles, très expérimentés, très bien outillés, réalisent ce que l'on appellent des "binoscopes" Ce sont de "super jumelles" réalisées avec deux télescopes "accolés" ; il est très difficile d'obtenir deux télecopes qui doivent avoir presque exactement les mêmes distances focales, et il est très difficile d'égaliser les deux "chemins optiques" pour fusionner, dans l'oeil de l'observateur, les deux images ( comme pour les jumelles du commerce); Ce genre de réalisations est reservé aux plus aguerris de nos amis constructeurs. Pour tout ce qui est "construction d'amateur" on peut lire le site "Altaz" : http://www.astrosurf.com/altaz/ ce site n'est plus actualisé mais contient tout ce qu'il faut connaître
  12. bb98

    Creation d'un miroir primaire 600mm

    Bonsoir Un télescope selon la formule de Newton, EST un télescope à DEUX miroirs : - un "grand" miroir parabolique dont la caractéristique principale est le diamètre ( c'est la "puissance" du télescope) -un "petit" miroir plan, qui renvoie la lumière vers l'oculaire. Dans la formule de Newton, la seule accessible à l'amateur débutant, il n'y a qu'un "grand" miroir, que l'amateur "peut" le cas échéant, réaliser lui-même, s'il est patient, habile, soigneux. Bonnes lectures
  13. bb98

    Creation d'un miroir primaire 600mm

    Bonjour Tailler son miroir est une expérience riche et passionnante. On ne gagnera pas d'argent par rapport à un miroir du commerce, ou très peu, on passera plusieurs dizaines d'heures de travail, mais on aura la joie, le plus souvent, d'arriver à une belle pièce optique. NON , on ne commercera PAS par un 600 mm qui est MONSTRUEUX ! L'amateur débutant DOIT commencer par un plusieurs miroirs de 150 à 200 mm, les réussir, ce qui sera déjà bien pour le débutant, et, ensuite, l'expérience venant, passer doucement à 250, 300 mm : ce seront déjà des EXPLOITS de bien paraboliser à f6... Lire les ouvrages suggérés dans l'autre fil avant de poser les bonnes questions , par exemple un 600 se travaille à la machine. Il est à peu près impossible de faire le travail à la main ( les "anciens" travaillaient avec un "petit" outil...) Bonne chance