Jump to content

bb98

Membre
  • Content Count

    2,471
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

About bb98

  • Rank
    Membre

A propos

  • Résidence
    Ile de France
  • Intérêts
    heu.................astronomie ?
  • Occupation
    heu...............astronomie ?
  • Matériel
    dob400/1600 avec plein de naglers

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour On doit pouvoir étudier des pistes comme : http://www.dgdr.cnrs.fr/drhita/concoursita/Guide-candidat-IT_2020.pdf Je ne connais pas précisément le nombre de postes proposés en 2021, à étudier aussi. Bonne chance
  2. Bonsoir Non, une filière "géomètre" ne conduit pas naturellement vers la recherche pure qu'est l'astronomie. Mais on peut travailler "pour" l'astronomie comme on l'a déjà suggéré : les énormes instruments en cours de développement, comme ELT et les suivants, sont des équipements de plusieurs milliers de tonnes, mobiles avec une très haute précision; ils comportent des sous ensembles à positionner à la fraction de millimètre : un expert topographe pourrait y trouver sa place. Les fondations de ELT, à voir sur le site, représentent déjà un exploit et faire de l'excell
  3. Bonjour Oui, un astronome ( au sens de "chercheur") est compétent en mathématiques et informatique. Son parcours pour les études l'oblige à ces connaissances; comme être excellent en anglais, par exemple : tous les échanges entre experts, au niveau mondial dans la recherche se font en anglais. Non, ce chercheur n'a pas à "maîtriser" IA ou informatique quantique mais il doit avoir suffisamment de connaissances pour discuter avec des experts de ces domaines, demander les programmes dont il peut avoir besoin pour ses recherches, éventuellement réaliser
  4. Bonjour et bienvenue ! Bravo pour ce sympathique projet. L'astronomie - on parle aussi souvent d'astrophysique , mais c'est la même science - est bien dans un domaine de pointe de la recherche pure. On peut citer les instruments eux-mêmes avec les télescopes géants en cours de construction, les programmes informatiques énormes aussi pour traiter des quantités de données monstrueuses, les appareils de mesure associés aux télescopes, la mécanique de ces engins énormes, etc etc Il y a, aussi, un grand nombre de "métiers" associés : le "che
  5. Bonjour et bienvenue ! Tout le monde a commencé à observer un soir et a été confronté aux mêmes petits soucis. Il faut persévérer ! Il faut bien identifier TOUS les axes d'une monture équatoriale : axes azimut et latitude axes ascension droite et déclinaison ne pas les confondre et les utiliser à bon escient ! On peut regarder quelques tuto comme : Bien sûr, attendre d'autres avis ! Bon ciel
  6. et alors, le porte oculaire "qui va bien" : http://www.clementfocuser.com/ Bon ciel
  7. Bonjour Tout le monde a commencé un soir et a été confronté à de petites difficultés. Il faut :) persévérer ! Pour le chercheur, il peut y avoir un "gros" bout, à tourner vers le ciel et un "petit" bout où l'on regardera. Assez souvent sur ce type de petit chercheur ( 5x30 par exemple, qui signifie 30 mm de diamètre pour la grande lentille vers le ciel, et 5 fois de grossissement) le réglage de mise au point, s'il peut se faire, se fait en dévissant ou en revissant le barillet qui contient la grosse lentille à l'avant. Il peut y avoir un b
  8. Bonjour et bienvenue Il existe, par exemple : https://formationpro.univ-lille.fr/formations/formation-thematique/cu-les-bases-de-lastronomie https://formationpro.univ-lille.fr/formations/formation-thematique/cu-astronomie-et-societe Bonne chance
  9. Bonjour et bienvenue ! Bravo pour ce sympathique projet ! On peut séparer un peu les "métiers" : - "astronome" est un métier de la recherche pure. Il y a très peu de places et cette fonction nécessite de très longues études , le plus souvent par la fac : licence, master, doctorat, post doc...qui amènent souvent à bac + 10 ( 10 années d'études après le baccalauréat, sans garantie d'obtenir un emploi stable...) - "ingénieur" est un tout autre métier, où les places sont nombreuses et variées. On obtient, le plus souvent, ce titre après 5 années d
  10. Bonjour et bienvenue ! On peut lire par exemple : https://fr.wikipedia.org/wiki/Inflation_cosmique Ces choses ne sont pas très simples surtout si on souhaite aller un peu au delà de la vulgarisation journalistique. Dans un univers en expansion comme nos théories actuelles nous le présentent, la distance entre 2 "objets" (galaxies) peut s'accroitre bien plus "vite que la lumière". Dans ce modèle, "rien" ne se déplace, c'est "l'espace" qui grandit...dit en termes trop simples.. Bonnes lectures
  11. Bonjour et bienvenue ! En plein Paris, on ne voit hélas que très peu d'étoiles ! Il faut s'éloigner des villes pour pouvoir, encore, espérer observer un beau ciel étoilé. Une belle étoile visible au Nord Nord Est pas trop haut dans le ciel et à Paris... pourrait être, par exemple, Capella .. MAIS rien ne ressemble plus à une étoile qu'une autre étoile ! Il faudrait apercevoir un bout de constellation et faire un DESSIN des quelques étoiles visibles sinon, il est difficile, de nommer ,de chic, une étoile, sauf pour un amateur connaissant bien son ciel
  12. Bonjour C'est le type même de la biographie "à l'anglo-saxonne"...On ne nous épargne aucun rhume des foins ni ongle incarné du sujet...rien n'empêche de sauter les paragraphes qui peuvent moins intéresser. L'ensemble reste un volume "de référence" , associé à une dizaine de pages de références bibliographiques. Traduction française de 1994 (allégée, nous dit-on en préface...), d'un volume publié à Cambridge en 1980. Il y a eu, probablement,quelques progrès dans la connaissance du sujet depuis cette époque. Bonnes lectures
  13. Bonjour Comme "grosse" biographie de Newton, il y a : "Newton" de Richard Westfall paru chez Flammarion en 1994, ...888 pages, c'est assez épais en effet Bonnes lectures
  14. Bonjour Il faudrait aussi que notre ami primo-postant précise un peu son projet. "études diplômantes" en est un déjà ardu : j'ai embauché des gens qui avaient obtenu le titre d'ingénieur par le CNAM ( dans le domaine des réseaux télécomm); je savais donc que ces personnes étaient excellentes : avoir fait 7 ans de cours du soir...elles étaient parfaitement opérationnelles et d'une belle ténacité 😉 Les DU évoqués sont "diplômants" comme leur nom l'indique. Mais ne donnent en réalité aucune perspective d'accès à un master, par exemple.
  15. Bonjour et bienvenue Tous les parcours se trouvent dans l'immensité de notre Univers...même dans l'univers local Avant d'imaginer se recycler complétement, ce qui reste, de nos jours, possible, on peut regarder des possibilités comme : https://www.imcce.fr/enseignement/du/ Ce genre de cycle permet d'aborder le vocabulaire, les techniques, l'état de l'art dans le domaine de l'astronomie. Il permet aussi, de se rendre compte, plus concrètement, si l'on a le goût vraiment, ou pas pour un domaine où les mathématiques sont omniprésentes
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.