bb98

Membre
  • Compteur de contenus

    2 383
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de bb98

  • Rang
    Membre

A propos

  • Résidence
    Ile de France
  • Intérêts
    heu.................astronomie ?
  • Occupation
    heu...............astronomie ?
  • Matériel
    dob400/1600 avec plein de naglers

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. bb98

    Accident de la fusée Soyouz vers l'ISS

    Le vol s'est transformé en "simple" vol balistique. Les "non cosmonautes" ont atterri dans la capsule : https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=S2U7rkrO-bY
  2. bb98

    Guide pour débutant(e)

    Bon ouvrage ... du millénaire précédant, heureusement bien actualisé récemment C'est un bon investissement !
  3. bb98

    Interrupteur défectueux sur Meade ETX 105

    Bonjour et bienvenue ! Le sujet n'est peut-être pas dans la bonne rubrique Un modo déplacera, le cas échéant. Il faudrait en dire un peu plus .... Le matériel est-il encore sous garantie ? Voir alors avec le vendeur ! Quel est le modèle ? Donner éventuellement des photos.... Bonne chance
  4. bb98

    andromède ou pas??

    Bonjour La vision des objets diffus comme les galaxies dans un relativement petit instrument dépend beaucoup de la qualité du ciel, de l'absence de pollution lumineuse, de l'accoutumance de l'observateur au noir de la nuit, etc... Dans ce genre d'instrument, avec ce type de grossissement, si le ciel est correct, M31 doit affecter la forme d'un assez grand fuseau avec une nette condensation centrale. L'ensemble doit quasiment, si on est attentif, barrer tout le champ de l'oculaire. Si on a vu juste un petit rond flou dans cette même région du ciel, on a pu pointer M32 qui est une petite galaxie satelitte de M31 ( comme M110 de l'autre coté) comme sont les "nuages de Magellan" pour notre Voie Lactée. Faire un dessin ! Bon ciel
  5. bb98

    Choix d'un Dobson

    Bonjour et bienvenue ! Bravo pour ce beau projet ! Ces deux appareils sont très semblables; ce sont des télescopes qui fonctionnent donc avec des miroirs, de type Newton, installés sur une partie mécanique ( on dit "monture" dans notre jargon ) simplifiée (on dit "dobson") qui permet de mettre la plus grande part du budget dans le miroir principal. En effet, la "puissance" de tout instrument est liée à son diamètre; on parlera d'une lunette de 60 mm (de diamètre), d'un télescope de 200 mm (de diamètre). On a donc ici des télescopes de 150 mm de diamètre (relativement modeste à notre époque, mais qui permet de très belles observations, si le ciel est bon, loin de toute pollution lumineuse). Tout instrument neuf est fourni, généralement, avec tous les accessoires nécessaires et suffisants pour de longues observations. Il n'est pas nécessaire de faire à nouveau chauffer la carte bleue, avant d'avoir un peu progressé dans les observations du ciel nocturne. Celui des deux qui est fourni avec 2 oculaires a donc, là, un avantage. ( on change de grossissement en astronomie, en changeant d'oculaire; chaque oculaire offre un grossissement unique lié à ses caractéristiques). Se rapprocher d'un club peut aussi permettre de faire quelques observations et de mieux comprendre ce que l'on peut voir - ou ne pas voir- avec nos petits instruments. Il faut oublier toutes les belles images / photos vues dans les livres ou sur Internet. Il faut, le cas échéant, regarder les dessins pour en avoir une idée, comme : http://cielaucrayon.pagesperso-orange.fr/ Bien sûr, attendre d'autres avis Bon ciel
  6. bb98

    Métier avenir.

    Bonjour Bravo pour la bonne réflexion et le projet à moyen terme ! Il faut noter aussi qu'il y a très peu d'emplois en "recherche fondamentale" : les postes d'astrophysiciens, en France, se comptent sur les doigts ... d'une main...Bien sûr, on peut songer à aller travailler à l'étranger. Les études longues pour arriver à ce niveau ( 7 ou 8 ans après le bac) obligent presque absolument à aller, après la thèse, poursuivre ses études hors de France ( on dit "post-doc", dans le jargon ) Il y a plein d'autres manières de travailler, le cas échéant, "pour" l'astronomie : bac pro, DUT, etc sont des filières plus courtes, plus "faciles" à financer ou à vivre. Il y a beaucoup d'emplois de techniciens en mesures physiques, en optique, en mécanique, en informatique, en électronique, etc . De nombreuses industries peuvent travailler pour l'astronomie au sens un peu large : il y a besoin de bons soudeurs sous argon pour le futur télescope EELT en cours d'étude ( ce n'est qu'un "exemple" , on a pas encore les fiches d'embauche chez Bouygues ou Vinci ) Un "choix" important est donc, me semble-t-il, entre "études longues" ( on est vite à bac+8 SANS emploi stable), à financer et à supporter moralement, et "études plus courtes" amenant à d'autres types d'emplois mais plus rapidement On peut se renseigner au CDI de son collège ou lycée, pour bien comprendre les filières : études "longues" : fac ou "grandes écoles", les études plus courtes. Ces filières conduisent à des types d'emplois, au départ, différents. Bien sûr, on pourra dire qu'il existe des passerelles, ensuite et qu'un bon technicien "peut" devenir ingénieur ( prévoir de nombreux cours du soir ) Pour le travail du bois ( excellente chose !) , la fabrication de dobson est un excellent passe temps. Certains arrivent même à en .... survivre Bien sûr, attendre, absolument, d'autres avis Bonne chance
  7. bb98

    Aide au choix et avis - Oculaire, accessoires

    Bonjour Attention à ne pas confondre "résolution" et "grossissement" La "résolution" est la capacité de l'appareil à distinguer les petits détails ( très rapidement dit ) C'est DIRECTEMENT lié au DIAMETRE de l'instrument ( on exploitera bien cette capacité si le ciel est bon et sans turbulence). Plus l'instrument est grand en diamètre, meilleure sera sa "résolution" ...théorique Le "grossissement est juste le rapport entre les focales de l'instrument et de l'oculaire; rien n'empêche d'utiliser un oculaire de très petite focale, avec une ou des barlow; et de proclamer sur la publicité "cetet lunette grossit 650 fois" ... Rien n'empêche d'essayer... grossir 100x, quelque soit l'instrument est déjà bien : le ciel; la turbulence empêcheront souvent de "pourvoir plus". L'adage que nous ont laissé les anciens : "mieux vaut une image petite et nette, que grosse et floue" Bon ciel
  8. bb98

    Aidez-moi!!

    Non Les planètes "nées" autour du Soleil y sont toujours. On pense juste qu'il y a eu quelques déplacements du genre Jupiter s'est éloigné puis s'est rapproché puis s'est éloigné, un peu, du Soleil. De même pour Saturne. Cela n'exclue pas que des petits corps ( astéroïdes, comètes ...) aient été ou capturés ou effectivement éjectés au fil des milliards d'années d'existence du système solaire.
  9. bb98

    Aidez-moi!!

    Bonjour En simplifiant à l'extrême, l'expansion concerne la seule "trame" de l'univers, le fameux "espace-temps". Donnons une image, encore plus simplifiée, et donc fausse : -une toile élastique, on la fait tenir au quatre coins par 4 ... contributeurs de Webastro -on pose une bille au milieu de la toile -les 4 copains tirent sur les 4 coins pour étendre la toile La bille ne bouge pas, elle n'acquière aucun mouvement, aucune vitesse du fait de l'extension de la toile. Dans cette image simple, la toile "est" l'univers ( subissant une expansion), la bille "est" la Terre Dans le phénomène décrit comme "l'expansion de l'univers", lequel ne joue qu'au niveau des amas de galaxies, les galaxies elles mêmes n'ont pas de mouvement ; elles sont "comme" des petites pastilles collées sur notre "toile"
  10. bb98

    Réglage de mon télescope

    Bonjour et bienvenue ! Tout le monde a commencé un soir et a été confronté aux mêmes petites difficultés. Il faut persévérer ! Avec l'oculaire de 4 mm, on grossit plus de 200x ; c'est ... beaucoup pour un petit instrument d'initiation et surtout, cela nécessite un parfait réglage du CHERCHEUR, car le champ est alors très petit. Il FAUT donc régler le chercheur, et tester ce réglage avant tout début de séance d'observation. Si on voit bien Mars avec l'oculaire de 8mm, qui donne 100x environ de grossissement, on en PROFITE pour régler le chercheur : on centre le MIEUX possible Mars dans l'oculaire du télescope on règle le chercheur avec 3 petites vis le plus souvent pour bien centrer Mars Ensuite, on change d'oculaire et on recentre Mars dans le CHERCHEUR Alors, si on a tout bien fait, Mars ne doit pas être en dehors du champ de l'oculaire de 4mm; on peut alors éventuellement , recentrer un peu...sinon, reprendre le réglage du chercheur Encore une fois, plus de 200x avec ce petit télescope est "limite"; mais il FAUT tenter ! Bon ciel
  11. bb98

    Quelques questions, télescope Perl Andromede 114/900

    Bonjour Une notice, pour du matériel similaire, peut aider à bien identifier : https://cache.natureetdecouvertes.com/Medias/Pdf/Articles/53142140/53142140-TELESCOPE-114-900-NOTICE-53142140--1.pdf Bonne lecture
  12. Bonjour L'astrophotographe bien connu Serge Brunier sur France Inter : https://www.franceinter.fr/emissions/le-temps-d-un-bivouac/le-temps-d-un-bivouac-19-juillet-2018 Bonne écoute
  13. bb98

    Recherche livre

    Bonjour Avec un bon niveau de bac S, le cours de Feynman donne de bonnes bases. C'est un peu au début de la physique "avec les mains", le manque de formalisme mathématique est mal vu pas l'académisme de ce coté ci de l'Atlantique....mais j'aime bien ces volumes que l'on trouve dans toute bonne bibliothèque, même municipale ;-) Bonnes lectures
  14. Bonsoir JEULIN est une bonne maison bien connue des enseignants :-) https://www.jeulin.fr/produits/physique-chimie/optique/composants-et-materiel-generaliste/lentilles-et-miroirs.html https://www.jeulin.fr/kit-lunette-astronomique-3-203252.html Avec tout ça, on peut s'amuser Si on trouve un budget un peu plus conséquent, on peut aller chercher une meilleure qualité chez : https://www.edmundoptics.fr/optics/optical-lenses/ Bon ciel
  15. Bonjour et bienvenue ! Bravo pour ces sympathiques débuts ! Tout le monde a commencé un soir et fut confronté aux même petits soucis Pas de problèmes , il faut persévérer ! - il n'y a pas de règle générale pour voir le "ciel profond", sauf à attendre le beau ciel sans Lune ! Le ciel profond comprend des nébuleuses planétaires petites et brillantes, parfois visibles même en ville, des amas d'étoiles "faciles" à trouver et à voir, des galaxies elles "très difficiles" à trouver à à voir si le ciel n'est pas parfait , sauf la galaxie d'Andromède assez facile à voir aux jumelles, des nébuleuses étendues de difficultés variables, des amas d'étoiles plus ou moins serrés... -Oui, l'atmosphère est importante; on cherchera à observer les astres quand ils sont au plus haut dans le ciel ( on dit "culminer") il y a alors moins d'atmosphère à traverser pour la faible lumière des astres, et donc moins de turbulence. -Là encore il n'y pas de règles absolues pour le grossissement : on doit essayer tous les oculaires dont on dispose : les nébuleuses planétaires sont souvent brillantes et très petites et nécessiteront donc un FORT grossissement; a contrario, la galaxie d'Andromède est très grande sur le ciel et on doit très très peu grossir ( les jumelles sont alors,le bon instrument) -Pour un appareil bien réglé, rien ne doit changer lors de l'inclinaison du tube...mais il y a TOUJOURS des imperfections et on doit rester attentif à la règle : "toujours le plus haut dans le ciel" Un point très important : AUCUNE lumière parasite n'est admissible : portables, ordi, lampes DOIVENT être bannis du site d'observations On doit rester dans l'obscurité absolue au moins 1/2h et ne RIEN allumer lors des observations. On peut tolérer un très très faible éclairage sur la carte ( le papier sera là très supérieur à l'écran : pas de lumière nuisible) On peut commencer par des objets réputés "faciles" : l'amas globulaire M13 par exemple..Un objet célèbre en été est M57 la nébuleuse de la Lyre, facile à localiser ("juste entre ces 2 étoiles ;), mais très petite; on passera dessus très longtemps sans la reconnaitre... La moindre pollution lumineuse sur le site d'observations, nuira absolument aux observations de galaxies. Pour savoir à quoi s'attendre dans l'oculaire, il faut : - OUBLIER toutes les photos vues dans les livres ou sur Internet -REGARDER les dessins faits par les amateurs en étant attentifs aux moyens utilisés ( diamètre essentiellement, qualité du site âge de l'observateur ); un exemple : http://cielaucrayon.pagesperso-orange.fr/ Les "nuits des étoiles" planifiées début août, peuvent être l'occasion de se faire aider dans la localisation et l'identification des objets. Bien sûr attendre d'autres avis ! Bon ciel